Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 12:44 pm

Bonjour,

Il y a peu, en philosophie, j'ai eu le sujet de dissertation suivant : "Y'a-t-il un devoir d'être heureux ?"

Au cours de mes reflexions preparatoires à la redaction, j'ai rapproché ce sujet aux camps de concentration et aux goulags et je me suis demandé si la vraie question n'était pas en fait "devons nous notre survie à notre bonheur ?". N'est-ce pas d'ailleurs dans la difficulté que nous decouvrons vraiment le bonheur ? N'est-ce pas dans l'adversité que nous sommes le plus heureux car des petits plaisirs se transforment alors en très grande satisfaction ?

Qu'en pensez vous ?

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Invité le Lun 05 Nov 2007, 12:56 pm

Je pense que les profs de philo posent en général des questions auxquelles ils ne pourraient pas apporter de réponses satisfaisantes! (Sinon, ils ne seraient pas prof de philo, mais philosophes clin doeil gri ). Oui j'ai une dent contre cette engeance...
Sinon, je pense que tu es dans la bonne voie; j'ajouterais que le" bonheur" (c'est quoi?) ne peux exister si son contraire existe également: c'est le "malheur" (idem) qui permet au bonheur d'exister et de se définir et vice et versa...
J'arrête j'ai déjà un de ces mal de tête mort de rir gri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ming le Lun 05 Nov 2007, 12:58 pm

Au cours de mes reflexions preparatoires à la redaction, j'ai rapproché ce sujet aux camps de concentration et aux goulags et je me suis demandé si la vraie question n'était pas en fait "devons nous notre survie à notre bonheur ?"

Plutôt à l'envie de vivre ou à la perspective qu'un jour, "après la pluie, le beau temps reviendra" (mode super optimiste : pour le moment je batis le chemin de fer du transsibérien pour la gloire du pcus avec enthousiasme le tout dans un pyjama pas lavé, sans chaussettes dans des pompes qui m'esquintent les pieds et avec un quignon de pain raci par jour et par -40°, mais un jour j'irai prendre des vacances sur la mer noire et en été, je te prie!). Quant à la survie dans les camps elle est due à l'entraide, aux communautés ou groupes qui se sont formés, qu'ils soient de nationalités ou politiques, voir les deux. Bonheur de faire partie de la même communauté ? J'appelerai ça plutôt être rassuré ou se sentir épaulé, fort d'une certaine manière.
Je considère pas la survie comme étant due au bonheur. A certaines joies ou satisfactions (et les termes sont mal choisis) voir à une victoire qu'elle soit physique ou morale, sur l'adversité telle qu'elle soit.
Le bonheur me paraît plus être une sensation de contentement, comme le bonheur que tu pourrais éprouver à vivre au contact de ta femme ou de tes enfants, qui te motivent ou qui te donnent une raison de continuer, d'aller plus loin etc. Ce n'est qu'une idée...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Invité le Lun 05 Nov 2007, 1:07 pm

.


Dernière édition par le Mar 11 Déc 2007, 8:11 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Invité le Lun 05 Nov 2007, 1:15 pm

Bonjour,
Devoir d'etre heureux ?
Oui, mais heureux de quoi ?

De ce que l'on possede ou de la trace positive, si petite soit-elle, qu'on laissera sur cette planete en la quittant ?

Heureux d'avoir possede le pouvoir, la richesse ou heureux d'avoir fait le bien, d'avoir fait son devoir quand necessaire ?

Etre heureux ne veux rien dire, strictement rien, en soi.
Hitler a ete tres heureux de commettre ses crimes.
Le moine bouddhiste du temple pres de chez moi est heureux de vivre dans la pauvrete et de servir de soutien moral aux plus pauvres de ce quartier.
Ce terroriste a ete heureux de se faire exploser la poire en entrainant dans la mort ses "ennemis".
L'Abbe Pierre a ete tres heureux de vivre une vie de misere en tendant la main a ses clochards d'Emmaus.

Le bonheur n'existe pas dans la mesure ou chacun en a sa propre definition et il est illusoire d'en chercher une definition valable pour tout le monde.

Ce n'est pas un "devoir" (Quel mot maladroit !), c'est une tentative.
Avec des echecs et des succes.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Savinien le Lun 05 Nov 2007, 1:49 pm

A priori non dirasi-je car aucune société, à ma connaissance, n'impose la recherche du bonheur individuel, c'est plus la recherche du bonheur, de l'harmonie plutôt du groupe au détriment du bonheur personnel s'il le faut.
mais l'instinct de l'homme le pousse à suivre ses aspirations donc, ce n'est pas temps un devoir qu'une chose innée je crois.
avatar
Savinien
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 30/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 2:02 pm

Ming a écrit:Quant à la survie dans les camps elle est due à l'entraide, aux communautés ou groupes qui se sont formés, qu'ils soient de nationalités ou politiques, voir les deux. Bonheur de faire partie de la même communauté ? J'appelerai ça plutôt être rassuré ou se sentir épaulé, fort d'une certaine manière.
Oui mais non, on peut être heureux et être seul tu ne crois pas ? On est seul dans son tonneau, rechauffé par les rayons du soleil qui dardent sur nous: on est heureux. Par contre, dès que quelqu'un vient nous voir, ça ne va plus...

Ming a écrit:Je considère pas la survie comme étant due au bonheur. A certaines joies ou satisfactions (et les termes sont mal choisis) voir à une victoire qu'elle soit physique ou morale, sur l'adversité telle qu'elle soit
D'accord mais joies et satisfactions font partis du bonheur. Et d'ailleurs une victoire rend toujours heureux à partir du moment ou l'on considere qu'un acte -quelqu'il soit- n'est jamais gratuit puisqu'il constitue toujours et constamment la recherche d'un maximum de plenitude (se prouver qu'on est capable de faire quelque chose par exemple).

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 2:06 pm

Daniel Laurent a écrit:Ce n'est pas un "devoir" (Quel mot maladroit !), c'est une tentative.
Avec des echecs et des succes.
Je suis totalement d'accord avec toi Daniel, seulement, ce n'est pas moi qui choisit les sujets de philosophie au programme de Terminale Littéraire... Merci en tout cas, je n'aurais jamais pu l'exprimer à l'ecrit ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 2:08 pm

motpulk a écrit:J'ajouterais que le" bonheur" (c'est quoi?) ne peux exister si son contraire existe également: c'est le "malheur" (idem) qui permet au bonheur d'exister et de se définir et vice et versa...
Oui, c'est sur, et d'ailleurs, on peut retourner la question : "Repousser le malheur est-il un devoir ?"

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

cantine devoir d'être heureux

Message  Jacques le Lun 05 Nov 2007, 2:08 pm

Ivy mike a écrit:Bonjour,

Il y a peu, en philosophie, j'ai eu le sujet de dissertation suivant : "Y'a-t-il un devoir d'être heureux ?"

Au cours de mes reflexions preparatoires à la redaction, j'ai rapproché ce sujet aux camps de concentration et aux goulags et je me suis demandé si la vraie question n'était pas en fait "devons nous notre survie à notre bonheur ?". N'est-ce pas d'ailleurs dans la difficulté que nous decouvrons vraiment le bonheur ? N'est-ce pas dans l'adversité que nous sommes le plus heureux car des petits plaisirs se transforment alors en très grande satisfaction ?

Qu'en pensez vous ?

Ivy


Bonjour Ivy

Devoir d'être heureux! Pour moi ,devoir =obligation=ordre, ce qui est en contradiction avec ma signature;
Comme le dit Motpuck " Qu'est-ce que le bonheur ?" Il n'est pas le même pour tous, et pour moi il est un peu comme le temps ( qui passe )

La valeur du temps

Alors qu'il est toujours constant
le temps qui passe journellement
n'est pas le même pour tous les gens
qu'ils soient malades ou bien portants.
Il n'est pas identique tout le temps
si nous sommes gais ou mécontents
et, même pour nos derniers instants
il dure bien différemment.
Il va trop vite evidemment
pour ceux qui aiment follement
mais il passe trop lentement
pour ceux qui souffrent atrocement.
Sachez que n'importe comment
quand sera fini notre temps
( ça peut venir à tout moment)
nous nous en irons pour longtemps.
jacquemart

PS nous sommes bien à la cantine ?

Jacques
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 237
Age : 94
Date d'inscription : 16/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 2:13 pm

Savinien a écrit:A priori non dirasi-je car aucune société, à ma connaissance, n'impose la recherche du bonheur individuel, c'est plus la recherche du bonheur, de l'harmonie plutôt du groupe au détriment du bonheur personnel s'il le faut.
mais l'instinct de l'homme le pousse à suivre ses aspirations donc, ce n'est pas temps un devoir qu'une chose innée je crois.
Si ! Au contraire, la societé de consommation (si rependue de nos jours à cause de l'uniformisation du monde sur le modèle US) tente de nous donner l'impression que nous atteindrons le bonheur en possession de tel ou tel objet, c'est l'effet de mode...

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  marc_91 le Lun 05 Nov 2007, 2:22 pm

Tentative de résumé de philo en quelques phrases :
  • On voit les choses différement selon le point de vue dans lequel on est placé (Platon/La Caverne)
  • Je pense, donc je suis (Descartes, XVIème siècle, à peu près ; Kant en Allemagne, aussi) Ah, tiens, j'existe
  • Ce sont les conditions socio-économiques qui m'ont conduit à être ce que je suis (Marx, XIXème siècle)
  • Ce sont mes actes, qui font ce que je suis ; mon vécu personnel fait que j'existe (L'Existentialisme, de Sartre, début du XXème siècle)
  • Ce que je veux et qui est Moi détermine les connexions que je crée, et tissent un réseau (Deleuze, années 70/80) un peu comme un réseau sur le net, d'ailleurs ...
C'est étonnant de mettre en parallèle les doctrines nazies, communistes et .. autres (pas trop de politique !!!) dans une perspective historique ...
Maintenant, en s'interrogeant sur la question au travers de chacun de ces "filtres", voir l'évolution de la réponse ...


Dernière édition par le Lun 05 Nov 2007, 2:39 pm, édité 4 fois
avatar
marc_91
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 809
Age : 55
Localisation : un village près d'Etrechy (91)
Date d'inscription : 08/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 2:23 pm

JACQUEMART a écrit:Comme le dit Motpuck " Qu'est-ce que le bonheur ?" Il n'est pas le même pour tous, et pour moi il est un peu comme le temps ( qui passe )
Merci Jacquemart, pour toi (et pour Motpulk) il faudrait donc d'abord definir pour chaque personne ce qu'est le bonheur ?
Oui, les causes du bonheur different en fonction de chaque personne, des ses croyances, de ses gouts, de ses avis, de son temperament etc... Quelqu'un peut être heureux en mangeant une choucroute, un autre au contraire en sera degouté... sur ce point là, vous avez raison

Mais ici, je parle des consequences du bonheur, c'est à dire ce qu'il est vraiment. Le bonheur est un tout, c'est le fait d'être heureux, de se sentir bien et ça, c'est invariable, ça ne change pas de personnes en personnes. Par contre, il y a plusieurs degres de bonheur: on ne ressent pas le même bonheur en mangeant une choucroute que le jour ou l'on se marrie avec l'être aimé.

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Invité le Lun 05 Nov 2007, 2:42 pm

Ivy mike a écrit: on ne ressent pas le même bonheur en mangeant une choucroute que le jour ou l'on se marrie avec l'être aimé.
Ivy
Pas sûr... (on voit que tu n'as jamais goûté ma choucroute p24)
Pour le reste: il faut d'abord bien s'entendre sur les termes que l'on utilise car dans ce cas, comme le dis Jacquemart, le bonheur a autant de définitions que de personnes qui le définissent...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Savinien le Lun 05 Nov 2007, 3:05 pm

Ivy mike a écrit:
Savinien a écrit:A priori non dirasi-je car aucune société, à ma connaissance, n'impose la recherche du bonheur individuel, c'est plus la recherche du bonheur, de l'harmonie plutôt du groupe au détriment du bonheur personnel s'il le faut.
mais l'instinct de l'homme le pousse à suivre ses aspirations donc, ce n'est pas temps un devoir qu'une chose innée je crois.
Si ! Au contraire, la societé de consommation (si rependue de nos jours à cause de l'uniformisation du monde sur le modèle US) tente de nous donner l'impression que nous atteindrons le bonheur en possession de tel ou tel objet, c'est l'effet de mode...

Ivy
N'est pas plutôt le plaisir ?
avatar
Savinien
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 30/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 3:08 pm

Le plaisir mene au bonheur, le bonheur est une association de plein de petits plaisir, c'est quelque chose de très large

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Invité le Lun 05 Nov 2007, 3:34 pm

Bonjour,
JACQUEMART a écrit:PS nous sommes bien à la cantine ?
Oui, Louis, nous sommes a la cantine.
L'endroit ou l'on parle des 'Hors Sujets" quant a la guerre, qui ne sont pas necessairement "comiques".
Ton poeme en signature, il est super et tout a fait d'actualite sur ce fil, merci.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Invité le Lun 05 Nov 2007, 3:41 pm

Ivy mike a écrit:Le plaisir mene au bonheur
Attention, cette notion est dangereuse !
Quel plaisir ?
Je ne t'en citerais qu'un, soigneusement choisi et a gerber :
La plaisir du pedophile qui abuse d'un petit garcon de 10 ans, ca le mene au bonheur ?

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Savinien le Lun 05 Nov 2007, 3:49 pm

Ivy mike a écrit:Le plaisir mene au bonheur, le bonheur est une association de plein de petits plaisir, c'est quelque chose de très large

Ivy
Pas d'accord,pour moi, le plaisir est souvent un dérivatif artificiel contraignant la recherche du bonheur : Je suis malheureux, je me soule pour "oublier", Baudelaire en est le parfait exemple.

Je n'ai pas l'impression que la société de consommation impose le bonheur même si elle le dit car elle ne propose au final qu'un "bonheur" directement ressenti et éphémère, un "bonheur" physique qui pour moi n'est qu'un plaisir en réalité.
Pour moi, la société de consommation, c'est le culte du plaisir, pas du bonheur.
En revanche je me demande si ce n'est pas dans les religions qu'il faut chercher une forme de devoir du bonheur.
Ne passes t'on pas d'abord "bienheureux" avant d'être saint car on a reçu "la grâce divine".
Si l'on s'attarde sur le christianisme, on remarque que ces stars sont toute heureuse malgré les difficultés physiques de leur vie. Ils sont heureux mais ne recherchent pas le plaisir, voire le fuient.

(au secours Daniel) mais les boudhistes sont un peu dans le même trip je crois.

(bon, Ivy, stp, viens pas avec St Thèrèse hein, c'est pas fair play mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri )


Sinon je ne puis résister à l'envie de citer ceci : "on reconnait le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va" (alors que le plaisir procure un effet immédiat, le plaisir est pour moi essentiellement physique).
avatar
Savinien
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 30/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 3:58 pm

Daniel Laurent a écrit:
Ivy mike a écrit:Le plaisir mene au bonheur
Attention, cette notion est dangereuse !
Quel plaisir ?
Je ne t'en citerais qu'un, soigneusement choisi et a gerber :
La plaisir du pedophile qui abuse d'un petit garcon de 10 ans, ca le mene au bonheur ?
Oui, cela mene au bonheur du pedophile, et même si ça n'est pas un bonheur pour tout le monde, ça reste quand même un bonheur pour celui qui commet l'acte. On parle du plaisir personnel

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Ivy mike le Lun 05 Nov 2007, 4:04 pm

Pas d'accord,pour moi, le plaisir est souvent un dérivatif artificiel contraignant la recherche du bonheur : Je suis malheureux, je me soule pour "oublier", Baudelaire en est un parfait exemple.
Oublier n'est il pas repousser le malheur pour me rapprocher du bonheur ? Quand on se soule, oui, on recherche le bonheur...

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Savinien le Lun 05 Nov 2007, 4:15 pm

Ivy mike a écrit:
Pas d'accord,pour moi, le plaisir est souvent un dérivatif artificiel contraignant la recherche du bonheur : Je suis malheureux, je me soule pour "oublier", Baudelaire en est un parfait exemple.
Oublier n'est il pas repousser le malheur pour me rapprocher du bonheur ? Quand on se soule, oui, on recherche le bonheur...

Ivy

En fait non, pas pour moi, car si tu lis Baudelaire, il ne recherche plus le bonheur, seulement l'oubli (cfr le lethé). Un peu comme s'il ne cherchait pas à guérir mais à faire baisser la fièvre. Il ne cherche plus le bonheur, il cherche seulement à passer le temps en attendant la mort.

La recherche du plaisir peut engendrer le remord ou la dissimulation etc qui contrarient fortement la recherche du bonheur.
avatar
Savinien
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 30/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Panzer5 le Lun 05 Nov 2007, 4:54 pm

Tout d'abord, il faut s'entendre sur la définition du bonheur, la démarche analytique philosophique veut que l'on décortique un concept par étapes:

1-origine étymologique du concept: bonheur = bonne fortune, entendre par fortune ce qui peut arriver de bien ou de mal.

2-du mot à l'idée: "état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents"

3-le sens commun généralement entendu par le plus grand nombre (point de vue plus sociologique): "le constat et l'appréciation de la possession d'éléments matériels et immatériels ( la famille, l'amour, l'estime de soi et des autres ) accompagné d'une volonté de se réaliser soi-même au travers de projets"

A travers ces trois niveaux de compréhension du bonheur, tu peux bâtir une reflexion philosophique analytique en les confrontant au concept de devoir.

La notion de "devoir" renvoie à la notion de liberté, car le devoir est une règle, une loi que l'on choisit de s'appliquer à soi-même et de respecter. C'est donc une manifestation du libre-arbitre de l'homme, c'est-à-dire l'essence de sa liberté. Comme la définition du bonheur comporte le fait d'une volonté de réalisation personnelle et que la liberté est nécessaire à cette réalisation, on voit que c'est deux concepts "devoir" et "bonheur" ne sont pas antinomiques.
Tu pourrais continuer en évoquant le "patos" grec, c'est-à-dire la passion, en opposition à ce libre-arbitre siège de la raison. L'homme qui fonctionne uniquement sous le coup du pathos, n'est finalement pas libre et donc rarement heureux car ces choix ne sont pas dictés par son libre-arbitre.
Les exemples sont assez simples à trouver, évoque la psychologie avec le cas des dépressifs, en littérature avec les tragédies grecques où le pathos est omniprésent...

Voilou 2/3 idées en vrac...
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Oncle Boris le Lun 05 Nov 2007, 5:01 pm

Pour moi, le bonheur c'est quelque chose d'indéfinissable, puisque c'est personnel, voir même inconnue de nous même. Une sorte de jardin secret en chacun de nous.
Le bonheur n'existe peut être pas au fond, juste un "état de bonheur", quand tu a vécu quelque chose et que tu ne vois pas une ombre au tableau, que même si tu pouvais, tu ne changerais rien.
Si le véritable bonheur existe (soyons optimistes), ce serait plus un constat d'une action sur une longue durée. Une grande amitié, une époque de sa vie, voir même sa vie. Regretter mélancoliquement et nostalgiquement une telle période nous fait dire que pendant celle ci, nous avons été heureux, nous avons connu le bonheur. Si tu donne à quelqu'un qui n'a pas manger depuis deux jours un plat de frites, il sera très heureux, mais pas sûr que ce soit du "bonheur". Compenser un besoin vitale, j'appelle pas ça du bonheur, donc "c'est dans l'adversité qu'on est le plus heureux", j'y crois pas.

Quand à plaisir vs bonheur ... Hum. Puisque je me sens d'humeur poétique aujourd'hui, on va se lancer dans une métaphore : le bonheur, c'est les étoiles, et le plaisir, les lampadaires, des lampions futiles qui brillent d'une lueur artificielles. Les étoiles, éternelles, elles brillent dans la froideur de la nuit, elles sont en elles, donc elle la justifie.
Voilou, merci d'avance de votre tolérance ^^

Voilà 3/4 idées en vrac ...

-Oncle Boris, Baudelaire peut aller se retourner dans sa tombe mort de rir gri -
avatar
Oncle Boris
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Panzer5 le Lun 05 Nov 2007, 5:20 pm

Attention à ne pas tomber dans la sphère subjective, surtout pour un travail en philo, un prof attend qu'on lui parle de concept et pas de percéption personnelle.
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce qu'il y a un devoir d'être heureux ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum