La chanteuse lesbienne Claire Waldoff et Hermann Göring.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chanteuse lesbienne Claire Waldoff et Hermann Göring.

Message  tietie007 le Dim 22 Mar 2009, 9:04 am

Fabrice Almeida, dans son livre, La vie mondaine sous le nazisme, Perrin 2006 (Tempus 2008), évoque, pages 278 et 279, le cas de la chanteuse lesbienne Claire Waldoff (1884-1957).
Lesbienne sans complexe, elle se montrait ouvertement au bras de ses amies, à la fin des années 20, dans la capitale allemande. Chanteuse célèbre, dont la carrière avait décollé lors de la Première Guerre mondiale, grâce à des chansons de troupe, elle partageait sa vie, au su et au vu de tout le monde avec sa compagne, Olga von Roeder. Dans le milieu du music-hall, tout le monde le savait et ça ne gênait personne. Connue pour son ironie mordante et ses critiques envers les hommes politiques, la chanteuse inscrit à son répertoire, en 1933, un texte, le Hermannlied. L'un des couplets se moque des décorations, telle des guirlandes de Noël sur la poitrine, tandis que le ventre de ce fameux Hermann est toujours plus gros.
A gauche une guirlande, à droite une guirlande
Et son ventre troujours qui se bande
De la Prusse, il est le patron
Hermann est son nom.


Le public ne se trompe pas, et reconnaît, dans cet ironique portrait, Hermann Göring. Il fait un triomphe à Claire Waldoff, en ce printemps 1933, voyant dans la chanson, le signe d'une opposition. La chanteuse prend peur de cette popularité, et, pour éviter une réaction brutale, écrit au ministre résident de Prusse. La chanson le gênerait-elle ? Göring répond que non. Mais pas prudence, Claire Waldoff, ajoute un vers au refrain qui évoque la carrière du ministre :

Et pour l'avion il est champion
Hermann est son nom.



Dans la lancée de son succès, le tour de chant reprend d'anciens succès et des marches militaires, revenus au goût du jour. La chanteuse subit plusieurs attaques et plaintes officielles de responsables de l'association de combat pour pour la culture allemande, fondée par Rosenberg, en janvier 1934. Mais les autorités allemandes du théâtre, qui sont sous l'autorité du commissaitre d'Etat, Hans Hinkel, nommé par Goebbels, toutes puissantes après la loi de mai 1934, ne l'empêchent pas de jouer, sans doute pour montrer à Rosenberg la limite de son pouvoir.

Toutefois, la chanteuse ne va plus s'afficher comme avant, et vivre son homosexualité de manière clandestine, puisque le régime nazi a modifié la législation tolérante de la république de Weimar (le paragraphe 175 du code pénal), en 1935, et à créer un corps spécial de traque des homosexuels au sein de la police des moeurs.
Temps difficile pour les chansonniers, Claire Waldoff va lentement, mais sûrement, être marginalisée sous l'Allemagne nazie.

Un lien vers la chanteuse, sur wiki :

http://en.wikipedia.org/wiki/Claire_Waldoff

Une petite chanson de Claire :

http://www.youtube.com/watch?v=NKLdReJghTk&feature=related
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1873
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum