Correspondance de Staline avec Churchill et Roosevelt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Correspondance de Staline avec Churchill et Roosevelt

Message  marc_91 le Mer 24 Oct 2007, 10:01 am



La correspondance de Staline avec Curchill et Roosevelt (1941-45)

Le lien sous traduction automatique :
http://www.online-translator.com/url/tran_url.asp?lang=fr&direction=rf&template=General&transliterate=on&autotranslate=on&url=http://www.eroplan.boom.ru/bibl/stalin/stalin.htm

Il s'agit de la copie de 2 volumes (Vol.1 = Staline/Churchill puis Ettel et Vol.2 = Roosevelt puis Truman) édités en URSS en 1957.
Ils ont été dactylographiés et mis en ligne sur le site russe http://www.eroplan.boom.ru/bibl/bibl.htm

D'un point de vue légal, c'est "limite" car :
- les documents origninaux devraient être dans le domaine public puisqu'antérieurs à 1954.
- ils n'y seraient pas si l'on considère que la traduction a été éditée en 1957 (la loi du 25 juillet 2004 en restreint les droits) ...

Un exemple de ce que l'on y trouve :

Avril 1945 - N°418 - Lettre de Staline à Churchill

A reçu votre message du 1 avril sur la question polonaise. Dans le message sur cette question au Président, qui je vous dirige aussi, je répondre à toutes les questions principales liées au travail de la Commission De Moscou de la Pologne. Quant à d'autres questions, qui vous abordez dans le message, doit dire le suivant :

1. Les Ambassadeurs anglais et Américains — les membres de la Commission De Moscou ne veulent pas être considérés avec le Gouvernement Temporaire Polonais et insistent sur l'invitation pour la consultation des hommes polonais, indépendamment du fait comment ils se rapportent aux décisions de la conférence De Crimée de la Pologne et vers l'Union Soviétique. Ils insistent sur l'invitation obligatoire à Moscou pour la consultation, par exemple, Mikolajchika, et en outre font cela même sous la forme péremptoire, non à partir de ce que Mikolajchik est ouvert se produisait contre les décisions de la conférence De Crimée de la Pologne. D'ailleurs, si vous jugez nécessaire, je serais prêt à influencer le Gouvernement Temporaire Polonais pour qu'il retire les objections contre l'invitation Mikolajchika, si le dernier se produit avec la demande ouverte de la reconnaissance par lui des décisions de la conférence De Crimée sur la question polonaise et sur ce qu'il coûte pour l'établissement des relations amicales entre la Pologne et l'Union Soviétique.

2. Vous êtes perplexes, pourquoi le théâtre polonais des événements militaires doit être enveloppé du secret. En fait ici il n'y a d'aucun secret. Vous manquez de l'aspect cette(cela) circonstance que les Polonais perçoivent l'envoi à la Pologne les observateurs britanniques ou d'autres observateurs étrangers comme l'offense de leur dignité nationale, si avoir en plus dans l'aspect que la relation actuelle du Gouvernement Britannique au Gouvernement Temporaire Polonais dernier examine comme malveillant. Quant au Gouvernement Soviétique, il peut être considéré avec la relation négative du Gouvernement Temporaire Polonais à la question sur l'envoi des observateurs étrangers à la Pologne. En outre vous savez qu'à une autre relation à le Gouvernement Temporaire Polonais ne met pas les obstacles vers l'entrée à la Pologne les représentants des autres Etats et ne crée pas pour eux aucunes barrières, comme cela a lieu, par exemple, en ce qui concerne les représentants du Gouvernement Tchécoslovaque, le Gouvernement Yougoslave et les autres.

3. J'avais une agréable conversation avec Mme. Cherchill'. Elle a produit sur moi la grande impression. Elle m'a remis le cadeau de vous. Permettez de vous remercier de l'âme du cadeau.

Le 7 avril 1945.

PERSONNELLEMENT ET CONFIDENTIELLEMENT de la PREMIÈRE(PREMIER) ET. S. de STALINE au PRÉSIDENT à M. F. RUZVEL'TU

En raison de votre message du 1 avril je trouver(estimer) nécessaire faire les remarques suivant en matière de sur la Pologne.

Les affaires avec la question polonaise, effectivement, sont venues à l'impasse.

Où la raison ?

La raison est que les Ambassadeurs des USA et l'Angleterre à Moscou — les membres de la Commission De Moscou se sont écartés des installations de la conférence De Crimée et ont apporté à l'affaire les nouveaux éléments non prévus par la conférence De Crimée.

À savoir :

a) En conférence De Crimée nous trois examinaient le Gouvernement Temporaire Polonais comme à présent le gouvernement fonctionnant en Pologne, le sujet de la reconstruction, qui doit servir du noyau du nouveau Gouvernement de l'Unité Nationale. Les ambassadeurs des USA et l'Angleterre à Moscou partent de cette installation, ignorent l'existence du Gouvernement Temporaire Polonais, ne le remarquent pas, dans le meilleur cas — mettent le signe d'égalité entre les solitaires de la Pologne et de Londres et le Gouvernement provisoire de la Pologne. De plus ils trouvent(estiment) qu'il faut comprendre la reconstruction du Gouvernement provisoire comme sa liquidation et la création du tout à fait nouveau gouvernement. De plus l'affaire est arrivée à ce que. Garriman a déclaré dans la Commission De Moscou : il est possible que @ un des membres du Gouvernement provisoire ne se trouvera pas à la composition du Gouvernement Polonais de l'Unité Nationale.

Il est clair qu'une telle installation des Ambassadeurs Américains et Anglais peut provoquer de l'indignation près du Gouvernement provisoire Polonais. Quant à l'Union Soviétique, il, certes, ne peut pas accepter une telle installation, puisque elle signifie la violation directe des décisions de la conférence De Crimée.

b) En conférence De Crimée nous trois se basaient sur ce qu'il fallait provoquer pour la consultation la personne cinq de la Pologne et la personne trois de Londres, mais pas plus. Les ambassadeurs des USA et l'Angleterre à Moscou se sont écartés de cette position et demandent qu'on accordait à chaque membre de la Commission De Moscou le droit d'inviter le nombre(date) illimité des gens de la Pologne et de Londres.

Il est clair que le Gouvernement Soviétique ne pouvait pas accepter cela, puisque l'appel des gens doit se passer, selon la décision de la conférence De Crimée, les membres non particuliers de la Commission, mais la Commission au total, notamment comme par la Commission. L'exigence de la quantité illimitées provoqué pour la consultation contredit ce qu'était décidé en conférence De Crimée.

c) Le Gouvernement soviétique se base sur ce que selon le sens des décisions de la conférence De Crimée sur les consultations on doit inviter tels hommes polonais, qui, premièrement, reconnaîtront les décisions de la conférence De Crimée, y compris la décision de la ligne Kerzona , et, deuxièmement, aspirent en fait à établir les relations amicales entre la Pologne et l'Union Soviétique. Le Gouvernement soviétique insiste sur cela, puisque est abondant prolitaja le sang des troupes soviétiques pour la libération de la Pologne et ce fait que pendant les dernières 30 années le territoire de la Pologne était utilisé deux fois par l'ennemi pour l'invasion pour la Russie, — tout cela engage le Gouvernement Soviétique à obtenir que les relations entre l'Union Soviétique et la Pologne soient amical.

Les ambassadeurs des USA et l'Angleterre à Moscou ne sont pas considérés avec cela et obtiennent pour inviter pour la consultation des hommes polonais indépendamment de leur relation aux décisions de la conférence De Crimée et à l'Union Soviétique.

Sont tels, à mon avis, les raisons empêchant la décision de la question polonaise en ordre de le consentement mutuel.

Pour sortir de l'impasse et obtenir la décision coordonnée, il est nécessaire, à mon avis, d'entreprendre les pas suivant :

1) Établir que la reconstruction du Gouvernement Temporaire Polonais signifie non sa liquidation, à savoir sa reconstruction par voie de son élargissement, et en outre le noyau du Gouvernement futur Polonais de l'Unité Nationale il y avoir être un Gouvernement Temporaire Polonais.

2) Revenir aux ébauches de la conférence De Crimée et se limiter à l'appel de huit hommes polonais, de koih cinq doit être provoqué de la Pologne et trois de Londres.

3) Établir qu'à toutes les conditions on doit faire(conduire) la consultation avec les représentants du Gouvernement Temporaire Polonais, et en outre cette consultation avec eux doit être faite(conduite) en premier lieu, puisque le Gouvernement Temporaire Polonais représente la plus grande force en Pologne selon la comparaison avec l'obscurité par les solitaires, qui seront provoqués de Londres et de la Pologne et l'influence de qui pour la population de la Pologne ne peut pas aller à aucune comparaison avec cette(cela) influence immense, de qui se sert en Pologne le Gouvernement Temporaire Polonais.

J'attire votre attention à ce point, puisque, à mon avis, toute autre décision de ce point peut être perçue en Pologne comme l'offense du peuple polonais et comme la tentative d'imposer à la Pologne le gouvernement créé sans le compte de l'opinion publique de la Pologne.

4) Provoquer pour la consultation de la Pologne et de Londres seulement tels hommes, qui reconnaîtront les décisions de la conférence De Crimée de la Pologne et aspirent en fait à établir les relations amicales entre la Pologne et l'Union Soviétique.

5) La reconstruction du Gouvernement Temporaire Polonais produire par voie du remplacement de la partie des ministres actuels du Gouvernement provisoire par les nouveaux ministres d'une série des hommes polonais ne participant pas au Gouvernement provisoire.

Quant au rapport quantitatif des vieux et nouveaux ministres dans la composition du Gouvernement Polonais de l'Unité Nationale, ici on pourrait établir approximativement le même rapport, quel était réalisé en ce qui concerne le Gouvernement de l'Yougoslavie.

Je pense qu'au compte des remarques exposées plus haut la décision coordonnée sur la question polonaise peut être atteinte à bref délai.

Le 7 avril 1945.
avatar
marc_91
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 809
Age : 55
Localisation : un village près d'Etrechy (91)
Date d'inscription : 08/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum