Les hivers europeens 1939-1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les hivers europeens 1939-1945

Message  Cyclick le Ven 30 Oct 2009, 8:15 pm

Souvent je lis, dans des livres ou autres, que les hivers en Europe de 1939 à 1945 furent les plus froids en température de tout le siècle. C'est sûrement vrai, mais je me pose quand meme les questions suivantes:

Statistiquement, et scientifiquement, est-ce vrai ?

Ou bien c'est parce que c'était la Guerre, et que les gens vivaient plus dans la misère que d'habitude, que tout leur semblait plus lourd à porter, ainsi il voyait le froid plus froid que d'habitude ?

Ou encore, il y avait beaucoup de destruction, beaucoup de feu, beaucoup de fumée provenant des destrucitons ou autres, tout ca joue dans l'atmosphère, et bloque le soleil (j'avoue que cette dernière affirmation, je n'y crois pas beaucoup).

Punition de Dieu, il joue avec le climat, pour les horreurs commises par les humains ?

etc, etc, etc...

Pourquoi les hivers les plus froids de tout le 20e siècle ont-ils été justement durant la Seconde Guerre Mondiale. Drôle de coincidence, vous ne trouvez pas...

Bref, vous avez une réponse logique ?
avatar
Cyclick
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 207
Localisation : Canada
Date d'inscription : 22/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  sukhoi le Ven 30 Oct 2009, 8:53 pm

Dans la même veine j'ai aussi souvent lu que les hivers des années 1914 a 1918 furent parmi les plus froids et les plus pluvieux en France, et la dernière fois que la Russie avait connus un hiver aussi froid aurait été en 1912, lors de la retraite de la grande armée de Napoléon.
Je trouve aussi que cela fait beaucoup de coïncidence, et sont probablement en partie exagérée, mais dans l'ensemble il est vrai que ces périodes connurent des températures spectaculaires, et ceci est confirmés par de nombreux météorologues.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  panzerblitz le Ven 30 Oct 2009, 11:41 pm

1912

La grande armée en 1912 ? beret

Je rigole ,j'approuve tes dires ,Su !

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  sukhoi le Sam 31 Oct 2009, 12:02 am

Heu oui, j'ai peut etre laisser passer une légère gourance... C'est 1812 pour ceux qui n'aurait pas rectifié.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Invité le Sam 31 Oct 2009, 11:25 am

Ma grand-mère a connu la Bataille des Ardennes et je puis vous assurer que d'après ses dires, il faisait vraiment très froid.
Les soldats américains cantonnés dans sa maison entreposaient les cadavres des soldats dans le hangar en face (avec les mains pour les GIs et avec les pieds pour les Allemands...). Ils étaient complètement gelés et sont restés là, gelés, jusqu'à ce que les Allemands soient repoussés.
De plus, je sais pas ce qu'il est est du fameux réchauffement climatique en Russie, mais j'ai tout de même l'impression qu'il y fait encore très froid en hiver.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Ming le Sam 31 Oct 2009, 11:44 am

L'hiver 1944-1945 a été l'un des plus froids, j'ai beaucoup de témoignages de prisonniers de guerre qui l'ont passé dans des stalags et qui en ont bavé du fait de la réduction des rations alimentaires, déjà pas terribles à la base.

En fait ce n'est pas en rapport avec une période de glaciation ou tout autre changement de ce type. C'est simplement qu'à cette époque, il existait encore de vrais hivers à l'inverse de ce que l'on connaît aujourd'hui dans les régions de climat tempéré -puisque dans celles qui bénéficient de climat continental c'est en général beaucoup plus dur-. A cette époque là, les industries n'étaient pas aussi nombreuses qu'elles ne le furent à partir des années 70 en moyenne, et en conséquence aujourd'hui.

Il n'y avait pas de déforestation comme c'est le cas actuellement dans diverses régions du monde (Amérique du Sud, Asie et j'en passe) et le rôle thermo régulateur des échanges de vapeur d'eau (ie, formation de nuages donc modification de la pluviométrie, etc.) et des différents gaz (CO2, etc.) était en conséquence plus important. Ce n'est pas à prendre à la légère : c'est un système complexe qui est une pièce d'un puzzle dont nous n'avons pas toutes les pièces.

D'autres facteurs viennent s'ajouter à cela. Les aérosols par exemple n'existaient pas encore ou du moins n'étaient pas aussi répandus qu'ils ont été par la suite (au fréon) et la consommation en général n'était pas destructrice ou du moins autant telle qu'elle ne l'est aujourd'hui. Notamment dans les pays occupés ou tout était sévèrement rationné.

Il y a lieu de croire qu'à cette époque, un stade particulier de dégradation générale de la planète n'avait pas encore été atteint. D'ailleurs l'expression "consommateurs" n'a commencée à être employée qu'au cours des années 60-70 -ce qui veut dire que c'est à cette époque seulement que nous sommes passés à une société de production au sens littéral du terme, de satisfaction du moindre désir d'achat-. Cependant la fin des années 40 et le début des années 50 ont été révélatrices, puisque de mémoire les premiers à avoir parlé de développement durable ou plutôt de consommation-production respectueuse le firent en 1953 ou 1954, prévoyant qu'en continuant de la sorte, on finirait par scier la branche de l'arbre sur laquelle on est assis.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  le ronin le Sam 31 Oct 2009, 1:04 pm

Bonjour, d'ailleurs déjà avec Ming, à l'époque on avait le plus grand mal avec nos concombres, et on employait de la vapeur pour dégeler les racines, nous étions alors que de petits producteurs artisanaux, et effectivement dés les années 60, nous avons eu des rendements convenables, et avons pu faire face à la demande croissante en concombres de Mingloufie (un A.O.C.) a été déposé .
Trêve de plaisanterie, c'est vrai que les hivers de guerre ont été particulièrement froids, et quand j'étais gamin , c'était encore le cas , au surplus nous avions beaucoup de neige, mais à mon humble avis, le réchauffement climatique ne date pas d'aujourd'hui, c'est cyclique , comme les refroidissements , sauf que maintenant nous avons des appareils capable d'analyser les composants atmosphérique, et d'enregistrer les moindres variations du climat .Le surplus vient des industries qui ont "crachées" à outrance pendant des années dans les fleuves, rivières, et atmosphère, les déforestations abusives , les pesticides, les gaz d'échappements etc etc....

Amicalement.


Le ronin.


....Dans la réalité, il n'y a pas de round d'observation.....


Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Psychopompos le Sam 31 Oct 2009, 1:28 pm

L'un des pires hivers était celui de 1709 (vous avez tous, je pense, entendus à l'école l'anecdote selon laquelle à Versailles le vin a gelé sur la table de Louis XIV)... année de guerre, encore une fois.
A noter qu'entre le XIVe siècle et le XIXe le climat était plus froid qu'ensuite.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Major cowburn le Lun 02 Nov 2009, 9:16 pm

L'hiver 1962/63 fut très froid quand j'étais de garde,ou en manoeuvres avant de repartir pour l'Afrique,la nuit c'était moins 30 et de jour moins quinze.....

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1138
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Yeoman 35 le Mer 04 Nov 2009, 6:06 pm

Bonjour.

Un peu plus proche de nous, il paraît que l'hiver 1985-1986 a lui aussi été extrêmement rigoureux.

La Bretagne, qui n'est pourtant pas une région connue pour ses immensités enneigées, a connu l'une de chutes de neige les plus importantes à la connaissance des "anciens" (c'est-à-dire la génération de mes grands parents).

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 30
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Zek le Mar 10 Nov 2009, 3:43 pm

Etant né en janvier 1985, je peux vous dire (enfin, mes parents m'ont raconté) qu'à l'époque, il faisait dans les -20°C... à Nîmes ! étoné gri
avatar
Zek
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 275
Age : 32
Localisation : Nomade
Date d'inscription : 12/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hivers europeens 1939-1945

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum