Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Invité le Sam 10 Mai 2008, 8:50 am

Narduccio a écrit:
Baugnez44 a écrit:Bonne question! A tout hasard, voici la liste des Etats fondateurs de l'ONU. Je constate que la Suisse et la Suède ni figurent pas. Pa splus que l'Espagne et le Portugal. Par ailleurs, sur cette liste, quels sont ceux qui n'avaient pas déclaré la guerre à au moins une des puisances de l'Axe. Bref, trouver des neutres (désireux en outre de siéger) n'aurait pas été une mince affaire.

Lors d'une de mes interventions, j'avais signalé que la Charte des Nations Unies a été crée en 1943 sur une initiative de Roosevelt. Les Nations Unis, c'est au départ les Nations qui ont combattues contre les puissances de l'Axe. Dit autrement : l'ONU est née de la défaite du Reich.

Tout a fait ! L'Onu est une création de Roosevelt, comme la SDN fut celle de Wilson, mais l'ONU avait des pouvoirs contraignants, si le Conseil de Sécurité votait une résolution en ce sens, ce que n'avait pas la SDN. N'oublions pas que les forces armées, bien que très largement américaines, en Corée, agissait sous les ordres du moins théoriques de l'ONU. Le premier Secrétaire Général élu de l'ONU, le norvégien Trygve Lie a été fortement villipandé par la propagande soviétique, reconnaissant par ce fait même l'autorité de l'ONU. Quand à la SDN, elle s'est auto dissoute et à léguer ses biens et "pouvoirs" à l'ONU en 1946. Pour le dire quand même, le premier Président de l'Assemblée Générale des Nations Unies fut le belge Paul-Henri Spaak.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  roltanguy le Lun 07 Juil 2008, 9:33 am

Baugnez44 a écrit:
Jean-Louis a écrit:
Reine a écrit:
Narduccio a écrit:
Jean-Louis a écrit:il n'y avait aucun précédent

Il y en avait 2 : le procès de Berlin en 1921 et le procès de Riom en 1941 ou 42 ...

C'est pas plutôt ceux de Leipzig en 1921 ? Tu me diras il y a peut être les deux..
Pour ceux de Leipzig,demandés par les alliés, rien de bien sérieux. Juste une parodie médiocre de la Justice.

Ce fût la tentative de faire juger par les allemands eux même les criminels de la 1GM, avec un résultat si déplorable que la question d'un jugement par les allemands de leurs nazis, n'a même pas été envisagée ! L'argument "massue" de Jackson était que l'Allemagne n'existais plus en temps qu'Etat, et donc ne pouvait juger leurs ressortissants. Quand à l'idée, un moment évoquée, de faire juger les dignitaires nazis par des Pays neutres, elle s'est vite écroulée. Quels pays avait été réellement neutres durant cette guerre ? Pas la Suède, ni la Suisse, toutes deux sous la "surveillance" allemande. En 1945, combien d'Etats Souverains étaient ils représentés à l'ONU ??? On avait pas encore décolonisé !

Bonne question! A tout hasard, voici la liste des Etats fondateurs de l'ONU. Je constate que la Suisse et la Suède ni figurent pas. Pa splus que l'Espagne et le Portugal. Par ailleurs, sur cette liste, quels sont ceux qui n'avaient pas déclaré la guerre à au moins une des puisances de l'Axe. Bref, trouver des neutres (désireux en outre de siéger) n'aurait pas été une mince affaire.

Sans compter qu'i faut encore se demander ce qu'il faut entendre par neutre. Un pays comme l'Argentine aurait-il pu être considérée comme neutre sachant qu'il allait devenir un refuge pour nazis en fuite? Il est vrai Peron avait prétexté les décisions de Nuremberg pour justifier son attitude conciliante vis-à-vis des nazis.

bonjour Baugnez44

concernant la Suisse il semble tout de même qu'elle ait été correcte vis à vis des réfugiés poursuivis soit par les nazis soit par Vichy.
Entre 1942 et 1945, la très grande majorité des quelque 24 000 fugitifs – dont près de 10 000 juifs – qui se présentèrent à la frontière genevoise fut accueillie. Sur ce nombre, un peu plus de 2000 furent refoulés, dont 980 juifs, certains réussissant d'ailleurs à entrer en Suisse lors d'une seconde tentative. L'historienne Ruth Fivaz-Silbermann, qui a mené des recherches aussi bien dans les Archives genevoises que françaises, a pu dénombrer que 118 des juifs refoulés à Genève ont été ensuite arrêtés et la plupart d'entre eux déportés ou fusillés. Six enfants figuraient parmi eux, victimes de ce qu'elle appelle à juste titre "l'arbitraire illégal et xénophobe de quelques officiers placés aux frontières".
je pense que la neutralité commence déjà par là mais bon je sais bien qu'à la fin les capitaux Nazis (dont les spoliations des juifs) ont atterris chez eux .
c'est vrai que la Suède euh yeu gri autoriser la Wehrmacht à utiliser les chemins de fer suedois pour transporter l'infanterie de Norvège en Finlande ou de Norvège en ALLemagne .
avatar
roltanguy
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 186
Age : 69
Localisation : fontainebleau 77
Date d'inscription : 01/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Baugnez44 le Lun 07 Juil 2008, 9:54 am

Bonjour roltanguy,

Bien que résidant à Genève, je ne suis pas un expert en histoire locale puisque je suis Belge. Apparemment, l'article que tu cites concerne le seul canton de Genève. Or, comme tu le sais, les cantons sont très à chaval sur leurs prérogatives. Pour se faire une idée de l'attitude globale de la suisse vis-à-vis des réfugiés, il faudrait voir si les autres cantons se sont montrés aussi accueillants. Qu'en était-il pas exemple à Zürich ou à Berne?

Je pense que les Suisses ont surtout essayé de préserver leur indépendance nationale en évitant une invasion (ce qui impliquait tout de même de ne pas trop fâcher le voisin) tout en continuant à faire du business (notamment en abritant les fonds nazis dans les banques). La fameuse histoire des documents bancaires sauvés de jsutesse de la destruction montre bien que dans certains milieux, ils devait exister une certaine mauvaise conscience (justifée me semble-t-il).

Cela dit, indépendamment des questions bancaires, la position de la Suisse n'était pas trop confortable. Encore qu'il pouvaient se dire que les nazis auraient été fous de s'attaquer à leur coffre-fort. clin doeil gri

Pour en revenir à Nuremberg, trouver des "neutres" prêts à juger les dignitaires nazis n'aurait pas été simple.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Invité le Lun 07 Juil 2008, 10:08 am

La Suisse et la Suède représentent bien les compromissions que ces deux Etats ont été plus ou moins obligés de faire avec l'allemagne nazie. Et la Suisse , et la Suède étaient encerclées par des territoires contrôlés par les allemands. L'occupation de la norvège correspondaient bien à un isolement de la Suède, fournisseur du reich en matière de minerai de fer de haute qualité.
Ce qui n'a pas empêchés ces etats de mener des actions contraires aux visées et buts allemands, comme la Suède, qui à hébergé 5000 des 6000 juifs danois ! La Suisse à mené une politique plus ambigüe, ayant participé activement au blanchiment d'or et d'argent spoliés aux juifs par les nazis, l'affaire des comptes en déserrances ne l'a pas grandie non plus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  eddy marz le Lun 07 Juil 2008, 10:19 am

Hello my friends;

Il convient tout de même de ne pas oublier que la Suisse était plutôt favorable à la guerre anti-Soviétique menée par Hitler. Paul Frölicher (1887-1961), homme du monde et Ministre de Suisse en Allemagne - alors le plus haut poste de la diplomatie helvétique, était tout à fait acquis à la Nouvelle Europe d'Hitler. En 1941, Frölicher avait été un des plus chauds partisans de l'envoi d'une "mission sanitaire" destinée à montrer l'engagement du pays aux côtés de l'Allemagne contre le Bolchévisme; sa grande germanolâtrie affichée donnait lieu, dans la colonie suisse de Berlin, à des plaisanteries basées sur son nom : "Les Suisses seraient plus joyeux (frölicher) si le plus joyeux (Frölicher) était Suisse" ou encore "Si Frölicher n'était pas un si triste Suisse, les Suisses seraient frölicher (plus joyeux)". Il est important de noter également que Kurt Gerstein, lors d'une entrevue secrète, transmit les renseignements concernant les camps d'extermination au diplomate suisse Paul Hochstrasser (qui en témoigna après guerre) qui, à son tour les transmit à Frölicher qui s'arrangea pour faire archiver le rapport sans y donner suite...

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  roltanguy le Lun 07 Juil 2008, 11:31 am

eddy marz a écrit:Hello my friends;

Il convient tout de même de ne pas oublier que la Suisse était plutôt favorable à la guerre anti-Soviétique menée par Hitler. Paul Frölicher (1887-1961), homme du monde et Ministre de Suisse en Allemagne - alors le plus haut poste de la diplomatie helvétique, était tout à fait acquis à la Nouvelle Europe d'Hitler. En 1941, Frölicher avait été un des plus chauds partisans de l'envoi d'une "mission sanitaire" destinée à montrer l'engagement du pays aux côtés de l'Allemagne contre le Bolchévisme; sa grande germanolâtrie affichée donnait lieu, dans la colonie suisse de Berlin, à des plaisanteries basées sur son nom : "Les Suisses seraient plus joyeux (frölicher) si le plus joyeux (Frölicher) était Suisse" ou encore "Si Frölicher n'était pas un si triste Suisse, les Suisses seraient frölicher (plus joyeux)". Il est important de noter également que Kurt Gerstein, lors d'une entrevue secrète, transmit les renseignements concernant les camps d'extermination au diplomate suisse Paul Hochstrasser (qui en témoigna après guerre) qui, à son tour les transmit à Frölicher qui s'arrangea pour faire archiver le rapport sans y donner suite...

Eddy

oui exact.
Bon Frölicher n'était pas toute la Suisse pour autant pays qui a essayé de prendre contact avec Staline et s'est fait proprement jetter.
Pays qui s'en est pris pas mal de tous les côtés et se préparait à l'invasion italo allemande (à deux reprises).
Bon je peux me tromper spamafote mais je n'irai pas jusqu'à penser à une sorte de collaboration plus ou moins avouée voir statique vis à vis de l'Axe. je suis assez d'accord avec çà:
http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F8927-2-1.php

je ne suis pas Suisse pouce suis je neutre?
avatar
roltanguy
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 186
Age : 69
Localisation : fontainebleau 77
Date d'inscription : 01/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  eddy marz le Lun 07 Juil 2008, 3:31 pm

Je suis plutôt d'accord avec toi sur l'idée que la Suisse ne fut pas un État "collaborateur" dans le sens strict du terme. Mais il y a un prix à payer pour certaines neutralités. La Suisse fut le lieu de rendez-vous ouest européen d'élection pour la diplomatie et le monde des affaires nazis, collabos, et Alliés, ainsi qu'une véritable plateforme d'opérations financières et traffics plutôt occultes. Que certains évènements soient tolérés en raison des nécessités et impératifs de la guerre dans son ensemble (ravitaillement, sauvetages, aides, base de transit, comptes bancaires chiffrés, intermédiaires etc.) est explicable, et même compréhensible; on se doit toutefois de constater que cette fameuse neutralité a cautionné non seulement un "manque de sensibilité" marqué à l'endroit des exactions nazies, mais également une complaisante "cécité" concernant les origines des fonds déposés dans divers établissements helvétiques, et ce quel qu'en soient les origines, nazies ou Juives. La Suisse ne fut pas la seule dans ce cas, loin de là. On retrouve ce même type de situation pratiquement partout en Europe pendant la guerre... Garantir la sécurité territoriale en maintenant un subtil équilibre entre une attitude morale (le statut humaniste de la nation), d'une part, et ne pas brosser un adversaire massivement supérieur à rebrousse poil, d'autre part...

Notons tout de même que si la Suisse fut strictement « neutre » pendant la guerre et qu’elle évita religieusement de prendre ouvertement parti pour l’Axe ou pour les Alliés, 800 (environ) volontaires suisses furent incorporés dans la Wehrmacht. Des Détachements Médicaux Suisses furent également attachés aux troupes allemandes lors de l’invasion de l’URSS. En Octobre 1941, 37 docteurs suisses (et 30 infirmières) furent expédiés à Smolensk, alors le centre d’approvisionnement allemand possédant 12 hôpitaux de guerre. La mission ne fut pas cautionnée par le Conseil Fédéral, ni par le général Suisse qui s’était opposé à l’idée depuis le début. Elle fut finalement mise sur pied par un comité privé sous le patronage de la Croix Rouge (une organisation suisse). À la surface, cette mission semblait mue par des motifs humanitaires ; elle avait pourtant un but politique : Les individus la soutenant étaient anti-Bolcheviks et comprenaient des officiers, des politiciens, des docteurs, et des éditeurs, pro-Allemand et pro-Hitler. L’Armée Suisse y découvrit l’opportunité de tester de nouvelles méthodes de conservation et de transfusion sanguine « en temps de guerre », et les stations prévues à cet usage furent créées par le chef du Service des Transfusions Sanguines de l’Armée, le Dr Rudolf Bucher, assisté du Dr Anton Weber. Plutôt contre les implications politiques de la mission, Bucher et Weber décidèrent de tenir un journal. Bucher et Weber furent témoins d’atrocités anti-Juives et anti-partisans indescriptibles commises par les SS et la Wehrmacht. De retour en Suisse, l’ensemble des journaux helvétiques furent « conseillés » de ne pas publier leur rapport, ni ceux d’aucun des membres de la mission. Les dirigeants suisses craignaient les conséquences. Ignorant la censure, Bucher procéda à plus de 100 discours sur l’ensemble du territoire. L’ambassadeur allemand exigea la punition de Bucher compte tenu du fait qu’il existait un accord entre le Comité Suisse et l’OKH prévoyant de tenir la mission secrète. Bucher fut déféré devant la justice militaire suisse, mais les charges ne furent pas retenues.

Pour compléter le tableau, sachons qu’environ 500 ou 600 volontaires suisses furent incorporés à la Waffen-SS, au sein des 5e SS-Panzer Division « Wiking » et SS-Standarte Kurt Eggers (aucun « bataillon suisse » ne fut créé). Voir :
Obersturmbannführer Heinrich Hersche – 30/09/1889- unknown
Obersturmbannführer Franz Riedweg – 10/04/1907-22/01/2005

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Baugnez44 le Lun 07 Juil 2008, 4:05 pm

C'est ainsi qu'un tribunal militaire suisse sera amené à condamner un citoyen suisse, Ernst Haldimanà 20 ans de prison pour avoir, en tant que membre du SD, participé activement au massacre de Bande

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Invité le Lun 07 Juil 2008, 4:17 pm

Au moins 1 suisse à été impliqué dans le massacre de Bande, pas loins de Marche-en-Famenne, pendant l'offensive des ardennes !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Charlemagne le Lun 07 Juil 2008, 4:41 pm

Obersturmbannführer Heinrich Hersche – 30/09/1889- unknown

Il était dans la 33.Waffen-Grenadier-Division der SS "Charlemagne" lui. C'était le commandeur du Französische-SS-Grenadier-Ausbildungs-und-Ersatz-Bataillon (bataillon d'instruction et de remplacement).
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  eddy marz le Lun 07 Juil 2008, 5:34 pm

Charlemagne a écrit:
Obersturmbannführer Heinrich Hersche – 30/09/1889- unknown

Il était dans la 33.Waffen-Grenadier-Division der SS "Charlemagne" lui. C'était le commandeur du Französische-SS-Grenadier-Ausbildungs-und-Ersatz-Bataillon (bataillon d'instruction et de remplacement).

Thanks Charlemagne, pour cette info.

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  diakoumidis le Jeu 26 Fév 2009, 6:18 am

question sur les peines prononcées au principal procès des dignitaires du 3eme reich.pourquoi le sort de sauckel fut différent de celui de speer,ami intime du führer(le seul disait-il,speer), car, en qualité de ministre de l'armement, il avait besoin de main d'oeuvre.....celle de fritz sauckel, qui, sans le charme ni le charisme d'un albert speer, sauta dans la trappe le 16101946.Dans les interviews, on le trouverait "presque sympathique, albert speer.....kosta diakoumidis, passionné des 2 guerres mondiales, surtout la seconde.
Enfin, si l'on peut exclure la question juive....,ne croyez-vous pas qu'Hitler fut le premier à s'élever contre le marxisme totalitaire de Staline? Est-ce vrai que le generalfeldmarshall Erich von levinski,alias von MANSTEIN, extraordinaire stratège eut son avocat payé par churchill? par conviction et pour contrer les travaillistes de l'époque?Enfin, qu'advint-il de BALDUR VON SCHIRACH après sa sortie de spandau?car si speer fut prolixe, je ne connais pas d'interviews de schirach......reichsleiter de vienne je crois.....?

diakoumidis
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 1
Age : 51
Localisation : lausanne
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  eddy marz le Jeu 26 Fév 2009, 8:28 am

Bonjour Diakoumidis;

Pourrais-tu avoir l'obligeance de venir te présenter ici : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/presentation-des-nouveaux-membres-f1/

Merci d'avance.

Eddy Marz
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Invité le Dim 08 Mar 2009, 6:56 pm

Bonsoir,

pourquoi le sort de sauckel fut différent de celui de speer,ami intime du führer(le seul disait-il,speer), car, en qualité de ministre de l'armement, il avait besoin de main d'oeuvre....

Albert Speer échappa à la potence car il reconnut la culpabilité du régime nazi avec von Schirach et Hans Frank (Revenue au catholicisme entre temps, il fut quand meme condamné à la pendaison)... Mais honnetement, c'est un avis personnel, il aurait du rejoindre les autres...



Est-ce vrai que le generalfeldmarshall Erich von levinski,alias von MANSTEIN, extraordinaire stratège eut son avocat payé par churchill? par conviction et pour contrer les travaillistes de l'époque?

C'est possible !!! Par conviction certainement... Il faut savoir qu'a l'époque nous étions en pleine guerre froide et que de nombreux militaires allemands furent plus ou moins blanchis pour leurs faits de guerre (on sait aujourd'hui, que Manstein couvrait plus ou moins volontairement les crimes "des commandos de la mort" notamment en Crimée-il était commandant de la 11e Armée-). On retrouva Manstein comme conseillé lors de la création de l'armée Ouest allemande dans les années 60 je crois... Il faut savoir qu'un Donitz a eu comme témoin à décharge une lettre de l'amiral Nimitz lors de son procès à nuremberg à propos de porter ou non secours aux naufragés...)

Si Rommel avait été fait prisonnier par les britanniques, il aurait été acquitté car les britanniques respectaient beaucoup le Renard du désert...



Enfin, qu'advint-il de BALDUR VON SCHIRACH après sa sortie de spandau?car si speer fut prolixe, je ne connais pas d'interviews de schirach......reichsleiter de vienne je crois.....?

von Schirach était malade lorsqu'il sortit de Spandau en 1966. Il publia par la suite un livre pour ce justifier (comme beaucoup) l'année suivante et mourrut retiré dans le Sud-Ouest de l'Allemagne de l'Ouest en 1974...



Amts

Pier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Jules le Mar 21 Avr 2009, 3:40 pm

Bonjour à tous,

Savez-vous s'il est possible de visionner ces procès "on-line" et en détail : par exemple, l'interrogatoire de Goering ?

Merci.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Baugnez44 le Mar 21 Avr 2009, 5:03 pm

A ma connaissance, les films du procès ne sont pas visibles en ligne. En revanche, les minutes du procès sont consultables sur ces deux sites:

http://www.loc.gov/rr/frd/Military_Law/NT_major-war-criminals.html

http://avalon.law.yale.edu/subject_menus/judcont.asp

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Jules le Mar 21 Avr 2009, 7:06 pm

Baugnez44 a écrit:A ma connaissance, les films du procès ne sont pas visibles en ligne. En revanche, les minutes du procès sont consultables sur ces deux sites:

http://www.loc.gov/rr/frd/Military_Law/NT_major-war-criminals.html

http://avalon.law.yale.edu/subject_menus/judcont.asp

Merci pour ces deux superbes liens. pouce gri
Je continue à chercher, voir si je trouve quelque chose.


Dernière édition par Jules le Sam 27 Juil 2013, 9:20 pm, édité 1 fois
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  eddy marz le Mar 21 Avr 2009, 7:34 pm

Salut Jules;

Et également celui-ci, sur le site de l'université de Droit de Harvard :

http://nuremberg.law.harvard.edu/php/docs_swi.php?DI=1&text=doc_anal

avec de nombreux fac-simile de documents originaux consultables et téléchargeables. Harvard est en train de procéder à la numérisation de tous les documents du procès, mais ça risque de prendre quelques années... Il y a toutefois plein de choses déjà consultables. Les instructions sont en anglais, mais toutes les fonctions (recherche etc) sur la bande grise en haut de la page...

Eddy

clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Jules le Mer 22 Avr 2009, 11:23 am

eddy marz a écrit:Salut Jules;

Et également celui-ci, sur le site de l'université de Droit de Harvard :

http://nuremberg.law.harvard.edu/php/docs_swi.php?DI=1&text=doc_anal

avec de nombreux fac-simile de documents originaux consultables et téléchargeables. Harvard est en train de procéder à la numérisation de tous les documents du procès, mais ça risque de prendre quelques années... Il y a toutefois plein de choses déjà consultables. Les instructions sont en anglais, mais toutes les fonctions (recherche etc) sur la bande grise en haut de la page...

Eddy

clin doeil gri

Ma-gni-fique base de données. J'ai mis les liens de Bagnez et le vôtre dans mes favoris car ce sont de véritables mines d'infos.
Chez Harvard, ils ont du boulot s'ils veulent tout numériser.
J'ai essayé de consulter le document où Goering s'adresse à Heydrich en lui "demandant" une solution totale au problème de la question juive. Celui-ci est bien disponible (numéro 4386) mais apparemment il n'est pas encore numérisé. Arf, quel dommage.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Yak le Mer 22 Avr 2009, 11:48 am

Bonjour Jules,

Parles-tu de ce document en date du 31 juillet 41?

(Cilckez une nouvelle fois dessus une fois ouvert sous imageshack pour le voir en format acceptable)
avatar
Yak
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Jules le Mer 22 Avr 2009, 1:22 pm

Yak a écrit:Bonjour Jules,

Parles-tu de ce document en date du 31 juillet 41?

(Cilckez une nouvelle fois dessus une fois ouvert sous imageshack pour le voir en format acceptable)

Bonjour Yak,

C'est bien celui-ci. Merci infiniment. pouce gri
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Jules le Mar 05 Mai 2009, 6:27 pm

Bonjour à tous,

Dans le film "Nuremberg" (fiche IMDB ici), Albert Speer avoue qu'il avait eu la ferme intention d'assassiner Hitler. Il affirme notamment qu'il souhaitait le gazer via une bouche d'aération qui ventilait son bunker.
As t-il réellement tenu ces propos lorsqu'il fut interrogé à la barre, en présence des autres accusés ?
En fait-il mention dans son autobiographie ?

Merci de votre aide.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  eddy marz le Mar 05 Mai 2009, 7:29 pm

Bonsoir Jules;

As t-il réellement tenu ces propos lorsqu'il fut interrogé à la barre, en présence des autres accusés ?

Oui, Speer a effectivement développé ce thème devant la Cour de l'IMT, le 20-21 juin 1946, en présence de ses co-accusés. Sa déclaration créa une division entre eux; certains étant outrés, d'autres jubilatoires. Speer raconta qu'il avait étudié plusieurs types de gaz, mais que le projet fut avorté en raison d'une décision d'Hitler d'aménager une haute cheminée sur le conduit prévu...

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Yak le Mar 05 Mai 2009, 7:32 pm

Oui, ceci est dans l'interrogatoire de Otto Ohlendorf du proces de Nuremberg. Toutefois, meme son fils (interview dans "Speer, l'architecte du Diable") dit qu'il a exprimé comme une "tentative" une simple pensé, et que techniquement, cela etait impossible...donc mensonge, comme Speer savait faire.
avatar
Yak
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Jules le Mer 06 Mai 2009, 7:45 am

eddy marz a écrit:Bonsoir Jules;

Oui, Speer a effectivement développé ce thème devant la Cour de l'IMT, le 20-21 juin 1946, en présence de ses co-accusés. Sa déclaration créa une division entre eux; certains étant outrés, d'autres jubilatoires. Speer raconta qu'il avait étudié plusieurs types de gaz, mais que le projet fut avorté en raison d'une décision d'Hitler d'aménager une haute cheminée sur le conduit prévu...

Eddy
clin doeil gri

Yak a écrit:Oui, ceci est dans l'interrogatoire de Otto Ohlendorf du
proces de Nuremberg. Toutefois, meme son fils (interview dans "Speer, l'architecte du Diable")
dit qu'il a exprimé comme une "tentative" une simple pensé, et que
techniquement, cela etait impossible...donc mensonge, comme Speer
savait faire.

Merci pour tous ces renseignements, Eddy et Yak. Ce forum est une mine d'or ! pouce gri
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuremberg: le procès des grands criminels de guerre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum