Junkers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Junkers

Message  Valentin Lafagé le Dim 01 Fév 2009, 7:45 pm

Salut
Je voudrais un peu plus d'informations sur les Junker allemands, leur fabricant la fiche technique et tout ca... merci et a+ comandan

Valentin Lafagé
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 11
Age : 22
Localisation : France
Date d'inscription : 31/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  panzerblitz le Dim 01 Fév 2009, 8:18 pm

Je vais voir ce que je peux faire ,mais une chose à la fois ...Une réponse construite demande du temps ...
Première indication ,le contructeur d'avion prend un "s" ...C'est Junkers ...


Ensuite ,regarde un peu par toi même sur le web (recherche google ) et afine ta question ,elle est beaucoup trop vaste étant donné que l'on ne peut tapper comme ça d'un seul coup les fiches d'une trentaine d'appareils ...Quel est le Junkers en particulier qui t'interresserai ?

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4070
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  Invité le Dim 01 Fév 2009, 8:41 pm

un lien pour les junkers Ju 52 tu y trouvera un peu d'information pouce .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  Ming le Lun 02 Fév 2009, 11:37 am

Junkers c'est d'abord un grand ingénieur, Hugo Junkers. Beaucoup d'avionneurs revendiquent pour eux la première utilisation du métal (plus précisemment de l'acier) comme revêtement travaillant ou même comme structure, cependant Junkers est le tout premier à l'avoir employé en tant que tel, à l'issu de recherches menées sur ses fonds propres. De mémoire je crois qu'il s'aperçut que les alliages étaient préférables au bois et à la toile en raison du relevé de traînée. De la sorte c'est au cours de la première guerre mondiale qu'il
construit son premier avion entièrement métallique, le Junkers J-1, à
la fin 1915. L'appareil monomoteur est revêtu de tôles ondulées qui ont
la même apparence que celles du Ju-52, tôles caractéristiques qui sont reprises et employées sur presque tous les appareils suivants : le J-2, le J-7, le J-9 -(dont un exemplaire est au musée de l'air du Bourget) le CL-1, un appareil d'attaque au sol avec observateur mitrailleur, le J-I également appareil d'attaque au sol et d'observation qui présente la caractéristique d'avoir été le premier avion blindé de l'histoire et absent de haubans à une époque ou ces derniers étaient essentiels à la structure des appareils. Par ailleurs c'est probablement le premier appareil de configuration sesquiplan (le plan inférieur est de dimensions réduites par rapport au plan supérieur).
Ces appareils aboutiront directement après guerre au premier succès commercial de Junkers, le F-13, un appareil de transport civil fabriqué à plus de 300 exemplaires dont le tiers environ vola en Allemagne, tandis que le reste fut exporté entre les Usa et l'Urss pour ne citer qu'eux.

La évolution de taille fut, sur le plan structurel, l'invention du monolongeron chez Dewoitine, longtemps contesté par Messerschmitt parce que ce dernier de son côté fit la même invention à quelques mois d'écart. Il n'en reste pas moins que Dewoitine fut le premier à employer le duralumin non seulement pour les lisses et couples de ses appareils, mais également pour le revêtement travaillant.

Quant à Junkers, il fut dépossédé de son entreprise par les nazis en 1933 et pour la petite histoire, j'ai rencontré sa petite fille il y a quelques années de cela, elle travaillait en qualité de directrice de communication chez Fairchild-Dornier.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  dracir le Ven 28 Aoû 2009, 10:43 pm

comandan

Là aussi http://fr.wikipedia.org/wiki/Junkers

comandan

dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  kurgan le Sam 29 Aoû 2009, 12:46 am

Merci pour ces informations, je n'avais pas pensé faire des recherches sur les sociétés qui ont joué un rôle majeur dans l'armement durant la ww2, cela m'ouvre une nouvelle voie...

fralibre itali améric p37 p39 p40 Smil drapeau françai drapobelg-23 d28 finlande français p42 Smiley Belgique

kurgan
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 55
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 24/08/2009

http://www.lesdeuxguerres.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  Flavien le Lun 21 Sep 2009, 2:48 pm

Salut,

Dans la terminologie allemande de la Première Guerre Mondiale, le J lorsqu'il est suivi d'un chiffre romain
indique qu'il s'agit d'un appareil biplace (pour quelle raison je ne saurais le dire, biplace en allemand se disant Zweisitzer).
Ex Albatros J-I
En outre, lorsque le J est suivi d'un chiffre arabe, alors là il s'agit
bien de l'initiale du constructeur Junkers. Ex: Junkers J-1

Parmi les appareils signés Junkers, ceux qui sont vraiment à retenir sont les suivants:
-Le Junkers J-1 (1915 - Démonstrateur technologique): Premier appareil monoplace totalement métallique et à ailes en cantilever. Conçu en acier, l'appareil était trop lourd pour les moteurs de l'époque. Produit à un exemplaire.



-Le Junkers J-I (1917 - Observation/attaque au sol): Premier appareil blindé et biplan sans haubans. Premier en configuration sesquiplan (aile inférieure conrrespondant à la moitié de l'aile supérieure). Construit à plus de 8000 exemplaires.
PS: Bien que le blindage sur les appareils existait déjà avant guerre, notamment sur les appareils FR. Il s'agissait de blindage amovible, laissés au sol dès le début du conflit par les pilote car trop lourds pour des appareils aux moteurs déjà peu puissants.



-Le Junkers J-9 (1918 - Chasseur): Premier avion de chasse entièrement construit en métal il était relativement léger grâce à l'emploi de tôle d'aluminium. Il pouvait ainsi atteindre des vitesses de l'ordre de 220Km/H, vitesse importante pour l'époque. Construit à une douzaine exemplaires,la fin de la guerre entraîna la fin de la production.





-Le Junkers F-13 ou J-13 (1919 -Transport civil): Premier avion civil entièrement métallique.



-Le Junkers 52 Tante Ju (1932 - Transport/Bombardement): Initialement avion civil de transport monomoteur il se voit ajouté deux moteurs à cause de sa sous motorisation. Il intéressa la Luftwaffe pour le transport de troupe, de matériel et le bombardement.Construit à plus de 4800 exemplaires, certains étaient encore en usage en 1982 par la compagnie Swiss Air.





-Le Junkers 87 Stuka (1937 - Attaque au sol): Bombardier en piqué aux ailes en mouette inversée (W) ils étaient équipés d'une sirène mécanique "Trompette de Jericho" attachée à leur train d'atterrissage, source du bruit strident lorsqu'ils piquaient sur la cible. Il fut "testé" par la Luftwaffe au sein de la Légion Condor durant la guerre civile espagnole en 1936 (Notamment le bombardement de Guernica le 26 avril 1937). Construit à plus de 5700 exemplaires.



Pour plus de renseignements sur ces appareils ou sur les autres appareils signés Junkers mais n'ayant pas marqué l'histoire, cherchez sur wikipédia ou bien des sites sur l'histoire aéro. Une autre sourc très très intéressante est bien sûr, les livres!


Flavien
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 62
Age : 27
Localisation : Guyane
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  sukhoi le Lun 21 Sep 2009, 4:19 pm

Au passage j'en profiterai pour poser une question purement technique: quel est l'utilité d'avoir un revétement en tole ondulée sur la voilure d'un avion? Car si je ne me trompe pas cela doit faire plus de métal qu'une plaque parfaitement plate, et donc un poids plus lourd. Existerait il un "truc" aérodynamique qui apporterait quelque avantages asser important pour être utilisé de façon si intensive sur tant d'excellent avion? Et pourquoi n'utilise t'on plus cette technique de nos jours?

Bon je sais ça fait peut être beaucoup de question, mais si quelqu'un pourrait eclaircir un tant soit peu mes lanternes en serait trés reconnaissant.

HS on
PS: Pendant que j'écrivais ce post j'ai reçu un coup de fil... Panzy, on t'as dis que tu fais peur des fois?
HS off

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  Ming le Lun 21 Sep 2009, 6:00 pm

Raidissage de la structure travaillante, mais ça n'est pas apparu en tant que tel au départ -enfin pas comme point principal-. Si tu regardes le fuselage de n'importe quel appareil actuellement -ça se voit surtout sur certains B-52- tu t'aperçois d'une déformation de surface de la tôle. Avec le tôle ondulée ce genre de choses n'arrive pas, cela présentait à l'époque un avantage de taille : la suppression des haubans que tu pouvais voir sur tous mono et biplans existant alors. Qui dit hauban dit... J'attends... bah oui, traînée induite ! Mais, l'avantage était alors contrebalancé par le fait que la tôle ondulée n'est pas d'une aérodynamique extraordinaire, qui plus est elle n'autorise pas des cellules aux formes vraiment arrondies (dépassé l'arc de cercle plat, c'est ingérable). Moyennant quoi, au final, entre le gain offert et le poids perdu, l'aérodynamique générale... Pas sûr que Junkers ait été gagnant sur ce coup là, surtout dans le domaine de la chasse. En revanche, cela s'est avéré très intéressant dans le domaine du transport, ou là tu as effectivement besoin d'appareils solides et résistants, aptes à accepter une surcharge temporaire (Stalingrad...) sans que le fuselage ne se vrille. Qui plus est, l'emploi de tôle ondulée t'épargne dans la logique l'emploi de lisses, puisqu'elle en fait office elle-même : ne reste alors que les couples. C'est ce qui explique le succès de la Tante Ju, à l'époque ou le trimoteur était passé de mode depuis très longtemps et ou les américains alignaient DC-2 et 3 et bientôt DC-4, autrement dit C-47 et C-54, le DC-2 n'ayant pas connu de dérivé militaire, quant au DC-1 il a été produit à un seul et unique exemplaire.

Aujourd'hui ce genre de construction ne servirait à rien : ça fait longtemps qu'on a cessé d'utiliser les haubans sans nécessiter d'employer la tôle ondulée, on privilégie des matériaux plus légers que l'on peut mettre en forme aisément ou mouler sans problèmes. En ULM avec un bloc de 82 chevaux on peut atteindre et dépasser les 400 km/h... Revenir à la tôle ondulée ce serait adopter la méthode russe (quelque part) : produire des avions résistants mais avec une aérodynamique de porte de grange nécessitant des blocs de 350 à 400 ch pour obtenir une vitesse de croisière exécrable et une consommation aux antipodes de ce que l'on cherche actuellement. Aucun avantage en somme.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  dracir le Lun 21 Sep 2009, 6:07 pm



Le JU 52 je le trouve magnifique comme avion


dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  sukhoi le Lun 21 Sep 2009, 7:12 pm

Merci beaucoup pour ces explications Ming, très intéressante et complète comme d'habitude.

Sinon oui c'est vrai que la "tante Ju" est trés belle, mais personellement je trouve que le plus réussi des junkers est surement le JU-88, mais cela reste une opinion personelle.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  dracir le Lun 21 Sep 2009, 7:13 pm



Le JU 88 est pas mal aussi c'est vrais


dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junkers

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:01 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum