Les puits de Guerry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les puits de Guerry

Message  jere71 le Lun 23 Juin 2008, 3:34 pm

Bonjour
tout nouveau sur ce forum, je viens de survoler ce sujet et je n'ai rien trouver concernant la tragedie des puits de Guerry (dans le cher).
La tragedie des puits de Guerry fait evidemment suite a la courte liberation de Saint amand Montrond le 06 juin par les FFI.
Un seul temoignages à permis de reconstituer le recit du massacre et de retrouver les corps des victimes, celui de Charles Krameisen, qui a reussi a echapper a ses bourreaux juste avant le drame .
La tragedie a eu lieu en deux temps, du 21 au 24 juillet et le 08 août :
le 21 juillet 1944 vers 22 heures, une cinquentaine de soldats allemands et une dizaine de miliciens commencent la rafle à Saint Amand Montrond, dans les familles de réfugiés juifs d'alsace-lorraine (arrivés nombreux en Berry en 1940)
71 personnes sont arrétees et parquées dans le cinema "rex" (27 hommes, 39 femmes, 9 enfants dont un de onze mois) pendant que milicien et soldat pillent les maisons.
Tous seront conduit a la prison des Bordiot a Bourges le 22 juillet.
Le 24 juilet, 26 hommes sont embarqués dans une camionnette, prés du chauffeur se trouve pierre Paoli en tenue d'officier nazi et un milicien, derriére suit une citrôen avc cinq gradés allemands; direction le polygone de tir, terrain militaires a une dizaine de kilométres de Bourges.
La desorganisation des chemins de fer etait telle, qu'il etait impossible de deporté les raflés vers l'allemagne et c'est donc le Kommendeur Merdsch d'orleans qui donna l'ordre d'execution sur place.
Arrivés prés de la ferme isolée de Guerry (prés de la commune de Soye en septaine), les allemands ordonnent au hommes de descendre six par six.
Charles Kramensein percoit alors "un bruit insolite de pierres brisées", et, certains que "la mort seule mettrait fin a notre voyage", se demande, "mais quel mort: je n'entendais aucun coup de feu ?"
C'est au moment ou le dernier groupe quittait la camionnette qu'il reussi a se sauver en se jetant dans les fourrés, rempant pour eviter les balles .
Dans le puits no 1, les allemands abandonnent les effets personnel, dans le puits no 3, profond de trente cinq métres, vingt-cinq hommes sont jetés un a un, vivants.
Sur chaque groupe de six sont projetés des blocs de pierre et de ciment solidifiés pesant chacun plus de cinquent kilos, broyant les corps de victimes.
Le 26 juillet, deux juifs de la même famille (les fréres Juda) sont sorti des Bordiots, leur trace se perd le même jours.
Le 08 aoüt, dix femmes raflés le 21 juillet vont êtres embarqués a leur tour, deux d'entres elle vont resté a Bourges, epargné car catholique.
Dans le puits no2, on retrouvera les cadavres mutilés de sept femmes et d'une jeune fille de 17 ans, ainsi que ceux de trois hommes.
Le 18 Octobre, grâce au indications de l'unique survivant (Charles Kramensein), le comité du souvenir et de la reconnaissance faisait remonter les corps : le premier d'entre eux était celui de Marthe Kramensein .

(Le comité berrichon du souvenir et de la reconnaissance avait édité en 1945 une plaquette : "la tragedie de Guerry" rééditée en 1994 par l comité de soutien de la tragedie des puits de Guerry)

voilà qui est rectifié et, sauf erreur de ma part, je pens que cela rentre bien dans les crimes contre l'humanité.

jere71
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 35
Localisation : gueugnon
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 10:23 am

C'est au minimum un Crime de guerre ! Et une histoire assez poignante que je ne connaissais pas ! pouce Je serais moins bête ce soir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

llies

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 11:51 am

Bonjour,
Au printemps 1944 en France, les nazis ont beaucoup tue mais jamais "pour rien" (Pardonnez l'expression).

Oradour, par exemple, fut un "message" envoye a Vichy et l'ordre venait de haut. La reponse de Vichy fut, pour Hitler, satisfaisante, Petain adjurant les Francais de ne pas participer a une guerre qui ne les concernait pas selon lui.

Il serait interessant de savoir a quelle unite appartenait les soldats allemands a Guerry. Cela permettrait de remonter un peu la piste.

En general, les crimes de guerre commis a cette epoque etaient destines a desolidariser les Francais de la Resistance et des "envahisseurs" Allies, par la terreur nazie comme il se doit, et ils etaient planifies et ordonnes a haut niveau.

Monsieur "Heinrich" est attendu instament à la rubrique "Présentations des Nouveaux Membres" depuis plus de 48 heures, et ce malgré les rappels incessants d'Administrateurs et de Modérateurs du Forum ! De plus, le Forum étant apolitique, votre avatar est assez ambigü et prête à confusion sur le sens qu'il est supposé avoir. Vous êtes donc prié instament d'en changer.
Touts non respect du Règlement du Forum, que vous êtes sensés avoir lu lors de votre inscription
Peut avoir des conséquences fâcheuses pour vous. Etant averti (et plus d'une fois), Inutiles de vous plaindre en cas de sanctions !

Merci de votre compréhension.

Jean-Louis - Modérateur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  jere71 le Mar 24 Juin 2008, 11:58 am

cette tragedie fait suite a la courte libération de saint amand montrond dans le cher;
Entre le 1er et le 05 juin, la resistance locale (groupe "combat") recoit le message : "Dans la fôret normande est un grand lit" qui confirme l'ordre de s'emparer de la ville, comme prevu lors d'une reunion générale un mois plus tôt.
Les groupes FTP du colonel Hubert, "Combat" de René Van Gaver et ORA du colonel Bertrand investissent la sous prefecture vers 19h, neutralisent les soldats du 1er regiment de France (un milliers d'homme encasérné a saint amand) car ils craignent qu'il ne soit noyauté par la milice.
Le premier objectif est d'aneantir le milice local. L'assaut autour de leur immeuble transformé en petit "fortin" va durer jusqu'au petit matin.
Leur chef mis en fuite, les milicien vont se rendre.
Mais parmis les prisonnier se trouve Mme Simone Bout-de-l'an , l'épouse de l'un des responsables nationaux de la milice : Sylvestre Bout-de-l'an, l'adjoint direct de Joseph Darnand .
Dans la soirée du 07 juin un avion de la luftwaffe survole la ville qui s'inquiéte.
Les 300 maquisards rembarquent avec leur prisonnier a bord de leur camions a gazogéne et prennent la direction de la creuse (où Van Gaver sera tué au combat à Saint-dizier-leyrenne, le 19 juillet).
Quelque heures plus tard, la colonne de repression, la brigade blindée "Jesser" encercle saint amand et occupe les lieux avec l'aide de miliciens sorti de leur cachette.
Prés de 200 habitant seront arrétes et il faudra toute la diplomatie du sous-prefet François Villatte pour eviter le pire.
Pourtant le 08 juin, des tirs d'armes automatiques et de mortier s'acharent contre les maisons de la place mutin qui sera totalement incendié au lance-flemmes.
8 hommes seront fusillés prés du mur qui longe les pomenade. Pendant trois jours, arrestations et enfermemnts d'otages vont se poursuivrent (19 victimes au total).
Les chefs miliciens Darnand, Bout-de-l'an, Vigier et a partir du 11 juin, le sinistre Lécussan veulent punir saint amand.
Soixante prisonnier seront emmené a Vichy et trés durement traités.
L'ombre des pendus de Tulle et du massacre d'Argenton fait craindre le pire.
Le 15 juin des discussions sont entamé par le sous-prefet Villatte et le groupe qui detient Mme Bout-de-l'an pour que la situatuion evolue et le 23 juin, Mme Bout-de-l'an et quates autres miliciennes sont libérées entrainant de fait la liberation des otages saint amandois deux jours plus tard.
Mais Joseph Lécussan, qui s'est instauré sous-prefet, va faire rejaillir sa haine sur la communauté juive refugié en berry qui se finiras le 21 juillet avec la tragedie des puits de Guerry.

Voilà, en éspérant avoir été complet.

jere71
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 35
Localisation : gueugnon
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 1:10 pm

Réponse complète ! pouce Qu'est devenu ce "préfet" autoproclamé et antisémite ? ( si tu en sais plus, bien sûr ! )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  jere71 le Mar 24 Juin 2008, 1:31 pm

Il sera arrêté, jugé et condamné à mort, il est fusillé à Lyon le 25 septembre 1946.

jere71
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 35
Localisation : gueugnon
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  jere71 le Mar 24 Juin 2008, 1:34 pm

pour info :
Joseph LECUSSAN : Officier de marine né en 1895. En 1941, il est nommé directeur aux Questions juives à Toulouse, première ville de zone libre où des violences sont exercées contre les Juifs. Il est enrôlé par Joseph Darnand, qui l'a connu à la Cagoule et nommé chef régional de la Milice à Lyon où il assassine de ses propres mains Victor Basch, président de la « ligue des Droits de l'homme » et son épouse Hélène. Il est « nommé » préfet du Cher en juin 1944

jere71
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 35
Localisation : gueugnon
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 3:10 pm

jere71 a écrit:Il sera arrêté, jugé et condamné à mort, il est fusillé à Lyon le 25 septembre 1946.

Au moins, ce salopard à payé !

Vois-tu, ce que j'ai souvent des difficultés à saisir, c'est que pas mal des ces ultra-collabo, qui sont bien pire que les allemands, parce qu'ils sont français et ont opprimés leurs propre peuple, c'est que durant la 1ère Guerre Mondiale, ces gens ont souvent eut une conduite exemplaire ! Que ces hommes deviennent stupides et criminel dans certaines conditions est lamentable.......

En Belgique, nous avons eut aussi des ordures de ce style !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  ghjattuvolpa* le Mar 24 Juin 2008, 4:12 pm

Il y a eu une vraie guerre civile en France à partir de 42.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 5:03 pm

" Testis unus,testis nullus!"

Ce qui pourrait expliquer ce silence.....assourdissant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Baugnez44 le Mar 24 Juin 2008, 5:21 pm

Adage latin qui ne s'applique que lorsqu'à défaut d'autres éléments probants, il n'existe d'autre recours que de se baser sur des témoignages.

En l'occurence, cet adage n'est pas pertinent puisque les cadavres retrouvés dans le puit sont autant de pièces à conviction qui corroborent le témoignage de l'unique survivant. A moins que Louis-la-Brocante n'essaye d'insinuer - et tant qu'à faire pourquoi pas - que le témoin unique était un tueur en série qui serait parvenu à faire habilement endosser ses crimes par de "malheureux nazis condamnés bien à tort".

Là, j'aimerais une réponse et rapidement de préférence...

Il semble que dans leur précipation à nier les évidences certains sont prêts à faire flèche de tout bois.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  jere71 le Mar 24 Juin 2008, 7:10 pm

Outre le temoignage ô combien precieux de mr Krameisen, qui fût le seul a pouvoir nous raconter la tragedie des puits de Guerry, je tiens a rajouté que beaucoup d'autres temoignages, en locurence ceux de la population de saint amand ainsi que nombre de prisonnier des Bordiot tente a coroboré la version de celui-ci.
En effet, prés du chauffeur de la camionnette, se trouvait Pierre-Mary Paoli
Pour ceux qui ne connaisse pas se sinistre personnage, voici une petite "biographie" succente :
"Pierre-Marie Paoli est un Berrichon né le 31 décembre 1921 à Aubigny-sur-Nère, un village situé à 60 kilomètres de Bourges, de parents modestes, son père était herboriste et sa mère modiste.
A l'école d'Aubigny, il était un "bon enfant et bon élève, un peu sournois cependant et très renfermé", il obtiendra son certificat d'étude primaire et le jeudi, il fréquentait le patronage du village. Là, il aimait commander, organiser, courir, et dans les querelles d'enfants entre les "curés" et la "laïque", il avait toujours à coeur, a-t-il dit à Jean Lyonnet, de "rosser les Rouges".
En octobre 1937, il est placé à la Perception d'Aubigny comme commis. Avec l'aide du percepteur, il se présenta à un concours administratif et fut reçu, ce qui l'autorisa, le 1er mai 1938, à entrer comme "commis auxiliaire du Trésor" à la perception de Mehun-sur-Yèvre, il avait 17 ans et quittait sa famille pour la première fois.

Lorsque la guerre arrive en septembre 1939, il décide de changer de vie, retourne à Aubigny puis monte à Paris, et trouve de petits travaux. Il assure ainsi pendant quelques jours la fonction de "messager cycliste" pour le compte de l'Amirauté Allemande. Mais la vie parisienne n'est pas facile et Paoli revient en Berry en janvier 1942 où il reprend sa place à la Perception.
C'est le 31 mars 1943 qu'il entre comme interprète aux services de la Gestapo de Bourges, sur l'intervention d'un ami, le capitaine allemand Bruniel.
C'est le début d'une collaboration franche et totale. Les Allemands lui offrent une chambre dans le local de la Gestapo, et très vite, il est appelé à prendre ses repas avec les officiers. Il s'occupe, comme adjoint du responsable Winterling, de la section 4A qui devait lutter contre les communistes. Mais en peu de temps, il acquiert la confiance des Allemands qui lui font faire des missions de plus en plus importantes. Il bénéficie d'une liberté d'action totale et d'une grande autonomie.
C'est sous l'uniforme de ses maitres SS que le jeune enragé, (il n'a que 23 ans !!!!)a conduit les 26 premiers martyrs des puits de Guerry, les temoins l'ont vu se felicitant de l'opération avec le chef de la gestapo, Erich Hassé !
A son procés en 1945 il eu cette phrases :
"J'étais persuadé de ne pas trahir mon pays, mais au contraire de le servir, je me jetais corps et âme dans mes nouvelles fonctions...... Je ne pensais pas trahir mon pays, mais l'aider à se débarrasser des maquisards.....De plus, les pillages auxquels les maquisards se livraient, les vols qu'ils commettaient et que je voyais de très près, soulevaient mon indignation, froissaient mes principes d'ordre et du respect de l'autorité que j'ai toujours eu".
Le samedi 15 juin 1946 Paoli sera passé par les armes au point 1000 du polygone. Devant le peloton d'exécution, il fume une dernière cigarette, refuse qu'on l'attache ou qu'on lui bande les yeux."

jere71
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 35
Localisation : gueugnon
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  roltanguy le Ven 04 Juil 2008, 8:43 am

bonjour jere71.
Tout ce qui vient d'être dit est parfaitement exact et précis.
ayant une petite maison dans le berry j'ai eu la chance en 1994 de pouvoir acheter un numéro spécial :

1944 BERRY d'avril 1994 du berry magazine 7 avenue jean jaurès à Bourges 18100

qui relate dans le détail et avec photos d'époque les sinistres répresailles allemandes dans le berry en 1944 Argenton sur Creuse Issoudun les puits de Guerry Chatillon sur Indre Thauvenay incendié comme Oradour
La sinistre activité du traitre Pierre Mary Paoli tortionnaire à gueule d'ange.....
La vision d'épouvante dans les yeux du grand petit bonhomme Charles Krameisen pathétique sur un cliché d'époque et dessous la photo de berrichons et de jeunots !!!! qui les aident et sortent avec un treuil les dépouilles des malheureux jettés vivants par 35 mètres .

Peut être est il possible d'en obtenir une réedition pour ceux qui sont concernés de près ou de loin à ces moments dramatiques de notre Histoire.
j'espère que çà rendra service .
ROL
avatar
roltanguy
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 186
Age : 69
Localisation : fontainebleau 77
Date d'inscription : 01/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

site internet sur puits de guerry

Message  matt35 le Mer 27 Aoû 2008, 6:14 am

Je suis un petit fils de Charles KRAMEISEN qui s'est bravement et courageusement échappé du lieu du massacre alors que les dés avaient été jetés pour lui et ses compagnons de détention.
D'aprés ce que j'ai pu comprendre, seuls 2 miliciens ont été jugés et condamnés à la peine capitale aprés qu'ils eûent lâchement contredit son témoignage lors du procès de Lyon.Les responsables et exécutants allemands n'ont pas été plus inquiété que cela semble t-il.
Mon grand père a refusé d'assister à l'exécution de Paoli. Sa vie a été brisée à 43 ans,.. sa femme faisait partie des huit femmes assassinées le 8 août 1944 à moins d'une semaine de la libération de Bourges.
Sa fuite a été courageusement couverte par un fermier des environs et à sa sortie de la clandestinité, il n'a reçu que des manifestations d'incrédulité au récit de son témoignage et il lui a fallu faire usage de persuasion afin que la recherche du lieu du crime n'aboutisse , avec l'aide du comité du souvenir berrrichon, en octobre 1944.
Les tracasseries administratives qu'il a vécu par la suite sont l'objet d'un autre débat...
voici un lien vers une page du site internet de la fondation de la résistance qui éclaire bien les choses
www.fondationresistance.org/documents/ee/Doc00004-005.pdf

matt35
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 45
Localisation : paris
Date d'inscription : 27/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  roltanguy le Lun 01 Sep 2008, 10:36 am

bonjour Matt35.

très intéressant le lien que tu as donné. la photo est pas très bonne mais voici ton grand père:



je cite "Charles Krameisen qui s'est préalablement mis pieds nus, décide de tenter le tout pour le tout. Il fausse compagnie à ses gardiens court contourne un mur et se jette à plat ventre pour éviter les balles et telle une bête traquée rampant à travers ronces et fourrés parvient hagard mais vivant chez un fermier de Savigny en Septaine Camille GUILLAUMIN qui accepte de le cacher pendant trois jours"
extrait du livre de jean lyonnet l'affaire Paoli publié en 1964.
voilà le nom d'un de ceux qui ont aidé ton grand père
avatar
roltanguy
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 186
Age : 69
Localisation : fontainebleau 77
Date d'inscription : 01/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

camille guillaumin

Message  matt35 le Mar 02 Sep 2008, 7:53 pm

Camille GUILLAUMIN est décédé en 1988 à plus de 90 ans, ce juste a reçu la légion d'honneur pour avoir sauvé mon grand père. Notre famille lui en est toujours reconnaissante.
Pour ma part, je suis interessé par l'ouvrage cité, où puis je le consulter?

matt35
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 45
Localisation : paris
Date d'inscription : 27/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  roltanguy le Mer 03 Sep 2008, 8:55 am

matt35 a écrit:Camille GUILLAUMIN est décédé en 1988 à plus de 90 ans, ce juste a reçu la légion d'honneur pour avoir sauvé mon grand père. Notre famille lui en est toujours reconnaissante.
Pour ma part, je suis interessé par l'ouvrage cité, où puis je le consulter?

formidable çà pour Camille Guillaumin.

Bon le numéro spécial 1944 berry publié en 1994 que je cite plus haut avec l'adresse 7 avenue jean jaurès bourges 18000 relate entre autres cette tragédie et est signé jean françois DONNY. Il indique très précisement :
"nous nous sommes largement inspiré du livre de jean LYONNET <l'affaire Paoli> publié en 1964 et réedité recemment (donc en 1994 ou par là) pour relater ce terrible épisode...

j'ai trouvé çà:
Jean Lyonnet : L'affaire Paoli (éditions Chassaing, 1964). c'était un juge d'instruction!
et il est en vente sur ebay ou price minister

http://www.priceminister.com/offer/buy/69006747/Jean-Lyonnet-Avec-Dedicace-1964-N-0-L-affaire-Paoli-Revue.html

je te souhaite de tout coeur de le récuperer je me doute de l'importance que çà a pour toi. Tiens nous au courant pouce
avatar
roltanguy
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 186
Age : 69
Localisation : fontainebleau 77
Date d'inscription : 01/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  jere71 le Jeu 25 Sep 2008, 10:08 pm

Bonjour,

Cette histoire est racontée aussi dans le hors serie de la nouvelle republique intitulé "1994/2004, la region opprimée, la region libérée" paru en juin 2004 pour la celebration du soixantenaire de la liberation.

"la nouvelle republique
232 avenue de grammont
37048 tours cedex 1"

jere71
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 35
Localisation : gueugnon
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

les puits de guérry

Message  PLC40 le Ven 13 Fév 2009, 12:37 pm

Je suis un survivant de l'arrestation du 21 juillet 1944 à Saint Amand Montrond. J'avais alors 3 ans 1/2 et j'ai été libéré de la prison du Bordiot à Bourges avec ma mère, ma grand mère et ma tante le 17 août. Par contre, mon grand père, Lucien Kahn ainsi que mon cousin, Marcel Walewyck, font partie du convoi des assassinés du 24 juillet du quel a pu echapper Charles Krameisen qui sera sauvé par Camille Guillemin. Essayant de constituer un dossier pour l'élévation de ce dernier au titre de juste parmi les nations, je souhaite être mis en relation avec Matt 35, petit fils de Charles Krameisen, afin qu'il puisse m'aider à constitituer ce dossier.
Merci d'avance

PLC40
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 77
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 13/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  PLC40 le Ven 13 Fév 2009, 12:59 pm

matt35 a écrit:Camille GUILLAUMIN est décédé en 1988 à plus de 90 ans, ce juste a reçu la légion d'honneur pour avoir sauvé mon grand père. Notre famille lui en est toujours reconnaissante.
Pour ma part, je suis interessé par l'ouvrage cité, où puis je le consulter?

Je souhaiterais pouvoir vous connaître. Etant un des survivant du séjour au Bordiot de juillet/août 1944, j'essaye de constituer un dossier pour l'élévation de Camille Guillemin au titre de juste parmi les nations pour avoir sauvé votre grand père, Charles Krameisen. Pour cela j'ai besoin du témoignge de membre de sa famille. Mon grand père, Lucien Kahn et mon cousin, Marcel Walewyck ont finis leurs vies dans le puit n° 1 de Guérry. Je manie très mal les blogs, aussi vous pouvez me contacter au 0684291642.
A bientôt

PLC40
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 77
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 13/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  ghjattuvolpa* le Dim 15 Fév 2009, 5:30 pm

Cher PLC40. Je m'aperçois avec un certain respect et une émotion non feinte que vous êtes un témoin, voire un participant d'un fait de guerre. Le temps avançant, il se fait de plus e plus rare de pouvoir bénéficier de témoignage de personnes ayant assisté par elle-même à cette période pour laquelle nous manifestons un intérêt très fort. C'est pourquoi je vous invite à vous présenter dans le sujet que nous avons réservé à cet effet afin que tous les membres de ce forum puisse faire votre connaissance.
Je vous remercie par avance.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Louiseberry le Lun 25 Jan 2010, 11:01 pm

Bonsoir,

Au collège d'Avord situé à 7 km des Puits de Guerry où j'enseigne, nous organisons tous les ans une visite pour tous les élèves de 3ème du collège.
La dernière visite en date a eu lieu le vendredi 22 janvier 2010.
Quelques photos :
http://www.clggsand.net/articles.php?lng=fr&pg=171

Cordialement

Jérôme

Louiseberry
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 44
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 25/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  eddy marz le Mar 26 Jan 2010, 9:29 am

Louiseberry a écrit:Bonsoir,

Au collège d'Avord situé à 7 km des Puits de Guerry où j'enseigne, nous organisons tous les ans une visite pour tous les élèves de 3ème du collège.
La dernière visite en date a eu lieu le vendredi 22 janvier 2010.
Quelques photos :
http://www.clggsand.net/articles.php?lng=fr&pg=171

Cordialement

Jérôme

Bonjour Louiseberry;

Bienvenue sur le forum... Pourrais-tu avoir l'obligeance de venir te présenter ici : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/presentation-des-nouveaux-membres-f1/ afin que tous puissent prendre connaissance de ton arrivée ? Merci d'avance.

Au plaisir de te lire

Eddy Marz
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puits de Guerry

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum