MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  0verlord le Sam 04 Mai 2013, 11:16 pm

Le 16 février 1940, l'OKW demanda un véhicule blindé de déminage ayant les caractéristiques suivantes :
- Le déminage doit s'opérer grace à la pression des roues spécialement protégés contre les aléas du champ de bataille.
- Capacité à évoluer en tout terrain
- Blindage assurant la protection de l'équipage ainsi que le véhicule dans son ensemble contre les armes légères
- Poids maximal limité à 40 tonnes
- Hauteur limitée à 2.7m
- Longueur maximale : 10m
Il est testé au centre d'essai à Kummelsdorf. Le véhicule possède de nombreux défauts, comme son manque de finissions, sa taille impressionante et son cout de production élevé. Certains de ses éléments mécaniques sont les memes que ceux du panzer IV, ce qui entrave la livraison de moteurs pour ce dernier. A cette meme période, la firme Borgward sort le B. IV, un engin de déminage télécommandé dont le but est d'amener sur la zone à nettoyer une charge explosive et la faire détonner à distance afin de faire sauter les mines. Face a un tel concurent, le minenraumer perd ses lauriers et aucune suite ne lui est donné. Les soviétiques le récupérerons à la fin de la guerre.
http://www.panzernet.net/panzernet/fotky/specialni/alkett/026.jpg
http://farm7.staticflickr.com/6038/6271857343_6f79364365.jpg
http://www.gaso-line.eu/produits/gasspe/gasspe06m3.jpg
Voici les caractéristiques finales du véhicule:
- Longueur 6.5 m / Largeur 3.17 m / Hauteur 2.8m
- Motorisation : Mayback HL 120 version TRM 12 de 300ch
- Garde au sol : 91 cm
- Blindage frontal : 40 mm
- Armement : tourelle de panzer I ausf B dotée de deux MG-34
- Vitesse tout-terrain : De 15 à 20 km/h

0verlord
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 16
Age : 22
Localisation : france
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  riderdigeste le Lun 06 Mai 2013, 6:41 pm

Impressionnant ! Ça fait penser à un engin pour Battlestar Galactica
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 618
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  Somua le Jeu 23 Mai 2013, 10:57 pm

Le sujet du déminage était une vraie plaie pour les etats majors Français/Anglais et Allemands a cette époque ( et les autres nations ensuite ) .
De nombreuses solutions furent envisagées , mais on revient toujours a des concepts développés bien avant guerre .
Ainsi , du coté Français , alors qu'on s'orientait vers un char lourd dans les années 25/30 ( moyen en fait ) , on reflechissait déjà a un système pour le protéger des mines ( par rouleaux massifs disposés a l'avant du char ) .
Je vous laisse explorer deux numéros de GBM auxquels j'ai participé , sur le sujet , concernant l'armée Française de 40 .
Ce qu'il faut retenir c'est qu'en gros quatre méthodes étaient retenues quelque soit l'armée , et durant la guerre , coté engins blindés de déminage :
- un engin massif faisant détonner les mines par sa pression au cm², mais disposant d'une protection adéquate en blindage ( comme celui qui a été présenté ici ) , ou portant le dispositif massif suffisamment en avant du blindé pour ne pas être trop amoché par l'explosion de la mine .
- un engin sans pilote envoyé pour faire détonner en série les mines par sa propre explosion ( goliath , FT torpille etc même si ces derniers avaient plutôt vocation a détruire des cibles immobiles comme des bunkers ou des blindés )
- un engin capable de sortir les mines du sol sans les faire exploser ( type soc de charrue a l'avant du char )
- un engin utilisant la vélocité d'un objet pour simuler la pression ( type Sherman Flail pour les connaisseurs , voir GBM pour d'autres modèles Français avec système de masse oscillante )

Enfin , il reste la bonne vieille méthode de saturation par artillerie , mais cela demande beaucoup plus de temps a organiser qu'un blindé circulant même a basse vitesse et dégageant une voie .

Solution alternative , on pouvait chercher a diminuer la pression au sol des blindés ( par des rouleaux déposés au sol par exemple - ils auront plus d’intérêt sur sols meubles) , mais rien ne fut assez performant a ce niveau la , et cela demandait dans tous les cas d'aller déposer le matériel ... et donc s'exposer aux mines .

Alain
avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  panzerblitz le Ven 24 Mai 2013, 12:00 am

Bon, je veux pas faire de la pub pour un certain............. panzerblitz (votre modo préféré à tous ), mais il se trouve qu'il a rédigé un papier sur le Minenraümer, dans le TNT n°30. Alors que dire de l'engin, déjà qu'on le connait assez mal. Les liasses ont été récupérées par les Britanniques, avant d'être égarées. Quelques historiens britanniques y ont eu accès, publiant quelques articles dans les années 70. C'est un peu la seule trace que l'on ait des évaluations côté allemands.

Le Minenraümer Alkett n'a jamais roulé sur une mine, même pour l'entrainement. Il s'était planté dans un terrain meuble, puis mis de côté puisque l'Allemagne s'est orienté très vite sur le Borgward, les véhicules de déminage "explosifs". Les Russes ont récupéré le véhicule, mais pas séduits. Depuis des années déjà ils bossaient avec les kit KMT-3/4, des masses oscillantes comme le dirait l'ami Somua.

avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  Somua le Ven 24 Mai 2013, 12:14 am

Un conseil : ne jamais se fier aux articles des années 70 , car nous avons le potentiel aujourd'hui d'explorer plus finement les archives que c’était permis a l'époque .
J'ai eu de longues discussions avec Stéphane Ferrard sur ce sujet , qui est reconnu mondialement sur le domaine des blindés, et grâce a l'ouverture des archives de Vincennes j'ai pu l’épater quelques fois ( mais lui il m'épatera toujours )
D'un autre coté , dans les années 70 on a bcp recopié ce que les prédécesseurs avaient fait , raison pour laquelle en 2010 ( et jusqu’à aujourd'hui ) je combats encore le fait qu'un navire ayant transbordé les derniers prototypes de chars français de 40 était le "mécanicien principal carvin" , et non le "médecin principal carvin" . L'histoire me donne raison , mais la connerie reste avec les écrits des années 70 et ceux qui la transportent .
Ce n'est qu'un exemple , bien sur .

Coté vie de l'engin dont nous parlions , je doute que cela soit si simple . J'ai justement des documents sur le sujet ... qui ne viennent pas des années 70 ;)

Alain

avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  panzerblitz le Ven 24 Mai 2013, 12:28 am

Bah j'ai aussi du Pawlas et du soviétique, chopé au Garf à Moscou, mais globalement la vie d'après guerre est plutôt simple et sent fort la corrosion. Vais d'ailleurs voir la bestiole dans quelques jours à Kubinka clin doeil gri
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  Somua le Ven 24 Mai 2013, 12:52 am

Prends moi des photos des restes du FCM 2C conservé dans les reserves , et la on pourra discuter archives ;)

Je rigole sur un autre mythe !

Alain
avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  panzerblitz le Ven 24 Mai 2013, 12:56 am

Heu et pourquoi pas le hollandais volant ? Non je sais que le FCM2 est sensé être passé par la Russie, seulement j'ai le listing du matos exposé, y a du matos géorgien de prise qu'est en display temporaire, mais l'idée du "maousse français" sur ce lieu n'a pas de réalité tant dans les débris que dans les expos définitives. J'ai vu plein de personnes en parler dans diverses mag, mais même les Russes ayant accès aux réserves, comme Kuzmin, me parlent d'un délire. Faut mieux cribler les sources clin doeil gri

Ensuite je sais pas, peut être que, on verra. Niveau archive regarde donc mon mp, ce devrait être convainquant non ?


Dernière édition par panzerblitz le Sam 25 Mai 2013, 1:20 am, édité 1 fois
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  panzerblitz le Ven 24 Mai 2013, 2:30 am

J'ai eu de longues discussions avec Stéphane Ferrard sur ce sujet , qui est reconnu mondialement sur le domaine des blindés, et grâce a l'ouverture des archives de Vincennes j'ai pu l’épater quelques fois ( mais lui il m'épatera toujours )

Prends moi des photos des restes du FCM 2C conservé dans les reserves , et la on pourra discuter archives ;)

Vous savez, les archives ne sont pas un privilège ou forcément gage de qualité pour qui les exploite. Je connais des dizaines d'historiens et journalistes, bon ou mauvais, qui y passent leur journées. J'en fait parti, je suis encore ce samedi à Vincennes, justemment. Par contre, j'ignore de quelle classe - excellent ou faible - je me situe, à mes lecteurs de juger.

Toutefois Vincennes reste gentil, mais définitivement faible niveau matériel. Disons que c'est le tout venant, quoique pas mal niveau des odb français, des AD français à l'étranger. Mais si vous voulez du scoop matos, du vrai, c'est à Châtellerault qu'il vous faut aller, absolument. Ce sont les archives de l'industrie de défense, de l'évaluation des matériels ennemis, beaucoup de duplicatas de docs US concernant l'armement allemand. J'y suis allé pour les coop franco-russes dans l'armement et l'aéro, j'ai trouvé pas mal de truc pour des articles concernant les SAM allemands, vous le savez désormais sur les pièces soviétiques converties, mais il me faudra y retourner puisque c'est une mine.

En outre, pourquoi je vous parlais de Pawlas, c'est que le monsieur est, ou plutôt était, le rdc de Waffen Revue. Si vous ne connaissez pas, ce qui serait dommage - les sources privées sont, elles, bien plus précieuses que les publiques, encore consultables dans des siècles - il s'agit d'une revue publiant uniquement du doc allemand de première main. C'est à dire environs 12 000 rapports d'évaluation, d'expérimentation, enfin une vraie source pour historien. Mais il déplorait ne pas avoir la matière suffisante pour le Minenraümer, pour les paumage de sources que j'évoque au dessus. Ah oui, aussi, ces sources sont en allemands. Originaire d'un secteur où l'on parle autant cette langue que l'on mange de Flammenkueche, ça ne me pose pas de souci, mais il se trouve que de nombreux collègues "matosallemandshappy", se permettent de rédiger uniquement à partir de sources anglophones. Wahnsinnig clin doeil gri

Ensuite, justement, il peut y avoir d'autres truc dans les archives publiques US, bien possible. En même temps de votre côté gaffe, je publie un 34 pages sur le Ta 154, les quelques témoignages de vétérans ou des industriels ne recoupent pas forcément les intelligence files occidentaux. Et oui, rien qu'avec l'affaire des colles, dont l'idée d'une pseudo corrosion est pondue par Griehl, j'ai aussi eu affaire à l'intox des '70s, je la saisis très bien.
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  Somua le Lun 27 Mai 2013, 10:40 pm

Bonsoir Panzerblitz ,
on dérive un peu du sujet initial ...
Oui , je suis bien conscient que Vincennes ce n'est pas le top coté matos et que c'est Chatellerault , pour l'armée de terre , qui est le meilleur endroit .
Mes archives "Vincennes" sont plutot dédiées aux TEG , JMO , cartes , organisation , rapports de dotation etc .
Ceci dit , ainsi que tu l'as remarqué toi même , nombreuses archives de Chatellerault viennent des USA , alors autant taper directement chez les ricains .. ce que je fais Smile
Ca épargne les erreurs de traduction au passage ... Mais cela ne concernera que la partie Allemande, car a Chatellerault , il y a des perles concernant le matos Franco-Français , et j'en sais quelque chose , puisque cela a permit d’éliminer des vieux fantômes des années 70 et montrer la réalité d'un sujet ( les chars lance-fascines, les chars démineurs ... ) . Mais la aussi , il faut être conscient que ces archives n’étaient pas accessibles sans montrer patte blanche a une époque , et que nous avons beaucoup plus de possibilités aujourd'hui .

Coté SAM/missiles allemands, j'ai justement reçu de la doc NARA qui m'a laissé pantois , il y a quinze jours , j'imagine qu'elle se recoupe avec celle que tu as vu a Chatellerault .

Alain
avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  Somua le Lun 27 Mai 2013, 10:55 pm

Juste pour précision , pour ceux que cela intéresserait :
-chars lance fascine français : numéro 93 et 94 de GBM
-chars saute mines français : numéro 102 et 103 de GBM ( avec évocation des chars torpilles FT )

Je ne précise pas de lien vers la revue , vous trouverez facilement .

Alain

avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  panzerblitz le Mar 28 Mai 2013, 1:38 am

Oui, mp, désolé ça fuse un peu vite parfois quand je réponds. En fait ce que je veux dire, c'est qu'un certain nombre se contentent "d'écrire sur papier" uniquement à partir du web, mais je te rassure, je suis de ceux qui se salissent un peu la chemise avec la poussière de papier d'archive. Je n'en tire aucune gloire, mais ça me semble à la fois normal, et synonyme de scoop faciles. Alors tant pour l'aspect moral que sur le côté scoop-maker, j'hésite pas à aller sur les fonds histo parisiens, surtout à présent que j'étudie à côté.
Du coup, je reconnais que je l'ai pas toujours fait, notamment lorsque plus jeune j'écrivais sur le web, mais maintenant faut plus rigoler, d'autant la réputation est juste un peu en jeu lorsque tu publie sur du papier.

Ensuite pour retourner au sujet, j'avoue que j'ignore manifestement ce que tu sais au sujet des test du Minenraümer. J'en suis resté à des évaluations de début 1943, avec pour dernière trace une lettre du 3 juin demandant à Alkett de renforcer sa machine pour la suite des essais. Pour moi, l'absence de trace qui suit est un peu synonyme d'abandon, notamment face aux Borgward, mais je peux tout à fait me tromper.
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MINENRAUMER ALKETT : Le démineur de l'extreme!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum