La Chanson de la Semaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Ven 01 Oct 2010, 11:34 pm

Bonjour à tous!

Je propose d'inaugurer ce poste, afin d'y poster chaque semaine une chanson ayant été enregistré pendant la période d'étendant de 1933 à 1945, que ce soit en France, en Allemagne, ou aux Etats-Unis, en la replaçant dans son contexte. Parce-que la guerre, ce n'est pas seulement une suite de batailles, c'est aussi un contexte culturel dans lequel on vécu des millions de gens dans leur vie quotidienne pendant des années. Et que c'est un terrain intéressant pour mieux comprendre les mentalités de cette exemple.

Premier exemple aujourd'hui: un des plus gros tubes des premières années de l'occupation en France: Je suis seule ce soir, par Léo Marjane.

D'abord, plus d'infos sur la chanteuse. Car oui, Léo Marjane est bien une femme ;-) Elle est née en 1912 dans le Pas-de-Calais. Elle est l'une des découvertes de la saison 1937/38, sous le label "Gramophone" (His Master's Voice / La Voix de son Maître), grâce à son premier succès sur disque, "La Chapelle au Clair de Lune", reprise de la chanson américaine "In the Chapel in the Moolight". Avec sa voix de crooneuse, elle fait entrer un nouveau genre de chanteuse de la chanson française, qui jusqu'alors était pour l'essentiel composer de chanteuses réalistes, du style de Damia ou de Fréhel. Dans les années 37/40, elle reprendra principalement des chansons de jazz américaines, et chantera véritablement le blues en français. C'est en 1941 qu'elle enregistre "Je suis seule ce soir", chanson française. Immédiatement, cette chanson connaitra un immense succès, surtout auprès des femmes de prisonniers de guerre qui, par millions, penseront à l'absence de leurs maris retenus en Allemagne, en écoutant cette chanson. Devant le succès, la chanson sera reprise par des dizaines d'artistes différents, et pas toujours d'une très belle manière. Avec cette chanson, Léo Marjane passe du rang de nouvelle vedette de la chanson française à légende vivante. Du moins, pendant l'Occupation... Car à la Libération, les ennuis commencent pour elle. On lui reproche d'avoir chanté sur Radio-Paris, d'avoir chanté sur scène devant des publics composés surtout d'officiers allemands... Elle répondra: "Je suis myope"... Elle réenregistrera des disques dans les années 50, sans jamais reconnaitre le succès. Sa carrière avait été brisé. Mariée au Baron Charles de Ladoucette, elle s'est retirée à la campagne pour élever des chevaux, sa grande passion. A l'heure actuelle, elle est toujours en vie, quelque part dans la campagne française...

Mais passons à la chanson. En plus des paroles, on ne peut pas rester insensible à la voix si particulière de Léo Marjane, qui sait être si intimiste, et qui a largement contribué au succès de la chanson. En l'écoutant, on comprend ce qu'on ressenti ces millions de femmes privées de leurs maris.

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Sam 09 Oct 2010, 10:57 pm

Bonjour à tous!

Cette semaine, une chanson allemande, enregistrée en 1942 en plein coeur de la guerre. Il s'agit de Wenn die Lichter wieder scheinen par Arne Hülphers et son Orchestre.

La chanson, assez swing, parle du couvre-feu imposé depuis le début de la guerre. Le titre en français signifie: Quand les lumières reviendront à nouveau. C'est étonnant qu'une chanson avec ce thème ait passé la censure au coeur du IIIème Reich! Sans compter que c'est sur un rythme assez swing, pas vraiment apprecié par le régime. La première vidéo est issue du documentaire d'Arte Les refrains du nazisme, avec la traduction française des paroles. La deuxième provient directement du disque 78t Polydor fabriquée en 1942. Bonne écoute!


avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Sam 16 Oct 2010, 11:46 am

Bonjour à tous!

Cette semaine, je vous propose l'extrait d'un film qui a obtenu beaucoup de succès en France pendant l'Occupation: Mademoiselle Swing!

Le film, tourné en 1941, sort à Paris en 1942. C'est une comédie musicale française. En fait, elle a été tournée car le marché français ne recevait plus les comédies musicales américaines de Fred Astaire & Ginger Rogers, comme Top Hat ou Swing Time, à cause de la guerre (on comprendra pourquoi.)
Mademoiselle Swing! est donc une production française, qui met en vedette la jeune Irène de Trébert, 20 ans. Depuis qu'elle a gagné le concours "Le Music-Hall des Jeunes" sur Radio-Cité en 1938, c'est une des vedettes du mouvement zazou. Dans ce film, elle est accompagnée par l'Orchestre de Raymond Legrand. Raymond est le père de Michel Legrand, et depuis le début de l'Occupation il dirige l'Orchestre de variété atitré de Radio-Paris. Ce qui lui vaudra des problèmes à la Libération. Raymond Legrand est surtout le remplaçant de Ray Ventura, très populaire avant la guerre, mais qui a dû émigrer en Amérique du Sud après la défaite, du fait de ses origines juives.
On peut s'étonner qu'un film avec un tel titre soit sorti en pleine Occupation, quand on sait l'aversion du Régime de Vichy pour tout ce qui était swing et zazou. Si le film a pu passer sans être censuré, c'est d'abord parce-que Raymond Legrand est l'Orchestre de Radio-Paris, radio nazie en français, donc aucun risque de résistance. Et c'est surtout parce-que les Français avaient besoin de s'amuser et de se changer les idées, et ce film est fait pour ça. Enfn, une autre raison, qu'on verra dans l'extrait ci-dessous: on sait tous que le Régime de Vichy haïssait le progrès, la modernité, et qu'il pronait la Révolution Nationale, notamment avec le Retour à la Terre. Et bien, dans cet extrait, on pourra voir Raymond Legrand et Irène de Trébert, grands artistes de swing, en train jouer des chansons folkloriques de nos anciennes provinces, et de mélanger swing américain et bourrée auvergnate! Et ça, c'est une chose qu'on ne pourra voir que sous le Régime de Vichy. (A regarder notamment le passage où le Trio Vocal chante la chanson "Les épouseux du Berry", datant de 1856, d'une façon très swing.)

Bonne écoute!

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Ven 22 Oct 2010, 5:41 pm

Bonjour à tous!



Cette semaine, l'article ne sera pas consacré à une chanson en particulier, mais plutôt à un chanteur.
Al Bowlly est un chanteur anglais, né au Mozambique (alors colonie portugaise) en 1899. Ses parents, Libanais et Grec, était en route pour l'Afrique du Sud, colonie anglaise. Le petit Albert grandit dans la ville de Johannesbourg. Après avoir fair plein de petits boulots dans sa jeunesse, le jeune Albert rejoint un jazz-band dans le milieu des années 1920, avec lequel il fera le tour des colonies anglaises, de l'Afrique du Sud à l'Inde.
En 1927, il débarque en Europe, plus précisement à Berlin, alors ville la plus libre du vieux continent. C'est là qu'il enregistrera son premier disque. Il atterira à Londres peu de temps après, où il chantera dans plusieurs jazz-band. Mais en 1929, la Crise éclate, et il est obligé de retourner à ses petits boulots pour survivre. Heureusement pour lui, le chef d'orchestre anglais Ray Noble l'engage en Décembre 1931. C'est de cette époque que datent ses meilleurs enregistrements. Les Anglais sont les meilleurs pour ce genre de musique "big-band". Avec cette si jolie voix, il sera très convoité par deux orchestres, celui de Ray Noble et celui de Lew Stone. Devenu une star, Al Bowlly quittera l'Angleterre pour l'Amérique en 1934.
Là-bas, c'est aussi une grande star, qui enregistre des chansons ou passe en direct à la radio pratiquement tous les jours. Mais en Angleterre, sa popularité décline. D'autant plus qu'à partir de 1936, devant la fréquence de ses enregistrements, sa voix commence à s'user. Il rentre donc à Londres en janvier 1937. A partir de ce moment, il enregistre avec le plus d'orchestres possible, pour regagner sa popularité. Il fait même des tournées dans les théâtres.
Le 17 avril 1941 au soir, après avoir terminer sa performance au Cinéma Rex de High Wycombe (50km à l'ouest de Londres), Al Bowlly décide de prendre le dernier train pour rentrer chez lui. Malheureusement, cette décision lui sera fatale. Peu après être rentré à son appartement, une mine-parachute lancée par les avions allemands explosera au dessus de son toit. En effet, à cette époque l'Angleterre vivait encore le Blitz. Al Bowlly sera tué par la chute de sa porte sur sa tête. Il sera enterré dans une fosse commune.

Al Bowlly est donc une des nombreuses victimes du nazisme, voilà pourquoi il a sa place ici. C'était sans doute un des meilleurs crooner anglais du début des années 1930. Voici 2 autres exemples de son talent, pour ceux qui aiment ce genre de musique.
1)My Woman, par Al Bowlly & l'Orchestre Lew Stone en 1932: chanson mélodramatique mais rythmée.
2)Red Sails in the Sunset, par Al Bowlly & l'Orchestre Ray Noble, enregistré le 18 septembre 1935: une des chansons d'amour typique de cette époque, pas aussi connu que son succès Love is the sweetest thing, mais que je trouve plus jolie.

Bonne écoute!

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  Phil642 le Ven 22 Oct 2010, 10:02 pm

Merci pour toutes ces infos artictiques, j'avoue en apprendre à chaque fois.

J'ai acheté un grmophone récemment, des aiguilles neuves et un paquet de disques, c'est vraiment intéressant de se pencher sur l'histoire musicale populaire de l'époque.

Je peux conseille pour ceux que ça intéresse l'émission de la Première RTBF "La Troisièmes Oreille" réalisée et présentée par Marc Danval, l'encyclopédie vivante de l'histoire de la musique du début du XXè siècle, une émission que j'écoute occasionellement depuis des années.

http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere/podcasts?c=lp-3o&e=1017

Marc Danval : http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Danval

Pour les fans: http://www.facebook.com/group.php?gid=33836017353







avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Sam 30 Oct 2010, 11:43 pm

En effet, je viens tout juste de découvrir cette émission, et elle est très bien faite! En France, il y avait l'équivalant il y a quelques années sur France Culture avec Jean-Christophe Averty, mais l'émission a été supprimée...


Cette semaine, un succès de la chanson datant de 1938. En effet, c'est à cette date que sort dans les cinémas français le premier long-métrage d'animation entierement réalisé en couleurs: Blanche-Neige et les sept nains, par Walt Disney. Et comme toujours à cette époque, le film comporte plusieurs chansons, qu'on retrouvera aussitôt sur disque. Car à cette époque, pas de télévision, et encore moins de DVD, le seul moyen de "revoir" un film vu au cinéma, c'est d'acheter le disque 78t des chansons du film. Et comme Blanche-Neige est un énorme succès, tous les labels sortiront leurs propres versions des chansons.

Aux Etats-Unis, le film sort en décembre 1937. La voix qui double Blanche-Neige est Adriana Caselotti (à noter que là-bas, le film n'a pas été redoublé depuis 1937! Alors qu'en France, le doublage le plus courant date de 1962). Et dès sa sortie, le film est un énorme succès. Qu'on retrouve vite sur disques. Par exemple, une version de Whistle while you work (Sifflez en travaillant), en version big-band, à la mode de l'époque:



En France, le film sort à Paris en mai 1938. Blanche-Neige est doublée par Lucienne Dugard, qui enregistrera d'ailleurs ces chansons sur disques Pathé. Mais le plus gros succès des ventes revient à Elyane Célis, jeune chanteuse belge, qui enregistre les chansons chez Gramophone. Et même, pour la première fois dans l'histoire, on voit sortir la BO entière du film sur disques, chez Gramophone bien sûr: 2 disques spéciaux, à l'effigie de Blanche-Neige, qui reprennent l'histoire du film, avec Elyane Célis.




Le film, qui est un énorme succès, sort partout dans le monde... sauf en Allemagne. En effet, à cette époque, le film est distribué par la RKO. Or, cette société américaine produit également quelques films anti-nazi à cette époque, en plus des comédies musicales de Fred Astaire. C'est pour cette raison, que tous les films de la RKO furent interdits en Allemagne par le régime nazi, y compris Blanche-Neige... Par contre, il parait qu'Hitler, en privé, aimait beaucoup regarder ce film. Goebbels écrira dans son journal« Nous visionnons Blanche-Neige, un film américain de Walt Disney, une création artistique extraordinaire, un conte pour adultes pensé dans ses moindres détails et réalisé avec un authentique amour des hommes pour la nature. Un plaisir artistique infini ».Le film n'est sorti en RFA qu'en 1950, et qu'en 1992 pour toute l'Allemagne!

Pour ceux qui aime ces chansons, voici quelques versions de 1938/1940, sur disque 78t. Certaines sont classiques, d'autres plus surprenantes (Blanche-Neige en accordéon musette!)







Apparement, il existerait un doublage du film fait en allemand dès 1938. En effet, ce doublage avait été réalisé pour le marché autrichien, mais comme l'Anschluss de mars 1938 a annexé le pays au reste du Reich, le film n'a pu sortir en Autriche qu'en 1948.

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 07 Nov 2010, 2:32 pm

Bonjour à tous!

Cette semaine, je vous propose de nous intéresser à un mouvement musical qui exista plus ou moins fortement en Europe à la fin des années 1930. Surtout en France et en Allemagne d'ailleurs. Pour l'instant nous ne verrons que le côté allemand.

En effet,, peu de temps avant la guerre, la mode était à l'exotisme, à l'Orient. Déjà dans les années 1920, le grand public avait succombé à cet exotisme "en carton", notamment avec les films de Rudolph Valentino ("le plus bel homme du monde"), comme Le Cheik ou Le Fils du Cheik. Bien entendu, cet engoument pour l'Orient et l'Arabie se comprend aisément pour la France, étant donné que l'Empire colonial englobait tout le Maghreb et une partie du Proche-Orient. Ce qui n'est pas le cas de l'Allemagne, qui fut pourtant aussi touchée par cette mode.

En 1939/1941 sortir en Allemagne de nombreuses chansons et même des films ayant pour thème le Sahara et l'Orient. Par exemple
Das Lied der Wüste (Le chant du désert) avec Zarah Leander en 1939, ou encore une scène du fameux film Kora Terry en 1940 où Marika Rökk fait une danse du ventre. Voici deux exemples: deux disques allemands sortis en 1939/1941. Bonne écoute!


avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 14 Nov 2010, 11:25 pm

Bonjour à tous!

Cette semaine, nous irons faire un tour du côté du théâtre aux armées, quelque part sur le front, en ce mois de novembre 1939. On pourra voir Laure Diana, Andrex, Blanche Denège, Fernandel, Georges Milton, Joe Bridge, Joséphine Baker et Maurice Chevalier, avec des chansons que vous reconnaitrez plus ou moins!
Bonne soirée au Music-Hall!

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 26 Déc 2010, 2:14 pm

Bonjour à tous!

Cette semaine je vous propose de vous emmener du coté de la comédie musicale.
Le cinéma parlant, qui a fait son apparition à la fin des années 1920, a révolutionné le monde du cinéma. Dans les années 1930, pratiquement tous les films, qu'il s'agisse d'une comédie, d'un polar ou d'une reconstitution historique, contenaient au moins une chanson. Et ces chansons étaient ensuite enregistrées sur disques, par toutes les grandes vedettes, suivant la popularité de la chanson. D'ailleurs, les acteurs de cette époque étaient aussi des chanteurs, et inversement: Fred Astaire, Tino Rossi, Danielle Darrieux, Jean Gabin...

Les comédies musicales les plus populaires de l'époque sont bien sur les comédies américaines. Avec les chorégraphies de Busby Berkeley, les numéros chantés sont aussi devenus des beautés pour les yeux. Dès le début des années 1930, ces comédies sont arrivées sur le marché européen, d'abord avec les numéros de Busby Berkeley, puis avec le couple Astaire/Rogers, jusqu'à la déclaration de guerre. Ces comédies deviendront le modèle pour tous les films du monde.
Un exemple, tiré du film "Gold Diggers of 1935", avec la chanson Lullaby of Broadway, avec Dick Powell. (A noter que ce film fait partie de la série des Gold Diggers: Gold Diggers of Broadway, Gold Diggers of 1933, Gold Diggers of 1938, Gold Diggers in Paris,..)



En Allemagne, les films produits par la RKO étaient interdits par le régime nazi. C'est ainsi que les films de Fred Astaire ne furent pas distribué dans le Reich. Pour remédier à ce problème, la UFA (compagnie allemande) commença à tourner ses propres comédies musicales, sur le modèle américain bien sur. Sauf que Ginger Rogers était remplacée par Marika Rökk, actrice d'origine hongroise.
Un exemple, tiré du film Hallo Janine! de 1936, avec la chanson Ich brauche keine Millionen (à noter que pendant l'Occupation, la chanson sera traduite en français et sortira sous le titre "Musique, Musique, Musique!"). Au passage, on remarquera comment le cinéma allemand laisse toute une partie du numéro à la valse et à la danse classique (on se rappellera que la "musique nègre", le jazz, n'était pas très toléré par les autorités nazies.)



La France, bien qu'ayant accès aux films américains, qui obtiendront même de gros succès ("Gold Diggers of 1933" sera un des gros cartons de l'année 1933, le jeune Tino Rossi enregistrant même les chansons du film pour Columbia), se laissa aussi porter par la vague des comédies musicales. Disons qu'en France, on reprenait surtout les opérettes à succès qu'on filmait pour en faire profiter toute la France. c'est ainsi qu'Ignace, opérette ayant eu un gros succès du théâtre de la porte Saint-Martin en 1936, sortira en salle en 1937.
Dans l'extrait qui suit La Mexicana, le chanteur est Andrex, la chanteuse est Nita Raya (actrice juive roumaine née en 1915, maitresse de Maurice Chevalier, qui cachera toute sa famille pendant la guerre. Elle est toujours en vie aujour'hui.). Certes, ce n'est pas aussi grandiose que les Américains ou les Allemands, mais on a un truc en plus nous: Fernandel pouce



A vous de choisir votre numéro préféré!
Et Joyeux Noël à tous!
avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 02 Jan 2011, 7:45 pm

Bonjour à tous!

Cette semaine: Elyane Célis - Baisse un peu l'abat-jour - 1945

Elyane Célis est la révélation de la saison 1935-36. Née en Belgique, Maurice Chevalier la repère et l'engage pour sa Revue au Casino de Paris Parade du Monde. Avec sa voix de rossignol, elle obtient vite un grand succès, et obtient même le Grand Prix du Disque Candide en 1936 avec sa chanson Piroulirouli (tirée de la Revue "Parade du Monde"). Elle chante des valses, des rumbas, des tangos... En 1938 elle obtient la consécration avec ses enregistrements des chansons du film Blanche-Neige et les sept nains (voir plus haut). Pendant l'Occupation, elle continue ses tours de chants, enregistre beaucoup. Ce qui lui vaudra des reproches par le Comité d'épuration à la Libération. Mais pour éviter ses reproches, son mari, sur la demande du Général Leclerc, lui écrit la chanson Lorsque demain, à la gloire de la 2ème DB. Mais curieusement, c'est la face B de ce disque qui obtiendra un immense succès auprès du public: Baisse un peu l'abat-jour, l'un des gros succès des premiers mois suivant la Libération.

Dans cet extrait filmé, Elyane Célis chante assise sur un piano: c'est parce-qu'elle est handicapée. Elle est morte en 1962, à l'âge de 48 ans seulement, à la suite d'une longue maladie.

http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/celis_elyane/celis_elyane.htm

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  morane saulnier 406 le Mar 04 Jan 2011, 5:11 pm

Bonjour David885, j'aime beaucoup cette musique mais pourrais tu mettre la chevauchée des walkiries.Tres entrainantes toutes ces chansons.Largemant écoutépar les allemands car c'etait la préféré de Hitler.
avatar
morane saulnier 406
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 39
Age : 24
Localisation : mourmelon le grand
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 09 Jan 2011, 5:45 pm

Pour Morane Saulnier 406, voici La Chevauchée des Walkiries dans une version datant de l'après-guerre (1948), par Arturo Toscanini.



-----------

Sinon, une petite merveille en couleur et en musique, datant de 1935. Il faudra attendre les années 80 pour retrouver des couleurs aussi fluo! ;-)
Sans la crise économique de 1929, il est fort probable que la plupart des films américains auraient été en couleur dès les années 1930. La Seconde Guerre Mondiale a également retardé le phénomène, et finalement, il faudra attendre les années 1950 pour que la couleur se généralise dans tous les films, notamment dans les grands péplums et les westerns, en Technicolor.

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  le ronin le Dim 09 Jan 2011, 6:14 pm

Bonsoir david885, et merci pour ce morceau de La chevauchée des Walkiries .A.H. avait aussi une certaine admiration pour Carl Orff , aurais-tu un morceau de " Carmina Burana ? " et pourrais -tu confirmer cette "amitié" ? Merci par avance .



Amicalement .



Le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 16 Jan 2011, 2:47 pm

Bonjour à tous!

Pour Carmina Burana, on peut voir et entendre toute la partition en entier ici ( 1h11!)


Pour son morceau le plus célèbre, O Fortuna:


Pour son "amitié" avec Hitler, d'après Wikipédia, cela semble un peu douteux. Il semble que Carl Orff n'ai été ni un nazi, ni un résistant, juste un Allemand comme tant d'autre (mais j'avoue très mal connaitre cette "amitié") http://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Orff#Orff_face_au_nazisme
Par contre, ce n'est pas étonnant qu'Hitler ait aimé ce chant, lui qui pronait le néo-paganisme et les mythes germaniques. Les chants de Carmina Burana sont tirés de poêmes païens du Moyen-Age...

-------------------------------

Pour parler un peu de chanson de variété, voici un passage filmé du jeune Tino Rossi, dans le premier film où il tint la vedette, en 1936: Marinella. Il chante ici "Laissez-moi vous aimer...". Pendant la guerre, il pencha plus du côté de la collaboration que de la résistance, malheureusement. Il donna notamment des gala pour la LVF. A noter également, que lors de son procès devant le Comité d'épuration à la Libération, un serveur du bar où Tino avait l'habitude d'aller pendant l'Occupation a déclaré que le chanteur s'était livré à des "manifestations anti-française", en demandant notamment le rattachement de la Corse à l'Italie... Mais Tino ne sera pas condamné, au contraire, en 1946, il enregistrera son plus gros succès: "Petit Papa Noël". Il reçoit même la Légion d'Honneur en 1952.

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  le ronin le Dim 16 Jan 2011, 3:10 pm

Bonjour, et un grand merci . pouce



Amicalement .



Le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  morane saulnier 406 le Mar 18 Jan 2011, 8:36 pm

Merci David.
avatar
morane saulnier 406
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 39
Age : 24
Localisation : mourmelon le grand
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  david885 le Dim 23 Jan 2011, 9:03 pm

Bonjour à tous!

Cette semaine, une vidéo d'une grande femme, une des rares artistes ayant rejoint la France Libre dès le début de la guerre. En 1939, elle chantait déjà au Théâtre aux Armées. Alors qu'elle n'a eu la nationalité qu'en 1937. Elle aide dans la Croix-Rouge française, et dès novembre 1940, elle fait partie des services sercrets de la France Libre. La légende dit qu'elle faisait passer des renseignements entre la zone occupée et la zone libre dans ses partitions... Elle quitte la France en 1941 pour l'Afrique du Nord, où elle s'engage dans les forces aériennes de la France Libre.
Reconnaissante envers son pays d'adoption, elle changera les paroles de son plus gros succès de 1930: "J'ai deux amours, mon pays et Paris!" deviendra à partir de 1939 "J'ai deux amours, mon pays c'est Paris!".
La France reconnaissante lui attribuera la Médaille de la Résistance, la Croix de Guerre et la Légion d'Honneur.
Il s'agit bien sur de Joséphine Baker.

Là voici dans un extrait datant de 1934. Bien loin de l'image de petite sauvage dansant nue qu'elle avait dans les années 1920, on va la voir très élégante, très parisienne, en meneuse de Revue. A l'époque, elle devient la principale concurente de Mistinguett pour ce genre de spectacle! D'abord vu comme une curiosité, elle fit bientôt partie intégrante de la haute société parisienne. Elle était réguliérement dans la presse "people" de l'époque, qui la montrait en train de faire du ski, en train de présenter sa voiture au concours d'élégance automobile... alors que dans son propre pays les USA, elle ne pouvait même pas entrer dans un restaurant par la grande porte, à cause de la ségregation.

avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La cahson de la semaine

Message  Aldebert le Mar 02 Aoû 2011, 6:02 pm

Bonjour,
Faut-il réanimer ce fil?
J'ai pensé à une de mes chanteuses favorites car je les aime toutes, je parle de celles des années 40 ou même avant, je pense donc à Eva Busch qui a fait une carrière exceptionnelle. C'est une chanteuse franco-allemande née à Berlin en 1909. Fille "naturelle" elle a pour nom de famille Zimmerman, nom de sa mère. Elle se marie avec un comédien, communiste notoire, Ernst Bush. Au retour en France en 1937 après une tournée aux USA elle apprend qu'ils tous deux destitués de leur nationalité allemande. Elle est arrêtée en 1941 et envoyée à Ravensbrück où elle y restera 3 ans, pendant que Goebbels qui adore ses chansons les fait entendre à la radio sous un autre nom.( C'était un connaisseur!!! yeu gri ). Elle a la chance de survivre au camp et continue après guerre une brillante carrière. La jolie et talentueuse Eva décède à Munich en 2001... 92 ans pas mal.
Merci Eva, je me souviens avoir entendu chanter ta chanson pendant la guerre "Bel ami"...mais ce n'était pas toi qui la chantait, c'était ton autre nom. Pourtant, très jeune, j'aimais beaucoup ta voix.
http://www.google.fr/#hl=fr&cp=7&gs_id=s&xhr=t&q=eva+busch&pf=p&sclient=psy&source=hp&pbx=1&oq=Eva+Bus&aq=0&aqi=g4&aql=&gs_sm=&gs_upl=&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&fp=d76d59b4f86c306a&biw=1024&bih=677
Aldebert


Dernière édition par Aldebert le Jeu 04 Aoû 2011, 12:21 pm, édité 1 fois
avatar
Aldebert
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 32
Age : 79
Localisation : Bergerac
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  Narduccio le Mer 03 Aoû 2011, 2:40 pm

Voici le lien vers Bel-Ami :


Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4665
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson de la Semaine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum