Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Dim 29 Mar 2009, 11:27 am

Arte a diffusé cette semaine ce documentaire de Gunter Schwaiger sur cet ancien officier SS négationniste, jamais inquiété et qui coule des jours paisibles à Madrid. (Rediffusions Arte 2009: 31 mars - 1h30 , 7 avril - 9h55)

"Ce film révèle la vie et la pensée d'un ancien officier de la Waffen-SS, qui, aujourd'hui encore, semble vivre dans le royaume d'Hitler et de Himmler, échoué dans un passé qui remonte à 60 ans.

Paul Maria Hafner, le protagoniste, est en Espagne, où il vit très confortablement (...). Il est en contact étroit avec des personnes qui sont recherchées ou ont été condamnées dans d'autres pays en raison de leurs actions ou de leurs déclarations antisémites, soit parce qu'elles ont niées l'existence de l'Holocauste. Il était aussi un ami du criminel de guerre Léon Degrelle
." (Gunter Schwaiger, traduit de l'anglais).

Site officiel du documentaire : http://www.hafnersparadise.com/statements.htm

Un autre sujet sur des déclarations négationnistes de cet ancien officier SS existe déjà ici : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/auschwitz-un-hotel-10-etoiles-t4581.htm

Quelques déclarations d'Hafner (début du documentaire):

"Certains considèrent Hitler comme le plus grand criminel de toute l'histoire, moi je dois avouer que je le considère comme la figure la plus importante de toute l'histoire. Personne n'a jamais été aussi raisonnable que lui"

"Ce livre est de Léon Degrelle : "Hitler pour 1000 ans". Si j'écris un livre, il s'intitulera Hitler pour l'éternité"

"Les Juifs ? Ils étaient pour le marxisme, pour l'expropriation du capital, mais ils ne sont arrivés à rien parce qu'ils préféraient vivre chez les autres peuples et jouer les profiteurs"

Les rapports avec sa famille :

Question : Aimiez vous votre mère ?
Réponse d'Hafner : Si je l'aimais ? Oui, je crois qu'on peut dire ça
Q : Et votre père ?
R : Si je l'aimais ? C'est ... peut être. Je n'ai jamais réfléchi à la question (...). Nous étions 2 fils et 4 filles (...). je n'ai jamais eu de contact fort avec mes soeurs ou avec mon frère d'ailleurs.
Q : Pourquoi ?
R : Je ne voulais pas courir le risque de tomber amoureux d'une de mes soeurs. Elles auraient pu avoir un enfant d'un de leur frère et ça aurait été une véritable tragédie.
Q : C'est arrivé quand vous étiez jeune que des frères et soeurs aient des enfants ensemble ?
R : Pour sur que c'est arrivé, comme chez les animaux.

Quand il parle de sexualité :

"Notre garçon de ferme était un grand gaillard bien fait de sa personne. Un jour, j'avais environ 5 ans, il m'a montré son pénis et il s'est bran... Je me suis caché et je l'ai surpris en train d'avoir des relations intimes avec des veaux. Je ne l'ai raconté à personne... mais je n'avais pas l'impression que les veaux étaient contre."

En regardant 2 cochonnnes se monter dessus (Hafner est un ancien éleveurs de porcs) :

"Ce sont 2 lesbiennes (rires). Une femelle qui grimpe sur une autre, je n'ai jamais vu ça"

A propos des rapports avec sa femme qui n'appréciait plus la bagatelle après 40 ans :

"Je ne te reproche pas d'avoir vieilli mais toi tu ne peux pas me reprocher d'être resté jeune. C'était comme ça, je continuais à prendre du plaisir à faire la chose et j'étais désolé qu'elle n'en éprouve plus. "


Déjà édifiant.... Pas seulement antisémite ét négationniste ce type. A suivre.
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Dim 29 Mar 2009, 9:47 pm

Suite du documentaire : Hafner lit un passage de Mein Kampf d'Hitler :


« Rien ces derniers temps ne m’a autant donné à réfléchir que la lente prise de conscience de la façon d’agir des juifs dans certaines régions. En incisant une telle tumeur avec précaution, on trouvait, tel l’asticot dans un corps en décomposition souvent tout aveuglé par la lumière soudaine… un youppin. C’était la pestilence mentale pire que la morte noire d’antan. On ne savait pas de quoi l’on devait s’émerveiller le plus, leur bagou ou leur art du mensonge. En me défendant contre les juifs, je combats pour l’œuvre du Seigneur. »

A la question du journaliste "qu'en pensez vous", Hafner répond : "Je dois avouer que je lui donne raison… Je lui donne raison".

Suite de l'interview :

Q :
Quand êtes vous entré dans les SS ?

]Hafner : "Le 17 février 1941. J’étais volontaire. Je n’avais pas tout à fait 18 ans."

Q : Avez-vous été blessé pendant la guerre ?


Hafner : "Ouais, j’ai été blessé plusieurs fois. Après la guerre, j’ai été fait prisonnier politique par les Américains. Jusqu’en février 1946. Après ma libération, je suis allé à Innsbruck. La zone était occupée par les français. Ils m’ont tout de suite jeté en prison. J’ai été relâché à l’automne suivant, et je me suis aussitôt inscrit à la Faculté d’Economie. Je pense que je viverais au moins jusqu’à 127 ans. Si Sarah la femme d’Abraham qui était une grande pécheresse a vécu jusqu’à 127 ans, alors je peux au moins atteindre cet âge là car moi je suis un saint vivant"

Q : Avez-vous déjà été dans un camp de concentration ?

Hafner : "Oui, dans plusieurs"

Q : Plusieurs ? Lesquels ?

Hafner : "Pas en temps que prisonnier… mais pour effectuer certaines tâches. Laissez moi réfléchir… oui, toutes sortes de tâches"

Q : Lesquels par exemple ?

Hafner : "Je devais me procurer des gens pour accomplir certains travaux. On me disait « Prenez des prisonniers, ils aiment bien travailler. J’ai fait ça plusieurs fois"

Q : Quels étaient vos ordres ?

Hafner : "Je ne m’en souviens pas précisément"

Q : Dans quels camps avaient vous été ?

Hafner : "A Dachau par exemple"[/b]

Hafner en 1941 (Crédit photo : http://www.hafnersparadise.com/gallery.htm)

avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Dim 29 Mar 2009, 10:32 pm

Lors d'une réunion hebdomadaire au siège de Fuerza Nova (parti ultranationaliste espagnol dirigé par Blas Pinar, ardent défenseur du franquisme et ami intime de Léon Degrelle) :

Hafner discute avec un père de famille :

"Ces réunions ont lieu tous les jeudis, et elle commence toujours par une messe. Pour ceux qui veulent y assister bien sûr. Ensuite, on donne une conférence."

"Aujourd’hui, elle est animée par le professeur José Luis Jerez en hommage à Léon Degrelle, un héro autrichien", renchérit un membre

"Léon Degrelle était belge", rectifie Hafner

"Je pensais qu’il était autrichien comme toi. Saint Pablo est notre ami depuis très longtemps. C’est quelqu’un de très impliqué dans le mouvement et que tout le monde apprécie ici", répond le membre



Devant l’auditoire, Jose Luis Jerez avance :

"Hitler a dit « Si j’avais du avoir un fils, j’aurais aimé que ce soit Léon Degrelle"

Devant une photo de Degrelle, Hafner déclare au journaliste :

"C’est Léon Degrelle, il était chef d’une division. Après la guerre, son pays la Belgique l’a condamné à mort. Il est alors venu en Espagne. Nous nous sommes vus régulièrement après la guerre. Il partageait mon avis selon lequel Hitler a été la figure la plus importante de l’histoire. A chaque fois que je vois sa photo, je suis heureux"
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Dim 29 Mar 2009, 10:55 pm

A propos de l'Allemagne :

Je suis ravi d’être allemand. Je suis ravi d’être un super allemand, et de l’être encore aujourd’hui. J’espère que l’Allemagne redeviendra un jour un Reich

A propos des anciens SS vivant à Marbella :

Hafner : "Il y en a évidemment beaucoup. Ils ne se comptent pas par dizaine mais par centaine, ceux qui s’y sentent bien. C’est pour ça que beaucoup se sont retirés là bas"

Q : Beaucoup de nazis ?

Hafner : "Oui, bien sûr. Parmi les personnes les plus importantes, il y a un certain Gerd Honsik qui a été condamné en Autriche pour avoir nié l’Holocauste. Il avait été condamné à un an et demi de prison. Alors il a prit l’avion et est venu à Madrid. Une de mes connaissances m’a appelé pour me demander si je pouvais aller le chercher à l’aéroport, j’ai répondu bien sûr et je suis parti. Il est arrivé, et monté dans ma voiture et nous sommes allés chez moi. Il est resté quelques jours à Madrid. L’Espagne ne l’a pas extradé et lui a aussitôt accordé un permis de séjour. Je pense qu’il s’y sent très bien. Si vous m’emmenez à Marbella, je serais très heureux de vous accompagner et de vous présenter tous les gens que je connais[/b]



NB : Gerd Honsik a été arrêté en août 2007 par la police espagnole et livré à l'Autriche en octobre 2007. Condamné en 1992 à un an et demi de prison pour son lire "Freispruch fur Hitler", il a sans doute déjà purgé sa peine (http://csvr.wordpress.com/2008/04/11/nouvelles-de-gerd-honsik/)


Dernière édition par Colleville le Lun 30 Mar 2009, 6:13 pm, édité 1 fois
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Baugnez44 le Lun 30 Mar 2009, 12:33 pm

Zut, cette émission m'a échappé! Tu sais si Arte envisage uen rediffusion.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Lun 30 Mar 2009, 1:52 pm

Oui Baugnez, mardi 31 mars à 1h30 du mat (donc la nuit prochaine) et le 7 avril à 9h55
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Baugnez44 le Lun 30 Mar 2009, 1:55 pm

Merci infiniment. Je vais armer mon enregistreur.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Lun 30 Mar 2009, 7:35 pm



2eme partie : Marbella

Hafner tente d'entrer en contact avec ses amis mais le premier, Honsik n'a pas le temps

Hafner : "Honsik et Jugler (Wolfgang) vivent à Marbella, Leon Degrelle aussi y a vécu et Zuchek..., Theo Zuchek (orthographe inconnue)

Q : C’était aussi un nazi?

Hafner : "Et comment !"

Q : Ca devait être très attrayant pour d’anciens nazis

Hafner : "C’est sur oui... "Dès mon arrivée l’Espagne a été pour moi un paradis sur terre. Je m’y suis senti bien dès le 1er jour"

A propos de la vie dans les années 50 en Espagne :

Q : Vous m’avez dit que vous vous retrouviez tous les ans avec les autres nazis

Hafner : "Oui, au moins 2 ou 3 fois par an. A certaines occasions. Par exemple pour l’anniversaire de Hitler. C’était de grands groupes composés d’anciens Waffen SS. Nous avions l’habitude de nous retrouver"

Toutes les tentatives de Hafner pour entrer en contact avec des nazis ou pro nazi va échouer

Q : Vous comprenez que Honsik ne veuille pas répondre ?

Hafner : "Oui, bien sûr, bien sûr. On pourrait l’accuser et même, qui sait, l’envoyer dans je ne sais quelle prison. Il pourrait y avoir des conséquences comme avec David Irving. En Espagne, c’est tout à fait impossible, en Espagne, nier l’Holocauste n’est pas considéré comme un délit. Franco a accueilli beaucoup d’Allemands qui d’une certaine façon se sentaient pourchassés"

Q : Pour vous Franco était-il pro nazi ?

Hafner : "Oui certainement, certainement"

NB : David Irving = historien d’extrême droite condamné pour négationnisme qu’Hafner semble bien connaître puisqu’il lui écrit une carte postale et demande même au journaliste de signer (celui-ci refuse par un « non merci »)
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Lun 30 Mar 2009, 7:50 pm



Dans la propriété de Cristina de Rueda, paysagiste, fille d’un général de la dictature franquiste :

Cristina : Tu as pu voir tes amis ?

Hafner : "Non"

Cristina : Comment ça ? Même pas ton ami écrivain ?

Hafner : "Honsik ? Non"

Cristina : Tu n’as pas pu voir Honsik ? Incroyable !

Au bord de la piscine :

Cristina : Je me souviens d’un jour où on était dans mon studio à Madrid. Tu m’avais enlevé un livre des mains en me disant que son contenu était faux. Pourquoi tu avais fais ça à l’époque ?

Hafner : "Moi ?"

Cristina : Oui, ça fait une quinzaine d’années. Ca m’a beaucoup marqué. Tu m’as pris le livre et tu m’as dis : « Arrête de lire ça, tout ce qui est écrit là dedans est faux"

Hafner : "C’est vrai ce sont des mensonges. Personne n’a jamais été tué parce qu’il était juif. Personne"

Cristina : Aujourd’hui, tout le monde peut regarder la télé, se connecter à Internet. Ce que tu affirmes n’a plus aucun sens

Hafner : "Je vais te dire une chose. Tout ce qu’Hitler a fait est bien."

Cristina : Vraiment… ?

Hafner : "Oui, tout ! Toutes ces accusations, c’est de la popagande. Hitler a dit "A chaque peuple son état"

Cristina : Ne change pas de sujet. Pourquoi tu soutiens que tout ce qu’ a fait Hitler était bien alors que le monde entier l’accuse d’être un assassin ?

Hafner : "C’est de la propagande !"

Cristina : Non c’est la réalité. Tu ressasses toujours les mêmes choses

Hafner : "Mais parce que je les ai vécues !"

Cristina : Je comprends

Hafner : "Je les ai vécues !"

Cristina : Mais tu as les idées tellement arrêtées…

Hafner : "Quand je croisais un juif je le savais parce qu’il portait une étoile"

Cristina : Mais pourquoi on leur faisait porter une étoile ?

Hafner : "Ce n’est pas ce que tu crois"

Cristina : On leur faisait porter une étoile pour les différencier. Tu sais quoi ? J’ai moi-même des origines juives

Hafner : "Quoi ?"

Cristina : "Donc si tu ne veux plus être mon ami..."

Hafner : "Tu as des origines juives ?"

Cristina : Oui

Hafner : "Ca m’est égal"

Cristina : Je sais que c’est faux

Hafner : "Non ! Ca ne me dérange pas"



Plus tard :

Hafner : "C’est Hitler qui a personnellement ordonné l’évacuation des Juifs des grandes villes pour qu’ils ne soient pas tués par les bombardements anglais et américains. Les Juifs qui étaient à Auschwitz ou dans d’autres camps étaient heureux"

Cristina : Aaaah ! Si je comprends bien, à Auschwitz c’était un hôtel 5 étoiles !

Hafner : "En comparaison des villes bombardées par les anglais et les américains, c’était un hôtel 10 étoiles"

Cristina : La vérité finit toujours par ressortir… je reviens

Hafner : "Ca ne c'est pas passé comme ça. Bien au contraire"



Le journaliste reprend :

Q : Votre amie est très intelligente

Hafner : "Pardon ?"

Q : "Je dis votre amie Cristina est très intelligente"

Hafner : "Je ne sais pas. Je n’arrive pas à savoir si elle est intelligente"
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Phil642 le Lun 30 Mar 2009, 8:47 pm

Colleville a écrit:


Déjà édifiant....

Je plussoie.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Ming le Mer 01 Avr 2009, 11:22 am

Je crois que le plus édifiant est la séquence ou Hafner rencontre un survivant des camps de concentration. Je ne sais pas comment cette personne a fait pour garder son calme et ne pas lui mettre sa main dans la g... parce que je crois que si j'avais été à sa place je n'aurais pas pu me retenir.
Ce vieux monsieur lui raconte comment il a réussi à survivre en dépit des dizaines de morts qui l'ont entouré et Hafner lui répond "si vous êtes ici dans cette forme physique, c'est que ce ne devait pas être aussi terrible que vous le prétendez".
Il dit ne rien avoir contre les juifs mais cite un passage de mein kampf particulièrement odieux et conclue cette lecture en disant "je l'approuve... oui je l'approuve".

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Mer 01 Avr 2009, 11:37 am

Tu as raison, et je n'ai pas encore eu le temps de retranscrire la fin du documentaire. La réaction d'Hafner est écoeurante. Mais que peut-il faire d'autre à son âge puisqu'il a nié toute sa vie ? Il a toujours cautionné ce régime, ne s'est jamais remis en question. Il est irrécupérable.
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Baugnez44 le Jeu 02 Avr 2009, 1:22 pm

Je l'avais enregistré et j'ai regardé hier soir. J'ai dû me retenir pour ne pas envoyer tout ce que j'avais sous la main dans mon téléviseur.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La suite du documentaire

Message  Colleville le Lun 06 Avr 2009, 1:04 pm

DERNIER PARTIE : HAFNER FACE A L'HOLOCAUSTE

Le journaliste : J’aimerais vous montrer un extrait de film. Un extrait de film sur l’holocauste. Seriez vous d’accord pour le regarder ?

Hafner : Oui, bien sûr

Le Journaliste : Que pensent vos connaissances à Madrid de l’Holocauste ? Mr Iraute (je n'ai pas bien compris le nom) par exemple, que pense t-il de l’Holocauste selon vous ?

Hafner : Je ne pense pas qu’il y croit

Au cours d’une visite à ses connaissances dans une résidence pour personnes âgées – la télévision retransmet la visite de Benoit XVI à Varsovie, en Pologne :

Une résidente : On devrait arrêter de parler de tout ça. Une bonne fois pour toute

Hafner : Ils ont été victimes non pas du National Socialisme mais de la guerre. Victimes de la guerre anglo-américaine. Victimes des démocrates

Le journaliste : Mais les victimes des camps d’extermination ? Du ghetto de Varsovie ?

Hafner : Les camps d’extermination n’ont jamais existé

Le journaliste : Le pape y croit

Hafner : Il a dit ça ?

Le journaliste : C’est pour cette raison qu’il est là bas

Hafner : S’il dit qu’ils ont été victimes du National Socialisme, c’est qu’il n’y entend rien

Une autre résidente : Croire ou ne pas croire, moi je n’y crois pas

Hafner (à un ami résident) : Que penses-tu de l’Holocauste ? Tu y crois ou tu n’y crois pas ?

Le résident : Et bien…Malheureusement, oui, d’autant plus que je connais des gens qui ont participé. Ca fait longtemps qu’ils sont morts

Chez Hafner, en regardant un film montrant des prisonniers déportés, des monceaux de cadavres… :

Hafner : Ca ne prouve rien du tout. C’est juste un film

La caméra le montre ensuite "endormi" devant le documentaire

Hafner : On se bat jusqu’au bout. Et c’est ce que j’ai fait. Je n’aurais jamais commis de trahison. Jamais ! Je n’aurais jamais vendu mon honneur.



Le journaliste : Ces dernières semaines, j’ai parlé avec un survivant de Dachau

Hafner : Ah bon ?

Le journaliste : Accepteriez-vous de parler avec ce monsieur ? De discuter avec lui ?

Hafner : Avec lui ou un autre, peu m’importe qui il est

Le journaliste : Il se peut qu’il vienne à Madrid

Hafner : Ah ouais ? A chaque fois qu’on m’a demandé, j’ai toujours parlé de mon expérience personnelle
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Colleville le Lun 06 Avr 2009, 1:40 pm

HAFNER RENCONTRE HANS LANDAUER

HAFNER (WAFFEN SS)




HANS LANDAUER, DETENU DE LA GESTAPO, ANCIEN PRISONNIER DU CAMP DE DACHAU

(Source photo: http://oe1.orf.at/highlights/7257.html)




(Source photo : http://www.film27.com/spanienkaempfer.html)





Hafner : A la fin de la guerre, je commandais la Première Compagnie du Premier Bataillon du Premier Régiment de la Division Nibellunguen

Landauer : Du 6 juin 1941 jusqu’à la libération, c’est comme ça que moi je l’appelle, j’ai été au camp de concentration de Dachau, comme prisonnier.

Hafner : J’étais là-bas le 20 avril 1945. C’est facile parce que le 20 avril, c’était l’anniversaire de Hitler. Je suis arrivé là-bas avec toute ma compagnie. Nous avons reçus de nouveaux uniformes. Ensuite, j’ai demandé si je pouvais visiter le camp. On m’a envoyé un officier. Nous étions à moto et il m’a montré toutes sortes de choses. J’ai trouvé tout ça très intéressant

Le journaliste : Mais vous ne vous souvenez pas à quoi ressemblaient les prisonniers ?

Hafner : C’est sûr qu’ils n’étaient ni très gros ni très élégants. Je n’ai jamais vu personne se faire battre, recevoir des coups

Landauer : A Munich, vers 5 ou 6h du matin, un groupe de chefs de blocs est arrivé, et nous a fait sortir du wagon en nous frappant avec des nerfs de bœuf et des matraques en caoutchouc. Nous formions une pyramide comme dans la prison d’Abou Ghraib à Bagdad, empilés les uns sur les autres, comme une pyramide de peur et de terreur.

Le journaliste : Vous n’y croyez pas ? (devant un Hafner sceptique)

Hafner : Il devait bien y avoir une raison

Landauer : Non ! Il n’y avait absolument aucune raison. C’était la tactique utilisée pour casser le moral des nouveaux prisonniers. Et quelques jours plus tard, après avoir appris à marcher au pas, nous avons été présentés au chef de camp, qui était donc responsable du camp de prisonniers. C’était le Lieutenant Egonsil (je ne comprends pas le nom) Ca s’est passé devant la baraque où on nous tondait, devant l’entrée. C’était des insultes comme « tas de merde », « crétins », que sais-je encore ?

Le journaliste : Vous n’y croyez pas ?

Hafner : Je n’ai jamais entendu ça

Landauer : C’est ça jamais entendu ! En Allemagne, il y avait 8 ou 9 usines de la mort de ce genre. Ils ont commencé par assassiner les patients des hôpitaux psychiatriques, puis les prisonniers des camps de concentration. Par exemple, à Dachau, ils en ont tué 4500. Au mémorial de Dachau, nous avons une liste de 4500 personnes qui ont été conduites en autobus jusqu’à Artheim ?

Hafner : C’est la première fois que j’entends ça. Mais je constate une chose, Monsieur Landauer s’en est bien remis

Landauer : A Dachau, j’ai souffert de la faim pendant 4 ans. J’étais un jeune homme, j’avais besoin de manger… mais on ne m’a rien donné

Hafner : Mais vous en êtes bien remis. Il vit encore à 85 ans !

Landauer : Je ne me plains pas (Hafner s’esclaffe). J’ai eu beaucoup de chance. A Gross- Rosen, un camp terrible dont vous n’avez peut être jamais entendu parler qui se trouvait en Silésie, l’espérance de vie était de 3 à 4 mois. Après 3 à 4 mois, on était réduit à l’état de squelette, exactement comme à Mauthausen. 7000 républicains espagnols ont été emprisonnés à Mauthausen. Il y avait parmi eux des communistes, des socialistes des républicains, des autonomistes Catalans et Basques et sur ces 7000 prisonniers, 2000 ont survécu

Hafner : Je n’y crois pas. Je n’y crois pas !

Landauer : Et à Dachau, c’est un fait établi. Je ne sais pas si vous avez entendu parler du « Kommissar Erlass » qui a été appliqué dans la campagne contre l’Union Soviétique. Tous les commissaires, officiers, membres du parti communiste, soviétiques ainsi que les Juifs devaient être éliminés sur le champ. A Dachau, il y en a eu environ 4000. Comment disposons-nous d’un chiffre aussi précis ? Ils ont été abattus sur le champ de tir et seuls leurs uniformes sont parvenus au camp. Ces grâce aux nombres de ces uniformes que nous savons aujourd’hui combien ont été abattus sur le champ de tir qui se trouvait à environ 3 kms du camp de Dachau !

Hafner : Que tout ceci ait été dit et écrit, je le crois mais je ne crois pas aux faits. Je n’y crois pas, car je ne l’ai jamais vu

Hafner est repris par sa douleur apparue depuis une semaine au niveau de ses gencives (douleur imaginaire ou somatique allez savoir !). Il va même jusqu’à retirer son dentier devant Mr Landauer (désabusé, déçu face à un tel déni)

Le journaliste : Mr Landauer a apporté quelques photos

Hafner : Pardon ?

Le journaliste : Ce serait peut être intéressant que vous les regardiez ?

Hafner regarde les photos (tas de corps décharnés)

Landauer : C’était les tas qui se trouvaient devant les fours crématoires lorsque les Américains sont arrivés, 8 jours après votre visite du camp. Regardez ces squelettes.

Le journaliste : Vous avez vu ça Mr Hafner ?

Hafner : Je ne sais pas

Le journaliste : Vous ne savez pas ? Vous n’avez donc jamais vu ça ?

Hafner : Tout ça, c’est de la propagande

Le journaliste : De la propagande ?

Hafner : Oui

Landauer : De la propagande ? Qu’est ce que je peux répondre ? Cette photo été prise par un certain Billy De La Seras. Son père était espagnol, sa mère viennoise. C’était un prisonnier qui travaillait comme photographe au service d’anthropométrie de la Gestapo. Billy De La Seras a pris ces photos le lendemain de la libération du camp. C’est la vérité historique

Hafner : Tout ce que j’ai vu, tout ce qu’on m’a montré est à mes yeux absolument exemplaire. J’étais émerveillé qu’un tel ordre puisse enfin encore régné

Le journaliste : Tout ce qu’on vous a montré ?

Hafner : Absolument. Mais que m’a-t-on montré ?

Le journaliste : C’est justement la question. Que vous a-t-on montré ?

Landauer : Mr Hafner, qu’avez-vous vraiment vu ?

Hafner, ferme les yeux, ne daigne pas répondre

Landauer : On va en rester là
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hafner's Paradise : Les vraies valeurs selon Hafner (2007)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum