-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque The Mandalorian, Casque électronique Premium Star Wars
100.99 € 149.99 €
Voir le deal

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

4 participants

Aller en bas

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Empty Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

Message  eddy marz 30/4/2011, 19:24

Bonsoir à tous;
Quelques mots d'introduction sur la SS et le monde des affaires...

Jusqu’en 1939, Heinrich Himmler ne se préoccupe que modérément des Entreprises Economiques SS (SS-Wirtschaftsunternehmungen). Il y a l’usine de porcelaine à Allach. Sous camp de Dachau, Allach est divisé en deux enclos : le premier contenant environ 3.000 détenus Juifs, et le second 6.000 détenus non Juifs. Contrairement à Himmler, Adolf Hitler ne semble pas tenir les porcelaines d’Allach en grande estime. Selon certains témoins, le Führer, moqueur des tentatives du fidèle Heinrich de recréer un « Germanisme » de pacotille, aurait déclaré « C’est comme chercher un fantôme dans un grenier. Quelle culture peut-on dénicher dans un pot de terre ? ». De toute façon Hitler lui laisse volontiers ses lubies – Himmler lui est indispensable à d’autres entreprises, nettement moins avouables.

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État 68969710
Cachet Allach, sous une assiette en porcelaine SS

Mais il n’y a pas que le Germanisme à obséder le Reichsführer-SS ; il y a aussi la santé de la nation. Dans sa croisade contre l’alcoolisme, Himmler, apôtre de l’hygiène et de l’homéopathie, acquiert l’eau minérale Apollinaris, « The Queen of Table Waters », à Bad Neuenahr, après que les actionnaires Britanniques de la compagnie aient été expropriés (voir : http://www.apollinaris.de/de_de/ et http://en.wikipedia.org/wiki/Apollinaris_(water) )

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État 200px-10

Bref, tout cela est encore d’un niveau restreint. Mais la 2e Guerre Mondiale et l’acquisition soudaine d’immenses territoires fertiles vont élargir le champ d’activités du Reichsführer-SS de façon significative.

Si la SS est avant tout un immense consommateur, elle devient maintenant un important producteur de produits en tous genres. Dés le début de la guerre, agriculture et élevages en Pologne, scieries, industrie minière, et pêcheries en URSS, tombent dans son rayon d’action. Des Unités Économiques Opérationnelles du WVHA (SS-Wirtschaftkommandos), sont alors formées dans le but de coordonner les projets localement et, entre 1941 et 1944, les SS vont se livrer à une exploitation massive des richesses, des ressources, et des populations de l’Est. Mais il n’y a pas que les territoires conquis ; l’Allemagne représente elle aussi un fabuleux secteur d’expansion et d’enrichissement. Ayant déjà acquit une certaine indépendance en matière de ravitaillement militaire, la SS se lance maintenant dans le domaine général…

Les camps de concentration offrent une source pratiquement intarissable de main d’œuvre bon marché et remplaçable et, lorsqu’il ne s’avère pas avantageux d’implanter une antenne SS dans tel ou tel endroit, les travailleurs sont tout simplement transférés au sein d’entreprises privées ou utilisés en sous-traitance. Ainsi, les entreprises gérées directement ou indirectement par la SS couvrent bientôt un large éventail d’activités – de la confection de vêtements à l’armement, en passant par l’exploitation de carrières et la construction aéronautique. Environ 2 millions de travailleurs des deux sexes y sont employés. D’ici 1944, l’Ordre Noir aura développé son propre système économique dans lequel sont regroupés les produits bruts, les usines qui les traitent, les ouvriers qui les manipulent et, à l’autre extrémité de la ligne, les consommateurs qui les absorbent. Au bout du compte, la SS contrôle plus de 500 entreprises, et produit 75% des boissons non alcoolisées consommées en Allemagne ainsi que pratiquement tous les meubles qui y sont confectionnés. Il convient également de noter qu’à travers ces activités extrêmement diverses la SS réussit à tisser un réseau efficace de représentants et de contacts liant tous les centres névralgiques de la sphère industrielle Allemande ; le Führer, qui aime parfois plaisanter, surnomme Himmler le plus puissant industriel d’Allemagne.

Le Reichsführer-SS, quant à lui, est bien décidé à exploiter la force ouvrière esclave des camps de concentration à plein rendement. Les projets architecturaux et immobiliers de la SS sont tellement vastes et ambitieux que l’Obergruppenführer-SS Oswald Pohl, directeur du WVHA (Office Économique de la SS), reçoit l’ordre de créer – dés 1942 – un camp de réserve d’au moins 5.000 tailleurs de pierre et 10.000 maçons. Ces travailleurs seraient alors chargés de produire pour l’État un minimum annuel de 100.000 m3 de granit – plus que ce qui avait jamais été produit par toutes les carrières réunies de l’ancien empire. Compte tenu du fait qu’il n’existe en Allemagne nazie que 4.000 tailleurs de pierre spécialisés, un programme de formation est aussitôt mis en place : Les commandants de camps sont informés que dorénavant l’aptitude et l’efficacité des prisonniers sélectionnés doit être maintenue coûte que coûte par le biais d’une alimentation suffisante et de vêtements décents. Les volontaires au programme sont mêmes gratifiés de petites récompenses à titre d’exemple aux indifférents. Comme motivation supplémentaire, on assure aux prisonniers qui réussissent la formation qu’ils sont désormais exemptés de tout transfert vers des camps aux conditions moins humaines.

L’Amtsgruppe-W du WVHA, chargé d’administrer les entreprises économiques SS, est divisé en 8 départements (Ämter). Un petit détail des activités sous sa juridiction permettra de se rendre compte de l’étendue et de la variété des activités SS entreprises pendant la guerre :

AMT I – Ostubaf-SS Karl Mummenthey
Deutsche Erd und Steinwerke GmbH (Argile & Briqueteries Allemandes)

1. Briqueteries : situées dans les camps de concentration de Sachsenhausen, Buchenwald, Neuengamme, et Stutthof.

2. Carrières :
• Pierre : Rotau, Linz
• Granit : Mauthausen, Gross-Rosen, Flössenburg
• Maçonnerie : Oranienburg
• Gravier : Auschwitz
• Huile de Schiste : Natzweiler

3. Poterie et Porcelaine : Allach (Dachau) ainsi qu’en Bohême.

AMT II – Ostubaf-SS Dr. Hanns Bobermin
Baustoffswerke und Zementfabriken (Matériaux de Construction & Usines de Ciment)

1. Matériaux de Construction : Usines à Posen, Bielitz, Zichenau.

2. Ciment : Usine de Golleschau à Auschwitz.

3. Usines Orientales : Regroupement des compagnies de construction Russes saisies par la SS.

AMT III – Industrie Alimentaire

1. Eau Minérale : Il existe trois usines SS de boissons non alcoolisées : Sudetenquell, Mattoni, et Apollinaris. Elles sont associées à la compagnie d’embouteillement Rheinglassfabrik.

2. Boucheries & Charcuteries : Auschwitz, Dachau, Sachsenhausen.

3. Boulangeries : Boulangeries SS à Auschwitz, Dachau, Sachsenhausen, Hergozenbusch, Lublin, et Plaszow.

AMT IV – Équipement

1. Armement militaire : L’objectif SS dans l’armement ne vise pas uniquement à armer la Waffen-SS, mais également de venir à la rescousse des fabricants d’armes conventionnels, (particulièrement en période de guerre) en leur fournissant une main d’œuvre bon marché. Les SS fabriquent beaucoup de leurs armes et instruments techniques à Auschwitz, Neuengamme, Ravensbrück, Sachsenhausen, Stutthof, Lublin, et Plaszow.

2. Menuiserie et Fabriques de Meubles : Pratiquement tous les camps de concentration possèdent des ateliers de menuiserie dévoués à la fabrique d’articles militaires et grand public.

3. Vêtements : La grande majorité des uniformes SS et Polizei sont manufacturés dans pratiquement tous les ateliers des camps de concentration, avec un magasin central à Dachau. La SS fabrique également certaines pièces ou accessoires d’uniforme pour la Wehrmacht en sous-traitance avec la compagnie Schwarz de Hambourg.

AMT V – Agriculture, Eaux & Forêts, Poissonneries

1. Recherches en Nutrition : Cette section achète animaux morts et vivants (cochons d’Inde, rats, souris) pour expériences dans les instituts SS. Elle élève également des lapins Angora à Auschwitz, et entretient des jardins d’herbes médicinales et d’épices dans de nombreux camps.

2. Forêts : L’Amt V supervise l’aspect économique de l’utilisation des forêts propriétés de la SS.

3. Poissonneries : La SS exploite une compagnie de traitement de poisson, sous le nom commercial d’Anton Loibl GmbH.

AMT VI – Cuir & Textiles

1. Ateliers de cuir et textiles à Dachau et Ravensbrück. Ces ateliers réparent et rénovent les vieux uniformes, boucles de ceinturons, bottes etc. Les articles sont ensuite redistribués à la Waffen-SS. Les vêtements confisqués aux détenus des camps de concentration y sont également recyclés et/ou transformés.

AMT VII – Livres & Tableaux

1. Nordland-Verlag : La maison d’édition SS ; elle produit livres et magazines d’Histoire Allemande, d’ « Histoire Germanique », et de sujets culturels destinés au grand public.

2. Bauer & Co. : Société SS de restauration de tableaux, employée par de nombreuses galeries d’Art en Europe. La société se livre également au pillage d’œuvres d’art qui sont ensuite exposées au Wewelsburg ou à la Maison de l’Art Allemand.

AMT VIII – Monuments Culturels

1. Société pour la Maintenance des Monuments Allemands : La société procède aux travaux d’amélioration et d’entretien des monuments historiques, y compris les châteaux SS de Wewelsburg, Kranichfeld, et Sudelfeld. Les tapisseries et ouvrages en fer forgé sont exécutés par les déportés de Buchenwald et d’autres camps.

2. Mémorial et Fondations : Cette antenne est principalement dévouée à l’entretien du Mémorial du Roi Heinrich, et des monolithes de la forêt de Teutoburg.

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Wewels10
Le Wewelsburg

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Kranic10
Kranichfeld

À partir de la seconde moitié de la guerre, les heures de travail des détenus augmentent – pour atteindre 11h journalières en 1944, même en hiver. Le tau de mortalité augmente rapidement et, automatiquement, la productivité baisse bien en dessous des attentes d’Himmler et de l’Obergruppenführer-SS Oswald Pohl. Par conséquent, il faut employer de plus en plus d’esclaves pour maintenir un rendement de plus en plus indispensable. Bientôt, le RSHA transfère en masse les individus « asociaux » et les petits malfrats ou voyous, des prisons vers les camps de concentration pour gonfler la masse des travailleurs. D’après un rapport du WVHA, en date du 15 janvier 1945, la population des camps de concentration s’élève à 715.000 détenus dont 200.000 femmes.

À la fin de la guerre, à Nuremberg, le nombre de détenus morts en travaillant pour les industries SS fut estimé à environ 500.000

Merci de votre attention
clin doeil gri

Sources:

- Lumsden, Robin. The Black Corps – Ian Allan Publishing. Shepperton, 1992
- Kogon, Eugen. L’Etat SS ; le système des camps de concentration allemands – Seuil, Paris, 1970.
- Krausnick, Helmut & Broszat, Martin. Anatomy of the SS State – Granada Publishing Ltd, London, 1970
- Padfield, Peter. Himmler ; Reichsführer SS – Papermac, 1995
- Reitlinger, Gerald. The SS, Alibi of a Nation 1922-1945 Arms & Armour Press, London, 1981



Dernière édition par eddy marz le 27/4/2013, 16:16, édité 2 fois
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 67
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Empty Re: Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

Message  panzerblitz 30/4/2011, 20:01

Pas mal du tout !

Edifiant. Tiens, j'ignorais complétement pour la briqueterie à Auschwitz étoné gri

Sinon c'est "marrant" l'écriture employée pour l'assiette. Le A du début ressemble à un U, et le "CH" à un F russe. Pas du gothique ça !

_________________
https://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
panzerblitz
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 33
Localisation : Alsace - Ile de France
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Empty Re: Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

Message  Jules 30/4/2011, 20:44

Super intéressant comme d'habitude.
À noter que les porcelaines Allach se vendent très chères aujourd'hui.
http://thirdreicharts.com/
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2070
Age : 42
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Empty Re: Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

Message  Mithridate 6/8/2011, 08:08

très interessant, mais pourquoi ils élevaient des lapins angora ?

Mithridate
Major
Major

Nombre de messages : 127
Age : 34
Localisation : Brie
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Empty Re: Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

Message  eddy marz 17/9/2011, 19:17

Mithridate a écrit:très interessant, mais pourquoi ils élevaient des lapins angora ?

Je répond très tard, mais j'avais zappé... Excusez-moi.

Le "Projet Angora" était un projet SS pour l'élevage des lapins en question afin de confectionner des doublures pour les blousons des pilotes de la Luftwaffe. Ces élevages étaient situés (entre autre) dans les camps de Dachau, Buchenwald et Auschwitz

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État 06070010
Les élevages à Dachau

Un livre, recouvert de laine Angora, intitulé "Angora", et dont le contenu décrit la nature de l'opération, fut retrouvé après la guerre dans les affaires personnelles d'Himmler. En voici la couverture...

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Angora10

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 67
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État Empty Re: Entreprises Économiques SS : un empire dans l’État

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum