[film]Max Jacob, le poète assassiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[film]Max Jacob, le poète assassiné

Message  Invité le Mer 05 Sep 2007, 7:39 pm

Vendredi 14 septembre sur ARTE, diffusion du téléfilm "Monsieur Max" à 20 h 40.
C'est le dernier rôle de Jean-Claude Brialy, mais c'est surtout le récit des derniers jours de Max Jacob, ce poète juif arrêté le 24 février 1944 et mort le 5 mars au camp de Drancy.
Evidemment, c'est un peu romancé (l'histoire vraie est à lire dans "Arrestation et mort de Max Jacob" de Lina Lachgar aux Editions de La Différence), mais pour ceux qui ignorent qui étaient Max Jacob, c'est une bonne approche.
Allez voir aussi là :
http://www.max-jacob.com/

Et pour ceux qui ont la chance d'habiter en Bretagne (Max Jacob était de Quimper), et plus spécifiquement à Douarnenez, je signale qu'on peut voir à Tréboul une stèle dédiée à la mémoire du poète, juste en face de la chapelle St.Jean et de l'hôtel Ty Mad où il aimait passer ses vacances et contempler la baie (en plus le GR qui suit la côte est sublime).


Dernière édition par Reine le Lun 25 Fév 2008, 8:06 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [film]Max Jacob, le poète assassiné

Message  bigbasketeur le Mer 05 Sep 2007, 8:16 pm

avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: [film]Max Jacob, le poète assassiné

Message  bigbasketeur le Mer 05 Sep 2007, 8:16 pm

Il
y a soixante ans, Max Jacob (1876-1944)
quittait cette planète. Toute sa famille avait été
arrêtée et assassinée par
les nazis et les traîtres français
qui collaboraient
avec eux, Max Jacob l'un des plus déterminants poètes
du XXème siècle devait hélas subir le même
sort. Nous n'oublierons jamais les conditions de la mort de Max à
Drancy.



Du
Cabinet Noir au Cornet à dés en passant par
Cinématoma, Le Laboratoire Central et les poèmes
d'un certain Morvan Le Gaélique, il y a chez Max Jacob suffisamment
de nouveautés inusables et de facéties pour satisfaire les
esprits les plus gourmands. Cet homme, dirait celui qui lirait Max Jacob
d'aventure, sans souci de position ni de hiérarchie, est sûrement
un poète. Il est vrai qu'il y a beaucoup de poésie dans la
poésie de Max Jacob. En deux mots comme en quatre et même en
un seul : Max Jacob était un poète, ce qui n'est pas vrai de
tous les poètes ou, pour être plus précis, de tous ceux
qui sont considérés comme tels sous le prétexte qu'ils
ont écrit ou écrivent des poèmes. Qui douterait, oserait
douter de la qualité de poète de Charles Baudelaire, par
exemple?

Ici, je vois sursauter le lecteur avisé. Comment pourrait-on ignorer
ou nier les vertus poétiques de l'auteur des Fleurs du Mal?
Qui oserait, quel fou?

Apaisez-vous — Max Jacob ne se prenait pas pour Baudelaire. Mais
celui qui signera ces lignes préfère carrément
Max Jacob à Baudelaire. Oui, c'est
mon droit après tout. Pourquoi voulez-vous que je subisse une
hiérarchie, aussi bien installée ? Oui, je préfère
Max Jacob à Baudelaire et si je poussais un peu plus loin, j'avouerais,
à tort ou à raison, que franchement je n'aime pas beaucoup
Baudelaire. C'est mon droit après tout ! (deuxième édition).
Par contre, j'adore Max Jacob. J'aime beaucoup aussi Robert
Desnos
. Et vous? Des goûts et des couleurs ! La hiérarchie
installée m'agace, me brûle. Toute ma vie, ici comme ailleurs,
j'aurai été en porte-à-faux. Et encore, je me retiens
de proclamer tout haut tout ce que je ressens, tout ce que je crois.
Il n'y a rien que je haïsse autant que les moutons de Panurge.
Vive Max Jacob ! Vive Robert Desnos ! Vive René Daumal
!

Et puis, comme disait ma grand'mère: - Des goûts et des
couleurs!


Jean-Pierre Rosnay

- Le lien : http://www.franceweb.fr/poesie/jacob2.htm
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: [film]Max Jacob, le poète assassiné

Message  lyautey le Mer 12 Sep 2007, 9:14 pm

un de ses disciples fut le (pour moi)tres gand Rene Guy CADOU

issue de l'école de Rochefort, il a ecrit en 1945, dans "Pleine poitrine"

LES FUSILLES DE CHATEAUBRIANT

Ils sont appuyés contre le ciel
Ils sont une trentaine appuyés contre le ciel
Avec toute la vie derrière eux
Ils sont pleins d'étonnements pour leur épaule
Qui est un monument d'amour
Ils n'ont pas de recommendations à se faire
Parce qu'ils ne se quitteront jamais plus
L'un d'eux pense à un petit village
Où il allait à l'école
Un autre est assis à sa table
Et ses amis tiennent ses mains
Ils ne sont déjà plus du pays dont ils rêvent
Ils sont bien au dessus de ces hommes
Qui les regardent mourir
Il y a entre eux la difference du matyre
Parce que le vent est passé là ils chantent
Et leur seul regret est que ceux
Qui vont les tuer n'entendent pas
Le bruit énorme des paroles
Ils sont exacts au rendez vous
Ils sont même en avance sur les autres
Pourtant ils disent qu'ils ne sont pas des apôtres
Et que tout est simple
Et que la mort surtout est unr chose simple
Puisque toute liberté se survit
....


Pour en revenir a Max , dans Anthologie,le poëme commence par ces vers:
"Max Jacob ta rue et ta place
Pour lorgner les voisins d'en face!"

et pour situé RG CADOU par rapport à M Jacob, il dit en1940 de son jeune élève
"Mon Dieu ayez pitié de RG CADOU qui ne sait pas que ses vers sont le meilleur de vous"

a oui, j'ai oublié de dire que RG Cadou est un poête né et mort dans la poche de ST NAZAIRE
1920 1951

il y fut instit , surtout en Briére a ste Reine de bretagne ntre autre ou un petit musée lui ait consacré.

et pour finir avec cet homme qui me passionne,
"Celui qui entre par hasard dans la demeure d'un poète
Ne sait pas que les meubles ont pouvoir sur lui"

fabrice du croisic
avatar
lyautey
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 367
Localisation : le croisic
Date d'inscription : 01/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [film]Max Jacob, le poète assassiné

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum