Opération Carpetbagger : Venir en aide à la Résistance:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opération Carpetbagger : Venir en aide à la Résistance:

Message  Apprenti le Sam 04 Jan 2014, 10:07 pm

Le but de l’opération Carpetbagger était, lors de missions spéciales, d’approvisionner en armes et munitions les groupes de résistance en territoire occupé, de parachuter des agents appelés JOEs (BCRA, Jedburghs, OSS, Proust, SOE, Sussex) et de rapatrier vers l’Angleterre certaines personnes.

Les avions volaient de nuit, à basse altitude, pour éviter tout contact avec l’ennemi. Ainsi l'altitude de croisière a rarement dépassé les 7 000 pieds (environ 2 000 mètres). 

Le vol à basse altitude rendait la détection radar ou acoustique plus difficile. Les réflexions des ondes sonores sur les obstacles au sol distordaient le bruit des moteurs d’un avion à basse altitude. Les dispositifs de détection radar et phonique ainsi disposaient de peu de temps pour localiser l’avion qui volait à basse altitude .

Tout contact avec l’aviation ennemie était évité pour ne pas mettre en danger le succès de la mission. Les installations de lutte anti-aérienne et de surveillance étaient contournées pour ne pas indiquer la présence ou la destination d'un avion des Carpetbaggers. 

Quand un avion devait survoler des secteurs équipés de défenses anti-aériennes, l’itinéraire était choisi de façon qu’il ne soit exposé qu’aux tirs d’armes légères. Dès qu'un secteur dangereux été dépassé, l'avion redescendait à 2 000 pieds (environ 600 mètres).

Les opérations des CARPETBAGGERS, menées depuis l’Angleterre, ont connues deux périodes.

Les parachutages destinés aux groupes de résistance en France, en Belgique et en Hollande ont commencé en janvier 1944. La plupart des sorties de l’USAAF ont été destinées à assister les patriotes situés dans le nord de la France.

La première période des missions des CARPETBAGGERS s’est terminée en septembre 1944, suivie d’une accalmie de trois mois, puis d’une activité réduite jusqu'aux deux derniers mois de la guerre en Europe.

La deuxième période a été caractérisée par une recrudescence des sorties vers le Danemark et la Norvège, deux pays qui avaient été approvisionnés en petite quantité comparativement à la France.

Le Maquis de Haute Savoie et d'autres secteurs montagneux ont été approvisionnés à partir de l’Afrique du Nord jusqu’au débarquement de Normandie; ensuite un grand nombre de bombardiers de la 8ième Air Force a été détourné des missions stratégiques pour effectuer des bombardements massifs sur l’Allemagne. 

Les bombardiers ont aussi assuré des navettes vers les bases russes et ont également approvisionné les défenseurs de Varsovie, toutefois la plupart des missions vers la Pologne ont été effectués par la RAF et des avions polonais.

Entre janvier et septembre 1944, le groupe de bombardement 801st/492th de l’USAAF a effectué 2 263 missions dont, pour des raisons diverses, 1 577 (soit 69%) ont été couronnées de succès.

Ainsi en Europe occupé, ont été:

- parachutés 662 "Joes" (agents)

- parachutés 18 535 containeurs

- lâchés 8 050 paquets de 4.000 pamphlets de propagande "Nickles"

- largués 10 725 colis d’approvisionnements

- parachutés 26 pigeons destinés au transport des messages et non à être mangés

- transportés 437 passagers

Je vous joins un PDF très complet sur le sujet :

http://www.plan-sussex-1944.net/francais/pdf/operation_carpetbagger.pdf

Sources :

http://harringtonmuseum.org.uk/OpCarpetbagger.htm

http://www.plan-sussex-1944.net/francais/pdf/operation_carpetbagger.pdf

http://www.plan-sussex-1944.net/francais/escadrille_carpetbaggers.htm
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Carpetbagger : Venir en aide à la Résistance:

Message  Ivy mike le Jeu 22 Mai 2014, 7:34 pm

Merci pour ce post l'Apprenti !
J'avais plusieurs questions mais ton excellent PDF a presque répondu à tout. 

Une question tout de même, on parle ici de l'USAF et de leurs B24 mais n'y a-t-il pas également de nombreuses missions de ce type qui furent assurées par la RAF ? Je pense notamment aux agents de liaison ou autres "Joes" amenés en France par des petits appareils du genre Lysander. Ce genre de missions étaient elles séparées ou y avait-il un commandement commun ?




Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum