Ah la gueule de l'honneur!

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  panzerblitz le Jeu 12 Nov 2009, 5:52 pm

Oui ,enfin les prépas c'est pas toujours donné ...Je me paie mon permis grace à ma solde de l'armée (suis réserviste) ...
Suis je débile pour autant ?
Alors c'est sûr qu'il faudra réviser quelques préjugés ,mais bon ,tout se révise en ce moment ,même des dates de chutes de murs ,alors ! (d'ailleurs j'en connais un qui n'a pas trop du lire de bouquins d'histoire ,dans sa jeunesse clown )


Et puis bon ,je sais pas ce qu'il en est chez les "prépateux" ,mais nous sommes assez fier de notre fac ,nous les étudiants ...Combien de prix Nobel on choisis d'oeuvrer dans des prépa ,pas encore des masses .

Question d'éthique sans doute ,ces gens là ont toujours oeuvés pour une diffusion de leurs savoir à la société tout entière et non pour quelques minorités .
(que ceci soit dit sans aucun mépris de ma part ,mon père sort d'ailleurs d'une prépa hein ,mais publique ,et avec bourse ,je sais c'est pas la classe mais bon ,il est catégorie A+ maintenant Wink )).


Tant qu'aux grèves ,ben je suis circonspect .Contre les blocage oui ,mais contre les grêve ,non .

Différentes justifications à cela :

-Le blocage est une stupidité qui sectarise la fac ,permettant à nos médiats (très) orientés de nous faire passer pour d'éternels bloqueurs .

-Le blocage n'est d'ailleurs voté qu'à de très fines majorités ,ce qui ne fait qu'exacerber les tensions entre les grèvistes-bloqueurs et non-bloqueurs ,je l'ai observé ici à strass ,ça peut aller très loin !

-Cependant question de principe ,le droit de grève est une liberté ,on ne revient pas dessus .

-A part quelques prépa qui sont publiques ,la majorité se trouve être privé ,donc sans nos soucis de financement ,et notamment de paye/retraits des enseignants .

-Le gouvernement n'étant pas un symbole d'ouverture d'esprit ,ni même de culture ,il n'y a parfois d'autres moyens pour se faire entendre que la grève .La méthode d'expression par excellence est la manifestation ,qui s'organise environ une fois toutes les deux semaines .Le reste du temps ,pas mal de cours restent animés par les profs ,qui font en effet cours sans être payés ! (80% de nos profs strasbourgeois ,au printemps passé ,et oui !)

-Ensuite ,l'amalgame des étudiants gréviste au "gauchos" ,qui est d'ailleurs pour partie le fait des médiats (toujours aussi fin ceux là !) ,n'est qu'un odieux raccourcis de personnes n'ayant jamais eu de soucis pour boucler leurs fin de mois .Des acteurs principaux du mouvement de l'année dernière ,je pourrais citer ma prof de droit constit et l'un de mes ancien prof de droit privé .Elle est prof à l'ENA ,il est correcteur du concours de l'ENA et en charge des révisions jurisprudentielles du code civil .
Gauchos sous diplômés vous avez dits messieurs de TFI ,jcrois paaaas nan !

-Ensuite ,niveau taff .Ben comptez sur le fait que je me couche vers 4h pour me lever à 6 ,et vous aurez fait le compte .J'ai d'ailleurs pas vraiment été tabassé jusqu'à présent ,vu que les 14,5% de réussite l'année passée à cette fac incitent plutôt ...Au travail !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Major cowburn le Jeu 12 Nov 2009, 10:05 pm

Pour la Gelbique :La" passe à dix"c'est quand le p'tit caïd décide de casser un éléve de sa classe parce qu'il "fayotte" c'est à dire bosse en classe,coopére avec le prof en rendant la classe active et agréable.ne donne pas ses exos pour la triche etc....les copains du p'tit caîd se placent à la récré à des passages obligés et foncent sur la victime,lui assénant de toutes leurs forces 3,4 coups de pieds ou de poing quand il ne s'y attend pas,le démolissant véritablement......Personne ne sait rien,personne n'a rien vu et il y a un gamin salement amoché,des méthodes de repris de justice,de taulards...

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Ming le Ven 13 Nov 2009, 12:22 am

M'enfin Panzy, la solution est élémentaire : "vous avez le droit de grève -de blocage- et nous avons le droit de vous matraquer à satiété ". Ongrevarlop en conséquence (prends ton dictionnaire de vieux minglouffien).

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  panzerblitz le Ven 13 Nov 2009, 12:43 am

Ouaip ,mais bon ,on va éviter d'en arriver là à l'avenir beret !


Entre l'Otan ,les gauchistes bloqueurs (attention ,être de gauche c'est pas être gauchiste hein ) ,et les skinhead venus débloquer (des gens biens hein yeu gri ,c'est les flic qui sont venus au secours des bloqueurs à la fac de droit !!! ) ,faut voir comment on les a récupéré ,nos fac !


Enfin bon ,je crois qu'avec ça ,nous aurons bien deux bonnes années de tranquillité (ce sont des cycles régulier en fait ,si vous regardez bien ;tout les trois ans ).
Et puis bon ,après ce sera les élections ,période suivie d'un certain calme sur le plan des bloquages ...


Glabougner sans Dasein n'est que ruine de l'âme oui gri !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  le ronin le Ven 13 Nov 2009, 12:56 am

Bonsoir, aujourd'hui la violence dans les cours de lycées et autres collèges , est devenue telle, que l'on fait couramment appel aux forces de l'ordre pour "monter la garde" auprès de ces établissements .Le racket , la drogue, les bandes organisées, et même la prostitution bien sûr externe aux établissements (si! si!)- le petit jeune timoré, un peu renfermé sur lui même, subit la loi des "clans" et du plus fort , s'il ne parvient pas à s'imposer d'une manière où d'une autre .Il y a un de ces établissements près de chez moi, pourtant de réputation honorable, il faut voir les fins de semaine "le cirque" des gamins et gamines , devant le dit établissement , ils ont pas froid aux yeux , si l'on ajoute à ce chambardement la démission de pas mal de profs qui font leur cours l'oeil rivé sur l'horloge, et qui ne reviennent pas en arrière pour expliquer, où essayer de raccrocher aux wagons le jeune décroché , alors il ne faut pas s'étonner du dégout que cela peut entraîner auprès du "bosseur" qui cherche à réussir ses exams .L'honneur serait alors de faire vaille que vaille son cours avec justesse en payant de sa personne , en ayant à l'esprit la fierté du travail bien fait, de manière à pouvoir se regarder dans la glace le matin sans rougir de honte , l'honneur des élèves d'assister aux cours en se concentrant, avec sérieux, écouter , essayer de comprendre en s'y intéressant , l'honneur de l'établissement vis à vis de la société, de par le point d'honneur mis quant à sa tenue, et son sérieux , toujours à l'écoute aussi des parents d'élèves , l'honneur des parents en participants aux réunions, en donnant des idées, en mettant en exergue les disfonctionnements , et essayer d'apporter des solutions , et cessants aussi de "lapider" le corps enseignant pour un oui et pour un non ,l'honneur des communes à faciliter l'accès à ces établissements par des dessertes adaptées , assurer la sécurité extérieure des élèves , apporter des structures utiles en facilitant la vie aux abords des établissements .L'honneur existe, je l'ai rencontré bien des fois, il prend de multiples visages , il est désintéressé , il peut se battre et mourir pour une cause , il choisit en avançant à taton, il se trompe parfois en épousant une mauvaise cause , mais une fois en route , il ne s'arrête plus.Il se complaît à fréquenter avec sa plus fidèle compagne (la guerre) des endroits comme les monuments aux morts des communes , et les cimetières remplis de croix blanche , il aime les larmes, mais il apporte la fierté d'être tout simplement...Un homme.

Amicalement.


Le ronin.



....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu.Tout le reste n'est que littérature....


Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3426
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Invité le Ven 13 Nov 2009, 9:15 am

Major cowburn a écrit:Pour la Gelbique :La" passe à dix"c'est quand le p'tit caïd décide de casser un éléve de sa classe parce qu'il "fayotte" c'est à dire bosse en classe,coopére avec le prof en rendant la classe active et agréable.ne donne pas ses exos pour la triche etc....les copains du p'tit caîd se placent à la récré à des passages obligés et foncent sur la victime,lui assénant de toutes leurs forces 3,4 coups de pieds ou de poing quand il ne s'y attend pas,le démolissant véritablement......Personne ne sait rien,personne n'a rien vu et il y a un gamin salement amoché,des méthodes de repris de justice,de taulards...

Mon dieu, je suis bien content de vieillir parfois (même si j'étais un de ceux qui travaillaient le moins )
Il existait des maisons de correction pour ce genre d'individus à une époque pas si reculée et pas plus barbare. Je crois que je deviens réactionnaire, c'est grave docteur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  sukhoi le Ven 13 Nov 2009, 9:50 am

@ Hellfire62: Sans vouloir faire d'amalgame un peu hâtif, si je me réfère avec ce que j'avais dans mon lycée il faut que tu sache que beaucoup de ceux qui vont en bac L -littéraire- choisissent cette voix car elle as la réputation d'être la branche ou il y a le moins de travail, la "classe des feignasse" en fait. La plupart de ceux de ma classe de seconde qui choisirent de s'orienter en L n'avaient absolument aucune envi de bosser, et leur lectures se limitait effectivement le plus souvent au mangas... Et effectivement durant 2 ans on les as vu passant le plus clair de leur temps a déambuler dans la cour ou en villes, et assuraient le ravitaillement en herbe bizarre de nombreux élèves des autres classe (d'ailleurs ces élèves figurait souvent parmi le groupe de tête de leur classe). Sauf les 4-5 trois vrais L (bon, sur un classe de 25 élèves en L, vous notez que ça fait quand même 20% du groupe)qui avait su exploiter comme il faut le temps qui leur avait été donné pour bosser et qui réussirent d'excellent concours. Tant qu'aux autres, ben ils en ont quand même bien c... pour passer leur bac au rattrapage.
Tout ça pour te dire que si ta fille as l'impression d'être entourés de glandeur vénérant Dlul -Dieu du sommeil et de l'ennui- je dirait que en L c'est effectivement un risque a courir. Essaye juste de faire en sorte qu'elle reste une vrai littéraire, la différence se fera le jour des exams.
Ceci dit j'insiste bien sur le fait que les L bosseur existe, pour ceux du fofo qui auraient suivis cette filière...

Il y'a juste une chose qui m'inquiète pour ta fille: elle compte faire quoi après son bac? Des études de lettre, Hypokhâgnes? Car dans ce cas la je crois qu'elle a mal du s'orienter: en hypokhâgne ce sont les S qui sont prioritaires. Comme dans les écoles d'art, d'économie, de commerce etc... Car du a cause de cette image stupide suivant laquelle les L ne foutent rien (et il parait que les ES on en est proche ) toutes les écoles privilégient les types qui viennent d'une classe S -scientifique- qui sont censer être super bosseur.
Joie et logique du système éducatif français...

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Hellfire62 le Ven 13 Nov 2009, 9:59 am

Merci sukhoï. Ma fille hésite encore entre orienter ses études puis tenter un concours pour devenir archiviste ou bibliothécaire ou (et il me semble plus la voir la dedans) : devenir institutrice. Depuis l'âge de 7 ans, elle passe le plus clair de son temps à lire. C'est une passionnée de Zola, Proust, Flaubert, Malraux et Maupassant...et c'est une fana des enfants... Bref un zombie dans notre monde actuel de bien (télé)pensants...
avatar
Hellfire62
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 890
Age : 49
Localisation : à Arras, avec l'ami Bidasse
Date d'inscription : 18/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  le ronin le Ven 13 Nov 2009, 11:27 am

Bonjour, et que vient faire l'honneur là dedans???Je signale que ma fille a eu en son temps un bac "L" à l'époque elle lisait les grands auteurs , ce n'était pas une" faignasse "au lycée, elle avait à faire à un papa sévère à l'époque, de toutes les façons Hellfire, que ta fille passe déjà son bac, ensuite .....Elle verra bien, le bac quel qu'il soit est le passage obligé pour d'autres études qu'il convient de finaliser , après reste la conjoncture (elle à bon dos) qui fera qu'elle pourra où non bosser .Je persiste néanmoins à croire que pour un jeune qui veut arriver sur le marché de l'emploi et se faire de la "tune", la filière technique est plus appropriée .Le problème ensuite, c'est que l'on demande beaucoup à ces jeunes,et on les paie guère plus que le SMIC ;mais là il y aurait des coups de "pompes" à donner dans le derrière de certaines entreprises .Clairement, les jeunes sont pris pour des "lapins de trois semaines" c'est du foutage de gueule .On entend trop souvent - Et vous n'avez pas d'expérience pour ce poste, où le poste n'est pas pour vous, vous avez trop de diplômes . Amen!

Amicalement.


Le ronin.


....Dans la réalité, il n'y a pas de round d'observation....


Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3426
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Yeoman 35 le Ven 13 Nov 2009, 12:09 pm

Merci le Ronin !

Sukhoi; voici ma réponse
J'ai fait la filière L au Bac pour la bonne raison que je ne pouvais faire ES, étant donné que je n'était pas bon en mathématiques. Et pourtant, je ne suis pas allé en Littéraire car je vénère Morphée, mais parce que c'était la seule filière qui me correspondait le mieux. Et puis des grands auteurs j'en ai lu: Kant, Chrétien de Troyes, Aristote, Jean Giono; Francis S. Fitzgerald, etc. Et puis je déteste les mangas, je préfère Gogol et Dostoievski...
Quand on prend à coeur et à corps son orientation littéraire, on palnche à fond sur la philosophie, on planche à fond à revoir ses langues et on planche à fond sur ses cours d'histoire. Autrement dit, on assume où l'on est !

Je suis entièrement d'accord pour dire qu'il y a de véritables tire aux flancs dans les filières L qui ne veulent pas en foutre une et qui sont ici pour l'mploi du temps allégé ! Mais enfin, tous les lycéens littéraires ne sont pas des dilettants. Il y en a de très consciencieux, et j'en ai fréquenté durant ma licence qui avaient connu le même type de parcours.
Et quand les scientifiques nous "traitaient" de fainéants, je leur disait volontiers qu'ils n'avaient qu'à assumer leur orientation au lieu de nous rendre responsables de tous leurs "malheurs". D'ailleurs, dans le lycée où j'étais, nos cours d'allemand s'alignaient sur ceux des scientifiques et par conséquent nous n'avions que deux heures par semaine, contre trois pour les hispanisants de L. Cela, je l'ai regretté étant donné que l'allemand et coefficient 3 au bac pour les L. Alors qui était le perdant dans ce cas ?

Alors oui, je ne regrette pas d'avoir fait L et puis de toute manière c'est la seule chose pour laquelle j'étais fait à l'époque.

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Psychopompos le Ven 13 Nov 2009, 12:37 pm

Perso j'ai choisi L parce que j'étais trop mauvais en maths (bien que intéressé par la physique et la SVT), parce que je vomis tout ce qui a trait à l'économie (encore maintenant d'ailleurs) et parce que j'aime l'Histoire. J'aime la littérature en général mais j'ai du mal avec les grands auteurs classiques du XXe siècle (André Breton, Samuel Beckett... mauvais souvenirs de cours de lycée). yeu gri

N'empêche que, en 1ère L, c'est relativement tranquille. En Terminale la charge de travail vaut sûrement celle des autres filières.

... comment on est passé d'une discussion sur l'identité nationale à une discussion sur la filière L ? ^^
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Phil642 le Ven 13 Nov 2009, 12:44 pm

Psychopompos a écrit:

... comment on est passé d'une discussion sur l'identité nationale à une discussion sur la filière L ? ^^

Par manque d'éducation . . . spamafote


mort de rir gri
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Major cowburn le Ven 13 Nov 2009, 1:49 pm

"Elémentaire mon cher Winston !" la formation de la jeunesse est à la base même de l'identité nationale....

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Kirill_GV001 le Ven 13 Nov 2009, 2:57 pm

Je proteste, on bosse dur en L!! Au moins deux DM sévères par semaines, des exos, on gratte sec... les L branleurs c'est pas la majorité (ou peut-être parce que les feignants de mon lycée prennent STG).Mais comme dit ma prof de français, la filière L est l'élite de la nation!

Kirill_GV001
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 84
Age : 23
Localisation : Dans ma Zemlianka d'un bled perdu de Picardie...
Date d'inscription : 18/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Invité le Ven 13 Nov 2009, 3:15 pm

Kirill_GV001 a écrit:Mais comme dit ma prof de français, la filière L est l'élite de la nation!
Le tout est de comprendre pourquoi une prof de français dit une telle énormité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

!

Message  Roy le Ven 13 Nov 2009, 4:54 pm

En même temps , si un prof dénigre la filière dans laquelle il enseigne , c'est pas encourageant pour les élèves
avatar
Roy
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : Salon De Provence
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  sukhoi le Ven 13 Nov 2009, 6:12 pm

@ Yeoman, kirill et Psychopompos en particulier:

J'ai bien préciser que c'est lors de l'orientation en seconde que de nombreuse personne choisissent la filière L parce qu'elle a une réputation de glandeur. Je n'ai pas dit que ces personne sont celle qui réussissent: la plupart de ceux que je connait qui l'ont choisi sur cet unique critère sont en train de repiquer leur terminale.
Personnellement je me sent bien plus proche d'un L que d'un S au niveau des lectures...

Et maintenant pourquoi le HS sur la filière L: ben il faut reconnaitre que la prof de kirill_GV001 n'a peut etre pas tout as fait tort dans le sens ou ce sont eux qui ont globalement la plus grande culture (qui est a la base de l'identité nationale) mais d'après ce que j'ai compris ce n'est pas forcement la qualité qui est le plus demandé sur le marché de l'emploi, et si on ajoute le fait que les littéraire ont souvent une réputation -injustifié sur bien des points je suit d'accord avec vous- d'être des glandeur cela peut au contraire être un poids a l'embauche, a moins de travailler directement dans des secteur très spécifique . Psycho et Yeoman corrigez moi si je me trompe, vous devez avoir une bien meilleure expérience que moi sur ce sujet.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Kalendeer le Ven 13 Nov 2009, 6:23 pm

panzerblitz a écrit:Oui ,enfin les prépas c'est pas toujours donné ...Je me paie mon permis grace à ma solde de l'armée (suis réserviste) ...
Suis je débile pour autant ?
Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dis. Pour commencer, les prépa publiques et donc gratuites ont meilleures réputations que les prépa privées et, dans ma famille, nous n'avons aucune préférence entre public et privé (nous avons choisi des établissements privés parce qu'il s'avérait qu'ils avaient une section européenne, ce qui à l'époque n'était le cas dans aucun établissement public des alentours). Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas de différence(s) mais comme je n'ai pas fréquenté de collège et de lycée public, je serais bien en mal de le faire, pour peu qu'on puisse rassembler dans cette catégorie un lycée de zep et Louis le Grand.

Ensuite, si les prépateux considèrent les étudiants de la fac comme des glandeurs, c'est par exemple parce qu'avec nos 40 heures par semaines de cours, on a envie d'étrangler le petit con qui vient se plaindre que 21 heures, c'est trop (et ne riez pas, tous ceux de ma classe ont eu à supporter ça au moins une fois), ou qui font grève sans savoir pourquoi, ou trouvent qu'ils font preuve d'une énorme volonté en se levant pour un cours à 8h "parce qu'ils aiment le prof".

Chez nous, c'était 6 jours par semaine, 40 heures, un minimum de 3h de devoir surveillée par semaines pour un maximum de 5h avec 3h de colles. Nous avions une moyenne conseillée de 25h de devoirs en dehors des cours. En cas de maladie, nous n'étions excusés que pour des cas graves et la plupart d'entre nous sont venus même avec des grippes parce que manquer une semaine de cours est dramatique. Je me suis faite expulser de cours pour être arrivée avec 5 minutes de retard. Personne ne joue au tarot au fond de l'amphi, ou à Counter Strike, ou ne se permettait de manquer les cours qu'il n'aimait pas. Et à côté de ça on voit nos potes de lycée, maintenant à la fac, qui font la fête trois fois par semaine et ont quatre grasses mat' sur sept jours... faut pas s'étonner que nous considérions que les gens de la fac ne travaillent pas : combien passent ne serait-ce que 20h en dehors de leurs petits 21h pour travailler leurs cours ?

Que les prix nobels ne viennent pas en prépa, ça ne veut rien dire et c'est même normal : d'abord parce que les prix nobels ne vont pas en fac pour voir les premières années de toute façon, ensuite parce que la plupart des prépa visent des écoles professionnalisantes du type écoles de commerce, d'agronomie, de géologie, d'ingénieurs, qui se soucient finalement assez peur de recherche. De plus une même prépa peut mener sur des orientations très différentes et surtout, les classes sont petites. Alors si je suis un prix nobel je vais pas aller voir une classe de 40 personnes (allez, on montera jusqu'à 250 si la prépa a deux classes et qu'il fait une conférence devant tout le monde, mais là c'est pas un cours et des conférences, on en a eu de belles dans ma petite prépa) dont la moitié ne sera peut être pas intéressée ou sera plus occupée à se demander si ce que je leur dis leur servira pendant un concours. C'est d'autant plus vrai que le prépateux se fou éperdument de l'avis privé du prof, ce qui explique entre autre qu'un prof d'économie ne va pas s'amuser à faire impasse sur les théories qu'il n'aime pas juste parce qu'elles sont libérales et que lui ne l'est pas (ne dites pas que c'est pas vrai, les profs de la fac qui viennent enseigner à science po font ça et le trouvent totalement normal, comme le fait de nous forcer à acheter leurs livres pourris, d'ailleurs).
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Major cowburn le Ven 13 Nov 2009, 6:32 pm

Les littéraires l'élite ?C'était peut-être en partie vrai quand les littéraires faisaient obligatoirement du Latin et du Grec avec de nombreuses heures hebdomadaires, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.....

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Ming le Ven 13 Nov 2009, 6:36 pm

Quoi qu'il en soit les littéraires ont été longtemps méprisés au profit des matheux. Je me rappelle qu'à mon époque on était tombé loin dans le puits de la connerie avec un grand C : une filière littéraire avec une dominante mathématiques et au final deux ou trois heures de français au sens large du terme par semaine. J'ai alors pensé que des brouettes de baffes se perdaient par centaines...

En fait le problème de base ne se situe pas au niveau des filières mais de la base même de l'enseignement de la langue, le b-a ba, l'apprentissage de la lecture et de l'écriture.

Cela fait depuis des années que l'on forme des générations d'illettrés au sens ou rares sont les élèves capables d'écrire un français à peu près irréprochable. A mon époque existait ce que l'on appelle la méthode de lecture globale, une bien belle connerie qui a fini par être dégagée au profit de la méthode par syllabes. Il aura quand même fallu trente ans pour le corps enseignant reconnaisse l'ampleur du désastre. Ce qui n'empêche pas qu'actuellement l'école soit toujours perfectible (euphémisme de taille !), partant du principe que mes aïeux n'avaient certes pas un bagage universitaire avancé mais ils savaient écrire le français sans fautes. Le paradoxe étant qu'aujourd'hui certaines personnes de nationalité étrangère écrivent parfois mieux le français que les français eux-mêmes.

Mettez-vous à l'espéranto, vous apprendrez une langue étrangère universelle...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  sukhoi le Ven 13 Nov 2009, 6:38 pm

Kalendeer a écrit: C'est d'autant plus vrai que le prépateux se fou éperdument de l'avis privé du prof, ce qui explique entre autre qu'un prof d'économie ne va pas s'amuser à faire impasse sur les théories qu'il n'aime pas juste parce qu'elles sont libérales et que lui ne l'est pas (ne dites pas que c'est pas vrai, les profs de la fac qui viennent enseigner à science po font ça et le trouvent totalement normal, comme le fait de nous forcer à acheter leurs livres pourris, d'ailleurs).

Désolée mais je suit formellement opposés sur ce point là: je sort tout juste d'un cours d'éco et le prof nous as fait une présentation détaillé et sans impasse notable sur les principaux courant économique: marxiste, libéraux, keynésiens... Et au vu des annales dans cette matières je peut t'assurer que tous ont la même probabilité de tomber.

Par contre il est vrai que j'ai mardi prochain un exam qui va porter sur plusieurs livres, parmi lesquels 2 ont été écrits pas des anciens profs de la fac et 2 autres des profs en poste actuellement... Faut faire marcher le secteur de l'édition.


Dernière édition par sukhoi le Ven 13 Nov 2009, 6:46 pm, édité 1 fois

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Major cowburn le Ven 13 Nov 2009, 6:42 pm

(ne dites pas que c'est pas vrai, les profs de
la fac qui viennent enseigner à science po font ça et le trouvent
totalement normal, comme le fait de nous forcer à acheter leurs livres
pourris, d'ailleurs)
Vieilles habitudes des profs de fac,c'était déjà vrai il y a 40 ans

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  panzerblitz le Ven 13 Nov 2009, 7:24 pm

Chez nous, c'était 6 jours par semaine, 40 heures, un minimum de 3h de devoir surveillée par semaines pour un maximum de 5h avec 3h de colles. Nous avions une moyenne conseillée de 25h de devoirs en dehors des cours. En cas de maladie, nous n'étions excusés que pour des cas graves et la plupart d'entre nous sont venus même avec des grippes parce que manquer une semaine de cours est dramatique. Je me suis faite expulser de cours pour être arrivée avec 5 minutes de retard. Personne ne joue au tarot au fond de l'amphi, ou à Counter Strike, ou ne se permettait de manquer les cours qu'il n'aimait pas. Et à côté de ça on voit nos potes de lycée, maintenant à la fac, qui font la fête trois fois par semaine et ont quatre grasses mat' sur sept jours... faut pas s'étonner que nous considérions que les gens de la fac ne travaillent pas : combien passent ne serait-ce que 20h en dehors de leurs petits 21h pour travailler leurs cours ?

Que les prix nobels ne viennent pas en prépa, ça ne veut rien dire et c'est même normal : d'abord parce que les prix nobels ne vont pas en fac pour voir les premières années de toute façon, ensuite parce que la plupart des prépa visent des écoles professionnalisantes du type écoles de commerce, d'agronomie, de géologie, d'ingénieurs, qui se soucient finalement assez peur de recherche. De plus une même prépa peut mener sur des orientations très différentes et surtout, les classes sont petites. Alors si je suis un prix nobel je vais pas aller voir une classe de 40 personnes (allez, on montera jusqu'à 250 si la prépa a deux classes et qu'il fait une conférence devant tout le monde, mais là c'est pas un cours et des conférences, on en a eu de belles dans ma petite prépa) dont la moitié ne sera peut être pas intéressée ou sera plus occupée à se demander si ce que je leur dis leur servira pendant un concours. C'est d'autant plus vrai que le prépateux se fou éperdument de l'avis privé du prof, ce qui explique entre autre qu'un prof d'économie ne va pas s'amuser à faire impasse sur les théories qu'il n'aime pas juste parce qu'elles sont libérales et que lui ne l'est pas (ne dites pas que c'est pas vrai, les profs de la fac qui viennent enseigner à science po font ça et le trouvent totalement normal, comme le fait de nous forcer à acheter leurs livres pourris, d'ailleurs).



Y a un soucis Kal ,tes propos sont juste limites ,pour les étudiant(nombreux ) ,ici présents ...



Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dis. Pour commencer, les prépa publiques et donc gratuites ont meilleures réputations que les prépa privées et, dans ma famille, nous n'avons aucune préférence entre public et privé (nous avons choisi des établissements privés parce qu'il s'avérait qu'ils avaient une section européenne, ce qui à l'époque n'était le cas dans aucun établissement public des alentours). Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas de différence(s) mais comme je n'ai pas fréquenté de collège et de lycée public, je serais bien en mal de le faire, pour peu qu'on puisse rassembler dans cette catégorie un lycée de zep et Louis le Grand.

Et alors ? J'ai aussi fait collège+lycée dans le privé ,pas le choix ,ou plutôt si ;avec la zep .
Et pourtant ,ben pour le droit ,c'est la fac et rien que la fac .Tant qu'au cursus européen ,il existe dans cette fac de droit depuis plus de 20 ans ,l'un des premiers bénéficiaires fut d'ailleurs Saakachvili ,actuel président de la Géorgie (suis pas fan ,je vous rassure ).
Il fallait que je fasse 500km pour assister à ces cours ,ben je les ai fait !


Chez nous, c'était 6 jours par semaine, 40 heures, un minimum de 3h de devoir surveillée par semaines pour un maximum de 5h avec 3h de colles.

Tiens ,l'ami xav (alias Thunderbolt ) ,doit s'en faire quelques unes de plus ,du haut de sa "modeste" fac de bio ...Je parle pas de la copine de mon frère (Sukhoï) ,en fac
de physique ...Et n'abordons pas non plus ceux de médecine ...


Ensuite, si les prépateux considèrent les étudiants de la fac comme des glandeurs, c'est par exemple parce qu'avec nos 40 heures par semaines de cours, on a envie d'étrangler le petit con qui vient se plaindre que 21 heures, c'est trop (et ne riez pas, tous ceux de ma classe ont eu à supporter ça au moins une fois), ou qui font grève sans savoir pourquoi, ou trouvent qu'ils font preuve d'une énorme volonté en se levant pour un cours à 8h "parce qu'ils aiment le prof".

C'est gentil pour Reine et Ulrich ,ça ,

Un étudiant en droit travaille t'il moins qu'un étudiant de prépa ? J'en doute étant donné que la dose de sommeil qui lui reste est plus proche du zéro absolu .Ensuite j'estime qu'il a plus de mérite en fac ,parce qu'il est "lâché" ,à lui de se débrouiller pour comprendre le cour ,même dans un amphi surbondé et mal sonorisé .Rien à voir avec la prépa .



Je me suis faite expulser de cours pour être arrivée avec 5 minutes de retard.

Perso je ne m'amuserai pas à rentrer 5 minutes en retard dans un amphi .


Personne ne joue au tarot au fond de l'amphi, ou à Counter Strike, ou ne se permettait de manquer les cours qu'il n'aimait pas

Trop de clichés (l'étudiant glandu qui se lève à 6h rien que pour aller jouer au jeux vidéo dans un amphi ...Il reste pas plutôt dans sa chambre ,nan ?) ...ça existe peut être ,mais j'en ai pas croisé sur cette planète .


C'est d'autant plus vrai que le prépateux se fou éperdument de l'avis privé du prof, ce qui explique entre autre qu'un prof d'économie ne va pas s'amuser à faire impasse sur les théories qu'il n'aime pas juste parce qu'elles sont libérales et que lui ne l'est pas (ne dites pas que c'est pas vrai, les profs de la fac qui viennent enseigner à science po font ça et le trouvent totalement normal, comme le fait de nous forcer à acheter leurs livres pourris, d'ailleurs).


Ben oui ,mais bon ,il y a quand même une sacré différence de niveau entre les prof de fac et de prépa ,ce qui explique que les uns lisent les autres .
En outre personne n'a dit qu'il y avait des problèmes de finances en prépa ,dans le privé tout du moins .Pas étonnant dés lors que le prof de fac cherche a gagner son sous (je ne dis cependant pas que ce soit 100% normal ,ni même éthique ).



C'est juste dommage qu'une telle discussion révèle de si franches scissions actuellement dans notre société .Enfin cela passionnera sans doutes nos amis sociologistes d'ici trois siècles .


Ceci dit ,rien de personnel bien sûr ,c'est juste une discussion .
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Ulrich von Hassel le Ven 13 Nov 2009, 7:32 pm

Je n'ai pas le temps de bien répondre mais kal, le milieu de la fac, c'est varié, très varié. Je n'ai "que" dans les 28 heures de cours, qui certes sont théoriques et facultatives, peuvent se sécher, mais oui, c'est 300 élèves, qui parlent, avec certes beaucoup de touristes, mais en trois mots, c'est le bordel. Et je suis particulièrement bien loti dans ma petite fac, comparé à celle (ou à l'ex je ne sais pas) de Panzerblitz. Je dois pratiquement me démerder seul sur tout, à part mes deux matières principales où nous sommes en groupe restreint, le reste, c'est le prof qui vient lire sa feuille et qui s'en fout. Parfois sans aucun plan. Et bien sûr, du boulot perso. L'apprentissage des cours en eux mêmes, l'apprentissage de la méthodologie des différents examens, et on réclame de la lecture perso dans différents domaines (histoire, politique, doctrine juridique, philo).
Pour les filières, il y en a qui n'ont que quelques heures, mais certains atteignent bien les 30/40 heures également.
Tu as aussi des étudiants en fac qui doivent bosser à côté, bah oui, c'est pas gratuit, malgré les bourses.
avatar
Ulrich von Hassel
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Ulrich von Hassel le Ven 13 Nov 2009, 7:44 pm

J'ai le temps de rajouter le jargon, le prof qui parle pas fort sans micro, le prof à l'accent étranger incompréhensible (aucun racisme du tout, mais une réalité quoi ), les sodomies de mouche dont tu ne soupçonnes même pas l'existence (nous avons tous un nom, si ça parait simple et banal, je vous garantis que c'est une législation folle ).

Bref, tu bosses peut être plus que moi, etc etc, mais de là à me qualifier de glandeur, (enfin de qualifier les étudiants de fac ainsi, tu ne m'as rien dit à moi c'est vrai) faut pas pousser. Mon passe temps préféré qui me prend le plus de temps, c'est la lecture, d'ouvrage du types à rentrer dans le domaine de sciences po. On se verra peut être en Master si je passe ma licence et que je réussis le concours
avatar
Ulrich von Hassel
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ah la gueule de l'honneur!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum