Edgard Puaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edgard Puaud

Message  Invité le Lun 06 Aoû 2007, 11:37 am

Edgard Puaud


Edgard Puaud nait le 29 octobre 1889 à Orléans et devient orphelin dès son plus jeune âge. Le jeune homme s'oriente rapidement vers le métier des armes et intègre l'école militaire de Saint-Maixent dont il sort sous-officier.

En 1914, lorsque la guerre éclate, il est stationné dans le Jura, sous-lieutenant dans une unité de chasseurs alpins. Il se bat ensuite au sein d'un régiment d'infanterie de ligne. En novembre 1918, il est capitaine et titulaire de la Croix de Guerre 1914-18 avec sept citations dont une à l'Ordre de l'Armée.

En 1920, Edgard Puaud quitte momentanément l'armée pour entamer une carrière commerciale. Il s’établit à Niort avec son épouse. Sa nostalgie des combats et ses problèmes de couple le poussent à tout abandonner et à rejoindre à nouveau l'armée. Avide d'aventures, il s'engage dans la Légion Etrangère. Capitaine au Maroc, il sert en Syrie avant de revenir d'Indochine au grade de commandant. Il se taille vite une solide réputation de baroudeur. Edgard Puaud ramènera des Colonies la Croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieures (TOE) et plusieurs blessures.

Après la défaite de 1940, il entre dans l'armée d'armistice et dirige un camp de volontaires étrangers engagés pour la durée de la guerre et cantonné à Septfonds dans le Tarn-et-Garonne. Il prend ensuite le commandement du 3e bataillon du 23 R.I. stationné à Montauban. Promu lieutenant-colonel en 1941, il passe au 150e RI à Agen en juin 41 où il restera jusqu'à l'été 1942. Il s'engage alors dans la "Légion Tricolore" en juillet 1942 et commande le dépôt de Guéret. Nommé colonel en décembre, il devient inspecteur général de la LVF.

En août 1943, il reçoit le commandement de la LVF et part en Biélorussie pour y commander 3 bataillons reconstitués. A cette occasion Edgard Puaud est nommé colonel de la Wehrmacht.

Au début 1944, suite à des succès dans les combats de la LVF contre les partisans soviétiques, il est nomme général de brigade par Vichy et reçoit la cravate de commandeur de la Légion d’Honneur.

En avril 1944, il revient en France afin de participer à une campagne de recrutement. Au cours de plusieurs meetings, il prendra la parole avec Mgr Jean Mayol de Lupé, le capitaine Bassompierre, Jacques Doriot et d'autres. Au Vél' d'Hiv', le 21 avril 1944, il prône un engagement massif de la jeunesse française contre le bolchévisme et souligne la nécessité de "refaire une armée".



En 1944, la LVF est amalgamée avec d’autres unités dans la Division Charlemagne. Puaud est alors transféré dans la Waffen-SS au grade de Waffen-Oberfüher (Grade situé entre colonel et général). S'il prend le commandement des SS français, son grade de général n'est pas reconnu par les autorités de la W-SS.

Le 10 février 1945, la brigade devient division. Puaud en assure la direction opérationnelle mais il est hiérarchiquement sous les ordres du Brigadeführer Gustav Krukenberg. Les Français montent au front en Poméranie. Puaud dirige ses soldats et fait le coup de feu avec eux. Début mars 1945, la divisions Charlemagne est éclatée en petits Kampfgruppen qui refluent.

Edgard Puaud est gravement blessé lors du carnage de Belgard. Replié dans une cabane forestière, Puaud donne ses dernières consignes. Blessé à mort, il reste seul après le départ des derniers W-SS français qui se replient vers le Nord-ouest. Gustav Krukenberg prend le commandement de la "Charlemagne".

Edgard Puaud est officiellement porté disparu le 05 mars 1945, vraisemblablement mort. Il avait été décoré auparavant des Croix de Fer de 1ère et 2ème classe et de la Croix de Guerre Légionnaire avec palmes.

Portant beau, ayant fait ses preuves, s’exprimant bien en allemand, Edgard Puaud, s'il lui arrive parfois de ne pas s'embarrasser avec la hiérarchie, reste toujours très efficace et s'impose comme un meneur d'hommes de grande qualité. Simple, athlétique et volontaire, il mène ses soldats avec dureté tout en cultivant une certaine camaraderie avec eux. Si ses choix politiques peuvent être jugés comme tout à fait douteux, il n’en demeure pas moins que ses qualités d’officier, vivement critiquées par certains, dont Jean Mabire, nous paraissent indiscutables. Ce baroudeur assez exceptionnel se serait couvert de gloire dans les FFL. Quel gâchis !

Sources :
Dominique Venner, Histoire de la Colaboration, Pygmalion, 2000
Site http://www.1939-45.org/bios/
Eric Lefevre, correspondance privee

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  generalwolf le Lun 05 Nov 2007, 6:24 pm

Comme je l'ai déja cité ailleurs Mabire fait amende honorable ds son 3ème volet de la ss française
avatar
generalwolf
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 712
Age : 39
Localisation : la ferté bernard (72) breton expatrié
Date d'inscription : 16/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

chaque homme est une histoire

Message  tampow le Dim 11 Nov 2007, 5:13 pm

il fut un bon chef de guerre un meneur et un passionné il a mérite les regards de l autre, mais il y croyait a son idéal faut il condamner les convictions ? étant un peut historien ,la collaboration des armes a l extérieur du territoire français est une forme de respect aux valeurs de l époque .
avatar
tampow
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 68
Localisation : vierzon
Date d'inscription : 11/11/2007

http://tampow.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  betacam le Mar 13 Nov 2007, 11:37 am

tampow a écrit: la collaboration des armes a l extérieur du territoire français est une forme de respect aux valeurs de l époque .

mais quelles valeurs..?

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  Invité le Mar 13 Nov 2007, 11:54 am

betacam a écrit:
tampow a écrit: la collaboration des armes a l extérieur du territoire français est une forme de respect aux valeurs de l époque .

mais quelles valeurs..?
Tu m'otes les mots de la bouche, Betacam
beret

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  generalwolf le Mar 13 Nov 2007, 1:22 pm

ben sans vouloir faire l'historien de bas étages il me semble que lorsque mon pays est envahie par une armée je ne m'engagerais certainement ps ds une force militaire qui tien ma patrie en esclavage.
avatar
generalwolf
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 712
Age : 39
Localisation : la ferté bernard (72) breton expatrié
Date d'inscription : 16/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  Invité le Mar 13 Nov 2007, 2:16 pm

Bonjour,
Le cas des volontaires francais sur le front de l'Est est delicat, car inegal.
Les responsables, dont Puaud, se sont gravement compromis avec les nazis sous pretexte de combattre le Stalinisme et ceci est condamnable.

Les jeunes volontaires, et ils furent nombreux, la majorite des effectifs, y sont alles en croyant sincerement se battre pour la France.

J'ai, moi, Daniel Laurent, Gaulliste, pourfendeur de neo-nazes et casseur de negagas, de la commiseration, voire de la sympathie, pour ces gamins tombes dans les steppes russes avec mes trois couleurs cousues sur la manche.

Leur vain mais courageux sacrifice, aux cotes du plus mauvais allie possible, ne fait que renforcer mon mepris, mon degout, envers les adultes qui les y ont entraine sous des pretextes indefendables.

Oui, mes amis, il est des jeunes francais qui sont morts pour la France sur le front de l'Est. Ils avaient tort, je le sais. Ils etaient dans le mauvais camp, je le sais. Mais, en leur ame et conscience d'ados, ils se battaient pour la France.

Honte et opprobe sur ceux qui les y ont entraine !

Attendons la reponse de tampow.


Dernière édition par le Mar 13 Nov 2007, 2:22 pm, édité 2 fois

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  Ivy mike le Mar 13 Nov 2007, 2:17 pm

generalwolf a écrit:ben sans vouloir faire l'historien de bas étages il me semble que lorsque mon pays est envahie par une armée je ne m'engagerais certainement ps ds une force militaire qui tien ma patrie en esclavage.
Certes, c'est tout à ton honneur de penser ça, cela dit, ce n'est pas aussi facile que ça. Avec le recul, il parait evident que les gentils, c'était la France Libre et les gars comme Jean Moulin et que les pourris, c'était la Milice et les gars comme Darnand. Mais à l'époque, il n'était pas si aisé que ça de faire la différence entre le bien et le mal, les limites étaient floues et même si on était sous le choc après la defaite de 40, certaines autres motivations peuvent pousser certains des plus patriote à faire le mauvais choix... dans des conditions comme celles là, on ne sait jamais, il faut l'avoir vécu pour savoir ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  generalwolf le Mer 14 Nov 2007, 5:31 am

tout à fait je peut le comprendre et je rejoint Daniel sur son point de vue également.
avatar
generalwolf
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 712
Age : 39
Localisation : la ferté bernard (72) breton expatrié
Date d'inscription : 16/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  Invité le Mer 14 Nov 2007, 6:56 am

Bonjour,
Pour en remettre une couche, je vais vous citer deux exemples :

- Un honorable membre de ce forum, il se reconnaitra, m'a explique qu'il etait carrement neo-nazes quand il etait adolescent. Il se demande encore comment diable cela a pu lui arriver !

- Moi, a 18 ans, j'etait gauchiste, du style a lancer des paves sur la police, sequelles de mai 68. Et je me demande encore, etc.

L'un comme l'autre, malheureux concours de circonstances et reveils douloureux quand on a eu fini nos crises d'acnes.
Heureusement pour nous, cela s'est passe en temps de paix, sinon... ?

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  bigbasketeur le Mer 14 Nov 2007, 12:02 pm

- Daniel dis , je te cite : "- Un honorable membre de ce forum, il se reconnaitra, m'a explique qu'il etait carrement neo-nazes quand il etait adolescent. Il se demande encore comment diable cela a pu lui arriver !" , tant que cet honorable membre a sue de part lui méme réctifier le tir de son jugement , je lui tire son chapeau , quel que soit ce membre , donc , membre honorable de ce forum , qui que tu soit , chapeau bas d'avoir changé de voie , pouce pouce .

- Je te cite encore : "- Moi, a 18 ans, j'etait gauchiste, du style a lancer des paves sur la police, sequelles de mai 68. Et je me demande encore, etc." , en effet , je ne sais pas pourquoi , mais je te vois bien dans ce domaine la , mort de rir gri pouce .
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4579
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edgard Puaud

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum