Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Dim 17 Sep 2006, 12:01 pm

Comte Pierre Louis de La Ney du Vair
Né à Holcomb, Missouri, USA, le 8 février 1907, il n’a jamais eu la nationalité américaine, seulement la nationalité française.
Bénéficiaire d’un sursis militaire jusqu’en 1935 pour pourvoir finir un Doctorat.

En 1935, appelé, il fait les EOR (écoles des Officiers de Réserve).
Lieutenant dans le régiment des Diables rouges (152ème Régiment d'Infanterie, Colmar, Alsace)

Ce régiment, durant l’invasion de la France en 1940, a repris Rethel deux fois aux unités panzer de Guderian

Membre de la commission italienne d'armistice en 1941 (il parlait 7 langues couramment)

Prête serment au Maréchal Pétain et a tiens sa parole jusqu’au bout.
Fin 1941, rejoint la Légion des Combattants et plus tard son Service d'Ordre Légionnaire, le SOL, créant l'unité de Haute-Savoie à Annecy.

En 1942, manifeste avec humour son ardeur politique : Le Comte François de Menthon, Gaulliste et membre de la haute bourgeoisie française, reçoit le 2 mai un message dans son château de Menthon saint Berard lui demandant d'aller instamment à la municipalité voisine d'Annecy. Il y est allé, à bicyclette. A l'arrivée, un groupe d'environ 6 jeunes hommes, dirigés par Pierre Louis du Vair, l'a saisi et a annoncé :
"Puisque vous aimez tellement De Gaulle et les Anglais, nous allons vous décorer de l'ordre du Bain" (Une décoration anglaise).



Alors ils l'ont "assit" dans une fontaine décorant le secteur, lui faisant prendre un «bain de siège ». La "victime" a déposé une plainte à la police. De Menthon, malgré son opinion politique, était une personnalité de l'endroit et beaucoup de "notables" se sont plaints au sujet de cette "agression" et Laval lui-même a dû s'en mêler pour calmer l'histoire.

Du Vair appelait cela un «règlement de comptes entre Comtes »
Il a ouvert une première école pour officiers SOL à Annecy qui a attiré l'attention de Joseph Darnand qui l'a choisi ouvrir une école nationale à Saint-Cyr-Au-Mont-d'Or près de Lyon en 1942. Il a été également appelé au secrétariat de la Milice comme chef du troisième service, formation de la Milice, à Vichy. Il ouvre également des écoles sous direction locale à Tarbes, Agen, Toulouse. Quand les hommes du SOL ont été transférés dans la nouvelle Milice Française en janvier 1943, Du Vair ouvre l’école Nationale des Cadres de la Milice Française au château d'Uriage près de Grenoble.

La doctrine de Pierre Louis de La Ney du Vair était celle de la Révolution Nationale du Maréchal Pétain. Quand la doctrine de Darnand a commencé à changer, du Vair a refusé de modifier ses enseignements et une rupture importante qui est presque devenus violente a eu lieu à Uriage le 24 juillet 1943 lorsque Darnand avec 200 soldats expulse du Vair sans ménagements.

Il rejoint Besson-Rapp à Bordeaux (Léognan) pour deux mois. Besson-Rapp dirige le corps franc et essaye de lancer la Légion des Volontaires Français, un corps qui jamais n'a jamais vu la lumière du jour.

En fait, il a été victime d’opposants a sa doctrine, des proches de Darnand inspiré par Pierre Cance et poursuivi par Gombert qui a eu d'autres conflits précédents avec du Vair. Cance a créé le terme "duVairisme", l’accusant de vouloir prendre la place de Darnand. Ils ont à dit à Darnand, très jaloux de son autorité, que "les hommes formés par du Vair à Uriage sont SES soldats, pas les vôtres. Ils risqueraient leurs vies pour lui."

Darnand a offert à du Vair un autre poste. Il a refusé. Darnand lui a alors demande de s'engager dans la Sturmbrigade Waffen SS, il a refusé. Il a alors été expulse par Darnand mais discrètement protégé par des chefs de la Milice

En 1944, il rejoint la LVF. Il dirige brièvement l'école de LVF a Montargis et est envoyé en avril 1944 à Greifenberg en Pologne où il dirige la 14ème compagnie. Vers la fin de l'été de 1944 l'Aswartiges Amt (Affaires étrangères à Berlin) l'incorpore dans l'unité de correspondants de guerre, le Kurt Eggers chez Zehlendorf avec l'accord qu'il travaillerait seulement sur les sujets anticommunistes. Au Kurt Eggers, il a aussi travaillé au Kampsenders, les émetteurs radio mobiles du front.

Il est mort dans la nuit du 10 avril 1945, sous un bombardement américain, a quelques kilomètres de la Tchécoslovaquie, a Vogtland entre Bernsgrün et Mehltheuer.

Pierre Louis de la Ney du Vair était royaliste, ami de Charles Maurras, représentant du Comte de Paris, antiparlementaire, nationaliste, et violemment anticommuniste. À l’époque du SOL, la doctrine qu'il a enseignée était entièrement nationale et Pétainiste. Son premier souci quant à Darnand viens d’un discours tenu à Lyon en 1942 où la mention d'une certaine collaboration avec l'occupant a inquiété beaucoup de gens dans le SOL. Il est resté à bord pour des raisons d’antiparlementarisme et de crainte d'un changement communiste en France à la fin de la guerre.
Il était un descendant direct des Comtes de Vair, ceux qui ont établi les fortifications de Vannes en Bretagne. A Uriage il a utilise son nom «de la Nouë du Vair » et non pas celui de son acte de naissance, de La Ney, une erreur commise par des autorités américaines lors de l’enregistrement de sa naissance.

Sources :
Dominique Venner – Histoire de la Collaboration – Editions Pygmalion – 2000
Comte Pierre Henri de la Ney du Vair, son fils, qui a eu l’amabilité de me faire parvenir son extrait de naissance pour me prouver qu’il n’était pas un «imposteur ». Pierre était aux cotes de son père lorsqu’il est mort.


Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Ivy mike le Dim 17 Sep 2006, 2:46 pm

Merci beaucpoup pour cette biographie, je n'avais jamais entendu parler de ce personnage

Daniel Laurent a écrit:En 1942, manifeste avec humour son ardeur politique : Le Comte François de Menthon, Gaulliste et membre de la haute bourgeoisie française, reçoit le 2 mai un message dans son château de Menthon saint Berard lui demandant d'aller instamment à la municipalité voisine d'Annecy. Il y est allé, à bicyclette. A l'arrivée, un groupe d'environ 6 jeunes hommes, dirigés par Pierre Louis du Vair, l'a saisi et a annoncé :
"Puisque vous aimez tellement De Gaulle et les Anglais, nous allons vous décorer de l'ordre du Bain" (Une décoration anglaise).
Alors ils l'ont "assit" dans une fontaine décorant le secteur, lui faisant prendre un «bain de siège ». La "victime" a déposé une plainte à la police. De Menthon, malgré son opinion politique, était une personnalité de l'endroit et beaucoup de "notables" se sont plaints au sujet de cette "agression" et Laval lui-même a dû s'en mêler pour calmer l'histoire.
C'est aller plus loin ?

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Lun 18 Sep 2006, 6:18 am

Ivy mike a écrit:
C'est alle plus loin ?
Non, car en fait cela faisait du tort a de Menthon qui etait reelement Gaulliste, il sera Ministre de de Gaulle plus tard.

Je trouve l'histoire de M. du Vair interessante car elle montre que les forces de la droite francaise qui se sont regroupees autour de Petain n'etaient pas monolithiques. De du Vair a Darquiers de Pellepoix, par exemple, il y a comme un gouffre...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Laurent "Pink panth le Lun 18 Sep 2006, 8:29 am

Ivy mike a écrit:Merci beaucpoup pour cette biographie, je n'avais jamais entendu parler de ce personnage

Daniel Laurent a écrit:En 1942, manifeste avec humour son ardeur politique : Le Comte François de Menthon, Gaulliste et membre de la haute bourgeoisie française, reçoit le 2 mai un message dans son château de Menthon saint Berard lui demandant d'aller instamment à la municipalité voisine d'Annecy. Il y est allé, à bicyclette. A l'arrivée, un groupe d'environ 6 jeunes hommes, dirigés par Pierre Louis du Vair, l'a saisi et a annoncé :
"Puisque vous aimez tellement De Gaulle et les Anglais, nous allons vous décorer de l'ordre du Bain" (Une décoration anglaise).
Alors ils l'ont "assit" dans une fontaine décorant le secteur, lui faisant prendre un «bain de siège ». La "victime" a déposé une plainte à la police. De Menthon, malgré son opinion politique, était une personnalité de l'endroit et beaucoup de "notables" se sont plaints au sujet de cette "agression" et Laval lui-même a dû s'en mêler pour calmer l'histoire.
C'est aller plus loin ?

Non, car Darnand a fait étouffer l'affaire en couvrant les responsables.
avatar
Laurent "Pink panth
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 12/07/2006

http://1dfl.francaislibres.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  pegase001 le Lun 18 Sep 2006, 8:46 am

Salut,

merci pour ton post, toujours aussi intéressant.

je n'avais jamais entendu parler du Service d'Ordre Légionnaire ( SOL ), peux-tu m'en dire un peu plus sur ce service.

merci d'avance,

hughes
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Lun 18 Sep 2006, 9:21 am

Bonjour Pegase,
Merci.
Pour ce que je connais du SOL, c'est en ligne sur Histoquiz, voir les pages consacrees a la Milice qui est l'heritiere du SOL.

Je ne te fais pas de copier-coller, pas sympa pour le Webmestre d'Histoquiz.

Ces pages sur la Milice sont le resultat d'un petit travail fait en commun avec Logico-Roger plus quelques informations donnees par le fils d'un ancien de la LVF et de la Charlemagne...

Une equipe pluri-disciplinaire, quoi....
mort de rir gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  pegase001 le Lun 18 Sep 2006, 9:48 am

Daniel Laurent a écrit:Bonjour Pegase,
Merci.
Pour ce que je connais du SOL, c'est en ligne sur Histoquiz, voir les pages consacrees a la Milice qui est l'heritiere du SOL.

Je ne te fais pas de copier-coller, pas sympa pour le Webmestre d'Histoquiz.

Ces pages sur la Milice sont le resultat d'un petit travail fait en commun avec Logico-Roger plus quelques informations donnees par le fils d'un ancien de la LVF et de la Charlemagne...

Une equipe pluri-disciplinaire, quoi....
mort de rir gri

merci,

au niveau de l'uniformologie, les membres du SOL portaient quoi comme uniforme et avaient-ils des insignes distinctifs ?

@+
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Lun 18 Sep 2006, 1:14 pm

pegase001 a écrit:
au niveau de l'uniformologie, les membres du SOL portaient quoi comme uniforme et avaient-ils des insignes distinctifs ?
Uniforme : Le meme que la Milice.
Insignes : Oui, mais je n'ai aucune photo. Je vais chercher, je crois savoir a qui demander.

EDIT :
J'ai trouve :
Uniforme :
Beret basque, chemise kaki des surplus de l'armee, cravate et brassard noir, pantalon "de ski" fonce
Insigne, porte sur le beret :
Ecu traverse d'une epee verticale et portant de part et d'autre les Lettres S et O.
Mais toujours pas de photo.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  pegase001 le Lun 18 Sep 2006, 1:30 pm

merci pour ces premiers éléments de réponse.

au niveau du brassard : portait-il, comme pour la milice, l'emblème du SOL ou était-ce juste un brassard à fond noir ?

@+, hughes
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Lun 18 Sep 2006, 1:40 pm

Cheeefffff ! Y a Hugues qui me fait bosser comme un malade
mort de rir gri
J'ai retrouve ca dans mes petites archives, que je me suis resigne a fouiller pour toi. C'est Darnand au meeting fondateur des SOL aux Arenes de Cimiez a Nice en 1941 :

J'ai aussi une affiche de propagande SOL, je vais aller mettre ca dans le forum adequat.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Lun 18 Sep 2006, 1:54 pm

Bonjour,
L affiche SOL est en ligne sur le forum LA
Hugues, je peux aller me coucher maintenant ?
mort de rir gri
Ne prends pas mon humour de pacotille pour un quelqconque reproche, en fait je suis tres content de faire partager a ce forum les quelques bricoles que je connais un peu.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  pegase001 le Lun 18 Sep 2006, 3:08 pm

Salut,

je vais encore t'embêter et de cette façon tu auras encore un peu travail.

étant fort occupé, je ne prends pas toujours le temps d'aller surfer sur histoquiz ( entre autre ). si les réponses à mes questions s'y trouve, n'hésites pas à m'y envoyer.

je ne sais pas si c'est la même chose en France qu'en Belgique, mais la collaboration est encore fort tabou ( surtout du côté francophone ) et il est très difficile d'obtenir des renseignements, de plus les livres sérieux sur le sujet ne sont pas " légion " ( mort de rir gri ). autre sujet qui m'intéresse énormément dans la collaboration est tout ce qui touche à l'uniformologie, et voici donc ma nouvelle question :

au niveau de ce service et de la milice, as-tu des renseignements concernant la hiérarchie et les grades.


merci d'avance,
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Lun 18 Sep 2006, 4:01 pm

pegase001 a écrit:Salut,
je vais encore t'embêter et de cette façon tu auras encore un peu travail.
Trop tard, je suis au lit.

étant fort occupé, je ne prends pas toujours le temps d'aller surfer sur histoquiz ( entre autre ). si les réponses à mes questions s'y trouve, n'hésites pas à m'y envoyer.
Argh ! Va lire !

je ne sais pas si c'est la même chose en France qu'en Belgique, mais la collaboration est encore fort tabou ( surtout du côté francophone ) et il est très difficile d'obtenir des renseignements, de plus les livres sérieux sur le sujet ne sont pas " légion " ( mort de rir gri ).
C'est tabou. Et pour s'y retrouver entre les ouvrages des nostalgiques et ceux des historiens serieux, c'est pas coton.

Dire en France, par exemple, que les Miliciens n'etaient pas tous des tortionnaires sanguinaires ignobles et que certains pensaient, en leur ame et conscience, qu'ils aidaient au redressement de la France suite au desastre de 1940 et donc se comportaient en patriotes anti-allemands est generalement tres mal vu meme si c'est ecrit par le Gaulliste semi-bolchevique que je suis...

autre sujet qui m'intéresse énormément dans la collaboration est tout ce qui touche à l'uniformologie, et voici donc ma nouvelle question :
au niveau de ce service et de la milice, as-tu des renseignements concernant la hiérarchie et les grades.
merci d'avance,
Oui, mais mon epouse menace de fermer le disjoncteur si je ne ferme pas mon ordinateur tout de suite. A demain !

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Laurent "Pink panth le Lun 18 Sep 2006, 4:26 pm

Dire en France, par exemple, que les Miliciens n'etaient pas tous des tortionnaires sanguinaires ignobles et que certains pensaient, en leur ame et conscience, qu'ils aidaient au redressement de la France suite au desastre de 1940 et donc se comportaient en patriotes anti-allemands est generalement tres mal vu meme si c'est ecrit par le Gaulliste semi-bolchevique que je suis...

C'est plus compliqué que ca....donc opposable et contestable .


Laval peut être classé aussi comme patriote anti-allemand, désirant le relèvement de la France, pourtant......

Vichy n'est plus tabou. Il suffit de taper le nom de cette ville dans le moteur de recherche de amazon.com.
C'est plus dur avec les volontaires du front de l'est, c'est vrai. Il n'y a rien de satisfaisant. Je ne fais plus confiance en Giolitto, l'auteur du seul livre d'historien (mêlant politique et militaire) sur ce sujet.

L'Uniformologie de la collabortation armée est traité par les mag comme MILITARIA, la Gazette des uniformes, ou même le numero 15 de la revue Bataille. http://batailles.histoireetcollections.com/publication-1606-batailles-n-15-avril-2006.html


avatar
Laurent "Pink panth
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 12/07/2006

http://1dfl.francaislibres.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  pegase001 le Mar 19 Sep 2006, 12:42 pm

merci pour les infos concernant les revues et le livre.

@+, hughes
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Mar 19 Sep 2006, 1:05 pm

Laurent "Pink panth a écrit:
Laval peut être classé aussi comme patriote anti-allemand, désirant le relèvement de la France, pourtant......
Les responsables, Petain, Laval, Darlan, Darnand, etc... SAVAIENT ce qu'il se passait et ou ils mettaient les pieds.

C'est en descendant dans la hierarchie de la Collaboration que l'on commence a trouver des gens qui, n'ayant pas les bonnes cartes en main, ont ete tout simplement enduit dans de l'erreur a l'insu de leur plein gre comme disait l'autre.

Cretins qui se sont fait avoir ? Peut-etre. Mais pas tous traitres, pas tous criminels sur le plan moral.

Mais cette theorie n'engage que moi.

C'est plus dur avec les volontaires du front de l'est, c'est vrai. Il n'y a rien de satisfaisant. Je ne fais plus confiance en Giolitto, l'auteur du seul livre d'historien (mêlant politique et militaire) sur ce sujet.
Nous sommes bien d'accord la-dessus.
C'est d'ailleurs bien cela, le brouillard epais qui entoure leur histoire, qui me fait m'interesser aux Volontaires.

Au fait, Laurent, as-tu le recent livre de Robert Forbes "Pour l'Europe, les volontaires français de la Waffen-SS" ?
Je serais interesse d'avoir ton avis, ou celui d'autres, avant de l'acheter, merci d'avance.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Laurent "Pink panth le Mar 19 Sep 2006, 1:23 pm

Au fait, Laurent, as-tu le recent livre de Robert Forbes "Pour l'Europe, les volontaires français de la Waffen-SS" ?
Je serais interesse d'avoir ton avis, ou celui d'autres, avant de l'acheter, merci d'avance.


Non mes achats sur le theme de la collaboration, ne se font qu'au grès des brocantes et de mes visites chez Emaus....
clin doeil gri
avatar
Laurent "Pink panth
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 12/07/2006

http://1dfl.francaislibres.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Invité le Ven 06 Oct 2006, 6:01 am

Bonjour,
Le fils de M. du Vair, qui a lu ce fil, me fait par de quelques corrections a apporter a ma biographie, ce dont je le remercie :

1. Dire que Pierre de La Ney du Vair n’a jamais eu la nationalité américaine pourrait porter à confusion. C’est vrai qu’en tant qu’adulte, il a toujours été uniquement de nationalité française. Mais, né dans le Missouri de parents de nationalité américaine, il était – presque tout au long de sa minorité – de nationalité américaine dérivée. Il a eu la nationalité française à l’âge de 20 ans lors de ses études à Rome avec perte de nationalité américaine (McCarren Act).

2. L’éviction du Chef du Vair à Uriage n’est pas uniquement du fait de son refus de changement d’enseignement. Beaucoup de facteurs jouaient dans cette éviction.

3. Le SS Standarte Kurt Eggers était situé à Berlin-Zehlendorf, coin Teichstrasse (de nos jours, Leo Baeck) et Leuchtenburgstrasse.

4. « Ami de Charles Maurras » est sans doute un peu fort. Mieux vaut dire qu’il le connaissait assez bien, communiquait avec lui, et était un de ses adeptes.

5. Le Capitaine du Vair est mort le 11 avril vers 15 heures (et non la nuit du 10 avril, 1945) suite à un bombardement du train Berlin-Munich. La nuit précédente (celle du 10 au 11), c’était la destruction de Plauen par la RAF (suivi le 11 avril durant la journée des attaques aériennes américaines de la USAAF comme d'habitude).

6. Il n’y a pas eu d’ « erreur commise par des autorités américaines lors de l’enregistrement de sa naissance. » Tout simplement parce que sa naissance ne fut jamais enregistrée, la loi sur l’enregistrement dans ce comté ne datant que de 1910 (oui, c’est vrai pour ce coin éloigné!) alors qu’il avait déjà 3 ans et n’habitait plus là. L'absence de cet enregistrement a causé bien des difficultés a son fils par la suite. L’erreur était celle des autorités de l’immigration à Ellis Island NY – eux qui n’arrivaient pas à prononcer (ni donc à écrire correctement) le nom de famille de ses ancêtres.

Voila.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  duvair le Ven 27 Aoû 2010, 10:03 pm

Renseignement sur Pierre Louis du Vair, la LVF, et le Standarte Kurt Eggers
Voci un extrait d’une letter de Pierre Louis de La Ney, comte du Vair, officier au 152e Régiment d’ Infantrie, démobilisé suite à la chute de la France en 1940.
« Annecy, France, le 3 mars, 1941
« …Notez que l’Amerique n’a pas encore été attaquée par quiconque. Mais c’est clair que l’Amérique parle d’entrer en guerre, nécessairement y faisant entrer le Japon et en faisant de celle-ci une guerre d’idéologie. Pour l’Amérique, il n’y a que ses propres intérêts qui compte. Avec qui vont-ils s’unir dans leur recherche de suprémacie ?
Avec le Communism? Que Dieu l’interdise !
L’assistance matérielle envers Stalin pourrait détruire l’Europe et sa civilisation chétrienne. »
---------------
Tout le long de sa vie il a gardé cette conviction. Il est mort à l’age de 37 ans le 11 avril, 1945
==========
Le Capitaine du Vair et la L.V.F.
Fin 1943, du Vair rejoignit, en France, la Légion des Volontaires Français contre le Bolchévisme, la LVF. If fut responsable des 13e et a 14e compagnies. Il avait précédément dirigé l’école des officiers de la LVF à Montargis.
La creation de la LVF avait été annoncée à Paris le 7 juillet, 1941. Depuit 1936,des hommes, tel Jacques Doriot, voulaient prendre leur revanche avec Moscou. Le jour de la Fête de la Bastille, au Vel’ d’Hiv, douze mille membres de la LVF démonstraient. Par contre, le Maréchal Philippe Pétain avait interdit aux officiers de l’armée française de participer à la LVF en raison des termes de l’armistice avec l’Allemagne.
Le seul but de la LVF était de faire la guerre contre le communism athée et son invasion de l’Europe chrétienne. Aucune légion antibolcheviste était national-socialiste, y compris la légion britannique, « The British Free Corps. » Une autre légion fut créé en France, La Légion Tricolore, mais a l’intérieur de six mois, elle fut incorporée dans la LVF. Au mois d’octobre 1941, la LVF, un régiment de 2,452 Français, traversa la frontière de l’Union Soviétique et combattit jusqu’au lac Djukovo à 32 kilomètres de Moscou.
La LVF n’avait aucun lien avec le gouvernement du Maréchal Pétain. Elle était une affaire de la Zone Occupée. Par contre, en 1943, Pierre Laval, l’avait reconnue comme étant « Une Association d’utilité publique ».
En 1943 la LVF combattait contre l’Armée Rouge dans l’Ukraine. Comme pour toutes les legions antibolchevistes, ses hommnes gardaient les couleurs et les décorations de leurs pays. Beaucoup de français portaient l’uniforme du SOL, mais avec une cravate noire en signe de deuil envers l’occupation de la France. En juillet, 1944, la LVF fut dissoute et intégrée avec d’autres untités françaises dans la Division Charlemagne.
Le Capitain du Vair ne fut jamais membre de la Charlemagne.
L’ Auswärtiges Amt, (Affaires Étrangères) allemandes, considéraient que le Captaine du Vair était « une trouvaille ». Il parlait courrament sept langues et il était un orateur hors-pairs. Messrs. Plack, et Ahrens à la Radio du Reich, avaient mis du Vair à la disposition de la « Standarte Kurt Eggers », à Berlin-Zehlendorf, où on lui avait fourni un bureau. En octobre, 1944, le Captain du Vair traversait la ville de Berlin en ruines pour se render au sud-est de Berlin à KönigsWusterhausen pour y faire des enregistrements pour la Radio du Reich. C’était un parcours très dangereux et il fallait être armé car la populations affamée souterraine pouvait tué pour un morceau de pain.
En 1945, vers la fin de la guerre en Europe, le Capitaine plaidait déjà à la radio, pour un « reversement des alliances », soit la fin de l’alliance Anglo-Saxonnne avec le communisme et Staline. Il n’avait jamais caché son desire de voir la France libérée de l’occupation allemande. Mais, pour lui, le plus dangereux des deux était Staline et un communisme qui se voulait mondial.
Les autorités françaises, à la fin de la guerre en Europe, offrirent aux légionnaires la possibilité de rejoindre la Légion Étrangère, engagée alors en Indochine.
==========
Standarte Kurt Eggers
Au début cette unité se nommait Kriegsberichter-Kompanie. Elle était et elle resta composée entièrement de correspondents de guerre. Elle appartenait à la Schutzstaffel et fut créée en janvier, 1940. Elle devint un battalion (Kriegsberichter-Abteilung), au mois d’août, 1941, et un régiment le 7 novembre, 1943. Et c’est alors qu’elle fut nommée la Standarte Kurt Eggers, en référence à l’ancien éditeur de la revue « Das Schwarze Korps, » qui fut tué près de Kharkov, le 13, août, 1943, alors chef d’un panzer de la Division Wiking.
Trois volontaires britanniques faisaient parti de la Kurt Eggers sous un alias : Railton Freeman (sous le nom de Royston, ou Metcalfe), Dennis John Leister (sous le nom de Beckwith) et Francis Paul Maton (sous le nom de Wood). Et plusieurs de la Nouvelle-Zélande et d’autres pays.
Le Capitane Pierre Louis de La Ney du Vair, était Français mais n’était pas un correspondent ou un reporter. L’Auswärtiges Amt le voulait à la radio.
=============
Les Conférences de la Table Ronde
En premier lieu, du Vair était entendu sur la front par les Kampfsenders. Ces petites unités mobile étaient souvent entendues des deux côtés du front. Le capitaine avait enregistré des messes catholiques en français, anglais, et allemand, qui étaient transmises un peu partout sur le front.
Au début, le contenu des Conférences de la Table Ronde de du Vair furent écoutés et talonnés de près par le Dr. Ahrens de l’Auswärtiges Amt. Son émission anti-communiste, Les Conférences de la Table Ronde, ne parlaient que du communisme soviétique, des atrocités de l’Armée Rouge et de l’invasion de l’Europe par celle-ci. Pierre reçu assez vite une grande latitude et un très grand choix d’invités.
La transmission était effectuée par le réseau mondial d’ondes-courtes de la Radio du Reich. Les tours de transmission s’élevaient à Zeesen. À la mi-août, 1944, Pierre du Vair parlait réguliairement à partir de la station de KönigsWusterhausen et aussi de celle de Nauen à 25 kilomètres à l’ouest de Berlin, ce qui était beaucoup plus facile car c’était là qu’il habitait et la traversée de Berlin en ruine était tout un exploit.
À KönigsWusterhausen, il rencontra un Americain, Edward Veith Sittler, qui lui avait posé bien des questions sur la Standarte Kurt Eggers. Et du Vair ne répondait que timidement et ne donnait que peu d’information. Après trios mois, Sittler n’avait encore qu’une idée très vague du Standarte. Et un jour du Vair emmena Edward Sittler au Kurt Eggers pour l’enregistrement d’émissions.
Sittler disait que Pierre du Vair avait des idées extraordinaires, d’une grande originalité et pleines d’esprit. Témoignant après la guerre, il avait dit que les idées du Capitaine n’étaint certainnement pas nazi, au contraire, du Vair n’avait jamais essyer de convaincre les gens politiquement. Il avait dit que du Vair avait essayer de le faire joindre le Standarte parce qu’il n’y avait aucune interference sur son travail de la part de l’Auswärtiges Amt ou de la Wehrmacht Propaganda IV, ce qui était quelque chose qui tracassait Edward Sittler, dont le seul objectif était de quitter Berlin. Sittler avait reçu un uniforme, mais seulement après le décès de du Vair, le 11 avril, 1945.
Douglas Chandler, un autre American, était venu voir du Vair au Standarte Kurt Eggers au mois de février, 1945, pour faire des enregistrements. Il était accompagné du Dr. Friese qui connaissait bien Mildred Gillars laquelle du Vair avait été plusieurs fois invitée aux Conférences de la Table Ronde.
Les Conférences de la Table Ronde furent enregistés aux États-Unis par SHINDA – la «Silver Hills National Defense Activities». C’était une gigantesque station ondes courtes qui appartenait à la FCC, la Federal Communications Commission dans le Maryland. Les dicsours du Capitaine y furent transcris sur papier. On les retrouve aux Archives Nationales, « National Archives and Records Administration » (N.A.R.A, section 262-2NN).
Une partie d’un des discours de du Vair :
National Archives in Washington D.C.
NARA section 262-2NN.
TEXT FOR: ---- INTELLIGENCE SECTION ---
(STATION) in (LANGUAGE) on (DATE)
Berlin German March 8, 1945
Et maintenant, nous vous présentons le très connu Capitaine de la Légion anti-bolcheviste française, Pierre du Vair :
« Bonjour,
Je suis tout juste de retour de Pomeranie où j’étais avec mes compatriotes de la Légion Française contre le Bolchevism. Celle-ci fait maintenant parti de la 33ème Division Charlemagne, des hommes avec qui j’étais sur le front de l’Est l’été dernier, des hommes courageux et engagés dans un féroce combat contre le fléau qui nous arrive de l’Est. Avec eux, j’ai aidé ces gens si sévèrement abusés et assiégés. Je les ai personnellement escorté à Neustettin en direction de Körlin. Il y avait des gens avec des souffrances indescriptibles qui cheminaient les routes de l’Est vers la protections que leur offrait la Charlemagne. Les hordes boschevistes detruisaient et profanaient tout ce qui leur tombaient dans les mains
Jamais dans toute l’histoire de l’humanité n’avaient des chefs militares agis avec autant de brutalité et dans une absence totale d’honneur et de respet pour les règles de guerre. Juste dans la région de Neustettin… »
…suivi d’une récitation d’un très grand nombre d’atrocités…
Et je reviens au début du texte :
«…Pour l’Amérique il n’y a que ses propres intérêts qui compte. Avec qui vont-ils s’unir dans leur recherche de suprémacie ?
Avec le Communism? Que Dieu l’interdise ! …»
==========
Ce texte fut rédigé le 25 août, 2010, par moi, le fils aîné, un Français, ayant 73 ans.
Pierre Henri de La Ney du Vair


duvair
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 1
Age : 80
Localisation : Québec, QC, Canada
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  alderome le Sam 08 Sep 2012, 10:12 pm

Personnage anachronique qui n'avait pas sa place dans la Milice, maurassien et catholique, monarchiste ce qui collait peu à la Révolution Nationale du maréchal.
Le Corps de Volontaires français ne resta qu'à l'état de projet, il devait contrebalancer le rôle de la Milice, on le trouvera à Sainte Foy la Grande :
http://www.ajpn.org/commune-Sainte-Foy-la-Grande-33402.html
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  alderome le Sam 08 Sep 2012, 10:39 pm

Document sur la mort de Jean Blondel, maire de Saint6andré et fusillé par les Allemands
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  le ronin le Sam 08 Sep 2012, 10:46 pm

Bonsoir, et merci pour cette documentation, très intéressante, sur ce comte méconnu .




Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  alderome le Sam 08 Sep 2012, 10:52 pm

Pierre de la Noüe du Veyr a dirigé l'école d'Uriage mais il commence à faire scission avec l'esprit de la Révolution Nationale à tel point que Darnand envoie un détachement de la MIlice assiéger le château et arrêter du Veyr.
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  alderome le Sam 08 Sep 2012, 11:05 pm

Le comte est mort en Allemagne, son train ayant été mitraillé, ici, une pierre commémorative :
http://www.flickr.com/photos/pierreduvair/7880868868/

ALEX
Une photo de la famille à Uriage : http://www.flickr.com/photos/pierreduvair/7881017354/in/photostream/
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comte Pierre Louis de La Ney du Vair

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum