Célestin Lainé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Célestin Lainé

Message  Snežana Pesah le Ven 08 Sep 2006, 5:24 pm

Bonjour !

Puisqu'il y a sur ce forum des spécialistes du Bezen Perrot et, plus généralement, du mouvement nationaliste breton, une question minuscule, mais un peu irritante. Il est d'ailleurs vraisemblable qu'ils se sont posé la question et ont trouvé déjà une réponse.

On connaît bien Célestin Lainé, chef de ce que l'on pourrait appeler la tendance militariste des nationalistes extrémistes bretons, et sa "manie" de créer une Armée bretonne. Cela donna naissance à une succession de groupes extrêmement réduits, dont le plus célèbre est le Bezen Perrot. Son pseudonyme breton était Neven Henaff. Ce nom est une sorte de traduction de son nom, car, en breton, neñv = ciel (en rapport donc avec Célestin) et henaff = aîné (de plusieurs frères). Il se réfugia à la fin de la guerre en Allemagne avec le reliquat de son Bezen Perrot. Une partie rejoignit la Waffen-SS, mais, semble-t-il, pas Lainé.

Or Pierre Giolitto, dans son Histoire de la Milice, Paris 2002, Perrin, coll. "Tempus", 10, écrit, p. 486, en parlant de ceux qui rejoignirent la "Charlemagne" :

Sans parler des quelque deux cents Bretons autonomistes qui, sous les ordres de l'Obersturmführer Le Coz, dit "Lainé", avaient combattu les maquis bretons.
Phrase un peu bizarre. Il faut dire que Giolitto, qui compile beaucoup, sans toujours vérifier, est parfois moyennement fiable.

Plutôt que d'autonomistes, il s'agit sans doute des séparatistes du Bezen Perrot. Et deux cents semble bien élevé.

La vraie question est celle de "Le Coz". Il s'agit normalement de Célestin Lainé. Mais Lainé était son nom d'état civil et pas un pseudonyme comme le suggère "dit Lainé". Le plus haut grade que je lui connaisse est Untersturmführer, acquis en décembre 1944. Mais il est évidemment possible qu'il ait été promu au grade supérieur par la suite. Le Coz est une forme franco-bretonne que l'on peut traduire par "Le Vieux" ou "L'Aîné" (au sens de "le plus vieux"). A vrai dire, cette forme hybride est un peu bizarre pour un tel nationaliste et on aurait plutôt imaginé la forme entièrement bretonne Ar Goz (Ar + Koz = Ar Goz, avec mutation de K en G).

La question est donc la suivante : Célestin Lainé a-t-il adopté, quand il était en Allemagne, le pseudonyme de Le Coz ou une forme similaire, constituant une autre traduction de son patronyme ?

Snežana Pesah

Snežana Pesah
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 56
Localisation : Negde u Evropi
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Invité le Dim 10 Sep 2006, 8:28 am

Bonjour,
Snežana Pesah a écrit:
Il se réfugia à la fin de la guerre en Allemagne avec le reliquat de son Bezen Perrot. Une partie rejoignit la Waffen-SS, mais, semble-t-il, pas Lainé.
Apres l'Allemagne, Celestin Laine se refugia en Irlande ou il mourut en 1983.
Les Bezen etaient des SS dependant du SD, pas des Waffen-SS. La poignee qui a rejoint l'Allemagne ont ete utilises dans des services speciaux du SD en 45. Mais, dans la panique de la fin de la guerre, il est tres probable que quelques individus aient rejoint les Waffen-SS, mais le nombre est faible. Selon un document que Logico-Roger m'a fait parvenir, 8 a 10 sur les 30 Bezen presents en Allemagne.

Sans parler des quelque deux cents Bretons autonomistes qui, sous les ordres de l'Obersturmführer Le Coz, dit "Lainé", avaient combattu les maquis bretons.
Phrase un peu bizarre. Il faut dire que Giolitto, qui compile beaucoup, sans toujours vérifier, est parfois moyennement fiable.

Moyennement fiable, c'est aussi mon avis.
200 ! Le Bezen comptait moins de 100 membres (60 a 80 selon les sources), plus une poignee directement recrutes par le SD, comme Guy Vissault de Coëtlogon, une centaine de Breton tout au plus ont combattus en Bretagne aux cotes des allemands.

La question est donc la suivante : Célestin Lainé a-t-il adopté, quand il était en Allemagne, le pseudonyme de Le Coz ou une forme similaire, constituant une autre traduction de son patronyme ?
Le commandant nominal du Bezen Perrot etait le SS-Haupsturmführer Hans Grimm alias Lecomte, un Alsacien. Lecomte, Le Coz, Giolitto confonds peut etre ?
Laine etait Untersturmführer, jamais ete Oberst.
Ce que je sais du Bezen est LA
Pas de trace de Le Coz, mais dasn le meme document de Logico-Roger, j'ai trouve cette phrase :
deux autres chefs du P.N.B. Le Coz dit "Laîné" et Yann Goulet, chef du service d'ordre
Ses sources : "L'Histoire de la Milice" écrit par J. Delpierre de Bayac.
Il va falloir que je me mettes au travail et complete avec cela ma petite page sur la milice mentionnee plus haut.
Au passage, j'ai lu le livre de Giolitto, Roger aussi, et nous pensons qu'il s'agit d'une "resuccee" du livre de M. Delpierre qui, ayant participe apres la guerre aux jugements des anciens Miliciens et collaborateurs, a eu acces a des sources importantes sur lesquelles il a beaucoup travaille, d'abord en tant que procureur, puis ensuite en tant qu'historien.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Laurent "Pink panth le Dim 10 Sep 2006, 11:53 am

je ne pense pas que Delperrié de Bayac ai été procureur.
Un portrait ici : http://www.livresdeguerre.net/forum/contribution.php?index=25761

Les effectifs de le Bezen, pour Mabire (Historia HS N°27, pseudo Landemer) on ne trouvera rarement plus de 80 "soldats" en même temps, il est probable que le double de recrues soit passé dans ses rangs

Pas de Le Coz dans cet article .
avatar
Laurent "Pink panth
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 12/07/2006

http://1dfl.francaislibres.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Logico le Ven 01 Déc 2006, 12:41 pm

Texte de Giolito



Après avoir été retirée du front sur ordre de Hitler "en raison de performances lamentables" la LVF est officiellement dissoute le 20 novembre à Sigmaringen, et ses hommes affectés d'office à la "Charlemagne"

Un nombre à peu prés équivalent d'hommes issus de la 7ème Sturmbrigade (brigade d'assaut) Waffen SS "France" prennent place aux côtés des membres de la LVF, au sein de la "Charlemagne".

Constituée le 22 juillet 1943, cette brigade, rassemblée pour l'heure à Schwarnegast, dans le couloir de Dantzig, est composée d'éléments jeunes, d'une valeur militaire nettement supérieure à celle des "vieux" grognards de la LVF. Engagés en août 1944 durant l'offensive russe en Galicie, les militaires français de la Waffen SS avaient essuyé de très lourdes pertes. Dix à vingt pour cent d'entre eux avaient été couchés sur le sol russe.

S'ajoutent à ces troupes les mille huit cent hommes de la "Franc-Garde" de Darnand déclarés après à la SS , ainsi qu'un certain nombre d'hommes (deux mille trois cent environ) engagés dans différentes formations militaires allemandes comme la Kriegsmarine, la NSKK (Section Motorisée du Parti Nazi, sorte de Train des Equipages dépendant de la Luftwaffe) l'Organisation Tod etc…Sans parler des quelques deux cent Bretons autonomistes qui, sous les ordres de l'Obersturmführer Le Coz, dit "Lainé" avaient combattu les maquis bretons.

Au total, quelque sept mille hommes sont ainsi rassemblés sous la bannière de la nouvelle division allemande. Cependant, selon le commandement allemand, deux mille seulement pouvaient être considérés comme d'authentiques combattants



Par Delperrié de Bayac page 451



La "Milice Perrot" est issue du parti nationaliste breton, groupuscule séparatiste et fasciste, dont les chefs Debauvais et Mordrel se sont installés à Berlin en 1939.. La guerre éclate. Debauvais et Mordrel lancent des appels aux Bretons, les invitant à déserter l'armée française. Echec.

La France occupée, ils rentrent en vainqueurs à Rennes. Ils y paradent en compagnie de deux autres chefs du P.N.B. (Parti Nationaliste Breton) Le Coz dit Lainé et Yann Goulet chef du service d'ordre.

Pour affaiblir la France, les nazis jouent la carte du Séparatisme Breton. En sous main…





Pour Répondre à Snezana Pesah , je cite ici le seul paragraphe du livre de Delperrié de Bayac (page 451) ou l'auteur cite Le Coz dit "Lainé".

A l'époque ou l'auteur a fait son enquête, il n'est pas impossible qu'il ai pensé que "Lainé" était son pseudo. C'est d'ailleurs le seul paragraphe du livre où l'on trouve ces deux noms : Le Coz et "Lainé"



On retrouve la même chose page 486 du livre de Giolito. Rien d'étonnant, il a pompé le travail des autres pour faire son livre.



Par contre en fouillant dans le livre "Le Bezen Perrot" de Kristian Hamon, le nom de Lainé apparaît unr trentaine de fois environ pages : 15,17,24-29,34,33,35-39,45-46,48,50-52,54,65,68-72,77,80,83,95-97,112,114,129,153,157-160,162-165,167-168.

Je n'ai retrouvé le nom de Le Coz que dans ses conclusions page 167 où il reprend le paragraphe de Giolito pour le commenter à propos des deux cent Bretons autonomistes.

Amitié à tous

Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Invité le Ven 01 Déc 2006, 3:28 pm

Laurent "Pink panth a écrit:je ne pense pas que Delperrié de Bayac ai été procureur
Honte sur moi.
pouce ba gri
J'ai confondu deux ouvrages intitules tous les 2 "Histoire de la Gestapo", celui de Delperrié de Bayac , qui n'a jamais ete procureur, effectivemment, et celui de Jacques Delarue qui, lui, policier avant la guerre, resistant pendant le guerre, a passe 7 ans (1945-1952) a fournir aux procureurs (Sans l'etre lui-meme) des elements pour les proces d'epurations qui ont ete le point de depart de son travail d'historien par la suite.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Invité le Ven 01 Déc 2006, 3:58 pm

Bonsoir Roger,
Logico a écrit:Texte de Giolito
Il nous dit quelques betises, Giolitto.

Après avoir été retirée du front sur ordre de Hitler "en raison de performances lamentables" la LVF est officiellement dissoute le 20 novembre à Sigmaringen, et ses hommes affectés d'office à la "Charlemagne"
La LVF fut retiree du front fin 41, c'est vrai, mais fut refondue et fut active de 42 a 44 sur les arrieres du front de l'est, faisant la chasse aux partisans sovietiques avec quelques succes. Succes obtenus grace a des methodes qui sont tres probablements dignes des pires exactions des guerres de partisans, notamment les guerres colonialistes, mais les preuves tangibles de ces exactions sont minces. Je suis tout a fait certain qu'il y en eu mais, a ce jour, ne peut pas le prouver malgre mes efforts pour ce faire.
La LVF fut dissoute en novembre 1944 et les survivants integres a la Division Charlemagne. Pas par les collabos impuissants refugies a Sigmaringen, mais par les autorites militaires allemandes.

Un nombre à peu prés équivalent d'hommes issus de la 7ème Sturmbrigade (brigade d'assaut) Waffen SS "France" prennent place aux côtés des membres de la LVF, au sein de la "Charlemagne".
Exact, sauf que cette "Sturmbrigade" n'a jamais ete appellee France ("Frankreich") pendant la guerre, le terme fut invente plus tard, probablement par Jean Mabire.

Constituée le 22 juillet 1943, cette brigade, rassemblée pour l'heure à Schwarnegast, dans le couloir de Dantzig, est composée d'éléments jeunes, d'une valeur militaire nettement supérieure à celle des "vieux" grognards de la LVF.
Giolitto reprends ici les legendes des "Vrais SS de la Sturmbrigade" bien meilleurs que les pouilleux de la LVF. Ce qui est faux. Mabire a decidemment bien fait son travail.
S'ajoutent à ces troupes les mille huit cent hommes de la "Franc-Garde" de Darnand déclarés après à la SS , ainsi qu'un certain nombre d'hommes (deux mille trois cent environ) engagés dans différentes formations militaires allemandes comme la Kriegsmarine, la NSKK (Section Motorisée du Parti Nazi, sorte de Train des Equipages dépendant de la Luftwaffe) l'Organisation Tod etc…Sans parler des quelques deux cent Bretons autonomistes qui, sous les ordres de l'Obersturmführer Le Coz, dit "Lainé" avaient combattu les maquis bretons.
Giolitto se vautre encore, avec aisance, dans les chiffres fantaisistes.
Comment diable "200 Bretons" du Bezen Perrot aurait pu rejoindre la Charlemagne, alors qu'ils etaient moins de 100 au bon temps de la chasse au "terro" en Bretagne et ont perdu des effectifs durant leur fuite eperdue de Rennes vers le Reich ? Sachant que plusieurs des rescapes on ete utilises par le SD sur le sol allemand, le nombre de ceux capables de rejoindre la Charlemagne se situe, environ, a 10% de ce que nous avance Giolitto...
Au total, quelque sept mille hommes sont ainsi rassemblés sous la bannière de la nouvelle division allemande. Cependant, selon le commandement allemand, deux mille seulement pouvaient être considérés comme d'authentiques combattants
Ils etaient environ 7500, etaient pratiquement tous d'authentiques combattants, tres mal equippes, et se sont fait hacher menu en Galicie et ailleurs, jusqu'a Berlin, pour des raisons qui m'echappent encore, mais ils l'ont fait.

On retrouve la même chose page 486 du livre de Giolito. Rien d'étonnant, il a pompé le travail des autres pour faire son livre.
Et meme mal pompe, Roger... Content que tu l'ai "senti", t'a le nez pour ce genre de choses.

L'hiver etant la en Bretagne, ce livre va t'etre tres utile pour allumer ton feu de cheminee.
mort de rir gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  kristian hamon le Mer 06 Déc 2006, 5:48 pm

En tapant le nom de Célestin Lainé sur Google, je tombe tout à fait par hasard sur votre site. Ayant un peu travaillé sur le sujet, je me permets d'apporter quelques remarques à propos des affirmations un peu fantaisistes de Giolitto sur la Formation Perrot. Le pseudonyme de Lainé était "Hénaff" et non "Coz", qui était celui d'un autre membre de la Perrot qui a participé à l'opération contre le maquis de Broualan avant de prendre la fuite en Allemagne. Cette personne étant toujours vivante en Bretagne, vous comprendrez que je ne puisse donner son nom. Le plus drôle est que ce jeune homme rentre clandestinement en Bretagne devant l'avancée des américains et, ne pensant pas être démasqué il s'engage dans l'armée française qui le réexpédie en Allemagne ! Il sera arrêté peu de temps après. Quant aux effectifs de la Formation, j'ai identifié avec certitude 70 hommes. Et encore, l'un d'eux vient de m'écrire du Brésil pour me préciser qu'en réalité il était membre du groupe de Guy Vissault. Inutile de préciser que la seule issue pour les types de ce groupe (condamnés à mort) était la fuite le plus loin possible.. Sur ces 70 bretons, une trentaine va suivre Lainé en Allemagne. Les plus courageux (ou les plus fous) vont s'engager dans la Waffen sur le front russe, les moins téméraires suivront des cours de sabotage et de radio. L'idée du SD étant de les expédier à l'arrière des lignes alliées en Bretagne. Nous sommes donc loin des 200 nationalistes bretons avancés par Giolitto.
Bien à vous, Kristian Hamon.

kristian hamon
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Panzer5 le Mer 06 Déc 2006, 6:11 pm

Bonjour Kristian,
Il est d'usage de se présenter sur ce forum afin d'entretenir un esprit convivial et de savoir avec qui l'on débat.
Pour ma part, je pense deviner que vous êtes "le" Kristian Hamon, à savoir l'auteur de "Les nationalistes bretons sous l'occupation", universitaire de son état et militant breton.
Je brûle?
Maintenant que les présentations sont faites, bon débat.
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Invité le Jeu 07 Déc 2006, 5:05 am

Bonjour,
Soit tu a raison, panzer5, soit notre nouveau membre "usurpe" l'identite de M. Hamon.

D'ou l'interet de savoir si nous acceuillons ici un historien (Bienvenue si c'est le cas) ou un "usupateur" (Merci de changer de pseudo si c'est le cas).

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  kristian hamon le Sam 23 Déc 2006, 11:03 pm

Une réponse un peu rapide à un article que je découvre sur le site Wikipedia, où mon nom est cité à propos de Yann Goulet et des Bagadoù Stourm. Je ne connais pas les auteurs de ce texte, mais nous faire croire que son arrestation va faire basculer les membres du groupe Liberté de Saint-Nazaire dans la Résistance mérite de citer ses sources ! Je ne nie pas que quelques jeunes des Bagadoù de Saint-Nazaire ont basculé dans la résistance. De même que certains membres du PNB. Mais cela reste un fait extrêmement minoritaire et il ne doit pas occulter l'évidence que dans leur immense majorité, les membres du PNB ont pris fait et cause pour l'occupant. Sinon encore un effort, et Lainé va finir par passer pour un crypto-gaulliste
Je maintiens donc ce que j'ai écrit au sujet du fameux camp d'été des Bagadoù Stourm de l'été 43 dans les Monts-d'Arrée. A savoir que Jean Goulet, né le 20/08/1914 à Saint-Nazaire, a été arrêté le 11 août 43 par les gendarmes de La Feuillée (29) pour voie de faits et port d'arme prohibée sur la personne du chef de la brigade de La Feuillée. Vers minuit, deux autonomistes et trois militaires allemands se sont présentés à la brigade de La Feuillée et ont demandé la libération immédiate de leur chef en se montrant menaçants. Je rappelle que l'inspecteur Cueff, des RG de Brest, avait été fait prisonnier par les Bagadoù alors qu'il était chargé de surveiller ce camp. Cueff sera libéré sur intervention du chef des RG et d'un commissaire de police allemand. Il sera à son tour arrêté et déporté plus tard pour activités anti-allemandes ! Le 12 août au soir, Goulet est libéré sur intervention de la police allemande de Brest. Le mandat de dépot le concernant n'étant pas mis à exécution. Mais l'affaire ne s'arrête pas là pour autant, car la police de Vichy ne lache pas prise. Le 2 septembre 43, arrestation de Jean L'Haridon (PNB et Bagadoù) par la police française pour séquestration de l'inspecteur Cueff. Le 9 septembre 43, la 13ème Brigade de sureté de Rennes arrête également Yann Goulet, chef des Bagadoù Stourm. Les deux hommes sont incarcérés cellule 86 à la Maison d'Arrêt de Rennes. Leur voisin - cellule 87 - n'est autre qu'Adolphe Le Goaziou, libraire et résistant quimperois de la première heure, bête noire des autonomistes, plusieurs fois dénoncé aux nazis par le PNB. Celui-ci entendra parfaitement les Allemands venir libérer les deux "Chefs" des organisations de jeunesse du PNB le 20 octobre 43. (Cette chronologie figure sur les rapports de police de l'époque.) Kristian Hamon

kristian hamon
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Invité le Dim 24 Déc 2006, 5:19 am

Bonjour,
Interessant, merci.
Sinon encore un effort, et Lainé va finir par passer pour un crypto-gaulliste
Excellente...
mort de rir gri

Les creations sur Wikipedia sont collegiales et vous pouvez tout a fait modifier l'article. il y a une petite procedure mais elle est simple.
Il y a aussi des lieux de discussion ou vous pouvez donner votre avis sur cet article avant de le modifier.

Note pour nos membres : Le membre "Kristian Hamon" est bien le vrai M. Hamon, j'en ai la preuve par echanges prives.

Une question, qui me turlupine depuis un moment :
Il y avait dans le Bezen Perrot quelques jeunes, tres jeunes, a peine 18 ans en 1944.

A ce que je sais, ils n'ont pas participe aux exactions et aux meurtres.
Mais il etaient bien au courant ? Savez-vous ce qu'ils en pensaient ? Quelles etaient leurs motivations, leurs raisons d'etre la ?

Je me pose d'ailleurs la meme question pour les "gamins" du meme age embringues a la LVF, la Sturmbrigade et la Milice.

Merci d'avance

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célestin Lainé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum