Torpillage du Laconia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Torpillage du Laconia

Message  le ronin le Dim 02 Nov 2008, 12:57 pm

Bonjour , quelques extaits sur le torpillage du navire Anglais " Laconia" le 13 Septembre 1942 , à 1H40


Tout le monde dort, boulevard Suchet où siège le commandement supérieur des sous marins .
Soudain un message capté par la station de Saint- Adresse (Melun ) est transmis par la ligne téléphonique spéciale , et aprés décryptage par l'officier de service , il s'avère qu'un sous marin Allemand a torpillé un navire civil transportant 1500 prisonniers Italiens, à 300 milles au nord-est
de l'île de l'Ascension "Le Laconia" .Une sale histoire, c'est évident , et l'on pris la décision de réveiller l'Amiral Doenitz , qui dans la salle des cartes relis le télégramme pour la 3éme fois, et dit:
diable, 1500, c'est beaucoup , Hartenstein en a repêché 90 , et le sauvetage continue...
Puis, L'Amiral consulte le grand -livre du shipping Anglais , et lit : Laconia , lancé le 15 Mai 1922 à Newcastle , port d'attache Liverpool, 19695 tonneaux, long de 183 mètres et large de 22 , vitesse
16 noeuds , Cunard White Star Line.
Comme à son habitude, Doenitz , demeure silencieux , puis il demande à son chef d'état major ce qu'il en pense:
-L'U -156 fait partie du groupe "Eisbar" (ours blanc ) avec l'U- 68 (C.C. Merten ) l'U- 172 (L.V. Emmermann ) l' U- 504 (C.C. Poske ) il devait rencontrer dans l'Atlantique sud , la "vache à lait " U-459
(C.C. Von Wilamowitz-Mollendorf ) pour se ravitailler en combustible et en vivres avant d'aller opérer dans l'océan Indien. Ce torpillage du Laconia, et surtout ce sauvetage , bouleversent tous les plans-.
Le Laconia a certainement donné sa position, et dans ce cas la situation de l'U-156 ne va pas tarder à être critique! S'étant renseigné sur la position des sous marins les plus proches , il ordonne
de faire route vers le U-156 , pour l'aider au sauvetage des naufragés , en demandant des détails au capitaine Hartenstein .L'opération de sauvetage du Laconia, mise en branle par l'Amiral Doenitz, avait commencée malgré l'opposition de ses adjoints .En mer, revenant des côtes Brésiliennes , l'U-507
répondait aussitôt : à 15 noeuds, je me dirige vers le point de torpillage dont je suis éloigné de 750 milles, peux m'y rendre en deux jours..... Dés lors, ni l'Amiral ni son petit état major boulevard
Suchet, ne devaient avoir le moindre repos.Berlin avait été averti , et l'Amiral s'attendait à une vive
réaction de la part d'Hitler .
L' U-156 avait récupéré 193 naufragés à bord , et le capitaine demanda à son ingénieur de bord, de
faire un essai de plongée, pour le cas où ils seraient attaqué , car le Laconia avait eu le temps d'envoyer un message de détresse -S.S.S. S.S.S. -04-34 sud, 11.25 ouest - Laconia torpillé. Ce .S.S.S
au lieu du S.O.S. habituel, voulait dire : nous sommes attaqués par un sous -marin.Un quart d'heure plus tard , l'U6156 sous marin de 1120 T (surface ) avec 250 individus à bordn s'enfonçait jusqu'à 100 M , et ce durant 1 H 23 Mn ....
Je passe sur des détails , pour dire qu'une demande de neutralisation du lieu, soit prise , et Doenitz contacta aussi la marine Italienne , de participer au sauvetage de leurs compatriotes , ce qui fut accepté par l'Amiral Parona (base de Bordeaux ) qui accepta en envoyant le sous marin Cappellini ,
commandé par le L.V. Marco Revedin.Doenitz se rendait compte que Hartenstein commandant l'U-156
et son équipage étaient responsables d'un des plus grands drames de la mer.Les sous marin ne suffiraient pas, il fut décidé de demander de l'aide aux Français , par l'intermédiaire des commissions d'armistice , entre Allemands-Français -Italiens...L'Amiral Collinet commandant de la marine de Dakar
décida de faire appareiller le Gloire , de Dakar le 14 Septembre , et de détourner les avisos Annamite,
et Dumont-D'Urville le premier escortant le cargo Carimaré faisant route vers Conakry , et le deuxième était à l'ancre devant Cotonou.Ces navires reçurent l'ordre de se diriger vers le lieu du naufrage, où ils devaient renconter les sous marins Allemands et Italien.Des précisions furent données pour les signaux de reconnaissance.Le sous marin Italien ayant rejoint, il prit à son bord de nombreux passagers , et le sous marin allemand U-506 , participa également au transbordement de passagers, de plus l'U-156 n'était plus seul. Le 16 Septembre, à 11h 28, la mer scintille , l'U-156 attend l'arrivée des bâtiments Français , il a sauvé la vie à plus de 600 naufragés , soudain le veilleur signale un point à l'horizon....C'est un bombardier "Liberator" , aussitôt le capitaine du U-Boot fait dégager la pièce d'artillerie, et la fait recouvrir d'un drap blanc sur lequel a été confectionné une croix rouge
A ce moment le pont est couvert de naufragés , le Libérator survole le sous marin , duquel un message en morse est envoyé par l'intermédiaire d'un naufragé Anglais , qui spécifie qu'il y a des naufragés du Laconia n sur le sous marin, des femmes et des enfants...Le pilote ne répond pas et il s'éloigne .A 12H32 le bombardier Américain revient, en volant très bas , il ouvre ses soutes et le bombardement commence! Cinq bombes en deux passes, elles ernversent les canots de sauvetage ,
et avarient le sous marin.Hartenstein ,ordonne aux naufragés de sauter à la mer, et d'évacuer le bâtiment, pour plonger rapidement.Periscopes faussés, coincés, batteries vidées où endommagées , ballasts crevés , le capitaine fait réparer , et la nuit venue refait surface , et avise le quartier général de Doenitz de ce qui est arrivé. Suite à cela , le B.D.U. faisait aux sous marin les plus pressantes recommandations :les sous marins doivent toujours être prêts à plonger et entièrement libres de combattre sous l'eau .Naufargés qui sont à bord sont à donner dans les canots , gardez Italiens à bord, et allez sur les lieux de RDV , et là bas les donner aux Français.....Ceux ci arrivèrent le 17 au matin ,entre l'U-505, l'U-506 et l'Annamite d'abord , le Gloire ensuite , le transbordement des naufragés eu lieu.Les tubes lance-torpille des U-Boot étaient dirigés vers les bâtiments Français, au moindre mouvement vers les canons, les torpilles auraient été lancées .De son côté le Dumont- d'Urville prenait les naufragés du Cappellini....Sur les 2732 membres d'équipage et passagers du Laconia, dont 1800 Italiens , 1039 furent embarqués sur le Gloire, et 42 sur l'Annamite .
Deux canots touchèrent les côtes d'Afrique ,l'un avec seulement 16 rescapés sur les 68 naufragés qu'il contenait, et l'autre avec 4 survivants sur les 51 au départ. En tout 1101 passagers du Laconia, survécurent .On reparla du Laconia, au procés de Nurenbreg.


source :Leonce Peillard

Amicalement le ronin.

....Tout homme digne de ce nom , se doit d'accepter le combat au couteau....

être et durer
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  panzerblitz le Dim 02 Nov 2008, 1:07 pm

Trés beau texte le Ronin !
Et oui ,la mésaventure du U 156 'l'affaire ayant été portée à Nuremberg ) nous rapelle que dans un conflit ,il est vertement déconseillé de faire parti du camp des vaincus !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  le ronin le Dim 02 Nov 2008, 3:04 pm

Bonjour, on ne choisit pas , hélas ....mais cette histoire montre que au delà des belligérences que la guerre entraîne , il y a parfois un brin d'humanité qui montre que malgré tout, l'espoir subsiste , et qu'il convient de croire en l'homme , il y a eu dans un registre moins dramatique , lors de l' affrontement en Libye avec l'Afrika corps l'histoire d'un point d'eau , qui d'un commun accord devint un lieu "neutre " les responsables ayant définis des horaires pour aller chercher le ravitaillement en eau, de telle heure à telle heure c'était les Anglais, et de telle heure à telle heure c'était les Allemands , et il à noter que ceci était respecté dans les deux camps , aucun coups de feu dans ce créneau , ne fut tiré .Après ......

amicalement le ronin

semper fidelis
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  panzerblitz le Dim 02 Nov 2008, 5:07 pm

Tout à fait comme ça ,en source ,as tu employé "le torpillage du Laconia" de l'édition "Ce jour là " ?
Je l'ai laissé chez moi ,et si tu ne l'as pas employé ,je pourrais me le faire expedier pour rajouter 2,3 truc ...C'est une super collection !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  le ronin le Dim 02 Nov 2008, 7:33 pm

Bonsoir, Panzerblitz , je n'ai volontairement pas tout "pris " car les détails étaient nombreux , j'ai raccourci au maxi tout en gardant certains éléments qui je pense plaîront aux amateurs de U-BOOT
je pourrais rajouter des détails, mais si tu en as , je t'en prie vas-y , les bouquins que j'ai datent
ils ont environ 35/40 ans, ce qui fait qu'à l'époque les intervenants étaient vivants , et pour la plupart étaient acteurs direct des batailles tant côté Allemand, mais aussi Russe , Anglais, Français , Japonais etc... J'ai beaucoup de témoignages de généraux, colonels, lieutenants, mais les témoignages comportent énormément de détails car ce sont le plus souvent vu du côté militaire les batailles qui se sont déroulées, tant d'hommes tant de chars , tant de canons, etc...Ce qui fait que c'est dur à synthétiser .Voilà .Bonne soirée.

amicalement le ronin.

...Mieux vaut être élève de la réalité , que maître de l'illusion...

semper fidelis
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  oliv30330 le Dim 02 Nov 2008, 8:00 pm

et au procès à Nuremberg, ca doit quoi?

oliv30330
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 25/12/2007

http://olivierdelaplace.club.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  Goliath le Dim 02 Nov 2008, 8:32 pm

Nuremberg, je ne sais pas, mais l'affaire du Laconia eu des répercussions sur les opérations des U-Boot, notamment l'ordre donné par Dönitz de ne plus porter secours aux rescapés ... ordre qui sera condamné à Nuremberg.
C'est d'ailleurs un des points les plus injuste de Nuremberg : les marins allemands (nombre d'entre eux n'étaient pas nazis, rien à voir avec les officiers SS et gardiens de camp plaidant non-coupables) furent jugés et condamnés pour des actions jugées "illégales" contre les rescapés des navires coulés : déjà aucune loi obligeait un commandant d'U-Boot à porter secours aux naufragés, et les équipages alliés se rendirent coupables d'exactions en mer (autant durant la PGM que la SGM), notamment de tirer sur les naufragés (à ce sujet, le seul commandant d'U-Boot à être exécuté, Heinz-Wilhelm Eck de l'U-852, lors de l'affaire du Peleus). Pourtant lors de la Défense des équipages et commandants de sous-marins, l'affaire du Laconia fut peu ou pas utilisée comme argument, alors que l'équipage de l'avion et tout l'échelon de commandement s'est rendu coupable d'une attaque sur un bâtiment portant les symboles sanitaires et ayant envoyé plusieurs messages de détresse sur son statut.
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  U796 le Dim 05 Avr 2009, 10:13 am

Pour illustrer ce post.
U-156 et le sauvetage de l'équipage du Laconia le 12 septembre 1942

U796
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 8
Age : 56
Localisation : Villefranche sur Mer
Date d'inscription : 05/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  Marsouin le Mar 18 Nov 2014, 2:36 pm

Une petite contribution de ma part, quelques photos prises par mon père à bord de la Gloire en 1943...

Croiseur Gloire

http://www.servimg.com/view/11930999/502

Autre batiment sur le lieu

http://www.servimg.com/view/11930999/503

Chaloupe avec des prisonniers italiens

http://www.servimg.com/view/11930999/505

http://i59.servimg.com/u/f59/11/93/09/99/img42610.jpg

http://i59.servimg.com/u/f59/11/93/09/99/img42210.jpg

Unite dégageantpendant bombardement du sou-marin

http://i59.servimg.com/u/f59/11/93/09/99/img42710.jpg




Débarquement prisonniers italiens à Casablanca
avatar
Marsouin
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 69
Localisation : 77
Date d'inscription : 18/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Torpillage du Laconia

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum