Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Message  Partisan le Dim 20 Déc 2009, 9:13 pm

Bonjour à tous.

Pour évoquer l'occupation, je vous présente la tenue d'un moniteur (commis ou chef ouvrier) du 3-4 ème échelon du groupement 12 des Chantiers de la Jeunesse Française, hiver 42/43.



Petit rappel sur les Chantiers de la Jeunesse Française (CJF).
Ils ont été créés juste après la défaite pour ne pas laisser les jeunes, qui allaient faire leur service militaire, dans la nature.
En effet, l'occupant dissout l'armée française et le gouvernement de Pétain se retrouve avec des dizaines de milliers de jeunes "sur les bras" qui devaient à l'origine rejoindre l'armée et qui sont désormais sans perspective...

Les Chantiers sont créés et les jeunes employés à divers travaux: forestiers, constructions diverses, travaux d'utilité publique, etc...
Les jeunes et cadres recoivent des tenues de drap inspirées des effets réglementaires: pantalons golf, blousons, bérets mais la couleur vert forestier est choisie pour se démarquer du kaki de l'armée.
Les jeunes perceront aussi un blouson de cuir alors que cette matière est ultra rationnée et rare!

Les CJF ne sont pas une organisation purement pétiniste...
Au sein des groupements (une soixantaine uniquement en zone non occupée) l'esprit de revanche et le désir de s'entrainer pour reprendre le combat sont très forts...
Beaucoup de ces jeunes et une bonne partie des cadres travailleront main dans la main avec la Résistance...
La mise en place du STO (Service du Travail Obligatoire) fin 42 va précipiter la désertion desjeunes des CJF qui s'ennuient aux Chantiers et rêvent d'en découdre...
Les Chantiers deviennent donc un important réservoir pour les maquis...

C'est aussi pour cette raison que l'on retrouvera beaucoup d'effets CJF sur le dos des maquisards...
Les Chantiers sont dissouts début 44

Maquisard du Mont Mouchet, juin 1944 (Reconstitution D44)
Ce combattant porte une tenue CJF quasi complète





Comme évoqué dans un précédent post (reconstitution Jeunesse et Montagne par Dissidence44, fevrier 2008), le Groupement 12 était situé au lac du Luitel, pas loin de la station de ski Chamrousse (Département de l'Isère, Rhône Alpes)
Dans cette station était également installé le Groupe Mermoz, dont l'activité était de former des jeunes au ski et à la montagne, qu'ils soient issus des CJF ou de Jeunesse et Montagne.




90% des cadres présents dans ces groupements rejoindront la Résistance très tôt tout en gardant jusqu'au dernier moment leur place aux Chantiers.
Cela leur permettra d'ailleurs d'obtenir de nombreux renseignements sur l'ennemi qui venait en villégiature à Chamrousse ou même sur les activités de la Milice dont le chateau d'Uriage était le fief.
Ces hommes alimenteront les maquis de l'Oisans, du Grésivaudan et d'autres groupes de la région Grenobloise.
Nombre d'entre eux tomberont sous les balles nazies...




Notre moniteur pose devant un des baraquement construit entièrement en bois et contreplaqué.
La barette rouge aux deux traits dorés indique le grade.
L'insigne général des CJF est cousu juste en dessous.
L'insigne métallique du groupement est agraphé à droite.




En principe vêtement de cérémonie, la cape est également portée lors du salut aux couleurs et quand les jeunes et cadres sont de sortie.
Par temps froid, elle apporte aussi un réconfort non négligeable même si ce n'est pas là l'usage à laquelle elle est destinée...

Il s'agit ici du modèle pour cadre avec capuche amovible et fentes d'accès pour les mains qui diffèrent quelque peu du modèle destiné aux jeunes.






Notre homme utilise un baton ferré et des lunettes de ski idéales par temps ensoleillé.
Des petits guêtrons de marque Sporflex identiques aux modèles bleu des chasseurs alpins sont utilisés a des fins d'étanchéité et de maintien de la cheville.
Ce modèle, non réglementaire mais de couleur vert forestier, a été commandé par notre cadre dans un magasin de sport de Grenoble.

Le pantalon est un golf identique au modèle 38 de l'armée et sous le paletot vert forestier est portée la chemise mle 35 de l'armée française.
Les brodequins Mle 17, réglementaires aux Chantiers, sont bien souvent remplacés en montagne par des modèles civils à ailes de mouche.











Sur fond de cape
Les petits guêtrons de montagne
Un couteau réglementaire de marque Sabatier Jeune
Le journal des chefs des Chantiers de Jeunesse édité à Uriage à coté de Grenoble et au dessous de Chamrousse
Une photo d'un jeune portant la cape.
A droite, le paletot réglementaire qui arbore un écusson tissu du groupement 12 sur le haut de la manche gauche.
L'insigne métallique du 12 et à droite l'insigne métal général des CJF
Enfin, un paquet de gauloise et sa petite boite d'allumette


Dernière édition par Partisan le Lun 21 Déc 2009, 3:54 am, édité 4 fois
avatar
Partisan
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 181
Age : 47
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 25/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Message  ghjattuvolpa* le Dim 20 Déc 2009, 11:46 pm

Il y a une grosse erreur historique : les chantiers de jeunesse n'ont rien à voir avec l'occupation : ils ont été interdits en zone occupée.
Il serait plus correct de dire "pour évoquer le régime de Pétain"

C'est une déformation courante de penser la France comme occupée entre 40 et 42. Pour presque la moitié des Français la France n'était pas occupée. Certes la menace allemande était tangible (pas d'armée, invasion rapide possible etc...) mais néanmoins, les régime de Vichy a particulièrement été populaire en zone libre en 1940 parce qu'il a évité l'occupation. La suite de l'histoire se chargera de liquider cette illusion.
A ce titre, à chaque fois qu'un film se passe à cette époque, c'est toujours en zone occupée. Ainsi on occulte quand même le sort de grandes villes : Nice, Toulon, Marseille, Montpellier, Toulouse, Clermont, Grenoble, Lyon etc... Cela donne d'ailleurs un aspect très particulier à la résistance en zone libre à cette époque (cf les mémoires de Frenay)
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Message  Partisan le Lun 21 Déc 2009, 3:57 am

Salut
Quand je parle d'Occupation, j'évoque la période ou la France était coupée en deux...
N'oublions pas que la zone "nono" était aussi occupée par les italiens et...la Gestapo.

Pour les CJF, ils furent effectivement mis en place uniquement en zone nono.
avatar
Partisan
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 181
Age : 47
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 25/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Message  ghjattuvolpa* le Lun 21 Déc 2009, 8:59 am

IL ne s'agissait pas d'une attaque personnelle évidemment. Mais le fait est récurrent. Je met au défi quelqu'un de me citer un film ou un téléfilm qui parle de la période 40-42 en zone nono. Peut être l'effet du myopisme parisien.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Message  Partisan le Lun 21 Déc 2009, 12:38 pm

Peut être!
Ca ne me choque pas d'utiliser le terme "Occupation" pour évoquer de façon générale la période noire qu'a traversé la France de 1940 à 1945...
Après, tu as raison: de 40 à 42, la zone sud était quasiment tranquille.
avatar
Partisan
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 181
Age : 47
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 25/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cadre subalterne des Chantiers de Jeunesse hiver 42/43

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum