"Messages personnels" radiodiffusés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Messages personnels" radiodiffusés

Message  périscope le Sam 06 Fév 2010, 9:26 am

Bonjour,

Je viens de finir les deux tômes de "la guerre secrête", dans laquelle il est beaucoup fait mention de la préparation des résistants au jour J. Je me posais sur les messages personnels (type "Jean a les orteillesrouges") diffusés à la radio et à l'attention des résistants les questions suivantes :
- Quand et comment est né le code des messages. Je sais que la première partie du message invitait à se tenir prêt, et la second à s'exécuter. Mais comment relier le contenu du message : 1 - au groupe auquel il s'adresse ; 2 - à l'action à accomplir ; 3 - au délai de l'action.
- Comment se fait-il qu'avec tous les moyens barbares dont disposaient les SS et la Gestapo, ces derniers n'aient pas réussi à pénétrer ce code, et ce jusqu'au jour J ? Car il ne fait aucun doute que ces messages n'étaient pas naturels et qu'ils jouaient contre l'ennemi qui les écoutait et notait tous les soirs. Pourquoi donc pas plus de persévérance et de réussite dans le perçage de ce secrêt ?

Merci pour vos lumières.

Cordialement.

périscope
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  tocounet le Sam 06 Fév 2010, 12:37 pm

Il me semble qu'il s'agissait d'avantage de signaux de départ pour quelque action que ce soit, plutôt que de phrases codées. Je veux dire par là que les résistants étaient mis au courant que le message de déclenchement d'un sabotage, ou de l'évacuation d'un pilote se ferait à l'écoute de telle ou telle phrase. Il n'y avait pas de sens traduisible, les personnes concernées attendaient ce message comme signe d'agir. De nombreux messages à caractères personnels n'avait d'ailleurs qu'un rôle de désinformation, les véritables étant noyés sous une masse de faux.

Mais je fais peut-être totalement fausse route, ce n'est qu'un avis. Cela expliquerai la quasi inviolabilité du système. De plus un appareil pour traduire de décryptage comme une sorte d'"enigma" n'est que peu pratique à transporter, et un système de traduction est toujours découvert, ou du moins partiellement décrypté.
avatar
tocounet
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 294
Age : 29
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  Kalendeer le Sam 06 Fév 2010, 12:39 pm

Ils avaient dû les pénétrer un minimum puisque je crois qu'ils savaient ce que le poème utilisé pour annoncer le Jour J signifiait.

Après, faut voir que leurs espions en GB avaient été retournés, peut être qu'ils avaient aussi eu de fausses infos à ce sujet ?
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  tocounet le Sam 06 Fév 2010, 12:51 pm

Ils avaient dû les pénétrer un minimum puisque je crois qu'ils savaient
ce que le poème utilisé pour annoncer le Jour J signifiait.
Probablement comme tu dis grâce au réseau d'espionnage, je ne crois pas qu'il puisse s'agir d'un système de cryptage.
Je sais que pour le jour J de fausses informations sont en effet parvenus aux espions allemands "identifiés", du moins suspectés, pour encore plus assurer les Allemands d'un débarquement dans le pas de calais notamment en support à l'opération Fortitude.
Ceci dit, l'Abwehr ne chômait pas et ils avaient peut-être intercepté ce poème et sa signification.

Je suis sûr qu'une lanterne viendra nous éclairer.
avatar
tocounet
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 294
Age : 29
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  Ming le Sam 06 Fév 2010, 12:58 pm

Un premier élément de réponse :



Pour répondre à ta deuxième question, le code (radio uniquement, parce que pour les "pianistes" c'est tout autre chose) est cloisonné par maquis. Comme le montre l'illustration ci-dessus, chaque phrase mentionne un nom de maquis, un secteur, etc. Les résistants du réseau Y n'étaient pas censés être au courant des messages destinés au réseau X, uniquement ceux d'ordre général, tels que "les sanglots longs des violons de l'automne... Bercent mon cœur d'une langueur monotone" (message de la proximité du jour J). Moyennant quoi, la gestapo a effectivement arrêté certains membres de réseaux et remonté certains réseaux, uniquement parce que ces derniers n'étaient pas cloisonnés, non pas à cause des messages radiodiffusés, mais parce que les membres ne travaillaient pas cellules isolées.

En fait, essayer d'attrapper le réseau à l'autidition du message de la BBC, bien que cela se soit fait (notamment dans le cadre de parachutages d'armes) c'est un peu essayer de tuer une mouche avec un marteau et une enclume. Stratégiquement parlant, il est bien plus intéressant de mettre la main sur le réseau entier, c'est-à-dire pas seulement les membres actifs mais également les courriers (messagers), les informateurs, relais et ce qui s'en suit.

Le schéma classique c'est d'abord de repérer le pianiste : il envoie les messages en code (voir ci-dessous) à Londres au service du SOE concerné. Même s'il agit seul, il reçoit forcément de quelqu'un les messages à envoyer. Le service d'écoutes allemand n'a pas eu trop de mal à capturer plusieurs de ces pianistes, en dépit des précautions prises par ces derniers. Egalement, il est vrai, parce que certains pianistes avaient des messages bien trop longs à faire passer (ie, la logique de base pour éviter de se faire pincer, c'était des messages courts, envoyés à chaque fois d'un endroit différent). Du pianiste, on remonte facilement aux autres membres : le paniste dépend d'un messager, lequel reçoit les messages du responsable de réseau ou d'un adjoint, etc.

D'autre part, les pianistes de la résistance possédaient un code qu'ils déterminaient eux-mêmes en le basant sur une strophe d'un poème. De ce fait, chaque code, à moins de savoir quel poème fut employé pour la composition du code, est introuvable à moins d'y consacrer d'énormes moyens pendant un bon bout de temps. Auquel cas, il est plus facile de torturer le pianiste ou de le retourner. Le pianiste est censé disposer une lettre ou commencer l'envoi de son message par un signal d'erreur : mais dans bien des cas, le SOE ne s'est pas aperçu de la présence de l'avertissement de retournement ou de capture -volontairement ou involontairement suivant les pianistes concernés, c'est une autre question-.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  tocounet le Sam 06 Fév 2010, 1:03 pm

Très intéressant. Cela signifie bien qu'il s'agissait de "mots de passe" davantage que de codes cryptés. Un cloisonnement basique mais ingénieux.
avatar
tocounet
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 294
Age : 29
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  lebel le Dim 07 Fév 2010, 9:34 pm

Bonsoir
Enfant , en Algerie , pendant la guerre , j'etais extremement interessé par les evenements et ne loupais pas , le soir , avec mon père les emissions françaises de la BBC
C'etait aprés novembre 42
Les messages personnels m'intriguaient et je les notais , a l'occasion sur un cahier et si ma mémoire est encore bonne , je me rappelle encore ceux ci :
- Alexandre a pris le train pour Paris
- Les poires sont cuites en Hollande
- Youdy pleure sa poupée
- Christophe Colomb a decouvert l' Amerique en 1492

Un expert de la chose pourrait il me dire le sens de ces messages ?

Une autre emission " Les traitres au Pilori "
Le commentateur ( Maurice Schumann ? ) y denonçait des traitres ou collabos , hommes et femmes , indiquant clairement , leur nom , adresse et les faits reprochés .............le tout agrementé de commentaires vengeurs !
Je notais les noms sur mon cahier ......mais n'en ai plus le moindre souvenir!

Ah , la nostalgie !

lebel
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 07/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  périscope le Sam 20 Fév 2010, 9:46 am

Bonjour

Merci à Ming pour ces longues explications bien utiles. Si le message est le feu vert pour une action, il me reste à savoir comment cette action a été déterminée et qu'est-ce qui, dans le code, permet de savoir à quel group est destiné le message. Sans doute par agents envoyés de Londres pour informer/diriger les maquis ?

Bon WE à tous.

périscope
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Messages personnels" radiodiffusés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum