William J. "Wild Bill" Donovan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  Thunderbolt le Lun 01 Juin 2009, 3:59 pm

William Joseph Donovan est né le 1er janvier 1883 à Buffalo, état de New York, dans une famille catholique irlandaise. Après être passé par St. Joseph's Collegiate Institute et la Niagara University, il entre à l’université de Columbia et son école de droit, où étudie aussi Roosevelt. Il y gagne son surnom, Wild Bill, grâce à ses réussites dans le championnat universitaire de Football américain. Il est diplômé en 1905, et forme et dirige une unité de cavalerie de la Garde Nationale. En 1916, il participe à la traque de Pancho Villa et l’année suivante, il commande en France le 165e régiment d’infanterie de la 42e division d’infanterie, le nom fédéral du 69e régiment d’infanterie de la garde nationale, les New York Volunteers. Pour son courage lors des combats près de Landres-et-Saint Georges les 14 et 15 octobre 1918, il obtient la Médaille d’honneur du Congrès. Durant la première guerre mondiale, il sera également promu au grade de colonel, et obtiendra la Distinguished Service Cross et trois Purple Hearts.







A gauche, William Donovan pendant la 1ere guerre mondiale.

A son retour de la guerre, le département d’état lui demandera aussi d’être l’officier de liaison avec les forces armées de la Russie blanche. Après cet intermède avec le domaine du renseignement, il sera durant l’entre-deux-guerres procureur fédéral du district ouest de New York, où il applique de façon méthodique la prohibition. Pour son travail, le président Calvin Coolidge le nomme à la tête du département anti-trust du département de la Justice. Il fonde ensuite le cabinet d’avocat, Donovan, Leisure, Newton & Irvine, avec comme client par exemple Winston Churchill. En 1932, Roosevelt est élu président des Etats-Unis et démissionne de son poste de gouverneur de l’état de New York. Donovan se présente alors en tant que candidat républicain mais perd l’élection face au démocrate Herbert H. Lehman.

Après cet échec, il se met à voyager à l’étranger mais essentiellement dans les zones de conflit, comme l’Ethiopie ou encore l’Espagne. Il en gagne une certaine connaissance du monde et des relations qui l’agitent, de même qu’un réseau de renseignements assez dense. Un an après son échec à l’élection pour le poste de gouverneur, il est invité à l’anniversaire de Roosevelt à Warm Springs en Géorgie. Ils renouent alors contact et durant l’année 1935, on présume que Roosevelt demande à Donovan de le renseigner sur la situation européenne de manière non-officielle, et donc de se rendre en Europe pour avoir des renseignements de première main. William Donovan est donc à travers sa mission reçu chez Mussolini, le gouvernement américain pensant qu’il pourrait contrer les ambitions bellicistes du régime hitlérien. De par son activité, Donovan sera également amené à côtoyer la chambre de New York de Vincent Astor.





Photo: Musée d'Harrington.

Alors que la France vient de tomber et l’Angleterre est assailli par les raids de la Luftwaffe et le Blitzkrieg, Roosevelt y envoie Donovan sur les conseils de Franck Knox, alors secrétaire à la Marine, afin d’y réaliser un rapport de la situation complet. Etant un ami personnel de Donovan, Franck Knox l’avait même proposé au poste de secrétaire d’état à la guerre, en succession à Henry Stimson. Knox tenait pour responsable de la défaite de la France une cinquième colonne très importante, qu’il suspecte également d’être très active au Royaume-Uni. L’ambassadeur américain en Grande-Bretagne, père du futur président John Fitzgerald Kennedy voit d’un très mauvais œil cet envoyé qui passe outre son autorité et dont la mission est pour lui infondé car les Anglais vont bientôt signer l’armistice et plier sous les assauts de la Luftwaffe. A l’opposé, il reçoit un accueil plus que chaleureux de la part des anglais, le tout organisé par William Stephenson, représentant de Churchill à la Maison Blanche. Sous le nom de code « Intrépide », il est également chef des services secrets britanniques aux Etats-Unis et doit en plus de réunir des informations, essayer de convaincre les américains d’aider les britanniques. William Donovan rencontre ainsi Churchill, le roi George VI et les représentants des services secrets britanniques. Ainsi, dans son rapport à Roosevelt, il précisera que les Anglais sont très déterminés et qu’ils arriveront surement si les Etats-Unis leur apportent leur aide. Quelques mois plus tard, il reçoit de la part de Roosevelt une nouvelle mission : évaluer la situation militaro-politique de la Méditerranée. Stephenson l’y accompagne. La presse prend alors possession de l’affaire, et Donovan se voit affubler du surnom de « l’homme mystère du président », surtout qu’il était membre du parti républicain et opposé à la politique du New Deal.



Au début de l’année 1941, année qui verra l’entrée en guerre des américains après l’attaque de Pearl Harbor, les services secrets britanniques et américains se rapprochent et commence à échanger moult informations, essentiellement à propos de l’interception des communications. Par la suite, Donovan créera en juillet 1941 le bureau de coordination des informations. En juin 1942, le bureau deviendra l’OSS. Il finira la guerre avec le grade de général, distingué en plus de la Distinguished Service Medal. Lors du procès de Nuremberg, il est l’assistant spécial du procureur général Telford Taylor. Il reprend ensuite sa place au sein du cabinet d’avocat qu’il a fondé, cabinet qui sera dissolu en 1998. En 1949 , il devient président du comité américain pour une Europe unie, qui a promu l’unité politique européenne contre le communisme. En 1953, il est nommé ambassadeur des Etats-Unis en Thaïlande par le président Eisenhower, et il gardera son poste jusqu’à sa démission un an plus tard. Il meurt à 76 ans le 8 février 1959 à l’hôpital de l’armée Walter Reed de Washington et il est enterré au cimetière national d’Arlington. Il fait aujourd’hui parti du Military Intelligence Hall of Fame.

Sources: - wikipédia
-
http://www.americainwwii.com/images/cloakdonovan.jpg
- http://harringtonmuseum.org.uk/
- CIA, une histoire politique (1947-2007) de Franck Daninos aux éditions Tallandier. ISBN 978-2-84734-400-4

Je recommande tout particulièrement ce dernier ouvrage, intéressant et très agréable à lire, multipliant les anecdotes. A lire et relire beret !







Dernière édition par Thunderbolt le Mar 02 Juin 2009, 2:02 pm, édité 3 fois
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  Yeoman 35 le Lun 01 Juin 2009, 5:45 pm

Bravo pour l'article. Un très bon résumé biographique sur une figure américaine sans doute trop méconnue, mais dont le rôle n'aura pas été, loin s'en faut, négligeable.

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 30
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  Thunderbolt le Mar 02 Juin 2009, 10:03 am

Effectivement, la guerre de l'ombre est très souvent méconnue (parfois par manque de déclassification de documents également). Je prépare un article sur la genèse de la CIA, ce qui concerne directement les organisations d'avant-guerre et mise en place pendant la guerre aux Etats-Unis, comme l'OSS.

Merci pour tes compliments. pouce
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  panzerblitz le Mar 02 Juin 2009, 3:02 pm

Excellent article Xav !

Oui ,je plussois à Yeoman 35 ;un bonhomme contrasté dont l'influence aura été loin d'être négligeable .
Loin d'avoir été un stratège hors norme ni un tacticien ,eu égard à sa vision des causes de la défaite française ,ce général semble s'être surtout distingué sur le domaine de la politique ...Mais après tout la politique n'a t'elle pas vocations à résoudre les conflits ,ou mieux ,à les prévenir !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  Thunderbolt le Mar 02 Juin 2009, 4:01 pm

J'oubliais qu'on peut voir ce personnage dans le film "Raisons d'état" de Robert de Niro, joué par Robert de Niro lui-même sous le nom de général Sullivan.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  titi3 le Mer 03 Juin 2009, 2:00 pm

Merci pour cet article ! Il est vraiment très intéressant !

titi3
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 14/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: William J. "Wild Bill" Donovan.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum