URSS, la vraie guerre des partisans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  tietie007 le Lun 31 Oct 2011, 6:31 pm

Un article de Nicolas Werth, dans Les collections de l'Histoire n°37, octobre 2007, page 42 à 45:

1°) Défendre Moscou, la première opération des partisans.

a°) Un mouvement précoce mais limité, en 1941.

Peu après le déclenchement de la guerre germano-soviétique et le fameux discours de Staline du 3 juillet, le comité central édicte un décret "Sur l'organisation de la lutte des partisans derrière les lignes ennemies".
Alors que l'armée rouge recule de plusieurs centaines de kilomètres en cet été 1941, le Moskovskaia Pravda du 26 septembre 1941 relate les premiers exploits de "groupes de partisans qui contrôlent largement une partie des territoires provisoirement abandonnés, pour des raisons stratégiques, à l'ennemi".

En octobre 1941 est publié un Guide du Partisan tiré à 100 000 exemplaires.

Les premiers groupes de partisans apparaissent dès l'automne en Biélorussie, constitués de soldats et d'officiers soviétiques qui ont échappé à l'ennemi et qui se cachent dans des forêts impénétrables.
En octobre 1941 est publié un Guide du Partisan tiré à 100 000 exemplaires.

b°) Masha Bruskina, icône du martyre des partisans.

La répression allemande est féroce envers les partisans est illustrée par ces photos de pendaisons de partisans, dont celle-ci, célèbre, qui montre le supplice de Masha Bruskina, pendu, à 17 ans, avec deux autres partisans, dont Volodya Sherbateivich, en octobre 1941.



c°) Les partisans dans la bataille de Moscou (octobre-décembre 1941).

Lors de la bataille de Moscou, 10 000 partisans agissent derrière les lignes allemandes et périssent souvent dans des actions kamikazes. Certains acquièrent, par leur martyre, une renommée dans tous le pays comme Zoia Kosmodemianskaya, qui après avoir été parachutée derrière les lignes ennemies et arrêtée puis pendue dans le village de Petrischevo, près de Moscou.



2°) Les "pays partisans".

a°) Eté 1942, Les premiers sanctuaires partisans.

C'est en 1942 que va s'accélérer l'essor des mouvements partisans, avec la brutalité de l'occupation allemande et les ponctions énormes sur les récoltes des territoires occupés.
Le 30 mai 1942, le commandement de l'Armée Rouge crée un état-major central des partisans, pour contrôler ce mouvement qui échappe parfois à tout contrôle. Des officiers sont formés pour être parachutés derrière les lignes allemandes et reprendre en main ces groupes au niveau militaire mais aussi idéologique.
A partir de l'été 1942, se constituent des "pays partisans", véritables sanctuaires qui forment, sur les arrières de l'occupant, autant de poches de résistance. Les plus célèbres sont ceux de Briansk, d'Orel, de Smolensk et de Porkhov, au sud de Léningrad.


b°) Féroces représailles sur les civils.

Lorsque les partisans attaquent, c'est la population civile qui paient un lourd tribut en représailles. Voici parmi des centaines d'autres cas identiques, l'exemple du village de Vesniny, dans la province de Kalouga. Le 17 juillet 1942, un affrontement entre allemands et partisans fait 10 morts du côté allemand. Le lendemain, les nazis font exécuter 220 villageois, en majorité des femmes et des enfants. De la seule province de Kalouga, au cours du second semestre de 1942, plus de 20 000 civils soupçonnés de sympathies partisans sont exécutés.

c°) Les partisans dans l'opération Uranus.

La première grande opération partisane fut lors de l'opération Uranus, où l'armée rouge encerclèrent la 6eme armée de von Paulus à Stalingrad. Plus d'un millier de sabotage furent commis derrière les lignes allemandes, contribuant à retarder la dernière offensive de Manstein, entre les 12 et 19 décembre 1942.

3°) 1943, L'armée des partisans.

a°) Des effectifs en constante en augmentation.

L'année 1943 va connaître un essor des effectifs substantiel. Les victoires de l'armée rouge, la répression de plus en plus féroce, puisqu'en Biélorussie, en cette année 1943, c'est 2500 villages qui sont rasés par les allemands, font que les civils partent vers les maquis. En Biélorussie, le nombre de partisans passe de 65 000 en février 1943 à 370 000 environ en décembre.

b°) La bataille du rail.

Une véritable guerre du rail s'engage, à partir de 1943, qui culmine dans la nuit du 20 au 21 juillet 1943, avec près de 5800 sabotages !

c°) La réaction allemande : l'opération Cottbus.

Devant ces armées de l'arrière qui sabotent et harcèlent les unités allemands, la Wehrmacht décide de réagir en lançant l'opération Cottbus, en novembre 1943, avec des unités anti-partisans comme la Brigade Dirlewanger, qui les 5 et 6 novembre, dans le district de Rossony, tue 10 000 personnes, partisans et civils mélangés pour 59 tués !

Wikipedia donne une autre date, pour Cottbus (en juin 43);

http://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Cottbus

alors où c'est une coquille de l'auteur, ou de wiki, ou il y a eu une opération Cottbus II !





tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1828
Age: 48
Localisation: Aix en Provence
Date d'inscription: 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  tietie007 le Mar 29 Jan 2013, 8:33 pm

Ce soir, sur Arte :

http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/3942369-la-guerre-des-partisans-sur-le-front-russe/#!

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1828
Age: 48
Localisation: Aix en Provence
Date d'inscription: 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  tietie007 le Dim 31 Mar 2013, 8:38 am

Dans "Koursk, les 40 jours qui ont ruiné la Wehrmacht", Economica, 2eme édition, 2011, page 73, Jean Lopez évoque l'activité des partisans sur les arrières des armées allemandes, dans la région de Koursk. Le colonel Teske, responsable des transports ferroviaires du Groupe d'Armées Centre, estimait que le nombre de coupure des lignes ferroviaires par bombardements ou sabotage, était, en juin 1943, de 24 par jour.
Le chef d'état-major de Manstein, Theodor Busse, affirma aussi que l'activité des partisans handicapa la 9eme armée.
La Wehrmacht du lancer une opération anti-partisans, avant Koursk, pour nettoyer les arrières des troupes allemandes. Ce fut l'opération Zigeunerbaron, à laquelle participa, entre autres, la 18e Panzer, en mai 1943.

http://de.wikipedia.org/wiki/18._Panzer-Division_%28Wehrmacht%29#.E2.80.9EOperation_Zigeunerbaron.E2.80.9C

Lopez affirme que cette intense activité partisane aurait considérablement gêné la 9eme armée de Model, au nord du saillant, alimentant la grande circonspection de l'officier, par rapport à Citadelle.

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1828
Age: 48
Localisation: Aix en Provence
Date d'inscription: 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  riderdigeste le Dim 31 Mar 2013, 11:53 am

terribles clichés que ceux-là

riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages: 547
Localisation: Le Plat pays (BW)
Date d'inscription: 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  tietie007 le Mar 02 Avr 2013, 4:24 pm

riderdigeste a écrit:terribles clichés que ceux-là


Quels clichés ? Nicolas Werth, dans l'article que j'ai posté en premier, affirme bien que les partisans ont commencé à devenir une vraie plaie sur les arrières des armées allemandes en 1943, et que nous assistons, en cette même année, à de vastes opérations contre les partisans. D'ailleurs, l'opération Zigeunerbaron, en mai 43, fut faite pour chasser les partisans des arrières des armées allemandes qui allaient participer à Zitadelle, preuve que l'action des partisans commençaient à gêner sérieusement les troupes allemandes, notamment en coupant les lignes de ravitaillement.

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1828
Age: 48
Localisation: Aix en Provence
Date d'inscription: 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  riderdigeste le Mar 02 Avr 2013, 4:44 pm

je parle de l'image des pendus, en haut...

riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages: 547
Localisation: Le Plat pays (BW)
Date d'inscription: 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  tietie007 le Mar 02 Avr 2013, 4:49 pm

riderdigeste a écrit:je parle de l'image des pendus, en haut...

Ah, ok. Oui, terribles ces clichés. Ces photos perpétuent la mémoire de ces deux jeunes résistants qui connurent un destin tragique mais sont entrés, quelque part, dans l'éternité. Maigre consolation, pour eux !

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1828
Age: 48
Localisation: Aix en Provence
Date d'inscription: 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  Tillon le Jeu 18 Avr 2013, 4:50 pm

La photo de Masha Bruskina, qui semble sourire, me fait penser à une autre célèbre en son pays, celle de Ljubo Čupić (prononcer lioubo shupish), résistant yougoslave arrêté en 1942. Il est pris en photo les poings liés peu avant son exécution.


Tillon
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages: 86
Age: 25
Localisation: Gironde
Date d'inscription: 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: URSS, la vraie guerre des partisans.

Message  tietie007 le Dim 16 Juin 2013, 7:01 am

Interview émouvante de Leonid Okoun, dans le magazine Guerres & Histoire, n°13, juin 2013, pages 8 à 12. Né en 1929 à Minsk, Leonid Okoun se rappelle du début de la guerre, avec le retour d'un antisémitisme dans la population locale. Il se rappelle de la construction du ghetto de Minsk, à partir du 20 juillet 1941 où les juifs furent parqués. Le vif Leonid va devenir, dès décembre 41, un messager entre le ghetto et les partisans, jusqu'en septembre 1943. Balancé par quelqu'un, sa mère, sa soeur, son mari et leur bébé sont pendus par les allemands. C'est là qu'il rejoindra les partisans juifs de Shalom Zorin.

http://www.jewishgen.org/yizkor/belarus/bel430.html

Okoun parle de l'antisémitisme qui régnait souvent dans les groupes de partisans biélorusses, qui explique la création d'unités juives comme celle de Zorin, ou comme celle des frères Bielski. Tuvia, Asaël et Zus Bielski, vont monter un groupe de partisans juifs, dans la région de Novogrudok, à Stara Huta qui atteindra 700 personnes, au printemps 43.

http://en.wikipedia.org/wiki/Bielski_partisans

Fin 43, Leonid Okoun intégra une unité de l'armée rouge et fut blessé deux fois au combat, notamment en Pologne, atteint par une balle explosive, qui le laissera un an à l'hôpital.

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1828
Age: 48
Localisation: Aix en Provence
Date d'inscription: 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum