Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

Joachim Peiper

+16
H Rogister
Claire1981
MacGoy
sam44
Andreas1984
Charlemagne
Joachim
greg
Ivy mike
Baugnez44
Laurent "Pink panth
pegase001
stan_hudson
Invité
Renard
Norman-Cota
20 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Joachim Peiper Empty Joachim Peiper

Message  Norman-Cota 24/12/2006, 13:19

Standartenfuhrer PEIPER Joachim

Joachim Peiper PeiperNé le 30/01/1915, fils d'un capitaine de l'armée (Waldemar PEIPER). Son père est un vétéran de la 1° G.M, durant laquelle il est sérieusement blessé et renvoyé dans ses foyers.
Joachim choisit de suivre les traces de son père, il fait alors partie des Jeunesses Hitlériennes avec le désir de rentrer dans la waffen SS naissante.
En février 1934, il fait sa demande d'incorporation dans la waffen SS et indique qu'il veut suivre les cours d'officier. En janvier 1935, il est pris et entre à la SS Junkerschule à Brunnswick, où l'on inculque aux futurs SS une solide formation militaire mais aussi politique...
En 1936, il est promu Untersbannfuhrer puis untersturmfuhrer Reichsfuhrer SS et est muté comme adjudant auprès d'Himmler, il collabore avec les différents Kommandeurs des camps de concentration. En 1938 il se marie et est muté à la L.A.H qu'il ne quittera plus jusqu'à la fin de la guerre.
En avril 1940 il est obersturmfuhrer et commande la 11° Kie du III./LSSAH il combat avec elle en France où il gagne sa croix de fer de 1° Kl. Il part ensuite en Russie et prends le commandement du III./2.SS Inf Rgt le 14/09/1942 comme hauptsturmfuhrer, il brille notamment dans la ville de Stary Oskol où il exécute l'évacuation de 1500 blessés de la 320° Inf Div qui étaient pris au piège et leur évite une mort certaine (Lui même et ses camarades ayant vu le sort réservé aux blessés et infirmiers restés à leurs côtés et ayant été capturés par les Russes...), il fait passer tous ces hommes sur le seul pont valide à cette endroit, qu'il prends et tiens durant l'évacuation complète. Cette acte sera récompensé par la Ritterkreuz délivrée le 09/03/1943.
Il retourne en Italie avec son unité et est cantonné dans le Piémont près de la ville de Cunéo. C'est la période de désarmement des forces Italiennes, et celà se passe plutôt mal suite à un accrochage par les armes avec des Italiens, Peiper intervient personnellement avec ces automoteurs sur le village de Boves qu'il fait bombarder afin de récupérer certains de ses hommes ayant été capturés. Durant ce bombardement 33 civils perdent la vie, ce violent incident est mis sur le dos des troupes Italiennes et des communistes.
La LSSAH repart en Russie et Peiper montre ses capacités au combat nocturne. Le 20/11/1943, il prends le commandement du I./SS Pz Rgt 1 comme sturmbannfuhrer, il gardera la tête de cette unité jusqu'à la fin.. Un Panzergruppe est formé qui prends son nom et combat durement contre les Russes pendant toute la fin de l'année, il reçoit à cette occasion les feuilles de chênes à sa RK le 27/01/1944.
La LSSAH participe à la bataille des Ardennes, à cette occasion Peiper prends le commandement d'un important Kampfgruppe fortement armé qui doit se frayer un chemin dans les défenses Américaines, mais faute d'essence et d'approvisionnement il s'arrête à La Gleize et abandonne tous ces véhicules et retraite à pied. Durant son avancée non loin de la commune de Malmédy se joue un nouveau drame dont les victimes sont des prisonniers Américains, qui sont abattus sans arme (les conditions de ce massacre n'ont jamais été clairement définies, les témoignages étant contradictoires...).
Le 11/01/1945 il reçoit les glaives à sa RK, il est alors Obersturmbannfuhrer puis il combat en Hongrie et est promu Standartenfuhrer. Il est fait prisonnier et interné à Nuremberg où on le découvre pour qu'il soit jugé pour crimes de guerre lors du massacre de Malmédy, il est alors jugé le 26/7/1946 et condamné à mort, mais le Lt colonel Everett Willis (avocat de la défense) démontre que les interrogatoires et l'instruction ont de graves manquements et sont entachés d'irrégularités, la peine de mort est commuée en prison, Peiper est libéré en 1956.
En 1959 il habite en France dans le petit village de Traves près de Vesoul essayant de vivre normalement et à l'écart. En 1968, l'histoire le rattrape, l'Italie désire le faire condamner pour la destruction et la mort des 33 habitants de Boves, mais là aussi, il s'avère que les preuves et éléments constitutifs ne sont pas suffisants pour qualifier cet acte comme sévices envers la population mais plutôt comme un acte de guerre...
Peiper fera l'objet d'une violente campagne haineuse en 1976, les exactions se multiplient sous le couvert de l'anonymat et le 14/07/1976 sa maison est incendiée, on retrouvera son corps carbonisé à l'intérieur, l'enquête sera vite fermée s'agissant d'un dossier très sensible à l'époque. Son corps sera rapatrié dans son pays où il est incinéré et enterré avec sa famille à Schondorffer en Bavière.

Vous pouvez réagir, je crois qu'il y a dire notamment sur le massacre de Malmedy ???
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Renard 24/12/2006, 13:26

Il y a un film sur le massacre de malmedy : Saint and soldier
Apres si c'est la realiter...
Merci pour cette autobiographie
Renard
Renard
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 338
Age : 30
Date d'inscription : 21/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Invité 24/12/2006, 14:18

Norman-Cota a écrit:Vous pouvez réagir, je crois qu'il y a dire
Il etait blond, il etait beau, il sentait bon le nazisme chaud...
mort de rir gri
Et Joyeux Noel a tout le monde.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty a

Message  Norman-Cota 24/12/2006, 14:28

Mais j'aimerais avoir des infos sur le massacre de Malmedy !
Je ne connais pas...
Donc si quelqu'un peut m'aider
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty a

Message  Norman-Cota 24/12/2006, 14:32

Au fait sur Peiper, mon oncle m'a dit que c'était en entrant dans un commerce que Peiper s'est fait avoir, car le commerçant a reconnu son bourreau : Peiper . Aprés les journaux s'en sont mélés et sa maison a brûler avec son hôte a l'intérieur, mais personne n'a rien retrouver dans la maison. Peut-être est-il toujours vivant !!

Mais ça c'est une autre version.
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  stan_hudson 24/12/2006, 15:18

Peut-être est-il toujours vivant !!
D'après gilbert gilles, un ancien waffen ss français, qui était aussi un de ses amis, la réponse est non.

Il etait blond, il etait beau, il sentait bon le nazisme chaud...
C'est vrai qu'il avait de la gueule...
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 45
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Invité 25/12/2006, 05:43

Bonjour,
Un bon compte rendu de l'affaire de Malmedy :
http://ardennes44.free.fr/page20.html

Le site internet du poste d'origine, Panzertruppen, est globalement bon sur le plan technique et globalement assez silencieux quant aux atrocites.
Donc, effectivement, il y a a redire...

Stan, Gilbert Gilles n'est pas fiable, en general. Il galeges pas mal, meme ses anciens camarades le disent.

Mais pour moi, Peiper est bien mort brule dans sa maison, il y a eu une autopsie et, si la justice francaise a cherche tres mollement les incendiaires, elle a activement cherche a s'assurer que ce n'etait pas un "montage" de Peiper lui-meme destine a le "faire disparaitre" pour avoir la paix.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Norman-Cota 25/12/2006, 14:25

Merci, mon oncle qui habitait tout prés de Peiper m'a dit que ça pourrait être un autre qui soit dans la maison, et que Peiper soit encore vivant mais c'est un peu capilo-tracté. Sinon il m'a dit aussi que ce Peiper traduisait des ouvrages Nazis pour les historiens,...

Donc voilà merci...
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  stan_hudson 25/12/2006, 15:00

Il etait blond, il etait beau, il sentait bon le nazisme chaud...
Voici une photo de lui pour confirmer ce dire...

Joachim Peiper Jochenpeipernt1
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 45
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  pegase001 25/12/2006, 21:28

salut,

il faudrait que je retrouve le texte mais Peiper aurait été blanchi du massacre de Malmedy grâce aux investigations d'un officier canadien.

@+, pegase001
pegase001
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Invité 26/12/2006, 04:31

pegase001 a écrit:salut,

il faudrait que je retrouve le texte mais Peiper aurait été blanchi du massacre de Malmedy grâce aux investigations d'un officier canadien.

@+, pegase001
Oui, j'ai vu cela quelquepart egalement. Il aurait ete prouve que Peiper n'etait pas avec cette unite et n'a pas eu de contacts avec eux ce jour-la. Donc l'ordre de tuer ces prisonniers ne serait pas de lui.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Laurent "Pink panth 26/12/2006, 09:09

Sur la libération de Peiper, une intervention de Nicolas Bernard : http://www.livresdeguerre.net/forum/contribution.php?index=14301&surl=peiper%20mccarthy


Dernière édition par Laurent "Pink panth le 26/12/2006, 10:24, édité 1 fois
Laurent
Laurent "Pink panth
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 12/07/2006

http://1dfl.francaislibres.net/

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Invité 26/12/2006, 10:09

Bonjour,
Interessant, Laurent, merci.
Je recommande a tout le monde d'aller lire tout le fil, pas seulement le message signale par Laurent.

C'est la un sujet qui m'interesse et que j'espere avoir le temps de travailler en debut d'annee : Le declenchement de la guerre froide des 1945 a fortement handicappe la denazification de l'Allemagne, de nombreux criminels de guerre passants au travers, certains, et en nombre non negligeable (Dont des Francais), etants "recycles" dans l'anti-communisme.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Norman-Cota 26/12/2006, 12:50

Il me semble que c'est la 1er SS Panzerdivision leibstrandarte Adolph Hitler qui y était responsable car Sepp Dietrich était au procès ??
Pouvez vous comfirmer ?

Sinon mon oncle m'a dit (au réveillon ) qui celui qui a reconnu Peiper serait un survivant des camps, donc ma question est : Peiper a t-il été responsable d'un camp de concentration ?
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Invité 26/12/2006, 13:29

Sinon mon oncle m'a dit (au réveillon ) qui celui qui a reconnu Peiper serait un survivant des camps, donc ma question est : Peiper a t-il été responsable d'un camp de concentration ?
Non.
Mais il a fort bien pu arreter cet homme, qui fut envoye en camp ulterieurement.

Les gardiens des camps n'y envoyaient personne, il les y recevaient et s'en "occupaient".

Ceux qui arretaient et deportaient n'etaient pas en charge des camps, mais des arrestations. La, on y retrouve de tout : Des Gestapistes allemands ou autres, des SS de toutes origines, la police francaise, la milice francaise, etc...

Donc, pourquoi pas, et fort probablement, des Waffen-SS comme Peiper. Cela semble logique. N'oublions pas, entre autres, que la 2.Pz.SS Das Reich a arrete et deporte plus de 100 civils innocents (162, de memoire ?) a Tulles en juin 44, apres en avoir pendu 99 aux balcons de la ville.

Le nom de cet homme arrete par Peiper, Norman, me suffirait pour en savoir plus. Si ton oncle estime que ce nom ne doit pas etre publie, pas de probleme, fait moi un MP et je n'en parlerais ici que comme de "Monsieur B."

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  stan_hudson 26/12/2006, 14:29

C'est la période de désarmement des forces Italiennes, et celà se passe plutôt mal suite à un accrochage par les armes avec des Italiens, Peiper intervient personnellement avec ces automoteurs sur le village de Boves qu'il fait bombarder afin de récupérer certains de ses hommes ayant été capturés.
Cela me rappelle ce que l'armée française allait commettre quelques années plus tard dans une autre guerre...
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 45
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Norman-Cota 26/12/2006, 15:07

En fait l'histoire c'est que Peiper voulait acheter quelquechose dans un quincaillerie, et quand Peiper est rentré le patron ou l'ouvrier (je ne sais pas) a reconnu son tortionnaire, mais mon oncle me dit que se serait dans un camps qu'il l'a connu...

Sinon je ne connais pas le nom de cet homme... Faudrais peut-être chercher dans les archives des journaux qui en ont fait un tabac.
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Norman-Cota 26/12/2006, 15:33

J'ai trouvé un truc intéressant ;

Selon L'humanité (j'ai fait un effort) :

Enquête sur un criminel nazi « disparu »


ROGER MARTIN.

« L’Affaire Peiper ». Préface de Frédéric Pottecher

Editions Dagorno.

174 pages, 110 francs.

En 1976, voici donc près de vingt ans, éclatait une affaire qui fit grand bruit et qui, à vrai dire, n’est toujours pas terminée. Roger Martin, qui en retrace les péripéties avec beaucoup de talent, écrit au début de son livre : « Officiellement, l’affaire Peiper a commencé le 22 juin 1976. Ce jour-là, sous le titre : « Qui protège les criminels de guerre ? », le quotidien « l’Humanité » publie sur une pleine page un article de quinze feuillets qui va faire l’effet d’une bombe. »

Peiper était un colonel SS, criminel de guerre, condamné à mort par la justice militaire américaine et finalement libéré, qui s’était installé dans un petit village de Haute-Saône, près de Vesoul. Repéré par un ancien résistant membre du Parti communiste, qui alerte « l’Humanité », sa présence est dénoncée comme il se doit et son expulsion réclamée. A la suite de nombreuses manifestations, le préfet finit par promettre que l’autorisation de séjour ne serait pas renouvelée pour Peiper en 1977.

Or, le 14 juillet 1976, la villa du criminel de guerre est incendiée et l’on retrouve dans les cendres 80 centimètres de cadavre brûlé et méconnaissable. Va alors commencer une invraisemblable enquête (au cours de laquelle la tête du défunt, ou ce qui en reste, disparaît !), tandis que la police s’en prend aux communistes et que le patriote qui a révélé l’existence de Peiper sur notre territoire, le journaliste de « l’Humanité » qui en a rendu compte et jusqu’à leur avocat, sont l’objet, jusqu’à ces temps derniers encore, de menaces signées par des organisations néonazies et même d’attentat à la bombe.

Personne n’a jamais pu établir que les restes découverts après l’incendie de la maison de Peiper sont bien les siens. Les circonstances de l’incendie sont telles qu’elles permettent toutes les suppositions. Auteur d’une enquête pour la télévision, l’écrivain Georges Arnaud (auteur du « Salaire de la peur ») affirmait qu’il savait avec certitude que Peiper n’est pas mort. Roger Martin accumule les preuves des liaisons constantes entre Peiper et les organisations néonazies allemandes et françaises (pistes que la police et la justice n’ont jamais explorées). Tout semble prouver qu’il jouait un rôle important dans la filière des évasions des criminels de guerre nazis... et donc qu’il aurait pu en profiter.

L’auteur se montre d’une extrême prudence et ne conclut en rien. Son livre, en tout cas, pose d’innombrables questions et a, pour le moins, le mérite d’établir de façon certaine les nombreux crimes de guerre d’un SS qui appartint à la garde de Hitler et qui joua, après sa libération par les Américains (en échange de quoi ?), un rôle avéré dans les organisations secrètes néonazies. Si « l’Affaire Peiper » était un roman noir, il serait excellent. En tant qu’enquête policière, il s’agit certainement d’une oeuvre réussie. D’où la police ne sort pas grandie en tant qu’institution politique.


PIERRE DURAND

Article paru dans l'édition du 21 Mars 1994
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 32
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Baugnez44 4/1/2007, 12:17

Bonjour, en faisant un recherche sur google, je suis tombé sur ce forum.

Pour différentes raisons, Peiper est un personnage qui m'intéresse.

Comme j'ai lu dans ce fil que certains avaient des questions à son sujet et de ce qui est appelé le Massacre de Malmedy, je me permets de vous donner deux liens vers Wikipedia, l'encyclopédie en ligne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joachim_Peiper
http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Malmedy
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 64
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Ivy mike 4/1/2007, 12:33

Salut,

Bienvenue parmis nous Baugnez
Et merci pour les liens !
Ce massacre est vraiment une monstruosité... enfin... à quoi fallait-il s'attendre d'autre avec Peiper ? Shit

@micalement
Ivy

_________________
Joachim Peiper Mini_673326snocxuatromcopie1jpg
___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
Ivy mike
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  greg 16/1/2007, 18:13

pegase001 a écrit:salut,

il faudrait que je retrouve le texte mais Peiper aurait été blanchi du massacre de Malmedy grâce aux investigations d'un officier canadien.

@+, pegase001

Si c'est exact, reste toujours ce qu'on lui reprochait en Italie si j'ai bien compris.
greg
greg
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 40
Date d'inscription : 25/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Baugnez44 16/1/2007, 20:53

Il n'a pas été blanchi.

Il a été condamné à mort à Dachau en 1946, mais l'instruction préalable au procès a été entaché d'irrégularités, ce qui explique que sa peine a été commuée en prison à perpétuité.

Par la suite, il été relâché en décembre 1956, surtout semble-t-il parce que dans le climat de guerre froide qui régnait alors, il fallait ménager les susceptibilités allemandes.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 64
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Baugnez44 12/3/2007, 17:09

Bon, je reviens un peu sur cet intéressant personnage à qui nous n’avons pas encore réellement taillé de costume sur mesure.

Le post initial de Norman-Cota dans ce fil reproduisait en fait ce qu’on pouvait trouver concernant Peiper sur le site suivant: http://perso.orange.fr/did.panzer/portraits.html

J’avais constaté que ce texte était à peu de choses près identique à celui que l’on trouvait sur Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Joachim_Peiper), sans qu’il me soit possible d’identifier avec certitude qui avait pompé l’autre.

Depuis lors, j’ai essayé d’objectiver un peu plus ce que l’on pouvait trouver sur Wiki, mais il reste encore du travail à faire.

Ainsi, dans le texte posté par Norman-Cota, il est dit « En avril 1940 il est obersturmfuhrer et commande la 11° Kie du III./LSSAH il combat avec elle en France où il gagne sa croix de fer de 1° Kl. Il part ensuite en Russie et prend le commandement du III./2.SS Inf Rgt le 14/09/1942 comme hauptsturmfuhrer”.

En fait, ce texte contient une grosse omission. Après la campagne de France, il rejoint l’état major de Himmler (dont il était l’adjudant) et ce, jusqu’au déclenchement de l’opération Barbarossa, à partir de laquelle il va continuer sa carrière dans des unités combattantes.

Ceci pose évidemment la question de savoir ce que Peiper savait personnellement de la solution finale. Tous ses hagiographes – et ils sont nombreux – le présentent généralement comme un combattant courageux (ce qui est sans doute vrai), dont le seul souci était de combattre pour son pays et le seul tort fut d’avoir choisi de revêtir l’uniforme SS (bref un preux chevalier égaré par mégarde au milieu des démons). Or, dans la mesure où il passe plus d’un an (juin 40 à juin 41) dans l’entourage proche de Himmler, à un moment où se décident les orientations que nous connaissons, il est quasiment impensable de seulement imaginer que Peiper n’ait pas pu être au courant de ce que tramaient Himmler, Heydrich, Eichmann et les autres.

Par exemple, la décision de mettre en place les Eisatzgruppen fut prise en mars 1941. Peiper a-t-il réellement pu être tenu dans l’ignorance de cette décision dans la position qu’il occupait?

Par ailleurs, en ce qui concerne ses campagnes en Russie, en parcourant certains fil sur l’excellent forum anglophone Axis History (http://forum.axishistory.com), j’ai découvert que certains des intervenants avaient pu déterminer que durant les batailles menées par les unités commandées par Peiper, les pertes enregistrées du côté ennemi (à savoir russe) étaient énormes alors que le nombre de prisonniers faits par ces unités (les Allemands tenaient des comptabilités assez précises semble-t-il) est en comparaison dérisoire. Que faut-il en conclure? Que les Russes préféraient se faire tuer sur place plutôt que d’être capturés ou que les Allemands ne faisaient pas ou peu de prisonniers. Je ne sais pas trop pourquoi, mais les actes commis par le Kampfgruppe Peiper au cours de la bataille des Ardennes m’inciterait plutôt à pencher pour la seconde branche de l’alternative.

Quant à l’histoire du brillant stratège souvent mise en avant par ses thuriféraires, je me permets d’exprimer des doutes.

Par exemple, durant la bataille des Ardennes, il reçoit l’ordre d’avancer au travers des lignes américaines et de prendre les ponts de la Meuse entre Huy et Andenne. Son groupe s’est vu assigner un itinéraire précis (sur des petits chemins de campagne en mauvais état). Hitler aurait même fait savoir que les chefs d’unité qui s’écarteraient des itinéraires prévus seraient fusillés. Peiper va désobéir un tout petit peu à cet ordre. Notamment lorsqu’après avoir pris Honsfeld (où ses hommes vont massacrer une cinquantaine de Gis faits prisonniers), il rejoint l’itinéraire principal assigné au gros de la LSAH pour venir s’emparer d’un petit dépôt d’essence US. Il est en ce moment dans le dos des 2e et 99e divisions d’infanterie US qui défendent une ligne qui va en gros de Wahlerscheid (sur la ligne Siegfried où la 2e div. Inf. US était censée mener une attaque) à Hünninger (Hunnange) en passant par Rocherath Krinkelt. Si, au moment où il se trouvait à Bullange (où ses hommes – décidément – vont massacrer d’autres PG américains), il s’était dirigé vers le Nord (vers Elsenborn et les Hautes Fagnes , il aurait pu prendre au piège deux divisions d’infanterie US tout en empêchant la 1e div. d’infanterie US de venir en renfort dans le secteur de Butgenbach. Tout ceci aurait probablement grandement facilité la tâche du gros de 6e armée de Sepp Dietrich qui continuait à piétiner dans les forêts devant Rocherath Krinkelt.

Par la suite, il manquera encore une seconde opportunité. Au carrefour de Baugnez, (celui où aura lieu le célèbre massacre de Malmedy), il a la possibilité encore une fois d’obliquer vers le Nord et de prendre la ville (qui ce jour là était encore faiblement défendue). Ce faisant, il se serait ouvert toute grande une voie royale vers la Meuse et le quartier général de la 1e armée US (Gén. Courtney Hodges) situé à Spa, soit à moins de 20 km de Malmedy.

Et enfin, il va aller s’enferrer dans la vallée étroite de l’Amblève en oubliant de protéger ces arrières. En effet, il prend Stavelot (où ses hommes vont massacrer plus d’une centaine de civils) et le pont sur l’Amblève, mais oublie de faire garder le passage par une force suffisante. De sorte que le lendemain, les Américains parviendront sans trop de peine à reprendre Stavelot et le pont, coupant ainsi Peiper de ses arrières.

Autant d’erreur qu’un réel stratège, comme Rommel par exemples, n’aurait pas commises.

Bref, à mon avis, Peiper n’est pas seulement un criminel de guerre de la pire espèce, mais il est aussi un médiocre stratège, même s’il est un soldat courageux.

Pour finir, je ne résiste pas au plaisir de vous fournir quelques citations attribuées à Peiper que j’ai trouvées sur Wikipedia en Anglais.



<LI>"It's so long ago now. Even I don't know the truth. If I had ever known it, I have long forgotten it. All I know is that I took the blame as a good CO should have been and was punished accordingly." - Jochen Peiper on the Malmedy massacre, excerpted from A Traveler's Guide to the Battle for the German Frontier by Charles Whitting

<LI>"My men are the products of total war, grown up in the streets of scattered towns without any education. The only thing they knew was to handle weapons for the Reich. They were young people with a hot heart and the desire to win or die: right or wrong – my country. When seeing today the defendants in the dock, don't believe them to be the old Kampfgruppe Peiper. All of my old friends and comrades have gone before. The real outfit is waiting for me in Valhalla."

<LI>"History is always written by the victor, and the histories of the losing parties belong to the shrinking circle of those who were there."
"I was a Nazi and I remain one...The Germany of today is no longer a great nation, it has become a province of Europe" - from an interview given in 1967 by Peiper to a French writer, quoted in "The Devil's Adjutant" by Michael Reynolds, page 260</LI>

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 64
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Invité 12/3/2007, 17:48

Baugnez44 a écrit:Bon, je reviens un peu sur cet intéressant personnage à qui nous n’avons pas encore réellement taillé de costume sur mesure.
Et le costume que tu lui tailles, Baugnez, lui va va comme un gant.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Baugnez44 17/3/2007, 19:50

Je viens de trouver sur la page Wikipedia en allemand dédiée à Joachim Peiper cette rosserie (déjà effacée) qui m'a hurler de rire. Je ne résiste pas au plaisir de vous la faire partager en VO (je mets une traduction dessous).

En fait, elle se rapporte à la mort de Peiper, qui aurait été tué par des communistes français (il vivait à Traves en France) et dont on a retrouvé le cadavre dans les décombres de sa maison qui avait été incendiée.

"Es hat sich herausgestellt das er aus dem brenenden Haus fliehen konnte, doch er ging noch einmal zurück um ein unterschriebenes Exemplar von "Mein Kampf" zu retten. Dabei kam er im brenenden Haus ums leben"

Traduction: "Il s'est avéré qu'il a pu s'enfuir de la maison en flammes, mais qu'il y est retourné pour sauver un exemplaire dédicacé de "Mein Kampf". C'est ainsi qu'il aurait perdu la vie au milieu des flammes."

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 64
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Joachim Peiper Empty Re: Joachim Peiper

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum