Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Lun 11 Jan 2010, 3:53 pm

Bonjour à tous… Au gré des différents posts que je vous ai infligés, nous avons abordé l’Aktion Reinhard (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/des-einsatzgruppen-a-aktion-reinhard-t5670.htm ), et appris à connaître les hommes qui y participèrent, Odilo Globocnik, Christian Wirth, Franz Stangl, et quelques autres… Mais l’Aktion Reinhard fut-elle une opération d’extermination implémentée uniquement pour assouvir une politique antisémite radicale, ou faisait-elle partie intégrante d’un plan plus large aux objectifs plus ambitieux ? Autre question : dans l’ombre des tueurs sévissant dans les trois camps du Palatinat de Lublin (Belzec, Sobibor, Treblinka), qui étaient les hommes formant la colonne vertébrale de l’Aktion ? Comme nous le verrons à travers cet exemple (un peu touffu), la Solution Finale fut une opération multiforme, comprenant divers tiroirs, et créant des situations complexes, largement inconnues du grand public… J’ai énormément condensé ; en effet, les détails et les ramifications sont tellement compliquées qu’il faudrait des centaines de pages pour les aborder. Toutefois, la tentative qui suit devrait donner une idée de ce à quoi nous avons affaire.

Examinons les faits… Lublin, Pologne orientale, le 29 octobre 1939 (deux mois après le début de l’invasion), alors que la région est encore sous administration militaire, l’Oberführer-SS Friedrich Schmidt prend officiellement la relève de la Wehrmacht, et devient le premier Gouverneur Civil du District. Dix jours plus tard, le 9 novembre 1939, le SSPF (SS und Polizei Führer) Odilo Globocnik entre officiellement à Lublin – une ville multi-ethnique – en qualité de Chef de la SS et de la Police. L’Oberführer-SS Schmidt quitte Lublin début mars 1940. Dés les premiers mois, et pendant toute la durée de son mandat, Globocnik accumule les responsabilités, et devient le maître absolu du District.


Lublin: Le château et le quartier Juif

Convaincu qu’une quantité indéterminée de « sang allemand perdu » peut être « récupérée » dans le District, Heinrich Himmler charge Globocnik de créer un « centre de recherche » afin d’organiser l’expulsion et/ou la « germanisation » des Polonais des territoires de Zamosc. Et le Reichsführer-SS n’est pas le seul à penser en ce sens : toujours en mars 1940, les experts du Dr. Hans Frank, Gouverneur du Generalgouvernement, assurent que les territoires occupés ne seront pas laissés pour compte, mais seront transformés en une région « développée et germanisée » incorporée dans le Grand Reich – mais sans les Polonais et, bien entendu, sans les Juifs dont le sort n’a pas encore été décidé.

Nous avons donc vu que l’Oberführer-SS Friedrich Schmidt (par conséquent une administration SS), ayant pris contrôle du District de Lublin à peine huit semaines après le début de l’invasion, fut immédiatement remplacé par Odilo Globocnik. Faut-il y voir, comme le suggèrent certains chercheurs, la preuve qu’Himmler, en supplantant l’administration civile, ouvrait la voie à des opérations SS déjà prévues pour la région ? L’arrivée de Globocnik à Lublin, avec derrière lui l’autorité du Reichsführer aurait-elle été un signal donné à l’administration du Generalgouvernement que, désormais, la SS prenait le contrôle de la région dans son ensemble, et prévoyait son propre agenda politique ? Une hypothèse parfaitement envisageable.


Odilo Globocnik

S’alignant sur la politique d’Himmler et des experts d’Hans Frank, Reinhard Heydrich n’a de cesse de répéter en haut lieu, que Lublin n’est pas une étape temporaire pour les Allemands ; au contraire. À partir de 1941, la ville, dont la situation économique est au plus bas depuis 1939, cesse d’être une simple ville de garnison et d’administration pour se transformer en centre d’approvisionnement majeur. Cette extraordinaire métamorphose est, bien entendu, le résultat de l’implémentation de camps de travail. Un nombre incroyablement élevé de firmes allemandes ouvrent des agences à Lublin. On y remarque, entre autres, Barth & Kohnenhamp, Deutsche Buchhandlung, Deutsche Gaststatte, Waagenfabrik « Ideal », Landw. Maschineenfabrik, pour ne citer qu’eux… Plus de 100 compagnies s’installent dans ce nouvel Eldorado de l’Est. Il en résulte une immense demande de main-d’œuvre esclave : Juive en particulier, mais également Polonaise et Russe (après la mi-1941). Une « Réserve » est donc créée. Elle doit être combinée avec plusieurs camps de travail obligatoire (Zwangsarbeiterlager ou ZAL) situés le long de la ligne de démarcation Soviétique. Cette réserve doit aussi fournir aux ZAL une force de travail destinée à ériger des défenses militaires, y compris d’immenses tranchées anti-tanks nommée Burggraben.

Alors que le QG SS envisage la création de 4 camps de travail, le Gouverneur Hans Frank s’y oppose pour raisons financières. Globocnik décide donc de créer plusieurs petits camps « bon marchés » et faciles à gérer. Le résultat est catastrophique : les détenus y sont entassés dans des conditions sanitaires déplorables, les malades sont mélangés aux individus valides, le manque de nourriture se fait cruellement sentir… 30% des détenus n’ont ni chaussures, ni pantalons, ni chemises. Les maladies se propagent rapidement. Le projet Burggraben est officiellement abandonné fin 1940 sous la pression de la Wehrmacht qui le considère d’aucune utilité militaire, mais ne cessera qu’au printemps 1941 – les travaux ayant été repris par Globocnik sur ordre d’Himmler.

Le fait qu’une « Réserve Juive de Lublin » ait été créée dès le début de l’occupation allemande – soit presque 2 ans avant le début des opérations d’extermination – est particulièrement significatif. Le fait qu’Odilo Globocnik ait été choisi pour mener à bien ces « expériences spéciales » suggère également que le KdF (Hitler) et Himmler le considéraient comme l’homme le plus adapté (et le plus digne de confiance) pour réaliser la tâche. Nous ne pouvons connaître les pensées intimes de Hitler, ni sur le projet ni sur Globocnik, mais Lublin est aux portes de l’Ukraine – une région très convoitée par les nazis. C’est donc en tenant compte de cette maigre considération, et de la très probable décision de Hitler d’envahir la Pologne afin de créer une base logistique pour l’invasion de l’URSS, que la nomination d’Odilo Globocnik à Lublin prend toute sa signification. Que veut Hitler ? Une simple hégémonie allemande en Europe de l’Est ? Ce n’est pas suffisant. Le Führer, et les membres les plus enragés du NSDAP, exigent beaucoup plus que cela. Ils oeuvrent à l’évacuation et à l’assassinat pur et simple de tous les Juifs, et à l’expulsion de tous les Slaves (plus loin vers l’Est) hors des territoires sous contrôle du Grand Reich. Ce « Grand Empire de l’Est » sera conquis par les armes, jusqu’à la face ouest de la chaîne de l’Oural, et le territoire colonisé uniquement par des Allemands. Cette opération titanesque a un nom : Generalplan Ost.

Pour que ce rêve puisse devenir réalité, une fois les territoires occupés, la présence de nettoyeurs ethniques brutaux et sans scrupules du type de Globocnik s’avère indispensable. La mission se divise donc en plusieurs mouvements : extermination des Juifs, expulsion des Polonais et des Slaves, installation des colons allemands – d’abord dans les territoires de Zamosc, puis dans la totalité du Generalgouvernement.

Suite...


Dernière édition par eddy marz le Mar 29 Jan 2013, 3:37 pm, édité 2 fois
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Lun 11 Jan 2010, 4:08 pm

Suite:

Dés son arrivée à Lublin, Globocnik a déjà pouvoir de vie et de mort sur qui que ce soit, demeurant ou même traversant son territoire. Selon Irmgard Rickheim, son amante, interviewée 56 ans plus tard, « Lublin était SS »… Mais ce n’est rien encore. À partir de la mi-1942 « Globus » accumule les commandements des postes névralgiques de son fief :

- Distriktsstadtsführer ; équivalent de Gauleiter, une position de pouvoir exceptionnelle.
- Reichskommissar pour le « renforcement de la Germanité » (RKFVD & VoMi).
- Reichskommissar pour le RuSHA (Bureau pour la race et le Peuplement).

Ces trois postes lui assurent une liberté d’action sans précédent au sein des préparatifs d’actions et de législations démographiques qui débuteront le 28 novembre 1942 avec l’expulsion de 110.000 paysans Polonais de la région de Skierbieszow. Mais ce n’est pas tout. Fidèle à son esprit de lucre, et à son caractère opportuniste et dénué de scrupules, Globocnik s’emploie également à se consolider un empire financier. Il contrôle bientôt :

- Deutshe Ausrustüngswerke GmbH (armement)
- Ost-Industrie GmbH
- Zentralkranksrevier und Zahnstation (hôpital central & dépôt dentaire SS)
- Arbeitslager (camps de travail de Poniatowa, Budzyn, et Krasnik)
- Zentralkauteilung des Waffen-SS und Polizei Lublin (Office de construction Waffen-SS et Police)
- SS-Benleitung Zamosc (Office de construction SS de Zamosc)

Et une dizaine d’autres organismes. Les revenus qu’il tire de ses postes cumulés, de ses vastes ouvertures dans le monde des affaires de Lublin, et du pillage des biens Juifs et Polonais, ont tôt faire de Globocnik l’homme d’affaire le plus puissant et le plus fortuné de Lublin.


Irmgard Rickheim; compagne de Globocnik

Son autorité est parfois contestée – quoi qu’à contre-cœur – par Ernst Zörner, le nouveau Gouverneur Civil, successeur de Schmidt. Nazi convaincu, « camarade » de longue date du Führer (qui lui doit sa citoyenneté Allemande) et de Josef Göbbels, Zörner entretiendra des relations houleuses avec Globocnik jusqu’à la fin de sa mission sans jamais recevoir le moindre soutien de Hitler…

Si Globocnik bafoue impunément l’autorité légale de Zörner, ce n’est pas simplement pour assouvir ses désirs ou ceux d’Himmler, mais plutôt parce qu’il ambitionne un pouvoir encore plus grand que celui – déjà considérable – qui lui a été accordé. Mais il n’agit pas non plus sans protection. Son but est de contrôler l’ensemble des sphères décisionnaires du Generalgouvernement. En accédant au poste de Chef du NSDAP pour toute la Pologne occupée, il obtiendrait une dimension politique, et pourrait, avec l’appui de ses propres forces de Police, non seulement agir et se servir à sa guise, mais également satisfaire l’obsession d’Himmler : profiter du Generalplan Ost pour créer un état SS en Pologne, quasiment « indépendant », sinon de Berlin au moins du NSDAP. Aux anges, le Reichsführer-SS n’aura de cesse (du moins pour l’instant) de soutenir son protégé ; son « Lieber ‘Globus’ ». Pour preuve, passant outre les plaintes répétées du Dr. Hans Frank, Gouverneur du Generalgouvernement, Himmler refuse de limoger le « voyou » Globocnik, et propose de se débarrasser de Zörner à la place.


Hans Frank et Odilo Globocnik

L’abandon de la « Réserve de Lublin » provoque d’immenses problèmes au sein des villes et villages du District où les Juifs ont déjà été concentrés en attendant d’êtres déportés. De grands ghettos urbains sont donc créés comme structures permanentes en attendant qu’une nouvelle destination de déportation soit choisie. La situation à Lublin est un peu différente. Au lieu d’êtres concentrés dans des ghettos, les Juifs ont été déplacés du centre-ville vers des chefs-lieux ruraux. Cette mesure a été décidée par l’OKW en vue des réquisitions de logements nécessaires à l’organisation de l’opération Barbarossa. Les 40.000 Juifs qui restent encore sont entassés dans le Ghetto de Lublin en mai 1940. À partir d’octobre 1941, les Juifs pris hors des limites de leurs « quartiers » sont automatiquement exécutés.


Soldats Allemands posant dans le Ghetto de Lublin

Donc, que la ville de Lublin soit devenue le centre nerveux et organisationnel SS pour l’extermination des Juifs, et que le District de Lublin soit élu comme base de lancement du Generalplan Ost, relève peut-être de la coïncidence. Pourtant, comme nous le voyons, tout porte à penser le contraire ; tout indique que la région fut sans doute choisie au départ de la campagne polonaise (peut-être même avant) par Adolf Hitler lui-même, pour devenir une sorte de « laboratoire » démographique, c’est-à-dire un lieu consacré à de nouvelles expériences en matière de politique et de législation démographique.

Fin septembre ou début octobre 1941, Odilo Globocnik se rend à Berlin ; c’est obligatoirement là, trois mois avant la Conférence de Wannsee, qu’il est chargé par Himmler de procéder à l’extermination des Juifs du Generalgouvernement ; une opération qui n’a pas encore de nom… En Pologne, les SS créent, sur le terrain d’une raffinerie à Trawniki (à 40 km de Lublin), un camp de prisonniers destiné à recevoir les prisonniers militaires Russes et Polonais. Plusieurs volontaires soviétiques sont sélectionnés pour servir dans la SS, en tant que gardiens de ghettos. Les volontaires sont entraînés dans un camp SS situé dans les bâtiments de la raffinerie. Simultanément, des travaux sont entrepris pour tenter de transformer le vieux manoir de Chelmno, à 60 km au nord-ouest de Lodz, en centre d’extermination. Compte tenu des résultats « négatifs » obtenus par les Einzatsgruppen avec les camions à gaz, décision est prise de construire des chambres à gaz « fixes ». Le même mois de la visite de Globocnik à Berlin, des plans sont dressés prévoyant d’en munir les petits centres d’extermination de Riga et Chelmno. La construction de Belzec – le 1er camp « expérimental » d’extermination à proprement parler – débute le 1er novembre 1941. La construction d’un 2e camp d’extermination, Sobibor, suit peu de temps après (mars 1942) ; un troisième, Treblinka, est érigé 2 mois plus tard (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/treblinka-une-introduction-t7482.htm ).


Le SS Rudi Kamm, à Belzec

Le 20 janvier 1942 Reinhard Heydrich convie les agences gouvernementales nazies à la Conférence de Wannsee. Le sort des Juifs ayant déjà été décidé, seuls les aspects techniques et organisationnels sont abordés. La conférence est l’officialisation d’une opération initiée depuis plusieurs mois…

À Lublin, l’administration de l’Aktion emménage dans la caserne Julius Schreck ; l’état-major s’installe dans l’ancien collège Stefan Batory ; Globocnik, quant à lui, a déjà emménagé dans une luxueuse villa du centre ville. Contrairement aux Einsatzgruppen, les membres allemands du personnel d’Aktion Reinhard sont presque tous des civils ; l’extermination est organisée et administrée par un commandement d’officiers de Polizei, et de cadres civils issus de l’opération T4, sélectionnés pour leur « expertise » en la matière. De février à début mars 1942, le Hauptsturmführer-SS Kriminalkommissar Christian Wirth et le Dr. Helmut Kallmeyer de l’opération T4 procèdent à des tests sur la toxicité des gaz d’échappement de moteurs divers. D’autres expériences sont menées indépendamment par Wirth et Lorenz Hackenholdt.

Le 27 mai 1942, le Reichsprotektor de Bohême-Moravie, Reinhard Heydrich est assassiné à Prague. Deux mois plus tard, la Chancellerie du Führer (KdF) décide d’accélérer la « Solution Finale ». L’opération de nettoyage ethnique entamée par Odilo Globocnik et ses sbires se nomme désormais « Aktion Reinhard »… De juillet 1942 à octobre 1943, 1.500.000 Juifs et Roms sont assassinés dans les 3 camps. Les vastes quantités de vêtements et de biens divers ayant appartenus aux victimes sont stockées aux dépôts du Bekleidungswerke der Waffen-SS, Aussenstelle Lublin, situés sur l’aérodrome désaffecté de Lublin, afin d’y êtres triés et traitées… Une source de richesse supplémentaire pour le Reich, dans laquelle Globocnik et Christian Wirth puisent sans vergogne.

Aux environs de mai 1943, et aussi bizarre que cela puisse paraître, Anna Globocnik, mère d’Odilo, s’installe à Lublin, emménageant dans un splendide appartement non loin de la luxueuse villa de son fils… Tous deux sont très attachés l’un à l’autre. La mère est-elle au courant des activités d’exterminateur de son rejeton ? Si oui, les approuvent-elle ? Et sinon, Odilo Globocnik se voit-il contraint de faire des acrobaties pour lui cacher son sombre et terrifiant secret ? Nous n’en savons rien…

Suite...


Dernière édition par eddy marz le Mar 29 Jan 2013, 3:38 pm, édité 2 fois
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Lun 11 Jan 2010, 4:18 pm

Suite & Fin :

Les Hommes de l’Ombre

Plusieurs hommes aidèrent Odilo Globocnik dans sa vaste entreprise de nettoyage ethnique, de germanisation, et de pillage systématique du District de Lublin. Moins connus du public, ils méritent tout de même d’êtres retenus pour ce qu’ils furent :

Hermann Höfle ; Sturmbannführer-SS, un des membres clefs de l’Aktion Reinhard, également impliqué dans la construction des bases SS et Policières dans les territoires conquis de l’Est. Le 16 mars 1942, il participe à une réunion entre les cadres « Aktion Reinhard » et les membres de l’Administration Civile pour le but d’organiser les déportations vers le camp d’extermination de Belzec.

Chef du staff de l’Aktion, Höfle est chargé de s’assurer qu’un « serment de secret » est signé par tous les participants. Il joue un rôle majeur dans les déportations provenant de Mielec, Lublin, Rzeszow, Varsovie et Bialystok. Ce sera encore lui qui escortera Adolf Eichmann lors de la visite de ce dernier à Lublin (peut-être Belzec) et Treblinka. Höfle est également responsable des transports arrivant d’Allemagne vers Lublin. Son activité lors du « nettoyage » du Ghetto de Varsovie est très bien documentée : Le 22 juillet 1942, à 10h du matin, Höfle et ses assistants se présentent au QG du Judenrat et ordonnent que « tous les Juifs indépendamment de leur sexe ou âge » soient déportés vers « l’Est » ; 6.000 personnes doivent êtres disponibles pour 16h. Il en sera de même tous les jours.


Hermann Höfle, pendant et après la guerre

Höfle a trois enfants, dont deux jumeaux. Ces derniers meurent de maladie infectieuse à Lublin. Lors de leurs funérailles, en larmes, Höfle lâche : « C’est la punition pour les enfants de Varsovie… ». Pourtant, Höfle reste à Lublin, même après le départ de Globocnik pour Trieste. En novembre 1943, il participe activement, avec Christian Wirth revenu exprès d’Italie, à l’opération Erntefest, la liquidation des camps de travail du District de Lublin. Puis les deux rejoignent Globocnik à Trieste. Arrêté en même temps que Globocnik, Höfle assiste au suicide de son chef (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/fin-d-un-tueur-odilo-globocnik-t5716.htm?highlight=globocnik ). Relâché par les Anglais faute de preuves, il vit tour à tour en Italie, en Autriche, et en Allemagne, avant d’être arrêté à Salzburg en 1961. Il se suicide dans sa cellule le 20 août 1962.


Ernst Lerch ; ex membre du SD, et membre de la Waffen-SS à partir de septembre 1941, Ernst Lerch connaît Odilo Globocnik depuis 1934. Dés 1941 il est muté à Cracovie dans le Generalgouvernement, et nommé Rasse und Seidlungsführer. Le 20 décembre, il devient Chef du Staff personnel du SSPF Globocnik et Stabsführer der Allgemeine-SS. À Lublin, Lerch joue un rôle primordial dans l’Aktion Reinhard. Responsable aux « Affaires Juives » il assure également la liaison radio confidentielle entre le QG de l’Aktion et Berlin. Certaines sources tendent à prouver que Lerch dirigea la liquidation de milliers de Juifs du Ghetto Tatarski de Lublin dans la forêt de Krepiec.

À la fin d’Aktion Reinhard, Ernst Lerch quitte la Pologne et rejoint Globocnik à Trieste où il continue ses activités, au même poste, dans la cadre de l’opération OZAK (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/ozak-derniere-mission-des-tueurs-daktion-reinhard-t9297.htm ). Il tiendra le poste de Commandant de Police provisoire pendant quelques semaines à Fiume. Lors de la débâcle allemande en Italie, il s’enfuit en Carinthie, et sera capturé en même temps que Globocnik et Höfle. Incarcéré à Wolfsberg par les Anglais, il s’échappe, et ne sera retrouvé qu’en 1950. Jugé à Klagenfurt le 15 mai 1972, Ernst Lerch sera acquitté le 11 mai 1976… Une fois encore, faute de preuves. Il meurt en 1997.

Georg Michalsen ; né Georg Michalczyk, Michalsen est, à l’origine, comptable à Oppeln. Membre du NSDAP depuis le début, il s’inscrit à la SS en 1932.

Obscur personnage, il fait partie du staff de Globocnik à Lublin, où il est responsable de la construction de bastions SS dans l’Est (comme Thomalla, Höfle, et Claasen). Chargé de la surveillance des transports, Michalsen est aussi lourdement impliqué dans les déportations de Varsovie et de Bialystok. Il accompagne Höfle lors de la visite de ce dernier au Judenrat de Varsovie, et sera une des figures emblématique du « Commando de liquidation du Ghetto ».


Les différents visages de Georg Michalsen

Lui aussi partira à Trieste avec Globocnik et, comme Höfle et Lerch, sera arrêté avec lui. Comme eux, il est relâché… Retrouvé en 1961, vivant sous son propre nom avec sa famille à Hambourg, il bénéficie d’un non-lieu ; sa présence à Lublin n’étant même pas mentionnée par la police lors de l’enquête sur son passé SS.

Voilà. Merci de votre attention

Eddy
clin doeil gri


Sources :

- Poprzeczny, Joseph. Odilo Globocnik ; Hitler’s man in the East – Mc Farland & Co., 2004

- Gutman, Yisrael. The Jews of Warsaw The Harvester Press, Brighton 1982

- Arad, Yitzhak. Belzec, Sobibor, Treblinka ; The Operation Reinhard Death Camps – Indiana University Press, 1987.

- Arendt, Hannah. Eichmann in Jerusalem ; a report on the banality of evil – Viking Compass New York, 1965

- Yad Vashem
- Public Records Office (PRO –Kew)
- Bundesarchiv ; Ludwigsburg (Investigation against Georg Michalsen)
- NARA
- USHMM
- Holocaust Historical Society
- O’Neil, Robin. Belzec : Prototype for the Final Solution ; Hitler's answer to the Jewish Question E-book : www.jewishgen.org/belzec1/belzec.html
- Narodowe Archiwum Cyfrowe


Dernière édition par eddy marz le Mar 29 Jan 2013, 3:38 pm, édité 2 fois
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Phil642 le Lun 11 Jan 2010, 4:51 pm

Merci Eddy !


C'est quand même affolant de constater le nombre de ceux qui échapèrent à la justice.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Lun 11 Jan 2010, 5:01 pm

Phil642 a écrit:Merci Eddy !


C'est quand même affolant de constater le nombre de ceux qui échapèrent à la justice.

You're welcome, my friend. Un nombre très élevé de participants aux crimes échappèrent à la justice, comme on le constate avec les procès des années 50-60. Pas tellement une volonté de fermer les yeux, mais plutôt un foutoir inimaginable du à la désorganisation, aux documents manquants, au secret des opérations, et à la cruelle absence de témoins ou de pièces photographiques. Ce n'est pas pour rien que ces actions furent conçues confidentiellement...
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Lun 11 Jan 2010, 5:18 pm

Une photo du Gouverneur Civil, Ernst Zörner, qui tenta, sans succès, de s'opposer aux menées de Globocnik...


`(source N.A.C)

clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Jules le Mer 13 Jan 2010, 10:32 am

Merci infiniment Eddy pour ce nouvel exposé. Du très bon boulot, comme d'habitude.
Combien as-tu de pages de notes sur Aktion Reinhard mon cher Eddy ? 600 ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Mer 13 Jan 2010, 10:38 am

Salut Jules;
Merci pour tes généreux commentaires. Ma doc sur Aktion Reinhard se situe aux environs de 2.500 pages... clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  le ronin le Mer 13 Jan 2010, 11:28 am

Bonjour, merci Eddy pour le travail de documentation, riche, et très détaillé, que tu nous fais partager .



Amicalement.



Le ronin.


....Etre conscient de la difficulté, permet de l'éviter.....



Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  riderdigeste le Mer 13 Jan 2010, 10:18 pm

ces clichés sont d'excellente qualité, le commentaire itou merci
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Jules le Jeu 14 Jan 2010, 8:48 am

eddy marz a écrit:Salut Jules;
Merci pour tes généreux commentaires. Ma doc sur Aktion Reinhard se situe aux environs de 2.500 pages... clin doeil gri

2500 pages. Tout simplement magnifique. Toutes mes félicitations.
J'espère que t'auras l'occasion de mettre en ligne (peut-être bientôt ?) tout ce titanesque travail, au travers d'un blog ou d'un site. Pour moi, le nazisme et tout particulièrement la "Solution finale à la question juive" constituent le sujet le plus intéressant du XXème siècle, historiquement parlant.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Jeu 14 Jan 2010, 9:09 am

Jules a écrit: J'espère que t'auras l'occasion de mettre en ligne (peut-être bientôt ?) tout ce titanesque travail, au travers d'un blog ou d'un site. Pour moi, le nazisme et tout particulièrement la "Solution finale à la question juive" constituent le sujet le plus intéressant du XXème siècle, historiquement parlant.

Good Morning, Jules.

Oui, je tenterais, au fur et à mesure, de mettre en ligne des articles à ce sujet (si ça ne devient pas lassant pour les autres yeu gri) . J'ai découvert la dimension de la Solution Finale en découvrant- il y a de nombreuses années de cela - l'affaire Gerstein. L'histoire de la mise en place, de l'implémentation de cet évènement, ainsi que les destins humains qui y sont liés, est une histoire d'une densité et d'une complication qui dépasse les capacités de synthèse d'un seul homme. Au regard de tous ces documents, force est de réaliser que la réalité est fort différente de l'interprétation simplificatrice fournie au grand public. En plus de ça, viennent s'ajouter les théories divergeantes, les différentes "écoles" de l'Holocauste, les prises de position des intellectuels, des politiques, des artistes, des auteurs de fiction... et des négationnistes. La plupart soulèvent des points qui méritent - à un moment donné - l'attention. Nous pouvons emettre des hypothèses (ce que je me risque parfois à faire avec plus ou moins de bonheur) pour tenter de comprendre, mais le plus important est d'essayer de rester objectif lorsque nous analysons un phénomène qui déchaîne tellement de passions...

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Jules le Jeu 14 Jan 2010, 9:35 pm

eddy marz a écrit:
Good Morning, Jules.

Oui, je tenterais, au fur et à mesure, de mettre en ligne des articles à ce sujet (si ça ne devient pas lassant pour les autres yeu gri) . J'ai découvert la dimension de la Solution Finale en découvrant- il y a de nombreuses années de cela - l'affaire Gerstein. L'histoire de la mise en place, de l'implémentation de cet évènement, ainsi que les destins humains qui y sont liés, est une histoire d'une densité et d'une complication qui dépasse les capacités de synthèse d'un seul homme. Au regard de tous ces documents, force est de réaliser que la réalité est fort différente de l'interprétation simplificatrice fournie au grand public. En plus de ça, viennent s'ajouter les théories divergeantes, les différentes "écoles" de l'Holocauste, les prises de position des intellectuels, des politiques, des artistes, des auteurs de fiction... et des négationnistes. La plupart soulèvent des points qui méritent - à un moment donné - l'attention. Nous pouvons emettre des hypothèses (ce que je me risque parfois à faire avec plus ou moins de bonheur) pour tenter de comprendre, mais le plus important est d'essayer de rester objectif lorsque nous analysons un phénomène qui déchaîne tellement de passions...

Eddy
clin doeil gri

Bonsoir Eddy,
Plus je m'intéresse à la Solution Finale, dont j'ai bien sûr "sous-estimé" la complexité, et plus j'ouvre des boites qui contiennent elles-même d'autres boites etc. À chaque fois, j'en apprends davantage : par les bouquins mais aussi le web.
Je t'encourage vivement à "publier" tes notes au travers d'un blog, tout en participant tout aussi activement sur ce forum.
T'auras sûrement un tas de fidèles lecteurs (dont je ferai partie).
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Phil642 le Jeu 14 Jan 2010, 10:07 pm

Je plussoie, si j'ose dire.

L'ampleur de la tâche est à la hauteur de l'horreur et je pense que ce travail humain est plus qu'utile de dévoiler tout ça.

Moi aussi j'ai su très tôt dans ma jeunesse qu'il s'était passé quelque chose de terrible, j'ai vu sur des photos de livres qu'avait acheté mon grand père et que mes parents m'empêchaient de lire parce que c'était laid ...

Lorsqu'il est mort, on m'a demandé de brûler ses livres plein de photos de cadavres dans des fosses, je les ai naturellement parcourus avant de les brûler.

Il a toujours été inconcevable dans mon éductaion de détruire un livre, c'est un scandale, mais que mes parents me le demandent me dépassait plus que tout, et je pense qu'ils on voulu que je les regarde avant de s'en débarrraser.

Je ne savais pas ces choses "avant", ça m'a marqué à tel point que j'en suis encore là aujourd'hui!
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Soudard le Jeu 28 Jan 2010, 12:25 pm

Un assez beau documentaire anglais surAuschwitz est passé sur Club RTL ce lundi, la suite lundi prochain à 20h20. C'est la 1ère fois que j'entends parler
ouvertement de l'Aktion Reinhard à la télévision. Eddy pourrait il me donner son avis s'il connait ce documentaire
Merci
Pierre

Soudard
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 58
Localisation : Hainaut Belgique
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Jeu 28 Jan 2010, 1:25 pm

Soudard a écrit:Un assez beau documentaire anglais surAuschwitz est passé sur Club RTL ce lundi, la suite lundi prochain à 20h20. C'est la 1ère fois que j'entends parler
ouvertement de l'Aktion Reinhard à la télévision. Eddy pourrait il me donner son avis s'il connait ce documentaire
Merci
Pierre

Salut Soudard;

Je connais ce docu/fiction Auschwitz: The Nazis and The Final Solution écrit et dirigé par L. Rees (co-produit par la BBC, et dans lequel Ian Kershaw travailla en qualité de conseiller historique). Concernant l'Aktion Reinhard, peu de gens en France en ont entendu parler jusqu'à assez récemment, et cela en raison du fait que la France n'a axé ses recherches que sur Auschwitz car c'était la destination des déportations de Juifs Français... L'Aktion Reinhard concernait les Polonais, les allemands déportés d'Allemagne, et tous les pays satellites de l'URSS. L'Aktion Reinhard fut une opération plus meurtrière qu'Auschwitz (Auschwitz : 1.100.000 morts environ; Aktion Reinhard : au moins 1.600.000), mais les 3 camps furent démantelés et re-paysagés par les SS en 1943, soit 2 ans avant la fin de la guerre. L'ampleur d'Aktion Reinhard ne fut comprise que graduellement, et seulement à partir des années 50 lorsque l'existence même de l'opération fut découverte par la magistrature allemande au cours des procès du personnel "T4" (Euthanasie). Il ne restait qu'une poignée de témoins, aucune photo, aucune preuve de batiments, la plupart des survivants avaient émigrés en Israël (certains interviewés par Lanzmann), d'autres encore étaient revenus en Allemagne; il fallu les retrouver, les filmer (BBC, Lanzmann etc.)... Concernant les SS, il ne restait que des subalternes comme Suchomel ou Oberhauser, et très peu d'entre eux furent condamnés. C'est à partir de témoignages comme ceux de Franz Stangl et de Kurt Gerstein qu'Aktion Reinhard prend forme dans l'esprit des chercheurs... Les recherches continuent, il y a beaucoup de pièces manquantes encore. L'Aktion Reinhard pourrait faire l'objet d'un long documentaire en soi.

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Soudard le Jeu 28 Jan 2010, 1:42 pm

Merci beaucoup Eddy, j'attends avec impatience lundi prochain pour voir la suite de cette fiction, personnellement en belgique, jamais je n'avais entendu
parler de l'Aktion Reinhard. Je l'ai découverte en m'inscrivant sur ce forum et j'apprécie énormément des interventions pour ce quelles m'apportent.
Encore un grand merci
Pierre

Soudard
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 58
Localisation : Hainaut Belgique
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  supertomate le Mer 03 Fév 2010, 11:42 pm

Je me joins aux autres pour te remercier Eddy et t'encourager à publier ton boulot.
Ayant mon coté "vieux con", dés qu'un texte est un peu consistant je préfère le lire sur papier que sur écran.

J'ai donc commencé à rassembler tes interventions et les réponses enrichissantes qui les accompagnet pour les imprimer. Mais pour passer du format "forum" au format "traitement de texte", je me prends la tête grave.

Est-il possible d'avoir tes textes sous un autre format ou y'a-t-il un moyen simple de faire la transformation dont je parle?
avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 46
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  eddy marz le Jeu 04 Fév 2010, 8:16 pm

supertomate a écrit:
Ayant mon coté "vieux con", dés qu'un texte est un peu consistant je préfère le lire sur papier que sur écran.

J'ai donc commencé à rassembler tes interventions et les réponses enrichissantes qui les accompagnet pour les imprimer. Mais pour passer du format "forum" au format "traitement de texte", je me prends la tête grave.

Est-il possible d'avoir tes textes sous un autre format ou y'a-t-il un moyen simple de faire la transformation dont je parle?

Salut Supertomate;
Rassures-toi, moi aussi je fais partie des gens qui préfèrent lire sur papier (et de loin !). Je ne sais pas quoi te dire pour rassembler mes textes; je suis moi-même un barbare de la technique. Dans le même cas, je me borne à sélectionner le texte et à le copie/coller sur Word au fur et à mesure. J'extirpe les photos, je les mets sur le bureau, puis après je les réinsères sur le doc Word aux endroits où je veux... Tu vois, je ne suis pas mieux. À part ça, mes textes ne sont publiés nulle part (car pas encore prêts et, de plus, j'ai "adapté" pour le forum) donc je ne puis rien te conseiller de plus... spamafote

Cordialement
Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Merci !

Message  ubik83 le Mer 17 Avr 2013, 11:18 pm

J'ai ( re ) pris connaissance de ce dossier, que j'avais déjà du parcourir je pense, il ne m'était pas inconnu. Passionnant, mais aussi effarant. Surtout si on se laisse aller à penser aux 2500 pages de documentation... On n'ose se représenter l'ampleur de la tâche pour rassembler tout ça et s'y retrouver...

Mon roman me parait tout petit, minuscule, dérisoire, après ça.

Bon, quelque part : tant mieux ! Peut-être que comme ça, j'aurai plus de coeur à l'ouvrage !

Quoi qu'il en soit : merci ! ! !

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Generalplan Ost & Aktion Reinhard… Les hommes de l’ombre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum