Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi les Juifs ont-ils...

Message  Jim Calander le Dim 14 Mar 2010, 3:26 pm

Merci Psychopompos, merci Eddy. C'est effectivement plus clair ainsi, tout au moins en ce qui concerne le statut spécial des Juifs.

Par contre, ce que je comprends moins bien, c'est en quoi ce statut spécial les aurait désignés à la vindicte publique depuis tout ce temps. Si on ajoute le fait que les Romains avaient l'intelligence de laisser aux peuples conquis leurs particularismes, je vois encore moins.

Pour Eddy: où s'arrête votre documentation et votre science? Merci en tout cas de les mettre ainsi à disposition des pauvres mortels...


Jim
avatar
Jim Calander
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : France
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

antisémitisme

Message  piot1968 le Mar 04 Mai 2010, 7:43 am

Par contre, ce que je comprends moins bien, c'est en quoi ce statut spécial les aurait désignés à la vindicte publique depuis tout ce temps. Si on ajoute le fait que les Romains avaient l'intelligence de laisser aux peuples conquis leurs particularismes, je vois encore moins.

Il est vrai que les romains laissaient aux peuples conquis, leurs particularismes, mais sous certaines conditions. Ainsi le gaulois qui désirait avoir un travail devait répondre à certains critères comme parler le latin. C'est ainsi que l'idiome romain s'est vite imposé.
Dans le cas des lois antijuives, la communauté juive ne pouvait être qu'exclue et donc tout à fait désignée à la vindicte populaire

Pierre
avatar
piot1968
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 190
Age : 48
Localisation : Bully Les Mines
Date d'inscription : 19/12/2009

http://www.aikidolievin.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  eddy marz le Mar 04 Mai 2010, 1:31 pm

Salut Piot ;
Je dirais – de façon extrêmement condensée (car c’est une question particulièrement touffue) – que l’attitude antisémite de l’Europe naissante a amorcée une forme « cohérente » (du moins dans le discours) à partir du moment où le continent a commencé à se christianiser de façon plus générale, entre les 4e et 5e siècles. Comme il a été débattu dans d’autres threads, l’antisémitisme chrétien, du commencement jusqu’au 18e siècle environ, était très largement axé sur des notions religieuses, c’est à dire de considérer le Juifs comme les « assassins du Christ ». Malgré toutes les polémiques sur cette question, et la correction politique qui œuvre comme toujours au détriment de ce qu’elle essaye d’imposer, il est clair que le Sanhédrin de l’époque de Jésus de Nazareth est tout aussi coupable de son exécution que l’autorité romaine. Mais le nœud du problème est que les prédicateurs chrétiens (Catholique et, plus tard, Protestant) et le Vatican passèrent outre la réalité historique – la caste religieuse juive dirigeante du 1er siècle se débarrasse, avec l’appui des forces d’occupation romaine, d’un agitateur charismatique mettant en péril son autorité – pour la transformer en l’affirmation que tous les Juifs sont coupable de ce crime pour l’éternité : « Pilate prit de l’eau et se lava les mains en présence de la foule, en disant « je ne suis pas responsable de ce sang ; à vous de voir ! ». Et tout le peuple répondit : « que son sang soit sur nos têtes et celles de nos enfants »… Les Évangiles tels que nous les connaissons aujourd’hui furent probablement composés à partir de blocs de protos-évangiles entre les années 70 et 90, bien que certains chercheurs placent Marc plus tôt, aux environs de 60, soit environ 25 ans après la crucifixion à sa date estimée la plus tardive ; c’est à dire à une époque où il y avait encore une large proportion de témoins directs des faits. Il est donc tout à fait crédible qu’une scène comme celle décrite lors de la sentence de Pilate ait été parfaitement réelle – nous savons tous ce dont une foule déchainée et/ou volontairement « chauffée » est capable… Mais l’église choisit de transposer l’incident ponctuel et limité dans le temps dans un système de valeurs religieuses permanent. Les Juifs ont non seulement assassiné le Sauveur, mais ils nient son enseignement et sa divinité. La résurrection ne faisant pas partie de la mystique Juive, Jésus de Nazareth cesse donc d’être Juif à l’aube du troisième jour. Et le tour est joué. Pendant plus de 15 siècles les Juifs de par le monde paieront cher cette criminelle et indélébile association entre la diaspora et le Sanhédrin de l’époque de Pilate.

Au fil du temps, une foule d’autres « tares » seront attribuées aux Juifs ; parmi elles l’usure (prêteurs sur gage – donc fourbe, profiteur, exploiteur), qui créera la légende des « Juifs et de l’argent » en oubliant que les Juifs, souvent considérés comme des citoyens inférieurs, n’ayant pas – ou rarement – accès aux métiers « nobles », se débrouillaient avec ce qu’ils avaient. Puis les sacrifices humains, car leurs rites religieux et accoutrements étaient mal compris et dérangeaient (pendant le nazisme la presse de Julius Streicher en fera largement usage) ; et les lamentations, perçues comme de permanentes jérémiades visant à dénigrer l’institution en place… Mais, de toute façon, l’antisémitisme – qui à force devint « institutionnel » – reste de nature religieuse.

En 1869, l’ « Eugéniste » Francis Galton, très impressionné par Darwin, introduit la notion d’une science statistique permettant de quantifier les différences humaines et l’hérédité de l’intelligence. Les Juifs et les noirs arrivant, bien entendu, en bas de l’échelle. Après nombre de développements repris par d’autres « chercheurs » dans des ouvrages dits sérieux autant que par des illuminés du style de Lanz Von Liebenfels dans des revues comme Ostara (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/l-axe-f3/occultisme-nazi-racisme-legendes-modernes-1-t5790.htm?highlight=l%E9gendes), l’antisémitisme « moderne », propagé dans toute l'Europe par Houston Chamberlain, embrassé par les délires teutoniques d’Ernst Arndt, et l’antisémitisme de Friedrich Jahn, lancera – en ce moment crucial dans l'Histoire (l’avènement du nazisme) - la notion d’un « Volk mystique » dans lequel les Juifs n’ont pas leur place. En apportant cette notion ethnique, ce « nouvel » antisémitisme transforme les Juifs d’un groupe culturo-religieux allochtone en porteurs d’un gène nuisible… Le pollueur de sang – en plein dans la mire de l’idéologie nazie de survivance, non seulement du plus fort, mais du plus « pur ».

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Eddy

Message  piot1968 le Mer 05 Mai 2010, 7:47 pm

Merci infiniment Eddy pour cet exposé d'une grande qualité
avatar
piot1968
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 190
Age : 48
Localisation : Bully Les Mines
Date d'inscription : 19/12/2009

http://www.aikidolievin.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  Thunderbolt le Jeu 06 Mai 2010, 8:48 am

On peut aussi précise que Francis Galton était le cousin germain de Charles Darwin, et que non seulement fut inspiré par la théorie de l'évolution darwinienne et tenta d'élaborer sa propre théorie, bien entendu très galvaudé par rapport à celle de Darwin. Il essaya aussi par la suite de justifier sa pseudo-théorie scientifique par celle de Darwin. En parlant d'outil statistique, tu veux surement parler de la loi de régression à la moyenne. Après on peut définir deux types d'eugénismes, le positif et le négatif. Le positif étant la politique d'encourager les "bonnes" naissances, donc la reproduction des meilleurs individus, le négatif étant de limiter les "mauvaises" naissances, ou de décourager la reproduction d'individus inaptes d'un point de vue moral et économique. Il faut cependant faire attention au contexte d'élaboration de cette théorie, qui se développa sur fond de révolution industrielle et d'urbanisation galopante: Les classes supérieures anglaises de l'époque n'avait que très peu d'enfants (Galton et son épouse n'en ayant jamais eu), alors qu'à contrario, les classes basses de la société en avait beaucoup, d'où dans l'esprit de certaines personnes de la "haute", une dégénérescence de la société. La France a également connu des mesures eugéniques, à savoir certaines politiques de santé publique et d'éducation. Mais certains l'eugénisme raciste, au nombre duquel on trouve Alexis Carrel, Prix Nobel... Les Etats-Unis ont également utilisé des lois eugéniques, comme la mesure d'intelligence pour discriminer les populations (au sein de l'armée, puis sur les immigrants avec les lois de 1924. On y trouve aussi des termes qui seront un peu plus tard par les nazis, à savoir le terme de "Nordic Race", utilisé par Carl Bringham dans Study of American Intelligence en 1923. Ces théories atteindront les sommets de l'horreur avec les politiques nazis d'eugénisme négatif (envers les juifs, les tziganes, les homosexuels, les handicapés tant mentaux que corporels) et d'eugénisme positif (Lebensborn et kidnapping d'enfants répondant aux critères "aryen")...
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  eddy marz le Jeu 06 Mai 2010, 9:20 am

Merci pour ces précisions, Thunderbolt... Il est vrai que le sujet est extrêmement dense, tissé de ramifications et de tendances diverses, miroir des mentalités embrasées, empiriques, et fluctuantes du monde entier de l'époque...

Eddy pouce
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  Thunderbolt le Jeu 06 Mai 2010, 9:31 am

Merci Eddy, j'ai eu le droit à tout un cours au semestre dernier sur le sujet "génétique et eugénisme" en culture scientifique et technique, extrêmement intéressant par ailleurs. Il reste très global, donc pour plus d'amples informations, il vaudrait mieux se plonger dans les livres pour comprendre au mieu les théories de chacun.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  Narduccio le Jeu 06 Mai 2010, 12:04 pm

Thunderbolt a écrit:On peut aussi précise que Francis Galton était le cousin germain de Charles Darwin.

Et que Charles Darwin s'est déclaré opposé au "darwinisme social" ou plutôt aux élucubrations sociales extrapolé de ses théories chaque fois que l'occasion s'est présentée de la faire.

Je préfère apporté cet éclaircissement puisqu'on a souvent l'impression que le "darwinisme social" est une continuation des théories de Darwin, or ce n'est pas vrai. Il s'agit d'une transposition, mais sans aucun travail scientifique pour justifier cette transposition.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4668
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  eddy marz le Dim 09 Mai 2010, 10:30 am

[quote="Narduccio"]
Thunderbolt a écrit:on a souvent l'impression que le "darwinisme social" est une continuation des théories de Darwin, or ce n'est pas vrai. Il s'agit d'une transposition, mais sans aucun travail scientifique pour justifier cette transposition.

Et, si je puis me permettre, j'ajouterais également une cruelle absence de critères moraux, sans lesquels aucune justice (fût-elle humaine) ou fonctionnement social évolué ne sont possibles.
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  Invité le Dim 01 Juil 2012, 11:44 pm

eddy marz a écrit:Salut Piot ; Je dirais – de façon extrêmement condensée (car c’est une question particulièrement touffue) – que l’attitude antisémite de l’Europe naissante a amorcée une forme « cohérente » (du moins dans le discours) à partir du moment où le continent a commencé à se christianiser de façon plus générale, entre les 4e et 5e siècles. Comme il a été débattu dans d’autres threads, l’antisémitisme chrétien, du commencement jusqu’au 18e siècle environ, était très largement axé sur des notions religieuses, c’est à dire de considérer le Juifs comme les « assassins du Christ ». Malgré toutes les polémiques sur cette question, et la correction politique qui œuvre comme toujours au détriment de ce qu’elle essaye d’imposer, il est clair que le Sanhédrin de l’époque de Jésus de Nazareth est tout aussi coupable de son exécution que l’autorité romaine. Mais le nœud du problème est que les prédicateurs chrétiens (Catholique et, plus tard, Protestant) et le Vatican passèrent outre la réalité historique Eddy...
post remarquable et utile pour remettre en perspective et mieux comprendre certains des phénomènes complexes mais traçables qui ont favorisé l'émergence du nazisme en Allemagne. Il semble en outre que la déconfiture de l'empire Catholique Romain (391) puis de son avatar l'empire catholique français (1791 puis 1815) à permis à une forme d'antisémitisme plus "rationnel" (ou plus "cohérente" comme vous dite) de se développer principalement au nord du Rhin (mais pas seulement) propulsé par la réforme protestante (1540) puis dopé par l'approche matérialiste post lumières (1850), ce n'était plus "les Juifs ont tués Jesus" mais les "Juifs pillent notre argent" allusion à peine voilée à la concurrence entre usuriers et banques protestantes et juives, le tout largement enraciné par le livre de Luther "Des Juifs et leurs mensonges" (en vieil allemand : Von den Jüden und iren Lügen, en allemand moderne : Von den Juden und ihren Lügen) publié en 1543 et qui a été largement adopté par l'aristocratie allemande et restera fixé dans l'inconscient du pays. Hitler ne s'est pas privé pour l'exploiter (le nazisme n'a pas utilisé le levier "Tueurs de Jésus"). Les réactions de certains hauts responsables des églises protestantes Luthériennes allemandes, comme de certains réseaux financiers protestants allemands et américains, plus que favorables vis a vis d'Hitler renforcent cette approche même si elle ne suffit évidemment pas pour la prouver ni tout expliquer.

wikipedia.org/wiki/Des_Juifs_et_leurs_mensonges


Dernière édition par charles de G le Sam 07 Juil 2012, 2:23 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  bigbasketeur le Ven 06 Juil 2012, 8:45 pm

Jim Calander a écrit:
ghjattuvolpa* a écrit: Pour être juif il suffit d'habiter le royaume des Juifs et de se convertir. aucune nécessité d'avoir des parents Juifs sauf pour les Lévites et les Prètres.

Ceci ne correspond pas à mon expérience personnelle. Il fut un temps où, juste après la WW2 et dès avant son existence en tant qu'état, Israël accueillait toute personne se réclamant du judaïsme. Mais depuis, les choses sont devenues plus complexes. Il n'est pas forcément aisé de se faire reconnaître comme Juif, même avec une mère juive (le judaïsme se transmet par les femmes ,en principe).

Où réside l'erreur?

- Pas d'erreur , je suis juif de par ma mere , qui a fait appel au Rabbin et tout le tsoin-tsoin .
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4584
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les Juifs ont-ils ....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum