La loi Crémieux et le début du racisme en France

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Averel le Jeu 13 Aoû 2009, 5:10 pm

La loi Crémieux et le début du racisme contemporain en France


Le 24 Octobre 1870, un décret promulgué à Tours donne la
nationalité française à 37 000 juifs d'Algérie, ainsi qu'aux colons Européens établis sur cette terre, qui étaient principalement Italiens et Espagnols.
Il s'agit de l'une des premières décisions
par le gouvernement de la IIIème République.
Mais d'un autre côté, ce même décret prévoyait que les
musulmans d'Algérie soient ravalés au statut d'indigène.
C'est le début d'une fracture douloureuse de plusieurs décennies
entre les français,les juifs et les musulmans.
Isaac Adolphe Crémieux est l'un des liders républicains de
l'époque et est un farouche opposant à Napoléon III. Il est le fils d'un commerçant juif de Nîmes et est l'un
des rares personnages de son époque issu d'une classe populaire qui parvint à accéder dans les hautes sphères de l'Etat.
Devenu juriste, il entra rapidement dans la franc-maçonnerie qui l'aida à accéder dans le monde politique.
En 1863, il participa à la création de l'Alliance Israélite
Universelle dont il fut le dirigeant, et qui avait pour objectif de protéger les juifs où qu'ils soient.
A l'aube de la IIIème République, il parvint au poste de ministre
de la justice et fut à l'initiative de la loi qui porte son nom.

Un autre Adolphe avec une loi qui ressemble un chouia à celles de Nuremberg ! non ?

Qu'en pensez-vous Beau nez44,Phil et Ming-la-science ?

Source:
Mais l'histoire ne se sait pas, elle se découvre et s'apprend !
http://realite-histoire.over-blog.com/
avatar
Averel
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 11
Age : 48
Localisation : Aubagne
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Psychopompos le Jeu 13 Aoû 2009, 5:21 pm

Où est-ce que tu veux en venir ?
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Kalendeer le Jeu 13 Aoû 2009, 5:30 pm

Averel, ce genre de trucs étaient légion à l'époque parce qu'on pensait à une supériorité européenne. C'est simple, on ne pouvait pas donner le même statut aux musulmans qui après tout, n'étaient que de grands enfants.

Aujourd'hui, c'est une conception qui nous échappe mais beaucoup de choses, au XIXème, ont été faites avec de bonnes intentions (ou sans mauvaises, la mentalité de l'époque justifiant par exemple qu'on mette l'Egypte sous mandat parce qu'elle avait des finances malsaines...) tout en donnant des dérives très inégalitaires. C'est pas pour être méchant que les algériens de souche étaient traités d'indigène, mais parce qu'on pensait sincèrement qu'ils n'avaient pas les capacités de faire plus et que ça leur nuirait.

Depuis 1870 les choses ont beaucoup changé. On aurait plus l'idée de dire que les noirs sont de grands enfants indolents qui ne savent pas travailler sans fouet ou que les arabes ont besoin d'être guidés par l'homme blanc, à moins d'être un raciste notoire. A l'époque, c'était "normal".

Il faut toujours, quand on regarde une loi, un texte... penser à ce qu'était la mentalité de l'époque. Sinon on ne peut pas comprendre l'impact et la normalité ou non d'un texte.
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  tecumseh le Jeu 13 Aoû 2009, 6:16 pm

Kalendeer a écrit:Averel, ce genre de trucs étaient légion à l'époque parce qu'on pensait à une supériorité européenne. C'est simple, on ne pouvait pas donner le même statut aux musulmans qui après tout, n'étaient que de grands enfants.

Aujourd'hui, c'est une conception qui nous échappe mais beaucoup de choses, au XIXème, ont été faites avec de bonnes intentions (ou sans mauvaises, la mentalité de l'époque justifiant par exemple qu'on mette l'Egypte sous mandat parce qu'elle avait des finances malsaines...) tout en donnant des dérives très inégalitaires. C'est pas pour être méchant que les algériens de souche étaient traités d'indigène, mais parce qu'on pensait sincèrement qu'ils n'avaient pas les capacités de faire plus et que ça leur nuirait.

Depuis 1870 les choses ont beaucoup changé. On aurait plus l'idée de dire que les noirs sont de grands enfants indolents qui ne savent pas travailler sans fouet ou que les arabes ont besoin d'être guidés par l'homme blanc, à moins d'être un raciste notoire. A l'époque, c'était "normal".

Il faut toujours, quand on regarde une loi, un texte... penser à ce qu'était la mentalité de l'époque. Sinon on ne peut pas comprendre l'impact et la normalité ou non d'un texte.
Ben tin, avec ce qui se passe dans le monde, la montée en puissance des nationalismes, de l'extrêmisme de toute nature, les lois anti immigration, la prolifération des sites et publications néonases, les skon head, les ratonnades et tutti quanti...Faudrait croire que le passé nous rattrape, et diablement vite maleureu gri !
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Kalendeer le Jeu 13 Aoû 2009, 6:29 pm

Je te jure que non ^^" ce que tu décris est le fruit de quelques illuminés (encore qu'une loi contre l'immigration n'a rien à voir avec le racisme) alors qu'à l'époque c'était TOUTE la population qui pensait ça. Tu serais allé dans une université pour demander "qui pense que les noirs sont nos égaux", tu aurais eu trois mains levées...

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'on ne peut pas reprocher aux romains de ne pas avoir aboli l'esclavage puisqu'aucune idéologie ne leur en donnait l'idée. Au XIXème c'est pareil, y'a pas d'idéologie qui permette de penser qu'il pourrait y avoir une égalité de nature entre noirs et blancs.
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Baugnez44 le Jeu 13 Aoû 2009, 6:36 pm

Que cette loi a permis au Juifs d'échapper au statut de dhimmi qui était le leur en Algérie depuis environ un millénaire. La fracture douloureuse entre Juifs et musulmans existait bien avant la loi Crémieux et était instutionalisée par la sharia appliquée en Algérie depuis que la région était tombée dans l'orbite du monde musulman. Et si j'en crois ce que j'ai lu sur le sort réservé aux dhimmis en Algérie durant des siècles, la douleur de cette fracture, c'est surtout les Juifs qui l'on éprouvée.

Par ailleurs, les musulmans, particulièrement à l'époque, ne faisant aucune distinction entre église (ou mosquée) et état, il eut été très difficile de leur accorder une naturalistion immédiate. Il est du reste vraisemblable qu'ils auraient refusé leur intégration dans un état non seulement colonisateur mais également laïque (autant dire diabolique pour un musulman traditionnaliste).

Ce qu'Averell oublie de dire, c'est évidemment que les musulmans avaient la possbilité de requérir leur naturalisation l'âge de 21 ans révolus.

Enfin, on se demande ce que viennent faire dans la "question" d'Averell les fines allusions au fait que Crémieux était non seulement Juifs, mais aussi fran-maçon. Manifestement, le complot judéo-naçonnique n'est pas bien loin.

Question à Averell: l'orthographe "lider" pour "leader", c'est une faute d'orthographe de ton cru ou bien elle était d'origine dans le texte que tu as copié/collé sans rien y comprendre? Mr.Red

P.S. Te fatigue pas. J'ai retrouvé le blog où t'as été pomper ton texte faute d'orthographe comprise... Mr.Red


Dernière édition par Baugnez44 le Jeu 13 Aoû 2009, 7:44 pm, édité 1 fois

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  sukhoi le Jeu 13 Aoû 2009, 7:28 pm

Je trouve quand même asser oser d’essayer d’insinuer que les lois de Nuremberg auraient était inspirée par un juif… Question c….rie j’en ai déjà entendu un bon paquet, mais la je pense que tu peux gagner la médaille d’or avec celle la.


De plus quand tu dits (excuse moi, quand tu copies, je pense pas que tu soit capable d’écrire un texte comme celui la, ça dépasse tes compétences) que ce sera à l’origine d’une longue fracture entre français juifs et musulmans y’a un truc que je pige pas : les juifs ils sont quoi en fin de compte ? Car si ils sont naturalisées français, on doit donc dire une fracture entre Français et indigènes en gardant a l’esprit que ces « indigènes » peuvent acquérir la nationalité Française a 21 ans, comme c’était d’ailleurs le cas pour l’ensemble de la population de l’époque
(hé oui, on ne devient citoyen Français qu’a sa majorité, qui était de 21 ans en 1870)


Bon ensuite je te pose moi aussi la question : tu veux en venir et c’est quoi ta question précise ? Parce que la j’ai lesentiment que tu ne vas pas tarder a nous balancer un petit speech sur la
franc-maçonnerie complice de la juiverie internationale dans la domination dumonde. Je me trompe ? Mais si tu veux le faire ne te prives surtout pas, mais pas içi, il existe des dépotoir
pour révisionnistes dans ton genre un peu partout sur le web.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Baugnez44 le Jeu 13 Aoû 2009, 7:34 pm

sukhoi a écrit:Mais si
tu veux le faire ne te prives surtout pas, mais pas içi, il existe des dépotoir
pour révisionnistes dans ton genre
un peu partout sur le web.

Ah mais c'est qu'il sort précisément de pareil dépotoir. Là, ce qu'il souhaite c'est faire étalage de ses "connaissances" et essayer de nous impressionner.

Hélàs pour lui, il n'a pas la carrure.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Ming le Jeu 13 Aoû 2009, 7:39 pm

Baugnez44 a écrit:Que cette loi a permis au Juifs d'échapper au statut de dhimmi qui était le leur en Algérie depuis environ un millénaire. La fracture douloureuse entre Juifs et musulmans existait bien avant la loi Crémieux et était instutionalisée par la sharia appliquée en Algérie depuis que la région était tombée dans l'orbite du monde musulman. Et si j'en crois ce que j'ai lu sur le sort réservé aux dhimmis en Algérie durant des siècles, la douleur de cette fracture, c'est surtout les Juifs qui l'on éprouvée.

Par ailleurs, les musulmans, particulièrement à l'époque, ne faisant aucune distinction entre église (ou mosquée) et état, il eut été très difficile de leur accorder une naturalistion immédiate. Il est du reste vraisemblable qu'ils auraient refusé leur intégration dans un état non seulement colonisateur mais également laïque (autant dire diabolique pour un musulman traditionnaliste).

Ce qu'Averell oublie de dire, c'est évidemment que les musulmans avaient la possbilité de requérir leur naturalisation l'âge de 21 ans révolus.

Enfin, on se demande ce que viennent faire dans la "question" d'Averell les fines allusions au fait que Crémieux était non seulement Juifs, mais aussi fran-maçon. Manifestement, le complot judéo-naçonnique n'est pas bien loin.

Question à Averell: l'orthographe "lider" pour "leader", c'est une faute d'orthographe de ton cru ou bien elle était d'origine dans le texte que tu as copié/collé sans rien y comprendre? Mr.Red

Lider comme lider Maximo, autrement dit Fidel Castro, l'idole d'Averel Mr. Green .

J'ajouterai à cela que le statut spécial des juifs n'a pas été un état de fait uniquement en Algérie, puisque c'était également le cas en Iran voici déjà plusieurs siècles de cela. Et cela n'avait rien à voir avec une quelconque intervention européenne ou occidentale.
Ensuite indigène dans sa définition n'a rien d'infamant. Le sens exact n'est autre que "originaire de". Comme le souligne Baugnez, la fracture entre communautés remonte à bien avant et elles n'avaient d'ailleurs vraiment pas besoin de la loi Crémieux pour s'opposer, cela se fait déjà bien avant. Ce sont effectivement les juifs qui ont souffert de la situation puisque pour employer une expression actuelle, il s'agissait d'une minorité visible.

Question à Averel n°2 : voulais-tu nous parler du grand complot juif mondial ? Je dis cela parce que c'est tellement récurrent chez les extrémistes de droite... N'est-ce pas ?

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Phil642 le Jeu 13 Aoû 2009, 7:48 pm

Mais il est de notoriété publique qu'AvereLL est un intelectueLL



Il a donc toute autorité en matière de connaissance de l'histoire et possède la méthodologie nécessaire afin de copier/coller des textes bruts sans en faire la moindre analyse.

spamafote
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  david885 le Jeu 13 Aoû 2009, 7:58 pm

Dans ce cas, pour être complet, il faut aussi parler du projet de loi Blum-Viollette, en 1936, qui voulait donner la nationalité française à 25.000 musulmans d'Algérie, tout en gardant leur statut lié à la religion.

Lire Wikipédia
avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Ulrich von Hassel le Jeu 13 Aoû 2009, 9:23 pm

Kal, c'est décidé, je demande ta main. Epouses moi.
avatar
Ulrich von Hassel
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  LeSieur le Jeu 13 Aoû 2009, 10:51 pm

Averel a écrit:La loi Crémieux et le début du racisme contemporain en France


Le 24 Octobre 1870, un décret promulgué à Tours donne la

nationalité française à 37 000 juifs d'Algérie, ainsi qu'aux colons
Européens établis sur cette terre, qui étaient principalement Italiens
et Espagnols.
Il s'agit de l'une des premières décisions

par le gouvernement de la IIIème République.
Mais d'un autre côté, ce même décret prévoyait que les

musulmans d'Algérie soient ravalés au statut d'indigène.
C'est le début d'une fracture douloureuse de plusieurs décennies

entre les français,les juifs et les musulmans.
Isaac Adolphe Crémieux est l'un des liders républicains de

l'époque et est un farouche opposant à Napoléon III.
Il est le fils d'un commerçant juif de Nîmes et est l'un

des rares personnages de son époque issu d'une classe
populaire qui parvint à accéder dans les hautes sphères de l'Etat.
Devenu juriste, il entra rapidement dans la franc-maçonnerie
qui l'aida à accéder dans le monde politique.
En 1863, il participa à la création de l'Alliance Israélite

Universelle dont il fut le dirigeant, et qui avait pour objectif
de protéger les juifs où qu'ils soient.
A l'aube de la IIIème République, il parvint au poste de ministre

de la justice et fut à l'initiative de la loi qui porte son nom.

Un autre Adolphe avec une loi qui ressemble un chouia à celles
de Nuremberg ! non ?

Qu'en pensez-vous Beau nez44,Phil et Ming-la-science ?

Source:
Mais l'histoire ne se sait pas, elle se découvre et s'apprend !
http://realite-histoire.over-blog.com/



Moi qui pensais qu'on ne pouvait tomber plus bas ... je me suis trompé ... ce n'est même plus un troll ... bah merde tu aimes ça ,copier coller hein?

Copie donc ça :

Averell
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Averel le Ven 14 Aoû 2009, 7:24 am

Baugnez44 a écrit:Que cette loi a permis au Juifs d'échapper au statut de dhimmi qui était le leur en Algérie depuis environ un millénaire. La fracture douloureuse entre Juifs et musulmans existait bien avant la loi Crémieux et était instutionalisée par la sharia appliquée en Algérie depuis que la région était tombée dans l'orbite du monde musulman. Et si j'en crois ce que j'ai lu sur le sort réservé aux dhimmis en Algérie durant des siècles, la douleur de cette fracture, c'est surtout les Juifs qui l'on éprouvée.

Par ailleurs, les musulmans, particulièrement à l'époque, ne faisant aucune distinction entre église (ou mosquée) et état, il eut été très difficile de leur accorder une naturalistion immédiate. Il est du reste vraisemblable qu'ils auraient refusé leur intégration dans un état non seulement colonisateur mais également laïque (autant dire diabolique pour un musulman traditionnaliste).

Ce qu'Averell oublie de dire, c'est évidemment que les musulmans avaient la possbilité de requérir leur naturalisation l'âge de 21 ans révolus.



Pour ceux qui disent que le Musulman obtenait la nationalité dès ses 21 ans, c'est complètement faux.
Il peut faire une demande à sa majorité, mais n'est pas garanti de l'obtenir.

"N°137. - DÉCRET sur la Naturalisation des Indigènes musulmans et des Étrangers résidant en Algérie.
Du 24 Octobre 1870.

LE GOUVERNEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE DÉCRÈTE :

ART. 1er.La qualité de citoyen français, réclamée en conformité des articles 1er et 3 du 14 juillet 1865, ne peut être obtenue qu'à l'âge
de vingt et un ans accomplis.
Les indigènes musulmans et les étrangers résidant en Algérie qui réclament cette qualité doivent justifier de cette condition par un acte de naissance; à défaut, par un acte de notoriété dressé sur l'attestation de quatre témoins, par le juge de paix ou le cadi du lieu de résidence, s'il s'agit d'un indigène, et par le juge de paix, s'il s'agit d'un étranger.
ART.2. L'article 10, paragraphe 1er du titre III, l'article 11 et l'article 14, paragraphe 2 du titre IV du décret du 21 avril 1866, portant règlement d'administration publique sont modifiés comme il suit :

Titre III, article 10, paragraphe 1er : L'indigène musulman, s'il réunit les conditions d'âge et d'aptitude déterminées par les règlements français spéciaux à chaque service, peut être appelé, en Algérie, aux fonctions et emplois de l'ordre civil désigné au tableau annexé au présent décret.

Titre III, article 11
: L'indigène musulman qui veut être admis à jouir des droits de citoyen français doit se présenter en personne devant le chef du bureau arabe de la circonscription dans laquelle il réside, à l'effet de former sa demande et de déclarer qu'il entend être régi par les lois civiles et politiques de la France.
"Il est dressé procès-verbal de la demande et de la déclaration.

Article 14, paragraphe 2 : Les pièces sont adressées par l'administration du territoire militaire du département au gouverneur général"

ART.3. Le gouverneur général civil prononce sur les demandes en naturalisation, sur l'avis du comité consultatif.

ART.4. Il sera dressé un bulletin de chaque naturalisation en la forme des casiers judiciaires. Ce bulletin sera déposé à la préfecture du département où réside l'indigène ou l'étranger naturalisé, même si l'individu naturalisé réside sur le territoire dit Territoire militaire.

ART.5. Sont abrogés les articles 2, 4, 5 du sénatus-consulte
du 14 juillet 1865, les articles 13, titre IV, et 19, titre VI, intitulé :

Dispositions générales, du décret du 21 avril 1866. Les autres dispositions desdits sénatus-consulte et décret sont maintenues.

Fait à Tours, en Conseil de Gouvernement, le 24 octobre 1870.
Signé AD. CRÉMIEUX, L. GAMBETTA, AI. GLAIS-BIZOIN, L. FOURICHON."

En clair:
ART. 1 : les étrangers et indigènes musulmans doivent fournir un acte de naissance ou un acte notarié pour espérer obtenir la citoyenneté (le verbe employé est "réclamer " et non "recevoir").
Or il faut se mettre dans le contexte de l'époque.
En 1870, les indigènes musulmans vivaient, pour la plupart, encore à l'intérieur de différentes tribus.
Peu d'habitants de ces tribus ne possédaient d'acte de naissance. Quant à l'acte de notoriété, il est difficile à obtenir car c'est un document par lequel un officier public recueille des témoignages en vue de d'établir une circonstance ou un fait matériel qu'un nombre de personnes ont pu constater, dont ils ont pu avoir connaissance ou qui leur ont semblé avérés.
Autrement dit, c'est un officier public qui se base d'après des témoignages, sachant qu'ils peuvent être vrai ou faux.
Par conséquent, l'officier public émet son avis sur la possibilité d'un demandeur à obtenir la citoyenneté.
Si la demande est acceptée, l'indigène musulman majeur ne devient pas pour autant français, car il doit émettre d'autres conditions.

Titre III, article 11 : Ensuite, il doit effectuer une demande auprès du chef du bureau arabe de la circonscription dans laquelle il réside,
tout en jurant de vouloir être régi par la législation française.
Par conséquent, il devait abandonner la loi coranique.
ART.3 :
La demande est ensuite étudiée par un comité, qui prononce la naturalisation du demandeur ou son refus.

Conclusion: il était extrèmement difficile pour un indigène musulman d'obtenir la citoyenneté, alors que les colons européens et les juifs n'avaient quasiment aucune condition à remplir.

Voilà pour les ignares qui sans arguments à m'opposer s'en prennent à des petites fautes comme Beau nez44 avec "sahria" ? sarah ,sahara ou schow ah ? ou d'autres creux avec des petits dessins !

PS: pourriez-vous me donner l'adresse de ce forum Invasion-44 ?
pour savoir de qui on parle. Merci les "historiens d'opérette" !
avatar
Averel
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 11
Age : 48
Localisation : Aubagne
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Baugnez44 le Ven 14 Aoû 2009, 8:03 am

Averel a écrit:
Baugnez44 a écrit:Que cette loi a permis au Juifs d'échapper au statut de dhimmi qui était le leur en Algérie depuis environ un millénaire. La fracture douloureuse entre Juifs et musulmans existait bien avant la loi Crémieux et était instutionalisée par la sharia appliquée en Algérie depuis que la région était tombée dans l'orbite du monde musulman. Et si j'en crois ce que j'ai lu sur le sort réservé aux dhimmis en Algérie durant des siècles, la douleur de cette fracture, c'est surtout les Juifs qui l'on éprouvée.

Par ailleurs, les musulmans, particulièrement à l'époque, ne faisant aucune distinction entre église (ou mosquée) et état, il eut été très difficile de leur accorder une naturalistion immédiate. Il est du reste vraisemblable qu'ils auraient refusé leur intégration dans un état non seulement colonisateur mais également laïque (autant dire diabolique pour un musulman traditionnaliste).

Ce qu'Averell oublie de dire, c'est évidemment que les musulmans avaient la possbilité de requérir leur naturalisation l'âge de 21 ans révolus.

Pour ceux qui disent que le Musulman obtenait la nationalité dès
ses 21 ans
, c'est complètement faux.
Il peut faire une demande à sa majorité, mais n'est pas garanti de l'obtenir.

Avant de venir polémiquer sur des fora comme celui-ci, tu devrais comemncer par le début, c'est-à-dire apprendre à lire, couillon! J'ai écrit que les musulmans avait la possibilité de requérir leur naturalisation. Je n'ai jamais écrit qu'ils l'obtenaient.

Averel a écrit:Conclusion: il était extrèmement difficile pour un indigène musulman d'obtenir la citoyenneté, alors que les colons européens et les juifs n'avaient quasiment aucune condition à remplir.

Et quel rapport avec la seconde guerre mondiale?

Averel a écrit:Voilà pour les ignares qui sans arguments à m'opposer s'en prennent à des petites fautes comme Beau nez44 avec "sahria" ? sarah ,sahara ou
schow ah ? ou d'autres creux avec des petits dessins !

De toutes façon, quand on t'oppose des arguments, tu réponds à côté de la plaque ou tu ne réponds pas.

Averel a écrit:PS: pourriez-vous me donner l'adresse de ce forum Invasion-44 ?
pour savoir de qui on parle.Merci les "historiens d'opérette" !

Pour jouer les imbéciles, il faut un minimum d'intelligence. Bref, t'as pas les qualités de l'emploi. Contente toi de rester naturel, tu sera parfait.

Cela dit, pofites-en, je vais bientôt tirer la chasse. Mr.Red

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Phil642 le Ven 14 Aoû 2009, 10:43 am

avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Yeoman 35 le Ven 14 Aoû 2009, 11:36 am

Et qui a dit : "Il est du devoir des races supérieures de civiliser les races inférieures" ?

Réponse : Mr Jules Ferry (et oui ! que toute la classe politique française, de Buffet à de Villiers, brandit comme figure de référence) lors d'un discours devant l'Assemblée Nationale, justifiant l'entreprise de colonisation par la IIIe République. Mais cette citation est bien sûr à mettre dans le même contexte que celui décrit plus haut par Kalendeer.

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 30
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  tecumseh le Ven 14 Aoû 2009, 12:08 pm

C'est le même sieur Ferry qui soutenait mordicus le concept de "la mission civilisatrice de l'occident" pour justifier la colonisation, si je ne m'abuse?
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  tecumseh le Ven 14 Aoû 2009, 12:11 pm

Ulrich von Hassel a écrit:Kal, c'est décidé, je demande ta main. Epouses moi.
Kal, t'attends quoi pour dire "oui"? c'est un bon parti, crois en mon expérience oui gri !
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Baugnez44 le Ven 14 Aoû 2009, 12:31 pm

Phil642 a écrit:

Il me semble que ceci est davantage approprié au cas d'Averell: tapper une quiche



_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  tecumseh le Ven 14 Aoû 2009, 1:40 pm

Ming a écrit:Il me semble que ceci est davantage approprié au cas d'Averell: tapper une quiche .
A mon humble avis, le frère Dalton au pseudo si mal écrit correspond en tout point de vue à ce qu'on appelle un "Troll", dans l'acceptation absolue de ce terme. Comme le Sexagénaire, là. "Les trolls sont comme les acariens: Ils sont partout et sont généralement nuisibles, mais ils dépendent de ce qui les héberge pour vivre et s'exprimer; le mieux, cest de les détecter et de s'en débarasser, mais c'est une lutte permanente", dixit un vieil ami Asiatique forumvore. Paroles de sage et, selon moi donc acte rambo allemand m-16 !
Ps: Je n'ai pas osé reprendre l'illustration très démonstrative de l'esprit concombriste de la Minglouffie dans ma citation Mr. Green )
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  LeSieur le Ven 14 Aoû 2009, 3:04 pm

nan nan nan, baugnez! la toilette est toute propre ... aucun rapport avec les trolls ... géné
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  tecumseh le Ven 14 Aoû 2009, 5:49 pm

De nada, Killer, c'est pas Baugnez, c'est ce bon vieux tecumseh ! Question toilettes, la Minglouffie a l'Habitude d'enjolver les choses, de les rendre "propres", quoi mort de rir gri ! t'aurais vu ce qu'ils nous ont balancé sur nos belles plages à partir de nos satellites, à mon arrivée sur le fofo enérvé !
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Invité le Ven 14 Aoû 2009, 5:51 pm

tecumseh a écrit: t'aurais vu ce qu'ils nous ont balancé sur nos belles plages à partir de nos satellites, à mon arrivée sur le fofo enérvé !
Il paraît que ça sent toujours! Tu confirmes?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  tecumseh le Ven 14 Aoû 2009, 6:00 pm

Ja, pour la pluspart, on a fait des efforts pour nettoyer. T'as vu ce qui arrive sur les plage de bretagne (si mes souvenirs sont exacts) ? Ces mrées vertes, c'est quoi, à ton avis? D'après les scientifiques, les gaz 5mortels pour les chevaux, les chiens et les Hommes ne peuvent provenir que des résidus gastriques (pour ne pas dire de la M...de) que les consommateurs de concombre Minglouffiens évacuent dans la mer, à partir de leurs égouts mort de rir gri mort de rir gri !
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi Crémieux et le début du racisme en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum