Est-il autorisé à...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-il autorisé à...?

Message  Cassiopée le Mar 26 Mai 2009, 11:46 am

Peut-on mettre ce sujet à la poubelle, please?


Dernière édition par Cassiopée le Jeu 28 Mai 2009, 11:44 am, édité 2 fois
avatar
Cassiopée
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 82
Date d'inscription : 07/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Invité le Mar 26 Mai 2009, 12:26 pm

Heu... bonne question. Tellement bonne que je vais laisser les autres y répondre
Je dirais juste que dans ce cas, la réalité dépassait et dépasse encore la fiction...
Par contre, je ne pense pas que les Allemands internés en camps de concentration dans les années 30 étaient transportés dans des wagons plombés et dans les mêmes conditions que les juifs plus tard.
Et Reich prend une majuscule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Cassiopée le Mar 26 Mai 2009, 12:35 pm

Anachronisme alors? Mais ce n'est pas dans les années 30 mais 40 plutôt. Ensuite, les wagons à bestiaux, parce que les allemands voyagent avec le reste des ennemis du Reich.
avatar
Cassiopée
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 82
Date d'inscription : 07/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  eddy marz le Mer 27 Mai 2009, 1:06 pm

Je pense qu'il y a une confusion entre les camps de concentration et les camps d'extermination, et les méthodes, fonctionnements, et administrations qui les géraient. Les camps de concentration - en territoire allemand ou en Europe conquise - servaient à interner les éléments "hostiles" à l'état (des intellectuels aux communistes en passant par les homosexuels, religieux, "chômeurs professionnels" etc...), ou à créer un réservoir de main d'oeuvre esclave pour tous les gros oeuvres et industries spécialisées. On y mourrait comme des mouches, bien entendu, par famine, maladies, désespoir, mauvais traitements, expériences médicales etc... Mais ces camps n'ont strictement rien à voir avec les camps d'extermination, au nombre de 5 en Pologne Orientale: Chelmno, Belzec, Treblinka, Sobibor, et Auschwitz. Ces derniers fonctionnaient dans une politique de destruction délibérée, ne prévoyant aucun hébergement pour les déportés (exterminés dés leur arrivée), sauf pour les équipes de travail épargnées quelques jours ou quelques semaines, et remplacées par de nouveaux arrivages. Auschwitz est le seul camp à présenter un fonctionnement hybride en associant concentration et force de travail (Auschwitz 1 et Buna-Monowitz/Auschwitz 3), et extermination (Birkenau).

Les deux types de camps (concentration ou extermination) ne dépendaient pas des mêmes administrations; les premiers étant officiels et instaurés dés le début du régime, et les autres top secrets et instaurés à partir de fin 1941. Les buts, fonctionnements, routines, nature du personnel, et transports, n'avaient rien en commun.

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Reine le Mer 27 Mai 2009, 1:27 pm

Cassiopée a écrit:
Ce texte n'a aucune portée, c'est seulement un bouquin écrit entre deux autres. Le style est concis, bref, voire saccadé.

J'ai lu les deux premières pages ( donc c'est la dessus que va porter mes dires)

Quel intérêt de se plonger dans la rédaction d'une œuvre de l'esprit, si cela n'a aucune portée ? De plus, sur ce tel sujet ? Si cela n'a aucune portée, donc pas forcément de motivation de ta part, mieux vaut choisir un thème genre " Aujourd'hui j'ai acheté un grille pain"

Je te conseille de porter ton attention sur ton style d'écriture, du moins le rendre attractif et de travailler la rédaction.
Le plus important selon moi :

c'est de capter l'attention du lecteur
Et le style d'écriture.
On plonge dans un roman ou/et une nouvelle afin de s'évader et non pas pour se retrouver devant un article de journal provenant du métro.

_________________
dura lex sed lex
avatar
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 31
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Kalendeer le Mer 27 Mai 2009, 1:38 pm

Alors je demande à ceux qui aiment lire si on
peut parler d'un sujet difficile et paraître crédible ou au contraire,
ne pas se lancer dans pareille mission au risque de tourner au
ridicule...Avez-vous des avis sur la question?
Je vais te répondre en temps qu'apprentie auteur qui tente de faire dans l'historique mais estime en être encore loin.

La seule façon de respecter ces gens est d'écrire avec les tripes, avec soit même, de s'investir. Ecrire sur l'Holocaust en se disant "ce sera une histoire de plus entre pierre paul et jacques", c'est profondément irrespectueux. ça veut dire, au final, que c'est un décors commun, normal, que tu ne comprends pas son implication ou que tu t'en tapes (le "tu" est impersonel). Quand on écrit là dessus, on DOIT avoir la gerbe, on DOIT avoir mal au coeur et se dire "mais comment ça peut être possible, comment ce monde peut-il avoir existé" ?

C'est pareil dans le cinéma. Imagines un peu qu'on te demande de jouer Hitler, tu arrives, tu poses ta moustache, tu cries et tu t'en vas. On te demande ce que ça t'a fait : rien. Tu t'en fiches d'avoir été pendant quelques instants un criminel pareil.
On s'en fiche que ce soit comme si. Pour l'artiste, sur le coup, ça doit être .

Je pense surtout à Moriarty en disant cela. Il jouait Erik Dorf dans Holocaust, un officier SD qui contrôle pour Heydrich une partie du processus d'extermination. Dans une des scènes, Dorf fête Noël avec sa famille, dans la joie et la bonne humeur, alors qu'au quotidien il inspecte des chambres à gaz. Dans cette scène, sa fille trouve dans le piano des photos de la famille juive qui vivait dans la maison en question, et que Dorf connaissait. Et bien l'acteur, impliqué dans son rôle, a été incapable de continuer et a quitté le plateau en pleurant, révulsé par cette famille d'allemands dont il devait jouer le rôle.
On pense ce qu'on veut d'Holocaust, mais il n'empêche que cette scène montre une chose : Moriarty a joué son rôle en sachant ce qu'il jouait. ça, c'est faire preuve de respect.

On doit faire pareil à l'écrit. Le seul moyen d'honorer un sujet difficile est d'y aller avec tout ce qu'on a, de donner le meilleur de nous même et de soigner le résultat.
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Cassiopée le Mer 27 Mai 2009, 4:39 pm

Non Reine me suis mal exprimée.

Quand je parlais de la portée, c'est que je voulais dire que j'étais neutre, sans parti pris...Je ne cherche pas à dénoncer quoique se soit, mais seulement à présenter un sujet qui me tient à coeur forcèment, sinon je n'aurai pas pris la peine de me renseigner, d'y consacrer de nombreux mois à me torturer l'esprit. Tu vois ce que je veux dire là?

Quand j'écris, je le fais avec mes tripes. Enfin...finalement je viens à me poser la question Kal'. Tu as peut-être et certainement raison. Il me manque quelque chose. Mise à part l'inspiration je suis VRAIMENT à côté de la plaque. Mon style est trop journalistique (désolée pour celles et ceux qui veulent se détendre) et ennuie plus qu'il n'attire.

pouce gri
avatar
Cassiopée
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 82
Date d'inscription : 07/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  eddy marz le Mer 27 Mai 2009, 6:12 pm

Salut Cassiopée;

En fait la règle est simple, en écriture comme pour plusieurs autres choses: sincérité.

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Baugnez44 le Mer 27 Mai 2009, 6:27 pm

Je crois qu'écrire un roman qui se passe dans l'univers concentrationnaire nazi n'est pas une chose simple, même si c'est très courageux.

Le problème c'est qu'on entre ainsi dans la sphère du roman historique et, qui plus est, du roman qui s'intéresse à une période récente sur laquelle on a beaucoup écrit. Ce qui signifie que si on veut que le roman soit crédible, il faut qu'il s'appuie sur une documentation abondante et une connaissance appronfondie de l'époque et des camps.

A cet égard, Eddy avait déjà relevé la confusion (fréquente) entre camp d'extermination et camp de concentration. Comme le faisait remarquer LSR, je doute que les prisonniers politiques aient été acheminés vers les camps de concentration en wagons à bestiaux. Je doute encore davantage qu'ils y aient été acheminés en compagnie de leurs enfants (ces derniers auraient vraisemblablement été confiés à une institution ou une famille nazie qui se seraient chargés de les éduquer dans les vrais principes du 3ème Reich).

Par exemple, le seul cas que je connaisse de transport de prisonniers politiques par wagons à bestiaux est celui qui eut lieu entre Buchenwald et Dachau fin avril 1945, où environ 4500 furent transférés d'un camp à l'autre (seuls 800 prisonniers survécurent au transport).

Prendre les camps de concentration comme sujet d'un roman de fiction est certes autorisé. Mais le sujet doit être traité avec une grande rigueur historique, ne fût-ce que par égard pour les victimes. Et aussi pour éviter que des négationnistes puissent s'en emparer pour aller en tirer uen argumentation douteuse.

Bref, comme disait Lafontaine, cent fois sur le métier...

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Cassiopée le Mer 27 Mai 2009, 6:39 pm

Que c'est dur la culture? pouce
Quand tu dis être sincère Eddy, c'est coller au plus près de la vérité? Si je précise que c'est purement fictif, aura-je droit de ne pas être sincère? Attention : âmes sensibles s'abstenir! Peut-on tout écrire, à sa façon? C'est la raison pour laquelle j'ai éditer ce sujet.
avatar
Cassiopée
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 82
Date d'inscription : 07/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Kalendeer le Mer 27 Mai 2009, 6:54 pm

La sincérité est, par définition, la volonté de dire ce qu'on pense être la vérité (ce qui ne l'est pas forcément puisqu'il s'agit d'une vision personnelle).
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  eddy marz le Mer 27 Mai 2009, 7:15 pm

Traitant d'un sujet aussi grave, propagateur de réactions extrêmement polarisées, touchant au fond du désespoir de millions de gens, un historien (dont je ne me souviens plus du nom) déclarait: Pas de fiction, ou alors pas sur l'Holocauste. Sans aller jusque là, et comme Kalendeer le précisait en parlant de Moriarty dans le rôle de Dorff, l'important est de s'immerger dans la réalité du drame - d'en prendre pleine conscience autant que nos facultés nous l'autorisent; car on ne peut jamais parler bien (ou longtemps) d'un sujet que l'on ne maîtrise pas un tant soit peu. Il faut aller, parlant des atrocités nazies, au-delà de la simple empathie; comprendre et dire honnêtement ce que l'on pense... Et c'est là qu'intervient la
question primordiale : Qu'est-ce que tu veux dire à travers ce roman ?
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Cassiopée le Jeu 28 Mai 2009, 11:42 am

Merci, alors je m'arrête là...
avatar
Cassiopée
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 82
Date d'inscription : 07/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il autorisé à...?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum