THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  D.S.C le Sam 17 Avr 2010, 11:13 am

J'ai lu quelque part qu'il était question de retracer une partie de la vie de John Basilone, un marine titulaire de la MOH, qui a demandé à repartir au combat et qui est tombé à Iwo Jima. A reçu la navy cross à titre posthume...
En savez vous plus sur cette info ?
avatar
D.S.C
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 52
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 16/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Yeoman 35 le Ven 23 Avr 2010, 1:34 pm

J'ai récemment visionné les épisodes 3,4 et 5. Si les deux premiers cités observent un rythme beaucoup plus lent, la deuxième partie du cinquième volet n'est autre que le débarquement de Peleliu. Et alors... c'est du grand art !

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 30
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

j'suis déçu...

Message  riderdigeste le Sam 24 Avr 2010, 3:43 pm

Bonjour amis cinéphiles,
Je suis déçu ! Oui, le terme n'est pas trop fort. La déception apparaît lorsqu'on attend beaucoup d'un "événement" filmé, annoncé à grands renforts de trailers comme ils disent, mais là, les 5 premiers épisodes de "The Pacific War" me laissent grandement sur ma faim. Dommage. Je suis un admirateur des amis Spielberg & Hanks depuis longtemps et cela me fait mal de le dire, mais il le faut. Pas de faux-fuyants.
On assiste plus à un, ou des, conflits dramatico-sentimentaux de trois ou quatre personnages centraux qu'à un conflit qui devrait tout de même avoir autre chose à nous dire, à nous expliquer, à nous montrer, que ces pauvres combats certes bien filmés mais peu 'parlants' si vous voyez ce que j'veux dire. On nous montre bien la jungle et ses pénibles existences quotidiennes, quelques plages bombardées, quelques échanges vigoureux (souvent la nuit) mais nous sommes loin, très loin, des enchaînements parfaitement mis en scène de Band of Brothers. Désolé, mais y a pas photo. C'est décousu, les Japonais se font systématiquement massacrer (ah bon ?), et on croirait bien que l'unité de nos héros fait la guerre à elle seule. L'impression que s'en dégage est un certain 'détachement' un décalage, entre une réalité qui dut être une très mauvaise surprise, dans cette nature hostile, et des parlottes aigres entre soldats qui ont l'air de ne pas se connaître, quand ce n'est pas se détester...

Une autre surprise, de taille nous attend au tournant. On assiste à la mise au repos des GI's en Australie pour une restructuration des unités, du matériel, que sais-je encore. Soit. mais fallait-il pour autant nous 'gratifier' des coucheries en gros plan lors de ce 'repos du guerrier'? Qui, parmi nous peu douter que les soldats US ont laissé derrière eux plus que du chewing-gum, du chocolat et des rations de corned-beef ?? Je ne savais pas que les australiennes étaient aussi émancipées ! Bon sang, à une époque où, chez nous en Europe, pour entrevoir une bretelle de soutien-gorge, fallait au moins être fiancé -et encore- ces jeunesses ont la jupe légère, elles étaient plus que suffragettes les bougresses! "Allez hop! tu y vas mais tu dis rien à personne!" Moi je n'y crois pas. Les scénaristes sont-ils à ce point liés à l'audimat qu'il leur faille poivrer (ou saler c'est comme il vous sied) quelques scènes assez crues qui n'apportent rien du tout au récit ? Pire, on dirait même que les acteurs n'y croient pas plus. C'est trop 'surjoué' pour qu'on accepte ces romances de gare, ratées au demeurant. Je n'ai absolument rien contre l'amour physique au ciné si le scénario le justifie, après tout, c'est la nature qui prend ses droits, mais le héros principal qui se fait héberger dans une famille, grecque de surcroît, et qui se met à chatouiller leur fille sans vergogne sans que cela ne suscite les foudres de la 'mama', vous y croyez vous ? Ces latins-là étaient aussi en avance sur leur temps alors ? Je préfère en rire. Entre nous ce sont les filles qui ne vont pas trouver cela très honnête, ni très respectueux pour leur vertu.
Entre parenthèses, ce genre de récit -qui mêle la sentimentalité, le vécu, le psychodrame chez des individus en particulier a été beaucoup mieux mis en images dans la série "The War". Là on faisait des aller-retour qui expliquaient beaucoup de choses, le drame qui se déroulait (ou non) dans chaque famille. Certes c'était narré, c'était un docu, mais magistralement monté et les images parlaient d'elle-même, tout s'enchaînait admirablement. On se mettait d'autant plus facilement à la place de ces gens demeurés au pays, qu'ils ressemblaient aux nôtres.
Bref.
J'espère vivement que les 5 derniers épisodes vont redresser la barre, nous recadrer dans ce qui est tout de même le pendant du conflit qui se déroule l'Ouest au même moment et qui fut, je le répète, magistralement réalisé et mis en scène par les mêmes protagonistes. Si ce n'était pas le cas, je m'abstiendrai d'acheter le boitier lorsqu'il sortira dans les bacs, même si c'est à grands renforts de promotionnel.
Tiens je vais me 'repasser' Band Of Brothers, ça me calmera !
A bon entendeur...
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Yeoman 35 le Mer 19 Mai 2010, 4:04 pm

Je viens de regarder les épisodes de 6 à 8. Voici mon verdict :

Episode 6 : bataille de Peleliu 1, très bien réussi : la scène de la prise de l'aérodrome est très bien réussie.
Episode 7 : bataille de Peleliu 2, très bien réussi aussi : on y voit vraiment l'embourbement et les nerfs des soldats qui se brisent, même chez les plus expérimentés.
Episode 8 : Consacré au S.Sgt John Basilone, mais avec une superbe séquence de guerre à Iwo Jima.

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 30
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  von cooken le Mer 19 Mai 2010, 4:48 pm

C'est vrai de superbes épisodes moi j'attend avec impatience l'épisode final, Yeoman , tu va adorer le 9 qui pour moi est le meilleur de tous, un chef d'oeuvre
avatar
von cooken
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 840
Age : 21
Localisation : Nimes
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Yeoman 35 le Sam 22 Mai 2010, 12:23 pm

En effet, j'ai regardé l'épisode 9 consacré à Okinawa. Mon verdict tient en un mot : excellent, l'épisode montre très bien des Marines au bout du rouleau mais qui veulent terminer la guerre quoiqu'il en soit. Et sous la pluie et dans la boue.

L'épisode 10 montre le retour à la vie civile, ce que Band of Brother ne faisait pas en se contentant de l'évoquer par les dires de Damian Lewis alias Richard D. Winters. On aurait pu craindre qu'il soit un peu rasoir mais il évite ce piège et se révèle assez émouvant.

Pour les acteurs : mention spéciale à John Seda (John Basilone) et Joseph Mazzelo (Eugene Sledge).

Cordialement


Dernière édition par Yeoman 35 le Mar 25 Mai 2010, 10:07 am, édité 1 fois
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 30
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  riderdigeste le Dim 23 Mai 2010, 9:43 pm

Voilà, j'ai terminé la vision du 10e épisode...
Je ne retire rien de ce que j'ai écrit plus haut.
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  D.S.C le Mar 25 Mai 2010, 6:28 pm

Je viens de voir les 10 épisodes (attendus avec impatience) dans la foulée et en V.O
Impression d'ensemble: très fidèle à la réalité. Un aspect montre bien la spécificité des combats contre les Japonais, et les terrifiantes conditions de vie dans la jungle. Les scènes de combat sont apocalyptiques et d'un réalisme prenant.
Certains épisodes sont pour moi au dessus du lot: GUADALCANAL, les 2 sur PELELIU, celui sur OKINAWA.
Petit bémol: l'épisode 3 avec la mise au vert des Marines en Australie
Les acteurs sont tous formidables, tout est formidablement reconstitué.
Note globale: 8/10
Meilleure note: ép 3: 10/10
Moins bon épisode: ép 4: 5/10
avatar
D.S.C
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 52
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 16/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Cyclick le Ven 01 Oct 2010, 8:23 pm

J'ai vu les 10 épisodes de cette série, et comparativement à BAND OF BROTHERS, je préfère de loin ce dernier.

Faut dire que j'ai toujours eu un faible pour la guerre dans les vieux pays. Moi, la guerre dans la jungle, ca me branche pas trop...

Mais THE PACIFIC est bien filmé, les scènes d'action sont réalistes selon moi, tout comme BAND OF BROTHERS...
avatar
Cyclick
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 207
Localisation : Canada
Date d'inscription : 22/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Ming le Ven 01 Oct 2010, 11:47 pm

riderdigeste a écrit:Bonjour amis cinéphiles,
Je suis déçu ! Oui, le terme n'est pas trop fort. La déception apparaît lorsqu'on attend beaucoup d'un "événement" filmé, annoncé à grands renforts de trailers comme ils disent, mais là, les 5 premiers épisodes de "The Pacific War" me laissent grandement sur ma faim. Dommage. Je suis un admirateur des amis Spielberg & Hanks depuis longtemps et cela me fait mal de le dire, mais il le faut. Pas de faux-fuyants.

On assiste plus à un, ou des, conflits dramatico-sentimentaux de trois ou quatre personnages centraux qu'à un conflit qui devrait tout de même avoir autre chose à nous dire, à nous expliquer, à nous montrer, que ces pauvres combats certes bien filmés mais peu 'parlants' si vous voyez ce que j'veux dire.

Hummm, ça dépend, puisqu'il s'agit avant tout de retracer l'expérience de la guerre vue par ces hommes. Nombreux (très) sont les vétérans qui n'ont jamais discuté de ce qu'ils avaient vécu. A commencer par mes aïeux. D'autre part, on ne peut pas en quelques épisodes résumer plusieurs dizaines de mois passés chez les Marines. Pour ce faire je te recommande la lecture de leurs ouvrages, respectivement With the old breed at Peleliu and Okiniwa (EB Sledge) et Helmet as my pillow (R. Leckie).


riderdigeste a écrit:On nous montre bien la jungle et ses pénibles existences quotidiennes, quelques plages bombardées, quelques échanges vigoureux (souvent la nuit) mais nous sommes loin, très loin, des enchaînements parfaitement mis en scène de Band of Brothers. Désolé, mais y a pas photo.

Il faut se rappeler que le TO du Pacifique n'est pas celui de l'Europe et que les combats n'ont pas été les mêmes. D'autre part le budget consacré n'est probablement pas le même.

riderdigeste a écrit:C'est décousu, les Japonais se font systématiquement massacrer (ah bon ?), et on croirait bien que l'unité de nos héros fait la guerre à elle seule. L'impression que s'en dégage est un certain 'détachement' un décalage, entre une réalité qui dut être une très mauvaise surprise, dans cette nature hostile, et des parlottes aigres entre soldats qui ont l'air de ne pas se connaître, quand ce n'est pas se détester...

On ne peut pas faire d'un film une œuvre mettant en scène deux divisions entières de Marines. Cela tourne toujours autour de 4 ou 6 personnages au max, et des personnages secondaires. Cela reste néanmoins précis : tu as deux points de vue de deux Marines qui ont écrit leur témoignage de ce qu'ils ont vécu. On pourrait comparer avec Mémoire de nos pères qui est encore plus restreint, puisque cela tourne autour de 3 personnages.

En ce qui concerne les parlottes aigries et la haine, elle est parfaitement compréhensible au sens ou cela s'est toujours passé de la sorte au sein des unités, il y a des accointances entre certaines personnes et d'autres non. Et il y a le jeu des unités, les réservistes arrivés en renfort ont toujours fait l'objet de moqueries sans parler du 7e régiment de Marines, qui est connu comme étant celui dont les Marines se moquent le plus en raison de la fourragère qu'ont le droit de porter les soldat du 7e, obtenue durant la 1re GM.

riderdigeste a écrit:Une autre surprise, de taille nous attend au tournant. On assiste à la mise au repos des GI's en Australie pour une restructuration des unités, du matériel, que sais-je encore. Soit. mais fallait-il pour autant nous 'gratifier' des coucheries en gros plan lors de ce 'repos du guerrier'? Qui, parmi nous peu douter que les soldats US ont laissé derrière eux plus que du chewing-gum, du chocolat et des rations de corned-beef ??

Au contraire, je serai tenté de dire que cela s'appelle la touche de réalisme. Au sein de l'armée française on a bien eu les BMC... (Bordels Militaires de Campagne).

riderdigeste a écrit:Je ne savais pas que les australiennes étaient aussi émancipées ! Bon sang, à une époque où, chez nous en Europe, pour entrevoir une bretelle de soutien-gorge, fallait au moins être fiancé -et encore- ces jeunesses ont la jupe légère, elles étaient plus que suffragettes les bougresses! "Allez hop! tu y vas mais tu dis rien à personne!" Moi je n'y crois pas. Les scénaristes sont-ils à ce point liés à l'audimat qu'il leur faille poivrer (ou saler c'est comme il vous sied) quelques scènes assez crues qui n'apportent rien du tout au récit ? Pire, on dirait même que les acteurs n'y croient pas plus. C'est trop 'surjoué' pour qu'on accepte ces romances de gare, ratées au demeurant. Je n'ai absolument rien contre l'amour physique au ciné si le scénario le justifie, après tout, c'est la nature qui prend ses droits, mais le héros principal qui se fait héberger dans une famille, grecque de surcroît, et qui se met à chatouiller leur fille sans vergogne sans que cela ne suscite les foudres de la 'mama', vous y croyez vous ? Ces latins-là étaient aussi en avance sur leur temps alors ? Je préfère en rire. Entre nous ce sont les filles qui ne vont pas trouver cela très honnête, ni très respectueux pour leur vertu.

Question d'éducation. Je connais une anglaise dont le père était un chaud lapin, pilote polonais au sein de la RAF qui a semé derrière lui sa progéniture en multipliant les 1/2 frères et 1/2 sœurs. Quantité de soldats ont laissé derrière eux des enfants ou des femmes enceintes qu'ils ont parfois emmenés avec eux ou pas. La guerre -et notamment les deux guerres mondiales- ont créé durant quelques années une parenthèse qui a considérablement modifié les rapports entre sexes. Il faut également se rappeler qu'en France il y a eu de nombreuses femmes qui ont été tondues parce qu'elles avaient -ou non d'ailleurs- eu un enfant avec un allemand ou parce qu'elles avaient simplement pratiqué la "collaboration horizontale". Et ce n'est pas la barrière du langage ni le fait que les Allemands étaient les vainqueurs qui les ont empêché d'en tomber amoureuses.
Sans se lancer dans la psychologie de maison close, les femmes ont autant besoin de nous que nous d'elles, alors après le repos du guerrier, les jolies australiennes à la peau mate, etc., ça se tient plus ou moins bien. Bancal, certes, mais réaliste. Pour ce qui est de la mise en scène en revanche, c'est plutôt et effectivement raté en ce qui concerne cette séquence.


riderdigeste a écrit:Entre parenthèses, ce genre de récit -qui mêle la sentimentalité, le vécu, le psychodrame chez des individus en particulier a été beaucoup mieux mis en images dans la série "The War". Là on faisait des aller-retour qui expliquaient beaucoup de choses, le drame qui se déroulait (ou non) dans chaque famille. Certes c'était narré, c'était un docu, mais magistralement monté et les images parlaient d'elle-même, tout s'enchaînait admirablement. On se mettait d'autant plus facilement à la place de ces gens demeurés au pays, qu'ils ressemblaient aux nôtres.
Bref.

Oui mais ce n'est pas le même concept. D'abord parce que The war est bien plus long et qu'ensuite il fait appel à bien plus de témoins et utilise de surcroit des images d'archives et d'époque. Pacific est destiné au grand public international et pas spécifiquement américain comme l'est The war à la base.

riderdigeste a écrit:J'espère vivement que les 5 derniers épisodes vont redresser la barre, nous recadrer dans ce qui est tout de même le pendant du conflit qui se déroule l'Ouest au même moment et qui fut, je le répète, magistralement réalisé et mis en scène par les mêmes protagonistes. Si ce n'était pas le cas, je m'abstiendrai d'acheter le boitier lorsqu'il sortira dans les bacs, même si c'est à grands renforts de promotionnel.
Tiens je vais me 'repasser' Band Of Brothers, ça me calmera !
A bon entendeur...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  DidierT le Sam 02 Oct 2010, 5:46 am

Salut,
Après avoir regardé la moitié de la série, je ne peux qu'abonder dans le sens de riderdigeste.

Je suis également déçu. Je m'ennuie. Il ne semble pas se passer grand-chose.
Les scènes de combat sont édifiantes mais une telle débauche ne suffit pas à combler l'indigence de l'ensemble. C'est cyclique: ils arrivent sur l'île, se battent sur la plage, des copains meurent, ils entrent dans la jungle, c'est dur, humide et sale, ils lancent une offensive, d'autres copains meurent, ils sont tristes, désabusés, amers et dépressifs mais il faut continuer.
C'est vrai qu'il est peut-être plus difficile de trouver de la variété dans la guerre du Pacifique qu'en Europe. On n'y traverse pas des pays avec des cultures diverses donnant la possibilité d'interaction avec les locaux. Là, il n'y a que de l'eau, du sable et des arbres. C'est sûr que ça n'aide pas le scénario.

Je n'aime pas non plus la représentation des Japonais.
L'offensive américaine présentée comme condamnée (à leur insu puisqu'ils ne voient pas l'ennemi) réussit contre toute attente. Par contre, les offensives japonaises sont des massacres avec des soldats qui avancent à découvert alors qu'il est évident qu'ils vont se faire faucher. Les Japonais ont visiblement perdu la guerre par débilité ici.

Que dire des témoignages de vétérans? Le monsieur qui annonce, la larme à l'œil "It was horrible" a toute ma compassion. Que ce soit le moment-choc du témoignage avec long silence puis fondu-enchainé sur l'interminable générique (presque 7 minutes de générique au total) est creux et peu pertinent. Ah bon? La guerre, c'est horrible?

Je n'ai pas envie de comparer avec "Band of Brothers" que j'ai adoré tant il était poignant. Je crois qu'ils ont voulu refaire le même coup avec une surenchère mais "The Pacific" est simplement pompeux. Il y a vraiment beaucoup de moments du pur nombrilisme. Les personnages aiment s'échanger de longs regards ("c'est bon les gars. On a gagné 30 secondes") plein de sens sauf que l'on ne sait pas quel sens. Ou encore, le soldat qui court pour trouver son pote (je n'ai pas compris pourquoi) et qui regarde le bateau s'éloigner, longuement. Ils aiment aussi beaucoup avoir le regard perdu dans le lointain, l'âme torturée par de sombres pensées. Et puis ça fait gagner du temps.

Je vais tenter de continuer, sait-on jamais.

DidierT
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 45
Localisation : Réunion
Date d'inscription : 08/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Laurent "Pink panth le Sam 02 Oct 2010, 11:22 am

Ming a écrit:

.....

.Question d'éducation. Je connais une anglaise dont le père était un chaud lapin, pilote polonais au sein de la RAF qui a semé derrière lui sa progéniture en multipliant les 1/2 frères et 1/2 sœurs. Quantité de soldats ont laissé derrière eux des enfants ou des femmes enceintes qu'ils ont parfois emmenés avec eux ou pas. La guerre -et notamment les deux guerres mondiales- ont créé durant quelques années une parenthèse qui a considérablement modifié les rapports entre sexes. ....


Je confirme.
J'ai lu pas mal de récit d'anciens où la sexualité est tres présente. Les anglaises n'etaient pas aussi prudes qu'on peut le penser et la liberation de Paris a laissé d'excellents souvenirs à certains anciens de la 2e DB....Même dans un sherman....
avatar
Laurent "Pink panth
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 12/07/2006

http://1dfl.francaislibres.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Narduccio le Sam 02 Oct 2010, 11:50 am

Ming a écrit:
riderdigeste a écrit:C'est décousu, les Japonais se font systématiquement massacrer (ah bon ?), et on croirait bien que l'unité de nos héros fait la guerre à elle seule. L'impression que s'en dégage est un certain 'détachement' un décalage, entre une réalité qui dut être une très mauvaise surprise, dans cette nature hostile, et des parlottes aigres entre soldats qui ont l'air de ne pas se connaître, quand ce n'est pas se détester...

On ne peut pas faire d'un film une œuvre mettant en scène deux divisions entières de Marines. Cela tourne toujours autour de 4 ou 6 personnages au max, et des personnages secondaires. Cela reste néanmoins précis : tu as deux points de vue de deux Marines qui ont écrit leur témoignage de ce qu'ils ont vécu. On pourrait comparer avec Mémoire de nos pères qui est encore plus restreint, puisque cela tourne autour de 3 personnages.

En ce qui concerne les parlottes aigries et la haine, elle est parfaitement compréhensible au sens ou cela s'est toujours passé de la sorte au sein des unités, il y a des accointances entre certaines personnes et d'autres non. Et il y a le jeu des unités, les réservistes arrivés en renfort ont toujours fait l'objet de moqueries sans parler du 7e régiment de Marines, qui est connu comme étant celui dont les Marines se moquent le plus en raison de la fourragère qu'ont le droit de porter les soldat du 7e, obtenue durant la 1re GM.

Cela s'est passé au sein de toutes les unités. Les remplaçants étaient mal perçus à plus d'un titre.
Premièrement, le terme "remplaçant" qui a été utilisé de prime abord, rappelait bien qu'ils étaient là pour remplacer quelqu'un ... et c'était souvent le copain avec lequel on avait fait toutes les classes. Donc, cela rappelait l'absence du copain mort.
Ensuite, sur de nombreux TO, les remplaçant ont été affecté trop vite pour compenser des pertes plus élevées que prévu. Conséquence, des soldats mal formés qui risquaient d'attirer les tirs à cause de leur mauvais comportement. Donc, jusqu'à ce qu'ils aient fait leurs preuves, plus ils étaient loin, mieux c'était.
Conséquence du point suivant, on savait que la plupart d'entre eux étaient des morts en sursis : à quoi bon se donner la peine de fraterniser avec des gens qui allaient bientôt disparaitre et qu'il faudra pleurer.

De nombreux témoignages confortent, dans presque toutes les armées, ce rejet quasi instinctif du nouveau qui arrive et qu'on ne va accepter qu'une fois qu'on l'a jugé digne d'être accepté... s'il n'est pas mort avant.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4662
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  riderdigeste le Dim 03 Oct 2010, 11:07 am


croyez bien que je n'ai pas émis ces "critiques" de gaieté de cœur car, dans son ensemble, les réalistations de Spielberg sont -sinon remarquables- en tout cas honnêtes d'un point de vue créatif. mais j'ai estimé qu'il faut dire...ce qu'il faut dire
j'ai déjà re-revisionné cette deuxième série depuis mon post initial...et je suis bien obligé de dire que mon impression se confirme, j'en arrive même à trouvé certaines séquences barbantes . honte sur moi ?
comment des auteurs aussi talentueux que Spielberg et Hanks ont-ils pu se fourvoyer de telle manière ? Si on prend le parallèle avec Clint Eastwood et ses deux films sur le même théâtre de guerre, à mon sens y a pas photo. Je dirais même pluss (merci Dupond et Dupont) Eastwood a au moins la rigueur du cinéaste neutre; il montre les japonais sous un éclairage de soldat (certes fanatique) mais assez proche de ce qu'ils devaient endurer.
n'est-ce pas votre avis ?
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Psychopompos le Dim 03 Oct 2010, 11:11 am

riderdigeste a écrit:Je dirais même pluss (merci Dupond et Dupont) mort de rir gri
Eastwood a au moins la rigueur du cinéaste neutre; il montre les japonais sous un éclairage
de soldat (certes fanatique) mais assez proche de ce qu'ils devaient endurer.
n'est-ce pas votre avis ? oui gri

Je suppose que Spielberg et Hanks ont essayé de se mettre le plus possible dans la peau du Marine au combat dans le Pacifique, reproduisant la guerre et l'ennemi tels qu'ils étaient perçus.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Ming le Dim 03 Oct 2010, 12:18 pm

riderdigeste a écrit:Je dirais même pluss (merci Dupond et Dupont) mort de rir gri
Eastwood a au moins la rigueur du cinéaste neutre; il montre les japonais sous un éclairage
de soldat (certes fanatique) mais assez proche de ce qu'ils devaient endurer.
n'est-ce pas votre avis ? oui gri

Psychopompos a écrit:Je suppose que Spielberg et Hanks ont essayé de se mettre le plus possible dans la peau du Marine au combat dans le Pacifique, reproduisant la guerre et l'ennemi tels qu'ils étaient perçus.

D'une part oui et ensuite, les Japonais sont respectés malgré tout, au sens militaire du terme. Quand le marine sous-off qui a été décoré de la médaille d'honneur forme son peloton, il précise bien à ses recrues que les soldats japonais se battent depuis bien plus longtemps que les américains et sont efficaces, qu'ils sont capables de rester en poste pendant des mois avec un bol de riz par jour et de l'eau croupie ou quelque chose de ce genre et de faire preuve d'une combattivité exceptionnelle. Donc un ennemi redoutable.
C'est violemment authentique. De toute façon, vu le déferlement d'obus et de troupes que les américains ont envoyés pour reconquérir chacune des îles occupées du Pacifique, une fois que la flotte navale impériale et surtout ses portes-avions ont été envoyés par le fond, que l'aviation été réduite à peau de chagrin après le tir aux pigeons des Mariannes, il ne restait plus grand chose aux Japonais sauf une défense jusqu'à ce que mort s'en suive. Et à Iwo Jima ausi bien qu'à Okinawa, les Marines ont vraiment compris ce qu'il en était (Iwo a été la reconquête qui a le plus couté aux Marines, de mémoire il me semble qu'il y a plus de morts chez les américains que chez les japonais).

La très grande majorité des soldats japonais à cette époque furent formés à coups de baguette et de coups physiques. La BBC avait passé un documentaire en deux volets sur la guerre du Pacifique et de la Chine, chacun des vétérans japonais disait que ses classes ont été faites à coups de poing, de pieds et de fouet jusqu'à ce que l'on leur demandait de faire soit fait exactement selon ce que leur sous-officier leur demandait. C'est pour cela qu'ils ont conquis autant de territoires en si peu de temps, qu'ils ont brisé les défenses américaines à Corregidor et Baatan, sans parler des Britanniques qui pensaient être retranchés à Singapour derrière Fort Siloso.

D'autre part, il est également tout-à-fait exact que les américains ont fait très peu de prisonniers, tout simplement parce que dans le code d'honneur du soldat japonais se rendre est une infamie. Sachant de plus que pour les Japonais les prisonniers ne valent rien -combien d'américains, d'australiens, de néo-zélandais ou de britanniques qui ont été capturés, sans parler des Chinois, ont servi de sac de sable vivant pour l'entraînement à la baïonnette- et que d'autre part, le Japon foule du pied l'accord de Genève sur le traitement des prisonniers.

Très rares ont été les soldats américains, toutes catégories confondues et surtout les Marines, qui ont respecté leur adversaire. Et la propagande américaine a tout fait pour que les japonais sont haïs au dernier degré, en se servant de Pearl Harbor pour commencer ("remember Pearl Harbor") de la marche de la mort ensuite, et du traitement infligé aux chinois.

En cela, l'opinion que fait ressortir la série est tout-à-fait d'époque. Et les Marines ont non seulement récupéré l'or dentaire sur les cadavres japonais mais ils ont même fait parfois pire...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Luhkah le Dim 03 Oct 2010, 1:13 pm

Laurent "Pink panth a écrit:
Ming a écrit:

.....

.Question d'éducation. Je connais une anglaise dont le père était un chaud lapin, pilote polonais au sein de la RAF qui a semé derrière lui sa progéniture en multipliant les 1/2 frères et 1/2 sœurs. Quantité de soldats ont laissé derrière eux des enfants ou des femmes enceintes qu'ils ont parfois emmenés avec eux ou pas. La guerre -et notamment les deux guerres mondiales- ont créé durant quelques années une parenthèse qui a considérablement modifié les rapports entre sexes. ....


Je confirme.
J'ai lu pas mal de récit d'anciens où la sexualité est tres présente. Les anglaises n'etaient pas aussi prudes qu'on peut le penser et la liberation de Paris a laissé d'excellents souvenirs à certains anciens de la 2e DB....Même dans un sherman....

Cela ferait bien l'objet d'un nouveau fil de discussion, mais il ne faut pas oublier deux trucs : LA FAIM des unes, et l'ABSTINENCE des autres.

Les soldats américains et autres étaient souvent jeunes, leur libido plutôt déchainée, la mort n'était pas bien loin et beaucoup de soldats ne voulaient pas mourir puceau (Qui le veut, d'ailleurs ?) et beaucoup de femme des pays occupés avait faim, tout simplement.

L'armée américaine étant l'une des mieux fournies de cette guerre, cela virait souvent à l'échange de bon procédé... ce n'est pas glorieux, mais beaucoup de femme n'avait pas d'autres choix. Je soupçonne beaucoup de femme s'étant effectivement livrée à de la "collaboration horizontale" d'avoir fait le même calcul, mais avec l'occupant.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Helmet62 le Dim 02 Jan 2011, 9:47 pm

Mon avis sur la série (que j'ai vu dans son intégralité):

Rien à voir avec le BOB que tout le monde ici connait et pour moi, mais cela ne fût pas désagréable.
D'abord, parce que j'adore BOB et que je n'aurai pas aimé une suite identique.
D'autres part, parce que cette nouvelle série propose une autre approche du sujet.
Effectivement, il semble que les auteurs se soient plus attardés sur l'émotionnel.
On connait l'efficacité de la série BOB en ce domaine, mais je pense que The Pacific est nettement plus orienté sur le propos.

Dans un 1er temps, j'ai ressenti comme tout le monde ic,i le même sentiment de passages longuets, de moment sans combat, sans action pure tel que pouvait nous offrir BOB.
Mais, je trouve que cela donne une autre texture, bien différente de celle déjà servie par les mêmes auteurs.
Les personnages qui nous sont montrés paraissent bien plus vulnérables que ceux de BOB, malgré la dureté de leur formation initiales.
Personnellement, le profil d'une armée de durs insensibles à cuir en toute circonstance me parait peu crédible à la vue des horreurs aux quelles ils ont été exposés!
Cette série aborde églalement le retour des soldats aux pays et des difficultés à leur réincertion dans la vie civile plus largement que durant la série BOB.
Les phases de combats restent très agréables à regarder, bien que je les trouve parfois bien plus violentes que dans BOB (c'est la guerre). On y expose plus souvent les corps déchirés par les obus, et la scène montrant un soldat us jeter des cailloux dans le crâne évidé d'un soldat japonais mort resté cloué sur sa mitrailleuse, c'est gore!!!


Donc je dirai que mon vrai coup de coeur reste "Band of Brothers", mais que "The Pacific" apporte un air nouveau qui n'est pas désagréable.

avatar
Helmet62
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 40
Localisation : ARRAS- PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  EasyCompany101 le Mar 04 Jan 2011, 8:13 pm

Helmet62 a écrit:Mon avis sur la série (que j'ai vu dans son intégralité):

Rien à voir avec le BOB que tout le monde ici connait et pour moi, mais cela ne fût pas désagréable.
D'abord, parce que j'adore BOB et que je n'aurai pas aimé une suite identique.
D'autres part, parce que cette nouvelle série propose une autre approche du sujet.
Effectivement, il semble que les auteurs se soient plus attardés sur l'émotionnel.
On connait l'efficacité de la série BOB en ce domaine, mais je pense que The Pacific est nettement plus orienté sur le propos.

Dans un 1er temps, j'ai ressenti comme tout le monde ic,i le même sentiment de passages longuets, de moment sans combat, sans action pure tel que pouvait nous offrir BOB.
Mais, je trouve que cela donne une autre texture, bien différente de celle déjà servie par les mêmes auteurs.
Les personnages qui nous sont montrés paraissent bien plus vulnérables que ceux de BOB, malgré la dureté de leur formation initiales.
Personnellement, le profil d'une armée de durs insensibles à cuir en toute circonstance me parait peu crédible à la vue des horreurs aux quelles ils ont été exposés!
Cette série aborde églalement le retour des soldats aux pays et des difficultés à leur réincertion dans la vie civile plus largement que durant la série BOB.
Les phases de combats restent très agréables à regarder, bien que je les trouve parfois bien plus violentes que dans BOB (c'est la guerre). On y expose plus souvent les corps déchirés par les obus, et la scène montrant un soldat us jeter des cailloux dans le crâne évidé d'un soldat japonais mort resté cloué sur sa mitrailleuse, c'est gore!!!


Donc je dirai que mon vrai coup de coeur reste "Band of Brothers", mais que "The Pacific" apporte un air nouveau qui n'est pas désagréable.


Je partage le même avis, "l'avantage" de The Pacific est aussi dans sa jeunesse, plus de moyens ont été utilisés ce qui se révéle à certains moments vraiment impressionnant.
Je suis content de voir que d'autres personnes ont peu accrochées au début de la série.
avatar
EasyCompany101
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 19
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Luhkah le Mer 05 Jan 2011, 5:13 pm


Bonjour,

J'ai déjà poster sur ce sujet, mais c'était pour faire une remarque qui, dans les faits, ne portait pas directement sur la série. Je vous prie donc de m'en excuser.

J'ai vu THE PACIFIC il y a quelque temps, et je suis globalement satisfait.

La série met un peu de temps a démarrer, les deux premiers épisodes ne sont pas si mauvais que cela, le troisième est nettement plus discutable, notamment avec l'histoire d'amour, qui dans les faits, n'a jamais exister et fait un peu "remplissage."

A partir du quatrième épisode, et surtout a partir du moment ou l'on suit Eugêne B. Sledge, les choses s'accélèrent et la série devient réellement prenante.

Certain personnage sont simplement inoubliables (Spéciale dédicace a SNAFU, notamment.) et les situations dépeintes sont souvent cauchemardesques mais néanmoins spectaculaire.

En terme historique, cependant, pour être franc : JE N'AI RIEN APPRIS !!! Mais bon, je m'intéressais a cette partie de la seconde guerre mondiale depuis mon enfance donc, voilà, je serais indulgent.

Il est fort probable que beaucoup de gens ignoraient cette facette du conflit, cette série est donc à ce niveau salutaire, même si l'on nous épargne pas les sempiternelle "non-sense" tel que "l'amérique à gagner la guerre" (Je suis sur que les Australiens s'étant battut pendant des mois en nouvelle guinée y trouveront quelque chose a redire...) et d'autre du genre "Vous n'avez eut que le sable les japs" alors que cinq épisode plus tôt on voyait les mêmes marines draguer les australiennes... géné

Bref, une bonne petite série a l'américaine : de grand moyens, de bon acteurs, et du spectacle, de la "dramatisation" (Au sens théatrale du terme...) et l'aspect éducatif allégée.

Ca reste une série à voir.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Dwight Eisenhower le Jeu 06 Jan 2011, 12:53 pm

von cooken a écrit:une série avec des allemands et des sovietique sa le ferai pas du tout ! les us sont beaucoup mieux a l'écran , leurs parcours etc ... je vois mal une company de la whermach en série ou des soviéts aprés se qu'ils ont fait pendant le guerre , une série avec des nazis ... sa le fait moin , mais je comprend votre point de vue ! pouce gri

Sa c'est bien ce qu'ils nous on mit en tête, vous croyez que les Américains sont nos gentilles libérateurs ? Oui ils nous ont libérés, mais ils ont fait autant d'horreur que les Soviétiques, sauf que l'on n'en parlait pas! C'était mal vue, car ce sont les joyeux libérateurs et les Soviétiques était les méchants communiste !

Puis aussi les américains n'étaient pas tous seul pour nous libérer, on retrouve des Tchécoslovaque, des polonais, des belges, des fralibre FFL fralibre des canadiens et des britanniques bien sur et d'autres encore ...


Aussi la série THE PACIFIC est vraiment super, j'ai eu l'occasion de la regarder oui gri !!
avatar
Dwight Eisenhower
Major
Major

Nombre de messages : 144
Age : 18
Localisation : France
Date d'inscription : 09/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Psychopompos le Jeu 06 Jan 2011, 6:21 pm

Dwight Eisenhower a écrit:
von cooken a écrit:une série avec des allemands et des sovietique sa le ferai pas du tout ! les us sont beaucoup mieux a l'écran , leurs parcours etc ... je vois mal une company de la whermach en série ou des soviéts aprés se qu'ils ont fait pendant le guerre , une série avec des nazis ... sa le fait moin , mais je comprend votre point de vue ! pouce gri

Sa c'est bien ce qu'ils nous on mit en tête, vous croyez que les Américains sont nos gentilles libérateurs ? Oui ils nous ont libérés, mais ils ont fait autant d'horreur que les Soviétiques, sauf que l'on n'en parlait pas! C'était mal vue, car ce sont les joyeux libérateurs et les Soviétiques était les méchants communiste !

Oui, on oublie trop souvent le massacre de Quatin-sur-Somme, au cours duquel des agents de l'OSS ont exécuté des milliers d'officiers, d'intellectuels et d'hommes politiques français et belges. On oublie trop souvent les camps de travaux forcés du CACLCC (Chief Administration of Corrective Labour Camps and Colonies) d'Alaska et de Californie, où de nombreux prisonniers allemands et japonais sont morts de maladies ou de mauvais traitements. yeu gri
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Helmet62 le Lun 07 Fév 2011, 2:06 pm

Luhkah a écrit:
Bonjour,

J'ai déjà poster sur ce sujet, mais c'était pour faire une remarque qui, dans les faits, ne portait pas directement sur la série. Je vous prie donc de m'en excuser.

J'ai vu THE PACIFIC il y a quelque temps, et je suis globalement satisfait.

La série met un peu de temps a démarrer, les deux premiers épisodes ne sont pas si mauvais que cela, le troisième est nettement plus discutable, notamment avec l'histoire d'amour, qui dans les faits, n'a jamais exister et fait un peu "remplissage."

A partir du quatrième épisode, et surtout a partir du moment ou l'on suit Eugêne B. Sledge, les choses s'accélèrent et la série devient réellement prenante.

Certain personnage sont simplement inoubliables (Spéciale dédicace a SNAFU, notamment.) et les situations dépeintes sont souvent cauchemardesques mais néanmoins spectaculaire.

En terme historique, cependant, pour être franc : JE N'AI RIEN APPRIS !!! Mais bon, je m'intéressais a cette partie de la seconde guerre mondiale depuis mon enfance donc, voilà, je serais indulgent.

Il est fort probable que beaucoup de gens ignoraient cette facette du conflit, cette série est donc à ce niveau salutaire, même si l'on nous épargne pas les sempiternelle "non-sense" tel que "l'amérique à gagner la guerre" (Je suis sur que les Australiens s'étant battut pendant des mois en nouvelle guinée y trouveront quelque chose a redire...) et d'autre du genre "Vous n'avez eut que le sable les japs" alors que cinq épisode plus tôt on voyait les mêmes marines draguer les australiennes... géné

Bref, une bonne petite série a l'américaine : de grand moyens, de bon acteurs, et du spectacle, de la "dramatisation" (Au sens théatrale du terme...) et l'aspect éducatif allégée.

Ca reste une série à voir.



Bien dit....je valide! pouce
avatar
Helmet62
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 40
Localisation : ARRAS- PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Colleville le Lun 15 Aoû 2011, 8:47 pm

Pour les personnes intéressées (comme moi qui ne l'ai jamais vu), la série repasse le dimanche sur France 2. Les 2 premiers épisodes étaient diffusés hier soir.
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE PACIFIC ( band of brothers usmc )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum