L'U-480, le permier sous-marin furtif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'U-480, le permier sous-marin furtif.

Message  tietie007 le Ven 20 Fév 2009, 5:58 am

Reportage très intéressant Mercredi dernier, sur Arte, au Mercredi de l'histoire, Quand le chasseur devient la proie : le premier sous-marin furtif de John Ruthven et Peter Bardehle, ZDF, 2008.
Un petit résumé du documentaire de 52 minutes.
1°) L'U-480, le premier sous-marin furtif.
Le U-480 fut le premier sous-marin furtif. Uboot de type VII C, Equipé du procédé Alberich, une gangue de caoutchouc (l'une lisse, l'autre perforée d'alvéoles) épousant la coque qui absorbait les ondes Asdic, ce submersible était indétectable pour la flotte alliée.
A 55 mètres de profondeur, l'U-480 a été retrouvé, en 1998, dans la Manche, par hasard, par le chalus de pêcheurs. L'historien-plongeur Innes McCartney, qui a exploré de nombreuses épaves de sous-marins,
visita cet U-480, et découvrit la fameuse gangue de caoutchouc enmaillotant le sous-marin, qui était restée étonnamment préservée et découvrit qu'il coula, touché par une mine.
2°) Permière mission, premier succès, août 1944.
Commandé par le lieutenant, Hans-Joachim Förster, l'U-480 appareille le 3 août 1944et se dirige vers la Manche. Le 21 août 1944, peu avant midi, la corvette canadienne Alberni, isolée, repéré par l'U-480, est coulée en quelques minutes par une torpille acoustique (280 kg d'explosif), Horst Rösner, barreur du sous-marin allemand ,


témoigne encore de la scène, 64 ans plus tard. Sur les 90 membres de l'équipage canadien, 49 périront noyés. Frank Williams, opérateur sonar et Leo McVarish, Asdic Horsher,

survivants du naufrage, témoignent du fait qu'aucun sous-marin allemand n'avait été détecté. L'Alberni repose par 72 mètres de fond, dans la Manche, et fut visité par l'équiupe d'Innes McCarthy.
Les 4 jours suivants, l'U-480, tapi au fond de la Manche va torpiller le démineur anglais Loyalty, le démineur Fort Yale et le cargo Osminster. 14 000 tonneaux envoyés au fond de la manche en 4 jours, malgré une traque de tous les instants par la flotte alliée et 92 grenades sous-marines lancées au hasard.
Le procédé Alberich a donc fait ses preuves et rendait bien l'U-480 indétectable.
3°) Les alliés découvrent Alberich.
C'est le 11 septembre 1944, au large de l'Irlande, que, brisant son silence radio, en envoyant à son état-major les résultats de sa mission, que les alliés vont, pour la première fois, entendre parlé du procédé Alberich. Les britanniques ne comprennent pas ce qui se cache derrière Alberich et pense à un bouclier anti-grenades sous-marines ou à un nouveau moyen de propulsion plus puissant. Mais c'est en découvrant le personnage d'Alberich, dans un opéra de Wagner, capable, avec une cape, de se rendre invisible, que les alliés vont comprendre en quoi consistait l'innovation technologique allemande.
4°) La fin de l'U-480.
Le 4 octobre 1944, l'équipage retourne à la base sous-marine de Trondheim, en Norvège, pour une remise en état, l'U-480 va repartir en mission début janvier 1945. Horst Rösner raconte comment il a évité cette dernière mission. Revenant de permission, il apprit que deux femmes étaient montés sur le submersible. Or, explique-t-il, les sous-mariniers étaient très supersitieux et indique que " ceux qui pouvaient pas pisser dessus le bastingage n'avaient rien à faire sur un sous-marin.". Rösner vit dans cette instrusion féminine un mauvais présage et préféra suivre une formation à terre que d'appareiller pour cette nouvelle mission.
En janvier 1945, le 3, le sous-marin quitte sa base de Trondheim pou rune nouvelle mission. Le 19 janvier, les anglais décrypte un message du sous-marin, qui doit attaquer les convois américains en direction de Cherbourg.
C'est 60 ans plus tard que le mystère de la fin de l'U-480 fut découverte, avec la déclassification des archives de la Marine, à Portsmouth. Le plan de Förster était de s'embusquer près d'une balise placée sur la route des convois et d'attendre ses proies. Mais les alliés qui interceptaient les messages du sous-marin tendirent un piège au submersible. Ils minèrent donc les routes habituelles des convois, déviant discrètement ceux-ci sur d'autres voies et, sans le savoir, l'U-480, pénétra dans des champs de mines, fut touché par l'un d'elle, et sombra avec ses 47 hommes d'équipage.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'U-480, le permier sous-marin furtif.

Message  le ronin le Ven 20 Fév 2009, 12:52 pm

Bonjour , et merci des infos .Comme quoi , on a rien inventé , si ce sous marin n'avait pas été "capté " de par ses échanges radio , il aurait encore pu faire du mal .Ce qui serait pas mal serait de le renflouer , mais le coût !!!! Et tu as raison de mettre que Dieu ne joue pas aux dés , cela est avéré , c'est pour cela que je ne fréquentes plus ses églises !

Amicalement, le ronin.

....Tout homme : une arme....

Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'U-480, le permier sous-marin furtif.

Message  tecumseh le Ven 20 Fév 2009, 1:25 pm

Pas mal le sujet, tietie pouce ! Il y'a toujours un défaut dans les cuirasses: La preuve!(Tu fais bien, Le ronin: en jouant avec lui, tu perdrais jusqu'à ton âme mort de rir gri!)
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'U-480, le permier sous-marin furtif.

Message  tietie007 le Ven 20 Fév 2009, 1:39 pm

tecumseh a écrit:Pas mal le sujet, tietie pouce ! Il y'a toujours un défaut dans les cuirasses: La preuve!(Tu fais bien, Le ronin: en jouant avec lui, tu perdrais jusqu'à ton âme mort de rir gri!)

Malheureusement je ne pige pas comment mettre une photo, car les balises [img][/img] n'ont plus l'air de marcher ... maleureu gri
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'U-480, le permier sous-marin furtif.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum