Le Deal du moment : -24%
PARISOT ZODIAC Lit adulte 140 x 190 cm – ...
Voir le deal
99.99 €
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

le fils caché d'Hitler : un Français !

+4
Narduccio
clem le bleu
Jules
cpl zatox
8 participants

Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  cpl zatox 17/2/2012, 11:14

Bonjour à tous,

Etiez vous au courant? cet homme est-il un fou? ou est-ce la réalité ?

D'autant plus que son village d'origine est situé à 8km de chez moi ! étoné gri

le fils caché d'Hitler : un Français ! Hitlerson-506308-jpg_346618


"Maître, je suis le fils d'Hitler ! Dites-moi ce que je dois faire." François Gibault, avocat parisien, n'en croit pas ses oreilles. L'homme qu'il a devant lui est plutôt grand, parle un français parfait sans accent, et n'a rien d'un hurluberlu. Son histoire édifiante n'en est pas moins vraie.

Engagé en 1914 dans l'armée allemande, le caporal Adolf Hitler combat contre les troupes françaises près de Seboncourt en Picardie. De temps à autre, les soldats sont envoyés à l'arrière pour récupérer, reprendre des forces et parfois... s'amuser. À Fournes-en-Weppe, petite ville située à l'ouest de Lille, Hitler fait la connaissance de Charlotte Lobjoie, une jeune femme d'à peine 16 ans.

"Un jour, je faisais les foins, avec d'autres femmes, lorsqu'on vit un soldat allemand, installé de l'autre côté de la rue, révèle celle-ci à son fils bien des années plus tard. Il avait une sorte de carton et semblait dessiner. Toutes les femmes trouvèrent intéressant ce soldat et se montrèrent curieuses de savoir ce qu'il dessinait. Je suis désignée pour essayer de l'approcher." L'inconnu se montre attentif, puis chaleureux, et même amical avec la jeune paysanne. Commence alors une relation qui durera plusieurs semaines.

"Lorsque ton père était là - très rarement -, il aimait m'emmener dans des promenades à la campagne. Mais ces promenades se terminaient en général plutôt mal. En effet, ton père, inspiré par la nature, entreprenait un discours auquel je ne comprenais pas grand-chose. Ne pouvant s'exprimer en français, il déclamait en allemand, s'adressant à un auditoire absent. Si je parlais l'allemand, je ne pouvais le suivre, d'autant plus que l'histoire de la Prusse, de l'Autriche ou de la Bavière ne m'était pas familière, loin de là. Ma réaction mettait ton père en colère en me voyant rester de marbre à ses effets oratoires !" Sous le petit caporal perçait déjà le tribun illuminé...

Un soir de juin 1917, revenant un peu éméché d'une soirée avec un ami, il se fait très entreprenant auprès de Charlotte. En mars de l'année suivante naît un fils. Aux yeux des enfants du village, le petit Jean-Marie est un "fils de Boche". Souvent, il fait le coup de poing avec ses camarades pour laver cette infamie. Les années passent, et Charlotte refuse de s'exprimer sur les mystérieuses circonstances de la naissance de son fils. Pire, miséreuse et vaguement honteuse, elle délaisse son fils et le confie à la garde d'un couple plus aisé chez qui l'une de ses soeurs est employée. Cette "nouvelle famille" finira par adopter l'enfant en 1934. Son "vrai père" de son côté ne le reconnaît pas, refuse de le voir, mais continue de loin en loin à prendre des nouvelles de sa mère. Chose extraordinaire, au début des années vingt, sa famille d'adoption se retrouve propriétaire d'un immeuble à Francfort qu'elle ne paye pas...

Quelques semaines avant de mourir, au début des années cinquante, Charlotte avoue à son fils la véritable identité de son père. Le choc est terrible. "Afin de ne pas tomber dans l'anxiété, je travaillais sans relâche, ne prenant jamais de vacances, jamais de distraction : 20 ans sans rentrer dans une salle de cinéma", raconta Jean-Marie Loret dans un livre (*) qu'il publia dans l'indifférence générale en 1981 aux éditions de l'Université et de l'Enseignement moderne.

Car au milieu des années soixante-dix, devenu adulte et père de famille, Loret souhaite faire officialiser sa triste ascendance. Il s'adjoint les services d'un historien, retourne sur les lieux de son enfance, interroge quelques rares témoins et diligente une série d'enquêtes : une expertise en méthode d'identification par la physionomie comparative, une autre de l'Institut d'anthropologie et de génétique de l'université de Heidelberg, qui montre notamment que père et fils ont le même groupe sanguin, une étude comparative psychographologique entre Adolf Hitler et Jean-Marie Loret ainsi qu'une comparaison graphologique des écritures des deux hommes. Toutes aboutissent à la même conclusion. Jean-Marie Loret est sans doute le fils d'Adolf Hitler. Des photos plaident également pour cette thèse, tant il y a un "air de famille" entre les deux hommes...

Cette thèse a toujours fait l'objet d'une grande dispute entre historiens. En Allemagne et au Japon elle semble désormais acquise, tandis qu'en France, elle n'a jamais été sérieusement discutée. Pourtant d'autres éléments troublants émergent : il est établi que, pendant l'Occupation, des officiers de la Wehrmacht apportaient des enveloppes d'argent liquide à Charlotte. À la mort de sa mère, Jean-Marie Loret découvrira dans le grenier de la maison des toiles signées "Adolf Hitler" tandis qu'en Allemagne on mettra la main sur un portrait qui ressemblait trait pour trait à celui de sa mère...

"Lorsqu'il vient me voir en 1979, se souvient maître Gibault, j'ai devant moi un homme un peu paumé qui ne sait pas s'il doit se faire reconnaître comme le fils d'Adolf Hitler ou s'il doit effacer tout cela d'un trait de plume. Il éprouve ce que ressentent beaucoup d'enfants naturels : l'envie de retrouver un passé aussi lourd soit-il, mais la peur de retourner de vieilles boues. J'ai énormément parlé avec lui, jouant plus le rôle d'un psychologue que d'un avocat. Certes, il pouvait revendiquer une part des droits d'auteur de Mein Kampf et, pourquoi pas, des comptes en banque que le Führer avait peut-être ouverts en Suisse, mais à 60 ans passés était-ce raisonnable ? Après avoir conversé avec moi et avec ses enfants, il a de lui-même décidé de ne pas révéler son sulfureux état civil." Quelques mois plus tard, Jean-Marie Loret publie un livre qui passera inaperçu. Dans la France d'alors, Maurice Papon est ministre du Budget (de 1978 à 1981) tandis que François Mitterrand élu en mai 1981 reçoit René Bousquet à sa table. Au Japon, la télévision publique recevra dans ses studios ce curieux personnage qu'elle présentera comme le fils du dictateur nazi.

Ironie du sort, Jean-Marie Loret s'enrôle dès 1939 dans les corps francs qui se battirent en avant de la ligne Maginot. L'année suivante, son unité mène une bataille violente contre les troupes allemandes dans les Ardennes en 1940. Pendant l'Occupation, il est même contacté par le réseau de la Résistance OCM (Organisation civile et militaire) au sein duquel il porta le nom de "Clément". Ignorant alors ses origines, il devient naturellement un résistant aux armées hitlériennes. Bon sang saurait mentir...

(*) Ton Père s'appelait Hitler de J.-M. Loret et R. Mathot. Les Dossiers de l'Histoire, éditions de l'Université et de l'Enseignement moderne Click here to find out more!


source : http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-le-fils-francais-cache-d-adolf-hitler-17-02-2012-1432303_23.php
cpl zatox
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Invité 17/2/2012, 19:41

Je ne vois pas bien pourquoi ce marronnier a refleuri aujourd'hui, mais le fait est qu'il a fait un tabac dans les médias... et qu'en tant que biographe j'ai été happé par LCI pour son journal de 18h !

On en sait tellement peu sur la vie quotidienne de Hitler pendant la guerre que rien n'est exclu. L'ADN mettrait tout le monde d'accord mais la descendance de Loret ne semble pas pressée de savoir si elle avait un ancêtre dictateur ou une ancêtre mythomane !

Il y a bien eu un ADN en 2008 mais le côté Loret n'était représenté que par un timbre sur une lettre du fils putatif, ce qui n'est guère probant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Jules 17/2/2012, 20:24

cpl zatox a écrit:Un soir de juin 1917, revenant un peu éméché d'une soirée avec un ami, il se fait très entreprenant auprès de Charlotte. En mars de l'année suivante naît un fils.

Un peu rapide. Et j'ai du mal à imaginer Hitler "éméché", lui qui avait horreur de l'alcool.
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2070
Age : 42
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  clem le bleu 17/2/2012, 21:05

Oui l'idée qu'il soit "bouré" m'étonne aussi car il avait horeur de l'alcool et des cigarettes.
clem le bleu
clem le bleu
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 315
Age : 24
Localisation : normandie
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Narduccio 18/2/2012, 12:16

clem le bleu a écrit:Oui l'idée qu'il soit "bourré" m'étonne aussi car il avait horreur de l'alcool et des cigarettes.

Ce fait est connu pour "l'Hitler" public. Or, de très nombreux anciens fumeurs ou anciens buveurs deviennent des intégristes de la sobriété par la suite. Donc, il est difficile d'après les réactions de l'Hitler de 1940 (par exemple) d'en déduire le comportement de l'Hitler de 1914-18.

Et sauf erreur de ma part, on a déjà une discussion sur ce marronnier quelque part dans les tréfonds de notre forum...

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4971
Age : 63
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Invité 18/2/2012, 13:28

++ : l'antialcoolisme précoce de Hitler n'est connu que par un propos de table des années 40 (relatant une cuite qui lui aurait servi de leçon à la fin de sa scolarité).
Par ailleurs il buvait encore de la bière dans les années 20.

Cela dit, l'article du Point corse les récits antérieurs, notamment sur ce ... point, sans source nouvelle. or sur la liaison elle-même, tout nous vient de Loret, qui ne le tenait que de sa mère, et comme tout enfant qui n'est pas fâché avec l'un de ses parents il avait plutôt tendance à magnifier leur liaison qu'à en faire un moment d'égarement éthylique.

Autre chose : je désapprouve ceux qui jugent l'affaire insignifiante et les trouve peu passionnés d'histoire. Même si l'ADN se révélait négatif et indubitable, il resterait l'empreinte sur la France de l'occupation de 1914-18, et celle de Hitler sur l'imaginaire français.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Psychopompos 21/2/2012, 20:24

Il y a déjà quelques années que cette histoire a été démontée.

Le fils français caché d’Hitler… n’est pas le fils caché d’Hitler sauf dans lepoint.fr

Ce matin sur son site, Le Point publie une information qui pourrait entrer dans la longue liste des contes et légendes modernes : Hitler aurait eu un fils caché français après une liaison entretenue avec une jeune Française de 16 ans lors de la première guerre mondiale. L'histoire est connue et refait régulièrement surface. Sauf que la légende du fils caché d'Hitler a été balayée par un test ADN en 2008 !

le fils caché d'Hitler : un Français ! 95304110

C’est avec moult détails que le 17 février sur son site, le Point retrace l’histoire incroyable du fils caché français d’Adolf Hitler. En 1981, Jean-Marie Loret révélait son ascendance dans un livre intitulé Ton Père s'appelait Hitler écrit avec l’historien René Mathot. Edité par les éditions de l'Université et de l'Enseignement moderne, l’ouvrage est passé complètement inaperçu à l’époque.

Le Point livre le récit romantique de la bluette du futur führer et d'une jeune française : « Engagé en 1914 dans l'armée allemande, le caporal Adolf Hitler combat contre les troupes françaises près de Seboncourt en Picardie. De temps à autre, les soldats sont envoyés à l'arrière pour récupérer, reprendre des forces et parfois... s'amuser. À Fournes-en-Weppe, petite ville située à l'ouest de Lille, Hitler fait la connaissance de Charlotte Lobjoie, une jeune femme d'à peine 16 ans. (…) Un soir de juin 1917, revenant un peu éméché d'une soirée avec un ami, il se fait très entreprenant auprès de Charlotte. En mars de l'année suivante naît un fils. Aux yeux des enfants du village, le petit Jean-Marie est un "fils de Boche". Souvent, il fait le coup de poing avec ses camarades pour laver cette infamie. ».

La jeune fille refusera pendant des années de s’exprimer sur cette aventure, « miséreuse et vaguement honteuse, elle délaisse son fils et le confie à la garde d'un couple plus aisé chez qui l'une de ses soeurs est employée. Cette "nouvelle famille" finira par adopter l'enfant en 1934 » et son vrai père présumé ne reconnaîtra jamais le fiston.

Selon Le Point, c’est seulement quelques semaines avant sa mort, au début des années 50 que Charlotte Lobjoie révèlera la véritable identité de son père. Un choc pour Jean-Marie Loret qui cherchera néanmoins à faire reconnaître son ascendance. Tout y passe : « expertise en méthode d'identification par la physionomie comparative, une autre de l'Institut d'anthropologie et de génétique de l'université de Heidelberg, qui montre notamment que père et fils ont le même groupe sanguin, une étude comparative psychographologique entre Adolf Hitler et Jean-Marie Loret ainsi qu'une comparaison graphologique des écritures des deux hommes. Toutes aboutissent à la même conclusion. Jean-Marie Loret est sans doute le fils d'Adolf Hitler. Des photos plaident également pour cette thèse, tant il y a un "air de famille" entre les deux hommes... » selon le site du journal.

Une énigme résolue en 2008 par un test ADN

L’histoire a passionné les magazines allemands au cours des années 70 qui ont multiplié les enquêtes. Longtemps le mystère du fils caché d’Hitler n’a pas été éclairci.

Décédé en 1985 à Saint-Quentin, l‘historien allemand Werner Maser consacrera une partie de ses recherches accréditant l’hypothèse du fils caché français. Ses recherches furent largement mises en cause par ses confrères qui pointaient les incohérences de la thèse de Maser. Plus tard, Werner Maser reviendra sur certaines de ses affirmations, relativisant l’importance de cette histoire.

L’article du Point oublie toutefois de mentionner que l’histoire du fils caché français d’Hitler a trouvé son issue définitive en 2008. Le journaliste flamand Jean-Paul Mulders à mis un point final à cette énigme.

Après de multiples voyages entre l’Allemagne, l’Autriche, la France et les Etats Unis, le journaliste a retrouvé la trace d’individus ayant un lien de parenté avec Hitler.

En comparant leur ADN avec celui de Jean-Marie Loret, ce dernier ne partageant pas le chromosome Y avec les arrière neveux américains que portent tous les mâles d’une même famille, l’hypothèse du fils caché français d’Hitler s’en est trouvé balayée.

Des résultats publiés dans le journal belge Het Laatste Nieuws en 2008.

L’article du Point abondamment relayé sur la plupart des sites d’informations prouve au moins que l’intérêt suscité par la vie du célèbre dictateur est toujours vivace. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le web se passionne pour cette histoire, en témoigne l’article de rue89 paru en septembre 2009 qui malmenait déjà la légende du fils caché d’Hitler. Preuve que quand les légendes sont intriguantes, elles sont parfois plus tenaces que les vérités historiques.

le fils caché d'Hitler : un Français ! 95304111
http://www.marianne2.fr/Le-fils-francais-cache-d-Hitler-n-est-pas-le-fils-cache-d-Hitler-sauf-dans-lepoint-fr_a215578.html
Psychopompos
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 36
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  cpl zatox 23/2/2012, 13:00

Bonjour Psychopompos,

merci pour cette info capitale , étant donné la source, je n'avais pas pris la peine d'en chercher d'autres sur le web, mais j'aurais du !
cpl zatox
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  jihell 23/2/2012, 17:40

le test ADN de Jean-Marie Loret été fait avec la salive prit sur un timbre.
Donc l'histoire n 'est pas fini

jihell
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 58
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  cpl zatox 24/2/2012, 08:56

peut-etre a t'il fait lécher le timbre par quelqu'un d'autre le fils caché d'Hitler : un Français ! 248453
cpl zatox
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  alderome 6/3/2012, 00:00

Bonjour
Pardon pour m'exprimer un peu cru, est-ce que le Führer n'était pas impuissant, il semblerait qu'il avait un testicule en moins ?
Bien entendu, ce genre de débat ne fait pas avancer le "schmilblick", mais pour réussir à cerner l'individu.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 656
Age : 57
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Invité 6/3/2012, 08:16

D'une par la monorchidie ne rend pas impuissant, d'autre part c'est une blague soviétique :

www.delpla.org/article.php?id_article=370
www.delpla.org/article.php?id_article=511

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  alderome 14/3/2012, 00:35

Ce (point) de détail proviendrait de l'examen médical lors de l'incarcération d'Hitler à la forteresse de Landsberg. Je l’avais lu je ne sais plus d'où ? De toute façons ce n'est pas très intéressant.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 656
Age : 57
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Invité 14/3/2012, 22:01

première nouvelle !

La toute première allusion à une hitlérienne carence d'une des trois pièces réglementaires du service est un refrain militaire anglais disant "Hitler n'en a qu'une / et Goebbels aucune". Brejnev n'a eu qu'à se couler dans le moule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  abatjour 28/9/2012, 08:19

c'est plus honorable de dire "je suis le fils d'hitler" que "je suis le fils de la section ou a servi hitler"

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 71
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

le fils caché d'Hitler : un Français ! Empty Re: le fils caché d'Hitler : un Français !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum