que sont-elles devenues"les aufscherin"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  karol le Lun 02 Avr 2007, 4:17 pm



10 femmes ont été pendues à la prison de Hameln (près de Hannovre) en Allemagne.
En voila déjà 3, voir photo

Irma Grese
Elle a joint les jeunesses nazies et a de tout coeur embrassé leurs idées.

À l'âge de 19 ans, elle s'est retrouvée gardienne a Ravensbrück qui a été employé comme camp de formation pour beaucoup de gardes de la SS feminine, juste lorsque les programmes anti-Juifs nazis étaient à leur taille en juillet 1942.

En mars 1943 elle a été transférée à Auschwitz. Elle a plus tard ete mutee à Bergen-Belsen en mars 1945.
Irma est elevé au grade d'Oberaufseherin (SS-Surveillant aîné) en automne 1943, ayant la responsabilite quotidienne d'environ 30.000 femmes prisonnières, de juives principalement polonaises et hongroises. Elle était la deuxième "garde féminine aînée" là.

Ses crimes :

Belsen a été libéré par les Anglais et Irma avec le commandant du camp, Joseph Kramer, et d'autres gardes ont tous été arrêtés. Elle et 44 autres ont été accusés de crimes de guerre par une cour militaire britannique, sous la garantie royale de la 14ème du juin 1945, sur de divers frais de meurtre et de traitement de leurs prisonniers des camps de Bergen-Belsen et d'Auschwitz à concentration.
Irma a parlé en faveur non coupable aux frais spécifiques apportés contre elle. Plusieurs des survivants de Belsen ont témoigné contre Irma.
elle choisissant des prisonniers pour les chambres de gaz et de son plaisir sexuel à ces actes de cruauté. Elle a habituellement porté des initialisations lourdes et a porté un fouet et un pistolet.
Elle a été alléguée pour avoir des méthodes physiques et émotives utilisées pour torturer les détenus du camp et semblée pour avoir plaisir à tirer des prisonniers dans le sang froid. On l'a réclamé qu'elle a battu certaines des femmes à la mort et a été fouetté d'autres à l'aide impitoyablement d'un fouet tressé de cellophane. Les survivants ont rapporté qu'elle a semblé dériver le grand plaisir sexuel de ces actes de sadisme.
Dans sa hutte a été trouvé les peaux de trois détenus qu'elle avait eu transformé en des nuances de lampe.
Elle a dit dans sa défense qui « Himmler est responsable de tout ce qui s'est produit mais je suppose que j'ai autant culpabilité que les autres au-dessus de moi ».
Exécution.
La phrase de cette cour est que vous souffrez la mort en étant accroché. » Elle n'en a montré peu d'émotion dans toute sa traînée et aucune quand la phrase de mort a été traduite en Allemand.

Elisabeth Volkenrath a suivi Irma à la potence à 10.03 et Juana Bormann à 10.38.
spamafote

karol
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 31/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Phil642 le Lun 02 Avr 2007, 4:34 pm

Merci pour le texte mais attentions aux traducteurs en ligne qui rendent le texte très peu compréhensible.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Keffer le Lun 02 Avr 2007, 5:11 pm

Oui, merci beaucoup mais j'ai abandonné au milieu c'est trop difficile à comprendre... Aurais-tu le lien pour la page en VO? (-en espérant que c'est une langue que je maîtrise!)

Merci! pouce
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  karol le Lun 02 Avr 2007, 5:42 pm

les sources

désolé, pour la traduction, c’est copier, coller


yeu gri yeu gri Female Nazi war criminals
www.geocities.com/CapitolHill/6142/nazigirls.html - 31k

karol
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 31/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Invité le Mar 03 Avr 2007, 12:32 pm

Bonjour,
J'ai commence a corriger le debut, mais ne suis pas arrive au bout...
Karol, utilise la fonction "Editer" et fait en un bout aussi...

Envoie moi la VO par email, ca aidera

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Baugnez44 le Mar 03 Avr 2007, 1:03 pm

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
J'ai commence a corriger le debut, mais ne suis pas arrive au bout...
Karol, utilise la fonction "Editer" et fait en un bout aussi...

Envoie moi la VO par email, ca aidera

Daniel, ne te fatigue pas. Karol nous avait donné le lien vers le site original. Ca ne devrait pas me prendre plus de deux heures pour restituer une traduction en français (presque) lisible.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Baugnez44 le Mar 03 Avr 2007, 2:02 pm

Irma Grese fur l’une des plus notoires parmi les criminels Nazis féminins de guerre. Elle fait partie du nombre relativement faible de femmes ayant travaillé dans les camps de concentration qui ont été exécutées par les alliés pour des crimes de guerre. Elle fut la plus jeune femme exécutée sous une juridiction britannique au 20ème siècle et fut également la plus jeune des gardes de camp de concentration à être pendue.

Sa jeunesse

L'enfance d'Irma n’eut rien de remarquable. Elle est née le 7 octobre 1923, dans une famille normale d’agriculteurs durs à la tâche et quitta l’école gauche en 1938 à l'âge de 15 ans. Elle a travailla dans une ferme pendant six mois puis dans un magasin et plus tard pendant deux années dans un hôpital. Elle avait voulu devenir infirmière mais le bureau de placement préféra l'envoyer travailler au camp de concentration de Ravensbrück. Comme beaucoup d'autres jeunes (NdT et d’adultes aussi), elle fut séduite par l'éloquence d’Hitler et choquée par la corruption du gouvernement de la République de Weimar. Elle gagna les rangs d’un mouvement de jeunesse nazi et a embrassé leurs idées corps et âme. À l'âge 19 ans, elle s'est retrouvée surveillante à Ravensbrück qui était employé comme camp de formation pour beaucoup de gardes féminines SS au moment précis où les programmes anti-Juifs des Nazis atteignaient leur paroxysme en juillet 1942. En mars 1943 elle fut transférée à Auschwitz. Elle fit plus tard une autre apparition à Ravensbrück et pour ensuite aller à Bergen-Belsen en mars 1945. Irma a atteint le grade d'Oberaufseherin (Surveillante chef SS) en automne 1943, étant chargée du commandement quotidien d'environ 30.000 prisonnières essentiellement des juives polonaise et hongroise. Elle était la deuxième garde féminine en grade à cet endroit.

Ses crimes et son procès

Belsen fut libéré par les Anglais. Irma fut arrêtée en même temps que le commandant du camp, Joseph Kramer et d'autres gardes. Lui et 44 autres furent accusés des crimes de guerre par une cour militaire britannique, sous la ordonnance royale du 14 juin 1945, pour diverses charges de meurtre et de mauvais traitements des prisonniers des camps de concentration de Bergen-Belsen et d'Auschwitz. La première phase des procès de Belsen, comme on les appela, eut lieu au numéro 30 Lindentrasse, à Lüneburg en Allemagne entre le 17 septembre et le 17 novembre 1945. Tous les accusés furent représentés par des avocats-conseils. Irma fut défendue par Major L.S.W. Cranfield.

Irma a plaidé non coupable des charges spécifiques qui lui étaient imputées. Plusieurs des survivants de Belsen ont témoigné contre elle. Ils ont évoqué les coups et les exécutions arbitraires de prisonniers, du massacre de prisonniers par des chiens qu’elle avait dressés et qu’elle affamait pour les rendre plus méchants. Ils ont également déclaré qu'elle choisissait des prisonniers pour les chambres de gaz et fait état du plaisir sexuel qu’elle retirait de ces actes de cruauté. Elle portait habituellement de lourdes bottes ainsi qu’un fouet et un pistolet. On a dit qu’elle utilisait à la fois des méthodes physiques et psychologiques pour torturer les détenus du camp et semblait éprouver du plaisir à abattre des prisonniers de sang froid. On prétendu qu'elle a battu certaines femmes à mort et en a fouetté d'autres impitoyablement au moyen d'un fouet de cellophane tressé. Les survivants ont rapporté qu'elle semblait prendre un grand plaisir sexuel de ces actes de sadisme. Dans sa chambre ont été trouvées les peaux de trois détenus qu'elle avait eu transformé en abat-jour de lampe.

Pour sa défense elle avança que "Himmler est responsable de tout ce qui s'est produit mais je suppose que j'ai autant culpabilité que les autres au-dessus de moi". Le cinquante-quatrième jour du procès elle fut, sans surprise, déclarée coupable sur les préventions un et deux. Des prévenus déclarés coupables, huit hommes et trois femmes furent condamnés à la mort et 19 à diverses peines d'emprisonnement. Le président de la cour a prononcé la sentence relative aux accusées féminines comme suit : "No. 6 Bormann, 7, Volkenrath, 9, Grese. La sentence de cette cour est que vous êtes condamnées à mort par pendaison." ; Elle a montra peu d'émotion durant tout son procès et aucune lorsque la sentence de mort fut traduite en Allemand à son intention sous les mots "Tode durch den Strang", littéralement la mort par la corde. Chacun des onze condamnés interjeta un appel à l'officier compétent, à savoir le Field-Marchal Montgomery, mais tous leurs appels à la clémence furent rejetés.

Voilà la traduction du texte que Karol nous avait fourni. J'ai vu que le site pour lequel elle nous avait donné un lien fait encore état de l'exécution et d'autres informations, mais à ce stade je ne les ai pas traduites.

Cela dit, on peut se demander comment une gamine de 21 ans peut en arriver à un tel degré de perversité et d'ignominie.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Invité le Mar 03 Avr 2007, 2:57 pm

Merci Baugnez,
Baugnez44 a écrit: Cela dit, on peut se demander comment une gamine de 21 ans peut en arriver à un tel degré de perversité et d'ignominie.
Tout un debat.
La ruse Nazie, qui reussira a "mouiller" des millions d'Allemands, y compris des hommes de l'envergure de Rommel, fut redoutablement et diaboliquement efficace.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  MacGoy le Mar 03 Avr 2007, 3:58 pm

Hello,

Dans la même lignée, vous avez ce site :

http://perso.orange.fr/d-d.natanson/devenus.htm

Mac
avatar
MacGoy
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 13/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: que sont-elles devenues"les aufscherin"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum