Forum Vert
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
389.99 €
Le Deal du moment : -49%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
194 €

Speer, Albert (1905-1981)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Empty Re: Speer, Albert (1905-1981)

Message  Jules le Mer 11 Nov 2009, 12:02

Zek a écrit:
Intéressant, certes, mais partial !

Je m'explique : dans ce livre, Speer nous raconte une grande partie de ce qu'il a vécu et vu mais il semble "oublier" certains détails qui auraient pu lui faire du tort après la guerre.

Merci pour ces infos. Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Clin_doi
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2064
Age : 40
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Empty Re: Speer, Albert (1905-1981)

Message  Zek le Mer 11 Nov 2009, 22:12

Bof ! Selon moi, il faut toujours prendre les mémoires des personnalités historiques avec des pincettes; et en particulier quand il s'agit d'anciens dignitaires du troisième Reich. Après, ça reste une source historique très intéressante, c'est juste qu'il ne faut pas prendre tout ce qui est dit au pied de la lettre.
Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Pouce_gr
Zek
Zek
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Nomade
Date d'inscription : 12/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Empty Re: Speer, Albert (1905-1981)

Message  Jules le Jeu 12 Nov 2009, 12:47

Zek a écrit:
Bof ! Selon moi, il faut toujours prendre les mémoires des personnalités historiques avec des pincettes; et en particulier quand il s'agit d'anciens dignitaires du troisième Reich. Après, ça reste une source historique très intéressante, c'est juste qu'il ne faut pas prendre tout ce qui est dit au pied de la lettre.
Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Pouce_gr

À vrai dire "rédiger ses mémoires" est un exercice très difficile. Speer a sûrement dû garder bon nombre de notes et autres documents pour illustrer ses textes. Et puis il y a des anecdotes, des choses inédites. Franchement dans le contexte où il décide de les publier, il n'y a plus grand chose à dire (tout du moins à lui reprocher juridiquement) : il vient de purger sa peine de prison.

Pour l'instant je "dévore" "Albert Speer : le confident d'Hitler" de Joachim Fest.
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2064
Age : 40
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Empty Re: Speer, Albert (1905-1981)

Message  Hellfire62 le Jeu 12 Nov 2009, 12:54

Oui, il a purgé sa peine à ce moment là, mais est-il réellement dénazifié?? moins sûr...
Hellfire62
Hellfire62
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 890
Age : 52
Localisation : à Arras, avec l'ami Bidasse
Date d'inscription : 18/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Empty La vérité "Speer"

Message  steno le Jeu 11 Mar 2010, 07:26

Depuis la mort de Speer, au début des années 80, une multitude de preuves d'implications jusqu'alors insoupçonnées ont peu à peu fait leurs apparitions, surtout depuis l'ouvertures des archives allemandes détenues par les Russes.

Avant le procès de Nuremberg, Speer remis lui-même officiellement la documentation de son ministère aux procureurs alliés dans un geste de soi-disant bonne volonté. Les archives qu'il a remise aux alliés ont servi de matériel pour son accusation et aussi sa défense lors du procès. En comparant les archives qu'il a remise aux enquêteurs avec les documents retrouvés dans les années 80, 90 et même 2000, on comprend qu'en agissant ainsi, Speer à pu détourné l'attention de ses implications les plus coupables.

Lors de son incarcération à la prison de Spandau, il est intéressant de noter qu'alors qu'il en profitait pour rédiger secrètement ses mémoires, certains membres de son équipe du ministère de l'armement s'occupèrent activement à documenter son récit tout en mettant au propre son manuscrit. Ils en profitèrent aussi pour modifier et camoufler certains documents embarrassant pour Speer, ce qui permis à celui-ci, lors de sa libération, de devenir une sorte de "Star" de l'histoire, une sorte de témoins relativement pur du IIIeme Reich, "Artiste, architecte et technocrate rêveur perdu au milieu de la tourmente". Speer fait même preuve de génie en ne mentant jamais dans ses mémoires, si ce n'est par omission. Mais le fameux "Journal de Spandau" publié dans les années 70 est manifestement une tentative de "couverture" de ses mémoires, une façon de tenter de prouver, encore une fois, son innocence...

Depuis quelques années, il apparait clairement qu'Albert Speer fût un des chefs nazi les plus actifs, autant au niveau de l'armement qu'au niveau de la Shoah. Les documents découverts sur l'expansion du camps d'Auschwitz (plus connue sous le nom de Birkenau) portent sa griffe et furent établis par son ministère (qui commanda même les crématoires). Dès l'avant guerre, les bureau de Speer (qui n'était pas encore ministre, seulement officiellement architecte et "inspecteur général de la construction) ont eux-même établis les première listes de juif berlinois destinés à "l'évacuation" (pour libérer de l'espace pour la construction démentielle du nouveau Berlin, Germania), listes ensuites transmises à la Gestapo qui procéda a l'expulsion.

Speer fût aussi personnellement responsable, main dans la main avec la SS, de la mise en place et l'exploitation du camps de concentration souterrain de Dora.

Speer fût sans doute un des plus brillant ministre de Hitler et aussi un des plus prévoyant, ce qui lui permis d'échapper à la potence a Nuremberg et finir confortablement sa vie dans la richesse, le confort et même le vedettariat. L'ambition première de Speer (qui ne semble pas avoir été un Nazi idéologiquement convaincu - ce qui causa sa propre "chute" à la fin du régime) semble d'avoir toujours été de devenir un personnage historique. Il y est parfaitement parvenu!
steno
steno
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 12
Age : 43
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/03/2010

http://www.stephanenormandin.com

Revenir en haut Aller en bas

Speer, Albert (1905-1981) - Page 3 Empty Re: Speer, Albert (1905-1981)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum