Les uniformes du NKVD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les uniformes du NKVD

Message  Kalendeer le Mer 01 Avr 2009, 11:00 pm

Décidément, j'aurai toujours du mal avec cette police de malheur !

Je cherche actuellement à savoir quel(s) uniforme(s) pourrai un de mes personnages, un Colonel du NKVD qui fait un peu de tout (missions derrière les lignes ennemies et officier politique quand il y est pas) en 1944. Le problème est que j'ai trouvé plusieurs versions de l'uniforme, et que je n'arrive pas à savoir laquelle était en usage à ce moment là, pour quel rang, et si on les portait sur le front.

J'ai trouvé cette version :
Premier uniforme
La légende indique 1943-45, une tenue d'officier qui aurait des "royal blue pipping" pour le NKVD, ou des verts pour les gardes frontière du NKVD (mais je suppose que le mien serait plutôt bleu vu qu'il s'occupe de missions pour Staline ?)

Second uniforme
Celui ci serait un modèle de lieutenant datant de 1941, avec un pantalon bleu. Mais je pense qu'ils ne devaient plus être utilisés, car le site me donne celui-ci pour la période 43/44.

Si je suppose bien, mon personnage devrait donc porter un uniforme brun avec des épaulettes bleues et une casquette bleue ?
Le badge rouge se portait-il sur l'uniforme ?
Quels uniformes portaient les troupes du NKVD quand elles partaient derrière les lignes ennemies ?

EDIT : Tant qu'on y est, on dirait plutôt "Commissaire Milovsky" ou "Colonel Milovsky" pour s'adresser à lui ? (ou camarade ?)
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Thunderbolt le Jeu 02 Avr 2009, 10:23 am

Je ne sais pas si cela va beaucoup t'aider, mais le troisième uniforme que tu nous présente provient d'un livre, à savoir Seconde guerre mondiale, tenues de combat-objets-opérations, aux éditions EDL. Donc dans ce livre, la légende dit que s'est un uniforme de sous-lieutenant des unités opérationnelles du NKVD. la vareuse et la culotte sont en gabardine, et sont d'après la légende, M 1943. De plus, l'uniforme porte l'ordre du mérite, qui n'a été institué qu'en 1943.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  eddy marz le Jeu 02 Avr 2009, 12:02 pm

Hello, Kalendeer;

Essayes ça:

http://members.tripod.com/~otlichnik/uniform2.html

Sinon, j'ai trouvé ça :

NKVD = n° 3 (1943-44)

Et ça (reconstitution):


Cheers

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  panzerblitz le Jeu 02 Avr 2009, 12:19 pm

Oui ,comme Eddy ,il me semble posséder une photo indiquant que le pantalon bleu fut porté encore vers la fin de la guerre ...

Cette photo a été prise en 1945 ,sur le territoire allemand fraîchement libéré/occupé ...



->Maintenant à l'instar des belligérants ,les uniformes n'ont jamais été tout à fait standardisés ,dépendants bien souvent de l'intendance ,des goûts des soldats préférant parfois en garder des pièces du précédent ,de la rigueur de leurs supérieur ou encore des impératifs du front ...


Source image ,ce fil :

http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?t=99988&page=1095
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Ming le Jeu 02 Avr 2009, 12:57 pm

Le pantalon bleu a été porté très longtemps par les tchékistes, d'ailleurs même bien après la guerre (ie, jusque dans les années 1950). Il n'y a pas de règle générale, notamment pour les officiers supérieurs, qui furent d'après ce que j'en sais les derniers à porter ce type d'effet. D'une manière générale, le pantalon bleu et la casquette de la même couleur sont portés en zone d'occupation du front ou en Urss. Quand il s'agit d'opérations derrière les lignes ennemies, l'uniforme est plus discret et c'est la gymnastroïka classique aux couleurs standard qui est alors retenue, de même que le pantalon classique. D'après certains, cela est du au fait que les tchékistes sont classés au même niveau que les juifs chez les nazis. Pour d'autres c'est une simple question de discrétion, voir de "camouflage".

En revanche, les troupes du nkvd qui passent après l'offensive -dites de nettoyage, chargées de l'épuration etc.- sont habillées de mémoire comme les soldats normaux. Ces unités possèdent leurs propres régiments -dont certains furent chargés de la protection des hauts dignitaires du parti-. La seule différence est, de mémoire, les pattes de col.

Quant aux gardes frontrières, ils portent des casquettes vertes -qui avec le temps sont devenues d'un vert plus clair, au départ elles étaient presque vert foncé, dans les années 60-70 elles sont devenues vert "herbe" avec des pattes d'épaule de la même couleur, portées sur des uniformes bruns à camouflage ocre jaune en été-.
D'après ce que j'en sais les gardes-frontières sont rattachés au NKVD, bien qu'ils constituent des unités séparates. Ils n'ont pas de pantalon vert, leur seule casquette les distingue du reste du commun des soldats.

Enfin, pour répondre à ta dernière question on peut nommer un commissaire politique en l'appelant "camarade commissaire" ou "camarade colonel" en fonction de son grade. La première expression était bien plus employée au début de la révolution et jusque vers le milieu des années 1920. Elle est tombée un peu en désuétude, durant la 2GM même "camarade" fut employé sans distinction de grade, c'est fonction de la manière dont on s'adresse... à la personne interrogée. Si tel est le cas, les réponses se faisaient sans mention de grade ni quoi que ce soit d'autre.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  GREG ACE le Jeu 02 Avr 2009, 1:52 pm

C'est très intéressant et peu courant comme sujet.
GREG.
avatar
GREG ACE
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 291
Age : 45
Localisation : nord
Date d'inscription : 27/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Kalendeer le Ven 03 Avr 2009, 2:53 am

Merci de vos réponses ! J'avais déjà fait cette recherche plusieurs fois, mais à tous les coups j'avais décidé de laisser tomber et de ne pas décrire l'uniforme, parce que mes informations se contredisaient (surtout pour la couleur du pantalon). Vous m'enlevez une énorme épine du pied !

Je peux donc supposer les éléments suivants :
-J'ai le choix, à l'arrière, entre le pantalon bleu et le pantalon marron
-Au front, plutôt l'uniforme marron plus discret
-Et tout le monde s'appellera camarade (sauf Staline, faut pas déconner), c'est plus simple.

Tant que nous parlons de NKVD et de matos : quelqu'un aurait-il les références du Nagant qui pouvait s'équiper d'un silencieux ? Apparement c'est un modèle 1895, qu'on pouvait équiper avec un modérateur de son, mais je suppose qu'il aura été upgradé depuis 1895... A quel point est-ce que cela fonctionnait ? C'est aussi silencieux que les révolvers de James Bond, ou c'est juste que ça fait pas "pan" ?
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Ming le Ven 03 Avr 2009, 11:24 am

Kalendeer a écrit:

Tant que nous parlons de NKVD et de matos : quelqu'un aurait-il les références du Nagant qui pouvait s'équiper d'un silencieux ? Apparement c'est un modèle 1895, qu'on pouvait équiper avec un modérateur de son, mais je suppose qu'il aura été upgradé depuis 1895... A quel point est-ce que cela fonctionnait ? C'est aussi silencieux que les révolvers de James Bond, ou c'est juste que ça fait pas "pan" ?

C'est le revoler Nagant mod. 1897 qui a équipé tous les tchékistes -enfin du moins ceux qui le reçurent-. L'arme n'a pas été optimisée depuis 1897 et le modérateur de son est loin d'être efficace, qui plus est les performances de la cartouche utilisée sont vraiment moyennes. Ajoutons à cela qu'un revolver à silencieux c'est un concept limite idiot à la base, en raison de l'espace laissé entre le barillet et le canon qui laisse forcément passer le son.
De ce fait, et surtout à cause de l'arrivée du pistolet automatique Tokarev, le 1897 va être progressivement retiré. Avec modérateur de son, le 1897 a surtout été confié aux Smersh, équipes d'assassins et autres unités de ce genre... ainsi que les unités impériales puisqu'à la base c'est l'Okhrana qui s'en servait aux mêmes fins, surtout et notamment lorsqu'elle pénétra les milieux révolutionnaires et se mit à exécuter quelques uns des communistes, anarachistes et autres "istes", aussi bien en Russie impériale qu'à l'étranger -notamment en France-.
Le 1897 à silencieux peut être séparé de son modérateur de son, reste alors le canon sans alilade de visée, et un rond servant de fixation au modérateur. Mais comme toutes les armes à silencieux, seul le tir de cartouches subsoniques avec le silencieux est possible. En termes de son (ou plutôt de bruit) cela correspond grosso modo au tir d'un plomb d'une carabine à air comprimé. Cela correspond à un "PAN" plus ou moins étouffé, le modérateur du 1897 est mal foutu : il y a seulement deux chicanes très basiques pour freiner le cone sonore formé par la détonation.
Le meilleur modérateur de son que je puisse connaître est celui du Welrod 9mm employé par les britanniques -le bruit dégagé lors du tir ressemble violemment à un coup de poing assez fort dans un oreiller-. Sur cette arme le silencieux est intégral, ce qui explique les performances exeptionnelles de ce pistolet qui fut très longtemps employé par le MI6 et qui est d'ailleurs toujours à leur catalogue si je ne me trompe pas.
Quant au Tokarev, il fut présent dès la campagne de Pologne, si je ne me trompe pas je crois même que les officiers exécutés à Katyn le furent par un squad du Nkvd armés de Tokarev.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Kalendeer le Ven 03 Avr 2009, 12:18 pm

D'accord... et pas de modérateur de son sur le Tokarev ?
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Ming le Ven 03 Avr 2009, 1:01 pm

Kalendeer a écrit:D'accord... et pas de modérateur de son sur le Tokarev ?

A ma connaissance, non. Par ailleurs, le pistolet ou revolver à modérateur de son n'est qu'une composante au sein du Nkvd qui s'est toujours fait un plaisir d'employer des moyens exotiques pour assassiner -en fait cela remonte du temps de Lénine et de la création du laboratoire des poisons, dont le dernier gadget est, comme tu as du en entendre parler, l'empoisonnement au polonium-. Sous le KGB il y eut également le parapluie bulgare -injection d'une capsule de ricin empoisonnée qui provoqua une crise cardiaque de la victime, et les enquêteurs mirent quelques temps avant de trouver la vraie raison de la mort de cette personne, un opposant bulgare-. Pour le reste je crois que tous les moyens ont été employés : poison, intoxication, strangulation, poignard, etc. la liste est on ne peut plus longue et s'il y a bien un domaine dans lequel on n'a rien à enseigner aux services secrets russes, c'est bien celui-là !
Et de toute façon sous Staline, les tchékistes avaient une telle réputation -ils étaient crainds pire que la peste bubonique- qu'en voyant arriver le fourgon noir caractéristique, les gens se faisaient déjà sur eux sans savoir qui allait être arrêté. De ce fait, l'emploi d'un modérateur de son est devenu inutile ou presque, puisqu'on pouvait les reconnaître également à leurs uniformes.
Je crois que le pistolet n'a été que peu employé en missions extérieures (ie, à l'étranger) parce que c'est courir le risque de se faire découvrir : il faut également des cartouches et le calibre spécifique soviétique est aisément identifiable, donc il laisse une trace. Et par ailleurs, se faire fournir une arme par un étranger ou un complice est également source de problèmes : est-il fiché ou suivi par le contre-espionnage, ou et auprès de qui a t-il acquis cette arme, etc. cela multiplie les possibilités de remontée jusqu'à l'équipe d'assassinat.
Le 1897 a été cependant employé jusque dans le milieu des années 1920, l'arrêt de son emploi correspond à peu près au moment de l'arrestation de Reilly et de l'affaire du Trust. Raison pour laquelle Trotsky s'est pris un piolet derrière les deux oreilles... Ca n'a pas empêché l'exécutant de se faire prendre, mais dans la logique les choses auraient du se passer d'une manière différente. Seulement une opération de ce genre est souvent compromise par un détail auquel on n'a pas pensé, à une variante compliquée par ceci-cela, etc.
D'une manière générale on peut dire que le NKVD a fait figure d'amateur ou a plutôt employé des moyens rustiques en comparaison au KGB. Ca ne les a pas empêchés de monter des opérations dignes d'éloges au sens machiavélique, exactement comme au temps de l'Okhrana dont ils ont d'ailleurs repris méthodes et agents, avant d'assassiner les agents dont ils se servirent évidemment...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Kalendeer le Ven 03 Avr 2009, 1:06 pm

Merci pour ces informations, c'est plus clair maintenant ^^

Il faudra quant même que je vous fasse lire tout ça quand j'aurai terminé et corrigé, que vous puissiez voir toute l'aide que vous m'avez apporté. Et si c'est publié un jour (rêvons, rêvons), vous aurez une bonne place sur la page des remerciements oui gri
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Ming le Ven 03 Avr 2009, 7:52 pm

Si besoin est -ne connaissant pas ton plan ni l'histoire- tu peux sans doute trouver des données supplémentaires dans "le laboratoire des poisons" d'Arkadi Vaksberg (Folio poche de mémoire). Ca te donnera plus d'éléments.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Major cowburn le Ven 03 Avr 2009, 8:36 pm

. Ajoutons à cela qu'un revolver à silencieux
c'est un concept limite idiot à la base, en raison de l'espace laissé
entre le barillet et le canon qui laisse forcément passer le son
Le Nagant est sans doute le seul révolver qui ne laisse pas d'espace entre le canon et la chambre du barillet carle barillet s'avance pour s'emboiter sur la tranche arriére du canon dépassant du bâti,de plus l'ogive de la cartouche est noyée à l'intérieur de l'étui .Ce procédé avait été imaginé pour qu'il n'y ait pas de déperdition de gaz. Par la même occasion cette technique était favorable au système à silencieux......Pas idiots du tout les Russes ........

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Ming le Ven 03 Avr 2009, 10:32 pm

Mais pas au point : ça n'empêche pas le bruit d'être plus audible avec un pistolet à modérateur de son. En l'occurrence ce ne sont pas les russes qui ne sont pas idiots mais les belges, puisque Léon Nagant était belge.
Le tout dernier emploi de cette arme a été au Vietnam ou curieusement il s'est retrouvé face aux Smith & Wesson Hush puppies employés par les Seals.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Major cowburn le Dim 05 Avr 2009, 9:24 pm

Eh oui,il faut rendre hommage aux frères Nagant également impliqués pour le fusil Mosine- Nagant....J'ai cependant tendance à croire que seule la Russie et l'arsenal de Toula en particulier furent les auteurs du système à silencieux.....bien sûr,ça n'avait pas l'efficacité du piolet d'alpiniste de Mercader mais enfin....... yeu gri

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les uniformes du NKVD

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum