De la relativite des habitudes culinaires

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Somua le Lun 23 Oct 2006, 11:15 pm

pegase001 a écrit:salut,

je pense qu'il s'agit d'un verre d'eau dans un océan. il n'y a pas lieu de polémiquer.
je trouve que le texte de Daniel était clair. l'incompréhension est peut-être juste due à une lecture trop rapide du texte quand il cite " élites " seul et par la suite " élites collaborationnistes ". Les deux élites citées différement sont les mêmes.
revenons-en à la cuisine, la bonne cuisine au beurre ;)

@+, pegase001

Mais justement , restons en a la bouffe , qui mangeait les oeufs les plus frais ? Qui se tappait les plus beaux morceaux de viande etc etc ? N'allez pas croire que c'est le collabo ou l'envahisseur les enfants ... C'est le producteur !
Ce debat est donc faussé a la base .

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  fix le Lun 23 Oct 2006, 11:51 pm

Ivy mike a écrit:Bon, voilà, maintenant tu connais mon point de vue Joseph (conversation msn) je ne ferais plus de remarque ici.
même si je te parles de bon petit plats? :D
une bonne ratatouille ou une lotte sauce rose? :D
huuuum (je peut repartir sur le natto aussi hein ;) c'est vous qui voyez ;))
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Lun 23 Oct 2006, 11:59 pm

Volontiers, bien sur, je parlais du theme douteux de la page d'avant ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  fix le Mar 24 Oct 2006, 12:03 am

Ivy mike a écrit:Volontiers, bien sur, je parlais du theme douteux de la page d'avant ;)

Ivy
bon je te récupère demain la recette de la lotte sauce rose pour ta peine ;)
pour info c'est mon plat preferé et avec 12 longueurs d'avance sur le reste donc je suis plutot volubile sur ce plat :D merci môman pour tout ce que tu fais pour ton misérable de fils :D
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  fix le Mar 24 Oct 2006, 12:06 am

he mais ça a l'air d'etre ça en plus
faut que je demande a môman si c'est bien la même mais a vue de nez ça a l'air d'etre ça :D
http://www.750g.com/fiche_de_cuisine.2.123.4844.htm
http://papillesetpupilles.blogspot.com/2005/12/lotte-sauce-rose.html

même mes copains que j'ai qui n'aiment pas le poisson adore (et moi je me damnerai pour ce plat :D) mangez en c'est bon ;)
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Mar 24 Oct 2006, 12:14 am

Hey, en plus, j'aime le poisson
C'est partit, je vais essayer, je te dit ensuite ;)
Merci

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  fix le Mar 24 Oct 2006, 12:17 am

Ivy mike a écrit:Hey, en plus, j'aime le poisson
C'est partit, je vais essayer, je te dit ensuite ;)
Merci

Ivy
a manger impérativement avec du riz ;) melangé à la sauce :D miam miam :D
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Invité le Mar 24 Oct 2006, 8:14 am

Somua a écrit:
Donc oui pour les grandes villes , non pour l'ex zone libre rurale .

Bien entendu , je ne veux surtout pas signifier par mes propos qu'il n'y avait pas un soucis nutritionnel dans les grandes villes, comme Paris .

Ben on est d'accord.
En fait 3 "zones" : Tres gros problemes dans les grandes villes, quelques problemes dans les zones rurales de la zone occuppee, pas ou peu de problemes dans les zone rurales de la zone nono.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

cantine habitudes culinaires

Message  Jacques le Mar 24 Oct 2006, 11:37 am

Ivy mike a écrit:
Daniel Laurent a écrit:Pendant la guerre, ce furent les "elites" collaborationnistes
Cela me choque de lire ça !!
Ma famille qui était alors une famille d'un milieu très aisé (de Paris! XIXe) et furent parmis les premiers avec De Gaulle
Je n'aime pas que l'on catalogue ainsi les riches ou les pauvres
Ce n'est pas la richesse qui fait la grandeur d'âme

:
Bonjour Yvy
Moi, je n'ai pas parlé"d'élites ni de collaborationnistes" Je complète donc ma phrase en espérant qu'elle soit mieux comprise.
Seuls les gens aisés (ayant de l'argent) pouvaient acheter au marché noir .
Amicalement

Jacques
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 237
Age : 94
Date d'inscription : 16/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Invité le Mar 24 Oct 2006, 4:44 pm

Ivy mike a écrit:
Daniel Laurent a écrit:Pendant la guerre, ce furent les "elites" collaborationnistes
Cela me choque de lire ça !!
Ma famille qui était alors une famille d'un milieu très aisé (de Paris! XIXe) et furent parmis les premiers avec De Gaulle
Tu as mal lu ou mal compris Ivy, note les guillemet a "elites".
La fracture de la DGM a traverse toutes les classes sociales.

Ainsi, des ouvriers et des paysans se sont retrouves a la Milice.
Ou dans la Resistance, selon.

Pareil en haut de l'echelle sociale.

Mon point etait le suivant : Les "elites" collaborationnistes (Traduction : Magouilleurs du marche noir et autres nouveaux riches) n'ont pas tous, et de loin, ete epures a la Liberation.

Mais cela ne concerne pas les autres.
Car, comme pour mes ouvriers et paysans mentionnes plus haut, des membres des classes dirigeantes, des familles aisees, on rejoint la France Libre ou ont, pour beaucoup d'entre eux, fait de la Resistance passive.

J'ai pas la source sous la main, mais je vous donne quand meme l'essentiel de l'anecdote: La Direction d'une usine en Savoie, requisitionnee par les Allemands pour des livraisons de materiel electrique, avait passe un accord avec les resistants du coin qui, pour la plupart, faisaient partie du personnel de l'usine : Pas de sabotage dans l'usine, mais des attentats sur les convois de livraison hors du perimetre de l'usine, convois que la Direction en question signalait aux resistants en question.

Resultat : Les Allemands payaient l'usine pour du materiel livre mais detruit plus tard, ce qui permettait a l'usine de payer les salaires de ceux-la meme qui avaient fait exploser le convoi.

Ca, c'etait du bon business comme je l'aime
beret

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Mer 25 Oct 2006, 12:43 pm

Daniel Laurent a écrit:ou ont, pour beaucoup d'entre eux, fait de la Resistance passive.
Tu recommence.... pourquoi passive, certains ont même fait activement, je n'ai pas d'exemple mais je n'en doute pas un instant
Pourquoi le combat et la rudesse de la guerre seraient-ils reservé aux "classés non élevé" ? Et pourquoi est-ce que tranquillité et passivité rimeraient-ils avec classe social élevée ?

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Invité le Mer 25 Oct 2006, 1:08 pm

Ah on relance un debat?

Alors je modere et je dit d'abord ceci:
http://csabas.free.fr/waves/quiquabu.mp3

Pour daniel et ivy je dis:
http://www.audiard.net/tontons/marin.au

et j'acheve en faisant ceci:
http://www.audiard.net/tontons/silencieux2.au


Dernière édition par le Mer 25 Oct 2006, 1:27 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  pegase001 le Mer 25 Oct 2006, 1:11 pm

joseph porta a écrit:Ah on relance un debat?

Alors je modere et je dit d'abord ceci:
http://www.audiard.net/tontons/migraine.au

Pour daniel et ivy je dis:
http://www.audiard.net/tontons/marin.au

et j'acheve en faisant ceci:
http://www.audiard.net/tontons/silencieux2.au

trop fort Joseph pouce gri

@+, pegase001
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Mer 25 Oct 2006, 1:55 pm

mort de rir gri Ahah, quel esprit de modération, Jospeh tu m'étonnera de jours en jours mort de rir gri

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  le petit pere PATTON le Mer 25 Oct 2006, 2:39 pm

pouce gri rien à dire mort de rir gri mort de rir gri
avatar
le petit pere PATTON
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 570
Localisation : quelque par dans le moteur d'un sherman ou d'un C-47,qui sait.
Date d'inscription : 12/10/2005

http://www.irotaro.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Invité le Mer 25 Oct 2006, 4:22 pm

Ivy mike a écrit:
Daniel Laurent a écrit:ou ont, pour beaucoup d'entre eux, fait de la Resistance passive.
Tu recommence.... pourquoi passive, certains ont même fait activement, je n'ai pas d'exemple mais je n'en doute pas un instant
Pourquoi le combat et la rudesse de la guerre seraient-ils reservé aux "classés non élevé" ? Et pourquoi est-ce que tranquillité et passivité rimeraient-ils avec classe social élevée ?
Bon, maintenant que je m'en suis paye une bonne pinte en ecoutant la moderation de JP, je reponds a Ivy.
Il y a la une incomprehension, pas un debat. J'ai du poster trop vite, trop court, et n'ai pas ete compris car je suis tout a fait d'accord avec ce qu'Ivy nous dit (Comme d'hab d'ailleurs...).

Je recommence donc, en essayant d'etre plus complet.

Les fractures engendrees par la DGM en France ont ete verticales, de haut en bas dans l'echelle sociale.

Les Resistants "actifs" (Les armes a la main, maquisards et FFL) venaient de partout. Un rapide examen de la liste des Compagnons de la Liberation le montre : Des riches, des pauvres, des nobles, des roturiers, des patrons, des ouvriers et paysans, de tout.

Pareil chez les Resistants "passifs" qui, restes a leurs postes de travail n'en ont pas moins ete precieux et ont risques leurs vies : Du patron d'usine a l'OS de base par exemple dont je parle dans mon poste precedent.

Chez les Collaborateurs, meme chose : Du riche trafiquant parisien au modeste paysan savoyard membre de la Milice.

Puis la majorite, courbant l'echine et tentant de survivre et cela ne fut pas simple quelque soit la situation sociale de l'interesse. Notons au passage que les cadres dirigeants, du prive comme du public, etaient plus sollicites par les exigences allemandes que les autres.

Ce que voulait dire Jacquemard c'est que, dans les grandes villes, il fut plus facile aux gens aises de se procurer de la nourriture en suffisance.

Mais la aussi il y a des nuances a faire : Il fut des paysans du Sud-Ouest qui mangerent mieux que certaines familles aisees des grandes villes qui, par conviction, ne se plongeaient pas dans les reseaux du marche noir.

Et j'ai un cas a citer : Le patron d'une grande imprimerie d'une ville du Centre-Est. Il partait "a la campagne" presque tous les week-ends et en ramenait de quoi ameliorer l'ordinaire de sa famille, bien sur, mais aussi de tous ses employes. Il avait des commandes de la Kommandantur locale et, avant chaque livraison, un imprime etait retire de la pile, place sur le sol, et tout le monde, du patron a l'apprenti, venait cracher dessus. De quoi se faire fusiller. Histoire veridique mais, helas, son fils, que je connais, ne veux pas que je cite le nom de son pere, ce que je regrettes.

Voila. C'est plus clair, Ivy ?
Dis oui, sinon je me jette dans le puit
mort de rir gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Mer 25 Oct 2006, 9:14 pm

Non c'est bon, tu peux épargner le puit... p24

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Invité le Mer 25 Oct 2006, 9:21 pm

Fallai dire non ivy!!! mort de rir gri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Charlemagne le Mer 25 Oct 2006, 9:58 pm

je suis tout a fait d'accord avec ce qu'Ivy nous dit (Comme d'hab d'ailleurs...).

fayot... mort de rir gri
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Somua le Mer 25 Oct 2006, 10:11 pm

Le puit , le puit ... le puit ...

Heuuu , bonjour ;)
Mon numero de matricule est le ...

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Mer 25 Oct 2006, 10:57 pm

??? j'avoue ne pas bien comprendre........ yeu gri

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Somua le Mer 25 Oct 2006, 11:41 pm

pas grave ivy , tu ne seras pas le seul .

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Invité le Jeu 26 Oct 2006, 7:19 am

Bonjour,
Quelqu'un, je ne sais plus qui, a dit un jour : "La guerre rend fou".

Ben, apparemment, l'etudier doit rendre fou aussi, si j'en crois les postes precedents

maleureu gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

cantine

Message  Jacques le Jeu 26 Oct 2006, 7:29 pm



Photographié aujourd'hui à Lyon lors d'une exposition consacrée a "Lyon après sa libération"

Jacques
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 237
Age : 94
Date d'inscription : 16/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Ivy mike le Jeu 26 Oct 2006, 11:19 pm

Ouai... ça ne fait pas beaucoup c'est sur...
Y avait-il des choses vraiment introuvable ou non on pouvait quand même trouver de tout Jacquemart ?

@micalement
Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la relativite des habitudes culinaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum