Forum Vert
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -37%
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
Voir le deal
16.99 €

Vosges

Aller en bas

Vosges Empty Vosges

Message  tayp' le Dim 11 Mar 2007, 12:04

Bonjour à tous,
Je ne savais pas trop où placé ce poste... si il y a besoin, déplacez le!!
Je cherche de la documentation, des infos sur la résistance dans les Vosges, des activités de l'armée allemande, quels compagnies étaient là bas, sa libération?? En gros tout ce que vous pouvez trouver...
merci
cordialement
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Mer 28 Mar 2007, 13:38

Si tu veux il y a notre site :

http://perso.orange.fr/alsace-lorraineSGM



Mais bon il n'y a pas beaucoup de truc pour l'instant (on commence) et sinon j'ai pas mal de truc chez moi que je peux de filer par mail...

Envoie moi un mail avec ce que tu veux avoir comme infos, je verrais bien ce que je peux faire ....
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Invité le Mer 28 Mar 2007, 14:00

Norman-Cota a écrit:que je peux de filer par mail...
Scrogneugneu, mais que non !
Soit tu mets tes infos sur le forum.
Soit sur le site alsacelorraineSGM et tu nous en informe.
Que tout le monde en profite.
Non mais !
clin doeil gri
beret

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 28 Mar 2007, 16:12

je veux tout ce qui touche les Vosges, pour mon film j'essai de me documenter un max sur cette région pendant la guerre!! Quelles unités étaient là bas? (Allemand et US), parrachutage, grand fait de résistance...???
merci je vais fouiller ton site!
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Mer 28 Mar 2007, 19:23

Oui OUI Monsieur Laurent,

Je copierai 100 fois je montre mes docs aux autres ...


Mais il y aussi le probleme du temps , étant en terminal je dois passer victorieusment mon bac en fin d'année et ce n'est pas une mince affaire que de remonter des notes catastrophiques en Allemand notemment ! (4 pour infos)
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Mer 28 Mar 2007, 19:28

Ce week end il y aura des nouveautées !!! promis je vais faire mon possible pour mettre en ligne tous et je dis bien tous ce que j'ai ...

Voilà maintenant je suis dans le caca, et correctement ... castet castet castet castet castet
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Ivy mike le Mer 28 Mar 2007, 21:08

Norman-Cota a écrit:des notes catastrophiques en Allemand notemment ! (4 pour infos)
Shocked Shocked Shocked

_________________
Vosges Mini_673326snocxuatromcopie1jpg
___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
Ivy mike
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 28 Mar 2007, 21:26

4.............................. ouaaa perso j'ai fait mieux : 2.5 en espagnol!!! alors courrage!! il ya pire que toi!!
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Mer 28 Mar 2007, 21:31

Ahhhh ça vous épate !!

Pas moi ... spamafote spamafote spamafote pouce ba gri spamafote castet grenade
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Ivy mike le Mer 28 Mar 2007, 22:39

Bin, oui, j'ai jamais eu aussi bas
Ma pire moyenne, ça a du être 7 ou 8 et en 3eme.... l'époque ou l'ecolier n'en glande pas une ni en cours, ni chez lui....

Ivy

_________________
Vosges Mini_673326snocxuatromcopie1jpg
___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
Ivy mike
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Jeu 29 Mar 2007, 21:26

Oui mais l'allemand et moi c'est un grande histoire de .... haine ...
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Invité le Ven 30 Mar 2007, 06:09

Norman-Cota a écrit:Oui mais l'allemand et moi c'est un grande histoire de .... haine ...
La haine est mauvaise conseillere...

De plus, si tu estimes etre toujours en guerre contre l'Allemagne et que ton deuxieme bureau n'est pas capable de lire la langue de l'ennemi, tu n'iras pas loin.
clin doeil gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7342
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Ivy mike le Ven 30 Mar 2007, 12:49

JE serais au deuxieme bureau, mais, pas la peine de connaitre l'Allemand au 2eme bureaux de nos jours... c'est l'Anglais qui prime !
mort de rir gri

Ivy

_________________
Vosges Mini_673326snocxuatromcopie1jpg
___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
Ivy mike
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Ven 30 Mar 2007, 19:27

Non c'est plutôt la prof qui me .... bref n'allons pas plus loin....
Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Norman-Cota le Ven 30 Mar 2007, 19:58

Norman-Cota
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 31
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mar 26 Juin 2007, 20:16

Je relance tout le monde!! Peut être qu'il y a des nouveaux qui ont de la doc...
merci

_________________
Vosges Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 27 Juin 2007, 15:22

C'est re moi!!!
Voila un petit doc que j'ai trouvé sur le net!! Il parle du maquis des Vosges et des Vosges en général pendant la guerre!! très interressant
RESISTANCE et DEPORTATION dans la VALLEE du RABODEAU

I.Le Vosgien de 1940 face à l’Allemand, face à la guerre
Le Vosgien de la vallée du Rabodeau de 1940 n’a, pour des raisons historiques, aucune confiance dans le bonheur que pourrait lui apporter l’Allemand. Cet Allemand qu’il connaît bien, rouleau compresseur, « aux ordres » et sans nuance. Qui s’oppose à son esprit d’indépendance et qui n’y comprend rien Sa mémoire lui rappelle les dures réalités de la guerre. Des guerres contre ce persistant, ce toujours le même agresseur Guerres toujours vécues, ici, « aux premières loges ». Illustration : La « guerre de Septante » (1870) : - La bestialité des Bavarois - L’annexion de l’Alsace. La frontière allemande maintenant devant chez lui, encore plus près que prévue puisqu’on a amputé le département, qui allait jusqu’à Wisches et au-delà de Steige. Une partie des Vosgiens maintenant obligés de vivre en territoire allemand ou contraints d’émigrer vers les Vosges d’ici. Ce sont ses parents ou grands-parents, les patrons de son usine dans nombre de cas La « guerre de 14 » : - Ses proches ou lui-même blessés, gazés, invalides - L’impressionnante liste du monument aux morts, qui porte le nom du père ou du mari, du frère ou de l’ami - 4 années d’occupation du village et la réquisition d’à peu près tout. Réquisition des forêts, des scieries, des usines, et de toute la population. Pour l’effort de guerre et le bien-être de l’occupant - La surveillance tout le temps et partout. La répression, les perquisitions, les arrestations, l’humiliation. L’interdiction de chasser, à lui né braconnier La « guerre de 40 » : - La débâcle - L’humiliation de la défaite - Les milliers de soldats faits prisonniers sous ses yeux, fin juin, au col du Donon ou ici au col du Hantz - De nouveau, annexion et germanisation totale de l’Alsace, son deuxième chez lui, où vivent dans la plupart des cas des gens de la famille, des amis, des relations de travail - Le 20 juin : de nouveau l’occupation des villages et de nouveau son train de réquisitions, de contraintes, d’humiliations Si on résume : - Le vécu des habitants. Leur connaissance du terrain - Un massif forestier immense dans un relief compliqué - La position frontalière avec l’Alsace, maintenant Allemagne - Quantité de lieux quasi inaccessibles, beaucoup seulement connus de quelques initiés - Un réseau d’innombrables sentiers, chemins et routes forestières - Une route nationale reliant l’Alsace au reste de la France. Les 2 cols stratégiques du Hantz et du Donon - Des fusils dans toutes les maisons, fusils de chasse et fusils de guerre de la guerre de 14, Lebel ou Mauser. Dont, chasseurs ou braconniers et anciens combattants de 14, on sait se servir - Les innombrables caches que sont les abris et casemates de la guerre de 14 - De l’eau partout. De quoi se nourrir Ces atouts sont rapidement mis à profit par la détermination et l’esprit d’indépendance naturels des habitants, décuplés par les circonstances. Pour accueillir, renseigner, camoufler, faire passer. Et petit à petit, saboter, puis organiser la lutte pour mettre l’occupant dehors Le terreau adéquat pour remplir 5 années d’une histoire lourde des vies engagées, risquées, perdues, salies ou héroïques

_________________
Vosges Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 27 Juin 2007, 15:23

salies ou héroïques
II. La Résistance dans la vallée du Rabodeau.
1) Le contexte général
Dès le début de l’invasion, les raisons d’échapper à l’emprise de l’occupant ne manquent évidemment pas Aussi, dès fin juin 40, se mettent à fonctionner les premières filières de passeurs Le maquis proprement dit ne voit le jour qu’en 43 Englobant tout le massif vosgien du Donon, il comportera près de 1000 hommes en été 44 1943 est en effet un tournant de la guerre du fait de la conjonction d’évènements majeurs : - Complications dans la conquête militaire allemande, non prévues. Dont principalement piétinement puis arrêt de l’avancée en Russie. Et bientôt revers, comme en témoigne Stalingrad Les pertes en hommes et matériels sont considérables, et ne font que s’aggraver - Perte de l’espoir allemand d’une paix séparée avec l’Angleterre - Ampleur et détermination de l’intervention des Etats Unis - Débuts des bombardements massifs en territoire allemand : sur les industries de production et sur les communications - Systématisation du plan d’extermination des Juifs - Développement de la résistance dans les pays occupés par l’Allemagne - Débuts de la mise en application du STO en France (x) - Occupation de la zone libre - Débuts de l’incorporation systématique dans l’armée allemande des Alsaciens Lorrains (x) Service du Travail obligatoire Cependant que reste intacte la détermination allemande de concrétiser le rêve du Grand Reich national socialiste. Et que l’idéologie de suprématie, et donc les méthodes programmées pour y parvenir restent la priorité : - Asservissement culturel des populations - Appropriation des ressources matérielles - Asservissement des moyens humains - Anéantissement des opposants - Destruction systématique des populations non aryennes et improductives Ce contexte de revers imprévus amène tout naturellement l’Allemagne à redoubler de vigueur et accélérer les processus programmés : - Accélération des processus d’asservissement et d’anéantissement prévus dans les territoires de l’Est - Emprise de plus en plus marquée de la SS : pressions sur la Wehrmacht, renforcement des services de sécurité, de la Gestapo en particulier, renforcement de la Milice en France - Amplification de la répression. Traque acharnée des opposants - Industrialisation du processus d’extermination des Juifs - Recrutements massifs pour combler les pertes croissantes en effectifs militaires - Recrutements massifs de main d’œuvre pour faire face à l’augmentation vertigineuse des besoins de production On atteindra bientôt là les sommets de la démence : à lui seul le système concentrationnaire nazi organisera la mort de plus de 10 millions d’hommes

2) Le contexte local.
Les principaux faits
-1940 : Organisation des premiers réseaux de passeurs La germanisation totale de l’Alsace démarre. Et le département limitrophe des Vosges, certes en zone occupée mais moins contraint, offre un débouché naturel d’évasion à travers le massif forestier - Les candidats au passage : prisonniers de guerre évadés, aviateurs abattus, alsaciens réfractaires à l’intégration au système allemand, opposants au régime nazi… - Les passeurs : gardes forestiers des Eaux et Forêts, gardes chasse, douaniers, bûcherons, gendarmes... - Les faiseurs de faux papiers : maires, secrétaires de mairie (souvent instituteurs du village), personnels des sous-préfectures et préfecture - Les planques : amis et parents, résistants à l’occupation, cultivateurs des fermes isolées, curés et pasteurs… - Les filières d’évasion : personnels des chemins de fer, de la poste, de la gendarmerie, réseaux de l’ex armée française, amis et gens de la famille dispersés aux quatre coins de la France, clergé…
- 1941 à 1943 : Structuration progressive de la Résistance Structuration et renforcement : - Des filières de passeurs - Des réseaux de renseignement vers la France libre et l’Angleterre - Du recrutement de forces vives dans la population locale - Des actions « bâtons dans les roues » à l’encontre des occupants Notons le rôle majeur joué par le GMA, Groupe Mobile Alsace Vosges, d’avril 44 jusqu’à la Libération : - Formé et encadré par des Alsaciens, cadres de l’industrie, anciens officiers de l’armée française de 1940, opposants à l’Allemagne nazie et à la germanisation de l’Alsace - Actif de longue date. Principalement implanté sur les 2 vallées de la Plaine et du Rabodeau et contrôlant les passages avec les vallées alsaciennes correspondantes - Remarquablement organisé et efficace. Sans doute parce qu’encadré et servi par des hommes et des femmes réunissant (presque tous) les qualités à hauteur de l’enjeu : la conviction et l’honnêteté intellectuelle, la connaissance du terrain et le pragmatisme, le courage et la discrétion
- 1944 : Du maquis organisé à la libération de la vallée et à la fin de la guerre.

_________________
Vosges Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 27 Juin 2007, 15:23

III. Structuration du maquis
C’est au début du printemps 44, pour permettre de mener à bien l’audace stratégique de fondre sur la Plaine d’Alsace en traversant les Vosges par les cols du Donon et du Hantz, qu’est prise la décision de mettre à profit les ressources de la résistance locale Résistance qu’il faut donc organiser stratégiquement et équiper Les groupes locaux de résistance se fédèrent et une structure combattante se met en place. Autour du GMA. Avec la constitution du 1er régiment de Chasseurs Vosgiens FFI. Sous la direction opérationnelle du 2ème SAS. Avec l’évidente implication des administrations, des élus, du clergé et de la population. Illustration : Dès avril, le GMA et les maquis voisins : - Se concertent sous la pression de Londres. Plus ou moins laborieusement, l’orgueil humain et l’efficacité n’étant pas systématiquement compatibles - Organisent leurs premières structures combattantes et plans d’actions : installation de camps camouflés dans la forêt, approvisionnement en armes et nourriture, organisation de l’hébergement, entraînement au sabotage et au combat Le 1er régiment de Chasseurs Vosgiens FFI se constitue. A sa tête le Colonel Marlier - Il regroupe les effectifs des maquis locaux et se compose de 5 centuries, 4 de la vallée voisine de la Plaine et 1 de Moussey - Sa mission est d’être le bras armé de la stratégie de résistance définie par Londres, puis de se joindre à la marche des troupes alliées vers l’Allemagne Le 2ème SAS (x), antenne avancée des armées alliées, installe son PC et son camp de base dans la forêt de Moussey au lieu-dit Lieumont. A sa tête le Colonel Frenks - Au fil des parachutages, 60, puis plus de 100 parachutistes sont bientôt installés au camp et dans les fermes du village - La mission du 2ème SAS est d’exploiter les ressources du maquis local pour organiser le passage vers la plaine d’Alsace des troupes alliées à travers le massif du Donon Mission d’importance, qui consiste à : - Renseigner les troupes alliées, déjà à Baccarat, à quelques heures d’ici, sur la situation des troupes allemandes - Déstabiliser psychologiquement l’état major allemand - Préparer les 2 passages que sont le col du Donon et le col du Hantz - Se tenir prêt à saboter le maximum des moyens techniques allemands - Etre prêt, le jour J, pour guider et appuyer l’attaque contre les positions allemandes (x) Les SAS, Special Air Service, sont un service spécial de troupes aéroportées britanniques A l’époque, comme aujourd’hui encore, ce service a pour mission de parachuter, derrière les lignes ennemies, des troupes spécialement formées au renseignement et à l’encadrement des forces de résistance (les SAS sont par exemple en ce moment une composante essentielle de la stratégie d’intervention en Afghanistan ou en Irak) A l’appui des forces militairement constituées, notons, la liste n’est pas exhaustive, le rôle majeur joué dans l’organisation par les hommes de l’administration des Eaux et Forêts, aujourd’hui ONF : - Connaissance du terrain, courage tranquille, discrétion absolue. Du garde à l’ingénieur - Beaucoup l’ont payé au prix fort La même remarque s’adresse aux gendarmes de Moussey : - Tous résistants - Tous déportés le 18 août Enfin n’oublions pas tous les autres de l’ombre, ouvriers ou directeurs, bûcherons ou curés, élus ou secrétaires de mairie, instituteurs ou cultivateurs. Ceux qui sans faire de bruit ont caché, guidé, hébergé, transmis, falsifié, transporté, nourri Ces humbles, pour la plupart oubliés de la gloire d’après III.3.2. Parachutages de la Royal Air Force sur la vallée du Rabodeau L'approvisionnement des armes et équipements et le renforcement des effectifs SAS s’effectuent essentiellement par la voie des airs En tout 5 parachutages, 2 à Le Mont et 3 à Moussey, s’échelonnent sur août et septembre 44. Ils ont lieu de nuit 13 août : Sur un plateau dégagé de la commune de Le Mont, du nom de code « Anatomie » : 11 parachutistes du SAS accompagnent des containers d’armes et de munitions Environ 150 hommes des villages du haut de la vallée sont là Les SAS sont accompagnés vers les bases de Moussey Les armes et munitions sont transportées jusqu’aux Bois Sauvages, en haut de la crête opposée. A dos d’hommes, en retraversant la vallée, pour être cachées près du Jardin David 6 septembre : Au même endroit Largage de containers d’armes et de munitions 14, 18, 22 septembre : Ces 3 parachutages ont lieu à Moussey, presque en plein village, sur le plateau de la Charbonnière Ils apportent au total une centaine de parachutistes et une quantité impressionnante de matériel : des dizaines de containers d’armes légères, de mitrailleuses, de munitions, de carburant, et même des jeeps Comme pour les précédentes opérations, les parachutistes sont accompagnés les uns vers le camp de base de Lieumont, les autres vers les fermes d’accueil, et les matériels sont portés à dos d’homme vers les caches Ceci dans le même temps que les Allemands, affolés par l’avance alliée, cherchent à protéger leurs arrières. Et redoublent d’énergie pour se renseigner, traquer, arrêter, lancer des opérations de destruction Ils disposent pour cela de gros moyens : la division Das Reich est à Saint Dié, la Gestapo de Lyon est repliée à Gérardmer avec Barbie, celle d’Orléans est à Vittel… Ce qui explique que dès avant les 3 grandes vagues de déportation dans la vallée du Rabodeau, le département des Vosges paiera cher sa contribution à la Libération Rappelons en quelques chiffres le prix payé sous l’occupation par la population vosgienne : 376 fusillés, 3 762 déportés dont 68 % morts dans les camps, 555 internés dont 39 morts dans leur prison, 110 maquisards tués au combat, 5 600 ouvriers envoyés au STO, 1 000 tués sous les bombardements, 7 500 immeubles détruits, 4 746 requis et PTA (x) (x) Personnel transféré en Allemagne III.3.3. Péripéties autour des parachutages Bien des raisons font que ces opérations d’envergure ne peuvent être complètement discrètes : L’impossibilité physique de camoufler ce type d’opérations : - Largage sur des plateaux dégagés, de nuit et par temps clair - Feux de balisage visibles des observatoires allemands du Hantz. Bruit des moteurs des avions - Opérations de récupération et de déballage des containers laborieuses, bruyantes et longues - Lenteur et bruits du déplacement de la caravane des 100 à 200 hommes transportant les matériels. Longueur du trajet et difficultés de progression Les listes d’inscription : - En raison du grand nombre de participants, l’organigramme des effectifs est écrit. Des listes sont donc en possession des responsables - C’est évidemment pratique, mais malheur à ceux dont la liste tombera entre les mains de l’occupant Les mouchards : - Les Allemands entretiennent des indicateurs dans chaque village : sympathisants du régime, notables arrangeants, trafiquants de marché noir, tenanciers de lupanars, simples citoyens naïfs… Les Allemands sont donc bien informés des faits et de la stratégie programmée à leur encontre III.3.4. La réaction allemande Les troupes allemandes sont acculées à la retraite. En effet, bien que bloqués par manque d’approvisionnements et modification d’objectifs, les alliés ne sont plus qu’à quelques heures d’ici Aussi ne tardent-elles pas à réagir. Et le haut état major d’Epinal, répondant à l’injonction de la Gestapo de Strasbourg, met sur pied un plan d’anéantissement immédiat et radical du maquis de la vallée du Rabodeau C’est l’opération Wald Fest : La première phase démarre le 17 août et comprend 2 étapes : Etape 1, le 17 août : Récupération des armes et des munitions Vaste opération militaire dont le but est de récupérer les armes et munitions entreposées depuis le parachutage du 13 août, et mettre la main sur le groupe des maquisards du Jardin David, qui les ont en charge - Etonnamment bien informés, les Allemands se dirigent directement vers les caches - Bien que prévenus par les gardes, les maquisards et paras anglais tardent à se replier et ne peuvent éviter l’affrontement. Ils laissent plusieurs morts, blessés et prisonniers et des effets personnels - C’est dans l’un d’eux, une sacoche d’officier, que se trouve une des listes des participants au parachutage du 13 août, celle des gens de Moussey Etape 2, le 18 août : Eradication des maquisards Vaste opération, de type opération de police, gestapiste ici, dont le but est de mettre la main sur les gens des villages qui sont des maquisards : rescapés de l’opération de la veille et participants du parachutage du 13 août Pour illustrer le propos, voici l’exemple de Moussey, le plus touché dans cette affaire : - Dans la matinée, les troupes allemandes prennent position à la « Crèche », en plein centre du village et 9 conseillers municipaux dont le maire, et le curé du village, sont pris en otages. Puis tous les hommes de 16 à 60 ans sont convoqués à se rassembler dans la cour de la « Crèche » - Vers midi, faute de preuves tangibles, l’officier allemand fait relâcher tout le monde - Vers 17 heures, tous les hommes sont à nouveau convoqués à la « Crèche ». Parce que, entre temps, la fameuse liste évoquée ci avant a été découverte - 52 hommes, dont toute la brigade de gendarmerie, sont arrêtés et parqués sur place Ils sont dirigés le lendemain matin vers le camp de sécurité de Schirmeck. Et de là 42 partent vers les camps d’extermination C’est la première déportation de masse Elle n’étouffe cependant en rien la détermination de l’état major allié, ni celle des maquisards. Les effectifs se reconstituent en quelques jours, et les parachutages reprennent un peu plus de 15 jours plus tard, plus massifs encore en hommes et en matériels et munitions que celui du 13 août La contrepartie en est bien sûr le renforcement proportionnel de la détermination allemande à tout entreprendre pour anéantir ce maquis là avant d’être pris dans une nasse. Aussi, les arrestations, perquisitions, exécutions, rafles, ne feront plus que se multiplier au fil des jours. Et dureront jusqu’au 22 novembre, date de l’arrivée des troupes alliées dans la vallée. La Libération La déportation du 18 août n’est ainsi que le début d’une inévitable et longue liste. Que rappelle le tableau ci après

_________________
Vosges Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 27 Juin 2007, 15:23

IV. La Déportation dans la vallée du Rabodeau.
Planning. Bilan Les 3 « Grandes » Déportations de 1944. La glaçante expression des chiffres : 2 au 18 août 24 sept 5 et 6 oct Totaux Senones 16 353 369 La Petite Raon 2 191 193 Moyenmoutier 8 1 9 Belval 6 3 9 Le Saulcy 13 63 4 80 Moussey 42 150 192 Le Puid 21 21 Le Vermont 6 6 Vieux Moulin 34 34 Ménil 1 1 Total déportés 87 434 392 913 Total morts dans les camps 62 302 245 639 A ces 3 opérations de grande envergure, sciemment décidées et planifiées par le haut commandement allemand, s’ajoutent des dizaines d’opérations ponctuelles Lourdes aussi de conséquences : réquisitions, exécutions sommaires, fermes brûlées avec leurs occupants, villages incendiés. 30 déportés supplémentaires Ainsi, la résistance elle seule a-t-elle coûté directement à la vallée du Rabodeau 943 déportés, dont 661 sont morts dans les camps A quelques rares exceptions près, tous ces hommes ont transité par le camp de sécurité et de triage de Schirmeck De là, ceux d’août ont été dirigés vers le Struthof pour y être rapidement exterminés. Par le travail dans la carrière ou par exécution sommaire, ceux reconnus du GMA les premiers Les autres ont presque tous été dirigés vers Dachau. Et de là, vers Auschwitz pour certains, pour d’autres vers Buchenwald, Kaufering, Mühldorf et d’autres camps Rappelons que la vallée du Rabodeau tient le haut du pavé dans le grand livre des déportations pour faits de Résistance : le canton le plus touché dans sa population, le plus fort pourcentage de morts dans les camps : 70 % (x) Et morts de quelle mort : l’épuisement au travail forcé, l’abandon absolu, la maladie, la faim, la terreur, les coups Exploités comme du bétail. Exterminés comme de la vermine (x) Moussey par exemple : 192 déportés, soit 16 % de sa population. Seulement 25 % de survivants N’oublions pas d’ajouter les 10 % qui mourront dans les 3 années qui suivent leur rapatriement Ni le cauchemar qui ne cessera jamais de ronger la vie des survivants Ni la vie bouleversée des mères, des veuves, des fiancées, des orphelins …
V. In memoriam
Tous méritent le respect Passant souviens-toi d’eux Et souviens-toi surtout qu’aussitôt qu’on n’y prend plus garde, la barbarie rampe de nouveau et s’installe, et que reconquérir sa dignité et la liberté se paye un terrible prix
VI. Réflexion pour que ces morts ne soient pas des morts inutiles
Qu’avons-nous fait alors pour qu’il n’y ait pas le nazisme ? Et ses prévisibles 18 août, Auschwitz, Oradour ou Dachau ! Qu’avons-nous fait ensuite pour empêcher l’avalanche de ceux qui leur ont succédé ? Que faisons-nous maintenant pour que ceux d’aujourd’hui soient les derniers ?
VII. Notes
- A part 2 exceptions, aucun nom d’acteur ne figure ici. Ceci est une volonté délibérée. Paix aux héros, aux humbles et aux salauds - La critique des faits, certes toujours facile après coup, est ici nécessaire devant le terrible bilan humain comparé à la maigreur des résultats militaires Elle fait ressortir des erreurs majeures d’appréciation stratégique et bien des maladresses. Contre lesquelles le seul courage ne pouvait rien En résumé, pourquoi avoir mis tout le dispositif en place si tôt, un bon mois trop tôt ? Et l’exposer ainsi, avant qu’il ne serve tout à fait, au risque inévitable de sa destruction. Si fragile face à des troupes aguerries, bête blessée déterminée à vendre cher sa peau Gérard VILLEMIN. 01 / 10 / 05

_________________
Vosges Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  tayp' le Mer 27 Juin 2007, 15:24

Voila voila!! C'est un peu long mais passionant!! Pour les courageux qui ont tout lu félicitation...
amicalement
Tayp'

_________________
Vosges Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vosges Empty Re: Vosges

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum