Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

Le dernier voyage de l'U-234

+2
le ronin
alderome
6 participants

Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Le dernier voyage de l'U-234

Message  alderome 3/3/2013, 21:33

L'U-234 sort des chantiers Germaniawerft de Kiel en décembre 1943. C'est un sous-marin de la classe X.B. Utilisé comme submersible cargo, il va effectuer sa dernière mission le 25 mars 1945.
A Kiel, tout ce qui est superflu est déchargé pour mettre à bord un chargement encombrant : un ME.262 et un Henschel HS293 en pièces détachées. Il y a aussi un container hermétiquement fermé que seuls le commandant du navire : Käpitanleutnant Johann Heinrich Fehler et deux officiers japonais : le colonel Hideo Tomonaga et le capitaine Shoji Genzo, connaissent. Il s'agit de 560 kg d'oxyde d'uranium.
Le dernier voyage de l'U-234 U234_k12
D'autres passager spécialistes de l'aéronautique et des radars rejoignent les attachés militaire japonais. Un représentant de la Luftwaffe est également présent : le general der flieger Ulrich Kessler.
Le 25 mars, l'U-234 quitte Kiel, durant son voyage, il heurte un autre U-Boot et doit réparer à Kristiansand en Norvège. De là, il file vers les Açores où il apprend l'annonce de l’armistice du 8 mai 1945. Fehler consulte son équipage, si le sous-marin doit accomplir sa mission, il doit s'emparer du diésel d'un navire et donc de commettre un acte de guerre. Il ne reste que le reddition auprès d'un navire allié, solution refusée par les deux officiers nippons qui se donnent la mort.
Fehler décide de se diriger sur Halifax en Nouvelle Ecosse.
Le 14 mai 1945, il se rend au navire américain USS Sutton. La cargaison restera un secret d état, l'uranium partira pour El Alamo.
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 657
Age : 58
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  le ronin 4/3/2013, 09:15

Merci pour ce récit .Je ne connaissais pas cette histoire.Je suppose que l'uranium a été utilisé dans la recherche nucléaire américaine, surtout à cette époque .Quid du sous marin ? Les avions quant à eux, ont dû être étudié sous toutes les coutures .


Amicalement,


le ronin.
le ronin
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3528
Age : 71
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  alderome 4/3/2013, 11:17

Le U-234 a été coulé en 1947 durant un exercice de l'US Navy. L'uranium, bien entendu a filé chez les scientifiques du projet Manhattan.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 657
Age : 58
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Curious 3/4/2013, 17:17

Bonjour



je ne comprends pas la phrase suivante :

alderome a écrit: si le sous-marin doit accomplir sa mission, il doit s'emparer du diésel d'un navire et donc de commettre un acte de guerre.

Pouvez vous préciser ?

Merci.

Curious
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Narduccio 3/4/2013, 23:07

Curious a écrit:Bonjour



je ne comprends pas la phrase suivante :

alderome a écrit: si le sous-marin doit accomplir sa mission, il doit s'emparer du diésel d'un navire et donc de commettre un acte de guerre.

Pouvez vous préciser ?

Merci.

Simple. L'incident se passe après le 8 mai 1945. Le capitaine sait donc qu'il y a un armistice général qui concerne toutes les forces combattantes allemandes. Le droit de la guerre est assez net là-dessus : à partir du moment où un combattant sait que ses supérieurs ont déclaré un armistice, il doit cesser le combat. S'il continue, il n'est plus couvert par les lois de la guerre. Dans certains cas, cela est assimilé à une rupture de l'armistice, ce qui peut entraîner la reprise générale des combats.

Pour se procurer un moteur diesel de rechange, il doit le prendre à un autre navire (acheter ou voler), mais en faisant cela il rend son sous-marin opérationnel. Ce qui peut déjà être considéré comme un acte de guerre. Sauf si c'est fait avec l'accord des alliés.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4976
Age : 65
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  alderome 4/4/2013, 11:10

Merci d'avoir répondu.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 657
Age : 58
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Curious 4/4/2013, 12:36

Narduccio a écrit:
Pour se procurer un moteur diesel de rechange, il doit le prendre à un autre navire (acheter ou voler), mais en faisant cela il rend son sous-marin opérationnel. Ce qui peut déjà être considéré comme un acte de guerre. Sauf si c'est fait avec l'accord des alliés.

Désolé, mais c'est pas clair et pour plusieurs raisons :

- le fait qu'il avait un moteur HS n'était pas du tout évident dans le message initial; on parle de dégats réparés à Kristiansand, mais pas de moteurs HS.

- Par ailleurs, le dilemne m'étonne un peu : je n'imagine pas du tout que sans équipement spécialisé, on puisse changer un moteur d'un U Boat à la mer. (je ne suis même pas certain qu'un "MilkKuhe" avec son équipement et son personnel spécialisé eut pu se livrer à cette tâche - ça ne se change pas comme un moteur hors-bord).

- encore moins démonter un moteur d'un autre bateau (qui ne pourrait être, da facto, qu'un autre U boat du même modèle : uen adaptation d'une mécanique non prévue est totalement hors de portée d'un travail à la mer - même en chantier naval, ça ne se fait pas en deux coups de cuiller à pot).

En substance, je soupçonne un sérieux problème de traduction depuis la source originelle, car cette histoire de diesel à récupérer ailleurs me semble tenir difficilement debout.

Curious
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  alderome 4/4/2013, 12:50

Je pense qu'il n'avait pas assez d autonomie et qu'en raison de la cessation des hostilités, il n'y a pas de navire ravitailleur.
Donc, pour avoir du diesel, il faut se le procurer auprès d'un navire tiers soit en l'arraisonnant ou trouver alors un navire neutre qui puisse le lui procurer.
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 657
Age : 58
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Curious 4/4/2013, 13:11

alderome a écrit:Donc, pour avoir du diesel, il faut se le procurer auprès d'un navire tiers soit en l'arraisonnant ou trouver alors un navire neutre qui puisse le lui procurer.

D'accord !

Donc il est question du carburant et pas du moteur !!! (Narduccio comme moi même avions compris le contraire).

Donc, là je comprends mieux !

Néanmoins, sa rédition reste quand même un peu bizarre : il était parti pour le Japon, donc on peut supposer que c'était avec les réservoirs pleins.

Or, le type XB a une autonomie de plus de 18 000 nm, largement de de quoi rejoindre le Japon; donc à priori aucune raison de rallier Halifax.

Curious
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  alderome 4/4/2013, 19:52

Je crois que me rappeler que que la capitaine et l'équipage s'étaient entretenus après avoir pris connaissance de l'armistice, il faudrait pouvoir retrouver les sources -qui parfois divergent-, et ont décidé la reddition, que les officiers japonais ont refusé.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 657
Age : 58
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  st.ex. 19/10/2017, 18:53

Salut mon cher Alex!
Alors toi tu détient la version courte de l'histoire.

Euh et comment dénomme t'on a nouveau l'uranium?
cela ne serait pas par hasard U-234!

Et tu te rappelle bien sur son histoire. Mais ici, le U-234 a reçu un Radio Télégramme de Dönitz, qui avait pour instruction, de ce rendre dans le port alliée le plus proche,
Il manque encore en détail, que les deux japonais, ont fait remarqué, au Capitaine, si il allaient se rendre, ils préférèrent se suicidé.

Et avec les le sous marin allemand, qui détenait les deux japonais, j'avait bien vue, un film. Mais je ne me rappelle plus, si dans le film, était mentionné l'uranium ou autre chose!

st.ex.
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 413
Age : 60
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Prosper Vandenbroucke 19/10/2017, 20:06

Bonsoir St.Ex.
Tant qu'a remonter d'anciens fils, faisons le complètement
Le film dont question porte je pense le titre en français de "Le dernier sous marin"
Le dernier voyage de l'U-234 U-234-10
Quant à la cargaison, celle-ci contenait non seulement le fut d'uranium (non enrichi), un Me-262 et un Henschel Hs 123 (les deux avions en pièces détachées). MAIS CE SONT DES RUMEURS car apparemment il n'y avait aucun avion (que ce soit en pièces détachées ou pas) à bord je crois et également des plans (dessins) techniques du Me-262
En ce qui concerne les deux officiers japonais, ces derniers se suicidèrent en avalant des somnifères.
Source:
https://uboat.net/boats/u234.htm
ainsi que de nombreuses lectures de différents sites internet. (Via Google)
Bien cordialement
Prosper clin doeil gri clin doeil gri
Prosper Vandenbroucke
Prosper Vandenbroucke
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1057
Age : 74
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  st.ex. 19/10/2017, 21:09

da- da da mon cher alexderome!oops pardon a Prosper, j'avais mal vue, en pensant que c'était Alex qui m'avais répondu, et merci pour me rappeler le titre du film! (Donc prosper, ne le prenez pas mal, si vous lisez avec du tutoiement, en raison, une nouvelle fois, je pensait, que c'était alexderome)
allons y, pour nous amuser avec lequel d'entre nous, a la plus grande (gueule je l'entend bien)du moins pour les sources!
Le dernier voyage de l'U-234 31-39510donc le general der flieger Ulrich kessler se trouvait aussi à bord du sous marins!
en raison, moi, ma première source, j'avais déjà pu lire un officier général, mais ne portant pas la mention du dit général qui se trouvait à bord du sous marin.
ce qui ma poussé à trouvé cette seconde source, qui elle le démontre bien via cette partie de journal.

Et si vous ne connaissez pas les groupes de Boarding party, c'était les fameux équipages, qui eux allaient en premier visité les u-boot, pour voir si ils étaient sans risque, et c'était aussi ces groupes identiques, qui eurent pour mission de capturer les Enigma des U-boot et autres document intéressants.

st.ex.
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 413
Age : 60
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  st.ex. 19/10/2017, 22:06

Et je prévient juste les lecteurs en avance:
Comme je ne suis pas un physiciens, et ainsi que ce sujet se rapporte uniquement au Uboot 234, je n'aborderais pas le "projet manhattan", et le sujet, focus uniquement sur l'histoire du sous marin, pas ce que les américains en ont fait après la guerre en Europe.

Et pardon. Le nom d'un des officier japonais, n'était pas Tomonaga
mais ici je pense que au japon, le nom de Tomonaga doit être énormément répandu.
Joichi Tomonaga = sur le porte avion Hyriu, pendant la bataille de Midway 1942, décédé.
et ici un autre un colonel Tomonaga qui lui c'est suicidé.

st.ex.
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 413
Age : 60
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  st.ex. 19/10/2017, 22:25

Et Prosper! pour le film! négatif pour la France.
The Last U-Boat
Argentina El último submarino
Canada (French title) Le dernier sous-marin
Canada (English title) The Last U-Boat
Spain (DVD title) (Spanish title) Das Boot 2: La Ultima Mision
Spain Das Boot 2: La Ultima Misión
Finland Viimeinen sukellusvene
Poland Ostatni U-Boot
Portugal Perseguição Impiedosa
Romania Ultimul submarin
USA The Last U-Boat

Donc il est bien sortit au Canada (quebec et sa région francophone) mais jamais en France métropolitaine.
et moi si mes souvenir son exact, j'ai du le regarder en langue Allemande.
puisque étant un alsacien, je comprend cette langue comme ma langue maternel (l'alsacien). (enfin jusqu'au dérivé des mots technique et trop mécanique).

st.ex.
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 413
Age : 60
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Prosper Vandenbroucke 19/10/2017, 23:35

st.ex. a écrit:Et Prosper! pour le film! négatif pour la France.
The Last U-Boat
Argentina El último submarino
Canada (French title) Le dernier sous-marin
Canada (English title) The Last U-Boat
Spain (DVD title) (Spanish title) Das Boot 2: La Ultima Mision
Spain Das Boot 2: La Ultima Misión
Finland Viimeinen sukellusvene
Poland Ostatni U-Boot
Portugal Perseguição Impiedosa
Romania Ultimul submarin
USA The Last U-Boat

Donc il est bien sortit au Canada (quebec et sa région francophone) mais jamais en France métropolitaine.
et moi si mes souvenir son exact, j'ai du le regarder en langue Allemande.
puisque étant un alsacien, je comprend cette langue comme ma langue maternel (l'alsacien). (enfin jusqu'au dérivé des mots technique et trop mécanique).
Ah mais d'accord avec toi. Le film est paru en langue française au Canada sous le titre "Le dernier sous marin"
Sinon le film en entier en version allemande et colorisée ici:
Prosper Vandenbroucke
Prosper Vandenbroucke
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1057
Age : 74
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  st.ex. 22/1/2023, 01:45

oh la la 6 ans déjà que j'avais répondu la dernière fois à ce sujet, je ne rajeunis vraiment pas!

Wiki_russe a écrit:Cargaison

La cargaison à transporter a été déterminée par une commission spéciale du Marine Sonderdienst Ausland mise en place à la fin de 1944, lorsque les officiers des sous-marins ont été informés qu'ils devaient effectuer un voyage spécial au Japon. Une fois le chargement terminé, les officiers du sous-marin ont estimé qu'ils transportaient 240 tonnes de fret plus suffisamment de carburant diesel et de provisions pour un voyage de six à neuf mois.

La cargaison comprenait des dessins techniques, des échantillons des derniers moteurs électriques. des torpilles, un jet Me 262 dans une caisse, une bombe à planeur Henschel Hs 293 et ​​ce qui a ensuite été répertorié sur le manifeste de déchargement américain comme 550 kg (1 210 lb) d'oxyde d'uranium . Dans le livre de 1997 Hirschfeld , Wolfgang Hirschfeld a rapporté avoir vu environ 50 cubes de plomb, 23 centimètres (9,1 pouces) de côté, avec "U-235" écrit sur chacun, chargés dans les arbres cylindriques du bateau. Selon des messages télégraphiques envoyés du chantier naval, ces conteneurs contenaient du "U-Powder".

Lorsque la cargaison a été chargée, le U-234 a effectué des tests supplémentaires près de Kiel, puis est retourné dans la ville du nord de l'Allemagne, où ses passagers sont montés à bord.
Passagers

Le U-234 transportait douze passagers, dont un général allemand, quatre officiers de marine allemandes, des ingénieurs civils et des scientifiques, et deux officiers de marine japonaise. Le personnel allemand comprenait le général Ulrich Kessler de la Luftwaffe , qui devait assumer les fonctions de liaison avec la Luftwaffe à Tokyo , un juge-avocat de la Marine qui devait débarrasser le corps diplomatique allemand au Japon des restes du réseau d'espionnage de Richard Sorge ; Heinz Schlicke , spécialiste du radar, de l'infrarouge et des contre-mesures et chef du terrain d'essai naval de Kiel (recruté plus tard par les États-Unis dans le cadre de l'opération Paperclip)); et August Bringewalde, responsable de la production du Me 262 chez Messerschmitt.

Les passagers japonais étaient le capitaine de corvette Hideo Tomonaga de la marine impériale japonaise , architecte naval et concepteur de sous-marins arrivé en Allemagne en 1943 sur le sous-marin japonais I-29 , et le capitaine de corvette Shoji Genzo, spécialiste de l'aviation et ancien attaché naval.
Voyage

Le U-234 a appareillé de Kiel pour Kristiansand en Norvège dans la soirée du 25 mars 1945, escorté par des escortes et trois sous- marins littoraux de type XXIII , arrivant à la base navale de Horten deux jours plus tard. Le sous-marin a passé les huit jours suivants à tester son tube, au cours desquels il est accidentellement entré en collision avec un sous-marin de type VIIC effectuant des tests similaires. Les dommages aux deux sous-marins étaient mineurs et malgré une brèche dans le réservoir de plongée et le réservoir de carburant, le U-234 a pu terminer ses essais. Elle s'est ensuite rendue à Kristiansand, en arrivant vers le 5 avril, où elle a subi des réparations et fait le plein de provisions et de carburant.

Le U-234 a quitté Kristiansand pour le Japon le 15 avril 1945, a passé les 16 premiers jours en profondeur submergée, puis n'a fait surface que parce que son commandant, le capitaine lieutenant Johann-Heinrich Fehler, croyait qu'il était à l'abri d'une attaque en surface pendant le temps de une forte tempête. Depuis lors, elle a couru à la surface pendant deux heures la nuit, et le reste du temps, il naviguait sous l'eau. Le voyage se passa sans incident ; Le premier signe que les affaires mondiales prenaient le pas sur le voyage fut l'interruption de la transmission de l' émetteur Goliath de la Kriegsmarine et de la station Nauen peu de temps après . Fehler ne le savait pas, mais le quartier général de la marine allemande tomba entre les mains des Alliés.

Puis, le 4 mai, le U-234 a reçu un fragment d'une émission de radio britannique et américaine annonçant que l'amiral Karl Dönitz était devenu chef de l'Allemagne après la mort d' Adolf Hitler . Le U-234 a fait surface le 10 mai pour une meilleure réception radio et a reçu le dernier ordre de Dönitz aux forces sous-marines, ordonnant à tous les sous-marins de faire surface, de lever des drapeaux blancs et de se rendre aux forces alliées. Fehler soupçonne une ruse et parvient à contacter le U-873 , dont le capitaine le convainc de l'authenticité du message.

À ce stade, le sous-marin se trouvait à peu près à la même distance des ports de la Grande-Bretagne, du Canada et des États-Unis. Fehler a décidé de ne pas poursuivre son voyage et s'est plutôt dirigé vers la côte Est des États-Unis. Fehler considérait qu'il était fort probable que s'ils se rendaient aux forces canadiennes ou britanniques, ils seraient emprisonnés et qu'il pourrait s'écouler des années avant qu'ils ne soient renvoyés en Allemagne; il pensait que les États-Unis les renverraient probablement chez eux.

Par conséquent, Fehler a décidé qu'il se rendrait aux forces américaines, mais a communiqué par radio le 12 mai qu'il avait l'intention de se rendre à Halifax, en Nouvelle-Écosse , pour se rendre afin de s'assurer que les unités canadiennes ne l'atteignaient pas en premier. , Virginie ; lors de la traversée, Fehler s'est assuré de se débarrasser de son détecteur de radar FuMB 26 Tunis, du nouveau système radio Kurier, et de toute la machine Enigma , associée à des documents et autres papiers secrets. En apprenant que le sous-marin devait se rendre, deux passagers japonais se sont suicidés par overdose de Luminal , un sédatif barbiturique et antiépileptique. Ils ont été inhumé en mer .

Donc une bombe pas d'uranium autre que 50 cubes.

Et ici la liste pour les écrivains, qui parlent tous de ces événements utiliser par le site Russe Wiki.
Bibliographie

Bush, Reiner ; Röll, Hans-Joachim (1999). Commandants de sous-marins allemands de la Seconde Guerre mondiale: un dictionnaire biographique . Traduit par Brooks, Geoffrey. Londres, Annapolis, MD : Greenhill Books, Naval Institute Press. ISBN 1-55750-186-6 . Maint CS1 : ref=harv ( lien )

Geoffrey Brooks: Hitler's Weapons of Terror, Pen and Sword (2002)): ISBN 0-85052-896-8

Gröner, Erich; Jung, Dieter; Maass, Martin (1991). Sous-marins et navires de guerre des mines. Navires de guerre allemands 1815–1945. 2. Traduit par Thomas, Keith; Magowan, Rachel. Londres : Conway Maritime Press. ISBN 0-85177-593-4 .

Webber, Bert, (1985), 'Silent Siege-II, Attaques japonaises contre l'Amérique du Nord pendant la Seconde Guerre mondiale. Groupe de recherche Webber. ISBN 0-936738-26-X

Wolfgang Hirschfeld; Geoffrey Brooks, L'histoire du sergent sous-marin 1940-1946 Naval Institute Press (1996) ISBN 1-55750-372-9

Arthur Naujoks, Lee Nelson "Le dernier grand secret du Troisième Reich", 2002. Council Press.
, Dernière mission allemande au Japon: l'échec du voyage du U-234 Naval Institute Press (2000) ISBN 1-55750-811-9

UN V. Sellwood : Warring Seas, 1955. Biographie de la carrière du commandant du U-234 Johann Fehler.
Richard Dean Starr , Tides of Justice , histoire mettant en vedette U-234 éditée par Joe Gentile Moonstone Books (juin 2008)

Carter Hydrick, "Masse critique: comment l'Allemagne nazie a renoncé à l'uranium enrichi pour la bombe atomique des États-Unis" (2016)

st.ex.
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 413
Age : 60
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Curious 21/8/2023, 14:00

Moi aussi je fais du déterrage (d'autant que je n'étais pas venu depuis longtemps).

st.ex. a écrit:oh la la 6 ans déjà que j'avais répondu la dernière fois à ce sujet, je ne rajeunis vraiment pas!

Wiki_russe a écrit:Cargaison

La cargaison à transporter a été déterminée par une commission spéciale du Marine Sonderdienst Ausland mise en place à la fin de 1944, lorsque les officiers des sous-marins ont été informés qu'ils devaient effectuer un voyage spécial au Japon. Une fois le chargement terminé, les officiers du sous-marin ont estimé qu'ils transportaient 240 tonnes de fret plus suffisamment de carburant diesel et de provisions pour un voyage de six à neuf mois.

La cargaison comprenait des dessins techniques, des échantillons des derniers moteurs électriques. des torpilles, un jet Me 262 dans une caisse, une bombe à planeur Henschel Hs 293 et ​​ce qui a ensuite été répertorié sur le manifeste de déchargement américain comme 550 kg (1 210 lb) d'oxyde d'uranium . Dans le livre de 1997 Hirschfeld , Wolfgang Hirschfeld a rapporté avoir vu environ 50 cubes de plomb, 23 centimètres (9,1 pouces) de côté, avec "U-235" écrit sur chacun, chargés dans les arbres cylindriques du bateau. Selon des messages télégraphiques envoyés du chantier naval, ces conteneurs contenaient du "U-Powder".
Donc une bombe pas d'uranium autre que 50 cubes.


????
En considérant une épaisseur de plomb de 2cm, les 50 cubes représentent quand même près de 9tonnes, or le manifeste ne fait état que de 560 kg.

Curious
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier voyage de l'U-234 Empty Re: Le dernier voyage de l'U-234

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum