le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  fix le 5/10/2007, 12:07

Le nouveau gouvernement japonais prend une bonne voie Smile
http://www.aujourdhuilejapon.com/article.asp?IdArticle=2006
c'est encourageant de voir ça Smile

Les livres d'histoire japonais vont rétablir les suicides "forcés" d'Okinawa


Les éditeurs de manuels d'histoire japonais vont rétablir la référence au rôle joué par l'armée impériale dans les suicides collectifs de civils sur l'archipel d'Okinawa à la fin de la 2e guerre mondiale, a annoncé vendredi la télévision publique NHK.

En mars, le précédent ministre de l'Education du gouvernement Abe avait en effet donné instruction aux maisons d'édition de gommer des livres d'histoire pour la prochaine année scolaire 2008-2009 toute mention liant l'armée japonaise aux suicides massifs de civils en 1945, à l'issue de la bataille d'Okinawa contre les soldats américains.

Cette décision avait soulevé un concert de protestations dans l'archipel, situé au sud du Japon, et donné lieu à un gigantesque rassemblement de 110.000 personnes samedi dernier à Okinawa, la plus grande manifestation jamais organisée depuis le retour de ce groupe d'îles sous souveraineté japonaise en 1972.

Okinawa, seule partie du territoire japonais sur laquelle se sont déroulés des combats terrestres pendant la 2e guerre mondiale, a été occupé par les Américains après la capitulation du Japon en 1945.

Le gouverneur d'Okinawa, Hirokazu Nakaima, est venu en personne à Tokyo mercredi pour demander au nouveau ministre de l'Education du gouvernement Fukuda de rétablir ce qu'il considère comme la vérité historique.

Selon NHK, 4 des 5 éditeurs chargés de publier les manuels d'histoire pour les lycées vont demander au nouveau ministre de l'Education Kisaburo Tokai l'autorisation de revenir à la formulation jusqu'ici adoptée pour raconter cet épisode douloureux de la guerre.

Selon les survivants de la Bataille d'Okinawa, la plus sanglante de la guerre du Pacifique entre Américains et Japonais, l'armée impériale a donné l'ordre aux civils de se suicider en leur fournissant des grenades, afin d'éviter qu'ils puissent donner des renseignements à l'ennemi.

Les combats, qui ont duré 83 jours, ont fait 12.520 morts dans les rangs de l'armée américaine et 190.000 morts côté japonais, dont la moitié étaient des habitants d'Okinawa. La plupart ont péri dans les bombardement massifs américains.
Cette thèse est toutefois rejetée par certains historiens nationalistes, qui soutiennent que les habitants d'Okinawa se sont suicidés de leur propre gré par patriotisme.

L'archipel d'Okinawa était un royaume indépendant avant son annexion par le Japon au 19e siècle. Occupé et administré par les Etats-Unis après la guerre, il n'a été rétrocédé au Japon qu'en 1972.
fix
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Baugnez44 le 5/10/2007, 12:20

fix a écrit:Le nouveau gouvernement japonais prend une bonne voie Smile
http://www.aujourdhuilejapon.com/article.asp?IdArticle=2006
c'est encourageant de voir ça Smile

Les livres d'histoire japonais vont rétablir les suicides "forcés" d'Okinawa


Les éditeurs de manuels d'histoire japonais vont rétablir la référence au rôle joué par l'armée impériale dans les suicides collectifs de civils sur l'archipel d'Okinawa à la fin de la 2e guerre mondiale, a annoncé vendredi la télévision publique NHK.

En mars, le précédent ministre de l'Education du gouvernement Abe avait en effet donné instruction aux maisons d'édition de gommer des livres d'histoire pour la prochaine année scolaire 2008-2009 toute mention liant l'armée japonaise aux suicides massifs de civils en 1945, à l'issue de la bataille d'Okinawa contre les soldats américains.

Cette décision avait soulevé un concert de protestations dans l'archipel, situé au sud du Japon, et donné lieu à un gigantesque rassemblement de 110.000 personnes samedi dernier à Okinawa, la plus grande manifestation jamais organisée depuis le retour de ce groupe d'îles sous souveraineté japonaise en 1972.

Okinawa, seule partie du territoire japonais sur laquelle se sont déroulés des combats terrestres pendant la 2e guerre mondiale, a été occupé par les Américains après la capitulation du Japon en 1945.

Le gouverneur d'Okinawa, Hirokazu Nakaima, est venu en personne à Tokyo mercredi pour demander au nouveau ministre de l'Education du gouvernement Fukuda de rétablir ce qu'il considère comme la vérité historique.

Selon NHK, 4 des 5 éditeurs chargés de publier les manuels d'histoire pour les lycées vont demander au nouveau ministre de l'Education Kisaburo Tokai l'autorisation de revenir à la formulation jusqu'ici adoptée pour raconter cet épisode douloureux de la guerre.

Selon les survivants de la Bataille d'Okinawa, la plus sanglante de la guerre du Pacifique entre Américains et Japonais, l'armée impériale a donné l'ordre aux civils de se suicider en leur fournissant des grenades, afin d'éviter qu'ils puissent donner des renseignements à l'ennemi.

Les combats, qui ont duré 83 jours, ont fait 12.520 morts dans les rangs de l'armée américaine et 190.000 morts côté japonais, dont la moitié étaient des habitants d'Okinawa. La plupart ont péri dans les bombardement massifs américains.
Cette thèse est toutefois rejetée par certains historiens nationalistes, qui soutiennent que les habitants d'Okinawa se sont suicidés de leur propre gré par patriotisme.

L'archipel d'Okinawa était un royaume indépendant avant son annexion par le Japon au 19e siècle. Occupé et administré par les Etats-Unis après la guerre, il n'a été rétrocédé au Japon qu'en 1972.

Indépendamment du négationisme forcené dont font preuve certains cercles politiques japonais, cet article laisse également bien entrevoir sur quoi aurait pu déboucher une invasion du territoire japonais s'il n'a avait pas eu les deux bombes A.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Ming le 5/10/2007, 12:35

C'est un pas en avant après un pas en arrière... Seulement il y a encore du temps à attendre avant de voir mentionnés les massacres de Nankin, les femmes de confort et les expériences de l'unité 731... Si le Japon avait eu son Nuremberg, les choses mentionnées dans les livres scolaires seraient peut-être différentes aujourd'hui...
Ming
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 48
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Ivy mike le 5/10/2007, 12:39

Effectivement, c'est une petite avancée prometeuse (plus symbolique qu'autre chose m'est avis). Esperons que ce ne soit pas la derniere mais bien la premiere d'une longue série !

Ivy

_________________
le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Mini_673326snocxuatromcopie1jpg
___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
Ivy mike
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Phil642 le 5/10/2007, 12:44

Il reste en effet un énorme travail faire ...
Phil642
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7794
Age : 54
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Baugnez44 le 1/11/2007, 13:37

Une autre pièce à verser au dossier des exactions japonaises.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/189041/hante-par-les-vivisections-sur-des-prisonniers.html

Sans commentaires...

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Ming le 1/11/2007, 14:42

Lu, à la différence de l'unité 731 ils anesthésiaient leurs victimes avant de les découper au scalpel...
Le Japon comme de reste la Russie n'ont jamais signé le protocole des conventions de Genève relatif aux conditions de détention des prisonniers. Cela explique entre autre que les Russes tombés aux mains des allemands ont été traités comme on n'ose pas traiter un boeuf à l'abattoir (plus du 3/4 des prisonniers russes ont été exécutés ou ont été laissés mourir de faim ou de leurs blessures parfois des deux) comme cela explique également le sort des prisonniers aussi bien occidentaux qu'asiatiques tombés aux mains des japonais -si toutefois ils eurent la "chance" de ne pas tomber aux mains du Kempeteï, ce qui est encore autre chose-. Dans la tradition guerrière japonaise, les soldats ne doivent pas se rendre puisqu'il s'agît d'un déshonneur et cette notion est appliquée également aux prisonniers que les japonais ont fait. Du côté russe, Staline considère les choses de la même manière bien que sous un angle quelque peu différent. Les rares survivants russes des camps allemands ne bénéficièrent d'ailleurs d'aucune clémence du dictateur communiste.

A titre indicatif, voici quel est le sort qui a été accordé à un commando qui s'est attaqué -du moins a essayé- de s'attaquer à la flotte de cargos japonais qui mouillait dans le port de Singapour.
L'opération, baptisée Rimau (tigre en malais) est une remake de Jaywick, laquelle a permis via des charges magnétiques (limpets) de couler 7 cargos dans le port de Singapour en septembre 1943 par 15 commandos de la force Z. En 1944, le Lt. Col. Ivan Lyon, des Gordon Highlanders (GB), qui a commandé Jaywick, décide de rééditer la même opération sous le nom de Rimau via le SOA (Special Operations Australia, SOE australien) avec l'aide d'embarcations submersibles, les sleeping beauties. Pour ce faire, ils s'embarquent sur un bateau de pêche asiatique battant pavillon japonais en faisant passer l'équipage sur le pont pour de tranquilles pêcheurs. Le bateau doit rallier l'île de Merapas qui sert de base avancée.
Tandis qu'ils se dirigent après coup vers l'objectif le 10 octobre 1944 -le port de Singapour donc- ils tombent sur une vedette japonaise en patrouille et s'en suit un échange de coups de feu -toute l'opération est menacée-. Lyon n'a d'autre option que d'avorter la mission et de se replier sur la base avancée mais les choses se compliquent : les japonais débarquent sur l'île et au bout de six jours, Lyon meurt de ses blessures ainsi que quelques uns des officiers commandant le peloton de 23 hommes au total.

Sur les 23 qui sont faits prisonniers malgré eux, quatre autres officiers du groupe sont décapités en mars puis en juillet 1945, neuf sous officiers subissent le même sort en juillet 1945 (le 7 juillet, ils ont été visiblement décapités en groupe), un 2eme classe meurt des suites d'expériences médicales et d'innoculation du tétanos en avril 1945, un adjudant (warant officer) meurt de ses blessures, maltraitement et négligence en février 1945. Le gouvernement australien refuse de considérer l'octroi d'une médaille posthume aux morts de Rimau, ce qui fait qu'en 1978, les eux survivants de cette opération feront frapper leur propre médaille et la décerneront plus ou moins officiellement via le mémorial de la guerre au travers d'une cérémonie ou plus d'une centaine d'australiens assistèrent.

Cela dit, le fait que l'Allemagne ait signé la convention de Genève ne l'a pas empêchée d'exécuter les 50 aviateurs qui se sont échappés de l'oflag de Sagan via la gestapo -à la suite de quoi, les tentatives d'évasion se feront bien plus rares-, ni pour prendre un cas plus précis, de refuser le statut de prisonnier de guerre à un sub-leutnant de la Royal Navy ainsi qu'à son équipage. Lesquels furent envoyés en camp de concentration ou ils effectuèrent des km et des km de marche pour "tester" la solidité des bottes de marche allemandes. L'officier, au cours d'une menace physique et verbale d'un des ss, s'empara du pistolet automatique du gardien, lui tira une balle en pleine tête avant de se faire assassiner sous les yeux de ses hommes...
Ce n'est pas le seul cas de prisonnier de guerre envoyé en camp de concentration, puisque d'autres officiers britanniques pour ne citer qu'eux ont effectué un séjour plus ou moins long à Sachsenhausen -dont trois des évadés de Sagan- qui se remirent derechef à creuser un tunnel pour s'échapper. Comble de l'ironie, l'un d'entre-eux en fut sorti pour se voir promu au poste de négociateur avec l'EM allié pour une paix selon les conditions voulues par les allemands...

_________________
le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Crestnew

Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
Ming
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 48
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement Empty Re: le japon, leurs livres d'histoire et le nouveau gouvernement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum