Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  panzerblitz le Dim 21 Juin 2009, 9:44 pm

L'obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm .

Alala ,on me fait dire en coulisse que mes articles se font rare ,voir moins fréquents ! Mais c'estn un fait qu'il faut d'une part beaucoup de temps pour en élaborer un qui tienne la route (récolte de doc souvent fastidieuse ,longues périodes de calmes exigées ) et que cela ne doit en aucune façon déteindre sur la vie réelle ,d'où ce petit retard !

Bon où en étions nous ,a oui ,le B4 !
Pièce soviétique des plus emblématique ,celle ci restera indéniablement l'un des meilleurs symbole de la puissante artillerie soviétique ,véritable rouleau compresseur n'épargnant ni les Landser ,ni les topic artillerie forumesques ...


Genèse :

Face a l'obsolescence de plus en plus sensible de l'arsenal d'artillerie lourde soviétique ,le RKKA (Le corps de l'artillerie lourde soviétique) ,émit le 11 décembre 1926 ,un cahier des charges portant sur la conception d'une pièce moderne d'artillerie lourde .Rapidement sur la brèche ,le bureau OND présenta ,le 22 mars 1927 ,trois modèles de pièces ,de calibre 122 ,152 et 203mm ,conçues par les ingénieurs Lender et Gawryłow .Faisant appel a un concept déjà éprouvé d'affût en deux parties ,le plan de la pièce déjà programmée en 1927 substituait de façon originale les chenilles aux roues, afin de diminuer sa pression au sol .Achevé au début de l'année 1931 ,le prototype d'obusier lourd va alors passer aux polygone de tir afin qu'en soit jugé les prestation .Véritablement couronnés de succès ,la série de test s'achèvent en juillet août de la même année ,la production de la pièce allait bientôt débuter ,le RKKA la baptisant pour l'occasion "203 mm haubica wz. 31" (B-4) .Ne correspondant pas tout à fait aux exigences de l'armée ,la première version fut bientôt modifiée ,et en 1932 apparut un nouveau modèle très légèrement retouché ,le tube passant alors de 22 à 25 calibre .

Description :

-Obusier lourd
-Nombre de servants :15
-Pas de bouclier pour les servants
-Affût en acier riveté et estampé
-Frein de recul hydrolique
-Affût chenillé (version BM ,chenilles Caterpillar ) -ou a roues (version MM)
-Possibilité de démonter la pièce en deux parties afin de faciliter le transport (ces deux parties étant d'une part le canon en lui même ,d'autre part l'affût ).

Plan 3 vues :




Caractéristiques :

Dimensions de l'affût :

-Longueur hors tube: 3,981m
-Longueur avec tube :5,087m
-Hauteur :1,920m
-Largeur : 2,490m
-Poids de l'affût sans tube :12,5 tonnes
-Poids de l'affut avec tube :17,7 tonnes
-Poids en ordre de bataille :19 tonnes

Caractéristiques du tube :

-Calibre :203mm L/25 .
-Nombres de coups/minute : de 0,5 à 1 coup
-Poids du tube sur sa remorque :10, 6 tonnes
-Vitesse initiale des projectiles : de 575 (projectile brisant ) à 607 m/s (projectile HE) .
-Portée :de 17 890 à 18 025 m selon le projectile employé .
-Élévation :de 0 à 60 °

-Versions /variantes :

  • B-4 BM :
pièce de base sur affût doté de chenilles Caterpillar .

  • B-4MM :
Modification d'immédiat après seconde guerre ,les chenilles laissent places à 4 fort grandes roues ,qui sont démontées à proximité du front .L'ensemble gagne en mobilité sur terrain plat ,les chenilles s'usant d'ailleurs assez vite sur de bonnes routes ,routes qu'elles abiment fort au passage !

  • SU-14 :
Engagés dans un vaste programme de développement de l'artillerie automotrice ,l'état major soviétique n'oublia pas la pièce de 203 mm ,qu'elle expérimenta sur un châssis de char lourd multitourelle T-35 .Cet engin intéressant de part son utilisation et son concept même ,mériterai bien un post ultérieur ,que je ne manquerai pas de lui consacrer !

Production :

La production d'une telle pièce demandant nombre d'infrastructure que l'URSS de la fin des années '20 ne possédait guère ,le début de la production de l'obusier lourd fut bien fastidieux .De 7 pièces produites en mars 1933 ,le nombre de 88 fut difficilement passé en 1937 .A partir de cette date ,la priorité fut de nouveau accordée à ce type d'armement ,ce qui explique fort facilement la rapide progression de leurs production ,avec 977 pièces produites en 1941 ,date à laquelle ses usines furent en partie détruites /capturées .La production reprenant en 1942 ,ce sont 105 pièces supplémentaires qui sortirent d'usine jusqu'à l'année 1945 .


Engagement :

Union soviétique :

Arrivant peu à peu en unité au fer et à mesure de leurs production ,les obusiers B-4 M-1931 équipaient fin 1938 quelques 17 régiments d'artillerie ,chacun dotés théoriquement de 36 de ces pièces d'artillerie lourde .Le Baptême de feu de ces mêmes pièces eut en fait lieu au cours de la guerre d'hivers face à la Finlande ,où elles furent engagées au nombre de 142 .Malgré les lourdes pertes qu'avaient subit les unités engagées ,bon nombre de pièces purent être sauvées (aussi parce qu'il s'agit là de pièces lourdes ,censées se retrouver assez loin des premières lignes ,même si tout ceci reste bien théorique ).C'est ainsi que début juin 1941 ,le RKKA pouvait désormais compter en ses rang le nombre respectable de 792 pièces ,pièces qui allaient subir de plein fouet l'attaque allemande du 22 juin .
Perdant rapidement 75 obusiers directement du fait de l'ennemi ,les unités d'artillerie lourde engageant ce type de matériel furent peu à peu écartés de la table des opérations ,le temps que dura l'offensive allemande .S'émoussant en une guerre d'attrition qu'elle ne pouvait gagner ,la pointe d'acier que constituait la Panzerwaffe se vit peu à peu émoussée ,la Wehrmacht fut contrainte a un guerre de position aux portes de Moscou ,à des températures proches de -45° .C'est dans ce contexte que l'utilité d'un obusier tel que le B-4 se retrouve être optimale ,d'où son retour en première ligne ,particulièrement notable lors de la contre attaque de Moscou organisée par Joukov .
Il s'ensuivit plusieurs longues années de guerre souvent marquées par les typiques préparation d'artilleries qui deviendront ainsi les « marques de fabriques » de l'armée rouge ,préparations et combats au cours desquels le B-4 se trouva naturellement sa place .Hormis cette utilisation relativement conventionnelle ,il fut également employé en tir tendu face aux fortifications que les allemands laissèrent un peu partout derrière eux ,tâche sans doutes fort coûteuse en servants ,du fait notamment de l'absence de bouclier de protection .Loin d'être obsolète à la fin de la guerre malgré l'arrivée de pièces lourdes plus modernes ,on comptait encore quelques 760 B-4 M-1931en service en date du 1er mai 1945 ,dispersées en plus de 30 brigades .



Allemagne et autres puissances de l'axe :

Si les pays co-béligérants (Hongrie ,Roumanie ,Italie ) ,capturèrent sans doutes quelques unes de ces pièces ,il est néanmoins notable que l'utilisateur le plus notable de ces pièces une fois capturées en fut l'Allemagne nazie .Saisies au nombres de 27 exemplaires au moins ,ces pièces subirent souvent une deuxième vie particulièrement longue au sein des forces armées allemande ,sous le nom de 20,3 cm Haubitze 503(r) .Engagées sur le mur de l'Atlantique ,au sein des écoles d'instruction à l'artillerie ,ainsi que naturellement sur le front en lui même ,il en restait encore 8 exemplaires au sein des forces allemandes engagées sur le front de l'est en date du mois de mars 1944 .

Après guerre :
La fin du second conflit mondial ne marqua pas la fin de la vie opérationnelle de l'obusier B-4 de 203 mm ,qui continua de tonner encore de longues années .

Pacte de Varsovie :
L'immense parc d'artillerie de l'armée rouge fut en partie dispersé avec les différentes puissances composant le pacte de Varsovie ,la plus grande utilisatrice de ces pièces restant bien entendu l'union soviétique .Marqués par une usure notable ,dépassés par leurs homologues occidentaux ,les vénérables pièces de 203 mm remontant aux années 1920 furent avantageusement remplacés par les 2S3 et autres 2S7 automoteurs ,ceux ci étant bien plus à même de servir dans la guerre mécanisée latente à l'époque .Si l'on tient compte du fait qu'il restait 478 de ces obusiers en « storage » dans les dépôts de l'armée rouge en 1990 ,rien ne dit que ces masses d'aciers ne tonneront plus à un moment ou un autre ,surtout si l'on se réfère aux matériels que l'armée russe engagea d'urgence face à l'agression géorgienne du 8 août 2008 (Canon D-100 datant de 1944 ,fusils anti-char PTRD ,etc ...) .


Corée du Nord :
Un certain nombre d'obusiers de 203 mm modèles B4 étaient en service au sein de l'armée nord coréenne au moment de son assaut de juillet 1950 sur la Corée du sud .La plupart de ces pièces furent ensuite perdues suite aux contre attaques de l'ONU dans la deuxième moitié de cette même année .Un nombre inconnu de ces pièces purent être par la suite livrés par l'allié soviétique ,peut être encore maintenues en service à l'heure actuelle .


Dernière édition par panzerblitz le Dim 21 Juin 2009, 9:46 pm, édité 1 fois
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  panzerblitz le Dim 21 Juin 2009, 9:45 pm

Galerie iconographique :

L'obusier B-4 de 203 mm dans sa forme définitive si caractéristique avec son train chenillé et son affût sur rallongé ...Nombre d'auteurs n'hésitant pas d'employer à tort le qualificatif d'obusier automoteur ;




Aprés avoir achevé ses essais de 1929-1931 ,l'obusier B-4 M-1931 rentra en production au sein de l'usine “Bolchevik” ,occasion pour les russes de s'essayer à la production d'une arme lourde en grande série ,chose pour laquelle ils manquaient encore notablement d'expérience .





Parades sur la places rouges et grandes manoeuvres sont souvent la seule occasion ,pour les régimes cloîtrés comme l'était l'URSS ,de faire connaître à leurs voisins leurs réel potentiel militaire ...Cette colonne mécanisée de B-4 sur la place rouge ,à l'occasion de la fête du 1er mai ,en est la plus parfaite illustration .





La même scène ,prise sous un autre angle ,nous pouvons noter que l'engin tracteur se trouve être un S-60 Caterpillar ,cet engin finissant par devenir le compagnon inséparable de l'obusier ,notamment du fait de sa grande puissance et de sa mobilité tout à fait remarquable .





La guerre d'hiver de la fin-1939 fut l'occasion pour l'armée rouge d'employer son “nouveau” canon .Cette pièce se démarqua notablement face aux fortifications de la ligne Mannerheim ,où son allonge fut particulièrement appréciée lors des tirs tendus .





Bien que se comportant de manière satisfaisante en grand froid ,l'obusier serait bien peu de choses sans les servants qui lui sont affecté ...Ceux ci eurent en revanche bien des difficultés liées à la température au cours de cet hiver 1939-1940 ...





Nous pouvons observer ici l'obusier soviétique dans un champ de manoeuvre ,tracté par un petit tracteur STZ-5 ,engin ayant visiblement inspiré le Steyr RSO et qui doit être sérieusement surmené par le poids d'une telle pièce ...




Une telle image ne manque pas de marquer les esprits ...Ces concentrations de pièces B-4 furent l'un des symbole les plus poignant de la puissance de l'artillerie soviétique ,artillerie qui fut elle même l'un des plus notables facteurs de victoire face à une Allemagne qui fut bien en peine pour rivaliser sur ce domaine ci .





La pièce d'artillerie lourde soviétique fut bien souvent utilisée à contre-emploi ,manque de matériel adapté oblige .C'est ainsi que l'on vit de nombreuse fois les servants de ces pièces se faire prendre a partis par les fantassins ennemis .Il faut dire que rien n'a été prévu ,dans cette pièce d'artillerie lourde ,en cas de contact d'avec les troupes adverses (absence de bouclier notamment ).C'est ainsi que la description faite par le « malgrès-nous » Jean A.Lehner ,dans « Mourir pour le troisième Reich » ,nous amène à supposer qu'il réussi à mettre en fuite les servants d'une de ces pièces avec un simple ...Walther P-38 !




Capturés au nombre de 27 exemplaires ,principalement lors de l'opération Barbarossa ,les obusiers soviétiques connurent une seconde vie aux couleurs allemandes .Renommées 20,3 cm Haubitze 503 (r) ,les pièces ne subirent aucune modifications si ce n'est l'application d'une livrée « Panzergrau » puis « Dunkelgelb » à partir du printemps 1943 .Les dernières de ces pièces furent perdues suite à l'opération « Bagration » du 22 juin 1944 .




27 exemplaires de l'obusier furent capturées par les troupes allemandes .N'oublions pas que la pièce se divise en plusieurs fardeaux lorsqu'elles se retrouve transportée .Ce sont aussi certaines parts de ces étranges convois qui tombèrent aux mains des allemands ,à l'instar de ce tube d'obusier B-4 ,occasion pour nous d'observer l'originale remorque employée pour son convoyage .





Le B-4 M-1931 eut tout de même une bonne survavibilité le long de ce conflit puisqu'à peine une centaine furent perdus par les russes ,soit 10% de pertes ...Et c'est ainsi qu'il demeura présent du premier au dernier jour du conflit ,des forêts polonaises aux ruines berlinoises .





Quelques vues détaillées d'exemplaires survivant ,pour commencer cette remorque porte-tube ,ici photographiée en une Russie moderne qui compose dans la mesure du possible avec des souvenirs du passé tels que celui ci ...




Gros plan sur le train et les chenilles Caterpillar ,sorte de point caractéristique de l'obusier ,qui le distingue du premier coup d'oeil de ses équivalents soviétiques ou étrangers ...




Voici un B-4 d'après guerre ,sans sa version MM .Si le tube et son affût restent les mêmes que ceux du B4 M-1931 ,il n'en va pas de même du train ,qui passe des chenilles aux roues ,permetant une vitesse maximale nettement accrue .





Outre une vitesse accrue ,la version MM offre tout de même un autre sérieux avantage ,elle peut se transporter sur longue distance sans qu'il y ait besoin de diviser la pièce d'artillerie en plusieurs fardeaux .Le luxe du canon démontable se trouve désormais dépassé par les nouvelles exigences de la guerre de mouvement ,où beaucoup de choses se doivent d'être sacrifiés au profit de la vitesse ...Quitte à perdre quelques pièces du fait d'embourbements .




Sorte de 2S7 avant l'heure ,le SU-14 connut lui aussi une vie opérationnelle ,tant en Finlande qu'au cours de l'hiver 1941 au porte de Moscou ...Comme cela semble donc prévisible ,j'annonce qu'il fera l'objet d'un article ultérieur ...






Sources :

Ecrites :


Maquettes militaires magazine n°52

Internet :

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=47&t=140923&sid=76f28210289d30c20d087ca4c2799102&start=225

http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/b-4.htm

http://svsm.org/gallery/203mm-B-4

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=85&t=73088&start=45

http://svsm.org/gallery/203mm_B-4_aberdeen/IMG_4473

http://www.trumpeter-china.com/war513/infoadmin/uppic/200942134021.jpg

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=70&t=86839

http://rkkaww2.armchairgeneral.com/galleries/artillery/heavy.htm

http://rkkaww2.armchairgeneral.com/galleries/artillery/heavy/B_4/B_4_2.jpg

http://kr.blog.yahoo.com/sturmgechutz/1011

http://www.armorama.com/modules.php?op=modload&name=Reviews&file=index&req=showcontent&id=4150


Dernière édition par panzerblitz le Jeu 15 Oct 2009, 6:22 pm, édité 3 fois
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  LeSieur le Lun 22 Juin 2009, 12:18 am

un mot: superbe! a-t-il eu une version navaliser ou ce type d'obusier ne convenait pas... (desoler je connais peu l'artillerie)
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  le ronin le Lun 22 Juin 2009, 12:21 am

Bonsoir, splendide Panzy, beau post très documenté sur cette belle pièce d'artillerie Soviètique, dans le contexte de la seconde guerre, les dégats occasionnés par ces canons d'un calibre déjà appréciable ont très certainement contribué, à l'accélération de la chute du Reich, notamment pendant la bataille pour Berlin, où une énorme concentration de pièces ont pillonné la ville sans relâche . La conjugaison de descriptif accompagné de photos très explicites, sont une des meilleures façons de faire "un rapport" complet et clair. Merci.



Amicalement.



Le ronin.



....N'avoir pas de voie comme voie, et pas de limite comme limite....



Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  le serpent mexicain le Lun 22 Juin 2009, 12:27 am

Bonsoir, très bon post, comme toujours, merci pour cette pièce que je ne connaissais pas pouce
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  Thunderbolt le Lun 22 Juin 2009, 10:36 am

Très bel article Pierre beret ! Je crois que j'ai une bonne nouvelle à attendre. Mon père a demandé au gars qui travaille comme bénévole à l'ASPHM, normalement pour la rentrée ça devrait être bon clin doeil gri !
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  panzerblitz le Lun 22 Juin 2009, 11:16 am

Et bien merci vous tous pour vos commentaires !

Pour americana :
Possible que le tube fut réemployé pour la marine ...Bien qu'il faille bien reconnaître qu'en général c'est plutôt dans le sens Marine->Terrestre ...Maintenant que le résultat n'ait pas été convainquant semble tout à fait plausible ,la trajectoire courbe d'un obus d'obusier n'étant pas ce qui se faisait de mieux dans le combat maritime !

Pour Thunderbolt :
Ben voila qu'elle est belle cette nouvelle !

Bon ,j'annonce ,je dévisse pas de mon numérique ce jour là !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  LeSieur le Lun 22 Juin 2009, 7:20 pm

Pour americana :
Possible que le tube fut réemployé pour la marine ...Bien qu'il faille bien reconnaître qu'en général c'est plutôt dans le sens Marine->Terrestre ...Maintenant que le résultat n'ait pas été convainquant semble tout à fait plausible ,la trajectoire courbe d'un obus d'obusier n'étant pas ce qui se faisait de mieux dans le combat maritime !


voila pourquoi j'etais pas certain de ma question ... mais sinon merci pour le texte sympa clin doeil gri
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusier soviétique B-4 M1931 de 203 mm

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum