La campagne de Mandchourie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La campagne de Mandchourie

Message  Yeoman 35 le Mer 29 Juil 2009, 11:11 am

LA CAMPAGNE DE MANDCHOURIE

A l'issue de la conférence de Yalta, l'URSS s'est engagée à entrer en guerre contre le Japon trois mois après la défaite allemande en Europe. Le commandement des Armées d'Extrême Orient serait alors confié au maréchal Alexandre. M. Vassilevski que le général Antonov remplacerait à la tête de l'EMG. L'aide américiane se concrétiserait sur la création de bases aériennes. Selon Vassilevski, même durant les périodes les plus difficiles sur le front soviétique, 30 à 40 divisions étaient restées stationnées sur la frontière extrême-orientale en raison de la présence de l'Armée du Kwangtung. Tokyo n'avait pas observé strictement l'acte de neutralité. C'est ainsi qu'en décembre 1941, des bateaux de guerre avaient canoné des navires marchands russes et coulés deux d'entre eux. De plus, il y eut de nombreux cas de violation de frontière, particulièrement en 1944. Le 5 avril 1945, l'URSS dénonce la pacte de neutralité. De plus, la situation stratégique dans l'océan Pacifique était largement favorable aux Américains.

. Situation, effectifs et intention des deux adversaires

Selon les sources soviétiques, les troupes japonaises concentrées en Mandchourie, Corée, dans les îles Sakhaline et Kouriles, représentaient 42 DI, 7 DC, 23 brigades d'infanterie, 2 de cavalerie et 2 blindées et un grand nombre d'unités autonomes, le tout équivalent à un effectif théorique d'environ 1 200 000 hommes avec 1 200 chars, 5 400 canons et environ 1 800 avions. Ces forces étaient réparties entre les Ier, IIIe, Ve et XVIIe fronts, soit 7 armées et 2 armées aériennes. Mais en raison de la guerre d'usure menée contre les armées de Chine, ces armées n'étaient plus que l'ombre d'elles-mêmes. Si l'Armée du Kwangtung disposait à elle seule de 24 DI, 9 BI, 2 BB et 2 armées aériennes, soit 1 000 000 d'hommes environ, son armement lourd se réduisait à 225 chars et 40 bombardiers. Sa mission était de mener des retours offensifs sur l'assaillant, l'obliger à se mettre sur la défensive, puis, avec l'appui de réserves, de passer à la contre-offensive pour le repousser et pénétrer sur le territoire de l'Extrême-Orient soviétique. Le Ier Front était déployé près des frontières du Primorié. Le gros du IIIe Front était concentré dans la région de Vanémiau, Moukden, Tchangtchoun, le restant réparti sur la frontière entre Mongolie et Mandchourie. Le XVIIe Front se trouvait en Corée et une partie du Ve Front dans Sakhaline Sud et les Kouriles.

Le forces soviétiques dont le transfert avait commencé depuis mai, organisées sur le Front de Transbaïkalie, Ire et IInd Fronts d'Extrême-Orient, surclassaient l'adversaire d'une manière écrasante. Elles comprenaient 76 divisions dont 2 de cavalerie et 2 blindées, 4 corps mécanisés et blindés, 5 brigades d'infanterie, 24 blindées et macanisées. Coopéraient avec les troupes de Vassilevski, 4 DC et 1 BB de l'Armée Mongole (MNRA). Cet ensemble donnait un total de 1 500 000 hommes, 26 000 canons et mortiers, 5 500 chars et canons automoteurs. Devait participet aux opérations la flotte du Pacifique, y compris la flotille du Nord et la flotille de l'Amour. La couverture des troupes était assurée par la DCA de Transbaïkalie, de la région de l'Amour et du Primorié, et aussi par les IXe, Xe et XIIe Armées Aériennes, fortes de 3 800 avions. L'intention de Vassilevski était d'exécuter dans le même temps deux offensives principales, à partir de la ligne d'attaque mongole et du Primorié, ainsi qu'une série d'attaques secondaires sur les directions convergentes, vers le centre de Mandchourie, pour morceler et défaire l'armée du Kwangtung. La libération de Sakhaline Sud et des Îles Kouriles serait exécutée en fonction des l'accomplissement de la mission principale. L'offensive s'étendrait sur un front de plus de 4 000 km et sa profondeur atteindrait 600 à 800 km.
Vassilevski disposait du général Ivan. V. Chikine comme membre du conseil militaire et du général Sergueï I. Ivanov comme chef d'état-major. La coordination des actions de la flotte et de l'aviation avec les troupes terrestres était assurée par l'Amiral Nikolaï G. Kouznetsov et le général Alexeï A. Novikov respectivement anciens commandants de la Flotte de la Baltique et des forces aériennes à Stalingrad.

Le 8 août 1945, Moscou fait connâitre à Tokyo que l'URSS se considère en état de guerre avec Moscou dès le lendemain.


. Répartition des missions des fronts soviétiques

1. Le Front de Transbaïkalie (général Radion I. Malinovski) exécuterait l'attaque principale avec 4 armées ; les XVIIe, XXXIXe, LIIIe et VIe Armée Blindée de la Garde, en direction de Tchangtchoun et Moukden. La VIe ABG avait pour mission de s'emparer de la crête montagneuse du Grand Kinghan et d'y empêcher le déploiement des forces japonaises. Parallèlement, deux attaques secondaires seraient menées sur l'aile sud d'une part ; sur Kalgan et Dolonnor, avec un groupement hippomécanisé soviéto-mongol ; d'une part à l'aile gauche, à partir de la région de Dairen sur Hailar avec la XXXVIe Armée.

2. Le Premier Front d'Extrême-Orient (général Kirill A. Meretzkov) porterait son effort principal avec 3 armées ; la Ire du Drapeau Rouge, la Ve et une partie de la XXVe et avec le Xe CB à partir de la zone Grodekovo-Vorochilov en direction de Kirin. Le groupement était protégé sur sa droite par la XXXVe Armée et sur la gauche, le long de la mer du Japon, par la XXVe Armée.

3. Le Second Front d'Extrême-Orient (général M.A. Pourkaïev) lancerait son attaque principale avec la XVe Armée et la flotille de l'Amour le long de la Sougari sur Haerbin, pendant qu'une action secondaire serait menée par le Ve CA sur Jaokhé. Au cours du développement de l'offensive, la IInde Armée du Drapeau Rouge passerait à l'attaque, de la région de Blagovechtchensk sur Tsitikar. En outre, ce dernier front coopérant avec la Flotte du Pacifique, devrait s'emparer avec la XVIe Armée de Sakhaline Sud et des Îles Kouriles.

4. La Flotte du Pacifique (Amiral I.S. Ioumachev) avait pour mission de perturber les communications adverses en mer du Japon et de gêner l'implantation des navires ennemis dans les ports de Corée du Nord et d'empêcher tout débarquement sur les rivages soviétiques. Ultérieurement, elle s'emparerait des ports et des bases en Corée du Nord, Sakhaline Sud et aux îles Kouriles.

Enfin, malgré les difficultés que l'on imagine, les services des arrières firent le maximum pour doter les Fronts en approvisionnement nécessaires : 3 à 16 unités de feu, de 1,5 à 7 unités d'essence, plus de 20 rations de vivres et de fourrage. Les hôpitaux de campagne pouvaient recevoir 166 000 hommes. Et pour le ravitaillement en eau, on affecta au Front de Transbaïkalie 2 divisions d'avions de transport.

suite...
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  Yeoman 35 le Mer 29 Juil 2009, 11:58 am

. L'offensive soviétique contre l'Armée du Kwangtung

Le 9 août, peu de temps avant que la seconde bombe atomique ne soit larguée sur Hiroshima, les forces soviétiques passent à l'offensive, précédée par des bombardements sur les noeuds et les stations ferroviaires les plus importants, principalement sur les objectifs militaires des villes de Haerbin, Tchangtchoun et Kirin. Dans le même temps, l'aviation de la flotte et les vedettes lance-torpilles attaquent les navires, la défenses et les ports de la Corée du Nord. Partout, les Japonais opposent une résistance acharnée, mais, dès le début, les troupes soviétiques développent leur action dans les directions assignées. Sur le Front de Transbaïkalie, les armées progressent de 50 km dans la journée, la VIe ABG du général A.I. Kravtchenko de 120 à 150 km. Dans la zone de la XXXVIe Armée du général A.A. Loutchinski, où la défense japonaise est solide, l'avance reprend vers Khaïlar. Le groupement hippomécanisé du général I.A. Pliev arrive à 55 km de sa base de départ, repoussant les arrières-gardes ennemies qui se replient sur une ligne préparée. Le 10, l'offensive se poursuit ; le lendemain, la VIe ABG franchit le Grand Khingan, atteint la vallée centrale de la Mandchourie et s'empare de la ville de Loubeï. Le 15 août, les forces de Malinovski ont progressé de 240 à 400 km et sont en position d'exploiter vers Kalgan, Jekhé, Moukden, Tchangtchoun, Tsitsikar. Les contre-attaques entreprises par les Japonais restent sans effet.

Sur le 1er Front d'Extrême Orient, les groupes avancés des Ire et VIe Armées des généraux N.I. Krylov et A.P. Beloborodov, profitant des ténèbres et sous une forte averse, sans préparation d'artillerie, attaquent les blockhaus frontaliers et, pénétrant dans les intervalles, avancent de 15 à 20 km. L'action du gros des forces est largement facilitée pour le débouché à 8h30 en direction de Moundantszian. Le commandement japonais réunit dans la zone de cette ville 5 divisions de la Ve Armée et 2 détachements de condamnés à mort. Meretzkov, devant la probabilité d'une lutte longue et ne voulant pas ramentir le rythme de l'offensive, décide de contourner l'objectif au sud et, grâce à la faiblesse de la charnière entre les IIIe et Ve Armées japonaises, de percer vers Kirin. Dans ce but, il renforce la XXVe Armée du général I.M. Tchistiakov de 2 CA et du Xe CM. Le 14, malgré le terrain montagneux, le 1er Front a parcouru 120 à 150 km. Quand au IInd Front, les groupes de tête de la XVe Armée (général S.K. Mamonov), aidés par les garde-frontières, s'emparent dans la nuit du 8 au 9 aoput de plusieurs îles de l'Amour et d'une tête de pont sur la rive droite, facilitant ainsi le forcement de ce cours d'eau par le gros des troupes. La flotille militaire du contre-amiral N.V. Antonov joue un grand rôle en transportant un grand nombre de détachements à travers le fleuve, en neutralisant les emplacements de tir et en protégeant avec son artillerie les emplacements de tir et les attaques dans la zone riveraine. Après avoir franchi l'Amour et l'Oussouri, la XVe Armée développe l'offensive le long de la Soungari vers Haerbin et le Ve CA en direction de Jaokhé. Le 14 août, les forces terrestres bien appuyées par la flotille de l'Amour avaient progressé sur 200 km contraignant les forces japonaises à se replier en désordre.
L'Armée du Kwangtung est alors complètement démembrée et l'accueil de la population chinoise est excellent. Mais bien qu'ils aient émis leur intention de capituler à Londres, Washington et Moscou, les dirigeants japonais ne prescrivent pas à leurs troupent de cesser le combat en Mandchourie. Sauf que dans les jours qui suivent, l'Armée Soviétique progresse encore de 100 à 150 km quoitidiennement sur Haerbin, Tsitsikar et Kirin. Le 16 août, les troupes de Beloborodov en liaison avec celles de Krylov s'emparent de Moundantszian. Le lendemain, contact est pris avec des éléments de l'Armée Populaire Libération chinoise (APL) dans la région de Kalgan qui ont engagé l'offensive contre les Japonais le 11 août. L'Armée du Kwangtung est alors menacée d'encerclement et son chef, le général Otodzo Yamada demande d'entamer des pourparlers avec les Soviétiques. Seulement, dans un grand nombre de secteurs, les soldats nippons opposent une résistance des plus farouches passant même à la contre-attaque. Vassilevski enjoint alors à Yamada de faire cesser tout combat le 20 août à 12h00 sur l'ensemble des secteurs du front et que toutes les unités japonaises se constituent prisonnières. Beaucoup d'entre-elles capitulent alors le 19.
Les succès en Mandchourie permettent alors de reconquérir les Îles Sakhaline, ce que fait, à partir du 11 août, la XVIe Armée du génréral L.G. Tcheremisov en liaison avec la Flotte du Pacifique. Les opérations s'achèvent le 25. Peu après, les Kouriles sont libérées.

D'après Vassilievski, les opérations en Mandchourie ont permis la capture de 594 000 soldats, sous-officiers et officiers et 148 généraux. Sauf que contrairement aux engagements de Potsdam, ces hommes ne furent pas autorisés à regagner leurs foyers et 500 000 d'entre eux disparurent dans les camps soviétiques.

Cordialement beret
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  tietie007 le Mar 06 Juil 2010, 6:54 pm

Après le pacte de neutralité signé entre l'URSS et le Japon, en avril 1941, l'URSS, malgré la guerre contre l'Axe, avec l'invasion allemande du territoire soviétique, resta dans de bonnes relations avec l'Empire du Soleil Levant. Christian Destremau, dans Ce que savaient les Alliés, Tempus, 2009, page 441, souligne que les soviétiques ne voulurent jamais d'implantation de bases américaines, en Sibérie, pour bombarder le Japon, et les équipages américains, à court de kérosène, qui atterrissaient sur le territoire soviétique étaient systématiquement internés, parfois, pendant de longues semaines, avant d'être remis aux autorités alliées, alors que les avions étaient confisqués. Des accords sur les droits de pêche furent même signés entre nippon et soviétique, en 1943 !
Ces bonnes relations diplomatiques, après juin 1941, entre l'URSS et le Japon, furent rarement stigmatisées par l'historiographie officielle ...Très curieux ...
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  Yeoman 35 le Mer 07 Juil 2010, 12:01 pm

Merci pour le présition TieTie.

Très curieux en effet... mais chez Staline et ses sbires, plus rien est étonnant.

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  tietie007 le Sam 19 Mar 2011, 9:39 am

Dans le livre d'André Kaspi, Franklin Roosevelt (Fayard, 1988, page 364), une prévision étonnante de William Bullitt, premier ambassadeur américain à Moscou, en 1934, qui, en 1935, déclarait :
"Penser que l'URSS est un allié possible des USA en cas de guerre contre le Japon, c'est prendre ses désirs pour des réalités. Elle attendra que le Japon ait été complètement battu et saisira l'occasion de s'emparer de la Mandchourie et de soviétiser la Chine" !

Bullitt avait vu clair sur le comportement de l'URSS envers le Japon !

avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  Lt.Colonel Jeanpierre le Lun 02 Juil 2012, 11:09 pm

Bonjour, je suis un jeune collectionneur de 15 ans,

Merci pour la description, très complète, ceci va pouvoir m'aider!! idé gri

Cordialement,
avatar
Lt.Colonel Jeanpierre
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 20
Localisation : Blois-Centre
Date d'inscription : 02/07/2012

http://www.youtube.com/user/codmaxmw3?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  Ming le Lun 02 Juil 2012, 11:23 pm

Lt.Colonel Jeanpierre a écrit:Bonjour, je suis un jeune collectionneur de 15 ans,

Merci pour la description, très complète, ceci va pouvoir m'aider!!

Cordialement,

L'équipe de modération te serait vraiment reconnaissante de :

1/ te présenter dans la rubrique adéquate en bas de page, fort justement nommée "présentation des nouveaux membres"

2/ de répondre aux posts en alignant un peu plus qu'une phrase et en développant

3/ de veiller à ne pas être en désaccord avec le règlement (rubrique armes, militaria entre autres).

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  jbcg1995 le Mar 03 Juil 2012, 11:48 am

Confused Pardon de mon ignorance mais que signifie le terme BB ?
avatar
jbcg1995
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 479
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  ours_en_pluche le Mar 14 Aoû 2012, 7:39 pm

jbcg1995 a écrit:Confused Pardon de mon ignorance mais que signifie le terme BB ?

bonsoir,

je dirais Brigades Blindées.

cordialement

Sébastien
avatar
ours_en_pluche
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 29
Age : 35
Localisation : lille
Date d'inscription : 15/07/2012

http://www.glx-dock.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  tietie007 le Mar 27 Nov 2012, 6:06 am

Mardi dernier, sur Arte, à 22 h 30, un documentaire sur le général Ishiwara, alors chef des opérations de l'armée du Guandong, qui a organisé le "false flag" du 18 septembre 1931, une bombe explosant sur la ligne Moukden-Tientsin, attentat qui fut attribué aux chinois par les autorités nippones et qui provoqua l'invasion de la Mandchourie par les japonais. Encore visible, ici:

http://www.dailymotion.com/video/xv9f7p_general-ishiwara_tv?search_algo=2
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  Yeoman 35 le Mar 27 Nov 2012, 4:45 pm

Merci beaucoup TieTie ! J'essaierai de visionner.

Sinon, passant bien moins régulièrement sur le Forum, je confirme que BB signifie Brigades Blindées.


Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La campagne de Mandchourie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum