Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Sam 21 Juil 2007, 12:33 am

Le 31 décembre 1942, L'Amiral Sherbrooke, à la tête de l'escorte du convois JW51B à destination de l'Union Soviétique, défend avec ténacité ce dernier avec quelques destroyers contre Les attaques du Hipper et du Lützow, accompagnés d'un contre-torpileur : le Friedrich Eckoldt et d'un destroyer.
La puissance de feu de chacune de ces unités dépassant de Beaucoup la sienne, de plus la protection du convois lui crée un sévère handicap.

Cepandant, grâce à une habille utilisation de la fumée et en exploitant la peur du Commandant du Hipper, le Vice-Amiral Oskar Kummez, d'une attaque à la torpille, il le met en fuite en l'avariant sérieusement et réussit à couler le Frederich Eckoldt grâce au Sheffield et au Kenya accourus à toutes vapeurs en renfort.

Sévèrement blessé et ayant perdu son oeil gauche durant le combat, l'amiral Sherbrooke fut décoré de la Victoria Cross et il déclara ce jour là que "si les rôles avaient étés inversés, le convois ne serait jamais arrivé intact à destination !!"

Le lien Wikipédia pour la bataille :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_la_mer_de_Barents

Biographie de l'Amiral Sherbrooke :

http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.newarkadvertiser.co.uk/notts/tourism/military.htm&sa=X&oi=translate&resnum=1&ct=result&prev=/search%3Fq%3Damiral%2BSherbrooke%26hl%3Dfr

Emblème de l'Amiral Raeder :



Caractéristiques du Hipper :

Longueur : 203 m
Déplacement : 18200T
Vitesse : 33 Nd
Armement principal : 4 affûts doubles de 203mm
Aviation : 3 avions
Equipage : 1600 Hommes






Le Lützow :

Déplacement : 18400T
Longueur : 213m
Vitesse : 33 Nd
Armement : 8 canons de 203mm, 12 de 105mm, 17 de 40mm AA, 28 de 20mm AA






L'Onslow (G17)



L'Amiral Sherbrooke :



L'Achates :



Le CDT de L'Achates, AHT Johns, fut tué par un obus du Hipper ayant endomagé la passerelle.

Le croiseur Kenya



La veille, le 30 Décembre 1942, Se tient, quelque part en Prusse Orientale, au grand quartier général du Fürher, une conférence d'état major.
Le grand amiral Raeder, alors absent est représenté par le Vice Amiral Kranke.
Lors de la conférence, Hitler lâche :"La kriegsmarine n'est qu'une pâle immitation de la marine Britannique. Les navires ne sont pas disponibles pour les opérations, ils restent inactifs dans les Fjords, aussi inutiles qu'un tas de vieilles férrailles..."
A quoi Kranke répond en lisant un message provenant du QG de l'amiral Raeder : "Lützow, Hipper et 2 destroyers, appareillés pour opération "Rogenbogen" ("Arc-en-ciel") et au contact d'un convois ennemis au Nord..."
Et la conférence se termine sur la promesse de Kranke de tenir au courrant le Fürher de cette affaire...
mais le lendemain, il ne peut l'informer que du désastre : Le Friedrich Eckholdt coulé, et le Hipper tellement endommagé qu'il à dû être remorqué, tout celà pour 3 navires marchands endomagés et un destroyer coulé.

Quelques jours plus tard, Hitler convoque le grand amiral Reader et lui annonce qu'il veut retirer toutes les grosses unités du service. La discution est houleuse, car le Fürher se borne dans son idée.

Quelques jours plus tard, l'Amiral posera sa démission.

Il est aussitôt remplacé par Dônitz, partisant de la guerre sous-marine à outrance, mais à cette époque, le sous-marin était déjà dépassé du fait de l'invention du radar.

Par la suite, les grosses unités ne quitteront plus les ports de Norvège, beaucoup d'unités furent retirées du services et détruites. Quand aux sous-marins, près de 1 sur 3 sortira de son port pour ne plus jamais y revenir...

Enrich Raeder :



L'Amiral Dônitz :



Dernière édition par Vian le Dim 21 Déc 2008, 1:39 pm, édité 7 fois
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Invité le Sam 21 Juil 2007, 12:57 am

Il est vrai qu'on a souvent mis en cause (Hitler le premier) l'utilité des grands navires de surface allemands. Mais, pour prendre le Bismark comme exemple: même s'il n'a jamais vraiment combattu, sa seule existence et la peur qu'il inspirait aux convois alliés a joué un grand rôle jusqu'à sa destruction. Du moins c'est ce que j'ai cru comprendre. Quelqu'un confirme?

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Sam 21 Juil 2007, 1:05 am

oui, tout à fait, et surtout après la destruction du Hood, pas tant dans la destruction en elle-même, mais en la manière de le détruire alors qu'il était un fleuron de la Royal Navy et qu'il n'y à eu que 3 survivants...
De plus, si W.Churchill à voulu absolument que le Bismarck soit coulé c'est que le peuple Britanique passait une mauvaise période où le moral était mauvais, où la populasion était fatiguée des bombardements incessants...
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  fix le Sam 21 Juil 2007, 8:34 am

motpulk a écrit:Il est vrai qu'on a souvent mis en cause (Hitler le premier) l'utilité des grands navires de surface allemands. Mais, pour prendre le Bismark comme exemple: même s'il n'a jamais vraiment combattu, sa seule existence et la peur qu'il inspirait aux convois alliés a joué un grand rôle jusqu'à sa destruction. Du moins c'est ce que j'ai cru comprendre. Quelqu'un confirme?

Cordialement.
oui mais il faut voir que les britanniques ont les moyens de se permettre d'immobiliser une flotte im
portante a scapa pour ça, le restant est largement apte à s'occuper du reste, du moins tant que les japonais ne sont pas en guerre.

le probleme des amiraux allemands c'est qu'ils ont une arme a un coup avec la KM. elle a des navires puissants et des equipages tres capables, d'une qualité qui n'est pas à blamer et au niveau des britanniques, mais elle n'a aucune réserve.
ses effectifs parlent d'eux même
2 cuirassés (pas pret en même temps, jamais plus d'un seul à la fois)
2 croiseurs de bataille (mais pas au niveau des croiseurs de bataille britanniques)
3 croiseurs lourd (dont un qui sera envoyé par le fond a sa premiere utilisation)
3 cuirassés de poche (qui seront plus tard reclassés en croiseur lourd, et tres vite yen a plus que 2)
6 croiseurs leger (dont 2 qui sont détruits en 40)

qu'est ce que tu veux faire avec ça, ces effectifs sont bien pales face aux effectifs britanniques. Le Rodney par exemple est virtuellement invincible sauf par la classe bismark, les autres n'ayant pas le punch nécessaire pour percer son blindage (seul les bismarks ont des canons qui sont au dessus du 280mm). ça veux dire que le moindre engagement avec un de la classe rodney et un allemand risque d'etre un massacre en bonne et du forme.
je sais plus ou j'avais lu ça mais yavait une formule qui résumait bien la situation
durant la WWI la flotte allemande est excellente et bien fournit mais n'a pas les bases nécessaires pour opperer tranquillement
durant la WWII la flotte allemande a toutes les bases qu'elle veux pour opperer a sa guise mais n'a plus les effectifs nécessaires pour etre réellement dangereuse.

la KM est, sans plan Z, une illusion de bout en bout.
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Dim 22 Juil 2007, 4:28 pm

Le programme de désarment était le suivant :


Dans le courrant 1943, Le cuirassé de poche Lützow et Scheer, les croiseurs Prinz Eugen, Nürnberg, et Endem deviennent unités d’instructrion.
Etaient désarmés en Fevrier 1942 : le croiseur Leipzig,
Au 1er Mars 1942, les croiseurs Hipper et Köln.
Au 1er avril et 1er mai, les vieux cuirassés Schleswig-Holstein et Schlesien,
Au 1er Juillet, Le cuirassé Scharnhorst,
A l’automne, le Tirpiz
Quand au Gneisenau, avarié en 1942, il était déjà désarmé et en cours de démolition.
La construction du Porte-avions Graf Zeppeling avait été arrêtée le 2 Fevrier 1943…


Cependant, les revers obtenus par les sous-marins Allemands en Atlantique fait obtenir à la Kriegsmarine un répit de 10 mois.
En éffet en mars 1942, 15 U-Boot étaient coulés, en Avril, on en voyait disparaître 37, soit 1/3 en croisière, en Mai, c’est un vrai désastre, 41 U-Boot sont détruits !!!

C’est pourquoi l’Amiral Dônitz Tente en Mars 1942 de convaincre le Führer d’envoyer le Sharnhorst rejoindre le Tirpitz dans l’Altenfjord en Norvège ainsi le tandem, devait permettre de bloquer les convois alliés au large de l’île aux Ours, passage obligé des convois alliés, hors de portée de son aviation de couverture. Convois à destination de Mourmansk et d’Arkangelsk.
Après un refus catégorique (Hitler avait encore en tête le désastre de l’opération « Arc en ciel »), Hitler reviens finalement sur sa décision.
Le Sharnhorst appareilla donc de Gdynia en Baltique, traversa le Kattergate, remonta le long de la côte Norvégiènne et vint mouiller dans l’Altenfjord aux côtés du Tirpitz et du Lützow…
A partir d’Août 1943, ce furent les seules unités Allemandes à pouvoir combattre sur mer…
Mais ces unitées restèrent dans leur port, l’arme au pieds, ne sortant que rarement pour des exercices de tir….

De magnifiques unités de combat telles que le Hipper, et le Leipzig allèrent pourrir jusqu’aux derniers mois de la guerre à Pillou et à Gdynia tandis que le Lützow, le Scheer, et le Prinz Eugen furent transformés en bâtiments d’instruction et firent la navette entre les ports de la baltique….



Caractéristiques du Scharnhorst :
Déplacement : 26000T
Vitesse : 30 Nd
Longueur : 226m
Largeur : 30m
Armement : 3 tourelles triples de 280mm
12 de 150mm
16 de 105mm AA
18 de 37mm



Caractéristiques du Tirpitz :

Déplacement : 40000T
Vitesse : 30 Nd
Longueur : 249m
Armement : 4 affûts doubles de 380mm
12 de 150mm
16 de 105mm
40 de 37mmAA
Sans compter la protection sous-marine et un blindage extrêmement important



avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Dim 22 Juil 2007, 7:19 pm

par la suite, je vous mettrais la fin du Tirpitz et celle de Sharnhorst, bien que je n'en doute pas vous la connaissiez tous plus ou moins....
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Invité le Dim 22 Juil 2007, 7:27 pm

Vian a écrit:par la suite, je vous mettrais la fin du Tirpitz et celle de Sharnhorst, bien que je n'en doute pas vous la connaissiez tous plus ou moins....
Plus ou moins... C'est pour ça que tu peux (dois!) nous en parler...
Et si tu as plus d'infos sur le Prinz Eugen à Bikini... (Quelle triste fin pour un si beau bateau yeu gri)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Dim 22 Juil 2007, 7:33 pm

je ferais quelques recherches, et je vous tiend au courrant....
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Lun 23 Juil 2007, 12:45 am

Croiseur lourd Le Prinz Eugen :

Mis sur cale le 1 juillet 1936 et mis en service en Août 1940, le Prinz Eugen est le premier des croiseurs lourds type Hipper, ces navires seront en tout 4 à être mis en chantier : Le Hipper, le Seyditz (commandé en 1936 et mis à l'eau en Janvier 1939) et le Lützow (commandé en 1937 et mis à l'eau en Juillet 1939),
Le Seyditz, lui, ne fut jamais achevé, malgré que sa construction soit terminée à 90% en éffet, Hitler, grisé par le succes de Pearl Harbor remporté par les Japonais, décide d'en faire un porte avions, mais les travaux se prolongent tant et si bien que la construction est arrêtée en juin 1942....

Le 08 mai 1941, entre le Groënland et l'Islande, Le Bismark et le Prinz Eugen sont interceptés par des cuirassés Britaniques, au cours de la bâtaille, le Bismark fut coulé et le Prinz Eugen, avarié rejoint Brest. Il y restera 9 mois.

Le 11 février 1942, accompagné du Scharnhorst et du Gneisnau, il force le blocus de Kiel.
Le 23, il est attaqué par un sous-marins Anglais et subit de sérieuses avaries avant de parvenir à s'échaper.

En mai 1943, de nouveau en service, il servira de bâtiment d'instruction et arpentera les mers de la Baltique

En mai 1945, il se rend aux alliés à Copenhague.

Lors de la conférence de Walta, il est attribué aux Etats Unis.

Durant son voyage de Balboa à Pearl Harbor, les turbines à haute pression très complexe furent mal utilisées et endomagées... le navire remorqué jusqu'au site des tests de la bombe A pour les tests atomiques de bikini, il en subira les éffets deux fois, sans subit de dégats sérieux si ce n'est à sa poupe.
Remorqué jusqu'à Kwajaleir, il y restera et prit peu à peu de la gîte, se remplissant d'eau par sa poupe jusqu'à finir par sombrer en Décembre 1946.
Il y est toujours aujourd'hui, les Américains ne voulant pas le renflouer du fait de sa contamination radioactive.

Caractéristiques du Prinz Eugen :

Longueur :
212m
Largeur : 21m
Vitesse : 32Nd
Equipage : 1600 hommes
Puissance : 95000 CV
Armement : 4 tourelles doubles de 203mm
6 de 105mm
12 de 37mmAA
12 tubes lance torpilles
Aviation : 4 avions




avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Lun 23 Juil 2007, 10:37 am

bon, j'ai déjà un début sur le Tirpitz et le Scharnhorst, mais il faut que je trouve le temps de le mettre en ligne....
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Mer 25 Juil 2007, 12:27 pm

Le Tirpitz fut à la perte du Bismark le plus grand cuirassé à flots d'Europe lancé par Adolf Hitler en personne, le 01 Avril 1939 à Wilhemshaven, le bâtiment fut livré à la Kriegsmarine le 25 février 1941 malgré une finition imparfaite.
En effet de nombreux éléments sont achevés au premier mouillage au Fattenfjord en Norvège (près de la ville de Troncheim et à 50km de la frontière Suédoise)
Son premier commandant est le Capitaine de Vaisseau Karl Topp.
Le Tirpitz menaçait clairement la puissance navale Britannique et le danger même qu'il représentait immobilisa durant de longs mois les plus grands navires de guerre de la Home Fleet Britannique à Scapa Flow.
Le bâtiment effectua quelques raids sur la Baltique contre les convois à destination de Mourmansk et d'Arkangelsk, mais l'innactivitée et le manque d'expérience des marins du Tirpitz ne rendirent pas très fructueuses ces sorties....
Jamais le Tirpitz n'ira en Atlantique Nord par crainte de la part de Hitler de le voir coulé et perdre ainsi la dissuasion qu'il menait, de plus sa perte aurrait pour lui été une calamité malgré qu'il soit convaincu que ces bâtiments soient dépassés, de plus, le Mazout nécessaire à le faire naviguer devenait de plus en plus rare en Allemagne et Hitler préférait l'utiliser pour ses chars et ses avions...
De ce fait, il resta inactif alors qu'il eut été bien utile pour lutter contre les convois ennemis.
Le kaafjord fut donc renforcé : des canons de DCA plus ou moins bien camouflés furent érigés sur le sommet de la falaise, des obstructions sous-marines avaient étées mise en place et 2 filets, l'un anti sous-marins, gardé par 2 patrouilleurs, et l'autre en forme de L était assez raproché du Navire pour lutter contre les torpilles aérolargables. Pour finir, le Tirpitz se trouvait en contrebas d'une falaise haute de 940m...

Tous ces obstacles furent connus du commandemant Britannique grâce aux renseignements d'agents Norvégiens et aux photos de reconnaissance de la RAF.

Plusieurs tentatives pour détruire le Tirpitz se révélèrent infructueuses :

Le 27 Avril 1942, un important bombardement de la RAF eut lieu. Sans succès... par la suite, ces bombardement étaient déroutés par des rideaux de fumée déroutant les bombardiers.

L'opération Title Fut lancée du 26 au 31 octobre 1942 : un commando de plongeurs armés de mines fut lancé, leur armement discimulé sous la coque d'un navire de pêche devant approcher le Tirpitz est perdu contre un haut fond sans avoir pû approcher le Tirpitz....

L'opération Source fut alors tentée : menée le 23 Septembre 1943, 6 sous-marins X sont tractés par des sous-marins conventionnels jusqu'à proximité du Tirpitz, l'un d'eux seraperdu en route, 2 autres ne parviendront jamais jusqu'au croiseur (l'un dû faire demi-tour à la suite d'une avarie, l'autre sera perdu corps et biens) 3 seulement approchèrent le croiseur et parveinrent à y placer les charges explosives, endomageant gravement et pour plusieurs mois le navire....
Ils furent faits prisonniers et aprirent dans leur camps de détention qu'on leur avait décerné la Victoria Cross....

Les dégâts nécéssitèrent de longs mois de réparation et une barge spéciale dût être amenée à couple, le remorquage du Tirpitz vers un port de réparation eut été trop risqué....

Réparé, il ne put retrouver ses performances en matière de rapidité, il aurait fallut un passage en cale sèche pour celà. De se fait, il ne donnait pluq que 27 Nd au maximum contre les 30Nd d'origine.....

A SUIVRE.....


Dernière édition par le Jeu 26 Juil 2007, 12:00 pm, édité 2 fois
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  fix le Mer 25 Juil 2007, 3:01 pm

le tirpiz est un cuirassé hein, pas un croiseur ;)
je pense que c'est une coquille dans ton texte mais je préfère le notifier ;)
pour l'efficacité du tirpiz il faut dire que les navires de surface en raider n'etaient pas terrible (je parles des navires de ligne, les croiseur auxiliaires étaient tres efficaces). trop couteux pour les risquer, paralysés par la perte du graf spee (et plus tard du bismark). bref ils n'ont jamais eu un veritable impact. quand on regarde les sorties des gneisenau et scharnhorst en 40 c'est ridicule ce qu'ils font par exemple et des qu'ils sont repérés il faut rentrer par peur de se faire tirer par la home fleet ou l'aviation. le rawalpindi a reussit à etre la seule proie par exemple en prévenant la home fleet, resultat les 2 croiseurs de bataille doivent rentrer en priant pour que la home fleet leur coupe pas la route.
de même la plus grande victoire du tirpiz, la destruction du pq17, est paradoxalement obtenu sans qu'il ne tire un seul obus, ce sont les sous marins qui vont faire un carnage suite à la dispersion du convois.
Les navires de lignes ne sotn pas taillés pour cette tache.
le seul truc c'est que ces navires immobilisent une grosse force à scapa flows pour parer à leur sorties, flotte qui aurait été plus utile en mediterranée ou en asie.
pour le reste l'efficacité réelle (même avec un equipage de qualité) des navires de ligne allemand dans les raids est de toute façon réduite. Tous le monde n'est pas l'amiral von spee ;)
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Mer 25 Juil 2007, 4:23 pm

oui, à notter que le convois PQ17 à été dispercé lorsque le commandant dudit convois à reçu le message de la sortie du Tirpitz, et il est vrai que par la suite il fut annéantis par les sous marins... il servit de leçon aux convois suivants qui ne dispercèrent plus leurs flottes...
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Mer 25 Juil 2007, 4:24 pm

pour le Tirpitz, désolée pour le laïus, c'est bien un cuirassé, mais c'était pour vérifier s'il y en avait qui suivaient !!!! mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Invité le Mer 25 Juil 2007, 4:27 pm

Le PQ17, c'est bien un convois à destination de Mourmansk??
J'ai lu un très bon livre qui parlait des grandes batailles navales de la WWII. Je posterai les références ici pour ceux que ça intéresse.

EDIT: Eh bien le voilà: Les grandes batailles navales de la SGM" de Jean-Jacques Antier.



Apparemment il y a plusieurs volumes. Ca c'est le volume deux donc.
Le "pitch":
La Bataille de l'Atlantique
La Bataille des convois de Mourmansk
Pearl Harbor
La Bataille de Leyte
Les Kamikazes


Dernière édition par le Mer 25 Juil 2007, 4:48 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Mer 25 Juil 2007, 4:43 pm

oui, les convois à destination de Mourmansk ou Arkengelsk portaient les lettres PQ, ceux retournant en Grande-bretagne portaient les lettres QP
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  fix le Mer 25 Juil 2007, 6:48 pm

motpulk a écrit:Le PQ17, c'est bien un convois à destination de Mourmansk??
J'ai lu un très bon livre qui parlait des grandes batailles navales de la WWII. Je posterai les références ici pour ceux que ça intéresse.

EDIT: Eh bien le voilà: Les grandes batailles navales de la SGM" de Jean-Jacques Antier.



Apparemment il y a plusieurs volumes. Ca c'est le volume deux donc.
Le "pitch":
La Bataille de l'Atlantique
La Bataille des convois de Mourmansk
Pearl Harbor
La Bataille de Leyte
Les Kamikazes

je connaissais le tome 1. il parle en détail de mers el kebir. plutot bien écrit pour ce que j'ai pu en feuilleter
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Mer 25 Juil 2007, 7:19 pm

pour moi, c'est le j'ai lu leur aventure, tome 1, de la méditérranée au Cap Nord....
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Jeu 26 Juil 2007, 12:04 pm

Quelques photos du Tirpitz :









Au Kaafjord :



Dernière édition par le Lun 30 Juil 2007, 9:53 am, édité 1 fois
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  jordan le Jeu 26 Juil 2007, 12:17 pm

j'arrive pas a voir les images
avatar
jordan
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 241
Age : 24
Localisation : france alsace 68
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Ven 27 Juil 2007, 1:01 pm

je changerais les images dès que j'en aurrais le temps....
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Lun 30 Juil 2007, 9:54 am

ça y est j'ai remis les photos, tu devrais les voir Jordan
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Ven 19 Déc 2008, 8:45 pm

Je m'appercois que je n'ai rien mis sur ce post à propos du Scharnhorst, ce que je corrige dès à présent :

lancé en Octobre 1936 et mis sur cale en 1934 aux chantiers de Wilhelmshaven, le Schlachtschiffe (ou croiseur de bataile) Sharnhorst fut avec le Gneisneau son sister ship l'un des plus célèbres de de la WWII...

Ces batiments furent à l'époque de leur lancement les plus rapides au monde, ils pouvaient atteindre la vitesse de 33 noeuds (a titre d'information, les navires de combat actuels atteignent les 34 noeuds pour les meilleurs, mais avec des tonnages moindres). Par ailleurs, sa cuirasse atteignait les 14 000 T sur les 32 000 de son déplacement total.

Dès le début des hostillités, le Scharnhorst servit de navire corsaire dans l'Atlantique notamment, et coula son premier navire ennemi en 1939. Puis, il fut mis à contribution dans la campagne de Norvège en 1940 avec son sister ship. Il fut alors atteind par une torpille et indisponible pour plusieurs mois.

Mais de janvier à mars 1941, ce furent 22 batiments ennemis que les 2 croiseurs à eux seuls envoyèrent par le fond dans l'Atlantique dont le HMS Glorious, mais il reçut alors une torpille qui le força à se réfugier à Brest. Les bombardements Britaniques incessants (pour info, lors de la WWII, Brest fut détruite à plus de 80%) rendent tour à tour les 2 navires indisponibles pour plusieurs mois.
Ce pourquoi en Février 1942, la kriegsmarine réussit lors de l'opération Cerberus, un de ses plus beaux coups de main : réussir à soustraire au nez et à la barbes des Anglais (de plus en plein jour) ses grosses unitées stationnées à Brest. sous couvert d'un exercice, ils appareillèrent avec le Prinz Eugen pour l'Allemagne, éclairés par plusieurs disaines de patrouilleurs et de drageurs qui ouvrirent la route devant eux, ces derniers traversèrent la manche mais le Scharnhorst fut touché par une mine, il ne sera réparé qu'à la fin de cette même année.

Du fait du désarmement de la flotte par Hitler lui même, Doenitz parvient tout de même à sauver ces unités du désarmement, mais elles furent forcées de rester stationnées en Norvège jusqu'en décembre 1943. Date à laquelle il prit part à l'opération d'interception d'un convois le "JW-55B" appelée opération Spitzberg.
Mais il était attendu par des croiseurs Britaniques (le HMS Jamaïca et HMS Sheffield nottament commandant, l'Amiral Sir Bruce Fraser). ces derniers, équipés de radars ouvrent le feu au delà de la ligne d'horizon. De plus ils utilisent à présent de la poudre qui ne laisse pas de trainée de feu derrière elle.
Durant ce combat inégal, le Scharnorst, commandé par le Contre Amiral Bey qui n'a en fait jamais commandé de croiseurs lourds remplace alors l'amiral Kummetz. Il fut coulé, il y eut ce soir là 1900 disparus, et seulement 36 survivants repêchés par les Anglais, la Scharnhorst chavire ayant reçu plus de 22 torpilles et dévasté par les énormes projectiles de ses enemis... c'était le 26 décembre 1943 vers 19h au large du Cap Nord....

source : l'atlas des Navires de la seconde guerre mondiale (éditions Atlas)

Je mettrais plus de précisions plus tard car je doit partir.


Dernière édition par Vian le Dim 21 Déc 2008, 1:32 pm, édité 3 fois
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Vian le Ven 19 Déc 2008, 11:24 pm

Photos du Sharnhorst :



caracteristiques :

Croiseur lourd,
32000 Tonnes,
2000 hommes,
vitesse 33 Noeuds,

Armement :

3 tourelles tri-tubes de 280 mm
12*150 mm
16*37mm
10*20mm
6 tubes lance torpilles de 533mm
3 Hydravions Arado Ar 196
rayon d'action 18500 km

source : wikipédia

Croiseur Jamaica :



Le HMS Sheffield (pour info, c'est un navire du même nom et mis en service en 1975 qui reçut un missile Exocet lancé par un Super Etandard vendu aux Argentins par la France durant la guerre des malouines contre les Argentins, c'était le 4 mai 1982, il y eut 20 morts et le Sheffield coulà le 10 mai 1942. C'est pourquoi les Britaniques n'aiment pas trop notre missile Exocet. Source Wikipédia) :



Dernière édition par Vian le Dim 21 Déc 2008, 1:35 pm, édité 2 fois
avatar
Vian
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : Brest
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Invité le Ven 19 Déc 2008, 11:43 pm

On peut voir la très bonne efficacité de la peinture de camouflage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où Hitler condamna la Kriegsmarine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum