Fury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fury

Message  Luhkah le Mer 05 Nov 2014, 3:21 pm

Voilà, la bande annonce m'avait fortement intrigué et  donc j'ai profité d'une journée de libre pour aller voir ce film.

Mon opinion ?

Les historiens, une fois de plus, n'auront pas grand chose à se mettre sous la dents, le film se concentrant essentiellement sur les combats et le rapport entre les personnages.

Sinon, tous le reste c'est du vu et du déjà vu. Pour simplifier, et sans trop spolier, c'est "Saving Private Ryan" avec un char. On suit l'arrivée d'un petit nouveau au sein de l'équipage d'un char que je présume être la 2ème division blindée américaine au mois d'avril 1945. Comment il s'intègre et se retrouve dans toute la brutalité du conflit. Une petite note intérèssante pour la brutalité des nazis envers les civils allemands.

On voit quelques beau matériels ici et là, avec ses panzerfaust, et apparemment un vrai tigre (!!) prêté par le musé de Bovington, et le chasseurs de chars, et mention spéciale pour l'usage des obus aux phosphores dont, il me semble, c'est la première fois que j'entend parler au cinéma.

Autre mention spéciale a Shia Leboeuf qui joue un personnage intéressant et un peu plus complexe que la moyenne.

Quelques trucs m'ont toute fois fait gratter la tête, comme la présence d'un noir au milieu d'une unité combattante de blanc. (Politiquement correct ?) le combat de char qui frôle le ridicule avec un sherman et un Tigre qui se tire dessus pratiquement à bout portant. (!!) plus quelques autres clichés bien "classique."

C'est un film sombre, cinématographiquement correct, mais il est dans la même veine que toute une génération de film et de téléfilm sur la seconde guerre mondiale, engendré par "Saving Private Ryan" avant lui. Pour voir un film de guerre vraiment différent, je vous conseille d'aller revoir the "Thin Red Line" ou encore certains épisodes de "the Pacific" qui ont au moins pour avantage d'être tirés des écrits de véritables anciens combattants.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fury

Message  Narduccio le Mer 05 Nov 2014, 10:58 pm

Attention, le lien suivant dévoile une partie de l'intrigue. Voici ce qu'en pense un spécialiste. Pierre Grumberg rédacteur-en-chef adjoint de Guerre et Histoire n'a pas aimé le film et il le dit : Cinéma : « Fury » nous met en pétard


Theatrum Belli a écrit:A propos d’histoire. On peut la violer à condition de lui faire un bel enfant, disait Alexandre Dumas. Est-ce que Fury, au moins, c’est du cinéma ? Les acteurs sont excellents (surtout Shia LaBeouf, le tireur), l’ambiance claustro du Sherman est bien rendue, et les amateurs d’action façon jeu vidéo seront satisfaits. Sorti de là… Ce porno guerrier, avec têtes éclatées, torches vivantes et cortège de pendus, ne va pas plus loin qu’une exposition complaisante de cadavres, un alignement de clichés éculés et ennuyeux. Il en ressort que, pour transformer un petit merdeux d’intellectuel en homme authentique, il faut dans l’ordre tirer dans le dos d’un prisonnier, coucher avec une Allemande (consentante, tout de même) et boire de la gnôle au goulot. L’absence de message est parfaitement acceptable – Sam Peckinpah ou Walter Hill ont fait de grands films sans ça – mais, là, le vide est intersidéral et l’on se prend à regretter le patriotisme un brin pleurnichard du Soldat Ryan. Il est vrai que Spielberg, lui, sait faire du cinéma.

Bref, je ne pense pas que j'irais voir ce film.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4637
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fury

Message  Luhkah le Jeu 06 Nov 2014, 11:05 am

Narduccio a écrit:Attention, le lien suivant dévoile une partie de l'intrigue. Voici ce qu'en pense un spécialiste. Pierre Grumberg rédacteur-en-chef adjoint de Guerre et Histoire n'a pas aimé le film et il le dit : Cinéma : « Fury » nous met en pétard


Theatrum Belli a écrit:A propos d’histoire. On peut la violer à condition de lui faire un bel enfant, disait Alexandre Dumas. Est-ce que Fury, au moins, c’est du cinéma ? Les acteurs sont excellents (surtout Shia LaBeouf, le tireur), l’ambiance claustro du Sherman est bien rendue, et les amateurs d’action façon jeu vidéo seront satisfaits. Sorti de là… Ce porno guerrier, avec têtes éclatées, torches vivantes et cortège de pendus, ne va pas plus loin qu’une exposition complaisante de cadavres, un alignement de clichés éculés et ennuyeux. Il en ressort que, pour transformer un petit merdeux d’intellectuel en homme authentique, il faut dans l’ordre tirer dans le dos d’un prisonnier, coucher avec une Allemande (consentante, tout de même) et boire de la gnôle au goulot. L’absence de message est parfaitement acceptable – Sam Peckinpah ou Walter Hill ont fait de grands films sans ça – mais, là, le vide est intersidéral et l’on se prend à regretter le patriotisme un brin pleurnichard du Soldat Ryan. Il est vrai que Spielberg, lui, sait faire du cinéma.

Bref, je ne pense pas que j'irais voir ce film.

Autant je suis d'accord sur la critique générale du film, autant je ne suis en désaccord avec la citation de sa conclusion tu fais, Narduccio. (Ironie, quand tu nous tiens ! spamafote ) Je suis pas tout à fait d'accord, même si je conseillerais de ne pas aller voir le film.

Un des éléments que montre ce film, c'est justement la brutalisation du processus d'intégration au sein d'un groupe de soldat.


SPOILER !!!:


Ce qu'on fais subir au personnage principal n'est pas différent de ce qu'on vois dans certains gangs et dans de nombreuse armée en temps de guerre. C'est même franchement light, au final.

Wardaddy n'essaie pas d'en faire un homme, il a affaire a une recrue totalement bleue qui risque de les faire tuer. Hors, il essaie de survivre et de faire survivre son équipage. L'ironie toute militaire, est qu'il finit par les faire tuer au nom de la mission pour finir la guerre.

Hors, la contradiction du personnage de Bradd Pitt, est qu'il a une "faiblesse", un reste d'humanité qui lui fait protéger Normann à la relative colère de son équipage qui apparemment n'a pas eu cette chance et lui fait sentir cette "jalousie".

Malheureusement, cet aspect psychologique est un ruiné par une mise en scène maladroite.

Sinon, les unités SS de cette période sont rarement extraordinaire, et si Audie Murphy peut repousser plusieurs centaines d'homme avec un tank et quelques armes automatiques à lui seul avec un peu de soutien d'infanterie, je veux bien pardonner qu'un équipage de Sherman se fassent massacrer après avoir essayé en vain de le faire...



Maintenant, perso, la mise en scène est vraiment pas extraordinaire. Ca, c'est certain. Le choix des dates est ineptes, les tactiques mise en scène ne sont pas réaliste, etc, etc...

Ce qui est marquant dans la critique des effets "gores", c'est quand il y en as pas beaucoup, on crie au manque de réalisme, et quand il y en a, on crie à la complaisance. Il y a là un véritable paradoxe.  géné

Maintenant, il ne faut pas oublier que le cinéma Hollywoodien est, en matière de film de guerre, très dépendant de l'US army, qui contrôle beaucoup ce qui passe a l'écran.

Mais bon, le réalisme et le cinéma sont souvent en guerre l'un contre l'autre... géné
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fury

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum