Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Vaylaro le Dim 27 Nov 2011, 3:57 pm

c'est la foi en la mère patrie qui a aidé les Russe a repousser l'Allemagne nazi et le nombres de russe aussi, vu que les allemand ont attaquer
a l'ouest de la Russie la ou ces le plus peuplés les Allemand se sont fait repousser sans problème mais la Russie a quand même eu des dégât.
avatar
Vaylaro
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 106
Age : 21
Localisation : moselle
Date d'inscription : 27/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  fifi51 le Lun 27 Fév 2012, 7:21 pm

Il y a plusieurs raisons hors la supériorité en homme qui expliquent les succés de l'armée rouge

:Les soviétiques sont passés très rapidement en économie de guerre,
ils atteignent quasiment leur pic de production en 1942, pour les allemands ce sera 1944 (en dépit des bombardements).

:Une meilleure maitrise de l'art opérationnel.

:Un matériel (tank, avion ) facile à produire en série (il suffit de comparer la multitude de modèles de chars allemands) et bien conçu.

:Un soldat russe de bonne qualité (et donc probablement bien commandé à l'échelon subalterne : sergent, capitaine, lieutenant).

Et sans doute d'autres facteurs.

fifi51
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 3
Age : 36
Localisation : reims
Date d'inscription : 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Dim 15 Avr 2012, 6:56 pm

Quelqu'un aurait les chiffres de production d'armements (Chars, avions etc ...) de l'URSS, en 1942 et après ?
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Dim 15 Avr 2012, 8:40 pm

tietie007 a écrit:Quelqu'un aurait les chiffres de production d'armements (Chars, avions etc ...) de l'URSS, en 1942 et après ?

C'est bon, j'ai trouvé :

avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  jbcg1995 le Lun 16 Avr 2012, 1:17 pm

Il ne faut pas ce leurer ce qui permet à un pays de remporter une guerre c'est ça capacité à produire plus de fusil, plus de munition, plus de bandage etc etc et les moyen disponible pour acheminer c'est marchandise sur le front à ce niveaux les Allié disposer de la logistique de casi toute la planète alors que l'Axe devait grapiller ce qui restait dans son territoire, quel est l'interer de disposer d'1 million de volksturm si on ne peut pas les ravitailler convenablement ?
avatar
jbcg1995
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 479
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  elgor le Lun 16 Avr 2012, 1:49 pm

jbcg1995 a écrit:Il ne faut pas ce leurer ce qui permet à un pays de remporter une guerre c'est ça capacité à produire plus de fusil, plus de munition, plus de bandage etc etc et les moyen disponible pour acheminer c'est marchandise sur le front à ce niveaux les Allié disposer de la logistique de casi toute la planète alors que l'Axe devait grapiller ce qui restait dans son territoire, quel est l'interer de disposer d'1 million de volksturm si on ne peut pas les ravitailler convenablement ?


Gare à la grammaire et à l'Orthographe ! Votre message en devient illisible maleureu gri
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 68
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Lun 16 Avr 2012, 5:04 pm

La production soviétique et la production allemande, en 1942 :

http://bacpro13.over-blog.com/article-l-annee-1942-le-tournant-de-la-guerre-103452296.html

L'URSS produisit 24 668 chars, l'Allemagne nazie, 9 395 ...

Pas besoin d'aller chercher très loin les causes du succès soviétique.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  elgor le Lun 16 Avr 2012, 6:12 pm

tietie007 a écrit:La production soviétique et la production allemande, en 1942 :

http://bacpro13.over-blog.com/article-l-annee-1942-le-tournant-de-la-guerre-103452296.html

L'URSS produisit 24 668 chars, l'Allemagne nazie, 9 395 ...

Pas besoin d'aller chercher très loin les causes du succès soviétique.


certes ! la production de matériel soviétique après une profonde dépression en 1941 début 42 due à l'invasion, mais aussi au déménagement des usines soviétiques vers l'oural, a repris avec force dès la mi 42 pour atteindre des sommets ensuite. Contrairement aux allemands, ils ne se sont pas dispersés dans une multitude de modèles, mais ont standardisé leurs nouveaux modèles. Ajoutez à celà que l'E.M. soviétique a fait d'énormes progrès et ce qui devait arriver arriva ....
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 68
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Lun 16 Avr 2012, 6:35 pm

elgor a écrit:
tietie007 a écrit:La production soviétique et la production allemande, en 1942 :

http://bacpro13.over-blog.com/article-l-annee-1942-le-tournant-de-la-guerre-103452296.html

L'URSS produisit 24 668 chars, l'Allemagne nazie, 9 395 ...

Pas besoin d'aller chercher très loin les causes du succès soviétique.


certes ! la production de matériel soviétique après une profonde dépression en 1941 début 42 due à l'invasion, mais aussi au déménagement des usines soviétiques vers l'oural, a repris avec force dès la mi 42 pour atteindre des sommets ensuite. Contrairement aux allemands, ils ne se sont pas dispersés dans une multitude de modèles, mais ont standardisé leurs nouveaux modèles. Ajoutez à celà que l'E.M. soviétique a fait d'énormes progrès et ce qui devait arriver arriva ....

Au-delà de la dispersion des modèles, fruit d'un état nazi balkanisé, où chaque diadoque (Goering, Himmler) n'en faisait qu'à sa tête, il n'en reste pas moins que la production de guerre allemande restait totalement insuffisante, quantitativement parlant, pour affronter une guerre mondiale. Cela a été dit de nombreuses fois, d'ailleurs, sur ce forum, et avait été théorisé par l'économiste anglais, Alan Milward, qui avait parlé, à propos de l'industrie de guerre allemande, d'une "économie de la guerre éclair".
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Narduccio le Lun 16 Avr 2012, 10:03 pm

tietie007 a écrit:il n'en reste pas moins que la production de guerre allemande restait totalement insuffisante, quantitativement parlant, pour affronter une guerre mondiale.

Tout cela en dominant presque toute l'Europe continentale qui était la région du monde la plus industrialisée à l'époque.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4663
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Jules le Mar 17 Avr 2012, 8:24 am

En effet, on parle de production allemande insuffisante mais il a bien fallu toutes les puissantes alliées pour mettre fin au conflit. Tout est question de "timing". Imaginez un peu si Hitler n'avait pas envisagé Barbarossa avant 1945.
Pour couronner le tout, un homme a réussi l'impossible durant bien deux années : Albert Speer.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Kojédoub le Mar 17 Avr 2012, 8:51 am

tietie007 a écrit:La production soviétique et la production allemande, en 1942 :

http://bacpro13.over-blog.com/article-l-annee-1942-le-tournant-de-la-guerre-103452296.html

L'URSS produisit 24 668 chars, l'Allemagne nazie, 9 395 ...

Pas besoin d'aller chercher très loin les causes du succès soviétique.

Des chiffres de production sur wiki russe et ailleurs tu peux en trouver, mais tu veux en faire quoi?

Les soviétiques ont toujours privilégié la quantité à la qualité et il se trouve que les "canards boiteux" ont été assez nombreux. Un certain nombre de matériél produit n'a jamais été "accépté" par les militaires et son sort a été le rebut "direct" ou le réservoir de pièces détachées. Certains produits lors du transfert d'une usine à une autre pour finition ont été comptés doubles, d'autres ont été simplement reconstruits à partir du stock du matériél détruit existant et rapatrié.

Je te donne le matériel pris en compte par l'armée rouge selon Krivoshéïév, Lend lease compris, en milliers de chars et CA.

1941 : 5,6_0 à partir du 22/06/41
1942 : 27,9_0,1
1943 : 22,9_4,4
1944 : 21,2_13,6
1945 : 8,5_5,0 jusqu'au 10/5/45

Après faut pas se leurrer, 11 900 des chars de 1942 étaient des "légers" du genre T-30, 60, 70, Stuart.
Les 5 700 légers perçus en 43 et les 200 de 44, étaient pour la plupart des Valentine, ce qui en faisait du léger assez lourdement blindé.

Cordialement,

PS: Les soviétique en raison de nombreuse contraintes stratégiques et industrielles ont certes produits des modèles portant la même désignation (T-34, T-70) mais qui contrairement à une légende tenace citée entre autres par Elgor étaient peu compatibles entre eux, non seulement entre deux exemplaires produits dans deux usines différentes, mais encore entre deux séries contigues de la même usine!
avatar
Kojédoub
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 191
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Mar 17 Avr 2012, 1:35 pm

Kojédoub a écrit:
tietie007 a écrit:La production soviétique et la production allemande, en 1942 :

http://bacpro13.over-blog.com/article-l-annee-1942-le-tournant-de-la-guerre-103452296.html

L'URSS produisit 24 668 chars, l'Allemagne nazie, 9 395 ...

Pas besoin d'aller chercher très loin les causes du succès soviétique.

Des chiffres de production sur wiki russe et ailleurs tu peux en trouver, mais tu veux en faire quoi?

Les soviétiques ont toujours privilégié la quantité à la qualité et il se trouve que les "canards boiteux" ont été assez nombreux. Un certain nombre de matériél produit n'a jamais été "accépté" par les militaires et son sort a été le rebut "direct" ou le réservoir de pièces détachées. Certains produits lors du transfert d'une usine à une autre pour finition ont été comptés doubles, d'autres ont été simplement reconstruits à partir du stock du matériél détruit existant et rapatrié.

Je te donne le matériel pris en compte par l'armée rouge selon Krivoshéïév, Lend lease compris, en milliers de chars et CA.

1941 : 5,6_0 à partir du 22/06/41
1942 : 27,9_0,1
1943 : 22,9_4,4
1944 : 21,2_13,6
1945 : 8,5_5,0 jusqu'au 10/5/45

Après faut pas se leurrer, 11 900 des chars de 1942 étaient des "légers" du genre T-30, 60, 70, Stuart.
Les 5 700 légers perçus en 43 et les 200 de 44, étaient pour la plupart des Valentine, ce qui en faisait du léger assez lourdement blindé.

Cordialement,

PS: Les soviétique en raison de nombreuse contraintes stratégiques et industrielles ont certes produits des modèles portant la même désignation (T-34, T-70) mais qui contrairement à une légende tenace citée entre autres par Elgor étaient peu compatibles entre eux, non seulement entre deux exemplaires produits dans deux usines différentes, mais encore entre deux séries contigues de la même usine!

Aurais-tu la source exacte de Krivosheiev (livre, édition, pages) ? Et la ventilation du type de chars produits ? Je demande ces chiffres, car j'en trouve de différents et j'aimerais m'appuyer sur une source inattaquable.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Kojédoub le Mar 17 Avr 2012, 2:58 pm

tietie007 a écrit:



Aurais-tu la source exacte de Krivosheiev (livre, édition, pages) ? Et la ventilation du type de chars produits ? Je demande ces chiffres, car j'en trouve de différents et j'aimerais m'appuyer sur une source inattaquable.

En russe, mais il doit exister une version traduite en anglais.

РОССИЯ И СССР В ВОЙНАХ XX ВЕКА

ПОТЕРИ ВООРУЖЕННЫХ СИЛ
Статистическое исследование



Под общей редакцией
кандидата военных наук, профессора АВН генерал-полковника Г. Ф. Кривошеева

МОСКВА "ОЛМА-ПРЕСС"
2001

PS: suis ton PM
avatar
Kojédoub
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 191
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Narduccio le Mar 17 Avr 2012, 6:10 pm

Jules a écrit:En effet, on parle de production allemande insuffisante mais il a bien fallu toutes les puissantes alliées pour mettre fin au conflit. Tout est question de "timing". Imaginez un peu si Hitler n'avait pas envisagé Barbarossa avant 1945.
Pour couronner le tout, un homme a réussi l'impossible durant bien deux années : Albert Speer.

Je ne suis pas d'accord. Comme je l'ai dit, les Allemands dominaient la zone la plus industrialisée du monde de l'époque. Or, malgré cela, malgré l'énergie d'un Albert Speer, ils étaient loin de faire jeu égal avec les alliés. Avant Barbarossa, ils font illusion en important pas mal de produits depuis l'URSS. Après ...
SI on prend la France, son PIB de 1942 doit être environ 70% de son PIB avant guerre. Les allemands en détournent un grande part. D'ailleurs, une partie de ce détournement sert à nourrir les civils allemands pour qu'ils continuent à avoir les assiettes pleines, malgré la guerre.
Avec une autre politique, ils auraient pu remonter la production du PIB des pays conquis et là, ils auraient eu une chance de tenir tête aux alliés.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4663
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  supertomate le Mar 17 Avr 2012, 10:25 pm

Le sujet d'une "sous-production" allemande me parait intéressant. Ne voulez-vous pas en discuter sur un fil ad hoc? (n'ayant pas grand chose à dire sur la question, je ne crée pas le fil)
avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 46
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

le front de l' Est

Message  breiz izel le Jeu 19 Avr 2012, 11:48 am

derrière une guerre il n'y a pas que le matériel, il y a les hommes. Après les massacres commis par les nazis qu' ils constataient au fur et à mesure de leur avance, les soldats ont acquis un moral inébranlable. Cela donne un courage exceptionnel, comparable à celui des Polonais à Monté Cassino.

breiz izel
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Jeu 19 Avr 2012, 8:00 pm

breiz izel a écrit:derrière une guerre il n'y a pas que le matériel, il y a les hommes. Après les massacres commis par les nazis qu' ils constataient au fur et à mesure de leur avance, les soldats ont acquis un moral inébranlable. Cela donne un courage exceptionnel, comparable à celui des Polonais à Monté Cassino.

Le courage, valeur éminemment guerrière, était l'apanage des soldats japonais, qui n'hésitaient pas à se sacrifier pour l'empereur ...mais courage ou pas, la supériorité matérielle des américains était telle, que leur sacrifice ultime n'aura servi à rien ! Donc la guerre moderne est avant tout une question de matériels ...Le soldat américain n'était pas spécialement reconnu pour son courage, mais il était soutenu par une machine logistique colossale !
Le soldat soviétique était fort courageux, il n'avait d'ailleurs pas trop le choix, et fut, à partir de fin 1942, l'armée rouge fut alimentée par beaucoup de matériels qui lui donnait une supériorité quantitative sur le Wehrmacht. De plus, le duel conduit au mimétisme, et les stratégies soviétiques se sont améliorées au contact de la meilleure armée du monde.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Luhkah le Ven 20 Avr 2012, 5:12 pm

tietie007 a écrit:
breiz izel a écrit:derrière une guerre il n'y a pas que le matériel, il y a les hommes. Après les massacres commis par les nazis qu' ils constataient au fur et à mesure de leur avance, les soldats ont acquis un moral inébranlable. Cela donne un courage exceptionnel, comparable à celui des Polonais à Monté Cassino.

Le courage, valeur éminemment guerrière, était l'apanage des soldats japonais, qui n'hésitaient pas à se sacrifier pour l'empereur ...mais courage ou pas, la supériorité matérielle des américains était telle, que leur sacrifice ultime n'aura servi à rien ! Donc la guerre moderne est avant tout une question de matériels ...Le soldat américain n'était pas spécialement reconnu pour son courage, mais il était soutenu par une machine logistique colossale !
Le soldat soviétique était fort courageux, il n'avait d'ailleurs pas trop le choix, et fut, à partir de fin 1942, l'armée rouge fut alimentée par beaucoup de matériels qui lui donnait une supériorité quantitative sur le Wehrmacht. De plus, le duel conduit au mimétisme, et les stratégies soviétiques se sont améliorées au contact de la meilleure armée du monde.

Ce qui est remarquable, cest qu'en fait Russes et Allemands ont appris les uns des autres pendant le conflit, mais ont tous subit les effets de l'hémorragie d'effectif due au conflit.

Jan-Luc Leleu fait noter dans son ouvrage que les capacités tactiques des waffen-SS était parfois... douteuses, et les Waffen-SS apprirent beaucoup en la matière au contact des unités russes qu'elles détruisirent en 1941 et 1942.

Dans le même temps, les allemands constatèrent une baisse qualitative dans l'infanterie russe en 1944.

Je souscris au fait de compter comme le facteur décisif du matériel, mais j'insiste sur l'importance de la qualité de l'encadrement. Au niveau tactique, la Werhmacht est un monstre, puisque les sergents peuvent être capable de commander une compagnie et qu'elle est pensée pour exceller dans ce domaine, mais elle pêche au niveau stratégique puisqu'elle est dépendante d'une pensée remontant à un demi-siècle, ou presque.

Cependant, l'armée rouge à sut penser le conflit autrement et s'adapter, ou se réadapter au fur a mesure.

Le matériel russe de 1941 n'est pas si mauvais que ça. Ce qui à faillit perdre les russes en 41 et 42, c'est le système de commandement inepte, l'impéritie de Staline et l'incompétence du commandement.

Toukachevsky et Trandafilov eut-ils été encore en vie et officiers en 41, je ne suis pas sur que les allemands auraient réussit a s'enfoncer si profondément dans l'espace soviétique...
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Ven 20 Avr 2012, 5:46 pm

Il me semble que c'est surtout Staline qui a progressivement évolué, laissant plus de place aux "militaires" plutôt qu'aux "politiques". 1941 et sa stratégie suicidaire de tenir le terrain à tout prix se traduisit par des encerclements colossaux qui faillirent anéantir l'armée rouge. En 1942, conscient de la supériorité tactique des armées blindées allemandes, Staline accepta une défense élastique, peut-être par la force des choses, et permit à Vassilievsky et à Joukov de pondre l'opération Uranus.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Luhkah le Ven 20 Avr 2012, 5:56 pm

tietie007 a écrit:Il me semble que c'est surtout Staline qui a progressivement évolué, laissant plus de place aux "militaires" plutôt qu'aux "politiques". 1941 et sa stratégie suicidaire de tenir le terrain à tout prix se traduisit par des encerclements colossaux qui faillirent anéantir l'armée rouge. En 1942, conscient de la supériorité tactique des armées blindées allemandes, Staline accepta une défense élastique, peut-être par la force des choses, et permit à Vassilievsky et à Joukov de pondre l'opération Uranus.

Partiellement exact : Certes, Staline a évoluer, mais cette évolution n'aurait servit a rien sans l'art opérationnel dévelloper par l'Etat Major soviétique dans les années '30 dont Joukov et consort ne sont pas les créateurs, mais les héritiers.

Au mieux, aurait-on assisté à un sanglant match nul relativement semblable à celui de 1917.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Ven 20 Avr 2012, 7:51 pm

Luhkah a écrit:
tietie007 a écrit:Il me semble que c'est surtout Staline qui a progressivement évolué, laissant plus de place aux "militaires" plutôt qu'aux "politiques". 1941 et sa stratégie suicidaire de tenir le terrain à tout prix se traduisit par des encerclements colossaux qui faillirent anéantir l'armée rouge. En 1942, conscient de la supériorité tactique des armées blindées allemandes, Staline accepta une défense élastique, peut-être par la force des choses, et permit à Vassilievsky et à Joukov de pondre l'opération Uranus.

Partiellement exact : Certes, Staline a évoluer, mais cette évolution n'aurait servit a rien sans l'art opérationnel dévelloper par l'Etat Major soviétique dans les années '30 dont Joukov et consort ne sont pas les créateurs, mais les héritiers.

Au mieux, aurait-on assisté à un sanglant match nul relativement semblable à celui de 1917.

Certes, mais dans une dictature, les militaires sont souvent soumis au politique ...donc la pensée militaire, si elle est importante, est annexée au bon vouloir du dictateur. L'intelligence de Staline, c'est d'avoir laissé plus d'autonomie à ses militaires, après la catastrophe de 1941 ...ce sera l'inverse dans le Reich, où Hitler s'immiscera de plus en plus dans les opérations de la Wehrmacht.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Luhkah le Ven 20 Avr 2012, 9:05 pm

tietie007 a écrit:
Luhkah a écrit:
tietie007 a écrit:Il me semble que c'est surtout Staline qui a progressivement évolué, laissant plus de place aux "militaires" plutôt qu'aux "politiques". 1941 et sa stratégie suicidaire de tenir le terrain à tout prix se traduisit par des encerclements colossaux qui faillirent anéantir l'armée rouge. En 1942, conscient de la supériorité tactique des armées blindées allemandes, Staline accepta une défense élastique, peut-être par la force des choses, et permit à Vassilievsky et à Joukov de pondre l'opération Uranus.

Partiellement exact : Certes, Staline a évoluer, mais cette évolution n'aurait servit a rien sans l'art opérationnel dévelloper par l'Etat Major soviétique dans les années '30 dont Joukov et consort ne sont pas les créateurs, mais les héritiers.

Au mieux, aurait-on assisté à un sanglant match nul relativement semblable à celui de 1917.

Certes, mais dans une dictature, les militaires sont souvent soumis au politique ...donc la pensée militaire, si elle est importante, est annexée au bon vouloir du dictateur. L'intelligence de Staline, c'est d'avoir laissé plus d'autonomie à ses militaires, après la catastrophe de 1941 ...ce sera l'inverse dans le Reich, où Hitler s'immiscera de plus en plus dans les opérations de la Wehrmacht.


Bon, là c'est un peu la question de l'oeuf ou la poule ! mort de rir gri

Sans les militaires, le dictateur ne peu vaincre, mais c'est lui qui donne l'impulsion -ou la friction- au système. Staline fera une crise nerveuse en 41, et cela n'a pas été sans influence sur la gestion de la guerre après coup. Mais pour citer J. Lopez "Il est plus facile d'accompagner la défaite que la victoire."

De toute façon, mon propos fondamental est de démontrer que Hitler et le haut- commandement de Werhmacht n'ont as sut discerner toutes les implications de la guerre moderne et totale qu'ils ont engager, et c'est ce qui à causé leur perte finale, au contraire des soviétiques, qui, s'ils n'ont pas briller par leur performance au début du conflit, ont sut réellement réinventer leur pensée stratégique. -ou plutot, retourner leur vestes intellectuelle.-

Bien sur, le courage est important, de même que le nombre, mais comme il a été dit plus haut, les japonais était plus ou moins poussés au fanatismes mais ont échoué. Les Russes étaient dix fois plus nombreux que les allemands à Tannenberg lors de la WWI, mais les deux choses importantes au final dans une guerre industrielle, c'est la logistique et la pensée militaire. Sans ces deux éléments, une armée est perdue.

On a beaucoup gloser sur les pertes soviétiques, mais outre le manque d'entraînements des frontovik (Surtout en 44 et 45.) On oublie aussi souvent que ce sont les russes qui attaquent, or l'offensive est en générale bien plus meurtrière que la défensive.

Dans une guerre moderne, la pensée Clausewitzienne sur l'accord des moyens et des fins s'étend au delà du champ de bataille et cela les généraux allemands et Hitler ne l'ont pas compris.

Staline et ses généraux ont faillit faire la même erreur, mais ont réussis avec cynisme et culot, il faut l'admettre, a comprendre le genre de conflit dans lequel ils étaient engagés.

Voilà la réelle raison de la défaite des uns et de la victoire des autres. La supériorité numérique n'est qu'un mirage, un leurre qui permit aux officiers de la Heer de faire illusion.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  tietie007 le Mer 25 Avr 2012, 7:47 am

La Wehrmacht était la meilleure armée du monde, tactiquement parlant. Le duel confine au mimétisme, et les soviétiques ont appris des allemands, comme l'élève imite le maître, et repris les recettes teutonnes de la Blitzkrieg avec 10 fois plus de matériels.
La faiblesse industrielle de l'Allemagne n'a pas permis de soutenir une guerre mondiale, les ressources étant limitées, la fin était plus que prévisible.
Beaucoup de militaires allemands qui travaillaient dans la production de guerre ont vite compris que cette guerre pouvait mal se passer. Je pense à Milch, l'adjoint de Goering, opposé à cette guerre, car percevant les limites dans la production aéronautique, déjà bien en peine pour remplacer les avions perdus. Le général Thomas, du service de l'économie de guerre de l'OKW parlait le 8 février 1941, de l'insuffisance du ravitaillement pour une nouvelle campagne contre la Russie. Et le directeur du plan quadriennal, subordonné de Goering, Paul Koerner, avait mis l'accent sur les pertes économiques substantielles en cas d'agression de l'URSS.
Goering, lui-même, parlait d'erreur politique, militaire et économique en évoquant Barbarossa.
Mais chez Hitler, comme le disait le Reichmarschall, les choix politiques ou militaires ne dépendaient pas de l'économie (encore que Hitler a validé l'attaque de Kiev pour prendre le grenier à blé de l'URSS).
L'attaque contre l'URSS était avant tout "idéologique", ancré dans les gênes d'Hitler, et prévue depuis bien longtemps, même avant la chute de la France, puisque le Führer avait évoqué cette attaque, dès novembre 1939, à son aide de camp, von Below.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Jules le Mer 25 Avr 2012, 9:43 am

tietie007 a écrit:La Wehrmacht était la meilleure armée du monde, tactiquement parlant. Le duel confine au mimétisme, et les soviétiques ont appris des allemands, comme l'élève imite le maître, et repris les recettes teutonnes de la Blitzkrieg avec 10 fois plus de matériels.
La faiblesse industrielle de l'Allemagne n'a pas permis de soutenir une guerre mondiale, les ressources étant limitées, la fin était plus que prévisible.
Beaucoup de militaires allemands qui travaillaient dans la production de guerre ont vite compris que cette guerre pouvait mal se passer. Je pense à Milch, l'adjoint de Goering, opposé à cette guerre, car percevant les limites dans la production aéronautique, déjà bien en peine pour remplacer les avions perdus. Le général Thomas, du service de l'économie de guerre de l'OKW parlait le 8 février 1941, de l'insuffisance du ravitaillement pour une nouvelle campagne contre la Russie. Et le directeur du plan quadriennal, subordonné de Goering, Paul Koerner, avait mis l'accent sur les pertes économiques substantielles en cas d'agression de l'URSS.
Goering, lui-même, parlait d'erreur politique, militaire et économique en évoquant Barbarossa.
Mais chez Hitler, comme le disait le Reichmarschall, les choix politiques ou militaires ne dépendaient pas de l'économie (encore que Hitler a validé l'attaque de Kiev pour prendre le grenier à blé de l'URSS).
L'attaque contre l'URSS était avant tout "idéologique", ancré dans les gênes d'Hitler, et prévue depuis bien longtemps, même avant la chute de la France, puisque le Führer avait évoqué cette attaque, dès novembre 1939, à son aide de camp, von Below.

Goering savait que le 3ème Reich allait droit dans le mur en cas d'attaque contre l'URSS. Malgré ça, il ferma sa gueule durant toutes les réunions d'état major, en caressant même Hitler dans le sens du poil. Il aurait dû démissionner mais il était dans un tel confort que tout le reste passait au second plan.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum