Questions importantes sur les chambres à gaz

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Narduccio le Mar 25 Mai 2010, 1:29 am

thegate a écrit:comment les SS chargés de déverser le Zyklon B dans les chambres à gaz
s'y prenaient-ils.
Transporter un tel gaz n'est il pas extrêmement dangereux pour eux ?


Le Zyklon B était conditionné en forme solide dans des boites de conserve en métal. Donc, peu de risque pendant le transport, à moins de perforer l'une des boites. Pour déverser le zyklon b dans les chambres à gaz, les nazis qui officiait se mettait un masque à gaz. Il décapsulait les boites juste avant de déverser les granulés dans les entonnoirs qui servaient à répandre le gaz. Celui-ci était plus lourd que l'air, il "descendait" sans avoir besoin de ventilateur. Il suffisait ensuite d'attendre de 3 à 10 minutes que le gaz ai fait son effet avant d'ouvrir les portes et d'aérer le local.

En fait, le gaz se sublime et passe de l'état solide à l'état gazeux assez rapidement. Comme le Zyklon B servait de désinfectant, on y avait adjoint un irritant pour avertir les ouvriers qui l'utilisaient que le gaz était en train de s'évaporer et qu'ils devaient évacuer les lieux.

Mais, si tu fait une recherche sur Gerstein sur le forum, tu devrais trouver quelques messages d'Eddie Marz qui développent en détail tout cela et bien mieux que je ne saurais le faire.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4661
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Joseph_Porta le Mar 25 Mai 2010, 6:20 pm

Il n'y a pas comme pour un moteur de voiture, un frigidaire ou une
machine à laver de: mode d'emploi ?
c'est la
question demandée.

Tu sais y'a plus simple pour: tuer les cochons d'inde de ta frangine/ tuer les taupes de ton jardin / énerver la population israélite de ton coin (biffer la mention inutile) Mr.Red

Évidemment ne pas faire appel a une entreprise "tout corps d'état" pour monter ton camp anti cochons d'inde/taupe. A chacun sa spécialité.
avatar
Joseph_Porta
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 152
Age : 39
Localisation : Dans Ta Chambre
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Psychopompos le Mar 25 Mai 2010, 6:37 pm

Joseph_Porta a écrit:
Tu sais y'a plus simple pour: tuer les cochons d'inde de ta frangine/ tuer les taupes de ton jardin / énerver la population israélite de ton coin (biffer la mention inutile) Mr.Red

Mauvaise idée, c'est trop volatile pour être utilisé dehors.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

an

Message  Gordon le Mar 25 Mai 2010, 9:41 pm

Narduccio a écrit:

Va falloir très bien t'expliquer .... Parce que tu viens peut-être de dire une grosse connerie sans t'en rendre compte ...

On peut être antisémite sans être nazi. Il est pratiquement d'être nazi, sans être antisémite. Et pour être négationniste, au mieux, il faut bien être antisémite. Puis, comme les négationnistes aident positivement les nazis à masquer leurs crimes, pour moi, il me semble impossible d'être négationniste et anti-nazi.

Je m'explique, je pense que défendre quelqu'un n'est pas forcément cautionner, regardez les avocats ! Par exemple pour le massacre de Katyn, les allemands ont été innocentés, ils s'avéraient en réalité que c'était les russes les coupables. Les juges étaient-ils nazis, ou antisémites ? Je ne pense pas... Donc je ne pense pas qu'être négationniste est être antisémite, ce sont des historiens ils font leur boulot, peut être mal, mais dans ce cas il faut les faire taire avec des preuves. Après, si les négationnistes aident (involontairement ou pas) les nazis à cacher leur crimes, ce n'est pas par sympathie, mais bien parce que ce sont les conclusions qu'ils ont tiré de leurs études. Moi c'est comme çà que je le vois personnellement.

Ceux qui veulent comprendre et réfléchir en comparant:

Lien retiré, site ne présentant aucun intérêt.


Phil


Dernière édition par Gordon le Jeu 27 Mai 2010, 9:43 pm, édité 2 fois

Gordon
Télétubbé
Télétubbé

Nombre de messages : 16
Age : 30
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Psychopompos le Mar 25 Mai 2010, 9:46 pm

Non.
Ce sont de pseudo-historiens (d'ailleurs ce ne sont pas des diplômés en Histoire - Faurisson enseignait les lettres, par exemple) qui manipulent et trafiquent preuves et témoignages pour masquer la réalité de l'Holocauste. Rien de moins.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  naze le Mar 25 Mai 2010, 9:51 pm

Narduccio a écrit:
Islaaamm a écrit:Souvent ceux qui se débarassent des corps pour les emmener dans la fosse ou dans les crématoriums, ce sont les personnes chargées de corvée souvent des ukrainiens dans les camps de concentration.
Les sonderkommandos chargés d'amener les corps au crématoire étaient des juifs. Les ukrainiens dont on parle pas mal dans les médias étaient des auxiliaires qui assuraient la garde du camp. Ils ne se seraient jamais abaissés à faire le sale travail.

Islaaamm a écrit:Puis avant faire cela, il y a des dentistes qui prennent les dents en or des morts ou d'autres personnes qui coupent les cheveux.
Pas de dentistes, mais des membres des sonderkommandos.

Ces gens n'ignoraient pas qu'ils finiraient un jour ou l'autre dans le four. Tout ce qu'ils espéraient c'était tenir assez longtemps pour pouvoir témoigner. Malgré des conditions difficiles, il y a eu pas mal d'actes de rebellions. Mais, ils avaient compris que ce n'était pas la bonne solution. S'ils mourraient, ils ne serait resté aucun témoins en dehors des nazis et de leurs auxiliaires.

Peut etre tu as raison mais c'était marqué dans le livre que j'ai lus " Les chambres à gaz Secrets d'Etat "

naze
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Joseph_Porta le Mar 25 Mai 2010, 10:50 pm

Peut etre tu as raison mais c'était marqué dans
le livre que j'ai lus " Les chambres à gaz Secrets d'Etat "
Renseigne toi sur les fameux Kommando Canada a auschwitz en ce cas...
avatar
Joseph_Porta
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 152
Age : 39
Localisation : Dans Ta Chambre
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Joseph_Porta le Mar 25 Mai 2010, 10:53 pm

Après, si les négationnistes aident
(involontairement ou pas) les nazis à cacher leur crimes, ce n'est pas
par sympathie, mais bien parce que ce sont les conclusions qu'ils ont
tiré de leurs études. Moi c'est comme çà que je le vois personnellement.
Non c'est tout simplement parce que ce sont des connard de la pire espece... Faut tout de même que t'imagine aussi le coté inhumanitaire du negationniste de base pur et dur qui va te gratter les murs des chambres a gaz 50 ans apres pour y deceler une trace de gaz (le tout etant a ciel ouvert!).

A ton avis personnellement, faut pas etre con pour faire un truc pareil?
avatar
Joseph_Porta
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 152
Age : 39
Localisation : Dans Ta Chambre
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Narduccio le Mer 26 Mai 2010, 2:17 am

Gordon a écrit:
Narduccio a écrit:

Va falloir très bien t'expliquer .... Parce que tu viens peut-être de dire une grosse connerie sans t'en rendre compte ...

On peut être antisémite sans être nazi. Il est pratiquement d'être nazi, sans être antisémite. Et pour être négationniste, au mieux, il faut bien être antisémite. Puis, comme les négationnistes aident positivement les nazis à masquer leurs crimes, pour moi, il me semble impossible d'être négationniste et anti-nazi.

Je m'explique, je pense que défendre quelqu'un n'est pas forcément cautionner, regardez les avocats ! Par exemple pour le massacre de Katyn, les allemands ont été innocentés, ils s'avéraient en réalité que c'était les russes les coupables. Les juges étaient-ils nazis, ou antisémites ? Je ne pense pas... Donc je ne pense pas qu'être négationniste est être antisémite, ce sont des historiens ils font leur boulot, peut être mal, mais dans ce cas il faut les faire taire avec des preuves. Après, si les négationnistes aident (involontairement ou pas) les nazis à cacher leur crimes, ce n'est pas par sympathie, mais bien parce que ce sont les conclusions qu'ils ont tiré de leurs études. Moi c'est comme çà que je le vois personnellement.

Premièrement, ce ne sont pas des historiens. Les historiens essayent d'approcher au plus prêt la vérité. Eux essayent de l'escamoter.

Deuxièmement, ce ne sont pas plus des avocats. Un avocat cherche à défendre la personne qu'il défend. Eux ne défendent personne, ils masquent la vérité par un rideau de mensonges.

Ils ne font pas des études, ils mentent sciemment pour permettre qu'on pense que de telles horreurs n'aient jamais eu lieu et pour permettre qu'elles se reproduisent.

Maintenant, je trouve que tu joue avec le diable et ce jeu commence à me déplaire souverainement. J'aime ni les négationnistes, ni les néo-nazis et tu commence à en avoir l'odeur. Sur ce forum, quand ça sent trop fort, on tire la chasse.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4661
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Phil642 le Mer 26 Mai 2010, 10:00 am

Je pense que les critiques, les juges, les personnes sencées et les vrais historiens sont tombés sur un concensus en concluant que les motivations des négationnistes sont essentiellement antismétes, ce qu'ils essayent d'aténuer en parlant d'antisionisme ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  crocodile le Mer 26 Mai 2010, 10:10 am

Gordon a écrit:
Personnellement cela m'a l'air un peu simpliste comme site... Dire que le négationnisme remonte de l'antisémitisme me parait diffamatoire. Non pas que je cautionne ce genre de négation , mais les historiens négationnistes comme Faurisson, ne sont pas (pas forcément en tout cas) nazis.

Faurisson historien????? Un professeur de lettres extrêmiste de droite reconnu comme tel par ses condisciples mais qui le nie, 'inspiré' dans ses théories par Rassinier, un autre artiste-menteur...

En ce qui me concerne, je n'ai jamais lu le moindre argument négationniste ou révisionniste émis par une personnalité notoirement nette, honnête, non raciste ou non antisémite, du genre qui pourrait convaincre un tant soit peu un esprit indépendant, sans a priori d'aucune sorte.

Citer ici l'affaire Flactif relève du simplisme: voici deux faits n'ayant rien en commun, incomparables, que 60 ans séparent, dont la couverture technologique sur le plan de l'enquête est aux antipodes et dont l'intelligence des criminels respectifs à dissimuler leur forfait est également aux antipodes.

La personnalité des négationnistes/révisionnistes qui font parler d'eux suffit à elle seule à discréditer leurs théories. Certains de ces gens éprouvent un besoin viscéral de s'inventer des faits d'armes destinés à donner de la crédibilité à ce qui ne peut en avoir et c'est ainsi que l'on draine les non-réfléchissants sur des théories d'un autre âge, primitivement sectaires, primairement racistes, simplettes... Les autres ne font que suivre le troupeau.

Mais comme tu l'as dit sur un autre post, on doit te pardonner ton ignorance!


Dernière édition par crocodile le Mer 26 Mai 2010, 11:33 am, édité 1 fois

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  eddy marz le Mer 26 Mai 2010, 10:45 am

Bonjour Gordon ;

Pour mettre un terme à cette discussion qui est en train de virer à l’indigeste, je préfère, pour l’instant, mettre tes questions et affirmations sur le compte d’une ingénuité de ta part, ou d’impressions issues de mauvaises lectures. En effet, mis à part ta demande sur :

ce que je voulais c'était un plan accompagné de son mode d'emploi. A la date d'aujourd'hui çà ne devrait pas être difficile à trouver, étant donné tout ce qu'on sait.

Résultat évident d’une lecture inaboutie sur le contexte et la situation, je ne puis concevoir que tes remarques sur les négationnistes soient le fruit d’une réflexion digne de ce nom. Voici donc quelques données, en ordre chronologique, qui peuvent t’éclairer pour une meilleure compréhension des faits :


- La première chambre à gaz nazie, fonctionnant au gaz C02 en bombonnes, fut conçue et aménagée à titre « expérimental » en janvier 1940 dans la prison désaffectée de Brandebourg par le Kriminalkommissar et Hauptsturmführer-SS Christian Wirth. Cette « expérience » fut conduite dans le cadre de l’opération T4 – l’élimination des aliénés ; l’objectif étant d’établir une routine par laquelle les victimes pourraient êtres exterminées en plus grand nombre et dans des délais restreints (jusque-là, les meurtres étaient commis par injections létales médicalisées, par poison, ou, en dernier recours, par balle). Christian Wirth fut expressément transféré à cet effet de son poste de Commissaire de la Brigade Criminelle de Stuttgart par les services du KdF (Chancellerie du Führer).

- Immédiatement se pose le problème de comment faire entrer les malades dans la chambre à gaz le plus calmement possible ; c’est à dire en leur donnant l’impression qu’il ne va rien leur arriver de fâcheux (car maladie mentale ne veut pas nécessairement dire bêtise). Par conséquent, environ 2 semaines après le 1er gazage expérimental, Christian Wirth songe à camoufler la chambre en « salle de douche » par simple fixation de poires de douche et de quelques tuyaux bidons au plafond… Le système est immédiatement adopté dans la plupart des « Instituts » T4. Ces cliniques d’assassinats sont désormais classées secrètes, leur personnel est trié, et soumis à une clause de secret par contrat signé. L’adoption de camouflage en salles de douche et les directives de confidentialité pointent donc clairement vers une « procédure technique établie », et comprise en tant que telle.

- Profitant de Barbarossa, de l’annexion totale de la Pologne, et des immenses territoires défrichés à l’Est par la Wehrmacht et les Einzatsgruppen (ces derniers tuant indifféremment Juifs, Russes, partisans, résistants, communistes, intellectuels, médecins, prêtres, femmes, et enfants) le KdF (donc Adolf Hitler à travers Werner Blankenburg) décide d’accélérer la « Solution Finale » du « Problème Juif ». Rapidement, les mêmes problèmes se posent que lors de l’opération T4 : comment exterminer le plus grand nombre, le plus rapidement possible, et le plus secrètement possible ?

- 3 camps d’extermination avec chambres à gaz « fixes » sont donc créés dans des espaces libérés ou presque de toute population, dans le Palatinat de Lublin, aux environs de la frontière Russe : Belzec (le camp expérimental), Sobibor, et Treblinka. C’est l’Aktion Reinhard. Afin de peaufiner la technique, Christian Wirth – l’expert donc – est envoyé sur place. Des « tests » de gazage au C02 à partir de bombonnes, puis à partir de moteurs, sont conduits à Belzec puis, en l’espace de quelques mois la routine est mise en place, identique pour les 3 camps :

1. Le personnel (des policiers pour la plupart, revêtus d’uniformes Waffen-SS) doit signer une clause de confidentialité. Ils seront secondés dans leur tâche par des auxiliaires Ukrainiens, Lettons, Russes, Lituaniens…

2. Les camps sont érigés dans des endroits presque déserts, mais bien desservis par les lignes ferroviaires.

3. Les chambres à gaz des trois camps sont conçues identiquement (quoi que de capacités différentes ; Treblinka possédant les plus grandes). On y retrouve les poires de douches, la fausse tuyauterie…

4. Lors de leur arrivée dans ces camps, les déportés sont informés qu’en raison des risques d’épidémies de Typhus ou de Dysenterie (extrêmement fréquentes en temps de guerre), ils doivent prendre une douche et passer à la désinfection avant d’intégrer le camp de « transit » ou de « travail » dans lequel il viennent d’arriver. C’est une pratique commune dans les prisons, dans les camps militaires ; bref tout est fait pour les amener à l’abattoir le plus calmement possible.

5. Nous avons donc, là aussi, au regard de la nature identique du fonctionnement des 3 camps, une « procédure technique établie », et comprise en tant que telle.

6. Tous les participants savent que l’opération est un secret d’État. Ils évitent donc d’en parler – même entre eux. TOUTE NOTE, CONVERSATION AVEC UNE PERSONNE EXTÉRIEURE A L'OPÉRATION, RAPPORT (sauf codé) EST RIGOUREUSEMENT INTERDITE. C’est pour cela que sont créés les euphémismes : « Solution Finale », « Traitement Spécial », « Relogement à l’Est », etc. Ainsi, les sensibilités de chacun sont préservées…

Par la suite, les camps d’Aktion Reinhard deviendront obsolète (pour de multiples raisons) ; ils seront détruits en 1943, le reste des gazages se déroulant à une échelle nettement supérieure à Auschwitz.

- Toutefois, Auschwitz adoptera aussi la même technique (arrivée, discours sur les épidémies, salles de douche) que celle des camps d’Aktion Reinhard qui, eux-mêmes, l’avaient adoptée de l’opération T4 - sauf qu'à Auschwitz le gaz fut le Zyklon B au lieu du C02. Nous avons donc, ici aussi, la preuve indiscutable d’une « procédure technique établie », et comprise en tant que telle.

CVéronique pourra sûrement (si elle n’est pas dégoûtée) te le confirmer, elle s’y connaît bien mieux que moi sur Auschwitz.


Concernant les négationnistes, qui tentent risiblement de s’affubler de la toge des révisionnistes (une école d’historiens tout à fait honorable) et ainsi passer pour des chercheurs, ils sont issus de l’Ultra-Gauche autant que de l’Extrême Droite, aucun n’est historien, tous sont antisémites – ou alors tu es très mal renseigné. Les polémiques qu’ils soulèvent ne sont pas le fruit de leurs recherches ; leurs recherches furent entreprises pour tenter de prouver leurs théories vénéneuses.

Antisémitisme de base, antisionisme, de la part de certains d’entre eux ; désir de "reconnaissance en tant qu'Historien", désir de « blanchir » la collaboration Française (« pas de chambres à gaz, alors pas de honte d’avoir collaboré ») de la part des autres… Faurisson n’est qu’un pâle et médiocre pompeur de Rassinier et, émergeant loin au dessus de la ligne, le plus con d’entre eux : Henri Roques (un ancien de l’extrême droite militante, lui aussi).

Voilà, j’espère avoir modestement contribué à éclaircir l’horizon…

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  CVéronique le Jeu 27 Mai 2010, 12:15 am

Alors, si c'est Eddy Marz qui le suggère je vais faire un effort (non sans encourager tous les infatigables et compétents dont il fait partie, qui continuent à répondre et répéter, sans se départir de leur volonté de transmettre connaissances et vérité historique, ce qui fait l'honneur de ce forum)...

Comme toujours, je jouerai ma partition habituelle, celle de "attention, tout n'est pas toujours identique". Néanmoins, comme le dit Eddy, il est absolument certain qu'une "procédure technique" cherche à s'établir, qui soit adaptée ou adaptable à toutes les situations.

Le seul élément que j'ajouterai sera donc par rapport au mensonge des douches pour obtenir un groupe aussi calme que possible. Dans la majorité des cas, il semble qu'en effet les victimes étaient dupes jusqu'à la dernière minute, même lorsqu'elles avaient entendu parler d'extermination et de chambres à gaz (arrivant des ghettos par exemple).
Il ne faut jamais perdre de vue que l'on raisonne depuis 2010, depuis une époque où l'on SAIT. Tous les survivants disent que, s'ils avaient entendu des rumeurs, ils ne pouvaient pas y croire. Personne ne parvenait à imaginer qu'une chose pareille soit possible. Autant la torture de l'ennemi ou les boucheries des combats sont des corollaires aux guerres humaines, autant le fait qu'un gouvernement puisse décider de l'extermination d'un peuple de façon industrielle était inédit et impossible à réaliser.
En revanche, certaines victimes savaient et ne pouvaient douter. A Birkenau, les prisonniers du camp dit "des familles tchèques" et celui du camp dit "des Tziganes" avaient passé plusieurs mois à proximité des bâtiments des crématoires. Dans ces cas-là, les victimes connaissaient la procédure, toute duperie était impossible. La façon dont ils étaient alors menés jusqu'aux chambres à gaz devenait d'une violence extrême.

Ces cas se sont produits également dans les camps de l'Aktion Rheinart, au moins à Treblinka (cf les terrifiants souvenirs du SS Suchomel dans le film Shoah). Il me semble -mais cela, rien de suffisant ne me permet de l'affirmer- que dans les premiers temps des centres de mise à mort, la duperie n'était pas utilisée. Höß, le commandant du camp d'Auschwitz, ayant été envoyé en visite dans l'un de ces centres d'extermination avant de mettre en place le sien, dit avoir été choqué par la violence. L'extermination de "la vermine Juive et Tzigane" oui, mais "proprement" sans quoi cela lui causait des états d'âme... Il écrit très précisément dans ses Mémoires "Désormais j'étais rassuré : nous n'assisterions plus à ces "bains de sang" et jusqu'au dernier moment l'angoisse serait épargnée aux victimes". [Lorsqu'il dit cela, il pense aux tueries des Einsatzgruppen]
Cela dit il précise (et des survivants qui furent membres du Sonderkommando le confirment) : si une ou plusieurs des victimes semblait susceptible de causer de l'agitation "on s'emparait discrètement des "trublions" pour les conduire derrière la cabane [le Bunker, à Birkenau] où on les abattait avec des carabines de petit calibre de façon à ce que les autres n'entendissent pas les coups de feu".

Enfin je voudrais ajouter quelque chose concernant les négationnistes parce qu'il me semble que cette caractéristique-là n'a pas été pointée dans les textes précédents, il s'agit de leur mauvaise foi. En effet, si les négationnistes parviennent à faire douter des personnes parce qu'elles ne sont pas suffisamment informées, c'est qu'ils connaissent, eux, particulièrement bien le sujet. S'ils étaient des historiens dignes de ce nom, ce savoir réellement détaillé serait mis au service de la restitution de la vérité. A l'inverse, les négationnistes cherchent à mettre en avant tout ce qui n'est pas précis, tout ce qui pourrait laisser subsister un doute... et c'est là qu'intervient leur mauvaise foi insensée. En effet, les éléments qui ne permettent pas le moindre doute existent... mais sont systématiquement tus.
A ceux qui lisent l'anglais, je recommande http://holocaustcontroversies.blogspot.com/ qui détaille point par point tous les éléments utilisés par les négationnistes et démontre la fausseté de chacun des arguments.
avatar
CVéronique
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 20
Age : 56
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/06/2009

http://www.sonderkommando.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  LeSieur le Jeu 27 Mai 2010, 12:58 am

moi qui jetais un oeil distrait sur votre conversation sans en être réelement interessé , en lisant les deux excelentes reponses de CVeronique et de Eddy , je suis tout de suite plus ''éclairé'' sur le sujet , quoique encore plus degouté... donc je vous remercie d'avoir repondu aussi complètement a cette question...
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  eddy marz le Jeu 27 Mai 2010, 7:17 am

Merci CVéronique, pour ces importantes précisions

CVéronique a écrit:A ceux qui lisent l'anglais, je recommande http://holocaustcontroversies.blogspot.com/ qui détaille point par point tous les éléments utilisés par les négationnistes et démontre la fausseté de chacun des arguments.

Effectivement, j'ai souvent sollicité ce site pour ma recherche sur Gerstein. Je trouve même étrange qu'il n'y ait pas de sites aussi pointus en français sur ce sujet où l'Hexagone tient, malheureusement, une si bonne place.

CVéronique nous précise également :
En revanche, certaines victimes savaient et ne pouvaient douter. A Birkenau, les prisonniers du camp dit "des familles tchèques" et celui du camp dit "des Tziganes" avaient passé plusieurs mois à proximité des bâtiments des crématoires. Dans ces cas-là, les victimes connaissaient la procédure, toute duperie était impossible. La façon dont ils étaient alors menés jusqu'aux chambres à gaz devenait d'une violence extrême.

C'est également vrai des camps AR. Le rapport de Gerstein, écrit en 1945 mais relatant des faits observés à Belzec en août 1942 décrit des scènes similaires (les erreurs de français sont celles de Gerstein) :

"[…] la majorité sait tout, l’odeur leur indique le sort ! Alors ils montent le petit escalier et voyent la Véritée ! […] Nus – ils hésitent, mais entrent dans les chambres de la mort, la plupart sans mot dire" . […] Une Juife, 40 ans environ, les yeux comme des flambeaux, cite le sang de leurs enfants sur leurs meurtriers. Recevant 5 coups de carache au visage de part hauptmann de police Wirth lui-même, elle disparaît dans la chambre à gaz »

Merci encore
Cordialement

Eddy Marz
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Phil642 le Jeu 27 Mai 2010, 9:04 am

Bonjour,

Merci à CVéronique et à Eddy

J'ajouterais, pour ceux qui ont des difficultés avec l'Anglais ce très bon site en Français http://www.phdn.org/ qui explique très bien ce qu'est le négationnisme.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  le ronin le Jeu 27 Mai 2010, 11:10 am

Bonjour .De mon côté, je loue votre patience, pour expliquer encore et encore , ce que fût l'extermination planifiée , voulue, et aboutie, de milliers de Juifs et autres Tziganes , sans parler des autres personnes de tout horizons .Je vous remercie pour ce développement , fait avec sang froid , ayant conscience de transmettre le message sans fards de ce génocide sans précédent .


Très amicalement .



Le ronin. pouce

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  hermine le Ven 28 Mai 2010, 11:40 pm

l'horreur se trouve aussi sur les feuilles de route des convois de deportes:ma mere fut tres proche d'une famille juive pendant la guerre les ebergeant plusieurs fois.en 1943 ils furent arretes sur la feuille descriptive du convoi les parents naturalises sont decrits comme apatrides le fils aine ancient combattant decore de 39/40 comme juif francais son jeune frere trop jeune pour avoir servi dans l'armee comme sujet de l'empire .je tiends ces precisions de mon pere qui fit des recherche dans les annees 70 a la demande de ma mere, cette classification venait de l'etat francais et dont la police proceda aux arrestations.
avatar
hermine
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 62
Age : 62
Localisation : france
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  sukhoi le Sam 29 Mai 2010, 12:25 am

Merci a CVéronique et eddy marz pour cette nouvelle explication. Je trouve juste dommge que plus de 65 ans après ce faits on soit encore obligés de répéter encore et toujours les même choses.

Je recommande moi aussi le lien de phil, site très instructif tant sur la shoah que sur le négationnisme. Pour rappel: http://www.phdn.org/

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Invité le Mer 11 Aoû 2010, 2:17 pm

Amid a écrit:
le ronin a écrit:Juifs et autres Tziganes
les juifs ne sont pas des tziganes, mais des semites, et pour certains, des origines des anciens khazars.
Les tziganes viennent je croit de Roumanie ou d'Inde.
Sémite est un terme assez vague, et on pourrait inclure sous ce terme la plupart des peuples arabes. Eh oui. De plus, beaucoup de juifs sont en fait des convertis au judaïsme, et ne sont donc nullement originaires de Judée ou de cette région.
Par exemple, la plupart des habitants d'Israël aujourd'hui sont des juifs Ashkénazes dont beaucoup sont les descendants de convertis d'Europe centrale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Phil642 le Mer 11 Aoû 2010, 3:03 pm

Les sémites appartiennent à un groupe linguistique et non à une population spécifique.

"Les Sémites sont un ensemble de peuples utilisant ou ayant utilisé les langues sémitiques ."
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Groux le Jeu 17 Jan 2013, 1:33 pm

Bonjour,

je remercie la personne qui a créer ce forum pour m'avoir permis de trouver la réponse à une question très troublante qui me trainait dans la tête.
Et je remercie l'auteur de ce sujet d'avoir eu le courage de poser la question, il est en effet très difficile de demander des renseignements sur ce sujet de peur d'être qualifié (à tord en ce qui me concerne en tout cas) de nazis, révisionniste, négationniste, etc.
Merci aussi d'avoir fourni des preuves à vos argumentations ce qui permet de s'extirper de la thèse de Faurisson.
Bien à vous,
Guillaume.

Groux
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 23
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  alderome le Ven 22 Fév 2013, 10:40 pm

Je relance ce post mais au sujet des ventilateurs : il y a deux modes : extraction pour les gaz et insufflation pour l'air frais -dans les tunnels-. Est-ce la même chose pour les chambre à gaz ?
ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Phil642 le Ven 22 Fév 2013, 11:08 pm

Groux a écrit:Bonjour,

je remercie la personne qui a créer ce forum pour m'avoir permis de trouver la réponse à une question très troublante qui me trainait dans la tête.
Et je remercie l'auteur de ce sujet d'avoir eu le courage de poser la question, il est en effet très difficile de demander des renseignements sur ce sujet de peur d'être qualifié (à tord en ce qui me concerne en tout cas) de nazis, révisionniste, négationniste, etc.
Merci aussi d'avoir fourni des preuves à vos argumentations ce qui permet de s'extirper de la thèse de Faurisson.
Bien à vous,
Guillaume.

Bonsoir,

La littérature scientifique est plus qu'abondante afin d'éviter de tomber dans du faux risson et de facto de s'en extirper.

Vous avez vraiment cru un instant à ses mensonges?
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions importantes sur les chambres à gaz

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum