Les plus grands navires de guerre Allemand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  moussman le Dim 10 Avr 2011, 11:21 pm

Voila un petit topo de 2 croiseurs lourds allemands d'importance
N'hésitez pas à commenter et à compléter ce post, ce n'est qu'un résumé de leur histoire beret




Le Scharnhorst
Conception
La construction du Sharnhorst commence en 1934 à Wilhelmshaven, après la signature du traité Germano-britannique qui autorise les Allemand à disposer d'une flotte de guerre beaucoup plus importante que celle autorisée par le traité de Versaille. Le Scharnhorst est donc un croiseur lourd et voit sa construction achevée au commencement de la seconde guerre mondiale. Grace à sa vitesse de pointe extrêmement élevée (33 noeuds), il est utilisé pendant la guerre comme "corsaire" et harcèle les convois alliés. Voici ses caractéristiques:


Caractéristiques techniques
Type croiseur de bataille
Longueur 235 mètres
Maître-bau 30 mètres
Tirant d'eau 9,93 mètres
Déplacement 38 900 tonnes à pleine charge
Port en lourd 39 520
Propulsion 12 chaudières Wagner - Turbines brown-Boveri - 3 lignes d'arbre
Puissance 165 000 cv
Vitesse 33 nœuds

Caractéristiques militaires
Blindage Acier Krupp
ceinture latérale = 170 à 250 mm, extrémités = 30 mm
tourelles principales : front de 360 mm, côtés de 200 mm, toit de 150 mm
tourelles de 155 mm : front de 140 mm, côtés de 60 mm, toit de 50 mm
cloison pare-torpille = 45 mm
Barbette = 200 à 350 mm

Armement
(3X3) × 280 mm (cal.54,5)1 (945 à 1 350 coups) angle de tir -8° à + 40 ° portée de tir maximale de 42 600 m
(4X1) et (4X1) × 150 mm (cal.55) (1 600 à 1 800 coups) portée maximale de 22 000 m
(7x2) × 105 mm antiaériens de 65 calibres ( 5 600 coups) portée maximale de 17 700 m
(8x2) × 37 mm de 83 calibres (32 000 à 96 000 coups)
10 à 38 X 20 mm anti-aériens (32 000 à 76 000 coups)
6 tubes lance-torpilles de 533 mm
Aéronefs 3 hydravions Arado Ar 196
Rayon d'action 18 500 km - 8 400 nautiques à 17 noeuds




Le Scharnhorst au combat
Le Scharnhorst se révèle redoutable au combat. Dès sa première sortie en mer, il coule le croiseur Rawalpindi anglais, le 23 novembre 1939. A la fin de la campagne de Norvège, a laquelle il participe activement, il coule plusieurs destroyers lorsque les alliés évacuent leur troupes, ainsi que le porte-avions HMS Glorious le 8 juin 1940, faisant 1500 victimes. Lors de cette opération, il est touché par une torpille lancé par le HMS Acasta, destroyer d'escorte du HMS Glorious (également coulé par le Scharnhorst). Il doit alors rejoindre Brest pour des réparations. Mais le port de Brest est peu sur, les Anglais lancent de nombreuses attaques pour les détruire, lui et son Sister Ship (navire frère en français?), le Gneisenau. Le Scharnhorst est plusieurs fois touché par des bombes aliées lorsqu'il est au mouillage. Le Bomber Comand organise près de mille raids spécialement déstinés aux deux navires!
Le 12 février 1942, Hitler décide donc de les rapatrier en mer du nord, via la manche, de plein jour. C'est l'opération "Cerberus". L'opération est un succès et est une véritable claque pour les britanniques, qui voient leurs avions se faire massacrer par les BF 109 de la Luftwaffe. Des navires britanniques ont cependant le temps de mouiller des mines sur le trajet du convoi allemand, ce qui a pour conséquence d'endommager assez sévèrement le Gneisenau et le Prinz Eugen qui complète le convoi. Les trois navires se retrouvent finalement isolés en mer du nord et laissent la voix aux convois alliés en Atlantique. En effet, l'Atlantique est désormais considéré comme une zone trop dangereuse et la kriegsmarine ne veut pas y risquer ses meilleurs navires.
En mer du nord, le Scharnhorst montre une nouvelle fois sa puissance. Il harcèle les convois alliés en direction de l'URSS, et inquiète particulièrement les britanniques quand il se retrouve assossié au cuirassé allemand le plus puissant: le Tirpitz. Ces deux navires sont alors les deux plus puissants de la Kriegsmarine. Fin novembre 1943, le Scharnhorst part a la rencontre du convoi JW-55B en étant escorté de cinq destroyers. Le Konteradmiral Erich Bey comande cette flote. Le 26, le Scharnhorst commet sa première erreur en se séparant de ses destroyers et rencontre peu de temps après une escorte de croiseurs alliés: les HMS Belfast, Seffield et Norfolk. Cela surprend les allemands qui s'attendaient à un convoi peu défendu. Le Norfolk fait feu en vain et le cuirassé allemand réussi à éviter le conflit grace à sa vitesse, avantage énorme sur ses enemis. Bey décide de reprendre sa route vers le convoi mais se retrouve harcelé par des navires de la 36th Destroyer Division. Le Scharnhorst est alors isolé, seul et en très mauvaise posture. De plus, il n'a aucune idée des forces britanniques en face, ce qui explique qu'il évite tout engagement. Il fait donc route vers sa base pour sortir de cette impasse. Il s'agit en fait d'un piège: il est suivi depuis des heures par radar et le HMS Duke Of York est mis sur sa route. A 16h50, le Duke of York engage le combat et surclasse le Scharnhorst avec ses tourelles de 356 mm. 6 de ses 9 canons principaux sont endommagés ainsi que ses chaudières: le combat est désormais inévitable car le Scharnorst est ralenti. Bey est près à sacrifier son navire et " à se battre jusqu'au dernier obus", écrit-il dans un message au Furher. Le Duke of York se rapproche à 10 km et engage à nouveau une battaille qui dure près de deux heures. Finalement, après 2000 obus et 22 torpilles lancées par les britanniques, le Scharnhorst sombre, emportant avec lui près de 1800 marins. 36 seulement sont repechés par les destroyers anglais.

Pour en savoir plus:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Scharnhorst_(1936)
http://www.2iemeguerre.com/navires/scharnhorst.htm
http://www.secondeguerre.net/articles/navires/de/cu/na_kmsggneischarn.html





Le Gneisenau

Le Gneisenau est le sister ship du Scharnhorst. Tout deux sont comandés par l'allemangne en 1934. Ces deux navires sont donc très similaires. Voici les caractéristiques du Gneisenau:

caratctéristiques techniques
type croiseur de bataille
Longueur 235 mètres
Maître-bau 30 mètres
Tirant d'eau 9,93 mètres
Déplacement 38 900 tonnes à pleine charge
Port en lourd 39 520
Propulsion 12 chaudières Wagner - Turbines brown-Boveri - 3 lignes d'arbre
Puissance 165 000 cv
Vitesse 33 nœuds

Caractéristiques militaires
Blindage :Acier Krupp
ceinture latérale = 170 à 250 mm, extrémités = 30 mm
tourelles principales : front de 360 mm, côtés de 200 mm, toit de 150 mm
tourelles de 155 mm : front de 140 mm, côtés de 60 mm, toit de 50 mm
cloison pare-torpille = 45 mm
Barbette = 200 à 350 mm

Armement
(3X3) × 280 mm (cal.54,5)1 (945 à 1 350 coups) angle de tir -8° à + 40 ° portée de tir maximale de 42 600 m
(4X1) et (4X1) × 150 mm (cal.55) (1 600 à 1 800 coups) portée maximale de 22 000 m
(7x2) × 105 mm antiaériens de 65 calibres ( 5 600 coups) portée maximale de 17 700 m
(8x2) × 37 mm de 83 calibres (32 000 à 96 000 coups)
10 à 38 X 20 mm anti-aériens (32 000 à 76 000 coups)
6 tubes lance-torpilles de 533 mm
Aéronefs 3 hydravions Arado Ar 196
Rayon d'action 18 500 km - 8 400 nautiques à 17 noeuds

Son histoire
Au début de la guerre, le Gneisenau et le Scharnhorst sont si proche qu'on les surnomme les "jumeaux". Ils sillonent la mer du nord et la mer baltique ensemble et le Gneisenau prend également part à l'attaque du HMS Glorious en juin 1940. Pendant cette période de la guerre, le Gneisenau coule 14 batiments alliés et est plusieurs fois endommagé, soit par des mines (5 mai 1940), soit par des torpilles (juin 1940). Ces dégats restent toutefois peu importants et le navire est chaque fois remis en service très rapidement. L'histoire sépare les jumeaux en février 1942, après l'opération Cerberus durant laquelle ils traversent la manche en plein jour avec le Prinz Eugen. En effet, le Gneisenau est assez sévèrement touché par une mine et doit se rendre au port de Kiel pour des réparations. C'est là qu'il subit l'attaque de raids aériens qui cette fois l'endommagent très sévèrement. Ses anciennes tourelles de 280mm sont démontées pour etre utilisées comme artillerie au sol mais son réarmement n'a pas lieu, les travaux étant jugés trop longs (il n'aurait pas été prêt en 1944). Le Gneisenau est donc conduit dans le port de Gotenhafen et sabordé volontairement pour servir de blockship notemment. Il sera renfloué et feraillé deux ans après la guerre.
Pour en savoir plus:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gneisenau_(1938)
http://www.2iemeguerre.com/navires/gneisenau.htm
http://www.secondeguerre.net/articles/navires/de/cu/na_kmsggneischarn.html

Nous pouvons constater que le Scharnhorst partage le triste destin de nombreux navires de guerre lourds. Durant la seconde guerre mondiale, les cuirassés se révèlent ne plus etre les maitres incontéstés des océans. Ils se révèlent effectivement vulnérable aux armes de "plus petit" calibre, comme les bombes et les torpilles. Dès 1942, les portes avions deviennent de plus en plus important pour finalement devenir les pièces maitresses des océans à la fin de la guerre. La deuxième guerre mondiale est un tournant dans ce domaine, tournant qui est illustré par la perte de (trop) nombreux navires de guerres lourds. Le Scharnhorst et les autres cèdent donc petit à petit leur place aux portes avions.

ps: je gère vraiment mal image shack et je n'arrive absolument pas à poster des images... Si une âme charitable pouvait s'en occuper, se serait très gentil!!!
beret beret beret C'est quand meme plus sympa d'avoir de belles images de ces deux gros navires Mr. Green


Dernière édition par moussman le Mer 13 Avr 2011, 11:50 pm, édité 2 fois
avatar
moussman
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  LeSieur le Mar 12 Avr 2011, 3:56 am

encore aujourd'hui il y a certain débat concernant c'est deux grand navire , cependant la plupart s'entende pour parler de cuirassé et non de croiseur de bataille...


malgré son armement d'un calibre inférieur, ils avaient tout d'un cuirassé... sans parler que les canon de 28cm comptaient parmi les meilleurs mis en service a l'époque ... leur très grande vélocité leur donnait une bonne excellente porté et les postes de tir aménager sur le navire étaient excellent et permettaient une excellente précision a l'instar de la classe bismarck.
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  moussman le Mar 12 Avr 2011, 9:55 am

oui justement je m'étais posé la question: existe-t-il vraiment une différence entre ces croiseurs lourds et les cuirassés? Il semblerait quand même que ces deux navires soient plus rapides que les cuirassés lourds... Mais ca reste finalement une différence peu importante. Voila ce que j'ai pu trouver dans un autre forum:

Ces navires sont comptés comme des croiseurs de bataille par les anglo-saxons parce qu'ils étaient relativement moins puissants mais plus rapides que les cuirassés britanniques ou américains de l'époque.

La France comptait le Dunkerque et le Strasbourg comme des navires de ligne comparables aux autres (ils n'étaient pas moins puissants que les Bretagne), et en Allemagne les Scharnhorst & Gneisenau étaient des "Schlachtschiffen" donc des cuirassés.

Soit dit en passant, un croiseur de bataille est un navire qui a le tonnage d'un cuirassé mais qui sacrifie soit de la protection (chez les britannique) soit de l'armement (version allemande) à la vitesse. Voir les croiseurs de bataille allemands de la 1ère GM: ils sont très bien protégés, mais moins bien armés que les "vrais" cuirassés.

Evidemment, la génération des cuirassés rapides (Bismarck, King George V, Littorio, Richelieu, South Dakota etc) qui était en construction en 1940 allait rendre la distinction obsolète puisque les nouveaux navires étaient à la fois rapides, puissants et bien protégés.

http://atf40.forumculture.net/t479-les-navires-de-bataille-scharnhorst-contre-strasbourg


Dernière édition par moussman le Jeu 14 Avr 2011, 11:33 am, édité 1 fois
avatar
moussman
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  moussman le Mar 12 Avr 2011, 10:01 am

[quote=" les postes de tir aménager sur le navire étaient excellent et permettaient une excellente précision a l'instar de la classe bismarck. [/quote]
Il me semble par contre que le bismarck aussi avait une excellente conduite de tir (c'est d'ailleurs sa précision qui a repoussé de nombreux croiseurs alliés pendant sa sortie de mai 1941) http://forummarine.forumactif.com/t442-la-conduite-de-tir-du-bismarck
avatar
moussman
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  SALIOU Pierre le Sam 30 Avr 2011, 6:58 pm

Bonjour,

"A l'instar", signifie "à l'exemple de ", "comme"...

Pour relativiser la puissance de ces grands navires, un brin dépassés tant la guerre a changé, quelques chiffres:

-tonnage coulé par les grands navires: une centaine de batiments pour à peu près 500 000t, c'est regrettable pour ces batiments et les hommes qui les armaient mais compte tenu de la réputation de ces batiments, il n'y a vraiment pas de quoi fouetter un chat!!
Ils ont été plus efficaces par la menace qu'ils pouvaient faire peser sur les forces alliées et par les moyens mobilisés pour les surveiller et les contrer et qui faisaient défaut ailleurs.

-tonnage coulé par les "raiders", des cargos armés (bien armés...): environ 130 unités pour près de 850 000t.

-pour l'info, les U-Booten c'est 15 000 000 de tonnes


A+,

Pierre





Dernière édition par SALIOU Pierre le Dim 01 Mai 2011, 7:42 am, édité 1 fois

SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 240
Age : 63
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  LeSieur le Dim 01 Mai 2011, 12:07 am

Soit dit en passant, un croiseur de bataille est un navire qui a le tonnage d'un cuirassé mais qui sacrifie soit de la protection (chez les britannique) soit de l'armement (version allemande) à la vitesse. Voir les croiseurs de bataille allemands de la 1ère GM: ils sont très bien protégés, mais moins bien armés que les "vrais" cuirassés.

cependant , je ne suis pas d'accord... les croiseurs de bataille allemand pour la plupart sont aussi bien armé que leurs homologue british .. sa dépend des années et surtout que les allemands utilisaient globalement des canons d,un calibre légèrement inférieur mais tout aussi puissant niveau caractéristique...


pour ce qui est des 280mm de l'epoque WWII , il n'y a aucun rapport entre l'armement dit ''plus leger'' pour etre classer comme croiseur de bataille ... cette classe etait destiner a etre des cuirassés repectant le traité de versaille .. donc canon inferieur a 280mm , tonnage limité etc... ils ont fait avec ce qu'ils pouvaient faire... cependant les 280mm reste a prendre au serieux ayant une tres grande vitesse initial et une bonne porté ils pouvaient faire tres mal au navire inferieur aux cuirassé ... et la grande vitesse et la grande manoeuvrabilité du navire lui permettait de s'en tiré face au cuirassé de l'epoque ... sans parler des radars qui leur conférait un bon avantage...


on peut les conciderer comme une classe reussit... surtout tres polyvalente , comme les cuirassé de poche d'ailleur ... malheureusement trop leger pour esperer avoir la maitrise des mers ... role qu'on reservait pour les bismarck...
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  dracir le Ven 13 Mai 2011, 7:38 am

géné

A l'origine c'est deux bateaux devaient avoir pour armements principal des tourelles du même type que le Bismarck , du 380 , mais elles n'étaient pas prètes lors de la construction , et les allemands se sont rabattus sur du 280 qui équipées les cuirassiers de poche type Graf von Spee

géné
avatar
dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1258
Age : 54
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  Panther le Mer 03 Aoû 2011, 1:50 pm

Sauf si ma mémoire me trahit, je crois que le Gneiseneau comme le Scharnhorst étaient également des cuirassés ayant existé durant la première guerre mondiale.
avatar
Panther
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 66
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  dracir le Jeu 04 Aoû 2011, 10:38 am

géné

Il y avait également des navires qui ont porté ces deux noms mais se n'était pas les mêmes
Pour le Scharnhorst http://fr.wikipedia.org/wiki/Scharnhorst
Pour le Gneisenau http://fr.wikipedia.org/wiki/SMS_Gneisenau_(1908)

géné
avatar
dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1258
Age : 54
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  Panther le Jeu 04 Aoû 2011, 2:45 pm

Oki pouce

Classique de retrouver des bâtiments de même nom, mais comme l'écart restait court j'avais un doute
avatar
Panther
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 66
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Scharnöst

Message  Darlan le Sam 03 Déc 2016, 12:25 am

Les cuirassés de poche allemand avaient été conçus pour être des corsaires. Plus rapides que les cuirassés anglais ils étaient mieux armés que leur croiseurs lourds. La classe Strasbourg a été lancé pour les contrer. A leur tour les allemands ont lancé la classe Scharnöst pour essayer de surclasser les Strasbourg. C'est pour cela qu'en France fut décider de lancer la Classe Richelieu. Le Bismarck et le Tirpitz eux furent concus dans le cadre duPlan Z qui devait amener la Kriegsmarine au niveau de la royal navy en 1948 (Quand Le Grand Amiral Raeder compris qu'Hitler voulait déclarer la guerre à l'Angleterre en 39 il dit "Il ne nous reste plus qu'à mourir avec Honneur"

Darlan
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  SALIOU Pierre le Sam 03 Déc 2016, 9:16 am

Darlan a écrit:Les cuirassés de poche allemand avaient été conçus pour être des corsaires. Plus rapides que les cuirassés anglais ils étaient mieux armés que leur croiseurs lourds. La classe Strasbourg a été lancé pour les contrer. A leur tour les allemands ont lancé la classe Scharnöst pour essayer de surclasser les Strasbourg. C'est pour cela qu'en France fut décider de lancer la Classe Richelieu. Le Bismarck et le Tirpitz eux furent concus dans le cadre duPlan Z qui devait amener la Kriegsmarine au niveau de la royal navy en 1948 (Quand Le Grand Amiral Raeder compris qu'Hitler voulait déclarer la guerre à l'Angleterre en 39 il dit "Il ne nous reste plus qu'à mourir avec Honneur"

bonjour,

Là j'ai un gros doute: je m'étais laisser dire que les unités françaises étaient calibrées en fonction des évolutions de la Régia Marina. Mais vous avez sans doute des sources à proposer pour étayer votre propos??

SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 240
Age : 63
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Unités française

Message  Darlan le Sam 03 Déc 2016, 12:12 pm

Le traité de Washington stipulait que l'Italie et la France pouvait avoir 5 cuirassés de 35000. Tu peux vérifier dans ce traité. C'était humiliant pour la Royale qui était au dessus de la Marine italienne précédemment. La classe Strasbourg a été conçu comme je l'ai dit en réponse au corsaires allemands. Bien que plus petit il comptait dans les 35000t. La France pouvait donc construire encore 3 cuirassés de 35000t. C'est pour cela que furent lancés les travaux pour construire le Richelieu, le Jean-Bart et le Clémenceau. Les 2 premiers se sont échappés in extremis alors qu'ils n'étaient pas terminés. La coque du Clémenceau n'étant pas achevé, il fut abandonné. Je n'ai pas appris cela dans Wikipédia. Ma source principale est l'histoire des navires français pendant la 2éme guerre mondiale par l'amiral Auphan. J'ai lu aussi d'autres livres, des revues depuis plusieurs décennies. Même pour te faire plaisir je ne ferais pas la liste de tous ce que j'ai lu en un demi siècle. Un ami de mon père commandait un petit navire  à Casabianca lors de l'opération Torch. Après la guerre il fut le dernier commandant du Jean-Bart

Darlan
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  le ronin le Dim 04 Déc 2016, 11:09 am

Bonjour Darlan. Veuillez s'il vous plaît vous présenter dans la rubrique dédiée.Je vous en remercie.Le lien ci dessous:






http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/f1-presentation-des-nouveaux-membres





le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plus grands navires de guerre Allemand

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum