Performances antichars comparées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Performances antichars comparées

Message  Catalina le Mar 26 Mai 2009, 4:24 pm

Performances comparées des canons de chars et des canons antichars

Comme je couvre ici tant les fusils et canons antichars que les canons de chars, j'ai préféré mettre ce post en "autre armement". Si les modos estiment qu'il serait mieux ailleurs ils n'ont qu'à le déplacer. beret

1- Remarques préliminaires sur les tests:

a- qualité des munitions:

Grande-Bretagne: munitions de calibration de qualité supérieure

Allemagne: munitions de qualités 5 à 10% supérieures à celles employées au combat

Union Soviétique: munitions employées pour les tests de qualité inconnue. Le contrôle de qualité soviétique était cependant peu efficace et les munitions employées jusqu'en 1944 de qualité inférieure ce qui ammenait une dégradation des performances dans des proportions imprévisibles. Certaines pouvaient avoir des performances supérieures, d'autres inférieures, voire trés inférieures spamafote

Etats-Unis: munitions de qualité standard

b- qualité des plaques de blindage servant de cible:

La dureté brinell des aciers utilisés pour les plaques de blindage varie considérablement selon les pays et même au sein de chaque pays. Les performances indiquées ci-aprés sont contre des blindages en acier laminé homogéne (RHA) sauf indications contraires.

Un blindage durci en surface (FH) est un blindage laminé homogéne ayant reçu un traitement pour augmenter sa dureté Brinell en surface. Un blindage coulé resistera de 15 à 20% moins bien qu'un blindage laminé mais permet d'obtenir des formes fuyantes plus propices aux ricochets.

Un assemblage par soudure sera préférable à un assemblage par rivets. Si la résistance au niveau de la jointure des plaques est la même, les rivets constituent autant de projectiles secondaires pouvant créer des dégats à l'intérieur du char.

Les blindages effectivement utilisés sur le terrain peuvent présenter des défauts de fabrication. C'est le cas de la plupart des plaques de blindage américaines produites avant novembre 1943 qui pouvaient présenter une résistance inférieure de 5 à 50% à ce qu'elle aurait du être (soit une résistance inférieure en moyenne de 15% aux plaques de blindage américaines de 1944-45). De même toutes les plaques de blindage britanniques d'une épaisseur supérieure à 57-63 mm présentaient des défauts en 1944...

Un autre critére à prendre en compte est le ratio entre épaisseur du blindage et calibre du projectile. Ainsi, un ratio épaisseur du blindage/calibre du projectile de de 0.65 à 0.85 va donner un coefficient à appliquer à la capacité de perforation de 0.85 sur un blindage coulé ou laminé d'une dureté Brinell supérieur à 350, un coefficient de 0.90 sur un blindage coulé de moins de 350 BHN, un coefficient de 0.80 sur un blindage laminé de moins de 350 BHN présentant des défauts et de 1 sur un blindage laminé de bonne qualité, ne présentant pas de défauts et de moins de 350 BHN.

c- définition des critéres de pénétration:

La définition de la pénétration d'un blindage varie selon les pays. En régle général on parle de pénétration lorsqu'au moins la moitié (mais parfois les 2/3 ou les 3/4) des projectiles tirés au cours des tests parviennent à traverser la cible. Il peut y avoir des variations. Ainsi pour le canon de 2 livres britanniques c'est lorsque 20% des projectiles perforent la cible complétement dans 80% des cas des cas où il y a perforation (même incompléte)... yeu gri

Si les critéres de pénétration des britanniques et des américains sont sensiblement les mêmes, les allemands ont des critéres de 0 à 2% plus élevés et les soviétiques de 2 à 3% plus élevés. Des critéres plus élevés impliquent que les performances d'un canon pourront être plus basses selon les critéres soviétiques que selon les critéres occidentaux.

d- type de munitions:
Comme déjà indiqué, les résultats des tests sont contre des blindages en acier laminé homogéne (RHA). Cependant, certains pays, comme l'allemagne ou l'italie, utilisent des blindages durcis en surface (FH). Face à des blindages de ce type les performances d'un projectile perforant non coiffé (AP, APBC) seront inférieures à celles obtenues avec un projectile coiffé (APC, APCBC). A contrario un blindage laminé homogéne (RHA) resistera mieux à un projectile coiffé qu'à un projectile non coiffé.

Ces remarques étant posés je vais donner les performances antichars des armes utilisées au cours de la guerre.

2- Fusils antichars:

- Rifle, Anti-tank, 0.55-inch Boys Mk 1 (Grande-Bretagne):
calibre: 13,9 mm x 99B
projectile AP Mark I masse: 0.060 kg, vitesse initiale: 760 m/s
12 mm à 100 m, 11 mm à 300 m, 10 mm à 500 m sous 0°
projectile AP Mark II masse: 0.048 kg, vitesse initiale: 990 m/s
21 mm à 300 m sous 0°, 12 mm à 300 m sous 30°

- Pz.B.38 et Pz.B.39 (Allemagne):
calibre: 7,92 mm x 94
projectile AP masse: 0.0146 kg, vitesse initiale: 1.210 m/s (Pz.B.38), 1265 m/s (Pz.B.39)
30 mm à 100 m, 25 mm à 300 m sous 30°
Produit en 39-40 (Pz.B.38) et de mars 1940 à novembre 1941 (Pz.B.39).

- Karabin Przeciwpancerny wz.35-Marosczek (Pologne):
calibre: 7,92 mm x 107DS
projectile AP masse: 0.0145 kg (0.0128 selon d'autres sources) , vitesse initiale: 1.280 m/s
22 mm à 50 m, 15 mm à 100 m sous 30°
Introduit en novembre 1935 dans l'armée polonaise.

- Solothurn M SS 41 (Suisse):
calibre: 7,92 mm x 94 mm
projectile AP, vitesse initiale: 1.080 m/s
30 mm à 100 m sous 30°

- Solothurn S18-100 (Suisse):
Calibre: 20 mm x 105B
projectile AP masse: 0.148 kg, vitesse initiale: 750 m/s
20 mm à 100 m, 15 mm à 500 m sous 30°

- Solothurn S18-1000 et S18-1100 (Suisse):
Calibre: 20 mm x 138B
projectile AP masse: 0.152 kg, vitesse initiale: 850 m/s
20 mm à 300 m sous 30°

- Type 97 (Japon):
calibre: 20 mm x 124
projectile AP, masse: 0.162 kg, vitesse initiale: 793 m/s
30 mm à 457 m sous 30°

- Degtaryev PTRD-41 et Simonov PTRS-41 (Union Soviétique):
calibre: 14,5 mm x 114
projectile AP, masse: 0.0634 kg, vitesse initiale: 1.010 m/s (PTRD) et 995 m/s (PTRS)
40 mm à 100 m, 35 mm à 300 m, 30 mm à 500 m sous 0°
Produit d'août 1941 à janvier 1945

- TNSh-1 et TNSh-20 (Union Soviétique):
caibre: 20 mm x 107
projectile AP, vitesse initiale: 760 m/s
projectile APCR
35 mm à 500 m sous 30°

- Lathi L-39 (Finlande):
calibre: 20 mm x 138B
projectile AP masse 0.152 kg, vitesse initiale: 800 à 840 m/s
20 mm à 300 m, 15 mm à 500 m sous 30°
Produit à partir d'avril 1940

La liste n'est pas compléte!! Je n'ai pas mis les données concernant d'autres fusils antichars plus exotiques comme le fusil espagnol en 7,92 x 87, le PTRSh-41 en 12,7 mm, les PTRR-39 et PTRB-42 soviétiques en 14,5 mm (ce dernier, resté au stade expérimental, pouvait percer le blindage frontal d'un Tiger à 100 m... O_o), le RES en 20 mm, également soviétique, capable de perforer 70 mm à 300 m!! étoné gri , le T1E1 en 15,2 x 114 américain, le Carl Gustav m/42 Suédois en 20 mm, seul fusil antichar "sans recul", ou encore le monstrueux Tb.41 suisse en 24 x 128 qui pesait 122 kg!!.

Prochaine partie les canons de chars et antichars du début du conflit


Dernière édition par Catalina le Dim 31 Mai 2009, 2:30 am, édité 1 fois
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Catalina le Mer 27 Mai 2009, 3:21 am

Comme promis, je poursuis avec les canons de chars et antichars existant au début du conflit. Certains de ces canons seront par la suite dotés de munitions plus efficace mais je me limiterai ici aus seules munitions disponibles en 1940 (pour les autres il va falloir attendre ^^)

3- Les canons chars et antichars en 1940:

- canon de 25 mm SA Mle 1934 (Hotchkiss), SA Mle 1935 et SA-L Mle 1937 (Puteaux):
calibre: 25 mm (longueur variable suivant les modéles, L/72 sur le Mle 1934)
projectile AP masse: 0.320 kg vitesse initiale: 920 m/s (Mle 1934)
40 mm à 500 m sous 0°, 32 mm à 200 m sous 35°
les essais allemands donnent: 35 mm à 100, 29 mm à 500 m, 20 mm à 1000 m sous 30° avec le SA Mle 1935 (version à tube raccourci destinée aux automitrailleuses)
remarques: malgré une longueur du tube différente entre les modèles, il n'y a pas de différences significatives dans la capacité de perforation les tubes raccourcis utilisant une munition avec une charge propulsive plus importante. Contrairement à ce qu'on peut lire parfois le canon de 25 mm français est excellent! il perfore sans problémes le blindage frontal d'un PzKpfw III. Par contre la faiblesse du calibre ne permet pas de gros dégats comme on peut le voir sur cette photo d'un PzKpfw 35(t) touché par un 25 mm:



- canon de 37 mm Mle 1916 TR, SA 17, SA 18 et SA 18m/37
calibre: 37 mm L/21
projectile APHE masse: 0.5 kg, vitesse initiale: 388 m/s
8 mm à 400 m sous 30°
projectile APC masse: 0.39 kg, vitesse initiale: 600 m/s
18 mm à 400 m sous 30°
projectile AP masse: 0.5 kg, vitesse initiale: 600 m/s
21 mm à 400 m sous 35°
les essais allemands donnent 25 mm à 100 m et 19 mm à 500 m sous 30°
remarque: avec les munitions modernes mle 1935 et Mle 1937, ce vieux canon peut engager un PzKpfw 35 (t) ou 38 (t) à 100 m et un PzKpfw I ou II à 100-400 m... avec beaucoup de sang froid ^^

- canon de 37 mm SA 38
calibre: 37 mm L/33
projectile APC masse: 0.7 kg vitesse initiale: 700 m/s
32 mm à 400 m sous 35°
les essais allemands donnent: 29 mm à 100 m, 23 mm à 500 m, 16 mm à 1.000 m, 12 mm à 1.500 sous 30°

- canon de 47 mm SA 34
calibre: 47 mm L/21
projectile AP masse: 1.48 kg, vitesse initiale: 450 m/s
14 mm à 400 m sous 25°

- canon de 47 mm SA 35
calibre: 47 mm L/32
projectile APC masse: 1.62 kg, vitesse initiale: 660 m/s
40 mm à 400 m sous 30°
les essais allemands donnent: 39 mm à 100 m, 33 mm à 500 m, 26 mm à 1.000 m et 20 mm à 1.500 m sous 30°

- canon de 47 mm SA 37 et 39
calibre: 47 mm L/53
projectile APCBC masse: 1.726 kg, vitesse initiale: 855 m/s
106 mm à 100 m, 89 mm à 500 m, 72 mm à 1.000 m, 57 mm à 1.500 m sous 0°
les essais allemands donnent: 57 mm à 100 m, 50 mm à 500 m, 42 mm à 1.000 m et 36 mm à 1.500 m sous 30°, des performances trés proches de celles du Pak 38 allemand qui n'est pas encore en service au moment de la campagne de France Smil drapeau françai

- canon de 75 mm SA 35
calibre: 75 mm L/17
projectile APHE masse: 6.4 kg, vitesse initiale: 475 m/s
40 mm à 400 m sous 30°

- Ordnance, QF, 2-pounder Mk IX, Mk IXA, Mk X et Mk XA
calibre: 40 mm L/50
projectile AP masse: 1.08 kg, vitesse initiale: 792 m/s
55 mm à 91 m, 47 mm à 457 m, 37 mm à 914 m, 27 mm à 1.371 m sous 30°
projectile APHV masse: 1.08 kg, vitesse initiale: 853 m/s
57 mm à 457 m, 45 mm à 914 m sous 30°

- Bofors
calibre: 37 mm L/45
projectile AP masse: 0.71 kg, vitesse initiale: 800 m/s
32 mm à 500 m sous 0°

- 3,7-cm Kw.K. et Pak 35/36
calibre: 37 mm L/46
projectile AP masse: 0.685 kg, vitese initiale: 745 m/s
35 mm à 100 m, 29 mm à 500, 22 mm à 1.000 m, 20 mm à 1.500 m sous 30°
projectile APCR masse: 0.368 kg, vitesse initiale: 1.020 m/s
64 mm à 100 m, 31 mm à 500 m sous 30°

Le Type 94 japonais est la version japonaise construite sous licence, il tire un projectile AP de 0.69 kg à 701 m/s perforant 24 mm à 914 m sous 30°

remarque: le projectile APCR n'est disponible en 1940 qu'en trés faibles quantités et probablement reservé aux PzKpfw III

- Skoda 37 mm A3 vz.34
calibre: 37 mm L/40
projectile AP masse: 0.850 kg vitesse initiale: 675 m/s
35 mm à 100 m, 30 mm à 500 m, 23 mm à 1.000 m, 21 mm à 1.500 m sous 30°
projectile APC masse: 0.815 kg vitesse initiale: 675 m/s
34 mm à 100 m, 29 mm à 500 m, 25 mm à 1.000 m, 22 mm à 1.500 m sous 30°

- Skoda 37 mm kanon P.U.V. vz.37 et Skoda 37 mm A7 vz.38
calibre: 37 mm L/48
projectile AP masse: 0.850 kg vitesse initiale: 741 m/s
36 mm à 100 m, 31 mm à 500 m, 24 mm à 1.000 m, 22 mm à 1.500 m sous 30°
projectile APC masse: 0.815 kg vitesse initiale: 750 m/s
41 mm à 100 m, 33 mm à 500 m, 27 mm à 1.000 m, 24 mm à 1.500 m sous 30°

- Skoda 47 mm kanon P.U.V. vz.36
calibre: 47 mm L/43
projectile APBC masse: 1.440 kg
44 mm à 100 m, 41 mm à 500 m, 34 mm à 1.000 m, 25 mm à 1.500 m sous 30°
projectile APC masse: 1.650 kg vitesse initiale: 775 m/s
52 mm à 100 m, 47 mm à 500 m, 40 mm à 1.000 m, 35 mm à 1.500 m sous 30°

- Bölher
calibre: 47 mm L/32
projectile AP masse: 1.42 kg vitesse initiale: 630 m/s
56 mm à 100 m, 43 mm à 500 m, 31 mm à 1.000 m, 23 mm à 1.500 m sous 0°
projectile APBC masse: 1.44 kg vitesse initiale: 630 m/s
39 mm à 100 m, 35 mm à 500 m, 30 mm à 1.000 m, 25 mm à 1.500 m sous 30°

Il se fait tard, je poursuivrai demain beret
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  L axe le Mer 27 Mai 2009, 12:49 pm

Excuse moi ,mais le char a été touché par un autre projectile à la chenille ou, c'est le choc avec la barrière qui la déchenillé ????
Autre question ,c'est le petit trou qui la détruit ????
avatar
L axe
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 23
Localisation : Genève,Suisse
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  panzerblitz le Mer 27 Mai 2009, 5:24 pm

Autre question ,c'est le petit trou qui la détruit ????

Non ,c'est plutôt ce qui a fait le petit trou ...
Même si les dommages ,vu d'extérieur ,peuvent paraître peu impressionnants ,la moindre perforation dans un char signifie son abandon immédiat ...Une fois le char percé ,son explosion n'est souvent qu'une affaire de secondes ,au mieux !
Et ce d'autant plus sur les blindés allemands employaient de l'essence ,et qu'à l'époque (et pour la durée de la guerre en ce qui concerne les cousins (germains)), les munitions n'avaient pas encore de conditionnement spécialement sécurisés dans le blindé !

Bravo Bon exposé ,très bon exposé Catalina ,on attend la suite avec impatience !

PS :La meilleure place n'aurait elle pas été dans l'onglet blindé ?
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Psychopompos le Mer 27 Mai 2009, 5:33 pm

Catalina a écrit:le Carl Gustav m/42 Suédois en 20 mm, seul fusil antichar "sans recul"

C'est ça ?

D'après Wikipedia ça date de 1946.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Catalina le Mer 27 Mai 2009, 11:29 pm

Non, ce n'est pas ça Psychopompos ^^

Un Carl Gustav m/42 c'est ça:

avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Catalina le Jeu 28 Mai 2009, 11:44 am

Je poursuis...

3- Les canons chars et antichars en 1940 (suite):

- 7,5-cm Kw.K.37 et Stu.K.37
calibre: 75 mm L/24
projectile APC masse: 6,8 kg, vitesse initiale: 385 m/s
41 mm à 100 m, 38 mm à 500 m, 35 mm à 1.000 m, 32 mm à 1.500 m, 30 mm à 2.000 m sous 30°
projectile HEAT masse: 4,5 kg, vitesse initiale: 452 m/s
45 mm à toutes distances

C'est le canon des PzKpfW IV et StuG au début du conflit. L'obus à charge creuse n'est disponible qu'en petites quantités lors de la campagne de France et ne faisait pas encore partie de la dotation lors de la campagne de pologne (ses tables ballistiques ne seront achevées qu'en mars 1940).

- canon de 47 antichar SA-FRC
calibre: 47 mm L/33
projectile AP masse: 1,5 kg, vitesse initiale: 720 m/s
60 mm à 100 m sous 0°

- M1930 (1-K)
calibre: 37 mm L/45
projectile APHE masse: 0.66 kg vitesse initiale: 820 m/s
35 mm à 500 m, 26 mm à 1.000 m sous 0°, 20 mm à 500 m sous 30°

Il s'agit de la version soviétique du PaK35/36. Deux autres désignations sont également employées: PS-2 et B-3 ce qui doit correspondre à des variantes du modèle allemand de base.

- M1932, M1937 (53-K) et variantes
calibre: 45 mm L/46
projectile AP masse: 1,43 kg, vitesse initiale: 760 m/s
52 mm à 100 m, 43 mm à 500 m, 35 mm à 1.000 m, 28 mm à 1.500 m, 23 mm à 2.000 m sous 0°
43 mm à 100 m, 35 mm à 500 m, 28 mm à 1.000 m, 23 mm à 1.500 m, 19 mm à 2.000 m sous 30°

C'est pour l'essentiel une version aggrandie du PaK35/36. Un projectile APCR de 0.85 kg tiré à 985 m/s sera introduit par la suite permettant de perforer 88 mm à 100 m et 66 mm à 500 m sous 0°

- KT, KT-26 et KT-28
calibre: 76 mm L/16
projectile APBC masse 6,3 kg, vitesse initiale: 370 m/s
31 mm à 500 m, 28 mm à 1.000 m sous 0°
canon monté sur T-26, T-28 et T-35

- L-10
calibre: 76 mm L/23
projectile APBC masse 6,3 kg, vitesse initiale: 558 m/s
61 mm à 500 m, 50 mm à 1.000 m sous 0°
canon monté sur T-28

- L-11
calibre: 76 mm L/30
projectile APBC masse 6,3 kg, vitesse initiale: 612 m/s
73 mm à 100 m, 62 mm à 500 m, 56 mm à 1.000 m sous 0°
canon monté sur les premiers KV et T-34

- F-32
calibre: 76 mm L/31
projectile APBC masse 6,3 kg, vitesse initiale: 612 m/s
60 mm à 500 m, 52 mm à 1.000 m sous 0°
monté sur les KV

- 37 mm antitank gun M3
calibre: 37 mm L/57
projectile AP masse: 0.87 kg, vitesse initiale: 792 m/s
36 mm à 457 m sous 0°, 26 mm à 914 m sous 30°
copie américaine, largement améliorée, du Pak35/36 introduite en 1940 dans l'armée américaine. Jusqu'à son introduction, les seules armes antichars de l'US Army étaient le canon de 75 français et la mitrailleuse de 12,7 mm...

De ce petit tour d'horizon des canons de chars et des canons antichars, l'on peut remarquer que le canon antichar le plus puissant disponible en 1940 est le canon de 47 antichar SA Mle 1937 français. Le canon de char possédant les meilleurs performances antichar à cette date est l'Ordnance QF 2-pounder britannique.

Ces armes disponibles en 1940 vont voir leurs munitions améliorées par la suite tandis que de nouveaux modèles vont prendre leur place. Prochaine partie, les canons de chars et antichars de 1941 et 1942 et les performances des canons déjà passés en revue avec les nouvelles munitions introduites au cours de ces deux années beret
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Catalina le Ven 29 Mai 2009, 2:31 pm

4- Les canons chars et antichars de 1941 et 1942:

a- Les canons à tubes coniques:

L'Allemagne va développer trois modèles de canon antichar d'un type un peu particulier en ce sens que le diamétre de l'âme du tube va décroissant. Ces canons utiisent un projectile APCNR (armour piercing composit non rigid) constitué d'un noyau de tungsténe entouré d'un métal plus tendre qui va se déformer lors du passage dans le tube. Ce principe a été breveté en Alemagne en 1903 et des expériences menées dans les années 20 et 30 sur un fusil antichar de 7 mm disposant d'une vitesse initiale de 1.800 m/s!! Au Danemark, ce principe sera utilisé sur le Larsen, un canon de 29/20 mm qui sera commandé à 50 exemplaires par la France et était en essais en mai 1940 (projectile de 0.090 kg tiré à 1.400 m/s et perforant 56 mm à 400 m sous 30°).

- 2,8-cm s.Pz.B.41
calibre: 28/20 mm
projectile APCNR masse: 0.0131 kg vitesse initiale: 1.400 m/s
69 mm à 100 m, 52 mm à 500 m sous 30°

Bien que classé comme fusil antichar, le s.Pz.B.41 est bien une piéce d'artillerie. Les premiers exemplaires de cette arme, trés proche du Larsen, seront produites en juin-juillet 1940 (pour essais) avant d'entrer en production en 1941.

- 4,2-cm P.J.K.41
calibre: 42/29 mm
projectile APCNR masse: 0.336 kg, vitesse initiale: 1.265 m/s
90 mm à 100 m, 72 mm à 500 m, 53 mm à 1.000 m sous 30°

- 7,5-cm PaK41
calibre: 75/55 mm
projectile APCNR masse: 2.59 kg, vitesse initiale: 1.125 m/s
171 mm à 500 m, 145 mm à 1.000 m, 122 mm à 1.500 m, 102 mm à 2.000 m sous 30°

Sur le même principe, les britanniques vont mettre au point l'embout "Littlejohn" destiné à redonner du punch à leur 2-pounder. Cette adaptateur réduisait le calibre de 40 à 30 mm. Lorsque cet adaptateur va entrer en production (janvier 1943) les canons de 2-pdr avaient déjà été retirés des régiments antichars britanniques et il ne sera utilisé que sur véhicules. Une version du Littlejohn destinée au canon de 6-pdr sera également étudiée mais pas adoptée. Sur cette version le calibre se réduisait de 57 à 42,6 mm. Les américains tenteront la même chose sur leur 57 mm antitank gun M1 avec le 57/40 mm T10 qui sera abandonné.

A noter que, toujours pour tenter d'augmenter la puissance, la charge propulsive des munitions normales de 2-pdr a été augmentée en septembre 1942, le projectile APCBC entrant, pour sa part, en service à la fin de cette même année.

- Ordnance, QF, 2-pounder Mk XB "Littlejohn"
calibre: 40/30 mm
projectile APCNR masse: 0.45 kg (Mk1), 0.57 kg (Mk2), vitesse intiale: 1.280 m/s (Mk1), 1.189 m/s (Mk2)
88 mm à 457 m sous 30° (estimation, probablement plus avec le Mk2)

L'embout "Littlejohn" sera également essayé sur le canon de 40 mm Vickers S embarqué sur les Hurricanes IID et, en 1942, sur l'antitank gun M3 américain. En 1940 les soviétiques se sont intéressé aux canons à âme conique sans cependant pouvoir les développer en raison de difficultés techniques. Les américains vont à partir de septembre 1941 tenter d'appliquer ce principe au M3 et essayer des tubes inspirés du s.Pz.B.41 sans obtenir de réels résultats.

b- Les nouveaux canons de chars et antichars:

- Ordnance, QF, 6-pounder 7 cwt MkII et Mk III
calibre: 57 mm L/43
projectile AP masse: 2.86 kg, vitesse initiale: 853 m/s
79 mm à 457 m, 66 mm à 957 m, 44 mm à 1828 m
projectile APC masse: 2.86 kg, vitesse initiale: 846 m/s
72 mm à 457 m, 61 mm à 957 m, 40 mm à 1828 m
(face à un blindage durci en surface on a: 88/72 et 45 mm)

- Ordnance, QF, 6-pounder 7 cwt MkIV et Mk V
calibre: 57 mm L/50
projectile AP masse: 2.86 kg, vitesse initiale: 892 m/s
82 mm à 457 m, 71 mm à 957 m, 48 mm à 1828 m
projectile APC masse: 2.86 kg, vitesse initiale: 884 m/s
78 mm à 457 m, 67 mm à 957 m, 44 mm à 1828 m
(face à un blindage durci en surface on a: 97/82 et 64 mm)

Bien qu'étudié dés 1938, le 6-pdr britannique (MkII/III) n'entrera en service qu'en juin 1941, tant en raison de retards sur la mise au point de l'affût que pour poursuivre la production du 2-pdr à grande cadence (la quantité prévalant sur la qualité aprés Dunkerque). Le 6-pdr doté du canon plus long d'origine (MkIV/V) entre en service en août 1942, le projectile APC apparait en octobre 1942.

- 57 mm antitank gun M1 et M2
calibre: 57 mm L/50
projectile AP masse: 2.85 kg, vitesse initiale: 853 m/s
69 mm à 914 m sous 20°
6-pdr britannique produit par les Etats-Unis à partir de 1942, pour les britanniques, et adopté par l'US Army en 1943.

Pour ces trois modèles, des projectiles améliorés seront disponibles à partir de février 1943 (ce sera traité ultérieurement).

- 5-cm Kw.K.38
calibre: 50 mm L/42
projectile AP masse: 2.06 kg, vitesse initiale: 685 m/s
53 mm à 100 m, 43 mm à 500 m, 32 mm à 1.000 m, 24 mm à 1.500 m
projectile APC masse: 2.06 kg, vitesse initiale: 685 m/s
55 mm à 100 m, 47 mm à 500 m, 37 mm à 1.000 m, 28 mm à 1.500 m
projectile APCR masse: 0.925 kg, vitesse initiale: 1.050 m/s
94 mm à 100 m, 55 mm à 500 m, 21 mm à 1.000 m

Ce canon remplace le 37 mm sur les PzKpfw.III à partir de juillet 1940. Il est possible que certains PzKpfw.III à canon de 50 mm aient pu être disponible avant la fin de la campagne de France (??)

- 5-cm Pak38 et Kw.K.39
calibre: 50 mm L/60
projectile AP masse: 2.06 kg, vitesse initiale: 835 m/s
67 mm à 100 m, 57 mm à 500 m, 44 mm à 1.000 m, 34 mm à 1.500 m sous 30°
projectile APC masse: 2.06 kg, vitesse initiale: 835 m/s
69 mm à 100 m, 59 mm à 500 m, 47 mm à 1.000 m, 37 mm à 1.500 m sous 30°
projectile APCR masse: 0.925 kg, vitesse initiale: 1.180 m/s
130 mm à 100 m, 72 mm à 500 m, 38 mm à 1.000 m sous 30°

Bien que développé avant-guerre, tout comme le 6-pounder britannique, le Pak38 entre en service en avril 1941. Sa version char, le Kw.K.39, apparaît sur le PzKpfw.III ausf J en décembre 1941.

La suite bientôt....
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Franxerox le Mer 29 Juil 2009, 1:33 pm

Le char détruit...c'est à EPINAL juin 1940... détruit au 25 mm AC.

FX
avatar
Franxerox
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 86
Localisation : Remiremont (88)
Date d'inscription : 12/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Stonne le Ven 25 Mar 2011, 10:01 pm

Désolé de deterer ce sujet vieux de de bientôt deux ans, mais je me ferais une joie de le finir, c'est domage de laisser un post si interessant sans fin beret
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  jbcg1995 le Sam 26 Mar 2011, 2:00 am

Tu n'aurait pas une photo de celui qui perçe le blindahge des Tiger à 100m ?
avatar
jbcg1995
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 479
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Stonne le Sam 26 Mar 2011, 6:47 pm

Nan j'ai pas trouvé ...

J'ai pas de réponses donc on va dire que c'est bon pour finir ce sujet beret
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  panzerblitz le Sam 26 Mar 2011, 7:43 pm

Au besoin, envoie moi la suite par MP. Je l'ajouterai à l'article de Catalina, en précisant que c'est bien toi qui en est l'auteur. beret

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Stonne le Dim 27 Mar 2011, 9:27 pm

Ok, je ferais les canons antichars de 42, 43, 44, 45 puis les performances AC des canons anti aeriens et des obusiers comandan
J'ai du pain sur la planche castet
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  panzerblitz le Dim 27 Mar 2011, 10:57 pm

Je crois en effet.

Beh bon courage, tiens moi au courant si besoin de doc il y a. Je dois bien en avoir dans une galaxie lointaine, très lointaine.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Performances antichars comparées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum