Zéro déforestation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zéro déforestation

Message  le serpent mexicain le Sam 06 Juin 2009, 12:35 pm

Je sais que cela n'a rien a voir avec le reste du forum, mais je pense que c'est aussi important de sauvegardé notre patrimoine que de conserver notre monde.


Un projet de Greenpeace



Greenpeace appelle à « zéro déforestation d'ici 2020 » !
La déforestation tropicale est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, davantage que le secteur des transports au niveau mondial.

Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts !

Chaque année, 13 millions d'hectares de forêts disparaissent, soit environ un quart de la superficie de la France. Les forêts abritent la moitié de la biodiversité mondiale et constituent le cadre de vie de centaines de millions de personnes.

Cette année sera cruciale pour le climat et les forêts. Le sommet des Nations Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Copenhague en décembre 2009, devra donner une suite au protocole de Kyoto. La question de la déforestation y occupera une place importante et des décisions doivent être prises pour STOPPER la déforestation, protéger les forêts et ainsi lutter contre les changements climatiques.

En parallèle, une loi sur le bois est en discussion au sein de l'Union Européenne. L'Union Européenne contribue à la déforestation au niveau mondial, en tant que principal importateur de bois tropical, dont une grande partie est issue de l'exploitation illégale des forêts...

La France a un rôle important à jouer pour influencer la position de l'Union Européenne dans le cadre des négociations sur le climat. La France, en tant que pays forestier et premier importateur de bois dans l'Union Européenne, joue aussi un rôle prépondérant dans les négociations autour de la future réglementation européenne sur le bois.

Le temps est compté, pour les forêts et pour le climat. Chaque signature peut faire la différence... plus nous serons nombreux, plus nous serons entendus !
Je soutiens l'appel envoyé aux décideurs politiques pour « Zéro déforestation d'ici 2020»

J'appelle à ce que les dirigeants français soutiennent au niveau européen :

- L'adoption d'un fond multilatéral pour la protection des forêts tropicales, de leur biodiversité et de leurs habitants, doté d'au moins 30 milliards d'euros pas an, lors du sommet de Copenhague. Ce fonds, alimenté par les pays industrialisés, devra permettre aux pays en développement de sauver les dernières forêts tropicales anciennes de la planète.

- L'adoption d'une réglementation européenne du commerce de produits bois et produits dérivés du bois ambitieuse, qui impose la mise en place d'une chaîne de traçabilité des forêts de production au consommateur final pour tous les produits bois vendus en Europe. C'est une première étape indispensable pour mettre un terme au scandale du commerce de bois illégal, initier une politique d'achat de bois responsable à faible impact environnemental et garantir que les consommateurs européens ne sont pas, malgré eux, complices de crimes forestiers.

- La définition de nouvelles politiques publiques visant à réduire l'empreinte écologique de l'Europe sur les forêts tropicales. La consommation massive de denrées importées de régions forestières sensibles alimente les moteurs de la déforestation que sont l'huile de palme indonésienne, le soja ou les produits de l'élevage bovin au Brésil, le bois issus des forêts intactes du bassin du Congo ou de Papouasie, ou encore les agrocarburants.



Pour signer la pétition.


Dernière édition par le serpent mexicain le Sam 06 Juin 2009, 12:51 pm, édité 1 fois
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Thunderbolt le Sam 06 Juin 2009, 12:42 pm

Ca va faire déjà deux ou trois semaines que je l'ai signé, en l'envoyer ensuite à mes contacts msn beret !
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Phil642 le Sam 06 Juin 2009, 8:31 pm

avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Reine le Dim 07 Juin 2009, 2:44 am


Comme à chaque action, cet homme permet à chacun d'ouvrir les yeux et de se rendre compte des possibilités que nous avons et des richesses de la Terre.
En tout cas, merci pour le lien, que je conseille également à tous le monde.

_________________
dura lex sed lex
avatar
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  ghjattuvolpa* le Dim 07 Juin 2009, 6:33 pm

Je serais beaucoup plus ciritique. En lui-même ce film a consommé 5000 tonnes de CO2.
Deuxièmement il est sponsorisé par Pinault. Du coup c'est plus une démarche RP, publicité marketing qu'autre chose. Il va y avoir les Tshirt Home, les chemises home, le haut de gamme en PAP home, le sur mesure luxe home, etc..., etc...
Pour moi c'est encore une vaste escroquerie qui va faire semblant de donner bonne conscience aux gens et qui va encore renforcer la logique de fonctionnement des sociétés actuelles.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Kaiser Sauce le Dim 07 Juin 2009, 7:34 pm

Je suis les déductions de ghjattuvolpa : il ne faut pas oublier que toutes les scènes ont été tournées en hélico et pas un petit, au sens ou le kérosène brûlé a bien été rejeté partout ou il est allé, qui plus est en dehors de l'hélico il a fallu le transporter pour qu'il puisse franchir l'Atlantique et autres océans sur tous les lieux de tournage, vue l'autonomie de l'appareil. J'ai du mal à comprendre qu'on puisse réaliser ce genre de film avec ce genre de moyens : employer un ballon à air chaud eut été cent fois plus écologique, voir même un ballon à hélium.

Cela me fait penser aux gens qui font du parapente qui considèrent que le paramoteur est sale pour la planète parce que motorisé. Je crois qu'ils feraient mieux de se taire, parce que les parapentistes font des km et des km dans leurs gros 4x4 pour accéder à des sites de parapente, et un paramoteur dispose d'une micro motorisation en comparaison à un 4x4, il n'y a pas besoin de rechercher un site pour décoller...

Dégagé de cela je suis pour l'écologie, etc. mais il ne faut pas se leurrer : on ne va pas transformer nos habitudes de vie et nos ressources d'énergie d'un claquement de doigts du jour au lendemain. Ca va prendre énormément de temps et il reste des pollueurs qui s'en foutent comme la Russie ou à la Chine à convertir, et ça, ça ne va pas être du gateau. C'était Poutine qui disait il y a quelques années de cela qu'il n'avait rien contre une hausse de la température, parce qu'en Russie il fait froid. Ca laisse songeur...
Ensuite ne serait-ce qu'à notre plus simple niveau, tout le monde cessera de rire le jour ou il sera réellement question d'acheter (pardon, le jour ou tout le monde y sera contraint, parce que c'est ce qui est prévu) une voiture électrique à la place d'une voiture à moteur thermique. Déjà à cause du prix, parce qu'actuellement pour le prix d'une voiture Diesel, vous aurez la voiture électrique... sans les batteries. Reste à espérer que l'autonomie permettra de faire un peu plus que ce qui n'est le cas aujourd'hui c'est-à-dire à peine 80 km, et à tabler sur une durée de vie supérieure à celle de batteries standard (allez 3, 4 ans tout au plus). Cela revient à dire que technologiquement aujourd'hui ce n'est pas possible.
La transformation vers un mode de vie écologique ou du moins compatible avec une sauvegarde des richesses naturelles, de la planète, pour le moment c'est sûrement pas accessible aux gens qui ont des revenus moyens, y compris avec des aides de l'état. Ce qui veut dire que ce n'est accessible qu'à peu de gens en fin de compte, et à l'échelle mondiale, cela veut dire que les pays en voie de développement et/ou du tiers monde pourront difficilement y participer.
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Phil642 le Dim 07 Juin 2009, 8:00 pm

Mon avis est que les quelques tonnes de CO2 larguées dans l'atmosphère pour la réalisation de ce film n'est rien par rapport à l'impact qu'il peut avoir sur le grand public qui ne se pose pas ce genre de question.

A ce compte la moindre recherche sur Inet coûte 7g de CO2 ...

Il est hélas trop tard pour éviter la catastrophe, elle arrive, le tout est d'en diminuer l'importance en communiquant l'information le plus largement possible.

Il est indispensable de changer radicalement nos habitudes mais le système économique doit être revu intégralement et ça ... c'est le plus dur, les riches ne voulant pas changer de comportement.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Invité le Dim 07 Juin 2009, 8:06 pm

J'ai pas vu le film qui paraît-il est effrayant (même si je vois surtout dans cette diffusion belge de vendredi soir un complot des écolos wallons Moi j'étais en train de soutenir l'économie gaumaise en épongeant l'excédent d'une nouvelle bière artisanale - 100% bio, je précise. On peut pas être au four et à la brasserie, artisanale, môônsieur). Quand je dis effrayant, je pense au vulgus pecum qui connaît surtout très bien les résultats du championnat de foot, parce que c'est pas nouveau ce boxon, et toute personne un temps soit peu informée sait déjà que l'Homme est très nuisible pour la santé.
Bon, pour les moyens utilisés, ça peut peut-être se discuter, mais j'ai pas envie. J'ai cependant lu dans un Marie Patch (toujours sur le pot - fosse septique, attention, même si c'est pas moi qui ai choisi) que les auteurs n'en retireraient pas de bénéfices, ou du moins qu'ils les redistribueraient. Mais bon, c'est Marie Patch et c'est sur le pot, donc: We'll see. Ce format, ce savoir-faire, mis au service d'une certaine prise de conscience ne sont tout de même pas à jetter. C'est sûr que trois esquimaux qui auraient fait un reportage sur la fonte de la calotte glacière avec trois bouts de ficelle et un caméscope moyenâgeux n'auraient pas rencontré un public aussi large. Faut savoir ce qu'on veut.
Kaiser Sauce dit vrai: cette "révolution verte" (à laquelle je veux bien participer, mais à laquelle surtout je ne crois pas: des relents de misanthropie, sans doute) ne se fera pas du jour au lendemain, si elle se fait. Et si elle se fait un jour - assez tôt, ce sera ici, en Occident, pas dans les pays "émergents" qui eux pensent tout d'abord à émerger, justement. Je ne sais plus combien les Chinois construisent de centrales électriques au charbon par semaine mais le chiffre est énôôrme.
Pour résumer: si on compte sur l'humanité pour changer radicalement l'état de fait actuel, on est bien dans le caca.
Et pour finir par un aphorisme pas forcément transcendant, mais que j'aime beaucoup: L'écologie est une chose trop importante pour la confier aux écologistes". Méditons.


Dernière édition par LSR le Dim 07 Juin 2009, 10:35 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Phil642 le Dim 07 Juin 2009, 8:26 pm

Un peu de pub concernant mon Popa:

Claude Ronneau a fait toute sa carrière à l’UCL. Après un doctorat en chimie physique, il s’oriente vers la chimie nucléaire. La pollution de l’environnement retient également toute son attention et, lorsque la catastrophe de Tchernobyl se déclenche, il unit ses deux domaines de prédilection pour se consacrer à l’étude de la nature chimique ainsi que du devenir des rejets radioactifs émis par un réacteur accidenté. Il a ainsi eu l’occasion de visiter plusieurs fois le site de l’accident pour y recueillir divers échantillons de végétaux, de particules du sol, pour y mesurer les doses de radioactivité ambiante. Au laboratoire, l’étude s’est concentrée sur l’émission de produits de fission par du combustible nucléaire surchauffé. Il est l’auteur de plusieurs livres de vulgarisation consacrés à l’énergie et à l’écologie, dont Energie, pollution, environnement paru chez De Boeck en 1993.

Tout ça pour dire que "Rien de nouveau à l'Ouest" ...

Ce qu'il manquait à certains scientifique c'est les moyens pour se faire écouter, ça fait 30 ans qu'ils savent ce qui va arriver, et ça fait 30 ans que personne ne les écoute, ce qu'il faut c'est des gens qui communiquent, à chacun son métier.

http://resumes.auteurs-chapitre.com/resume_livre_3.php?titre=Energie-pollution-environnement&auteur=Ronneau&livre_fiche=Q0CRXU
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Invité le Dim 07 Juin 2009, 10:06 pm

Nul n'est prophète en son pays, Phil.
Comme on en est aux hommages paternels, mon père, médecin, fustigeait l'emploi abusif des antibiotiques il y a 20 ans. On lui riait au nez...
Ça doit être très intéressant de lui causer à ton paternel. Tu l'invites ici? beret

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Kaiser Sauce le Dim 07 Juin 2009, 10:15 pm

Pour renchérir sur ce que tu dis Phil, je crois qu'actuellement en fait il faut être sourd, aveugle et muet pour ne pas savoir à quel degré d'autodestruction est-ce que l'on en est. Raison pour laquelle le documentaire de l'ami j'aurais plutôt tendance à le considérer comme surfant sur la vague de l'alarmiste "catastrophiste".
Ce qu'il dit dedans on le sait depuis des années (la fonte des glaciers, le rétrécissement des pôles, la possibilité de la disparition de certaines îles, tout cela j'en ai entendu parler dès 1980, c'est-à-dire que ce n'est pas vraiment récent et c'était de plus dans le domaine largement public, j'insiste là dessus). On l'a sciemment ignoré, pire, on a même continué à faire comme nous avons toujours fait jusqu'alors. C'est un peu comme un incendie dans une caserne de pompiers : tout le monde tire la sonnette d'alarme, tout le monde lance des seaux d'eau mais personne n'a idée d'aller chercher la pompe à haute pression (que les sapeurs pompiers ne s'offusquent pas de mes propos !).

Le problème ne repose pas seulement et uniquement une question économique mais plutôt et largement sur une question culturelle : les américains auraient pu changer leur mode de transport voici des dizaines d'années en préférant des petites voitures à leurs monstrueux Hummer et autres grosses cylindrées, c'est en voie mais c'est uniquement du à la crise économique qui sert d'accélérateur et non pas de révélateur de la situation actuelle. Parce que dans le cas contraire, GM, Ford et consorts auraient continuer à produire leurs énormes tanks.
Cependant la crise économique a cela de salutaire qu'elle contraint, qu'elle force les gens à revoir leur mode de consommation : on n'achète que l'essentiel voir le strictement utile, et ça c'est bénéfique.

Alors si vous voulez vraiment contribuer à sauver ce qui est encore sauvable, cela passe par une modification drastique de votre manière de vivre. Parce que de toutes façons, question économie c'est principalement l'industrie qui est responsable dedans, et industriellement parlant, on produit -en grande série- pour vendre. Avant que l'industriel ne modifie sa manière de produire -ce qui va demander du temps, parce qu'il a des salariés qu'il faudra former tout en gardant l'outil rentable, parce qu'il va devoir modifier les technologies employées, revoir toute la chaîne en fait, de la conception du produit en passant par la manière dont il est fabriqué jusqu'à son objectif de ventes- il va s'écouler beaucoup de temps. J'ai tendance à croire que cette déduction est valable à tous les échelons parce que pour que l'industrie produise, il faut qu'elle ait une clientèle, c'est-à-dire moi, vous, eux. C'est presque du Kennedy, au sens ou c'est "ne te demande pas ce que la planète peut faire pour toi mais plutôt ce que tu peux faire pour la planète". C'est bêtement con, ça consiste à se demander si le train n'est pas préférable à la voiture, si l'on doit vraiment imprimer telle page, si on doit vraiment prendre des vacances à l'étranger, acheter des piles rechargeables plutôt que normales, etc., etc., etc. C'est à la portée de n'importe quel pékin.

D'autre part va se poser la grosse question du coût de production de l'énergie : disposer des éoliennes par exemple c'est super, seulement voilà en France si l'électricité est à ce coût si bas c'est grâce aux centrales nucléaires. Pour le moment la différence de prix entre l'éolien et le nucléaire est payée par l'état qui sponsorise, mais il ne le fera pas indéfiniment et d'autre part on ne pourra pas installer des éoliennes à tous les coins de rue.

Idem pour le chauffage : des gros marrants mettent en avant le retour à la chaudière à bois pour rester dans le vert et ne pas polluer. Un simple calcul entre le nombre d'habitants en France et la vitesse à laquelle pousse un arbre démontre qu'on aura rapidement coupé tous les arbres pour se chauffer avant de voir une nouvelle génération de conifères, feuillus et autres. Si tenté que l'installation d'une chaudière à bois puisse être effectuée dans chaque habitation, ce qui est encore autre chose. Ce qui veut dire que dans l'absolu nous serions obligés d'importer (lol) du bois pour se chauffer, ce qui veut dire que le transport va polluer forcément, que le prix du bois va s'élever et qu'on peut faire confiance à nos dirigeants pour coller une taxe par dessus au passage.

Tout cela revient à dire qu'il faudra inévitablement couper la poire en deux : d'abord ce n'est pas UNE solution mais une multitude de solutions et d'aménagements, du transitoire et du durable, qui doivent être impérativement humainement et et économiquement réalistes, c'est loin d'être gagné parce que ça veut dire en gros que chaque ville, village, foyer et personne devra étudier les cas de figure et trouver par soi-même la ou les solutions les plus adpatées au moindre coût qui risque déjà d'être cher.
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  ghjattuvolpa* le Lun 08 Juin 2009, 1:05 am

Il va se poser que le système libéral ne peut pas gérer un problème global, que toute les tentatives pour internaliser les coûts, faire figurer au bilan des entreprises l'actif environnemental ça ne marche pas parce quen économie néo-classique et même keynésienne on ne sait pas traiter des externalités. Toutes les démarches nouvelles ont leur limite : méthode des prix hédonistes, consentement à payer etc...
L'avenir va tourner autour de deux trois grads pivots : un rôle accru de l'état car seul acteur macro capable d'intégrer des questions macro, la montée en puissance des méthodes de gestion patrimoniale (gestion coopérative des biens communs, organisation de structures par objectif et pas par champ disciplinaire ou par corps de fonctionnaires, participation des citoyens à la gestion de leur patrimoine), remise à l'honneur des formes ouvertes et globale de gestion et d'appréhension des problèmes... Or la France avait ouvert la voie en matière de gestion de l'espace rural (qui évite les dérives des approches à la parcelle qui ont depuis retrouvé la faveur) avec les CTE devenus CAD puis abandonnés : prise en compte global de l'ensemble de l'exploitation, diagnostic global, etc... Ensuite l'approche administrativo politique a tout flingué. Et encore on n'avait pas approché la gestion globale à l'échelle de la micro-région et des systèmes agraires locaux....
Ensuite il faudra bien de la croissance pour nourrir l'emploi, mais cette croissance devra se faire sur de l'immatériel et sur des biens collectifs (culture, éducation, santé, vivre ensemble), l'industrie devant s'orienter vers du durable (du vrai), de l'économe, de la sécurité, de la communication et de l'information. De vastes chantiers pour les NTIC et l'énergie mais aussi pour la technologie des process de production. En matière alimentaire on devra aller vers le produire mieux, et plus varié et plus typique.
Maintenant les gens du show bizz que disent faites ce que je dis pas ce que je fais, je les laisse au placard.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  ghjattuvolpa* le Lun 08 Juin 2009, 1:10 am

Kaiser Sauce a écrit:Pour renchérir sur ce que tu dis Phil, je crois qu'actuellement en fait il faut être sourd, aveugle et muet pour ne pas savoir à quel degré d'autodestruction est-ce que l'on en est. Raison pour laquelle le documentaire de l'ami j'aurais plutôt tendance à le considérer comme surfant sur la vague de l'alarmiste "catastrophiste".
Ce qu'il dit dedans on le sait depuis des années (la fonte des glaciers, le rétrécissement des pôles, la possibilité de la disparition de certaines îles, tout cela j'en ai entendu parler dès 1980, c'est-à-dire que ce n'est pas vraiment récent et c'était de plus dans le domaine largement public, j'insiste là dessus). On l'a sciemment ignoré, pire, on a même continué à faire comme nous avons toujours fait jusqu'alors. C'est un peu comme un incendie dans une caserne de pompiers : tout le monde tire la sonnette d'alarme, tout le monde lance des seaux d'eau mais personne n'a idée d'aller chercher la pompe à haute pression (que les sapeurs pompiers ne s'offusquent pas de mes propos !).

Le problème ne repose pas seulement et uniquement une question économique mais plutôt et largement sur une question culturelle : les américains auraient pu changer leur mode de transport voici des dizaines d'années en préférant des petites voitures à leurs monstrueux Hummer et autres grosses cylindrées, c'est en voie mais c'est uniquement du à la crise économique qui sert d'accélérateur et non pas de révélateur de la situation actuelle. Parce que dans le cas contraire, GM, Ford et consorts auraient continuer à produire leurs énormes tanks.
Cependant la crise économique a cela de salutaire qu'elle contraint, qu'elle force les gens à revoir leur mode de consommation : on n'achète que l'essentiel voir le strictement utile, et ça c'est bénéfique.

Alors si vous voulez vraiment contribuer à sauver ce qui est encore sauvable, cela passe par une modification drastique de votre manière de vivre. Parce que de toutes façons, question économie c'est principalement l'industrie qui est responsable dedans, et industriellement parlant, on produit -en grande série- pour vendre. Avant que l'industriel ne modifie sa manière de produire -ce qui va demander du temps, parce qu'il a des salariés qu'il faudra former tout en gardant l'outil rentable, parce qu'il va devoir modifier les technologies employées, revoir toute la chaîne en fait, de la conception du produit en passant par la manière dont il est fabriqué jusqu'à son objectif de ventes- il va s'écouler beaucoup de temps. J'ai tendance à croire que cette déduction est valable à tous les échelons parce que pour que l'industrie produise, il faut qu'elle ait une clientèle, c'est-à-dire moi, vous, eux. C'est presque du Kennedy, au sens ou c'est "ne te demande pas ce que la planète peut faire pour toi mais plutôt ce que tu peux faire pour la planète". C'est bêtement con, ça consiste à se demander si le train n'est pas préférable à la voiture, si l'on doit vraiment imprimer telle page, si on doit vraiment prendre des vacances à l'étranger, acheter des piles rechargeables plutôt que normales, etc., etc., etc. C'est à la portée de n'importe quel pékin.

D'autre part va se poser la grosse question du coût de production de l'énergie : disposer des éoliennes par exemple c'est super, seulement voilà en France si l'électricité est à ce coût si bas c'est grâce aux centrales nucléaires. Pour le moment la différence de prix entre l'éolien et le nucléaire est payée par l'état qui sponsorise, mais il ne le fera pas indéfiniment et d'autre part on ne pourra pas installer des éoliennes à tous les coins de rue.

Idem pour le chauffage : des gros marrants mettent en avant le retour à la chaudière à bois pour rester dans le vert et ne pas polluer. Un simple calcul entre le nombre d'habitants en France et la vitesse à laquelle pousse un arbre démontre qu'on aura rapidement coupé tous les arbres pour se chauffer avant de voir une nouvelle génération de conifères, feuillus et autres. Si tenté que l'installation d'une chaudière à bois puisse être effectuée dans chaque habitation, ce qui est encore autre chose. Ce qui veut dire que dans l'absolu nous serions obligés d'importer (lol) du bois pour se chauffer, ce qui veut dire que le transport va polluer forcément, que le prix du bois va s'élever et qu'on peut faire confiance à nos dirigeants pour coller une taxe par dessus au passage.

Tout cela revient à dire qu'il faudra inévitablement couper la poire en deux : d'abord ce n'est pas UNE solution mais une multitude de solutions et d'aménagements, du transitoire et du durable, qui doivent être impérativement humainement et et économiquement réalistes, c'est loin d'être gagné parce que ça veut dire en gros que chaque ville, village, foyer et personne devra étudier les cas de figure et trouver par soi-même la ou les solutions les plus adpatées au moindre coût qui risque déjà d'être cher.

Oui mais tu vois les solutions que tu rejettes sont très bien pour le rural qui est systématiquement oublié par les grands penseurs verts qui habitent tous des métropoles. Le chauffage au bois c'est absolument à développer quand on voit l'état d'abandon des chênaies chez moi. Mais là il faudra une politique régionale forte, de la contrainte et de l'intervention pour coordonner les acteurs mais aussi inventer les solutions techniques fiables, un grosse dose de contrainte et un courage politique pour traiter du problème foncier et forcer les propriétaires à mettre à disposition les espaces pour une réelle gestion du potentiel bois.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Kaiser Sauce le Lun 08 Juin 2009, 1:39 am

Certes j'envisageais uniquement le problème côté métropoles et ce qui s'en suit. Mais il est exact comme tu le soulignes qu'à l'échelle rurale cela est parfaitement envisageable. Mes parents qui disposent de tilleuls bientôt centenaires dans leur propriété ne se chauffent depuis longtemps qu'avec le bois récupéré à chaque élagage, considérant le stock que cela génère (énorme en fait), les cheminées étant de plus équipées d'un récupérateur de chaleur qui booste le nombre de calories générées. Cela fonctionne si bien que ça chauffe bien mieux qu'un chauffage central : ça doit être ce que l'on appelle le progrès respectueux de l'environnement !

Je crois que le rural est laissé de côté ou du moins dégagé des pensées des écolos parce que pour eux on est déjà en environnement vert, or cela n'est pas tout-à-fait exact : c'est ignorer à une autre échelle le suremploi d'engrais azotés dans certaines régions, l'utilisation obligatoire de la voiture pour pouvoir se déplacer, etc. La problématique de pollution générale n'est pas uniquement commune aux villes, mais elles la focalisent puisque c'est dans les grandes agglomérations que les signes les plus tangibles apparaissent notamment médicalement parlant, l'illustration concrète repose sur les soucis respiratoires et/ou maladies (le pourcentage d'asthmatiques n'a fait que croître à vitesse grand v ces 10 dernières années). Raison pour laquelle les efforts sont portées sur l'accès restreint à certains centre-villes, la mise en place du vélib ou de ses dérivés, etc.
Cela explique probablement pourquoi les élus dédaignent les campagnards et le monde rural à mon grand regret puisque d'une certaine manière cela constituerait un excellent laboratoire d'essais, au sens ou l'accès au transport, au chauffage ou à la distribution d'électricité et d'eau publiques pour ne parler que d'elles ne sont pas forcément aussi généralisées qu'en milieu urbain. C'est au sens ou je pars de l'hypothèse -peut-être fausse d'ailleurs- que respectueux de l'environnement suggère une certaine ou une relative autonomie...
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  le ronin le Jeu 11 Juin 2009, 1:45 pm

Bonjour, l'écologie étant à la mode depuis les années 80, il est de bon ton d'en mettre à toutes les sauces , seulement il faut en prendre et en laisser ex: le Co2, cité est pris comme référence depuis 1995 comme mesure étalon, mais le méthane a un effet de serre bien plus grand , il faut 23 t de Co2 pour correspondre à 1 tonne de méthane, et le méthane tout le monde en dégage (les animaux, l'homme, les plantes, les industries ) pour le grand public il est beaucoup plus parlant d'entendre 23000kgs de C02, que 1000kgs de méthane dégagés .Le réchauffement de la planète est cyclique , tout comme son refroidissement , mais on préfère taire tout cela , et au nom de l'effet de serre mettre en vigueur des taxes de toutes sortes .

Amicalement;

Le ronin.

Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  ghjattuvolpa* le Ven 12 Juin 2009, 12:48 am

Sauf que là on est en présence de cycle non pas naturel mais causé par l'élévation du taux de CO2 dans l'atmosphère due à l'industrialisation du monde notamment lors de l'utilisation massive de charbon.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  sukhoi le Ven 12 Juin 2009, 11:11 am

Je pense que ce que veut dire Le ronin c'est qu'il y a actuellement toute une série de théories sérieuses qui avancent l'idée selon laquelle nous traversons une période de réchauffement qui est tout ce qu'il y a de plus naturel. De tel réchauffement peuvent apparaître a des intervalles plus court que l'on ne le pense.
Pour information au alentour du début du premier millénaire, on aurait subi une période de réchauffement équivalente. Ainsi on a retrouvé au Groenland des traces de cultures de... la vigne! De plus le nom de Groenland -la terre verte- apparaît aussi vers cette époque.

Cela prouve qu'il y a régulièrement des hausses de températures du a des facteurs totalement naturels (qu'un volcan explose et tout les efforts du protocole de Kyoto se retrouvent inefficace) et que les activités humaines ne sont peut être pas les seules responsables des bouleversements subis actuellement, même si elles ont eu pour effet d'accélérer et d'aggraver des changements a la base naturel.

En revanche si la hausse des températures peut être du a autres chose qu’aux émissions humaines, ça ne remet pas en cause le fait que la surexploitation de cette terre est, elle, totalement irresponsable et en faisant disparaître bon nombre d'élément essentiel au bon fonctionnement de la vie sur terre tel que nous la connaissons pourrait bien provoquer des dommages plus importants que ces quelques degré en plus. Notre écosystème repose sur un équilibre ou ma température n’est qu’un élément parmis tant d’autre, de taille certes, mais ce n’est pas le seul.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Thunderbolt le Ven 12 Juin 2009, 2:38 pm

On va essayer de régler toutes les questions ici induites! Un volcanisme explosif libère énormément de gaz type GES, mais il expulse encore plus de cendres dans les couches hautes de l'atmosphère comme la stratosphère. Arrivant là, ces particules firent un véritable effet d'écran, ce qu'on appelle communement un hiver nucléaire, réduisant de fait l'énergie solaire reçue par la Terre, et donc une baisse de la température. Par exemple, l'éruption du Pinatubo a fait baisser la température moyenne sur Terre de 0,5°C environ. Si tu parle de la crise crétacé-Tertiaire d'il y a environ 63 millions d'années qui a vu disparaître les dinosaures, plusieurs hypothèses s'affrontent, et la meilleure est à mon goût celle qui présente le maximum d'indice lié, à savoir, la conjocture entre la chute d'une météorite (impact de Chixculub au Mexique, confirmé par une couche mince d'Iridium trouvé dans quasiment toutes les couches sédimentaires) et une intense activité volcanique de type Trapps (exemple du Dekkan en Inde, daté de la même époque). Ces phénomènes conjugués ont produit alors un phénomène d'hiver nucléaire gigantesque, baisse de la température car baisse du rayonnement solaire arrivant sur Terre.

Donc les volcans ont également un fort pouvoir de réduction de la température, souvent plus fort que leur émissions de GES.

Pour ce qui est du Groenland, le climat était un peu plus chaud au Xe siècle (ce qu'on appelle l'optimun climatique médiévale, mais il existe un grand décallage entre diverses régions, ce qui ne prouve toujours pas un réchauffement global) est cela peut s'expliquer par exemple par une modification de la circulation océanique profonde, bien que possible mais pas à l'échelle d'une vie d'homme. La circulation océanique profonde effectue un cycle d'environ 1000ans, et une légère modification peut avoir de grande conséquence. Un ralentissement ou une accélération de cette circulation peut produire respectivement soit une période de glaciation, soit une période dite interglaciaire. La Terre raisonne en milliers et même en millions d'années, et non pas en dizaines, il y a donc des cycles plus ou moins long, et au sein de ces mêmes cycles, des variations plus ou moins importantes. On est actuellement dans une période dites interglaciaire, donc un réchauffement long et global et pas d'un coup, comme on le voit aujourd'hui. Normalement, selon les paramètres de Milankovitch, à l'échelle de la Terre, les conditions seront bientôt réunis pour un nouvel âge glaciaire.


Mais prenons-maintenant en compte la quantités de GES relachés dans l'atmosphère depuis 150 ans. Depuis 400ka, la concentration naturelle du CO2 de l'air n'a jamais dépassé 280ppm ( par analyse des carottes glaciaires) et celle du CH4 n'a jamais dépassé 0,8ppm. Mais depuis la période pré-industrielle, la concentration du CO2 de l'air augmenté de 31%, c'est-à-dire d'environ 0.5ppm/an. Depuis 1750, la concentration de CH4 a bondit de plus de 150% et celle de N2O de près de 16%. Aujourd'hui, on est à presque 380ppm pour le CO2 et toute cette augmentation n'est pas naturelle. En gros, le CO2 provient de la combustion des énergies fossiles et de la déforestation (on revient à notre sujet initial), le CH4 en grande partie des rizières, de l'élevage de masse des ruminants pour notre viande et des utilisations dans le domaines de l'énergie et de l'industrie. Enfin, le N2O lui provient des engrais chimiques qu'on répend sur notre culture car nous ne savons plus écouter la Terre et nous en voulons toujours plus. Arrêtons la démesure et pensons plus aux autres êtres qui vivent sur notre belle planète.

Pour répondre à le Ronin, le CH4 est moins souvent abordé car il est en concentration moindre dans l'atmosphère, actuellement de l'ordre de 1.6ppm contre 0.8 il y a environ 200 ans. Sa durée de vie est beaucoup plus courte que le CO2 car il est beaucoup plus réduit que le CO2, qui est l'état oxydé du carbone. Son PRG (pouvoir de réchauffement global) est d'environ 30 fois plus que le CO2 mais d'autres gaz sont encore plus puissant, par exemple les CFC bien qu'interdit, il subsiste toujours dans l'atmosphère car ils ont une longue durée de vie, accompagnés d'un PRG 4600 à 14700 fois plus important que celui du CO2 (cela dépendant de sa durée de vie), il abosrbe également de l'énergie dans ce qu'on appelle une fenêtre non-naturelle d'absorption.

Dans toutes vos discussions, on n'oublie le gaz à effet de serre le plus important en terme de volume, la vapeur d'eau. Il existe des véritables pièges pour le carbone, comme l'océan qui dissout du CO2 en suivant la loi d'Henry (plus une eau est froide, plus les gaz y sont dissous) et la biomasse y vivant. (Je pourrait parler encore longtemps des avantages/inconvénients des coccolithophoridés ou des diatomées mais ce n'est pas le sujet). Il se peut qu'avec le réchauffement climatique, l'océan passe de la situation de puit de carbone à celle de source de carbone (sans oublier le cas des hydrates de méthane).

Le réchauffement actuel, d'une brutalité sans précédent n'est ni expliquer par le soleil, ni par l'astronomie pourtant les deux grands moteurs du climat. L'origine de l'augmentation de la majorité des GES est très bien prouvé, et bien que nous soyons dans une période de réchauffement, nos activités d'émission de GES ont une très grande incidence sur l'amplification et l'augmentation d'un phénomène naturelle, le petit différentiel produit par l'homme boulverse tout, et sont ainsi un levier majeur de l'augmentation de l'effet de serre atmosphérique.

Par Sukhoi, je suis complétement d'accord avec toi pour ce qui est de la surexploitation de la Terre, la destruction DES (pas notre clin doeil gri ) écosystèmes. La destruction des mangroves a des impacts catastrophiques sur l'érosion des côtes, la protection contre les ouragans et les tsunamis, ainsi qu'un autre et pas des moindres, la destruction d'un habitat primordial pour les poissons et bon nombres d'espèces vivantes. On vide littéralement les océans, les poissons n'ayant plus le temps de se reproduire et il existe des exemples pour quasiment toutes les espèces. Prenons rapidement l'utilisation de biocides, qui détruisent tout et se retrouvent ensuite partout... Pour ce qui est de la déforestation, l'exemple de la Tasmanie est parlant, où la forêt primaire est détruite au Napalm (oui, vous avez bien entendu, au Napalm) pour y planter des Eucalyptus en mono-culture. Et ce n'est pas fini, certaines espèces de marsupiaux mangent les jeunes pousses, donc on les empoisonne... La déforestation est un véritable carnage, on ne détruit pas seulement la forêt, mais tout ce qui vit dedans ainsi que son sol. On remplace bien sûr tout ceci par de la monoculture, pauvre en espèce comparé à la richesse spécifique très importante de ces forêts primaires comme à Bornéo, en Amazonie, en Afrique... Une véritable honte maleureu gri ! A nous de prendre les décisions qu'il faut, maintenant...

Sur le sujet en Tasmanie, quelques liens: http://www.dailymotion.com/video/x4v625_tasmanie-deforestation-au-napalm_animals
http://bob-brown.greensmps.org.au/
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Thunderbolt le Sam 20 Juin 2009, 11:08 am

Pour revenir rapidement à la déforestation, quelques exemples d'horreurs liés à la déforestation...

Diane Fossey, assassinée le 25 décembre 1985 et luttait pour la préservation des populations de gorilles des montagnes au Rwanda.

Chico Mendès, assassiné le 22 décembre 1988, luttait pour les droits des seringueiros (ouvriers travaillant à la récolte du latex) et pour la préservation de la forêt pimaire amazonienne au Brésil.

Bruno Manser, porté disparu en 2000 (dernières nouvelles de lui) qui se battait pour protéger la forêt tropicale malaisienne du Sarawak ainsi que les droits des communautés indigènes Penans.

Theys Hiyo Eluay, assassiné le 10 novembre 2001 qui luttait pour les droits de son peuple lié à la forêt et pour l'indépendance de la Nouvelle-Guinée occidentale.

Dorival Benites, assassiné le 26 juin 2005 alors qu'il luttait pour les droits à la terre des guarani, son peuple.

Soeur Dorothy Stang, assassiné par deux tueurs à gages le 12 février 2005. Elle défendait les paysans pauvres et sans terre face aux grands propriétaires terriens qui défrichent à tout va et sans scrupules.

Joan Wells Roots, assassinée le 13 janvier 2006 alors qu'elle luttait pour préserver la nature et la biodiversité du lac Naivasha au Kenya.

Domingo da Silva et Andoe Saaki, deux guides de la station écotouristique de l'association Arataï en Guyanne, à côté de la station scientifique des Nourages appartenant au CNRS retrouvés assassiné par balle en mai 2006.

Source: Ces forêts qu'on assassine, Emmanuelle Grundmann aux éditions Calmann-lévy.
ISBN: 978-2-7021-3769-7

Et cette liste est très loin d'être complète, et montre qu'il est loin d'être aisé de se battre pour la défense de l'environnement. Pourtant Nous devons le faire et ne pas baisser les bras.


Dernière édition par Thunderbolt le Dim 21 Juin 2009, 9:56 am, édité 1 fois
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  ghjattuvolpa* le Sam 20 Juin 2009, 11:48 pm

Ce qui est bien c'est le lien fait entre les combats écologiques, les combats sociaux, les combats pour les peuples, en fait des combats pour un autre paradigme économique, culturel et civilisationnel.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéro déforestation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum