101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Message  Tom Zanovich le Mar 13 Nov 2007, 8:28 pm

Naissance de la 101st

La 101ème Division Aéroportée américaine voit officiellement le jour le 16 août 1942 et fait ses premiers pas dans la base de Camp Claiborne, dans l'Etat de Louisiana. Son premier Commandant est le Major General William C. Lee.

La 101st est initialement formée du 502ème Régiment d'Infanterie Parachutiste (PIR), des 327ème et 401ème Régiments d'Infanterie transportée par Planeur (GIP), du 377ème Bataillon d'Artillerie Aéroportée (PFA), des 321ème et 907ème Bataillons d'Artillerie transporté par Planeur (GFA).

Le 326ème Bataillon du Génie vient renforcer les effectifs, ainsi que la 101ème Companie Signal, la 326ème Compagnie Médicale et la 426ème Compagnie de Quartermaster Aéroporté.

Fort Benning

En octobre 1942, la 101ème Division Aéroportée est transférée à Fort Benning dans l'Etat de Géorgie où sont installés des équipements sophistiqués permettant le déroulement d'entraînements intensifs.

Ces entraînements étaient très difficiles. Les soldats devaient non seulement apprendre les techniques de combat de l'infanterie classique, mais ils devaient savoir également sauter d'un avion, manier un parachute et accepter le fait qu'ils ne combatteraient pratiquement qu'encerclé par l'ennemi.

Dans un premier temps, les troupes parachutées et les troupes transportées par planeurs se sont entraînés à des endroits différents. Au début de l'année 1943, ces deux composantes se sont réunis pour former une Division.

En juin 1943, la Easy Company, au sein du 506ème Régiment d'Infanterie Parachutée (PIR), est placée sous les ordres de la 101ème Division Aéroportée. C'est à ce moment que commence un exercice militaire de grande envergure, le deuxième du genre à cette date. Ces manoeuvres ont débuté en juillet 1943 et à la fin de l'exercice, la 101ème a été jugée apte à combattre.

Le 5 septembre 1943, elle embarque à New York et quitte les Etats-Unis pour se rendre en Angleterre dans le but d'y poursuivre son entraînement.


Derniers préparatifs


En janvier 1944, la 101ème Division Aéroportée se voit renforcée du 502ème Régiment d'Infanterie Parachutiste, si bien que les effectifs de la division se portent à près de 6 600 soldats. C'est à ce moment également que la 101ème perd son premier Commandant : Lee, souffrant d'une maladie cardique, doit retourner aux Etats-Unis. Il est remplacé par le général Maxwell Taylor.

En mars 1944, trois mois avant le début de l'Opération Overlord, le Premier Ministre Britannique, Winston Churchill, vient assister à une démonstration de force des troupes aéroportées de la 101ème Airborne qui impressionne les invités.

Peut après cette représentation, le général Taylor reçoit ses ordres pour le Jour J. En mai 1944, les unités de la 101ème rejoignent les terrains d'aviations d'où ils partiront la veille du D Day vers la Normandie, le 5 juin 1944.

Ce jour là, les parachutistes américains de la 101ème Airborne reçoivent la visite du général Suprême Eisenhower qui vient leur souhaiter bonne chance. Les soldats embarquent à 22 heures 15 dans 1 432 C-47.

Jour J

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, les parachutistes de la 101ème sautent sur la Normandie. Ils doivent capturer divers objectifs comme des ponts, des carrefours stratégiques ou des villages, afin de sécuriser, avec la 82nd Airborne Division, le flanc Ouest d'invasion Allié dans le cadre de l'Opération Overlord.

Au-dessus du Cotentin, les avions C-47 sont les cibles de la Flak allemande et de nombreux appareils rompent la formation. La précision des parachutage s'en trouve très affectée et la majeur partie des soldats américains n'aterrissent pas au bon endroit. Certains paras se retrouvent à plus de 20 kilomètres de leur objectif.

Mais ces erreurs de parachutages désorientent également les soldats allemands qui entendent l'ennemi partout. Terrorisés, la plupart des éléments de la Whermacht se replient face à des adversaires bien souvent en infériorité numérique.

Les rapports indiquent que près de 1 500 soldats américains de la 101ème Airborne ont été fait prisonniers ou ont été tués au moment de leur aterrissage en Normandie.

Malgré tout, les paras ont rempli de nombreuses missions. le général Taylor a rassemblé une poignée d'officiers et quelques fantassins et il a attaqué le village de Sainte-Marie-du-Mont. Dans la matinée du mardi 6 juin 1944, les troupes aéroportées ont effecté la jonction avec les troupes débarquées à Utah Beach de la 4th Infantry Division.

Le 10 juin 1944, la 101st Airborne Division doit capturer le village de Saint-Côme-du-Mont et le 12 juin la ville carrefour de Carentan (située entre les plages de Utah Beach et de Omaha Beach) et repousser toutes les contre-attaques allemandes.(battaille de ''blody gulch'') Après de durs combats, les deux têtes de ponts américains n'en forment plus qu'une le 14 juin.

Pendant près de 3 semaines, la 101ème Division Aéroportée est restée sur le front Normand. Début juillet, elle reçoit l'ordre de rentrer en Angleterre dans le but de préparer une nouvelle vaste offensive : l'Opération Market Garden.

Market Garden

Le général Montgomery a établit un plan qui nécessite bien plus de régiments aéroportés Alliés qu'en juin 1944, lors de l'Opération Overlord. Ce plan d'attaque, appelé Opération Market Garden, consiste en une vaste offensive aéroportée et terrestre en Hollande, qui doit permettre aux Alliés de capturer des ponts sur le Rhin.

La 101ème est alors placée sous le commandement Britannique de la 2ème Armée, regroupant également la 82ème Division Aéroportée américaine et la 1ère Division Aéroportée Britannique.

Le 17 septembre, Market Garden est lancée : 20 000 parachutistes Alliés sautent dans le ciel Hollandais. L'artillerie antiaérienne allemande est absente et les parachutages sont particulièrements réussis. Mais comme en Normandie, les planeurs subissent beaucoup de pertes à l'aterrissage, tant en vie humaine qu'en matériel.

La 101ème est chargée de libérer plusieurs villes (notamment Anvers) et villages et d'assurer l'homogénéité du front. Elle subit plusieurs revers sanglants.

Cette opération est dans les premiers jours une totale réussite : les Alliés pénètrent à plus de 30 kilomètres à l'intérieur de l'Allemagne. Mais bien vite, les Allemands multiplient les contre-attaques et gagnent du terrain. Market Garden a échouée.

Dans leurs contre-offensives du mois de décembre 1944, les Allemands ont isolé la 101ème Division des autres troupes alliées dans les Ardennes. Une terrible bataille s'engage.

La Bataille des Ardennes

Les Allemands tentent une dernière opération, baptisée Opération Wacht Am Rhein, qui doit percer le front Allié dans les Ardennes, puis ils veulent poursuivre leur offensive vers l'Ouest et vers l'Alsace au Sud.

Certains soldats américains qui se sont trouvés isolés dans la forêt enneigée à la frontière de la Belgique et de la France, estiment que la Bataille des Ardennes est un des combats décisifs de la Seconde Guerre Mondiale.

La 101ème Division commence à être encerclée par les Allemands qui lancent Wacht Am Rhein le 16 décembre 1944. La ville de Bastogne est le passage obligé qui contrôle tous les accès principaux : c'est donc à la fois l'objectif majeur des allemands et la position la plus précieuse pour les forces américaines qui envoient la 101ème Airborne sécuriser la ville.

Les offensives allemandes autour de Bastogne sont telles que la ville doit se rendre le 20 décembre. Les défenseurs se sont repliés dans les bois alentours, ne pouvant rapatriés ni en vivres, ni en munitions, ni en vêtements chauds. Les températures était extrèmement basses et la neige abondante. Mais les soldats de la 101ème refusent d'abandonner la ville et ils empêchent à de nombreuses occasions les Allemands d'y pénétrer.

Le général Patton et sa 3ème Armée se dirigent vers Bastogne pour renforcer les parachutistes isolés. Le 26 décembre 1944, les Alliés parviennent à larguer du matériel et des vivres aux éléments de la 101ème qui attendaient ce moment depuis le début du siège de Bastogne, mais la météo n'avait jusque là pas été clémente.

Le 18 janvier 1945, l'offensive allemande est stopée et la 101ème Airborne est rejointe par la 3ème Armée qui relève les parachutistes de leurs positions, bombardées pendant 3 semaines extrêmement éprouvantes.

La 101ème Division reçoit alors la Presidential Unit Citation, une très haute distinction militaire délivrée par le Président des Etats-Unis lui-même, pour actes de bravoures à Bastogne.

En Allemagne

La 101st Airborne Division est ensuite envoyée, en avril 1945, en Allemagne pour nettoyer la poche de résistance située dans la région industrielle de la Ruhr.

Les Alliés ont décidé que les Russes capturent la ville de Berlin, alors la plupart des divisions américains se sont déplacées vers le Sud. Ainsi, la 101ème Airborne a été envoyer combattre les derniers fidèles d'Hitler à proximité de la ville de Berchtesgaden. Elle y capture différents membres et militaires du parti Nazi.

La 101ème s'est tenue prête, une fois la fin de la guerre en Europe signée (8 mai 1945), à partir dans le Pacifique combattre les Japonais. Mais ses soldats n'ont jamais eu à retourner au combat après cette date durant la Seconde Guerre Mondiale.

Bilan

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, 2 043 soldats de la 101ème ont été tués, 7 976 ont été blessés et 1 193 sont portés disparus. Les paras de la 101ème ont passé 214 jours au combat.

Depuis 1945

Après la Seconde Guerre Mondiale, la 101st Airborne Division a continuée d'exister et de former des parachutistes.

Elle a prit part au conflit du Vietnam entre 1965 et 1971, à l'Opération Desert Storm en Iraq en 1991, à l'Opération Enduring Freedom en Afghanistan en 2002 et en Iraq en 2003.





SOURCES : http://www.dday-overlord.com/historique_101st_airborne_division_2.htm

de nombreux jeux vidéo (brother in arms...) et des film (band of brother...) se sont inspiré de l'histoire de ces hommes
avatar
Tom Zanovich
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 780
Age : 48
Localisation : région parissiennne
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Message  B17 le Mar 13 Nov 2007, 9:03 pm

Le major Richard "Dick" Winters:



Albert Blithe



Bon, on peut pas les mettre tous, mais voici un lien sur ces hommes de la Easy Company: http://www.dday-overlord.com/band_of_brothers_albert_blithe.htm
avatar
B17
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1022
Age : 24
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Message  greytwo le Mar 13 Nov 2007, 9:18 pm

Tenez un petit site très sympa sur l'US airborne.

http://www.usairborne.be/
avatar
greytwo
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1641
Age : 24
Localisation : France-Cholet (49)
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Message  Tom Zanovich le Mar 13 Nov 2007, 10:04 pm

est-ce que vous auriez des liens sur la bataille de ''bloody gulch'' ?

(la colline 30, dans la prairie de Carentant)
avatar
Tom Zanovich
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 780
Age : 48
Localisation : région parissiennne
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Message  Tom Zanovich le Mer 14 Nov 2007, 8:23 am

Bloody Gulch

Après avoir pris Carentan, les ordres de la Easy sont les suivants : "attaquer en direction de l'Est, vers un terrain peu élevé, la colline numéro 30, secteur du 501ème PIR". En fait, la Easy de 506ème est allée à partir de la partie Ouest de Carentan vers la partie Sud, près du village de Douville dont les terrains alentours seront après les combats surnommés "Bloody Gulch".

C'est dans Douville que la Easy passe la nuit du 12 au 13 juin et doit faire face à une grosse résistance allemande composée du 17ème SS Panzer Grenadier Division et des éléments du 6ème Régiment de parachutistes allemands. En effet, les Américains devaient protéger Carentan de toute incursion ennemie et avaient reçu l'odre d'établir une ligne de défense au Sud de Carentan. Avant de pouvoir s'installer, les soldats US ont essuyé un feu nourri de la part des soldats allemands cités ci-dessus et se sont repliés derrière une large haie. Au petit matin, peu après cinq heures du matin, les Allemands ont lancé une forte contre-attaque appuyés des chars et différents véhicules blindés. Les Companies D et F ont battu en retraite peu après le début de la bataille, laissant les flancs de Richard D. Winters et de sa compagnie exposés à l'ennemi. Quelques hommes des compagnies D et F ont tout de même rejoint le front. La compagnie F a battu en retraite car elle ne disposait que d'un armement insuffisant face à l'ennemi.

Ce n'est que vers 14H00 que les renforts de chars américains arrivèrent. Il s'agissait du 2nd Armored Infantry Regiment suivi du 3ème Bataillon du 41ème Armored Infantry Regiment. Certains soldats américains étaient si heureux de voir les renforts de tanks Sherman arriver qu'ils en pleurèrent, d'autres sont venus embrasser les chars en remerciement. Les Allemands rempirent rapidement la ligne de contact et quittèrent leurs emplacements pour attaquer les Shermans mais lorsque ces derniers ont accéléré vers les positions allemandes, les soldats SS ont définitivement abandonné la colline numéro 30.
avatar
Tom Zanovich
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 780
Age : 48
Localisation : région parissiennne
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 101 éme aéroporté, historique des Screeming Eagle"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum