André Derocque : une carrière insolite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

André Derocque : une carrière insolite

Message  Psychopompos le Mar 28 Avr 2009, 7:52 pm

André Derocque (1896 - 1940) a la particularité, peut-être unique, d'avoir suivi une carrière à la fois médicale et militaire, non comme médecin militaire ou chirurgien militaire, mais comme chirurgien dans la vie civile et artilleur pendant les deux guerres mondiales !

Il est né en 1896 à Rouen dans une famille où la médecine est un métier traditionnel.
En 1914, écoutant son sens du devoir, il s'engage dans l'artillerie. En 1917 il devient aspirant puis sous-lieutenant. Il est blessé deux fois au cours de la guerre.
Au cours du conflit, il a été décoré de la Croix de Guerre, la Médaille militaire et a été nommé Chevalier de la Légion d'honneur.

A la Faculté de Médecine de Paris, il devient externe en 1921, interne en 1923 et passe sa thèse en 1926. Après la fin de ses études, il exerce à Rouen.

En 1939, il se rengage, bien qu'il ait 43 ans et 5 enfants. Il est affecté au 45e Régiment d'Artillerie Hippomobile, où il commande la 8e batterie.
Au cours de la bataille de France, son régiment recule pour éviter l'encerclement. Le 11 juin 1940, à Corribert, dans la Marne, alors qu'il est à la tête de ses troupes, un Stuka qui les survole lâche une bombe. Il reste debout alors que ses hommes se mettent à couvert, est frappé par un éclat et meurt.

Source utilisée (lisez ce texte, il contient une ou deux anecdotes amusantes qui seraient hors-sujet sur le présent topic)
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum