Le Deal du moment : -17%
(CDAV) Apple MacBook Air 2020 : 13.3″, Apple M1, ...
Voir le deal
949 €

Pas con le ricain, trés con le nippon

+13
Narduccio
ghjattuvolpa*
Thunderbolt
tecumseh
Ming
Major cowburn
ChS
Keffer
Myosis
Ivy mike
cedtomcat
aymer506th
Charlemagne
17 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty pas con le ricain

Message  tecumseh 22/1/2009, 08:09

Ouaip,ce doit être comme tu dis! Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 248453
tecumseh
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 55
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Major cowburn 22/1/2009, 13:05

Ce sont les avancées de connaissances et de technologies dans ces domaines trés pointus en Grande Bretagne qui ,a contrario ,démontrent le retard de la France dans bien des domaines en 1940,alors que la France avait été une grande nation scientifique et technologique jusqu'en 1914.....Nous écoutions aussi Enigma depuis 1939 mais point d'ordinateur ni de radar.....les essais faits sur Normandie avaient été fort peu encourageants......pour paraphraser de Gaulle des chercheurs qui cherchaient,on en trouvait ,mais on ne trouvait pas de chercheurs qui trouvaient.......

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Invité 18/4/2009, 11:20

Major cowburn a écrit:Ce sont les avancées de connaissances et de technologies dans ces domaines trés pointus en Grande Bretagne qui ,a contrario ,démontrent le retard de la France dans bien des domaines en 1940
Hum oui et non car contrairement aux idées reçues ce n'est pas des anglais qui ont réussis à "casser" Enigma et à percer les codes allemands mais bien des scientifiques...polonais! Evedemment ont à dit que ces scientifiques ce qui n'est pas totalement faux puisque ces scientifiques allait prendre la nationalité anglaise aprés la fin d ela guerre...
Et sacher aussi que les français réussir à "casser" les codes allemands lors de l'opération "Paula" qui étais le bombardement de Paris, malheuresement ces renseignements furent mal exploités par les généraux français...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  ghjattuvolpa* 18/4/2009, 12:26

Je vous conseille le livre "La guerre secrète" de Michael Paterson

_________________
http://ghjattuvolpa.skyrock.com/35.html
ghjattuvolpa*
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Narduccio 18/4/2009, 13:21

Pasionaria a écrit:
Major cowburn a écrit:Ce sont les avancées de connaissances et de technologies dans ces domaines trés pointus en Grande Bretagne qui ,a contrario ,démontrent le retard de la France dans bien des domaines en 1940
Hum oui et non car contrairement aux idées reçues ce n'est pas des anglais qui ont réussis à "casser" Enigma et à percer les codes allemands mais bien des scientifiques...polonais!

Et ce furent les Français qui aidèrent les scientifiques polonais entre octobre 39 et mai 39. Les Allemands ne surent jamais que leur code était sur le point d'être percé lors de la campagne de France.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4971
Age : 63
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Alexarp 29/4/2009, 23:40

En effet! Sans la France, on aurait pas pu décrypter Enigma.
Ce qui va suivre sort des notes d'un jeune cousin passioné plus par la guerre technologique qu'humaine. Sa source principale l'étonne encore, tellement elle sort de ses habitudes: Science&Vie, un hors-série sur l'histoire du cryptage.

Le 24 juillet 1939, près de Varsovie, le boss du "Chiffre" polonais, Gwido Langer, reçoit des responsables des mêmes services francais et britannique.
Mr.Langer transmet à ses invités la crainte de son gouvernement, subir le même sort que l'Autriche et la Yougoslavie. Mais ensuite, il annonce qu'ils sont capables de lire les codes nazis. Devant des invités héberlués, il poursuit en avouant que c'est principalement grâce à la France. En effet, Hans-Tilo Schmidt, espion francais à Berlin, transmet chaque semaine des documents confidentiels sur Enigma. Et depuis 1931, les services secrets francais partagent ces informations avec ceux polonais, même si, comme leurs homologues anglais, ils sont persuadés qu'ils n'arriveront jamais à percer Enigma.
Les polonais ont des avantages, dont de grands esprit mathématiques; à citer Marian Rejewski.
Comment ils ont compris le fonctionnement:
ils ont feuilleté tous les messages interceptés, et remarqué qu'ils commencaient tous par une ligne de 6 caractères. En fait, c'était un message de trois caractères répété une fois avec un cryptage différent. Donc le premier caractère du premier message signifiait le même caractère que le premier du deuxième message. Pareil pour les deuxièmes respectifs, et troisièmes. Un message original d'Enigma venant de Wikipédia:
ADJ JNA <=ici les 6 caractères
LMHNX WEKLM UERDS EVHLC
JSQQK VLDES ANEVT YEDGI
ZQDOD RMDKG SXGSQ SHDQP
VIEAP IENLI CLZCL LAGWC
BJZD

En comparant une quantité de communications interceptées, et à l'aide de la machine mécanique surnommée "bombe", Rejewski et son équipe réussit à percer le fonctionnement global de la machine, et en offrent un exemplaire à chacun des responsables invités.
Mais l'entretien finit par un appel de désespoir. Les allemands ont depuis 6 mois augmenté le nombre de rotors sur la machine, et ils sont finalement incapables maintenant de percer les messages allemands.

Maintenant, l'arrivée d'Alan Turing à Bletchey Park. (Maintenant, c'est totalement tiré de ce "Science&Vie)
Un jour de début septembre, après que la pologne soit envahie, Alan Turing arrive surexcité dans le bureau de Denniston, le responsable anglais dont j'ai parlé plus haut, en disant avoir la solution.
Il dit avoir besoin d'un seul mot par message, pour pouvoir en faire découler la méthode de cryptage de tout le message. Et ce mot, il propose de l'inventer, ou plutôt de le deviner.
En effet, les messages de début de journée sont probablement des messages météo, et les abréviations en usage dans l'armée allemande sont connues.
Par exemple, "vonvonwewa...", qui signifie "depuis la station météo de..."
Et maintenant, à coté d'une partie d'un message made in Enigma:
VMXBJOWNGPZOW
VONVONWEWA

Or intervient la seule faiile d'Enigma: une lettre post-cryptage ne peut jamais représenter la même lettre pré-cryptage. Donc si les allemands truffent leurs communications de lettres-pièges, cette faille permet de les déjouer.
En effet, ca devient
BJOWNGPZOW
VONVONWEWA
Les lettres pièges sont au nombre de trois et placées devant le vrai message et non derrière.
Et là, Turing concoit selon l'exemple de Rejewski ses propres bombes, machines électro mécaniques qui testent les combinaisons beaucoup plus rapidement qu'un humain.
Mais en février 1942, les allemands rajoutent un quatrième rotor aux Enigma des U-boote, ce qui les rends indéchiffrables (pour l'instant).
Tout le gratin rassemblé à Bretchley Park n'y peut rien, et doit attendre le 30 octobre 1942; en méditerranée, l'U-boote 559, après avoir été pris en chasse par un destroyer britannique, est sabordé pour empêcher les Alliés d'avoir une Enigma originale; mais une équipe héroïque de la Marine plonge dans les méandres de l'U-boot et en ressort les codes alors en vigueur, en y laissant deux d'entre eux. En décembre 42, les Alliés reprennent le dessus sur Enigma. Les différentes perfections apportées à la machine ne suffirent plus, jusqu'à la fin de la guerre, à faire perdre cet atout indéniable aux Alliés.

Bon chuis bien partit en hors-sujet là... Je le laisse car je n'ai pas trouvé d'autre topic sur enigma, mais pour revenir ds le vif du sujet, revenons au tout début; la France a permis à d'autres de percer les codes allemands. Mais ca n'est pas grâce à sa technologie comme tu le déplores...
Alexarp
Alexarp
Major
Major

Nombre de messages : 125
Age : 29
Localisation : Brive-la-gaillarde
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Briselance 12/10/2009, 11:11

Major cowburn a écrit:Ce sont les avancées de connaissances et de technologies dans ces domaines trés pointus en Grande Bretagne qui ,a contrario ,démontrent le retard de la France dans bien des domaines en 1940,alors que la France avait été une grande nation scientifique et technologique jusqu'en 1914.....Nous écoutions aussi Enigma depuis 1939 mais point d'ordinateur ni de radar.....les essais faits sur Normandie avaient été fort peu encourageants......pour paraphraser de Gaulle des chercheurs qui cherchaient,on en trouvait ,mais on ne trouvait pas de chercheurs qui trouvaient.......

Concernant le niveau technologique de l'Armée Française en 1940, je vous engage à lire la page 74 du hors-série n°7 du magazine "Ligne de front", à propos du sauvetage du seul prototype de radar militaire Français.
L'équipe d'ingénieurs militaires qui a conçu la machine l'a démonté et mis en caisses, puis tout ce petit monde a embarqué et pris la fuite sur un camion, équipés de fusils de 1914-1918 ou de 1870, avec un détachement Allemand lancé à leurs trousses pour s'emparer de ce matériel ultra-moderne.

Départ : Le Bourget. Destination : Montpellier, via le pont de Gien, traversé quelques instants seulement avant son explosion.

Finalement, le radar atteindra l'Afrique du Nord, qu'il ne quittera plus avant la fin de la guerre ... sans que la Luftwaffe n'ait pu mettre la main dessus.

En gros, cette petite histoire peut se résumer comme ceci :
Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Icon_razz Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Icon_razz Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Icon_razz Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Icon_razz Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Icon_razz Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Icon_razz Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Drapoal2
Une poignée d'ingénieurs militaires Français qui nargue un détachement entier de soldats Allemands, qui ont dû être sacrément furibards de se faire doubler comme ça.
Briselance
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 36
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  jbcg1995 3/7/2010, 21:19

ouai mais au finale les allemand disposer deja de radar donc et c'est quand meme eux qui on eu le premier sisteme infrarouge
jbcg1995
jbcg1995
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 479
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Briselance 4/7/2010, 00:29

jbcg1995 a écrit:ouai mais au finale les allemand disposer deja de radar donc et c'est quand meme eux qui on eu le premier sisteme infrarouge
Premier système infrarouge en quoi ? visée nocturne ? guidage de missile ?
Si c'est pour le premier, ça ne portait qu'à 40 mètres, donc, plus prosaïquement, ça ne pissait pas bien loin ... ^^
Par contre, pour ce qui est des guidage de missile, c'est vrai, ça aurait pu faire du vilain.
Briselance
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 36
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  jbcg1995 4/7/2010, 02:54

Oui je conçois que la visee infrarouge servait pas a gand chose^^ mais pour la V2 la c'estait une grande invension pour l'epoque je trouve Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Pouce_gr chapeaux au savant allemand ! mais je pense quil aurait du utilisé leur V2 contre les troupe américaine et anglaise qui ont debarqué plutot que de continuer les raid sur londre
jbcg1995
jbcg1995
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 479
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Briselance 5/7/2010, 17:47

Ils auraient dû bombarder les troupes débarquant, c'est vrai ... mais bon, comment aurais-tu voulu qu'ils le fasse, étant donné que le V2 a une précision ultra-médiocre (pour rester poli ^^ ) ?
Tactiquement, il aurait fallu qu'ils le fassent. Mais techniquement, là ... c'est une autre bière.
Briselance
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 36
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Winston 27/2/2011, 01:07

Si il est vrai que les V2 avaient une précision d'environ 10km (encore que ça devait, j'imagine dépendre de son "pilote"), l'idée de l'utiliser contre un (Arromanches, Cherbourg, etc et plus tard Anvers) n'est cependant pas absurde, vu la taille de ces ports. Les utiliser directement contre les troupes n'est ni envisageable ni rentable.

PS: Insulter M Lecoin ne détruira pas son combat et ne fera que dévaloriser (encore plus) tes idées belliqueuses.

Winston
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 91
Age : 28
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Briselance 27/2/2011, 12:26

Winston a écrit:S'il est vrai que les V2 avaient une précision d'environ 10km (encore que ça devait, j'imagine dépendre de son "pilote"), l'idée de l'utiliser contre un (Arromanches, Cherbourg, etc et plus tard Anvers) n'est cependant pas absurde, vu la taille de ces ports. Les utiliser directement contre les troupes n'est ni envisageable ni rentable.

True, true.

Briselance
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 36
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas con le ricain, trés con le nippon - Page 2 Empty Re: Pas con le ricain, trés con le nippon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum