L'oeuvre de secours aux enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'oeuvre de secours aux enfants

Message  stan_hudson le Dim 19 Avr 2009, 7:17 pm

L'oeuvre de secours aux enfants

L’O.S.E naît en Russie vers 1910-1911 par des médecins, pour aider les populations juives défavorisées, alors que les populations juives de l’Empire tsariste souffrent d’un antisémitisme virulent et subissent régulièrement les violences de pogroms (émeutes accompagnées de pillages et de meurtres).

Elle se nomme alors Société pour la protection sanitaire de la population juive, en russe Obshchetsvo Zdravookhraneniya Yevreyiev, en abrégé OZE.

Dans les Shtetleh, bourgades surpeuplées où des lois discriminatoires obligent les Juifs à résider, la misère, le manque de soins et d’hygiène frappent d’abord les enfants.

Conscients du risque de destruction physique des communautés, des membres de l’intelligentsia juive, des médecins, des avocats, des professeurs, des étudiants, créent des organismes d’entraide, dont l’O.S.E.

Ces derniers sont proches du Bund. Le Bund est un parti socialiste juif créé en Russie, en Lituanie et en Pologne en 1897. Mouvement progressiste, le Bund cherche à renforcer l’autonomie culturelle des Juifs dans les pays où ils résident - il s’opposera donc au sionisme - tout en développant la lutte de classes au sein du monde juif.
Dès son origine, l’action de l’O.S.E. se veut donc éducative, médicale et sociale. L’O.S.E. distribue de la nourriture, gère des dispensaires, place des enfants, avec en arrière-plan l’idée de la préservation du peuple juif.

Après la révolution russe, qu’elle soutint initialement, l’O.S.E qui « fédère de multiples branches en Europe centrale et dans le reste du monde transfère son siège à Berlin en 1923 sous la présidence d'Albert Einstein » (source OSE).

La montée du national-socialisme et l’arrivée d’Hitler au pouvoir en Allemagne provoquent, en 1933, son déplacement à Paris où elle devient l'Œuvre de secours aux enfants, OSE; son siège est resté depuis lors à Paris. Elle ouvre ses premières maisons en région parisienne pour accueillir les enfants juifs fuyant l'Allemagne et l'Autriche, puis très vite les enfants résidant en France.

En juin 1940, à l’approche des troupes allemandes, les dirigeants de l’O.S.E. décident d’évacuer les enfants dont ils ont la charge dans la région parisienne vers le Sud de la France et plus particulièrement en Creuse.

Durant la guerre, l’O.S.E. est intégrée au sein d’un organisme à caractère racial, l’Union Générale des Israélites de France (U.G.I.F.), créée par Vichy, sur pression des nazis, pour regrouper en une seule organisation les oeuvres d’entraide et d’assistance juives.
L’O.S.E. continue donc son travail à visage découvert. Elle accueille, dans ses maisons de la zone Sud, les enfants des familles juives réduites à la misère par les interdictions professionnelles, internées ou déportées. On mesure les difficultés de ce travail officiel et les drames que vivent les responsables alors que de toutes parts les mesures répressives se multiplient.

Face au danger, dès 1942, l’O.S.E. entame également un travail clandestin de protection des enfants, cherchant à les placer dans des familles d’accueil sous de faux noms.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ses maisons d'enfants hébergent jusqu'à 1349 enfants au printemps 1942. L'OSE participe à la mise en place du dispositif d'émigration de 311 enfants juifs vers les États-Unis via Lisbonne1. A partir des rafles de l'été 1942 (rafle du Vélodrome d'Hiver notamment), l'OSE organise clandestinement le sauvetage des enfants menacés de déportation et en sauve plus de 5000.

A la Libération en 1945, l'OSE est chargée de plus de 2000 enfants devenus orphelins, dont 427 rescapés du camp de Buchenwald.
Dans les années 1960, « l'OSE perpétue sa mission d'accueil et de protection sanitaire des populations juives en difficulté en prenant en charge les enfants exilés d'Égypte et d'Afrique du Nord ainsi que leurs familles » (source OSE).

L'action actuelle de l'OSE repose sur trois pôles:
· L’accueil médical dans plusieurs centres.
· L’enfance (placement familial, maisons d’enfants).
· La mémoire (Mémoire et Histoire, Ecoute Mémoire).
Association régie par la loi de 1901, l'OSE est reconnue d’utilité publique depuis 1951.

Source :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oeuvre_de_Secours_aux_Enfants


Tres bon lien à voir absolument avec des récits de rescapés, des photos d'époque :


http://www.educreuse23.ac-limoges.fr/loewy/realisations/enfants/ose.htm

Le site de l’actuel OSE :

http://www.ose-france.org/
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 40
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de secours aux enfants

Message  titi3 le Mer 03 Juin 2009, 2:13 pm

Et bien ! on en apprend tous les jours ! Je ne savais même pas que cela avait existé ! Bravo pour l'article ! très instructif !

titi3
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 14/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum